SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Jan 23, 2018 9:48 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 2:59 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 06, 2015 8:10 am
Message(s) : 503
Camarades ! Amis, ennemis, petits, grands, moustachus ou imberbes... ( :D )

Comme vous le savez sans doute, le Tötternland a enfin son Assemblée Constituante fraîchement élue ! Le régime militaire est entrain de s'éloigner petit à petit et la joute démocratique va enfin pouvoir commencer. N'étant pas certain de l'avenir que je souhaite donner à mon pays, je pense qu'il serait intéressant de pouvoir faire participer du monde à ce RP qui pourra s'étendre sur au moins 6/8 mois IG, voir plus si jamais il n'y a pas de solution adéquat trouvée et qu'il faille refaire d'autres élections. Ce qui arrive souvent avec des Constituantes.

Pourquoi ce RP ?

Pour être totalement franc, je pourrai faire ça tout seul dans mon coin et me faire plaisir. Mais étant donné que l'Assemblée Constituante qui vient d'être élue va jeter les bases constitutionnelles du nouveau régime au Tötternland, il serait intéressant que l'ensemble des factions politiques puissent être joués. Les idées étant divergentes et s'opposant de manière frontale, l'avenir du Tötternland semble bien sombre. En effet, aucun des grands partis n'a de majorité absolue et il risque d'y avoir des combinaisons politiques qui vont se mettre en place pour faire triompher tel ou tel conception politique sur d'autres. Les conservateurs, communistes, monarchistes et nationaux-socialistes feront leur nécessaire pour faire triompher leurs vues, proposer une Constitution qui sera adopté (ou non !) par référendum quand elle sera rédigé. Cette idée de RP m'est venu suite à mes lectures récentes sur la IVème République Française, la période des deux Constituantes et les batailles politiques qui s'en sont suivi sont d'un grand intérêt (Les rageux diront que c'était l'époque où le PCF était le "premier parti de France" 8-)), ce qui m'a motivé à lancer cette initiative. Bien entendu, il ne s'agira pas de copier exactement tout ce qui s'y est produit, mais c'est une source d'inspiration stimulante.

Mais concrètement ?

Vous aurez la possibilité de pouvoir jouer des députés des principales forces politiques du pays : Proposer un texte de lois, proposer un amendement de la Constitution, l'organisation économique du pays, faire des propositions de lois, etc etc. Le gouvernement sera prochainement proclamé (Je m'en chargerai dans le RP) et il cohabitera avec le Conseil National (Tenu par les militaires, forme légale du pouvoir étant donné que la Constitution a été suspendue depuis maintenant plus de trois ans) et devra tenter de relever le pays et de le diriger vers un régime démocratique et représentatif. (Ou non, mais ça on verra dans le RP !) Les divers propositions qui seront faîtes seront ensuite discutés, amendés ou bien votés et si elles passent, elles seront inscrites pour figurer dans la Constitution ou les diverses Lois Organiques qui régiront le nouveau régime. TOUT EST POSSIBLE, dans la mesure où les formes du régime en devenir ne sont pas fixes, n'existent pas et sont brouillonne pour une grande partie de la population, comme des députés. Si vous avez d'autres propositions pour rendre cela plus attrayant, n'hésitez pas.

Une brève mise en perspective

Le Tötternland sort d'une période difficile de plus de trois années de régime militaire, suite à un Coup d'État manqué d'une frange militaire contre la république en place. Le Conseil National a été l'organisme qui a rapidement évité une guerre civile et mis un terme au putsch. La concentration du pouvoir du Conseil National à au bout de quelques temps, commencé à faire grimacer les principaux partis politiques du pays. Les conservateurs ont soutenu le Conseil National, les communistes l'ont condamné et les nationaux-socialistes se sont grosso-modo abstenu de le critiquer, sans pourtant le soutenir. Suite aux élections locales et aux élections législatives, une immense vague démocratique secoue le pays. L'entrée en lice des monarchistes et des indépendants est une marque supplémentaire des perspectives politiques présente dans le pays. Le but de l'Assemblée Constituante est de déboucher sur une Constitution, qui jette les bases d'un nouveau régime politique et la disparition du Conseil National, avec pour but une transition démocratique complète. Bien entendu, cela est semé d'embûche car tout à chacun à une place à jouer dans ce processus. Très rapidement, pour expliquer les enjeux, les buts et les attentes (Vous trouverez ici même les principaux partis politiques et leurs traits caractéristiques)

1. Les conservateurs sont la principale force politique du pays. Ils souhaitent mettre en place un régime représentatif démocratique, avec deux assemblée et un Conseil des Ministres. Ils cherchent avant tout à préserver la stabilité des institutions, ils sont économiquement assez conservateur et souhaitent favoriser l'électorat des propriétaires terriens et des propriétaires tout court. Leur souhait est d'éviter l'étranglement du pays entre les socialistes et les nationaux-socialistes. Ils seraient prêt sans doute à discuter avec les monarchistes, mais très peu de conservateurs soutiennent le retour d'un Roi et leur "alliance" serait uniquement sur des questions économiques et sociales. (La royauté n'existe plus depuis le XVIIIème siècle au Tötternland) En bref, ils ont un rôle majeur dans l'avenir du pays en tant que force politique dominante.

2. Les communistes peuvent se targuer d'être la principale force d'opposition à la fois contre le Conseil National et à la fois contre les conservateurs dans la nouvelle Assemblée Constituante. De leur côté, ils cherchent à privilégier le monocaméralisme, c'est-à-dire une seule chambre/assemblée disposant d'un pouvoir législatif étendu et qui soit le réel centre du pouvoir. Le pouvoir exécutif serait subordonné à ce dernier et le Président de la République n'auraient que peu de prérogatives. Ils souhaitent que le nouveau régime inscrive dans sa constitution des droits sociaux inaliénables et en finissent définitivement avec le libéralisme dans le pays. (Déjà assez peu existant, mais tout de même) Leur volonté est d'instaurer une République Démocratique, réunissant toutes les forces progressistes avant d'entamer une transformation vers le socialisme.

3. Les nationaux-socialistes représentent la troisième force politique du pays. Leur participation à l'Assemblée Constituante n'est pas anodine, bien qu'ils ne fassent aucunement confiance dans la démocratie. Ils sont partisans d'un régime fort, vertical et d'une assemblée avec des pouvoirs limités, mais avec un exécutif pouvant avoir les pleins-pouvoir quand il le souhaite. Ils n'aiment ni les conservateurs, ni les communistes, mais veulent avant tout promouvoir un ordre social sain, juste et qui dépasse l'affrontement stérile de classe. Ils souhaitent que la nouvelle Constitution soit la démonstration de l'achèvement du génie Töttern, de la renaissance du pays et le triomphe de leurs conceptions du "sol et du sang", vitale selon eux pour faire perdurer et prospérer le pays. Isolés, ils auront cependant du mal à se faire entendre.

4. Les monarchistes ont fait une entrée en demi-teinte dans cette Assemblée Constituante. Ils espéraient avoir mieux, mais ce qu'ils ont devraient largement leur suffire. Sans aucun doute, ils savent que pour eux, l'Assemblée Constituante n'est qu'un pi aller pour une transition vers un régime monarchie, avec Oskar IV Zachsen comme Roi du Tötternland. Ils se distinguent des conservateurs par leur discours social et ils se distinguent des communistes par leur respect des traditions et de l'autorité établie. Ils ne veulent pas être la copie des conservateurs, ils veulent faire triompher à leur façon un ordre social sain, où chaque chose est à sa place et doit le rester pour le bonheur commun. Ils ne créeront pas la surprise lors des débats, mais ils pourraient influencer le vote des conservateurs et vice-versa.

5. Les indépendants sont les ovnis dans cette Assemblée Constituante. Ce groupe d'une vingtaine de député à fait campagne sous la bannière d'aucun Parti, d'aucune organisation et faisait savoir que son souhait était de servir le peuple Töttern et d'être de bons députés. C'est un mystère assez épais qui les entourent. Officieusement (et cela personne ne le sait !) ils sont les représentants des intérêts du Conseil National au sein de la Constituante, cherchant autant que faire ce peu à donner une bonne image des militaires et du Conseil National. Leur petitesse ne leur permettra sans doute pas d'influer énormément sur le cours des choses, mais cette petite vingtaine de députés pourraient bel et bien s'avérer décisif dans la recherche de majorité dans les votes et les discussions qui auront lieu.

Comme vous le voyez, l'opinion et les partis sont assez divisés. Le bras de fer entre l'Assemblée Constituante et le Conseil National n'existe pas de-facto, mais est déjà perceptible par les manigances de ce dernier. De plus, le Conseil National peut profiter des divergences au sein de la Constituante pour raffermir son pouvoir et se montre une fois de plus comme le "seul rempart" contre tout ce qui pourrait provoquer la guerre civile dans le pays.

Des quelques règles

Elles sont encore assez brouillonnes, mais voilà comment je vois grosso modo le déroulement : Chaque joueur à le droit à une/deux interventions par jours avec un/deux députés. A la fin de la journée (ou de plusieurs), les votes sont fait pour savoir si la proposition est acceptée ou non. J'utiliserai sans doute un système de dé couplé avec les tendances idéologiques naturelles de tels ou tels groupes. N'oubliez pas que le principal, est d'arriver à aboutir à une Constitution, qui puisse permettre la naissance concrète d'un nouveau pouvoir/régime, où s'ensuivra des élections/intronisations/prises de pouvoirs. A la toute fin, le projet de Constitution sera soumis à un référendum pour être accepté ou non par l'ensemble de la population. Si le vote rate, une nouvelle Constituante sera élue et devra recommencer le même travail. N'oubliez pas que la Constituante est assez "faible", c'est à dire qu'elle est soumise à des tas d'influences internes et externes, qu'elle est fragile au vue de sa disparité. Pareil pour le gouvernement, si il n'a plus la confiance de l'Assemblée Constituante, un vote de confiance pourra le faire chuter. Donc, pesez bien vos alliances, vos propositions et la dynamique que vous voulez mettre dans le jeu.

---

Voilà voilà, c'est en projet pour le moment. Si vous avez des idées pour améliorer tout ça, n'hésitez pas. J'aimerai pouvoir lancer le RP au plus tard d'ici la fin de la semaine, voir début de la semaine prochaine. :wink:

_________________
« Mais elle existe, je vous en atteste, âmes sensibles et pures, elle existe cette passion tendre, impérieuse, irrésistible, tourment et délices des cœurs magnanimes, cette horreur profonde de la tyrannie, ce zèle compatissant pour les opprimés, cet amour sacré de la patrie, cet amour plus sublime et plus saint de l'humanité, sans lequel une grande révolution n'est qu'un crime éclatant qui détruit un autre crime ; elle existe cette ambition généreuse de fonder sur la terre la première république du monde, cet égoïsme des hommes non dégradés qui trouve une volupté céleste dans le calme d'une conscience pure et dans le spectacle ravissant du bonheur public. Vous la sentez en ce moment qui brûle dans vos âmes ; je la sens dans la mienne. »


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 4:31 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 14, 2008 5:30 pm
Message(s) : 5682
Localisation : Corea (V1), Tehran (V2), Rostovie (V3), Karmalistan (V4), Rovostranie (V5)
Très tentant tout ça. En théorie, je devrais être disponible au moment de l'ouverture du rp co.
Cependant, j'hésite beaucoup quant à la faction à choisir, en fait. Parce que je me tâte de savoir dans quelle direction j'aimerai pousser le Töternland, dans l'immédiat (avenir proche). :|

1er scénario : écouter mon cœur et soutenir les communistes du Sozial-populistiche
2e scénario : écouter mon instinct et soutenir les conservateurs du Nationalkonservative pour augmenter le probable rayon d'action diplomatique du Dahar (capitaliste conservateur lui-aussi)
3e scénario : écouter mon cerveau, et soutenir les nazis du Volksarbeiter, afin de... eh bien... provoquer un coup de tonnerre dans toute la Dytolie, dans l'espoir que la politique expansionniste guerrière du "Reich de Tötternland" se tourne en direction du et au détriment du... Montalvo. :D (quand il sera de retour : coucou Arios !)

*regarde une carte*

Ah merde, un peu loin. Bon bah, va pour les cocos alors ? :?:

_________________
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 5:53 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Juin 13, 2010 8:35 am
Message(s) : 5990
Localisation : Janubia 27-28-30
Vladimir Ivanov a écrit :
3e scénario : écouter mon cerveau, et soutenir les nazis du Volksarbeiter, afin de... eh bien... provoquer un coup de tonnerre dans toute la Dytolie, dans l'espoir que la politique expansionniste guerrière du "Reich de Tötternland" se tourne en direction du et au détriment du... Montalvo. :D (quand il sera de retour : coucou Arios !)

*regarde une carte*

Ah merde, un peu loin. Bon bah, va pour les cocos alors ? :?:


Environ 2000 kilomètres. Berlin - Stalingrad, quoi.
Avec une bonne logistique et l'absence de résistance armée unie, il peut y être en 2 mois.
https://www.youtube.com/watch?v=HF3pv6WsJrs

Sinon, tu me connais : tout sauf les rouges...

-------------------------

EDIT :

Bon, de ce que je vois et selon l'assemblée en place, y'a pas 48 solutions.

Le NPT, lui, peut simplement s'allier avec n'importe lequel des trois autres partis et avoir une majorité puissante.

À sa place, je prendrais le TNV en lui donnant la social-conservatisme qu'il désire : c'est pas comme si c'était un problème.
Et ce sera d'autant plus facile de tenir le TNV en laisse que le NPT peut simplement brandir la menace de larguer le TNV pour le VTP... ou même le SPPT.
Ce ne serait qu'un bluff, bien sûr : le TNV ne prendra pas le risque de retourner prématurément aux urnes après avoir exercer le pouvoir sans un bilan positif.

Le SPPT a DEUX options crédibles :

Alliance d'union nationale avec le NPT, formant un gouvernement qu'on peut au mieux qualifié de centriste.
Ce serait une erreur, vu que forcerait le SPPT à accepter les responsabilités du pouvoir... sans avoir les moyens d'influencer le pouvoir.

Alliance "socialiste" avec le TNV et le VTP, juste pour exclure le NPT.
Ce serait selon moi aussi une erreur car une telle alliance serait très fragile.
Et le NPT pourrait joué sur les rivalités pour rallier quelques députés ici et là selon les dossiers.

Le VTP a besoin aussi soit du SPPT, soit du NPT pour être au pouvoir.
S'allier au NPT, c'est être remplaçable et donc sans moyens de pression pour faire passer son programme.
S'allier au SPPT, c'est obliger un ménage à trois avec le TNV... ce qui serait fragile et n'apporterait rien.

Le TNV a les mêmes options que le VTP.

Donc ce sera soit un gouvernement NPT fort, soit une tripartite fragile.

_________________
---------------------------------------------------------------------------

Mais si le gouvernement se charge d’élever et de régler les salaires et qu’il ne le puisse; s’il se charge d’assister toutes les infortunes et qu’il ne le puisse; s’il se charge d’assurer des retraites à tous les travailleurs et qu’il ne le puisse; s’il se charge de fournir à tous les ouvriers des instruments de travail et qu’il ne le puisse; s’il se charge d’ouvrir à tous les affamés d’emprunts un crédit gratuit et qu’il ne le puisse; si, selon les paroles que nous avons vues avec regret échapper à la plume de M. de Lamartine, « l’État se donne la mission d’éclairer, de développer, d’agrandir, de fortifier, de spiritualiser, et de sanctifier l’âme des peuples »,et qu’il échoue; ne voit-on pas qu’au bout de chaque déception, hélas! plus que probable, il y a une non moins inévitable révolution ?
Frédéric Bastiat, La loi


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 7:31 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Août 02, 2015 5:58 am
Message(s) : 4237
Localisation : Royaume de Maok, F8
Personnellement j'avoue que je vois encore mal les mécanismes exacts auxquels on serait confronté dans le rp... mais je participerai sans doute une fois lancé comme d'habitude, quoique sans doute de façon assez dissidente. Vu la proximité avec mon pays je rejoindrai la règle d'or de Johel cette fois : tout sauf communiste :lol: je soutiendrai sans doute les conservateurs et/ou les monarchistes :3

_________________
N'hésitez pas à venir soumettre des articles pour le Prix Lyapine 2034 !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 8:02 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 05, 2011 10:00 pm
Message(s) : 3441
Localisation : Amarantie (V4) / Sébaldie (V3)
J'aimerais bien incarner un député indépendant, mais je voulais savoir s'ils soutenaient tous les militaires ? J'aimerais incarner un opportuniste, qui changerait de bord en fonction du climat politique, ouvert à toutes les idées et ne plaçant aucun cordon sanitaire autour de qui que ce soit.

Par ailleurs, les indépendants viennent-ils forcément d'une liste unique ? Car l'idée que j'avais des indépendants, c'est qu'ils viennent justement de listes différentes et qu'ils ne peuvent pas constituer de groupe parlementaire.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 8:06 pm 
Ils se classent où les écolos?


Haut
  
 
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 8:09 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 05, 2011 10:00 pm
Message(s) : 3441
Localisation : Amarantie (V4) / Sébaldie (V3)
Les éco...quoi ? :shock:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 8:33 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 06, 2015 8:10 am
Message(s) : 503
Sébaldie a écrit :
J'aimerais bien incarner un député indépendant, mais je voulais savoir s'ils soutenaient tous les militaires ? J'aimerais incarner un opportuniste, qui changerait de bord en fonction du climat politique, ouvert à toutes les idées et ne plaçant aucun cordon sanitaire autour de qui que ce soit.

Par ailleurs, les indépendants viennent-ils forcément d'une liste unique ? Car l'idée que j'avais des indépendants, c'est qu'ils viennent justement de listes différentes et qu'ils ne peuvent pas constituer de groupe parlementaire.


Officiellement, ils sont indépendants donc libre de n'avoir aucune attache. Officieusement, ils sont un peu les yeux et les oreilles des militaires mais tout ça c'est officieusement. Rien n'empêche que les indépendants, qui forment sans le vouloir un "groupe" parlementaire, peuvent jouer sur les tableaux qu'ils veulent. Mais bon, le double jeu qu'ils jouent peuvent se retourner contre eux : Les militaires sont très puissant et le SSD frappe quand il veut, où il veut et avec l'impunité qu'il veut :lol: Mais pourquoi pas, ça pourrait être intéressant comme idée, des francs-tireurs qui jouent un peu sur tout les tableaux, étant donné qu'ils ne sont affilié à rien, ils peuvent se le permettre. :wink:

François de Callune a écrit :
Ils se classent où les écolos?


Partout, il n'y a pas d'écologistes à proprement parlé. Les conservateurs sont agrariens, les communistes sont plutôt productivistes mais ont quelques relents écolos, les nationaux-socialistes sont néo-paien et les monarchistes sont dans une protection de la nature type "ordre naturelle a ne pas toucher", etc etc. En fait au Tötternland la biosphère, on la modèle comme on veut et la nature, elle bouffe du béton ! :D :D

_________________
« Mais elle existe, je vous en atteste, âmes sensibles et pures, elle existe cette passion tendre, impérieuse, irrésistible, tourment et délices des cœurs magnanimes, cette horreur profonde de la tyrannie, ce zèle compatissant pour les opprimés, cet amour sacré de la patrie, cet amour plus sublime et plus saint de l'humanité, sans lequel une grande révolution n'est qu'un crime éclatant qui détruit un autre crime ; elle existe cette ambition généreuse de fonder sur la terre la première république du monde, cet égoïsme des hommes non dégradés qui trouve une volupté céleste dans le calme d'une conscience pure et dans le spectacle ravissant du bonheur public. Vous la sentez en ce moment qui brûle dans vos âmes ; je la sens dans la mienne. »


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Juil 05, 2017 11:33 pm 
Hors-ligne
Dirigeant impliqué
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Avr 13, 2017 10:41 pm
Message(s) : 191
Je pense qu'une idée qui améliorerait pas mal le projet serait qu'il y ait disons un-deux jours pendant lesquels la Constituante ne vote rien et se réunis pour "former" les groupes et les alliances de manière tout à fait officieuse. Ce qui serait aussi important serait de fixer quelques règles pour la Constituante. ex : il faut l'accord de 2 députés pour proposer une loi. Ou si tant de députés vous soutiennent vous avez le droit à tant de lignes de paroles.
Juste histoire que ça ne parte pas n'importe comment.

Sinon j'apprécie vraiment le concept !

_________________
Venez voter ici : Paf


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Juil 06, 2017 10:40 am 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 06, 2015 8:10 am
Message(s) : 503
Oui, c'est plus ou moins ce que j'avais à l'esprit : Il y aura quelques jours où les propositions seront faîtes et à chaque fois, il y aura une "mise au point" qui sera faîtes de ma part qui simulera les votes, les réactions, etc etc. Il faut des temps de latences, c'est évident on ne peut pas tout faire d'un seul coup. Il faut qu'un groupe de députés proposent la loi et qu'ils la défendent, ce qui n'empêche pas la réponse d'un autre groupe de députés pour donner son désaccord par exemple. Tout cela est possible et souhaitable, il faut de la souplesse mais un peu de rigueur :wink:

_________________
« Mais elle existe, je vous en atteste, âmes sensibles et pures, elle existe cette passion tendre, impérieuse, irrésistible, tourment et délices des cœurs magnanimes, cette horreur profonde de la tyrannie, ce zèle compatissant pour les opprimés, cet amour sacré de la patrie, cet amour plus sublime et plus saint de l'humanité, sans lequel une grande révolution n'est qu'un crime éclatant qui détruit un autre crime ; elle existe cette ambition généreuse de fonder sur la terre la première république du monde, cet égoïsme des hommes non dégradés qui trouve une volupté céleste dans le calme d'une conscience pure et dans le spectacle ravissant du bonheur public. Vous la sentez en ce moment qui brûle dans vos âmes ; je la sens dans la mienne. »


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO