SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Lun Mars 27, 2017 6:52 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Nouvelles internationales
Message Publié : Jeu Déc 29, 2016 8:02 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 3803
27 décembre 2031

Et si le Kaskadia se soulevait ?

Image
Profitant d'un retrait partiel de l'armée britonnienne, les actes anti-occupation se multiplient.

Une attaque d'un commando de résistants à l'occupation militaire alekanne, complice du régime ségrégationniste blanc, a fait 7 morts parmi les forces militaires venues de l'Aleka britonne voisine, et 2 parmi les soldats du pays (blancs). Elle a eu lieu dans la ville de Greensborrow, et revendiquée par un groupe nationaliste noir se disant voulant le décès des victimes des Occupants et notamment des enfants.

En 24 heures, ce sont en tout 22 soldats qui ont été attaqués, notamment ceux en poste dans les campagnes. Les autorités appellent à la prudence, même si aucun acte contre les civils blancs n'a été jusqu'alors commis. On compte donc 13 victimes militaires pour le Commonwealth, et 4 soldats du Kaskadia.

Les troubles interviennent alors que des échéances électorales sont proches en Britonnie, et que le mouvement anti-colonialiste tend à être soutenu par les puissances orientales sur plusieurs dossiers chauds.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles internationales
Message Publié : Sam Jan 07, 2017 1:32 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 3803
21 janvier 2032

Nuit noire au Kaskadia...

Image
Des soldats récupèrent un suspect lynché par la foule....

Nuit de confusion et d'horreur au Kaskadia, frappé par une série d'attentats sanglants ayant ébranlé, en quelques heures, le pays.

Des incendies criminels ont touché au moins une dizaine d'églises à l'heure des vêpres, la veille au soir, dont trois se sont effondrées sur leurs fidèles pris au piège : 64 victimes.
Ces attentats visaient vraisemblablement les chefs de milices catholiques, au vu des cibles. Vers 21h, alors que le principal centre commercial de la ville d'Ebenland allait fermer ses portes, des hommes armés s'y sont rendu et ont bloqué la foule des derniers visiteurs, essentiellement blancs (60%), et fait feu : 72 victimes.
Deux voitures piégées ont explosé en face des sièges gouvernementaux dans la capitale, faisant 3 morts dont deux policiers inspectant les véhicules suspects.

Il semblerait que des attaques moins préparées aient eu lieu en divers endroits du pays, où l'on répertorie un nombre d'agressions sur personnes bien plus élevé que d'habitude. Plusieurs fermiers blancs, mais aussi noirs propriétaires terriens, auraient été assassinés : environ une quinzaine dans tout le pays.

Le bilan provisoire de ces 18 heures de folie se chiffre à 155 morts. La communauté blanche est profondément choquée, la droite pro-apartheid pointe du doigt les Noirs et le système ségrégationniste trop permissif, certains organisent des marches inter-communautaires, les commentateurs parlent d'une tentative d'insurrection mal préparée et regardent du côté communiste.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles internationales
Message Publié : Ven Jan 20, 2017 11:56 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 3803
30 février 2032

Kaskadia : Reprise des violences depuis une semaine. Plusieurs villes ont mis en place un couvre-feu. L'armée est en alerte et les bavures se multiplient à l'encontre de citoyens noirs. Les agressions à l'encontre des blancs, notamment des vieux habitant les fermes de campagne, se propagent.


Nouvelle-Gallesterre : Le fils du vice-président Newt Gastwick soupçonné d'apparaître sur une vidéo de 34 secondes prises lors d'une soirée huppé à Woodston, où il tient des propos racistes injurieux à l'encontre des Néo-gallesterriens d'origine ventélienne, les traitant d'éléments de cuisine orientale et de petits singes jaunes.


Deseret & sud des EFOs : Un groupe de scientifiques venu des deux pays mettent en garde contre un probable stress hydrique d'ampleur exceptionnelle pour l'été prochain, qui mettrait en danger les producteurs de maïs. Il a peu neigé jusqu'à présent sur les reliefs, et les faibles pluies d'automne n'ont pas rempli les nappes phréatiques comme il le faudrait.


Nouvel-Arsois : Un parti de nobliots et de producteurs de cannes s'étoffe autour de Louis-Lin de Montespérance, juriste, militant pour le rattachement de la colonie à un pays voisin, voire son indépendance.


Tlaloclitlal : Le pays attire de plus en plus de scientifiques issus des minorités natives de toute l'Olgarie.


Nunakya : Cinq pionniers ont été tués lors d'une mission de reconnaissance, dans l'extrême-nord-ouest du pays. Ils faisaient partie de l'administration, étaient originaires d'Aleka ou de Britonnie, et cartographiaient les sources et le relief de la région. Un bloc de glace s'est détaché d'une falaise, et les a enfoncés sous la neige.


Vonalya : Les comtés arctiques peinent à conserver leur population. De nombreuses familles, ces dernières années, ont fait le choix de revenir sur les îles principales, jugeant que les conditions de vie sur le trait de côte arctique n'étaient pas suffisantes en terme de confort et d'adaptation au climat.


Thorval : Le Margraviat de Brakanhav est paralysé par un manque de liquidités. Habité par des minorités ethniques, le territoire aime à commercer légalement ou pas avec les autres rives de la Mer. Les trafics pourraient engendré une thésaurisation de l'argent, qui peine désormais à circuler.


Odensie : Une violente explosion a eu lieu dans un entrepôt de poix à Duisburg. Les autorités de la ville pointent du doigt l'irresponsabilité des ouvriers. Hélas, 26 morts sont à déplorer, et la charpente du bâtiment installé sur le fleuve est entièrement calcinée.


Lushrejë : Une des principales contributrices au quotidien Shkëndijë, du parti Lush, a été aperçue en Amarantie (Communauté des Melgares), au bras de ce qui pourrait être sa petite amie. Il y a deux ans, des rumeurs de mariage et d'homosexualité avaient déjà entouré la trentenaire, avant d'être démenties. Difficile de prévoir comment réagira le Parti Lush, alors que la société peut se montrer très conservatrice.


Domanie : De nombreux trappeurs bykoviens soupçonnés de grignoter sur le territoire officiel de la Domanie et ce depuis des dizaines d'années. À la faveur du relief, du fort enneigement, du manque de contrôle de ces très longues frontières, beaucoup de petits exploitants forestiers venus de Bykovie ne respectent pas toujours, sans forcément le vouloir, le tracé des frontières datant du XXème siècle. Les forces de l'ordre notent que sans colonisation appuyée de ces zones par la Domanie, la frontière ne pourra être garantie.


Karmalistan : Un attentat a été commis dans une caserne, à l'encontre de la table des officiers. Quatre d'entre eux ont été tués, et 2 autres blessés, sous les balles d'un jeune soldat peu qualifié. Son geste pourrait être motivé par l'extrême pauvreté de la population, en comparaison du haut degré de militarisation.


Méhari : Le choix du gouvernement d'ouvrir l'exploitation de son pétrole aux entreprises et investisseurs étrangers pourrait, selon des observateurs assez unanimes, faire baisser les prix à l'échelle mondiale. Une bonne nouvelle pour les entreprises, mais l'apparition d'une nouvelle concurrence pour les Abrigs, ou encore l'Alfranie dans la région.


Yanlei & Lianwa : Guéguerre inter-médiatique entre libéraux-sociocrates et libéraux-patriotes, les deux quasi cité-État du Wenlei. Spécialistes et tribuns se succèdent dans les colonnes de la presse des deux mégalopoles pour prendre position et dénoncer les incohérences du système adverse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles internationales
Message Publié : Mer Fév 22, 2017 1:25 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 3803
4 juin 2032

Les universités néogalleslandaises enregistreront un nouveau record d'inscriptions...

Image
Le pays d'Olgarie attire toujours davantage d'étudiants du monde entier.

L'association étudiante qui gère la coordination des inscriptions au niveau du réseau Olgarian Universities Network est formel : les prévisions pour l'année 2032-2033 constitueront un record par rapport aux années d'avant-crise. Déjà fin mai, les pré-inscriptions battaient un nombre jamais vu.
La diversité de l'offre, couplée à la très bonne organisation du secteur et sa politique de mise en relation des établissements publics et privés d'études supérieures font de la Nouvelle-Gallesterre la terre de prédilection des étudiants "globetrotteurs" attirés par une expérience à l'étranger, mais aussi de plus en plus des étudiants souhaitant un bon niveau de formation et l'assurance d'un résultat sur le marché du travail après 3, 5 ou 8 ans et plus.

"Nous offrons des bourses qu'importe la nationalité. La Nouvelle-Gallesterre est ouverte sur l'immigration et les Universités sont à la pointe de l'intégration ; car bien sûr, si des bourses sont confiées, c'est que l'État comme l'Université espèrent que les étudiants travailleront finalement pour nous." explique Anna Gray, membre de l'association pour Garnemouth.

Le dernier classement universitaire McGregor, qui s'intéresse à l'évaluation comparative interne des Universités néogalleslandaises, a placé la très polyvalente et plus ancienne université du pays, le Corwyn College, en tête, suivi du Ryan College, tandis que l'Ivy's College demeure bloqué à la troisième place. L'émulation dans tous les domaines, des qualités de l'enseignement à sa diversité, du cadre d'études aux partenariats avec les commerces et sociétés de location étudiante, font de la Nouvelle-Gallesterre une destination gagnante.

Néanmoins, la force du "lobby" universitaire dans ce pays moderne et multiculturel de la côte ouest de l'Olgarie, doit compter sur le redressement économique commun à tous les pays. Même si le bon classement des Universités locales, premières au monde actuellement, est renforcé par les baisses de financements aux secteurs dans d'autres pays en plein redressement de leurs finances, personne ne remet en doute la qualité intrinsèque de l'Olgarian Universities Network.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles internationales
Message Publié : Dim Mars 19, 2017 11:04 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 3803
27 août 2032

Principauté d'Ashurdabad : le pays officiellement "failli"

Image
Situation territoriale au milieu de l'année

Les grandes organisations mondiales comme la FIDES et l'OIMD se sont accordées sur un point, après les derniers retours d'observateurs sur place, la Principauté d'Ashurdabad est un "pays failli", dans le sens où son administration n'existe plus et où sa cohésion territoriale s'effrite sous la double pression des occupations étrangères, des coups d'éclats terroristes, et du retour des solidarités locales parant à l'évaporation du pouvoir central.

Ashurdabad, la capitale d'une Principauté qui régissait depuis plusieurs décennies ce territoire clef pour le transport mondial de marchandise, est de nouveau menacée par l'anarchie, dont les voyous en armes plutôt que les militants nationalistes shuktènes sont les principaux instigateurs. Aux groupes de combats initialement formés pour lutter contre la submersion ethnique de la part des Taktounes, populations d'origine wenléienne, ont succédé les bandes armées aux intérêts aussi divers que variés.

Le meurtre et la spoliation sont des données journalières, un peu partout en Ashurdabad en dehors des zones où l'occupation étrangère demeure importante, comme dans le sud-est avec la présence de soldats de plusieurs pays du Wenlei. Aujourd'hui, les forces armées étrangères s'occupent essentiellement de sanctuariser la voie autoroutière entre l'Est et l'Ouest, la frontière, Shahiriville et Payton Port, où les principaux transporteurs maritimes mondiaux continuent d'accoster.

Alors que le commerce mondial n'est plus menacé par une révolte devenu une anarchie ambiante sans véritable capacité de lutte contre les soldats modernes des deux coalitions, les contingents semblent renoncer à l'idée de libérer l'entièreté du pays, moins pour des raisons militaires (en dépit des difficultés rencontrées aux premiers contreforts de moyenne-montagne) que financières : la reconstruction d'un pays en lieu et place de la pétaudière ethnique et féodale coûterait des sommes astronomiques. Le récent appel du Lianwa pour l'ouverture de pourparlers internationaux semble se heurter aux mêmes réticences de la part d'économies encore fragiles.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles internationales
Message Publié : Dim Mars 19, 2017 11:54 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 3803
28 août 2032

L'Aryanrajapur accepte sa fusion avec le Karupurajyam de Arun Dipak

Image
Arun Dipak, Président à vie du Karupurajyam

Il n'est à l'origine que de ces petits dictateurs, montés au pouvoir dans un monde en décolonisation, à la faveur de la grande crise financière puis économique qu'ont traversé récemment les principales puissances. Se hissant à la tête du parti lakshministe, dont il valide les fondements anti-démocratiques et anti-occidentaux tout en s'appropriant le culte que ses membres vouent à la déesse de la prospérité hindoue, Arun Dipak finit par conquérir l'exécutif du Karupurajyam en 2030, au grand dam des ambassadeurs étrangers encore sur place.

Le Karupurajyam est située à l'extrême-sud du continent, signifiant "Royaume noir" de par son étymologie, il est peuplé des Bas-Janubien dont les naturalistes étrangers ont rattaché la culture et la langue à une forme d'aire civilisationnelle primitive entre Algarbe et Janubie. Jamais islamisé, très peu christianisé, il est situé loin des voies commerciales traditionnelles de Haute-Janubie, qui ont drainé mœurs et croyances tempérantes aujourd'hui en crise dans l'affaire de l'Ashurdabad.

Mais le Royaume noir ne fait plus rire aujourd'hui, alors que son premier ministre et désormais autoproclamé "Rēyāṉ", pour rayon de lumière, a réussi à faire oublier les critiques sur la remilitarisation du pays en offrant aujourd'hui une victoire diplomatique historique à ses partisans. Ce n'est rien de moins que l'Aryanrajapur voisin, qui a décidé d'accepter la proposition de traité encadrant commun avec le pays du dictateur, qui devant l'écart de richesse pourrait ne signifier ni plus ni moins qu'une annexion de grande échelle. L'administration de l'Aryanrajapur, impuissante à effectuer son travail dans un pays très peuplé en proie aux crises frumentaires annuelles depuis plusieurs étés, a tout simplement décidé de s'affilier directement au pouvoir du Karupurajyam, fi du discours belliciste et hégémoniste de son dictateur.

En annexant son voisin du nord, le Karupurajyam déjà riche en métaux rares et précieux, met enfin la main sur les réserves en charbon nécessaires au maintien de sa force industrielle, peinée depuis le tournant autoritaire et protectionniste de son dirigeant. Seul manque désormais, au pays qui veut s'ériger en "Troisième monde" entre l'Orient et l'Occident, l'accès à un pétrole bon marché dans un monde qui pourrait prendre de nouvelles sanctions à l'encontre du régime militariste d'Arun Dipak.

En Février dernier, lors de la Fête du Chanvre parleur, le dirigeant avait notamment promis "la libération des peuples Noirs et Bas-Janubiens" de la domination des Āciyai et Vesṭaṉi, comprendre Occidentaux, Orientaux et Islamiques, encore à la tête de nombreux régimes post-coloniaux dans la région.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles internationales
Message Publié : Lun Mars 20, 2017 6:28 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 3803
31 août 2032

Maïs nord-olgarien : tout se jouera en septembre

Image
Les plantes sont anormalement basses, dans les zones sans irrigation

En dépit de l'épisode pluvieux de longue durée connu dans la première moitié du moi de Mai, l'Olgarie du Nord et le Deseret subissent un été chaud et sec qui conformément aux prévisions du début de l'année amènent les producteurs à pomper activement dans les nappes phréatiques. Si les exploitations pourvues en puits modernes se portent encore bien, les plus archaïques dont celles des zones rurales et surtout natives accusent déjà les premières pertes définitives de champs "irrattrapables", où le maïs brûle sur pied avant même sa maturité.

Le Ministère deseran avait tenté de prévenir la menace en constituant des bourses pour les exploitations touchées. Le plant de maïs n'est pas un consommateur exceptionnel d'eau, par rapport aux autres céréales, mais doit sa réputation de gros buveur à sa poussée tardive dans la saison, souvent au moment d'un déficit pluviométrique annuel. Si les exploitants nord-olgariens ont su adapté leur travail durant ces deux mois quasi-caniculaires par endroits, en travaillant de nuit pour assurer l'arrosage et le respect des volumes de pompe (malgré des fraudes à répétition !), "tout se jouera en septembre" selon les experts agronomiques du Deseret, principal pays concerné par la situation de par sa position.

Si septembre est l'occasion d'un nouvel épisode de pluie permettant de remplir les nappes, les récoltes de novembre et décembre peuvent demeurer dans la moyenne. Si la pluviométrie demeure insuffisante face à des températures qui se maintiennent à hauts niveaux, la filière sera face à de lourdes pertes et les petites économies mésolgariennes importatrices de farine de maïs pourraient connaître des difficultés conséquentes, directement par un renchérissement de la vie, et indirectement par les conséquences sociales et migratoires induites.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles internationales
Message Publié : Sam Mars 25, 2017 12:41 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 3803
15 Septembre 2032

Le Kaskadia stabilisé

Après un premier semestre compliqué au Kaskadia, le pouvoir gouvernemental blanc a repris le contrôle. L'accalmie est de retour dans les villes et régions du pays, notamment grâce à l'aide militaire de l'Aleka voisin lui-aussi régi par un apartheid structurel qui permet aux communautés d'éviter les affrontements.

Les Noirs restent compartimentés à des métiers et un niveau de vie plus faibles que la moyenne, voire très faibles dans les bidonvilles nombreux du pays, mais la réponse blanche aux émeutes sociales semble avoir été assez ferme pour garantir au pays une stabilité dans les mois et années à venir. Le gouvernement a remercié l'Aleka pour son travail, ayant aidé les forces gouvernementales à mieux utiliser leurs moyens armés notamment dans les régions les plus mouvementées.

Les observateurs internationaux estiment que le nombre des victimes civiles de ce qu'aucun gouvernement ne s'accorde à qualifier de répression pour le moment, se monte à 340 morts en dix-huit mois, contre 37 militaires assassinés ou morts dans l'exercice de leurs fonctions. Les relations entre l'Aleka et le Vryheid, au sein du Commonwealth, pourrait pâtir de ce bilan et de la non remise en cause de l'apartheid, mais aussi redémarrer sur des bases moins tumultueuses si tant est que le Vryheid préfère omettre la question du Kaskadia en échange d'intérêts économiques certains à garantir la bonne entente régionale. Tout ça, dans le contexte du virage nationaliste au Karupurajyam.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO