SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Jeu Fév 23, 2017 4:44 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : Ven Sep 02, 2016 1:20 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
Image


C'est ici, au Kastalinn af Vatnið, château du XVIème siècle bâtit dans la campagne non loin de la capitale Vindurhiminn que vivent les membres de la famille Impériale.
C'est aussi là que l'Empereur reçoit les dignitaires étrangers, les chefs de clans, et qu'il tient conseil avec ses ministres et les druides.
Au travers de ces textes, on pourra découvrir les discussions et les décisions qui orientent la politique interne comme étrangère de l'Empire du SKogurjördin.



[HRP] : Ici se joue du RP interne, les informations notées dans ce sujet ne peuvent êtres reprises par d'autres joueurs sans mon autorisation.

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Sep 03, 2016 4:40 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
2 janvier 2031
Ambiance musicale...>>>


Valdemar l'Empereur est dans son salon privé en compagnie de ses deux filles, Eva et Svanhilde. Depuis la mort de leur mère, emportée par un cancer il y a bientôt quatre ans, l'Empereur avait décidé de passer du temps avec ses filles, il les aimait tendrement, et elles le lui rendaient bien. Finalement, ils se retrouvaient souvent le soir pour discuter de tout et rien, des projets des filles, mais aussi, parfois, de la stratégie impériale que Valdemar s'efforçait de mettre en place. Ce soir là justement, la discussion tournait autour d'un projet dont bien peu de personnes avaient connaissance : l'aide que l'Empereur comptait offrir à Guillaume XV, roi d'Ardogne.


Image


Eva : Père? Nous expliqueras-tu où tu as envoyé Hartmod?

Valdemar : Mes filles, il est temps que je vous révèle mes projets. Ce que je vais vous dire ce soir, bien peu de personnes en a la connaissance, seuls Hartmod, son frère et l'Archidruide sont au courant. Même Adeleheid Lennartson que vous connaissez ne sait rien de cette affaire. Svanhilde, ton parrain est en ce moment en mission pour moi, je l'ai envoyé en Ardogne, rencontrer le roi Guillaume XV afin de lui proposer mon aide.

Svanhilde : Que se passe-t-il donc là bas pour que tu t'en préoccupes?

Valdemar : Je ne suis pas préoccupé. Je crois voir en fait dans la situation de Guillaume une opportunité dont je souhaiterais profiter. l'Ardogne est comme vous le savez un royaume chrétien du centre de la Dytolie. Mais d'après nos informations, Guillaume ne serait en fait qu'un homme de paille, le Royaume étant en réalité gouverné par une bourgeoisie capitaliste. Il semblerait, et cela se comprend, que Guillaume cherche à retrouver son droit de souveraineté sur le Royaume, et j'ai décidé de tenter de l'y aider.

Eva : Pour quelles raisons?

Valdemar : Guillaume est un monarque estimé de bon nombre des autres souverains des royaumes chrétiens, en Dytolie comme ailleurs. Lui tendre la main me permettra, je l'espère, de m'en faire un ami fiable, et de bien me faire voir des autres souverains. Eva, tu étais avec moi lorsque je me suis rendu au Vonalya, tu te souviens de ce que Alwin a pu dire?

Eva : Il semblait se méfier des royaumes chrétiens.

Valdemar : Des plus extrémistes d'entre eux. Il n'a pas tout à fait tort, l'histoire nous a montré que les Chrétiens pouvaient faire le mal. Non pas seulement à nous, descendants des vikings, mais à tous les peuples : ce sont les chrétiens qui sont partis coloniser des terres aux quatre coins du monde, ce sont eux qui ont asservis des peuples entiers pendant plusieurs siècles. Ce sont eux aussi qui ont utilisé des esclaves de toutes les races et les ont traités comme des animaux. La méfiance d'Alwin se comprend parfaitement.
Cependant, nous vivons aujourd'hui dans une société moderne, et la communication aujourd'hui bien plus qu'autrefois est une arme redoutable. Je souhaite que les chrétiens sachent qu'ils n'ont pas à se méfier de nous. Je souhaite que les chrétiens sachent que nous sommes prêts à agir pour les aider, mais aussi que nous en avons les moyens.
Il y a une autre raison qui me pousse à faire cela. Comme vous le savez bien, je désire ardemment reconstituer l'Empire, tout l'Empire. Cela passera par la réunification de toutes les îles de l'Archipel du Skogujördin, ainsi que des terres du continent polaire septentrional. Un tel désire peut pousser bien des nations à se hisser en ennemis. Je ne veut pas être isolé dans cette quête, j'ai besoin du soutien des chrétiens.

Svanhilde : Mais Hartmod? Reviendra-t-il bientôt?

Valdemar : Rassure toi ma chérie, j'ai eu des nouvelles aujourd'hui de ton parrain. Il est accompagné d'un émissaire de Guillaume, ils ont traversé la frontière la nuit dernière et se dirigent désormais vers Amaranthe où un bateau de son clan les y attend. Le plus dur est fait, je pense que tu le reverras bientôt.

Eva : Concrètement, que vas-tu faire pour aider Guillaume?

Valdemar : Je vais écouter ce que son émissaire, ce fameux Ganelon, a à nous dire. Je compte envoyer en Ardogne une troupe de nos soldats d'élite, l'idéal serait de tenter une mission discrète, sans effusion de sang. Mon souhait n'est pas de déclencher une guerre civile. Et je doute que ce ne soit celui de Guillaume, il reste un roi bienveillant vis à vis de son peuple. Je suis beaucoup moins confiant en le désire des gouvernants. L'avenir nous le dira.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Sam Sep 03, 2016 3:53 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 10:00 am
Message(s) : 7071
Localisation : Jensgård, Thorval
8 janvier 2031

Avec son compagnon de route scandinave, Ganelon grimpait les marches taillées à même la roche jusqu'à l'entrée du château gothique. Emmitouflé dans un large manteau, la bise lui glaçait les os et l'air marin chatouillait ses narines. Les hivers savaient aussi être rigoureux au cœur des Puys, mais rien de comparable au climat du Nord. Il n'était néanmoins pas peu content de retrouver la terre ferme après un long periple en mer, qu'il passa à vider ses tripes et, sans le vouloir, à effrayer les mousses petiots de sa sale trogne balafrée. Quelques minutes plus tard, il se retrouva dans la salle du trône, genoux à terre, saluant l'Empereur, entouré de ses conseillers, et sans doute de quelques membres de famille ? Skogurjördin, Skogurjördin, Skogurjördin se répéta Ganelon pour ne pas écorcher le nom au mauvais moment.

« Mes salutations, puissant empereur du Skogurjördin. Reçoit aussi celles de mon roy, Guillaume XV qui m’envoie parlementer au sujet de ta proposition. Sa Majesté ne s'y attendait pas et t'en remercie. Comme tu dois le savoir, la situation politique du roy est mauvaise depuis des décennies. Les bourgeois, les usuriers et les fripons dirigent le pays sans égard aucun pour le bas-peuple. Ils étaient surpuissants... jusqu'à récemment. La crise économique mondiale les a affaiblit et si nous devons entreprendre quelque chose, c'est maintenant qu'il faut agir ! Sa Majesté aimerait organiser un coup d'État discret, en soirée sans doute, et sans bain de sang. Pour se faire, nous aimerions que tu nous prêtes tes meilleurs guerriers qui auront à prendre le Petit Palais et mettre l'élite, qui s'y trouvera, en état d'arrestation. Préalablement, nous nous serions occupé de rallier la noblesse d'épée, la maréchaussée, et à racheter les mercenaires qui servent d'armée à la bourgeoisie. A cet effet, ce n'est pas un ordre du roy mais... j'aurais aimé t'emprunter une somme d'argent... environ dix millions. Je préfère endetter le roy auprès de toi, que des diables usuriers qui vendraient leurs propres mères. Bien sûr, nous sommes prêts à accepter tes contre-parties, c'est normal. »

_________________
« Le Thorval est chrétien et royal, ou il n'est pas. »

Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat.
Stat crux dum volvitur orbis.
† Vivant Regnum Thorvalum †


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Sam Sep 03, 2016 10:47 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
8 janvier 2031
Ambiance musicale...>>>


Dès que Valdemar su que les voiles du navires des Veiðiættin avaient apparues à l'horizon, il envoya une troupe chercher Hartmod et son compagnon de voyage, l'émissaire Ganelon. Il les avait accueilli discrètement au Palais, et avait écouté ce que Ganelon avait à lui dire.


Image


Valdemar VII : C'est entendu Ganelon, nous procéderons ainsi. Je vais envoyer des hommes du clan des Veiðiættin, des soldats d'élites, afin de vous accompagner. Avec eux, une cargaison d'armes qui pourra servir si nécessaire aux fidèles les plus proches du roi.
Je vous renvois en Ardogne toi et Hartmod, afin qu'il puisse organiser la mission depuis chez vous. Dis à ton roi que j'accepte ses requêtes, et que je ne demande comme contrepartie que son amitié et son soutien. Je ne désire rien de plus qu'un allié fiable.
Hartmod, voici une carte bancaire, tu pourras l'utiliser. Et sur ce papier, son code secret. Tu pourras depuis Amaranthe faire le transfert de fond, tu es désigné comme co-signataire du compte. A toi de voir si tu préfères reverser l'argent à Guillaume ou directement aux mercenaires qu'il souhaite embaucher. L'argent est provisionné sur un compte ici, au Skogurjördin, n'ait crainte pour les taxes de change, ils seront à nos frais. Je te laisse plus que ce que Guillaume demande, peut-être en auras tu l'utilité? Et si tu ne sais qu'en faire pour cette mission, je me doute que tu trouveras en quoi cet argent peut-être utile, je te fais confiance. Tes hommes vous suivront, je leur donnerai l'ordre de camper près de la frontière. A toi de venir les trouver quand tout sera prêt et de les guider. Tu les connais, ce sont tes frères, ils te suivront.
Je vais vous faire préparer vos chambres, vous resterez ici cette nuit avant de reprendre votre voyage dès demain matin.

Valdemar donna des ordres à un valet, qui disparu dans les couloirs du palais. Puis, il demanda avec un grand sourire :


Valdemar VII : Désirez vous un peu d'hydromel?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Mar Sep 13, 2016 9:20 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
8 février 2031
Ambiance musicale...>>>


Valdemar se trouvait dans le hall du Drakkar, une pièce couvrant toute l'aile est du Kastallin af Vatnið où était conservé un drakkar viking du IXème siècle. Il avait donné rendez-vous à Wilhjelm af Veiðiættin, chef du clan éponyme, pour une entrevue secrète.


Image


Valdemar VII : Je te remercie Wilhjelm d'être venu. As-tu des nouvelles de ton frère?

Wilhjelm af Veiðiættin : Aucune, il ne nous a pas encore contacté.

Valdemar VII : Voilà un mois qu'il est parti avec ce Ganelon. J'espère qu'il ne lui est rien arrivé de fâcheux. Quelle est la situation en Ardogne?

Wilhjelm af Veiðiættin : Guillaume a été enfermé, comme tu le sais, il s'est publiquement prononcé contre le gouvernement des roturiers. Il semble qu'il soit toujours en vie, mais il lui est impossible de communiquer avec le monde extérieur, car il est étroitement surveillé, et assigné dans sa résidence. Ses enfants ont disparus semble-t-il, quant à Ganelon et Hartmod, ils sont recherchés par les forces loyales aux roturiers. J'ajoute que des membres de la noblesses se sont ralliés à Guillaume. Un certain Henri Bellevigne par exemple, maréchal est actuellement recherché pour haute trahison. Il y a aussi des soulèvements paysans, nombreux, mais hélas de petites ampleurs.

Valdemar VII : Les choses commencent à bouger à ce que je vois. Et tes hommes?

Wilhjelm af Veiðiættin : Toujours stationnés à la frontière en Ponance, ils attendent les ordres. Que comptes-tu faire?

Valdemar VII : Pour le moment rien, j'ai confiance en Hartmod. Mets tout de même toutes les guerriers de ton clan en alerte, qu'ils soient prêts à se rendre en Ardogne si cela est nécessaire. Et continue à t'informer.
Espérons que les Ponançais ne découvrent pas que tes hommes sont sur leurs sols, cela pourrait nous poser des problèmes, ainsi qu'à Guillaume. Demande leur de rester sur leurs gardes et de ne pas hésiter à entrer en Ardogne si le besoin s'en fait sentir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Dim Sep 18, 2016 4:49 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
21 février 2031
Ambiance musicale...>>>


La nuit était tombée depuis deux heures maintenant, Wilhjelm af Veiðiættin avait bravé la tempête de neige pour se rendre au Kastalinn af Vatnið et avait demandé une audience privée à Valdemar, en insistant lourdement. Celui-ci avait immédiatement compris de quoi il retournait, et l'avait immédiatement reçu, demandant qu'on leur porte un dîner dans son cabinet particulier.


Image


Valdemar VII : Réchauffe toi Wilhjelm, j'ai compris que tu avais eu des nouvelles?

Wilhjelm af Veiðiættin : Je suis venu te voir dès que je les ai reçues. Une lettre, arrivée par bateau ce soir, une lettre de mon frère, écrite en runes.

Valdemar VII : Il est donc vivant! J'aime mieux ça! Voilà près d'un mois et demi qu'il est parti!

Wilhjelm af Veiðiættin : Il s'excuse de ne pas avoir pu donner des nouvelles plus tôt, il se sait surveiller, et il lui est impossible d'utiliser les méthodes de communications en informatique, ni même de téléphoner.

Valdemar VII : Les vieilles méthodes ont du bon. Heureux qu'il ait trouvé un coursier fiable.

Wilhjelm af Veiðiættin : Même pas. Il a utilisé un pigeon qu'il avait emmené avec lui. Comme tu le sais, nous les utilisons encore beaucoup dans mon clan, nous avons un colombier dans le port d'Amaranthe, un entrepôt que nous louons pour y stocker nos marchandises et où les hommes peuvent dormir quand ils sont à terre.

Valdemar VII : Je savais que je pouvais avoir confiance en ton clan. Vous êtes efficaces, sois sur que vous serez récompensés. Que dit ton frère?

Wilhjelm af Veiðiættin : Les choses changent en Ardogne, de plus en plus de nobles et de personnalités importantes se rallient à Guillaume. La résistance est désormais organisée, et un plan d'action est désormais en marche. Nos hommes sont entrés en Ardogne.

Valdemar VII : C'est donc pour bientôt. Parfait. Tu as foi en tes hommes?

Wilhjelm af Veiðiættin : J'ai toute confiance en eux, ce sont des professionnels parfaitement entraînés. De plus, il semble que plusieurs milices en Ardogne ait rallié Guillaume. Cela devrait se dérouler sans mal.

Valdemar VII : Bien. Et tes troupes, sont-elles toujours mobilisables?

Wilhjelm af Veiðiættin : Absolument. Nous pouvons embarquer et les parachuter en Ardogne en quelques heures si cela s'avère nécessaire. Mais vu les informations d'Hartmod, je doute que ce soit nécessaire.

Valdemar VII : Parfait. Dès que Guillaume retrouvera ses pleins pouvoirs, je lui proposerai une rencontre officielle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Mer Oct 05, 2016 1:14 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
14 avril 2031
Ambiance musicale...>>>


L'heure était grave. Le conflit en Ardogne avait pris de l'ampleur et d'autres nations, le Rioda, le Montalvo ou l'Aleka avaient pris position contre Guillaume. Le Saint-Siège quant à lui venait d'appeler tous les chrétiens à soutenir Guillaume, ce qui laissait ainsi planer le spectre d'un embrasement généralisé en Ardogne, mais aussi au Rioda. Valdemar en avait conscience, et était décidé à ne rien laisser au hasard. Il avait donc décidé de convoquer en urgence Wilhjelm, chef du clan des Veiðiættin qui était dans le secret, mais aussi tous ses ministres et ses conseillers militaires, pour une assemblée extraordinaire.


Image


Valdemar VII : Je vous remercie à tous d'avoir pu vous libérer. Comme vous le savez, l'Ardogne connaît des troubles en son sein, la bourgeoisie au pouvoir est en lutte pour le pouvoir, menacée par le souverain du pays, Guillaume XV. Si le gouvernement a le soutient officiel de nation extérieure comme le Rioda qui a envoyé des contingents armés, du Montalvo ou, ce que je trouve particulièrement curieux, de l'Aleka, Guillaume a quant à lui le soutien du peuple, de la Papauté... et le nôtre.
Comme vous le savez, Wilhjelm af Veiðiættin est parmi nous ce soir. Je l'ai convoqué, tout simplement par ce que son frère Hartmod af Veiðiættin ainsi qu'une vingtaine de ses hommes sont en ce moment en Ardogne, sur le terrain, pour soutenir le roi dans son projet, sur mon ordre.

Valdemar fit une pause. Certains ministres chuchotèrent quelques commentaires entre eux, mais l'assemblée resta calme et silencieuse. L'Empereur reprit.


Valdemar VII : Je désire maintenant m'aligner officiellement aux côtés de Guillaume et lui apporter un soutien officiel au nom de l'Empire. Je vais donc demander à la presse de relayer l'information. Dans le même temps, étant donné la situation, j'ordonne le départ de plusieurs de nos navires de guerre dans l'océan Déchinésien, afin de les stationner dans les eaux internationales non loin de la Ponance, et de la péninsule du Rioda, ainsi que dans le Bassin, plus au sud. Il ne s'agira pas de menacer les nations de Dytolie, mais simplement de se tenir prêts à intervenir en Ardogne pour soutenir Guillaume, si le Rioda, le Montalvo ou l'Aleka venait à tenter un coup de force. Je demande à tous de prendre des mesures en conséquence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Ven Oct 14, 2016 3:08 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
6 mai 2031
Ambiance musicale...>>>


Pour l'occasion, Valdemar avait fait préparer un véritable petit festin afin d'accueillir Wilhjelm af Veiðiættin et surtout son frère Hartmod qui était depuis peu rentré au pays. Ses filles étaient bien sur conviées à la table, dont la jeune Svanhilde qui était tout en joie de retrouver son parrain. Hartmod donnait les détails des opérations que lui et les hommes de son clans avaient menés quelques semaines plus tôt en Ardogne.


Image


Valdemar VII : Nous savions que tu avais pris le maquis avec Ganelon, et que tes hommes t'avaient finalement rejoints. Que s'est il passé ensuite?

Hartmod af Veiðiættin : Nous avons du beaucoup voyager à travers l'Ardogne, parfois même passer la frontière; des soldats du Rioda arpentaient la région et cherchaient des rebels en compagnie de l'armée régulière. Il nous arriva même de nous confronter directement à des milices à la botte des bourgeois : ceux-ci mettaient à sac un couvent habité par des nones, des femmes dévouant leurs vie à leur Dieu. Une d'entre elle, bien jeune, fut violentée à la lisière de la forêt. Nous dûmes intervenir pour empêcher cinq hommes de la violer.

Valdemar VII : Des actions de ce genre ont été relayées dans la presse internationale. Nous nous sommes faits échos de pillages conduits contre des lieux de cultes, ce qui a d'ailleurs poussé le Saint-Siège à prendre parti.

Hartmod af Veiðiættin : Nous l'avons su. La position du Saint-Siège en faveur de Guillaume nous soulagea beaucoup. Nombreux sont les soldats qui décidèrent de rallier le roi, cela nous simplifia grandement la tâche. Ganelon fini par venir me trouver, afin de me prévenir que nous allions passer à l'action. En effet, nous partîmes tôt le lendemain matin pour Saint-Loup-des-Bois. Le voyage fut aisé, beaucoup de milices s'étaient ralliées à Guillaume, et nous arrivâmes à la ville sans encombre.
L'opération, je dois le dire, se déroula simplement, sans qu'il ne nous soit nécessaire de tirer le moindre coup de feu. Nous purent pénétrer dans le palais, les gardes nous laissèrent simplement y entrer, comprenant qu'il valait de toutes façons mieux rallier le parti du roi plutôt que de mourir bêtement pour une cause vouée à l'échec. Feyfeux et ses hommes nous attendaient, ils se rendirent sans montrer de résistance. Je le menai en dehors du bâtiment, et le remettait sans dire un mot aux soldats des troupes coloniales du Rioda qui avaient elles aussi, nous le savions, pris le parti du roi.
Tout se fit dans le silence le plus absolu, ainsi, ni les Riodiens, ni le gouvernement déchu n'a jamais entendu notre langue, notre accent, ni même nos voix. Je doute que quiconque sache que des Skogurjördinois participèrent, même de manière symbolique, au coup d'état.

Valdemar VII: Fort bien!

Hartmod af Veiðiættin : Nous repartîmes discrètement pour la Ponance, et depuis Amaranthe, primes le bateau pour le Skogurjördin. J'ai appris que plusieurs navires de notre flotte étaient en mission dans l'Océan Déchinésien et dans le Bassin, au large du Rioda?

Valdemar VII : Simple précaution, je voulais que nous puissions intervenir rapidement si les troubles en Ardogne ou au Rioda s'aggravaient. Tu ne l'ignores sans doute plus, le Saint-Siège est assiégé, et la révolution couve dorénavant au Rioda.

Hartmod af Veiðiættin : J'ai appris cela, oui.

Valdemar VII : Nous avons envoyé des émissaires discrètement au Saint-Siège, ainsi qu'aux Royalistes catholiques du Rioda, afin de leur proposer de leur venir en aide. Le Saint-Siège a poliment refusé notre aide, quant aux catholiques de la péninsule, ils nous ont demandé de rester dans la région, afin de pouvoir intervenir si cela s'avère nécessaire.

Hartmod af Veiðiættin : Souhaites-tu que je....?

Valdemar VII : Non Hartmod, tu en as assez fait. Je préfère te savoir ici, parmi nous. Nous continuons à observer ce qu'il se passe au Rioda. Si j'ai besoin de toi, je te le ferai savoir. Mais en attendant, je t'invite à rentrer chez toi te reposer, et aider ton frère au clan.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Mer Oct 26, 2016 2:53 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
16 juin 2031
Ambiance musicale...>>>


Dès réception du courrier du chaman Unis, Adeleheid Lennartson avait contacté l'Empereur Valdemar VII de l'invitation. La situation était tendue, le gouvernement venait tout juste d'interdire aux ressortissants Unis de se rendre au Skogurjördin, et la ministre des Affaires Etrangères désirait connaître la ligne de conduite à tenir.
Valdemar la convoqua le jour même en son château. Il exigea que ses plus fidèles conseillers, les frères af Veiðiættin, participassent à la réunion. La scène se déroulait dans les jardins fleuris du château.


Image


Valdemar VII : NON!

Hartmod af Veiðiættin : Au moins, c'est clair.

Valdemar VII : On vient tout juste de leur fermer nos frontières, ils croient FRANCHEMENT que je vais leur envoyer Adeleheid boire une tasse de thé? Ils se moquent de qui?

Wilhjelm af Veiðiættin : Ce n'est pas une rencontre officielle, le courrier vient du chef spirituel Unis. Je doute que ce soit le genre des chamans de tendre des pièges. Et puis, comme vous le dites, si c'en est un, il est sacrément gros!

Valdemar VII: J'AI DIT NON!

Adeleheid Lennartson : Admettez tout de même qu'il envoient depuis quelques temps des signaux positifs! D'une part, ils n'ont pas protesté officiellement suite à notre décision d'interdire à leurs citoyens de fouler notre sol. D'autre part, on note quand même un changement radical de leur stratégie diplomatique, pour preuve, ils ont ouvert des discussions avec plusieurs nations, dont l'Aleka.

Valdemar VII : C'est vrai que discuter avec ceux là, il faut avoir une sacré paire de couilles...

Hartmod af Veiðiættin : Je suis disposé à m'y rendre, si cela s'avère nécessaire.

Valdemar VII : Je REFUSE d'envoyer qui que ce soit dans leur pays. Ni toi, ni Adheleid, c'est compris? Je trouve ça trop risqué.

Adeleheid Lennartson : Ecoutez, j'ai accepté le poste de ministre en sachant que j'encourais des risques, je saurais les assumer.

Wilhjelm af Veiðiættin : Cela aurait pourtant du bon d'accepter. Nous venons d'envoyer un signal pour ainsi dire "brutal" au monde, peut-être pourrions nous lui montrer que nous ne sommes complètement fermés aux discussions. Une main de fer, dans un gant de velours.

Valdemar VII : Je rêve, ou vous êtes tous ligués contre moi?

Adeleheid connaissait bien le vieil Empereur. Son inquiétude n'était pas feinte, elle le savait, et elle appréciait que celui-ci, sans vouloir l'admettre, tenait à elle et veillait sur elle. Mais il montrait des signes caractéristiques : il était en train de craquer.

Adeleheid Lennartson (la voix douce) : Je vous assure que tout se passera bien. Hartmod m'accompagnera et me protégera, des soldats de son clan resteront dans l'avion, et saurons nous aider au moindre ennui. Je suis certaine que ça ira, ne vous en faites pas.

Valdemar VII au bord des larmes) : Bien. Vous voulez y aller tous les deux? Vous irez! Mais prévenez les bien que si il vous arrive quoi que ce soit, les Unis connaîtront toute l'étendue de ma colère! Ce sera la guerre vous m'entendez? LA GUERRE !

Adeleheid Lennartson : Entendu.

Valdemar VII : Wilhjelm, j'ordonne la mise en état d'alerte de mes troupes à la seconde même où l'avion d'Adelheid et de ton frère décollera, c'est compris? Et je veux tes meilleurs hommes pour les accompagner. LES MEILLEURS!

Wilhjelm af Veiðiættin : Compris.

Valdemar VII : Je le sens mal. Je le sens très, très très mal.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Sam Oct 29, 2016 6:42 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
20 juin 2031
Ambiance musicale...>>>


Heureux de savoir Adeleheid et Hartmod rentrés sains et saufs au Skogurjördin, Valdemar VII les avait tout deux convoqués pour avoir le compte-rendu de leur rencontre avec le chef des chamanes Unis. La réunion s'était bien passée, et l'Empereur avait pris bonne note des propositions formulées par le chaman. Il quitta la grande bibliothèque du château, laissant là la ministre et le soldat, seuls. C'est la première fois qu'ils se retrouvaient seuls tous les deux, depuis leur départ pour l'Olgarie.


Image


Hartmod af Veiðiættin : Bon, ça c'est bien passé, non?

Adeleheid Lennartson : Oui, il a su conserver son calme. Je suis même étonnée qu'il ait été intéressé par ce que le vieil Unis avait à dire.

Hartmod af Veiðiættin : Il était soulagé je crois, il était vraiment inquiet pour vous, il semble beaucoup tenir à vous.

Adeleheid Lennartson : Il connaissait bien mes parents, je crois qu'il culpabilise pour leur mort. Cela fait un moment que je le connais.

Hartmod af Veiðiættin : Je sais. Il veille sur vous...

Adeleheid Lennartson : Et vous sur moi. Je vous remercie d'être là, avec vous, je me sens en sécurité. A l'aise même.

Hartmod af Veiðiættin : C'est avec plaisir madame. Je vous accompagnerai à nouveau dans vos voyages, si vous me le permettez.

Adeleheid Lennartson : Vous êtes bien aimable, je vous en remercie. Je demanderai à l'Empereur si vous pouvez vous joindre à moi lors de mon prochain déplacement.

Adeleheid saisi la main d'Hartmod et la serra, en le regardant quelques instants dans les yeux. Puis, elle le lâcha, et détournant le regard...

Adeleheid Lennartson : Pardonnez-moi, mais je dois m'en aller. Je reçois des dignitaires venus d'Ethlinn demain, et je dois terminer de préparer cette réunion. Il est essentiel que tout se passe au mieux avec eux...

Hartmod af Veiðiættin : Je comprend. Sauvez-vous.

Adeleheid Lennartson : Merci. Au revoir.

Hartmod af Veiðiættin : Au revoir.

Hartmod regardait la ministre s'en aller, il avait la tête d'un mouton dépressif. Avant qu'elle n'eut passé la porte, il lui demanda :

Hartmod af Veiðiættin : Madame Lennartson, vous m'honoreriez si vous acceptiez que je vous invite un soir, à dîner.

La ministre se retourna, et répondit, souriante :

Adeleheid Lennartson : Ce sera avec plaisir, vraiment!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Lun Nov 07, 2016 3:37 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
16 juillet 2031
Ambiance musicale...>>>


Depuis la veille, 324 skogurjördinois sont pris en otage par des terroristes dans la Principauté d'Ashurdabad. Valdemar VII a ainsi convoqué son conseil restreint pour faire le point sur la situation.


Image


Valdemar VII : Bordel de merde !

Adeleheid Lennartson : Gardez votre calme. Jurer ne servira a rien.

Valdemar VII : Bordel de merde ! Garder mon calme? J'ai plus de 320 de mes sujets qui sont en ce moment pris en otage par ces fumiers, par ce que ces fumiers dénoncent le colonialisme des nations Dytoliennes. Dites moi que c'est une mauvaise blague?

Wilhjelm af Veiðiættin : Non, malheureusement c'est du sérieux.

Valdemar VII : Pourquoi? Pourquoi nous? Nous n'avons jamais été coloniser personne que je sache! On est toujours resté dans notre archipel, sans emmerder notre monde! On a même dénoncé le colonialisme justement! C'est... injuste.

Adeleheid Lennartson : Plusieurs ressortissants d'autres pays ont été pris en otage eux aussi, notamment des Alekans. Vous savez ce que ceux là pensent du colonialisme? Vous pensez qu'ils trouvent ça juste eux?

Valdemar VII : Quelle est la situation?

Wilhjelm af Veiðiættin : C'est... dur à dire. Le système des télécommunications a été coupé, nous avons les informations grâce aux Ministères Etrangers...

Valdemar VII : Et ils font quoi, eux?

Adeleheid Lennartson : C'est... dur à dire. Chacun y va de sa petite décision de son côté, les E.F.O envoient du monde sans semble-t-il chercher à s'organiser avec les autres nations. Seule l'Amarantie a proposé d'organiser une action coordonnée.

Valdemar VII : Mais c'est pas vrai... Bon. Les Amarantins, ils viennent de conclure un pacte avec le Vonalya, je me trompe?

Wilhjelm af Veiðiættin : Non.

Valdemar VII : Et les E.F.O, on vient de signer un contrat avec eux, ils nous achètent un paquebot à 400 millions, c'est bien ça?

Adeleheid Lennartson : Oui.

Valdemar VII : Parfait. Adeleheid, tu contactes les deux gouvernements, et tu leurs propose à chacun 500 hommes pour les épauler. Tu leurs dit bien qu'ils seront placé sous leur commandement.

Adeleheid Lennartson : Entendu.

Hartmod af Veiðiættin : Vous voulez que j'y aille?

Valdemar VII : Non Hartmod, pas cette fois. J'ai d'autres projets pour toi. Un sujet qui me tracasse...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Dim Jan 08, 2017 6:00 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
22 janvier 2032
Ambiance musicale...>>>


Valdemar vient tout juste d'apprendre que les Britons ont proclamé être souverain d'un millier d'hectares au large des côtes du Skogurjördin... ambiance.


Image


Valdemar VII : Dites moi que je rêve?

Adeleheid Lennartson : Hélas...

Valdemar VII : Et c'est seulement maintenant que vous me mettez au courant?

Adeleheid Lennartson : C'est l'IMCS qui a gardé l'information pour elle pendant quelques mois. Ils étaient héberlués et se demandaient quoi faire.

Valdemar VII : Mais ils auraient pu nous en parler non? Il y a bien des Skogurjördinois qui font parti du commité exécutif de l'UNESCO! Pourquoi ils ne nous ont pas prévenu plus tôt?

Adeleheid Lennartson : Il faut les comprendre. L'IMCS n'est pas sensée influer sur les relations internationales, elle ne se contente que de référencer et veiller sur le patrimoine. Dans cette situation, ils se sont retrouvés le cul entre deux chaises...

Valdemar VII : Je vais les leur y mettre mon pied moi à leurs culs, vous allez voir ça...

Adeleheid Lennartson : Pourquoi faire? Ils ont décidé de refuser la demande des Britons et ont alerté la communauté internationale. On ne peut pas leur demander mieux!

Valdemar VII : Mwouais. Admettons. Et les Britons, vous les avez contactés?

Adeleheid Lennartson : Je n'ai pas attendu de vous voir pour leur signifier notre mécontentement. J'ai envoyé la même lettre à tout les gouvernements du Commonwealth.

Valdemar VII : Bien, au moins ils sont fixés... et le Libertalia, il dit quoi le Libertalia?

Adeleheid Lennartson : Ils n'ont pas encore pris position. On attend.

Valdemar VII : Vous les avez contacté?

Adeleheid Lennartson : Pas encore.

Valdemar VII : faites le, qu'on accorde nos violons.

Adeleheid Lennartson : Bien. Et pour les Britons, que fait-on du coup? Je veux dire, si ils refusent de céder?

Valdemar VII : On envoi la flotte.

Adeleheid Lennartson : La flotte?

Valdemar VII : On envoi la flotte, une partie du moins, afin de surveiller la zone. Tout navire battant pavillon du Commonwealth sera raccompagné manu militari par nos forces en dehors de la zone. Civils comme militaires. On ne coule personne, on ne tue personne, on ne mutile personne, on ne pille personne. On expulse, tout simplement.

Adeleheid Lennartson : Mais nous n'en avons pas le droit! Ce sont les eaux internationales!

Valdemar VII : Si eux s'arrogent le droit d'être souverain sur mille hectares au large du Skogurjördin dans les eaux internationales, alors moi je me réserve le droit de les en expulser. L'opération durera jusqu'à ce que les Britons redeviennent raisonnables.

Adeleheid Lennartson : Peut-être pourrions nous attendre dans un premier temps leur réponse? Nous pourrons envisager ensuite, et seulement si leur réponse est négative, à agir?

Valdemar VII : Oui, oui. bien entendu. Attendons.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Au Kastalinn af Vatnið
Message Publié : Lun Jan 30, 2017 6:16 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 10, 2016 6:59 pm
Message(s) : 1204
Localisation : Vindurhiminn, Skogurjördin
13 mars 2032
Ambiance musicale...>>>


L'Empereur a lu la presse, et comme tout les Skgurjördinois, il est inquiet. Personne ne semble savoir ce qu'est que cette fameuse "bête" qui terrorise les habitants des rives du Grand Lac de Björnbaða. Il a convoqué son proche conseiller, Wilhjelm af Veiðiættin, ainsi que le chef du clan des Sverðættin, Ingvar. La réunion qui se voulait discrète se tenait dans la cave à vin, l'Empereur, fin connaisseur, préparant une réception intime le soir même.


Image


Valdemar VII : Je vous remercie d'être venu. Pouvez-vous me résumer la situation?

Ingvar af Sverðættin : C'est moi qui vous remercie Valdemar. Depuis le début de l'hiver, nous avons perdu pas moins de 25 enfants, tous âgés entre 6 et 11 ans. Disparus, sans laisser de trace.

Valdemar VII : Sans laisser de trace? Aucune? Pouf? Comme ça?

Ingvar af Sverðættin : Si on veut. Il y a bien des traces dans la neige, qui mènent à chaque fois dans la forêt. La piste s'y perd.

Valdemar VII : Et vous n'arrivez pas à pister l'animal?

Ingvar af Sverðættin : Non, c'est un véritable mystère. Elle passe à chaque fois entre les mailles du filet. Mais ce n'est pas tout... On a en plus quatorze mort.

Valdemar VII : Quatorze? Mais la presse disait il y a seulement deux jours...

Ingvar af Sverðættin : Le rythme s'accélère. Nous avons bel et bien perdu dix enfants, et déplorons huit meurtres, en à peine deux jours. Comme si cette bête était prise d'une rage sanguinaire.

Valdemar VII : C'est inquiétant! On m'a parlé de viols?

Ingvar af Sverðættin : Absolument. Sur les quatorze personnes tuées, dix sont des jeunes femmes ayant été violées.

Valdemar VII : Et les quatre autres?

Ingvar af Sverðættin : Quatre hommes de mon clan. Il semble qu'ils étaient sur une piste, l'un d'eux voulait la veille aller vérifier quelque-chose en forêt, un coin où sa famille avait dit-il ses habitudes. Tous tués. Déchiquetés même.

Wilhjelm af Veiðiættin : J'ai entendu dire qu'on a retrouvé des vêtements soigneusement pliés près des corps des victimes. Cela ne peut pas être l'oeuvre d'un simple animal...

Ingvar af Sverðættin : Non, effectivement.

Valdemar VII : Que disent les druides?

Ingvar af Sverðættin : Ils sont formels. Aucun n'a jamais entendu parler de ce genre de chose. Ils étudient les runes, mais ne trouvent malheureusement rien.

Wilhjelm af Veiðiættin : Je pense que la réponse est finalement simple. Des enfants qui disparaissent, des viols, des vêtements soigneusement repliés... tout a ne peut-être que l'oeuvre d'un maniaque.

Valdemar VII : Qui aurait dressé un animal, pour tuer?

Wilhjelm af Veiðiættin : Pour tuer, et rapporter. Je ne vois que cette explication.

Valdemar VII : Ingvar, y a t-il des personnes suspectes dans ta région? Je veux dire, qui auraient un comportement anormal?

Ingvar af Sverðættin : Personne à ma connaissance. Beaucoup d'hommes et de femmes ont participé aux recherches. Même des touristes.

Valdemar VII : Personne n'a réussi à prendre cette sale bête en photo? Qu'est ce qu'on sait à son sujet?

Ingvar af Sverðættin : Pas grand chose. D'après les vétérinaires, il s'agirait d'un canidé. C'est ce que pensent aussi les chasseurs. cependant, nous doutons que ce soit des loups, les traces de morsures sont vraiment inhabituelles.
Cette bête nous file toujours entre les doigts, c'est un véritable démon. Les rares témoins - ceux qui ont survécu à son attaque, ou qui ne l'ont que vue de loin - décrivent toutes la même chose : mi-ours, mi-loup. Avec une robe mouchetée. Plus haute et massive qu'un loup, plus trapue. On a aussi évoqué un groin de sanglier.

Wilhjelm af Veiðiættin : Un chien de berger? Un patou?

Ingvar af Sverðættin : Je ne crois pas. Les analyses ADN n'ont rien donné. Ce n'est pas un animal Skogurjördinois.

Wilhjelm af Veiðiættin : Peut-être devrions nous demander aux autres nations de nous transmettre des échantillons d'ADN de leurs grands fauves, afin de comparer? Il s'agit peut-être d'une hyène?

Ingvar af Sverðættin : C'est possible. Mais cela n'explique ni la queue, bien trop longue, ni la masse. Ni le groin.

Valdemar VII : Je préférerais autant que ce peut que nous ne demandions pas d'aide auprès des nations étrangères. Je ne veux pas qu'on nous croie incapable de protéger nos citoyens, ainsi que les touristes.

L'Empereur esquissa un bref sourire. Sortant une bouteille de vin rouge de sa réserve, il semblait comme envoûté. Il repris son sérieux.

Valdemar VII : Bon. Wilhjelm, je t'envoies enquêter sur place. Je compte sur toi. Je veux des résultats, et je veux qu'ils soient rapides.

Wilhjelm af Veiðiættin : Entendu. Nous partirons Ingvar et moi dès ce soir.

Valdemar VII : Partez demain. Ce soir, vous êtes mes invités. Je reçois quelqu'un que je souhaiterais te présenter Wilhjelm.

Wilhjelm af Veiðiættin : Avec plaisir.

Ingvar af Sverðættin : Merci Valdemar.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO