SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Fév 21, 2017 3:12 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Codex Novi Arsoni
Message Publié : Dim Déc 18, 2016 6:56 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 27, 2014 7:34 am
Message(s) : 1980
Localisation : Viertenstein, Bassaxe, Agorsa'a
Codex Novi Arsoni
---
Encyclopédie du Nouvel-Arsois (fr.)


Image


Index


Partie I. Le Gouvernement Général
    Chapitre 1. Généralités
    Chapitre 2. Histoire
    Chapitre 3. Géographie
    Chapitre 4. Religion
    Chapitre 5. Politique et droit

Partie II. Les Confédérations et les Diocèses
    Chapitre 1. Le Diocèse de Saint-Régis
    Chapitre 2. Le Diocèse de Saint-Laurent
    Chapitre 3. La Confédération Abénaque
    Chapitre 4. La Confédération Ironienne
    Chapitre 5. La Confédération Aldonquienne
    Chapitre 6. La Confédération Wendak

_________________
« Fecit potentiam in brachio suo : dispersit superbos mente cordis sui. Deposuit potentes de sede, et exaltavit humiles. » Magnificat
« Le triangle: bourg, château, monastère n'est pas une miniature médiévale, mais un paradigme éternel. » Nicolas Gomez-Davila
«Il y a trois écoles irréductibles en économie sociale : celle où l'on considère l'homme comme une chose ; celle où on le considère comme une bête ; et celle où on le considère comme un frère. » René de la Tour du Pin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Codex Novi Arsoni
Message Publié : Dim Déc 18, 2016 7:14 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 27, 2014 7:34 am
Message(s) : 1980
Localisation : Viertenstein, Bassaxe, Agorsa'a
Partie I. Le Gouvernement Général du Nouvel-Arsois

Chapitre 1. Généralités

Armes du Gouvernement


Image




Nom officiel : Gubernatus Novi Arsoni
Nom courant : Nouvel-Arsois
Gentilé : Arsonnais d'Olgarie
Devise : Unio forte est (l'union est la force)
Langue officielle : Latin (langue administrative)
Langue usuelle : Occitan et parlers indigènes.
Population totale : environ 4 millions de personne
Capitale : Saint-Régis



Régime de l'état : République confédérale
Chef de l'état : René Duplessis
Idéologie politique : traditionalisme, unitarisme indigène-colon


Fête nationale : Anniversaire du sacre du Saint Empereur
Jours fériés : A ces jours, il faut ajouter les jours fériés arsois
12 janvier, pour Sainte Marguerite du Saint-Sacrement, vierge, fondatrice de la première école de Saint-Régis
17 avril, pour Sainte Kateri Tekawitha, vierge et martyr, patronne du Nouvel-Arsois
4 juillet, pour Saint Antoine Danielou, prêtre, pasteur et martyr
19 octobre, pour les Martyrs Arsois d'Olgarie

Régime économique : Corporatisme économique
Monnaie : Livre Impériale (1 livre = 4 écus ; 1 écu = 16 couronnes) ; Piastre d'Olgarie (1 piastre = 12 couronnes)
IDH : n/a
PIB : n/a

_________________
« Fecit potentiam in brachio suo : dispersit superbos mente cordis sui. Deposuit potentes de sede, et exaltavit humiles. » Magnificat
« Le triangle: bourg, château, monastère n'est pas une miniature médiévale, mais un paradigme éternel. » Nicolas Gomez-Davila
«Il y a trois écoles irréductibles en économie sociale : celle où l'on considère l'homme comme une chose ; celle où on le considère comme une bête ; et celle où on le considère comme un frère. » René de la Tour du Pin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Codex Novi Arsoni
Message Publié : Dim Déc 18, 2016 7:48 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 27, 2014 7:34 am
Message(s) : 1980
Localisation : Viertenstein, Bassaxe, Agorsa'a
Chapitre 2. Histoire


  • I. Les premiers contacts avec la Dytolie
Dès le XIIIème siècle, des pêcheurs dytoliens sont aperçus sur les côtes olgariennes par les indigènes. Ces pêcheurs, venant essentiellement de Posnanie, viennent chercher ici les harengs et les morues. Néanmoins, les contacts ne se font guère. Les pêcheurs n'accostent qu'en cas de nécessité et les indigènes les chassent immédiatement.

  • II. Premier débarquement arsois
Mais en 1492, la situation change radicalement. Le Saint-Empereur de l'Arsois, Jean VI, décide de financer une expédition d'exploration de ces terres que l'on sait alors inconnues : en effet, les savants arsois ont accès aux calculs de la surface de la terre effectués par les Hellènes antiques et comprennent bien que si ces calculs sont justes, alors les côtes que prétendent longer les pêcheurs de l'ouest de la Dytolie sont soit une terre nouvelle soit n'existent pas.
C'est ainsi que le 24 juillet 1492, l'explorateur arsois Jacques de Pérouges prend possession au nom du Saint-Empereur de cette nouvelle terre. Il est nommé Vicaire Impérial pour les terres nouvellement découvertes. Sur ordre de l'Empereur, il y installe un village qui devra servir de port d'attache pour les pêcheurs mais également pour les prochaines expéditions...

  • III. L'épopée coloniale
La petite colonie prend alors contact avec les indigènes et les Dominicains essayent de les convertir. La situation est alors plutôt pacifiques : les deux peuples s'observent sans agressivité : les Dytoliens étant désormais nombreux, armés et protégés par des remparts, il devient plus dangereux de leur déclarer la guerre tandis qu'eux mêmes n'osent pas s'en prendre aux indigènes supérieurs en nombre. La peur des combats amène donc la paix entre les deux peuples.
Rapidement, c'est la déception pour les Impériaux : alors qu'on espérait trouver de l'or et des pierres précieuses, cette terre n'est guère riche et les échanges commerciaux se limitent à la traite de la fourrure. Pourtant, la colonie est bel et bien vouée à se développer. En 1558 débarque les premiers missionnaires jésuites en Nouvel-Arsois, envoyés par le Saint-Siège pour reprendre la Mission Dominicaine qui n'avait jamais vraiment réussi à convertir les indigènes. Cette nouvelle mission est efficace et les indigènes se dirigent en masse vers la foi catholique. Une réelle piété indigène se développe alors et les Jésuites fondent en 1570 le Grand Séminaire de Saint-Régis où sont formés des prêtres indigènes. Cet attachement commun à la foi catholique permet à certaines tribus de devenir de vrais alliés de l'Arsois mais cela entraîne également le Saint-Empire dans de violente guerre avec des tribus farouchement païennes...
Finalement, après une guerre de près de cent ans entre tribus catholiques soutenues par l'Arsois et tribus païennes, l'ensemble de la région est pacifié lors du Traité de Saint-Régis de 1701, ou Grande Paix de Saint-Régis. Désormais, indigènes et dytoliens se développent en symbioses.

Annexe : liste des Gouverneurs Généraux
Vicaires Impériaux
1. Jacques de Pérouges 1461 - 1492 - 1522
2. Géraud de Montaud 1465 - 1522 - 1528
3. Artaud d'Urre 1482 - 1528 - 1531


Lieutenant-Généraux
4. Amédée de Villecroy 1483 - 1531 - 1549
5. Guilhem d'Orsan 1496 - 1549 - 1555
6. Artaud de Lapit 1510 - 1555 - 1568
7. Jacques de Gallèrete 1522 - 1568 - 1581 (limogeage) - 1596 (décès)


Gouverneur-Généraux
8. Cardinal François-Athanase de Laval-Ampuis 1532 - 1581 - 1592
9. Pierre de Barousse, évêque de Saint-Régis 1554 - 1592 - 1610
10. Sauveur de Villereille 1565 - 1610 - 1632
11. Jean de Villereille 1598 - 1632 - 1661
12. Bérenger de Villereille 1625 - 1661 - 1698
13. Sauveur de Villereille, SJ, évêque de Saint-Régis 1644 - 1698 - 1721

_________________
« Fecit potentiam in brachio suo : dispersit superbos mente cordis sui. Deposuit potentes de sede, et exaltavit humiles. » Magnificat
« Le triangle: bourg, château, monastère n'est pas une miniature médiévale, mais un paradigme éternel. » Nicolas Gomez-Davila
«Il y a trois écoles irréductibles en économie sociale : celle où l'on considère l'homme comme une chose ; celle où on le considère comme une bête ; et celle où on le considère comme un frère. » René de la Tour du Pin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Codex Novi Arsoni
Message Publié : Sam Déc 24, 2016 10:12 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 27, 2014 7:34 am
Message(s) : 1980
Localisation : Viertenstein, Bassaxe, Agorsa'a
Chapitre 3. Géographie

_________________
« Fecit potentiam in brachio suo : dispersit superbos mente cordis sui. Deposuit potentes de sede, et exaltavit humiles. » Magnificat
« Le triangle: bourg, château, monastère n'est pas une miniature médiévale, mais un paradigme éternel. » Nicolas Gomez-Davila
«Il y a trois écoles irréductibles en économie sociale : celle où l'on considère l'homme comme une chose ; celle où on le considère comme une bête ; et celle où on le considère comme un frère. » René de la Tour du Pin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Codex Novi Arsoni
Message Publié : Sam Déc 24, 2016 10:36 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 27, 2014 7:34 am
Message(s) : 1980
Localisation : Viertenstein, Bassaxe, Agorsa'a
Chapitre 4. Religion


    Répartition religieuse :
    • Catholique: 91%

    • Protestantisme : 7%
    • Animisme : 2%

    Pratique religieuse :
    • Régulière : 95%
    • Irrégulière : 3%
    • Aucune : 2%



Le Nouvel-Arsois est un pays qui s'est bâti sur le catholicisme : malgré quelques heurts à l'arrivé des colons, les relations entre les indigènes et les Dytoliens s'est vite basé sur un attachement commun envers la même foi. En effet, les missionnaires furent les premiers diplomates sur ce continent car ils évangélisèrent rapidement et pacifiquement les tribus.

En Nouvel-Arsois comme dans les possessions continentales de l'Empire, le catholicisme est un élément organique de l'identité. Les habitants du Nouvel-Arsois sont catholiques ; les sacrements sont des grands moments dans la vie de chacun. Beaucoup d'activités sont stimulées par le religieux qui s'immisce même dans le politique. Ainsi, l'ouverture des Jours le 16 décembre, équivalent du Parlement, est systématiquement fait par une Messe.

Les ecclésiastiques ont aussi un rôle important dans la gouvernance de l'Etat : ils dirigent les Diocèses, entités politiques présentes sur les côtes et abritant les villes fondées par les colons. Les prêtres ont aussi un rôle au sein des Confédérations où ils participent à l'éducation et à l'administration.

_________________
« Fecit potentiam in brachio suo : dispersit superbos mente cordis sui. Deposuit potentes de sede, et exaltavit humiles. » Magnificat
« Le triangle: bourg, château, monastère n'est pas une miniature médiévale, mais un paradigme éternel. » Nicolas Gomez-Davila
«Il y a trois écoles irréductibles en économie sociale : celle où l'on considère l'homme comme une chose ; celle où on le considère comme une bête ; et celle où on le considère comme un frère. » René de la Tour du Pin


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO