SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Oct 17, 2017 6:12 pm

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 84 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : Lun Déc 19, 2016 2:15 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 9:45 pm
Message(s) : 4387
27 novembre 2031 :

Image

-Shahiri a été prise, dans la nuit du 25 au 26 novembre, par l'armée du Sengaï, qui a profité de la retraite des Shuktènes suite à d’intenses bombardements et aux escarmouches des paramilitaires du Yanlei. L’État-major confine la population à domicile pour éviter de possibles attaques de combattants dissimulés parmi les civils, dans cette ville principalement shuktène. Les escarmouches du Yanlei et du Sengaï ont permi de libérer un important trait de côte sur le Lac, mais la jonction avec les forces légalistes n'est pas encore effective.

-Les Olgariens rencontrent des difficultés dans le relief frontalier, tandis que les rebelles ont eu le temps d'y aménager leurs défenses. Le Skogurjördin et le Vonalya participent activement aux combats.

-L'insurrection taktoune a atteint un nouveau degré d'organisation. Les milices ont joint leur commandement et opèrent désormais sous des ordres unifiés, qui préfigurent l'armée provinciale de demain.

-La Principauté a annoncé qu'elle ne tolèrerait aucune maltraitance à l'égard des prisonniers et réclamait qu'ils soient transférés sous son gouvernement. Lors d'une prise de parole à Ashurdabad, elle a demandé aux belligérants de se plier à ses règles.

-Bien que toute la côte ne soit pas libérée le long du Lac Shahiri, un premier bateau transportant des épices pour le compte de Nessie's Food, a symboliquement transféré sa marchandise depuis Shahiri jusqu'à la zone loyaliste. Le transport pourra reprendre petit à petit dès l'entente réussie entre les deux coalitions. Les organisations internationales du commerce demandent au Sengaï et aux États-Fédérés de bien vouloir appliquer à nouveau les conditions d'avant-guerre.

-La zone de front commence à être particulièrement étendue, par rapport à la densité des forces, expliquent les experts militaires. Le maintien de l'ordre dans les villages et villes mobilise toujours davantage d'hommes à mesure que les forces coalisées se rapprochent du centre.

Premières pertes :
Olgarie : 14 soldats ; en quelques jours, les EFOs connaissent des pertes qui les obligent à ralentir leur progression notamment au contact des défenses montagneuses des Shuktènes (petite montagne).
Skogurjördin : 1 soldats ; tué lors d'une patrouille par un civil dissimulant une arme.
Vonalya : 1 soldat ; tué au combat.
Sengaï : 22 soldats ; 11 lors de deux opérations suicides, 10 au combat, 1 suite à une fièvre.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Déc 19, 2016 4:53 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 5:59 pm
Message(s) : 2120
Localisation : Khanat de Gazar-Khün
27 novembre 2031 :

Le Skogurjördin accuse réception du souhait des autorités officielles de la Principauté.
L'Empire confirme rester sur sa même ligne de conduite en ce qui concerne les prisonniers. Cette position est appelée à évoluer à partir du moment où aucun citoyen Skogurjördinois ne sera plus l'otage des terroristes.
Le Skogurjördin annonce l'arrivée de troupes en renforts, 2500 soldats obsolète supplémentaires, ainsi que 100 chars d'assaut (obsolète), 30 avions multirôle (obsolète) et 40 hélicoptères (obsolète).


Forces engagées :
  • 2500 soldats
  • 9999 soldats (obsolète)
  • 50 chars d'assaut
  • 250 chars d'assaut (obsolète)
  • 25 pièces d'artillerie
  • 150 pièces d'artillerie (obsolète)
  • 30 avions multirôle (obsolète)
  • 40 hélicoptères (obsolète)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Déc 23, 2016 7:56 pm 
En ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Mai 02, 2013 2:24 pm
Message(s) : 998
Localisation : Suisse
Image

OPERATION NEW HOPE
9 décembre 2031

Opérations sur le terrain
  • Suite aux nombreuses pertes dans les combats, et l'arrivée de renforts skogurjördinois. Une concertation est mise en place avec les skogurjördinois pour les laisser s'occuper des montagnes au sud. Si cette proposition abouti, la moitié des forces olgariennes ira combattre vers le lac afin de faire une jonction avec les forces sengaïaises et yanleiennes.
  • L'autre moitié restera à l'arrière pour sécuriser les villages nouvellement conquis et transférer les possibles prisonniers aux autorités princières.

Opérations diplomatiques
  • Les EFO contactent les terroristes shuktènes afin de négocier la libération des otages contre des grâces possibles après la guerre. Les menaces sont de mise et la position de faiblesse des shuktènes utilisée comme argument.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Déc 23, 2016 10:21 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 5:59 pm
Message(s) : 2120
Localisation : Khanat de Gazar-Khün
9 décembre 2031 :

Le Skogurjördin accepte le plan proposé par les officiers des Etats Fédérés d'Olgarie.

Les troupes Impériales vont chercher à libérer la zone frontalière avec le pays "Janubie 35" en se concentrant dans un premier temps sur la libération de la zone nord-ouest du territoire sud tenue par les révoltés shuktène.


Image



Au niveau diplomatique, le Skogurjördin lance un appel à la communauté internationale, en particulier à l'Amarantie, au Montalvo, à l'Empire Luciférien d'Algarbe et à tout le Commonwealth à s'engager militairement et soutenir activement l'effort des nations coalisées.
Le Skogurjördin s'étonne de la passivité de ces nations face à la situation et l'indifférence apparente de ces nations vis à vis de leurs ressortissants, toujours pris en otages et victimes des actes terroristes.
Le Skogurjördin souhaite connaître la position du Karmalistan dans ce conflit.
Le Skogurjördin remercie le Vonalya pour son engagement, et présente ses condoléances à la famille du soldat Vonalyan tué, ainsi qu'aux familles des soldats du Sengaï et des E.F.O.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Déc 24, 2016 1:36 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 9:45 pm
Message(s) : 4387
Demeuraient prisonniers jusqu'à début décembre :

Citer :
11 ressortissants de l'ELA
28 Shadomiens
179 Amarantins
214 Alekans
182 Montalvéens
174 Skogurjördiens
165 Yanléiens
230 ressortissants des EFOs
230 ressortissants du Sengaï



---

Les avancées des Olgariens et Occidentaux dans l'Ouest permettent de découvrir les traces de prisonniers. Sont retrouvés morts :

Citer :
5 Amarantins
10 Alekans


Vraisemblablement d'accidents, de maladie, d'absence de soins. Des cadavres, si loin des zones touristiques, laissent entendre que des otages sont peut-être dans d'autres pays, du moins très loin du Lac Shahiri, évacués par les Shuktènes.

---

Le Yanlei et le Sengaï libèrent des otages, laissés sur place le long des côtes du Lac, depuis plusieurs jours laissés avec un peu de nourriture et d'eau.

Citer :
15 Skogurjördinois
40 Yanléiens
20 citoyens des EFOs
140 citoyens du Sengaï


---

Dans une vidéo de propagande tournée dans la jungle, un groupe révolutionnaire shuktène souhaite met en scène la pendaison de 30 Skogurjördinois, en représailles aux menaces de l'armée d'invasion. Ils annoncent libérer les otages restants si les "porcs barbares retournent la queue entre les jambes dans leurs marécages".

---

Demeurent prisonniers ou disparus, la semaine du 12 décembre,

Citer :
11 ressortissants de l'ELA
28 Shadomiens
174 Amarantins
204 Alekans
182 Montalvéens
129 Skogurjördiens
125 Yanléiens
210 ressortissants des EFOs
90 ressortissants du Sengaï


--------------------

Ashurdabad réitère son appel au Skogurjördin pour qu'il revoit sa politique envers les prisonniers, sinon il lui demandera d'évacuer ses soldats du pays.

------------

Les médecins de la coalition tirent la sonnette d'alarme sur les relations de certains soldats avec des prostituées, dont certaines seraient envoyées par les rebelles car malades, afin qu'elles inoculent volontairement le VIH et d'autres MST aux soldats. On compte une trentaine de cas de MST dont certains graves, dans la Coalition occidentale.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Déc 24, 2016 2:11 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 5:59 pm
Message(s) : 2120
Localisation : Khanat de Gazar-Khün
11 Décembre 2031 :

  • Le Skogurjördin indique assouplir sa position vis à vis des prisonniers de guerres, et s'engage à respecter les demandes du gouvernement officiel de la Principauté. Les forces impériales livreront désormais les prisonniers aux forces princières, lui permettant du même coup de mobiliser les soldats servant jusque là à la surveillance des prisonniers rebelles sur le front.
  • Face à la montée des agressions sexuelles commises par les prostituées, l'état major du Skogurjördin organise une campagne de prévention et de sensibilisations aux maladies sexuelles et distribue des boites de préservatifs à ses soldats. On fait savoir aux soldats qu'il leur sera de plus possible de se ravitailler en préservatifs auprès des pharmaciens militaires.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Déc 24, 2016 3:17 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 27, 2014 6:34 am
Message(s) : 2023
La déclaration est publiée par l'Ordre en latin. Une copie est envoyé aux différents états-majors coalisés et aux chefs des différentes rébellions.

Image
Armes de l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Sébastien


A l'ensemble des belligérants,

Vos Excellences,

L'Ordre de Saint-Sébastien est réputé depuis des siècles pour sa lutte en faveur des victimes de la guerre.

Ayant appris les ravages que celle-ci causait en Ashurdabad et en Shutkénie, l'Ordre a décidé d'envoyer des médecins et du matériel médical sur ces territoires afin de soulager le difficile fardeau de ces populations.

Nous signalons à Vos Excellences la venue prochaine sur vos territoires du contingent suivant :
  • 32 médecins de l'Ordre
  • 51 infirmiers
  • 9 aumôniers
  • 45 chevaliers armés chargés de protéger les équipes médicales

Nous sommes prêt à nous dialoguer avec vous afin de coordonner au mieux nos interventions médicales.

Soyez certains de nos prières pour la paix,

Son Altesse Excellentissime Jean-Eyquem de Nauzin, Père Supérieur de l'Ordre.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Déc 25, 2016 2:29 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 05, 2011 10:00 pm
Message(s) : 3148
Localisation : Amarantie (Second Univers) / Sébaldie (V3)
Image

Ligue Amarantine


Eu égard des ressortissants amarantins tués, de la difficile progression de la Coalition et des transmissions d'infections sexuelles volontaires entre prostituées proches du pouvoir rebelle et des soldats de la Coalition, la Ligue Amarantine annonce vouloir apporter "une aide logistique à la Coalition" (sic) par l'envoi de 6 frégates (3 de qualité obsolète, 3 de qualité moderne) qui transportent les vivres suivantes (qui ne sont portés à la connaissance que des destinataires) :
  • En vue d'éradiquer les infections sexuelles et de soutenir le moral des troupes :
    • 20 médecins militaires, 40 infirmières.
    • Antibiotiques, vaccins, anti-douleurs destinés aux soldats malades.
    • 100 000 préservatifs, de tailles variées.
    • 1000 filles de joie amarantines destinées aux soldats du Skogurjördin, âgées entre 14 et 45 ans.
    • 200 filles de joie de qualité moindre destinées aux soldats des autres parties prenantes au conflit.
    • Magazines pornographiques.
  • En vue d'assurer les besoins vitaux des soldats :
    • Boîtes de conserve, thé kaiyuanais, café lyophilisé...

Ces vivres arrivent à destination sous 7 jours de navigation.




La Ligue amarantine décide également de prendre part au conflit, aux côtés de la Coalition en mobilisant ses troupes :
  • Elle demande, pour faciliter les opérations, l'autorisation de faire atterrir ses propres avions sur les porte-aéronefs FSS Alester Lewson et du Sengaï. Mobiliser le porte-avions amarantin jusqu'au lieu du conflit peut prendre une dizaine de jours.
  • La Ligue mobilise 5000 de ses hommes (2000 qualité moderne ; 3000 qualité obsolète), répartis dans les 25 multirôles (5 modernes, 20 obsolètes) affrétés à cette occasion.
  • La Ligue mobilise 100 chars d'assaut (30 qualité moderne, 70 qualité obsolète) et 50 pièces d'artillerie, affrétés dans les frégates mentionnées ci-dessus, arrivés à destination sous 7 jours.




Les soldats affrétés en avions se joignent à l'opération de la Coalition dans le Nord-Ouest du territoire sud. Les chars d'assaut et pièces d'artillerie se joindront au combat, si besoin mais restent pour l'heure à l'embouchure du fleuve, protégés par les six frégates. La Ligue amarantine aimerait plutôt les utiliser pour le territoire Nord, dans une opération future.

Des 25 avions affrétés par l'Amarantie vers l'Ashurdabad, 1 retourne en Amarantie avec à bord la dépouille des prisonniers tués.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Déc 25, 2016 2:40 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 29, 2016 12:07 pm
Message(s) : 620
Localisation : Aravindapura, République du Lianwa
Image

Opération "Wet Feet"


La République du Lianwa, qui a annoncé sa participation depuis plusieurs mois déjà à la coalition internationale en Ashurdabad, déploie des troupes dans la zone contrôlée par les forces royales du Sengaï en s'établissant sur les bords du lac Shahiri en vue de mener des activités de renseignements et de frappes stratégiques sur des positions shuktènes.

Image


Citer :
Composition des forces lianwadaises déployées :
  • 2'500 hommes (modernes)
  • 30 chars (modernes)
  • 15 artilleries mobiles (modernes)
  • 10 avions polyvalents (modernes)
  • 5 hélicoptères (modernes)
  • 5 anti-aériens mobiles (modernes)



Citer :
Opération sur le terrain :
  • Sécuriser un corridor de Kashkong au Lac Shahiri afin d'éviter des incursions possibles de rebelles shuktènes ;
  • Sécuriser et lutter contre les actes de guerilla au sein des territoires libérés par l'armée du Sengaï ;
  • Rejoindre les forces sengaïaises au Sud-Ouest afin de sécuriser les zones sous contrôle de la coalition ;
  • Récolter des informations auprès des populations sur les lieux où sont détenus les derniers otages en offrant 15'000 L¥ par otage libéré et vivant grâce aux informations délivrées ;
  • Bombardements systématiques des villages où des soldats de la coalition ont été abattus sur le motif qu'il s'agit de poches rebelles shuktènes ;
  • Surveillance stricte par la Police Militaire sur tout comportement non-réglementaire des soldats lianwadais en lien avec les affaires de prostitution. A cela s'ajoute une campagne de propagande de l'Armée lianwadaise auprès de ses soldats afin de donner une image barbare et sale des populations locales en vue d'éviter toute attirance. Des prospectus sur l'hygiène, les MST et les moyens de contraception sont également offerts gratuitement aux soldats ;
  • Participation d'officiers lianwadais à la formation des cadres de l'armée princière d'Ashurdabad.



Citer :
Opération diplomatique :
  • Demander aux autorités princière le droit d'établir une base militaire capable d'accueillir soldats et matériels lianwadais sur les bords du lac afin d'effectuer les missions sur le terrain pour une durée limitée au conflit actuel ;
  • Demander et échanger des informations stratégiques sur les opérations aux autorités princières afin d'améliorer l'efficacité des frappes et les missions lianwadaises ;



Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Déc 25, 2016 8:15 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Nov 19, 2013 1:22 pm
Message(s) : 353
Fédération des Îles-Unies

Image




Citer :
Suite au multiple pression de la MNUI quand à la perte des route maritime, et a l'augmentation de la piraterie dans les nouvelles route préparées à la hâte, le président de la fédération à autorisée le haut commandement de L'UIN (United Island Navy) de prononcer le détachement Pégasus de venir fournir une force de frappe aériennes ainsi que de reconnaissance aérienne.


Citer :
-> La force navale ainsi formée sera composée de
  • 1 Porte-avions
  • 2 Croiseur
  • 5 Frégate
  • 2 Sous-marin

-> Le groupe aérien du porte avions comprendra
  • 20 Chasseur multi-role
  • 2 Chasseur "Nounou"
  • 2 Avions radar
  • 2 Hélicoptère de transport

-> Une formation de commando de 10 hommes sera également préparée.



Citer :
  • La force Pégasus sera placé sous un contrôle totale de la coalition jusqu'à nouvelle ordre du président.
  • Le groupement de commando, appellation "Thunder" ne restera sous commandement Îlilien et ne pourra être mobilisée que par demande du commandement de la coalition.


Citer :
-> Liste des navires de la force "Pégasus"
  • Navire amiral IUS Jukai (Porte-avion classe Jukai)
  • IUS Roana (Croiseur classe Tupak)
  • IUS Tupak (Croiseur classe Tupak)
  • IUS Popow (Destroyer classe Azrek)
  • IUS Jhwoa (Destroyer classe Azrek)
  • IUS Lewek (Destroyer classe Azrek)
  • IUS Howia (Destroyer classe Azrek)
  • IUS Juhina (Destroyer classe Azrek)
  • IUS Fwik (Sous-marin d'attaque classe Gawek)
  • IUS Nomow (Sous-marin d'attaque classe Gawek)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Déc 25, 2016 8:43 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 25, 2011 2:34 pm
Message(s) : 1844
Image


Le chambardement de Chamaban


Image


La prise de Shahiri a été plus facile que ce qu’on avait pensé. La guerre était prête d’en finir. La porte de la ville d’Ashurdabad été ouverte pour le Sengaï et le prince Chamaban s’y rendit le plus rapidement possible, laissant le commandement de la Première Armée aux généraux. Sur le chemin, il put prendre connaissance de l’état de ses propres troupes ainsi que des réactions internationales et surtout des armées alliées.

La donne était en train de se modifier.
La distribution de capotes au sein de l’armée Skogurjördin l’avait complètement décrédibilisé aux yeux des soldats sengaïais. Une frange, certes assez petite mais bruyante, du corps d’officiers de l’armée sengaïaise avait refusé de prendre contact avec l’armée en question, certains généraux évoquant même avec un humour glauque bien sengaïais la peur d’attraper le SIDA. Parmi les rangs, les blagues entre soldats n’en finissaient plus : « Nous nous cassons le cul à la guerre et eux se cassent le cul… littéralement ! ». Comme par défi, on apprit par la même que le Skogurjördin avait augmenté de près de 12 000 hommes sa présence militaire en Ashurdabad, ce qui fit complètement chuter le pays dans l’estime des généraux sur place. En effet, la jonction entre les armées allait concentrer les effectifs de la coalition et permettre le lancement d’opérations communes pour nettoyer la partie Ouest sous contrôle Shuktène ; ajoutons à cela les pertes relativement faibles subies ces dernières semaines et n’importe quel étudiant en première année à l’école de guerre répondra que l’augmentation des effectifs skogurjördins est injustifiée et traduit peut-être des velléités qui dépassent l’écrasement des Shuktènes. C’est le raisonnement que commençaient à faire certains soldats sengaïais dans leur tête, et les messages des loyalistes d’Ashurdabad laissaient transparaître qu’eux aussi s’inquiétaient.
---
Cependant, dans l’esprit de l’Etat-major sengaïais, l’opinion était différente : les déboires de l’armée scandinave ne concernent qu’eux et le but était la fin de la guerre et la restitution du pays aux autorités compétentes.

PLAN


Le plan d’action est le suivant : Tous à l’Ouest.
Le Skogurjördin est d’ores et déjà en passe de reconquérir la zone frontalière sous contrôle Shuktène. Le Sengaï appelle les autres armées étrangères à concentrer leurs forces sur le front Ouest pour éliminer d’un coup d’éponge la grosse poche shuktène. La ligne Shahiri-Kashkong est sous contrôle sengaïaise et commence à avancer.

1/ Les éclaireurs envoient leurs premiers rapports aux troupes sengaïaises mises en place sur la ligne Kashkong-Shahiri. Ils sont soutenus si besoin est par des hélicoptères de repérage, qui ont pour ordre de préférer la prudence à la témérité. Tous les lieux à risque dans lesquels pourraient se cacher des rebelles sont relevés.

2/ Les pièces d’artillerie secondent les hélicoptères dans des opérations de bombardement massifs autour des lieux à risque. Granges abandonnées, forêts etc. Rien n’est laissé au hasard. Des fantassins légers dits « fantômes » se déplacent dans la campagne ashurdabienne. Il s’agit d’hommes seuls, souvent des snipers, qui se meuvent dans la nature avec une grande agilité et une discrétion extraordinaire. Ils ont un lien radio avec les troupes restées en arrière et sont chargés de repérer les potentiels fuyards ou groupes d’ennemis pour communiquer leurs positions.

3/ Après la première pluie de munitions, les chars d’assaut avancent soutenus par la cavalerie blindée. On avance ensuite les pièces d’artillerie et rebelote. La progression est donc plutôt lente mais prudente, dans le but de limiter les pertes côté sengaïais et pousser les rebelles Shuktènes à se concentrer tous vers l’intérieur des terres, ou des « coups de filets » pourront être menés par l’infanterie sengaïaise.

4/ Une fois la jonction faite avec les autres armées coalisées, le Sengaï prend le devant et continue sa progression de la même manière. La poche rebelle fait plusieurs centaines de kilomètres, les points stratégiques sont rapidement pris en main et mis sous contrôle (stations essences, lieu de concentration de vivres types greniers, supermarchés, granges…) par l’infanterie, qui tente souvent de se faire discrète, afin de prendre par surprise d’éventuels rebelles.

_________________
« Parce qu'ils n'aiment personne, ils croient qu'ils aiment Dieu »
Charles Péguy
« Toutes les circonstances de ma vie ont été comme des échelons que Dieu plaçait autour de moi pour me faire monter jusqu'à lui »
Saint-Martin

«-Que pensez-vous du communisme ?
-Je crois que l'Internationale est apparue à Babylone il y a trois mille ans.
»
L.Youzéfovitch

SOLI DEO GLORIA


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Déc 25, 2016 11:51 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 5:59 pm
Message(s) : 2120
Localisation : Khanat de Gazar-Khün
15 Décembre 2031 :

Diplomatie :
  • Le Skogurjördin salue l'arrivée des troupes en provenance des Îles-Unies et d'Amarantie.
  • Le Skogurjördin remercie l'Amarantie d'avoir répondu favorablement à sa requête d'aide logistique quant aux questions sanitaires.
  • Le Skogurjördin ayant eu connaissance de l'article publié dans le journal d'Arsois "La Hanse" annonce ouvrir une enquête afin de savoir si des militaires skogurjördinois ont depuis leur arrivée perpétré des viols à l'encontre de civils. Sont souhaités des observateurs venant de l'Arsois et bien sur du gouvernement officiel pour participer à ces investigations.
  • Le Skogurjördin ayant eu vent des rumeurs courant dans l'armée Sengaïse désire mettre les choses au clair. Si les problèmes de transmissions de maladies vénériennes touchent bien une partie de ses troupes, il souligne qu'il s'agit d'un problème généralisé qui touche toutes les nations de la coalition, le Sengaï inclus. Sans vouloir faire de prosélytisme, l'Empire du Skogurjördin appelle solennellement les Etats-Majors des nations coalisées à réagir face à ces problèmes sanitaires et à prendre des mesures afin d'enrayer une épidémie naissante.
  • Le Skogurjördin tient à préciser ses intentions : l'intégralité de ses troupes seront évacuées dès que le gouvernement régulier de la Principauté le lui demandera, ou dès que tous les otages Skogurjördinois auront été libérés.
  • Le Skogurjördin salue l'initiative du Saint-Empire d'Arsois, et annonce se tenir à leur disposition pour leur faciliter l'accès aux zones où ils désireraient se rendre.
Gestion des troupes :
  • Est interdit aux militaires Skogurjördinois d'avoir des relations sexuelles avec des civils. Toute désobéissance à cette interdiction sera immédiatement sévèrement sanctionnée.
  • Sont invités les militaires du Skogurjördin a profiter gratuitement des services des filles-de-joie Amarantines pendant leur temps libre, avec respect de leur intégrité physique et morale. Tout abus sera immédiatement sanctionné.
  • Les filles-de-joie Amarantines sont orientées et installées dans divers camps, un emploi du temps leur est pour chacune attribué. Outre les activités de soutiens envers les militaires Skogurjördinois, un entraînement poussé au combat (corps-à-corps, maniement des armes) leur est donné par des officiers skogurjördinois. Des efforts sont fait pour faciliter leur intégration auprès des soldats, pour les sécuriser, et les mettre en confiance.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Déc 26, 2016 4:36 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 5:44 pm
Message(s) : 344
Les sociétés militaires privées yanleiennes dans le conflit


Situation

La première mission pour les SMP est de libérer les otages : les premiers succès sont au rendez-vous avec la libération des premiers ressortissants yanleiens, mais beaucoup restent encore introuvables.
La seconde mission est de rétablir la route commerciale et d'en assurer la sécurité : le succès est au rendez-vous avec une libération rapide de la ligne Kashkong-Shahiri en collaboration avec les forces sengaïaises.
Le bilan temporaire de la mission des forces paramilitaires yanleiennes est donc globalement positif pour le moment.
L'arrivée du contingent du Lianwa aux côtés de l'armée du Sengaï et la reprise du commerce amènent à un changement dans l'engagement des forces paramilitaires : leur présence sur le front se fait plus discrète alors que leur présence sur les arrières des lignes sengaïaises se renforce afin de sécuriser les zones sous contrôle, et plus particulièrement la route Kashkong-Shahiri.

Citer :
Rappel des forces engagées :

4 000 soldats
30 hélicoptères d'assaut


Actions diplomatiques et de renseignement

1/ Les sociétés militaires privées qui sont en contact avec les officiers sengaïais afin d'assurer la coordination des opérations conjointes proposent de s'occuper de la gestion des otages libérées (soins, rapatriement, interrogatoire avec partage des informations), de la gestions des prisonniers s'il y en a (maintien en détention, surveillance, interrogatoire avec partage des informations) ou de l'évacuation des blessés vers l'arrière et des soins médicaux, ce qui permettra au passage au Sengaï de laisser un minimum d'hommes derrière afin de renforcer sa puissance de frappe sur le front.

2/ Les agents du renseignement tentent toujours de prendre contact avec les leaders de la révolte shuktène afin de discuter la libération des otages yanleiens et sangaïais (échange de prisonniers s'il y en a, exfiltration des leaders qui voudraient se rendre en échange d'otages etc... seul le paiement de rançon est refusé).

3/ Les sociétés privées du renseignement cherchent toujours à obtenir des informations sur les lieux de détention des otages, sur les leaders de la rébellion et sur les hommes qui la composent, mais aussi sur leurs familles. Pour cela, elles recrutent des civils locaux qui parlent la langue et qui passent inaperçus, et qui seront rémunérés pour leurs informations. On cherche à faire du renseignement de proximité.

4/ Les agents de renseignement interrogent les otages libérés par les forces conjointes du Sengaï et du Yanlei afin d'obtenir des informations sur leurs kidnappeurs et obtenir des indices sur les lieux de détention actuels. Avant l'interrogatoire, les otages libérés sont systématiquement fouillés pour chercher d'éventuelles ceintures explosives ou autre, puis soumis à un examen médical.


Actions de terrain

1/ La route commerciale Kashkong-Shahiri étant libérée, ce qui était l'objectif, les forces paramilitaires du Yanlei ne participent plus à la libération du territoire princier vu qu'elles n'en ont pas reçu le contrat. En revanche, les paramilitaires s'activent à sécuriser la route commerciale par des patrouilles régulières, des actions de déminage, de la reconnaissance, de la surveillance. En cas d'accrochage, les hélicoptères d'attaque sont la réponse privilégiée.

2/ Selon les informations recueillies par les services de renseignement, des unités commandos sont envoyées derrières les lignes ennemies pour procéder à la libération d'otages yanleiens après évaluation des risques. Si nécessaire, les unités spéciales collaborent avec celles du Sengaï pour mener une opération conjointe.

3/ Des conseillers tactiques aident à la formation des rebelles taktounes et à la mise au point de leurs opérations. Ces conseillers ne participent pas aux combats.

4/ Les sociétés militaires privées proposent un service d'escorte payant aux entreprises privées yanleiennes ou étrangères qui souhaitent, comme Nessie's Food, reprendre leur activité le long de la route commerciale sous contrôle. Pour cela, des véhicules blindés légers et des hélicoptères d'attaque sont mis à disposition des convois commerciaux afin d'en assurer la sécurité et permettre au commerce mondial de reprendre. Lorsque la jonction sera faite avec les forces loyalistes d'Ashurdabad et leurs alliés de la coalition occidentale, les SMP prendront contact avec les autorités princières afin d'obtenir l'autorisation d'escorter les transporteurs d'un bout à l'autre de la route inter-maritime.

Prévention

Si les cas de MST révélés par certains médecins concernent uniquement la coalition occidentale, des mesures de prévention sont prises par anticipation.
Les observateurs envoyés sur place par le Comité sont attentifs à tout comportement de maltraitance envers les populations civiles (torture, meurtre, viol, vol etc...). Les sociétés militaires privées ont donné des consignes strictes à leurs employés pour éviter toute mauvaise publicité qui serait source de perte de confiance et donc de revenus pour elles.
Concernant le cas spécifique des prostituées, les observateurs du Comité mènent des campagnes de sensibilisation sur les MST auprès des paramilitaires. De son côté, la hiérarchie des sociétés militaires privées tient un discours beaucoup plus dur : s'il n'est pas question d'interdire quoi que ce soit, il est bien précisé que les soins nécessaires en cas d'infection sexuelle ne seront pas pris en charge par l'entreprise. Le système de soin étant intégralement privé, cela signifie simplement que les employés ne bénéficieront pas d'une prise en charge pour leurs soins en cas de MST, ce qui devrait les décourager plus efficacement que les campagnes de prévention vu le prix des médicaments.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Déc 29, 2016 4:03 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 2:40 pm
Message(s) : 1374
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
25 décembre 2031
Les Lucifériens entrent dans la danse

Après plusieurs mois de délibérations houleuses, le Royaume d'Orlanie et le Royaume de Hyptatie se sont accordés sur l'envoi d'une force d'intervention commune en Ashurdabad afin de libérer les onze ressortissants orlan, hyptate et mélonais encore détenus sur les lieux.

COMMUNIQUE OFFICIEL DE L'EMPIRE LUCIFÉRIEN D'ALGARBE :
Citer :
Image

Conscient du risque que fait courir la rébellion shuktène à la paix et à l'ordre mondial, soucieux du sort des onze ressortissants lucifériens lâchement retenus en otage par ces mêmes rebelles, et en réaction au non respect de l'ultimatum qui leur a été adressé, j'annonce l'intervention des forces de l'Empire Luciférien d'Algarbe afin d'éliminer la menace représentée par l’État Populaire de Libération des Shuktènes. Avec la permission des autorités princières d'Ashurdabad, l'Empire Luciférien d'Algarbe est prêt à envoyer sans plus tarder un corps composé d'une centaine d'officiers orlans et hyptates afin de reconnaître la situation, ainsi qu'un corps médical de deux cent médecins et infirmières afin de venir en aide aux populations civiles et aux troupes placées sous les ordres du Commandement d'Opération Conjointe (EFO, Skogurjördin, Vonalya).
Une flottille sera également déployée de manière immédiate, afin de transporter les aéronefs qui effectueront des missions de reconnaissance et appuieront les troupes de la Coalition au-dessus du territoire ashurdabadien.

Que le Porteur de Lumière apporte la paix en Ashurdabad

Sa Majesté Impériale Adrien III, Empereur Luciférien d'Algarbe


Forces déployées sur place :
  • 100 officiers
      Mission : Reconnaissance afin d'évaluer le type de terrain sur lequel devront se battre les troupes de la Coalition (info demandée au MJ)
  • 200 médecins et infirmières
      Mission : Soigner les civiles et les troupes de la Coalition
  • Un porte-avion, 20 avions de combat
      Mission : Reconnaissance et frappes aériennes
  • Deux croiseurs, six frégates
      Mission : Escorter le porte-avion

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Déc 29, 2016 12:15 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 9:45 pm
Message(s) : 4387
La Principauté d'Ashurdabad réclame le retrait immédiat :
- du corps expéditionnaire libertalien.

Après de vifs échanges au sein du gouvernement, la Principauté accepte l'accueil :
- de l'Ordre de Saint-Sébastien (Arsois), dont elle remercie les médecins mais appelle les religieux à la confidentialité (n’œuvrer que pour leurs fidèles).
- des forces logistiques de l'Amarantie, qu'elle appelle à la plus grande discrétion.
- des forces militaires de l'Amarantie, en tant qu'alliées et sous le commandement des EFOs.
- des forces du Lianwa, en tant qu'alliées du Sengaï.

La Principauté refuse l'accès aux frontières et aux eaux territoriales :
- du contingent en provenance des Iles-Unies.
- du contingent en provenance de l'Empire luciférien d'Algarbe.

"La Principauté d'Ashurdabad est un éminent pays musulman et souverain.
Il n'est pas un moulin ouvert aux quatre vents,
ni la terre de prédication des Chrétiens ou des Satanistes.
"
le Prince Dadrunadal Muhmad Khan VI, à l'occasion de son Discours du Solstice
du 22 décembre pour l'unité de la nation princière musulmane d'Ashurdabad.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 84 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO