SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Oct 24, 2017 11:02 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Chancellerie pontificale
Message Publié : Jeu Jan 19, 2017 3:27 am 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Mars 13, 2011 4:17 pm
Message(s) : 249
Chancellerie pontificale

Image


Saint-Matthieu XVI:XVIII : « ...et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. » Ce sont sous ces mots que le Messie oint Saint-Pierre pour qu'il mène son épouse jusqu'à son glorieux Avènement. Jusqu'à ce jour, l'Ordonnance Divine correspond à Saint-Matthieu XXVIII : XIX : « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. »

Bienvenue à toutes les Nations.


PARTICULARITÉ: :arrow: Le Saint-Siège a manu militari été banni de ses terres traditionnelles (Comté d'Aveloy), et coordonne dorénavant la Sainte Église catholique à partir de la cathédrale Saint-Jean-François-Régis et de la basilique Sainte-Kateri-Tekawikha. La résidence officielle et provisoire à l'intention des correspondances est l'Hôtel Orac en Nouvel-Arsois.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Jeu Jan 19, 2017 11:04 am 
Hors-ligne
Dirigeant toléré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Nov 18, 2016 11:55 pm
Message(s) : 83
La Missive est rédigée en Latin, comme il est d'usage dans la diplomatique Osthurienne, et cachetée de cire rouge

Image


De: Sa Majesté Très Pieuse et Très Noble Onésime XIII, par la Grâce de Dieu Roy d'Osthurie et de Krestlande

A: Sa Sainteté Notre Vénérable Père Aurélien 1er, Évêque de la Cité Éternelle, Vicaire de Jésus-Christ, Successeur du Prince des Apôtres, Pontife Suprême de l’Église Universelle, Primat du Patrimoine de Saint Pierre, Patriarche de l'Occident, Archevêque Métropolitain de la Province d'Urba, Souverain des États Pontificaux, et Serviteur des Serviteurs de Dieu

Votre Sainteté,

Nous ne saurions Vous dire, Très Saint-Père, quelle joie nous a transpercé lorsque Nous avons appris la renaissance de la Chancellerie Pontificale. Nous espérons que Vous vous plaisez dans Votre nouvelle résidence, et que la population de Saint-Régis Vous a réservé le meilleur des accueils.

Étant depuis toujours Votre serviteur très dévoué, Nous voulons présenter à Vos pieds une fois encore toutes les marques de respect qui sont dues au successeur de Saint Pierre. Nous tenons à vous promettre, Très Saint-Père, que Notre personne ne connaîtra pas de repos tant que Votre Sainteté n'aura pas récupéré Ses États en pleine et entière possession. Soyez assuré, Très Saint-Père, que ce point de vue est partagé par Notre gouvernement, ainsi que par l’Église et la Nation Osthurienne toute entière, et que cette affaire restera la priorité sur la question des relations extérieures jusqu'à ce qu'elle soit réglée en faveur de Votre Sainteté.

Pour ce faire, l'Osthurie invite cordialement Votre Sainteté à envisager une visite dans Notre Royaume, afin que Vous puissiez y mesurer vous-même la ferveur du peuple d'Osthurie, ainsi que sa détermination à reconquérir pour Vous vos États, comme la tradition des monarques Osthuriens nous l'enseigne plus d'une fois. Votre visite nous permettra également de déposer aux pieds de Votre Sainteté nos humbles requêtes que seule Votre Autorité Apostolique peut satisfaire.

Restant à jamais Votre humble serviteur et dévoué fils, soyez assuré, Très Saint-Père, de Notre respect le plus absolu

Pour nous assurer de l'inviolabilité de cette missive, nous y avons apposé notre sceau.

Daté du Palais du Gouvernement de Tysbourg, au mois de février le vingt-sixième jour, l'an de l'Incarnation de Notre Seigneur 2032, signé Onésime

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Jeu Fév 23, 2017 9:43 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1435
Localisation : Kurskaw, Soverovie
La missive est rédigée en Latin et scellée avec un cachet de cire jaune, couleur royale, dévoilant le blason du Bureau Diplomatique de Son Auguste Altesse Royale de Soverovie


Citer :
Image


A l'intention de la Chancellerie pontificale,

Votre Excellence,

Les Principautés-Unies ont toujours été une nation fière et dévouée au Seigneur ainsi qu'à Sa Sainteté. Même dans le nord rude et froid, Sa Lumière réchauffe nos âmes et guide notre vie dans ces terres qu'Il a eu la grande bonté de nous confier afin d'y faire respecter Sa Loi.
Après un long isolement diplomatique, ma nation regarde à nouveau vers le monde. Se réveillant après cette longue léthargie, la Soverovie a besoin, même si jamais sa fidélité au Seigneur et au Saint-Siège n'a décru ou été remis en cause, de ressentir le Divin Aura de Sa Sainteté sur son territoire.

Au nom de Son Auguste Altesse Anastasia I, Reine des Principautés-Unies, Princesse de Kver et Protectrice de la Foi, je souhaiterais inviter à Sa Sainteté à envisager de venir visiter notre froid mais pieux pays. Sa Sainteté pourra y constater la grandeur de notre ferveur et notre totale loyauté et soutien au Saint-Siège. Ce serait un immense honneur pour Son Auguste Altesse Royale si elle avait la possibilité de rencontrer le Souverain Pontife afin de demander sa bénédiction pour son règne et son Royaume.

Restant à jamais les fidèles obligés du Seigneur et du Saint-Père,
Soyez assuré, Votre Excellence, de notre plus haute considération et de notre respect absolu et inconditionnel,

Comte Vladimir de Kiragrad, Représentant de la Couronne des Principautés-Unies


_________________
=> RESULTATS ENQUETE IDH 2033 <=

"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Jeu Fév 23, 2017 10:47 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Oct 08, 2011 6:44 pm
Message(s) : 1896
Localisation : Siracuzzia (Dytolie)
Citer :
Image
[ CONFIDENTIEL]


De : Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Marc
À : Mgr. Simeon Volpino, camerlingue de l'État pontifical


      Objet : Communication d'informations de la plus haute importance


      Mgr. Volpino, camerlingue du Saint-Père,

    C'est avec stupeur que les serviteurs de l'Ordre de Saint-Marc ont appris la volonté de Sa Sainteté d'élever Monseigneur Moraglia, Patriarche de Siracuzzia, au rang de cardinal. Nous souhaitions faire part à sa Sainteté de plusieurs éléments d'information susceptibles d'altérer sa décision. Monseigneur Moraglia, après son élévation à la charge de Patriarche par le Saint-Père, a refusé d'intégrer l'Ordre de Saint-Marc, alors que nous savons vous et moi le rôle indispensable que joue l'Ordre sur l'Archipel de Siracuzzia. Monseigneur Moraglia a également proféré publiquement et à plusieurs reprises des propos outrageant à l'égard d'éminents serviteurs de l'Ordre, qui n'ont pourtant jamais agi qu'au service de l'Église. Enfin, le Saint-Père doit être informé des actes immoraux qui ont été tolérés par Monseigneur Moraglia. Bien que nous manquions encore de preuves, nous suspectons très fortement Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo d'être un infâme sodomite. Le Doge de Siracuzzia est également réputé pour son mépris à l'égard de la foi chrétienne. Nonobstant, Monseigneur Moraglia a refusé de saisir les tribunaux de l'Inquisition, accordant l'impunité au plus grand des blasphémateurs, qui plus est sodomite.

    Vous savez tout autant que moi, Monseigneur Volpino, que les lois de Dieu s'opposent à une telle conduite. Ainsi, comprenez la crainte de l'Ordre au regard de la nomination de Monseigneur Moraglia. Une telle nomination ne ferait que desservir l'Église en donnant d'avantage d'importance à une doctrine laxiste tolérant l'immoralité. Nous demandons au Saint-Père de réfléchir à nouveau à sa décision, voire à une éventuelle éviction de Monseigneur Moraglia de la charge de Patriarche de Siracuzzia, au profit d'un membre de l'Ordre dont on ne saurait douter de la dévotion.


      Soyez assuré de notre plus profond respect et de notre éternelle dévotion.


Le collège des Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Marc

_________________
RÉPUBLIQUE SÉRÉNISSIME DE SIRACUZZIA
EncyclopédieDiplomatiePresseLégislationActivités internes

Image

Demandez à un Siracuzzain s'il vient vraiment de là-bas, il vous répondra que Siracuzzia n'est pas là-bas, mais là-haut.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Ven Fév 24, 2017 11:48 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1435
Localisation : Kurskaw, Soverovie
La missive est rédigée en Latin et scellée avec un cachet de cire jaune, couleur royale, dévoilant le blason du Bureau Diplomatique de Son Auguste Altesse Royale de Soverovie


Citer :
Image


A l'intention de Monseigneur Simeon Volpino, camerlingue de l'État pontifical,

Votre Excellence,

Je vous remercie pour votre réponse rapide à ma missive ainsi que pour vos mots concernant le Royaume des Principautés-Unies de Soverovie. Nous sommes particulièrement honorés que le réveil de notre pays et notre persistant attachement à la Foi nous attire l'attention du Saint-Siège ainsi que ses félicitations.

Son Auguste Altesse Royale comprend que Sa Sainteté ne puisse venir rapidement dans nos nordiques contrées. Il va de soi que la Chrétienté est grande et que la Soverovie, même si elle est parmi les nations les plus pieuses et dévouées au Seigneur, n'est pas la seule nation à demander l'immense honneur d'accueillir le Pape.
S.A.A.R. vous remercie de votre proposition de l'envoi d'un légat pontifical mais même si accueillir un envoyé du Pontife romain serait un immense honneur pour la Soverovie, il n'y a pas d'urgence. Les Principautés-Unies patienteront avec piété et ferveur dans l'attente que Sa Sainteté puisse se libérer.

Restant à jamais les fidèles obligés du Seigneur et du Saint-Père,
Soyez assuré, Votre Excellence, de notre plus haute considération et de notre respect absolu et inconditionnel,

Comte Vladimir de Kiragrad, Représentant de la Couronne des Principautés-Unies


_________________
=> RESULTATS ENQUETE IDH 2033 <=

"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Ven Fév 24, 2017 2:01 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Oct 08, 2011 6:44 pm
Message(s) : 1896
Localisation : Siracuzzia (Dytolie)
Citer :
Image
[ CONFIDENTIEL]


De : Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Marc
À : Mgr. Simeon Volpino, camerlingue de l'État pontifical


      Objet : Communication d'informations de la plus haute importance


      Mgr. Volpino, camerlingue du Saint-Père,

    Vous trouverez joints à ce courrier plusieurs exemplaires originaux de lettres échangées entre Monseigneur Moraglia et un certain nombre de membres de l'Ordre. Vous y lirez le refus de Monseigneur Moraglia de poursuivre et même d'ouvrir une enquête dans le cadre de ses pouvoirs de chef de l'inquisition. Monseigneur Moraglia prétexte une volonté de préserver la société siracuzzaine d'une rupture entre l'Église et le pouvoir républicain. Un argument témoignant de la faiblesse morale, la permissivité de la doctrine défendue par l'actuel Patriarche de Siracuzzia, celui-ci étant prêt à tolérer l'immoral par peur de le combattre. Nous ne pouvons tolérer une telle résignation.

    Vous trouverez également une lettre écrite de la main de Monseigneur Moraglia quelques mois après son accession à la charge de Patriarche, dans laquelle vous pourrez apprécier l'animosité et le mépris dont il fait preuve à l'égard de l'Ordre. Monseigneur le Patriarche avait alors qualifié l'Ordre de « faction fanatisée et obscurantiste ». Nous n'avons pas manqué de rappeler à Monseigneur Moraglia le rôle qu'a joué l'Ordre dans la préservation et le développement de la Foi Catholique au sein de la République Sérénissime. Pendant près de huit siècles nous avons bâti des centaines de lieux de culte, nous avons défendu l'Église face à un pouvoir laïc désireux de la voir disparaître et nous avons défendu les lois morales à travers la création d'une inquisition indépendante du pouvoir républicain. Aujourd'hui, l'action de Monseigneur Moraglia et sa connivence avec un Doge sodomite et blasphémateur nous fait craindre un recul de notre Institution l'Église à Siracuzzia, au profit d'hommes sans foi ni morale.

    Nous n'avons hélas aucun moyen de vous apporter la preuve des pratiques sexuelles amorales de Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo, mais nous vous prions de bien vouloir croire en notre bonne foi. Nous avons toujours servi l'Église et le Très Saint-Père dans la plus grande fidélité et la plus grande dévotion. Tout ce que nous faisons, nous le faisons pour Dieu et pour notre Église. Nous ne poursuivons pas d'autres intérêts que ceux de la foi catholique. Il n'y qu'à faire l'examen des grandes réalisations de notre Ordre à Siracuzzia pour s'en convaincre.


      Soyez assuré de notre plus profond respect et de notre éternelle dévotion.


Le collège des Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Marc

_________________
RÉPUBLIQUE SÉRÉNISSIME DE SIRACUZZIA
EncyclopédieDiplomatiePresseLégislationActivités internes

Image

Demandez à un Siracuzzain s'il vient vraiment de là-bas, il vous répondra que Siracuzzia n'est pas là-bas, mais là-haut.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Ven Mars 03, 2017 5:54 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Fév 21, 2015 7:47 pm
Message(s) : 1298
Image


Citer :
Votre Sainteté,

Nous sommes extrêmement touchés et honorés d'avoir été porté aux listes des pays à être visité par votre personne. Bien que non-chrétiens, notre population se fait un devoir de respecter et de comprendre les autres cultes. Nous serions donc enchanté de vous recevoir quand bon vous sembleras et le Caskar espère, de tout cœur, en apprendre davantage sur votre foi et vos convictions.
Si il vous est possible de nous communiquer la date de voyage dans le cas où ce dernier serait confirmé, nous nous ferons une joie de préparer votre arrivée.

Avec tout le respect qui vous est du,
Alexandra Ière, Grande-Duchesse du Caskar

Image



_________________
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Lun Mars 06, 2017 5:57 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Oct 08, 2011 6:44 pm
Message(s) : 1896
Localisation : Siracuzzia (Dytolie)
Citer :
Image
[ CONFIDENTIEL]


De : Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Marc
À : Mgr. Simeon Volpino, camerlingue de l'État pontifical


      Objet : Communication d'informations de la plus haute importance


      Mgr. Volpino, camerlingue du Saint-Père,

    L'Ordre de Saint-Marc est reconnaissant de la confiance que le Saint-Siège place en lui. Nous sommes conscients de la faiblesse de nos éléments de preuve, c'est pourquoi nous travaillerons main dans la main avec vos propres enquêteurs afin que lumière soit faite sur les suspicions qui pèsent sur Son Altesse Sérénissime le doge et l'intolérable permissivité de Monseigneur Moraglia en sa qualité de Grand Inquisiteur. Compte-tenu de notre bonne foi, nous sommes persuadés que l'enquête pourra être menée à son terme avant l'arrivée du Très Saint Père dans la Cité. Ce pourra alors être l'occasion de mettre un terme aux fonctions de Monseigneur Moraglia au profit d'un serviteur de Dieu au profil plus adapté à la charge si essentielle que celle de Grand Inquisiteur.


      Soyez assuré de notre plus profond respect et de notre éternelle dévotion.


Le collège des Grands-Maîtres de l'Ordre de Saint-Marc

_________________
RÉPUBLIQUE SÉRÉNISSIME DE SIRACUZZIA
EncyclopédieDiplomatiePresseLégislationActivités internes

Image

Demandez à un Siracuzzain s'il vient vraiment de là-bas, il vous répondra que Siracuzzia n'est pas là-bas, mais là-haut.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Jeu Mars 09, 2017 4:21 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Oct 08, 2011 6:44 pm
Message(s) : 1896
Localisation : Siracuzzia (Dytolie)
Citer :
[ CONFIDENTIEL]


De : Armando Menicacci
À : Son Excellence Monseigneur Simeon Volpino, camerlingue de l'État pontifical
Objet : Rapport d'enquête

      Votre Excellence,

    Comme convenu je me suis rendu jusqu'en République Sérénissime afin que lumière soit faite sur l'affaire opposant l'Ordre de Saint-Marc et le Grand Inquisiteur de Siracuzzia. Avec l'aide de l'Ordre de Saint-Marc, j'ai pu mener cette enquête dans la plus grande discrétion, sans en alerter les principales personnes concernées, à savoir Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo et Son Excellence Francesco Moraglia. Vous trouverez dans cette lettre le fruit de mes recherches. J'ose espérer que ces dernières permettront au Très Saint Père de pouvoir trancher ce conflit délicat en pleine connaissance de cause.

      Daigne, Votre Excellence, agréer l’expression de mon très profond respect.


    Armando Menicacci
    Capitaine de l'office inquisitoire du Saint-Siège



Citer :
RAPPORT D'ENQUÊTE
Fait à Burani le 26/07/2032


    Rappel des accusations :
  • L'Ordre de Saint-Marc accuse Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo, Doge de la République de Siracuzzia, de sodomie et de débauche.
  • L'Ordre de Saint-Marc accuse Son Excellence Francesco Moraglia, Grand Inquisiteur de Siracuzzia, d'une part d'abuser de son pouvoir en refusant en connaissance de cause d'engager une enquête à l'encontre de Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo et, d'autre part, de violer des lois de l'Église en tolérant la débauche et la pratique de la sodomie entre personnes de sexe masculin.

    Objet de l'enquête:
  • Évaluer la crédibilité des accusations portées à l'encontre de Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo et de Son Excellence Francesco Moraglia.
  • Évaluer les enjeux de la décision à prendre du Saint-Père

    Opérations menées :
  • Constitution d'un dossier contenant des documents certifiés authentiques (lettres, photographies) sur les personnes visées par l'enquête
  • Recueil de témoignages
  • Inspection anonyme menée dans le Palais des Doges au cours d'une célébration

    Conclusions de l'enquête :

  • S'agissant des allégations portées à l'encontre de Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo :

    Les faits dont nous pouvons êtres certains : il m'a été donné de voir des festivités organisées au Palais des Doges au cours desquelles un grand nombre de boissons alcoolisées étaient servies sans limite aux invités du Doge et au cours desquelles un certain nombre d'invités s'adonnait à des contacts charnels aux yeux du public, avec le consentement de Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo. Au milieu de ces festivités, j'ai pu apercevoir ce dernier regagner ses appartements privés en compagnie de quatre individus, pour certains dénudés, deux de sexe féminin et deux de sexe masculin. Ces individus ont quitté le Palais des doges le lendemain par une sortie dérobée aux alentours de midi. Nous pouvons donc présumer qu'ils sont restés sur place jusqu'au lendemain, contrairement aux autres invités qui ont regagné leur domicile très tôt dans la matinée.

    Les faits dont nous ne pouvons pas être certains : Plusieurs témoins, proches de l'Ordre de Saint-Marc (ce qui diminue la valeur de leur témoignage) affirment que ce type de festivités est fréquemment organisé au sein du Palais des Doges, notamment pendant la période du Carnaval de Siracuzzia mais également à l'occasion de certaines autres célébrations. Nous ne pouvons pas savoir si l'acte de sodomie avec un partenaire de sexe masculin a été pratiqué par Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo, nous pouvons néanmoins présumer que des rapports sexuels ont eu lieu, dans le courant de la nuit du 24 au 25 juillet 2032, dans les appartements privés du doge.

    -> Nous pouvons donc accorder un fort degré de probabilité aux accusations qui ont été portées à l'encontre de Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo par l'Ordre de Saint-Marc.

  • S'agissant des allégations portées à l'encontre de Son Excellence Francesco Moraglia :

    Les faits dont nous pouvons être certains : Monseigneur Moraglia n'ignorait pas les rumeurs qui entouraient Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo, comme il le dit lui même dans une correspondance avec un membre de l'Ordre. Néanmoins, il ignorait sans doute l'ampleur de la débauche promue par Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo lors des festivités organisées dans le Palais des Doges. Pour autant, même alarmé par l'éventualité d'une telle débauche, Son Excellence Francesco Moraglia a catégoriquement refusé, en connaissance de cause, que soit menée toute enquête par les inquisiteurs dont il a la charge à l'encontre de Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo.

    Les faits dont nous ne pouvons pas être certains : L'Ordre de Saint-Marc parle de "complicité" et même de "connivence" mais les termes semblent inadaptés. Les faits constatés ne permettent pas d'affirmer que Son Excellence Francesco Moraglia protège Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo, en connaissance de toutes ses activités. Au contraire, les faits constatés semblent plutôt aller dans le sens de la bonne foi de Son Excellence Francesco Moraglia, dont le refus semble assez clairement motivé par des arguments théologiques et politiques sincères. Il estime qu'ouvrir une enquête contre Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo (et donc prendre le risque de voire des poursuites être engagées contre lui) provoquerait une rupture institutionnelle entre la République et l'Église ainsi qu'un risque de crise politique sans précédent. Il estime également que fermer les yeux sur les pratiques sexuelles entre personnes de sexe masculin n'est pas de nature à troubler l'ordre moral et qu'il n'est donc pas nécessaire, pour la sauvegarde des valeurs chrétiennes, d'ouvrir une enquête à l'encontre de Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo.

    -> Les faits ne permettent pas de savoir si le Grand Inquisiteur s'est rendu coupable d'un abus de pouvoir et d'une violation des lois de l'Église, c'est au Saint-Père qu'il revient d'en juger.

    Remarques :

    Sa Sainteté devra trancher en connaissance de cause entre une approche conservatrice (jugée rétrograde et obsolète par le Grand Inquisiteur), qui consisterait à sanctionner le Grand Inquisiteur pour refuser de remplir sa mission (= garantir l'ordre moral à Siracuzzia par l'application de peines), et une approche progressiste (jugée laxiste et déviante par l'Ordre de Saint-Marc), qui consisterait à conforter le Grand Inquisiteur dans sa position en considérant que les pratiques sexuelles homosexuelles et avec de multiples partenaires et l'incitation à la débauche ne constituent pas, de la part d'un doge, un trouble à l'ordre moral suffisamment grave pour faire l'objet d'éventuelles sanctions pénales.

    Également, Sa Sainteté doit savoir que dans l'hypothèse où elle choisirait de sanctionner le Grand Inquisiteur en le révoquant de sa charge, pour nommer un nouveau Patriarche de Siracuzzia dans un élan conservateur, plusieurs difficultés politiques risquent de se poser. La première est celle de la vulnérabilité de l'institution inquisitive : le doge Enrico Dandolo a longtemps cherché à supprimer l'Inquisition et lui retirer ses compétences notamment en matière pénale. Il faut reconnaître à Son Excellence Moraglia le mérite d'avoir amélioré les relations entre le pouvoir républicain et l'Église, accordant un répit précaire à l'Inquisition. L'ouverture d'une enquête contre lui aurait probablement pour conséquence de rouvrir les hostilités et peut-être de menacer l'existence de l'Inquisition à Siracuzzia. La deuxième difficulté qui se posera est celle de l'applicabilité de sanctions au doge : il ne pourra pas faire l'objet d'une privation de liberté ; une amende serait une sanction jugée comme dérisoire (les poursuites engendreraient des effets d'une grande gravité sans pour autant avoir d’intérêt) ; la peine capitale serait assez mal vécue par les siracuzzains qui, globalement, apprécient leur doge. Sans compter que nous ne pouvons pas avoir la certitude que Son Altesse Sérénissime Enrico Dandolo se soumettra à la procédure inquisitive et en acceptera le jugement.

    À l'inverse, si vous décidez de conforter Son Excellence Francesco Moraglia dans sa position progressiste, d'autres difficultés pourront se poser. L'Ordre de Saint-Marc est un ordre religieux millénaire qui agit souvent avec radicalité et imprévisibilité. Ses membres verraient d'un très mauvais œil la tolérance du Saint Père à l'égard des déviances de la noblesse siracuzzaine. Il n'est pas impossible qu'ils réagissent avec virulence à une telle décision, voire à ne pas prendre en considération ce qui leur semblera contraire aux lois de Dieu. En revanche, l'affaire étant confidentielle, personne d'autre que le Saint-Siège et l'Ordre de Saint-Marc ne sera au courant que le Saint Père a cautionné le comportement du doge, si jamais ce comportement venait à être dévoilé. À moins que l'Ordre de Saint-Marc ne choisisse de mener une campagne de dénonciation publique pour déstabiliser le Saint-Père, ce qui n'est pas un risque à ignorer. Il serait dommageable de devoir nous passer de l'action de l'Ordre de Saint-Marc qui, il faut le reconnaître, sert admirablement et le plus fidèlement les intérêts de l'Église à Siracuzzia malgré ses accents très conservateurs. Une rupture avec l'Ordre de Saint-Marc serait problématique non seulement pour la défense de la foi chrétienne à Siracuzzia mais également pour la survie de l'Inquisition.

_________________
RÉPUBLIQUE SÉRÉNISSIME DE SIRACUZZIA
EncyclopédieDiplomatiePresseLégislationActivités internes

Image

Demandez à un Siracuzzain s'il vient vraiment de là-bas, il vous répondra que Siracuzzia n'est pas là-bas, mais là-haut.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Chancellerie pontificale
Message Publié : Sam Avr 08, 2017 10:48 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1435
Localisation : Kurskaw, Soverovie
La missive est rédigée en Latin et scellée avec un cachet de cire jaune, couleur royale, dévoilant le blason du Bureau Diplomatique de Son Auguste Altesse Royale de Soverovie


Citer :
Image


A l'intention de Monseigneur Simeon Volpino, camerlingue de l'État pontifical,

Votre Excellence,

Vous le savez, les Principautés-Unies de Soverovie et sa bien-aimée Reine ont toujours été des fidèles serviteurs de l'Eglise et du souverain pontife. La Foi Catholique fait partie intégrante de notre nation, de notre histoire, de notre âme.
Parce que notre pays est immensément pieux et attaché à l'Eglise de Saint-Pierre, nous désirons vous demander humblement une faveur. Sans doute le savez-vous, le 8 juin dernier, Son Auguste Altesse Royale, Anastasia I, Reine des Principautés-Unies de Soverie, Princesse de Kver et Protectrice de la Foi, a reçu l'infime honneur de devenir la souveraine des Principautés-Unies de Soverovie. Cependant, cette insigne attribution n'a pas encore reçu la cérémonie qu'elle mérite, à savoir : le couronnement. Cette cérémonie, vous ne l'ignorez pas, permet de bénir le règne du souverain en plus de le légitimer par la grâce du Seigneur et au regard des hommes. C'est pour cela que nous vous demandons si Sa Sainteté serait disposé à présider ce couronnement et de bénir notre bien-aimée Reine.
La cérémonie se déroulera le 8 novembre au sein de la Cathédrale Saint-Grigor, à Kurskaw. Sa Sainteté y sera reçu avec les honneurs qui lui sont dû, un dîner sera également organisé après le couronnement dans l'enceinte du Palais Royal afin de vous remercier de votre présence et de vous permettre de savourer de délicieux mets et saveurs de Soverovie.

Restant à jamais les fidèles obligés du Seigneur et du Saint-Père,
Soyez assuré, Votre Excellence, de notre plus haute considération et de notre respect absolu et inconditionnel,

Comte Vladimir de Kiragrad, Représentant de la Couronne des Principautés-Unies


_________________
=> RESULTATS ENQUETE IDH 2033 <=

"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO