SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mer Fév 22, 2017 6:03 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : MULTISPORTS | Année 2031
Message Publié : Mer Août 31, 2016 11:45 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 05, 2011 11:00 pm
Message(s) : 2490
Localisation : Amarantie (Second Univers) / Sébaldie (V3)
        Image

        Ici sera tenue une veille sportive pour l'année 2031.
        Y figureront le calendrier des évènements à venir et diverses informations.
        Y seront également médiatisés des compétitions mineures qui ne nécessitent
        pas la création d'un sujet à part entière.


        Calendrier sportif :
          Janvier
        • Meeting d'Artigona (Athlétisme)

          N'hésitez pas à proposer votre aide si vous souhaitez voir organisé dans votre pays un évènement en particulier ou si vous souhaitez prendre part à la simulation de compétitions.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: MULTISPORTS | Année 2031
Message Publié : Jeu Sep 01, 2016 11:18 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 05, 2011 11:00 pm
Message(s) : 2490
Localisation : Amarantie (Second Univers) / Sébaldie (V3)
        ATHLÉTISME
        Meeting d’Artigona (Amarantie)
        3 janvier 2031


        Image
        Stade d'Artigona


        Le meeting d’Artigona est l’évènement qui ouvre une nouvelle année sportive pour les athlètes. Profitant de l’incroyable douceur de l’hiver amarantin, il s’agit du premier meeting de plein air de l’année. Comme n’importe quel meeting, le nombre d’épreuves est limité et défini par les sponsors, qui l’organisent et le financent. Les trois premiers athlètes dans chaque discipline reçoivent une petite récompense pécuniaire.


        Les résultats sont présentés de la manière suivante pour les courses : minutes.secondes.dixièmes-de-secondes ou, le cas échéant, secondes.dixièmes-de-secondes (pour les courses de sprint notamment)

        Les résultats pour les concours sont exprimés en mètres.
        WR : World Record - Record du monde
        DNF : Did Not Finish - N'a pas terminé, marque l'abandon d'un athlète.

        100 m Hommes
        1. Mokihi Timoti (Îles-Unies) : 10.67
        2. Tipene Ropata (Îles-Unies) : 10.89
        3. Maiope Arana (Îles-Unies) : 11.04
        4. Alexis Barbet (Posnanie) : 11.14
        5. Pravat Souvanatong (Sengaï) : 11.25
        6. Luís Baptista (Posnanie) : 11.31
        7. Antono Balitio (Amarantie) : 11.47
        8. Thawanya Anand (Sengaï) : 11.74

        Les Îles-Unies réalisent un carton plein pour cette finale du 100 mètres, en réalisant deux chronos inférieurs à 11 secondes, avec un avantage net pour Mokihi Timoti. Le Posnan Alexis Barbet ne démérite pas pour autant et talonne l’insulaire Maiope Arana. L’Amarantie livre en revanche une performance décevante, en n’envoyant qu’un seul sprinteur en finale, qui termine à l’avant-dernière place.


        800 m Hommes
        1. Arama Ropata (Îles-Unies) : 1.52.92
        2. Úlrik Alvarsson (Skogurjördin) : 1.53.94
        3. Thanwa Lui (Sengaï) : 1.55.94
        4. Johano Cozmo (Amarantie) : 1.57.53
        5. Børge Lageson (Vonalya) : 2.00.00

        Le niveau était particulièrement relevé pour cette finale du 800 mètres. À l’exception de Børge Lageson qui réalise un chrono d’exactement deux minutes, tous les autres athlètes ont parcouru les deux tours du stade en-dessous de cette barre. Malgré la présence en finale de trois coureurs sengaïais, c’est l’insulaire Arama Ropata qui arrive en première position, devant l’athlète du Skogurjördin et le Sengaïais Thanwa Lui.


        5000 m Hommes
        1. Þórður Amlóðisson (Skogurjördin) : 14.42.62
        2. Usko Leppälä (Vonalya) : 15.12.83
        3. Gabriel Beaugendre (Posnanie) : 15.16.30
        4. Steini Flórentsson (Skogurjördin) : 15.56.93
        5. Sudarak Supitayaporn (Sengaï) : 15.58.33

        Une course dominée par les Scandinaves ! Si Steini Flórentsson n’est pas parvenu à se hisser au podium au profit du Posnan Gabriel Beaugendre, le Skogurjördinois au nom imprononçable, Þórður Amlóðisson, a profité du deuxième tour de piste pour prendre son envol et distancer de plus de trente secondes son cousin des neiges du Vonalya, Usko Leppälä. Étonnamment, partis favoris, les coureurs du Dalriada n’ont pas réussi à se qualifier pour la finale.


        400 m haies Hommes
        1. Diogeno Pavlenco (Amarantie) : 46.76 (WR)
        2. Lucio Lazar (Amarantie) : 47.80
        3. Najeem Cotton (Bédrétangasie) : 48.43
        4. Klaŭdio Caramitro (Amarantie) : 47.80
        5. Finton Saunders (Bédrétangasie) : 48.95
        6. Pahu Kingi (Îles-Unies) : 50.90
        7. Daran Shaw (Bédrétangasie) : 52.09
        8. Asaad Boyd (Bédrétangasie) : 53.62

        Courant à domicile, trois athlètes amarantins ont réussi à se qualifier pour la finale du 400m haies. À ce jeu, ils sont néanmoins battus par la Bédrétangasie, qui en a envoyé quatre. Mais les spectateurs retiendront l’exploit de Diogeno Pavlenco, ce quasi-inconnu, qui a enchaîné les haies à une incroyable allure, se payant même le luxe de battre le record du monde ! Au coude-à-coude jusqu’aux derniers cent mètres avec son compatriote Lucio Lazar, Pavlenco a pris tout le monde de court et inscrit son nom parmi les grands de la discipline.


        Saut à la perche Hommes
        1. Gee Choosak (Sengaï) : 6.02 m (WR)
        2. Eugeno Movilo (Amarantie) : 6.00 m
        3. Varujan Zamfir (Amarantie) : 5.96 m
        4. Clayton Gilmore (Bédrétangasie) : 5.95 m
        5. Jamie Ramsey (Dalriada) : 5.90 m

        Le suspens aurait duré jusqu’au bout ! Pensant tenir la victoire par son saut victorieux à 6 mètres, Eugeno Movilo a sous-estimé l’audace d’un Gee Choosak, qui, bloqué à 5.98 m à son deuxième essai, a tenté l’impossible à 6.02 m pour son troisième et dernier essai. L’audace a payé, contraignant Eugeno Movilo à repousser ses limites. Les essais sont restés infructueux pour l’Amarantin, offrant la victoire au Sengaïais, qui égale de fait le record du monde.


        Saut en longueur Hommes
        1. Efrem Gordon (Bédrétangasie) : 8.69 m
        2. Dagoberto Avramesco (Amarantie) : 8.68 m
        3. Faŭsto Pescario (Amarantie) : 8.57 m
        4. Bawornthath Maneerattana (Sengaï) : 8.38 m
        5. Octavio Petraŭn (Amarantie) : 8.34 m

        Un malheureux millimètre sépare le Bédrétangois et l’Amarantin, si bien que ce dernier, qui dominait jusqu’alors le concours a porté réclamation sur la bonne mesure du saut bédrétangois. L’appel a néanmoins été rejeté, ces pointus appareils de mesure ont consacré la victoire de Efrem Gordon, pour la Bédrétangasie. Le Sengaï, à l’inverse, a livré une performance assez décevante au regard de ses résultats passés en saut en hauteur.


        Lancer de disque Hommes
        1. Preet Sanya (Sengaï) : 67.92 m
        2. Ĥiramo Stirbeij (Amarantie) : 66.57 m
        3. Tham-Boon Singharattanapan (Sengaï) : 65.73 m
        4. Bartholomew Brownhill (Britonnie) : 65.69 m
        5. Itu Natana (Îles-Unies) : 66.57 m

        Si le Sengaïais Preet Sanya a gagné le concours, on retiendra surtout la surprise venue de Britonnie, Bartholomew Brownhill, qui était largement considéré comme un outsider. Son premier essai à 65.69 m fut le seul au-delà de la ligne des 65 mètres. À défaut de remporter le concours, il pulvérise son record personnel. Preet Sanya confirme quant à lui sa réputation, même si le concours fut difficile.


        Lancer de javelot Hommes
        1. Ailig MacBharrais (Dalriada) : 80.52 m
        2. Kendrich Lynch (Brédrétangasie) : 80.32 m
        3. Hare Tahana (Îles-Unies) : 79.23 m
        4. Eljas Räsänen (Vonalya) : 79.08
        5. Hanibalo Eliade (Amarantie) : 79.35

        Concours assez classique du côté du javelot, avec la victoire à l’arrachée de Ailig MacBharrais, qui dépasse de vingt centimètres le javelot lancé par son adversaire de Brédrétangasie. Déceptions en revanche du côté des lanceurs de javelot du Skogurjördin et du Sengaï, qui étaient décidément tous sous un mauvais jour puisqu’aucun n’a dépassé les 75 mètres.




        100 m Femmes
        1. Morgann Humphreys (Britonnie) : 10.60
        2. Fionnaghal MacCianain (Dalriada) : 10.83
        3. Ailis MacThaidhg (Dalriada) : 11.25
        4. Shirley Roberson (Britonnie) : 11.64
        5. Doirin Seadhg (Dalriada) : 11.85
        6. Ceana Màrr (Dalriada) : 11.88
        7. Ori Enoka (Îles-Unies) : 12.23
        8. Rona Waata (Îles-Unies) : 12.41

        Une finale féminine très celtique ! Le Dalriada a réussi à aligner 4 de ses sprinteuses, soit la moitié des places disponibles en finale mais c’est la Britonne Morgann Humphreys, qui l’emporte en réalisant une excellente performance, qui sera difficile à battre pour cette année 2031. Les Îles-Unies se mêlent à cette compétition celtique mais finissent aux places les moins honorables.


        800 m Femmes
        1. Liliwen Pearce (Britonnie) : 2.10.13
        2. Sybil Cunningham (Britonnie) : 2.12.19
        3. Neumia Winiata (Îles-Unies) : 2.13.74
        4. Kamchana Chan'ocha (Sengaï) : 2.13.77
        5. Rubie Remmington (Britonnie) : 2.25.20
        6. Geiléis Uí Dubháin (Dalriada) : 2.27.33
        7. Eline Kleijn Kamphuijs (Aleka) : 2.30.35
        8. Malisa Rardchawat (Sengaï) : 2.50.40

        Les Britonnes ont dominé cette épreuve du 800m, avec une victoire bien méritée pour Liliwen Pearce, revenue plus que jamais en forme après un an de convalescence pour une fracture. Celles qui complètent le podium sont arrivées dans un mouchoir de poche. On notera par ailleurs la très belle performance de Geiléis Uí Dubháin, alors que le Dalriada n’est pas une nation privilégiée des courses de semi-fond.


        5000 m Femmes
        1. Liddie Thompkins (Britonnie) : 15.54.19
        2. Magdalen Olaughlin (Britonnie) : 16.05.87
        3. Tatiana Steevens (Aleka) : 16.11.93
        4. Magnþóra Sævaldsdottir (Skogurjördin) : 16.39.35
        5. Pradtana Suttikul (Sengaï) : 16.53.83

        Enorme surprise dans cette course, où les deux Britonnes ont explosé leur record personnel mais surtout, où elles ont déjoué tous les paris, qui voyaient majoritairement des Sengaïaises gagner. Le 5000 m n’est pas une discipline privilégiée en Britonnie ou en Aleka et pourtant, ces deux nations occupent le podium. La favorite Pradtana Suttikul pour le Sengaï ne termine que cinquième, visiblement victime d’une crampe à deux tours de la fin. Très déçue de sa performance, la Sengaïaise a immédiatement rejoint les vestiaires après la course.


        400 m haies Femmes
        1. Neumia Aperahama (Îles-Unies) : 57.93
        2. Traynesha Bowman (Bédrétangasie) : 58.39
        3. Jue Huilang (Yanlei) : 1.01.27
        4. Crystal Doyle (Britonnie) : 1.01.79
        5. Caitlin Bràigheach (Dalriada) : 1.02.27
        6. Riorose Griffin (Bédrétangasie) : 1.02.37
        7. Heljä Juntunen (Vonalya) : 1.02.79
        8. Katy Meighan (Britonnie) : DNF

        Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Alors que Katy Meighan était bien partie pour se placer en deuxième position à l’issue de la course, elle chuta à l’avant-dernière haie. La chute est bénigne mais lourde de conséquences sportives puisqu’elle laisse le podium à Jue Huilang, qui n’en espérait pas tant et qui finit à la troisième place. La course fut en revanche sans encombre pour Neumia Aperahama, qui finit première.


        Saut à la perche Femmes
        1. Janika Penttinen (Vonalya) : 4.95 m (au 1er essai)
        2. Florine Connell (Britonnie) : 4.95 m (au 2e essai)
        3. Calaminag MacAsgain (Dalriada) : 4.90 m
        4. Katriina Karlsson (Vonalya) : 4.80 m

        Le concours s’est terminé beaucoup plus tard que prévu. La marque des 4.80 mètres fut une barre d’écrémage puisque dix perchistes encore en lice n’ont pas réussi à la franchir. Le concours s’est donc réduit à quatre femmes, et à deux en particulier : Janika Penttinen et Florine Connell se sont livré à un impitoyable combat de celle qui sautera le plus haut. Après avoir dominé son adversaire, Florine Connell a fait l’impasse une première fois sur la barre des 4.95 mètres. Son adversaire du Vonalya, elle, l’a franchie dès le premier essai, ce qui lui a permis de remporter le concours.


        Saut en longueur Femmes
        1. Henriikka Salmi (Vonalya) : 7.41 m
        2. Jasmiina Rekola (Vonalya) : 7.23 m
        3. Blædís Baldvinsdottir (Skogurjördin) : 6.82 m
        4. Maggie McFadden (Britonnie) : 6.57 m
        5. Erina Tame (Îles-Unies) : 6.40 m

        Un trio scandinave est arrivé en tête du concours de saut en longueur. Avec leur saut de plus de 7 mètres, Henriikka Salmi et sa compatriote Jasmiina Rekola , ont glacé leurs adversaires, incapables d’atteindre ce septième mètre, si symbolique. Seule une autre Scandinave, de Skogurjördin, l’a un peu approché.


        Lancer de disque Femmes
        1. Lovísa Jóndórsdottir (Skogurjördin) : 60.35 m
        2. Marit van den Twilhaar (Aleka) : 59.42 m
        3. Elske Bokking (Aleka) : 56.85 m
        4. May Yuzhen (Yanlei) : 56.83 m
        5. Magda Jökullsdottir (Skogurjördin) : 56.37 m

        Malgré sa carrure plus modeste que ses homologues, Lovísa Jóndórsdottir a gagné le concours du disque, en le projetant à plus de 60 mètres. La compétition, relativement ouverte, a permis à chacune des finalistes à prendre, au moins temporairement, la première place. May Yuzhen, pour le Yanlei, crée la surprise, la Ventélie n’étant guère une terre de lancers, ce qui préfigure peut-être une nouvelle ère pour la discipline.


        Lancer de javelot Femmes
        1. Meeri Oksanen (Vonalya) : 57.05 m
        2. Xie Chun (Yanlei) : 56.01 m
        3. Dafnea Costin (Amarantie) : 55.66 m
        4. Annalies Doevelaar (Aleka) : 53.57 m
        5. Gao Linh (Yanlei) : 53.48 m

        Aucune des lanceuses de disque n’a atteint la ligne des 60 mètres, ce qui place le niveau plutôt bas dans ce concours. Toutefois, l’excentrique Meeri Oksanen n’a pas déçu le public, et a fini en première position. À noter en troisième place la présence d’une athlète amarantine, dans un pays où les femmes ne peuvent généralement pratiquer du sport à un niveau professionnel qu’après totale émancipation, souvent après 30 ans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: MULTISPORTS | Année 2031
Message Publié : Lun Sep 05, 2016 12:02 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:44 pm
Message(s) : 344
Championnat du monde de patinage

Narvarion – Royaume de Vonalya



Se déroulant sur quatre jours, le championnat du monde de patinage regroupe les trois grandes disciplines de ce sport à savoir le patinage artistique, le patinage de vitesse sur piste courte et le patinage de vitesse. Cette année, le pays hôte du championnat tient également le rôle de favori de la compétition avec le pays de Yanlei, mais de nombreux outsiders, en particulier chez les femmes, pourraient venir disputer les places sur le podium.



Image


Petite déception pour le pays hôte qui ne parvient pas à décrocher de médaille d'or dans ce début de compétition, contrairement à son concurrent direct puisque le Yanlei manque de peu de rafler toute les mises en obtenant 3 médailles d'or sur 4. Surprise chez les hommes avec le Dalriada qui remporte avec brio un premier titre en patinage artistique.


Image


La deuxième journée de la compétition redonne le sourire au Vonalya qui n'est pas loin d'empocher tous les titres avec 6 victoires sur 8, ce qui lui permet de prendre la tête de la compétition en terme de médailles remportées. Le Yanlei réalise une performance honorable avec presque une médaille par course. Chez les autres nations, le Skogurjordin débloque son compteur de médaille avec de belles performances, tandis que les athlètes du Sengaï continuent sur leur lancée en se plaçant bien à chaque fois.


Image


Les deux derniers jours de compétition viennent confirmer la grande forme des athlètes locaux puisque le Vonalya fait un carton plein chez les hommes avec 100% de victoires. Malgré de belles performances, les yanleiens sont obligés de s'incliner et ne parviennent pas à tenir la cadence, d'autant que le Skogurjordin et le Sengaï sont de redoutables adversaires et viennent même gagner brillamment leurs premières médailles d'or, alors que l'Aleka termine la compétition en remportant deux médailles.


Image


Nette victoire du Vonalya dans sa compétition avec un total de 29 médailles dont 13 en or. Le Yanlei réalise comme attendu une belle compétition avec de nombreuses médailles à son actif. Le Skogurjordin et le Sengaï terminent bien ces championnats de monde et il faudra compter sur eux lors des prochains jeux olympiques. Cinq autres nations seront également parvenues à décrocher une médaille, dont le Dalriada avec une belle médaille d'or.


[+] commentaire patinage artistique
Il existe un gros déséquilibre dans le patinage artistique entre les hommes qui ont un niveau plus que médiocre puisque la meilleure nation a une note de 5/10 et les femmes où 7 pays sur 9 ont une note entre 8 et 10. Il faut donc considérer pour l'instant que le niveau masculin n'est pas grandiose avec des performances moyennes


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: MULTISPORTS | Année 2031
Message Publié : Lun Sep 05, 2016 7:46 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Mai 02, 2013 3:24 pm
Message(s) : 868
Localisation : Suisse
SKI ALPIN
Coupe du monde (H) à Wartham (Britonnie)
13-14 janvier 2031

Image
Skieur en pleine course sur la piste de Wartham.


    La piste de Wartham est la plus grande piste de Britonnie, et la seule utilisée du pays pour la Coupe du monde. C'est ici que chaque année la Coupe du monde de ski ouvre ses portes, avant de se rendre dans d'autres pays. Dans le cadre de la compétition, les épreuves présentes sont : Descente, Slalom, Géant et Super G.

    Les résultats sont présentés de la manière suivante pour les courses : minutes:secondes.dixièmes-de-secondes (nombre de points total).


    Descente
      1. Alexander Jorn (Vonalya) 2:07.19 (100)
      2. Jonathan Hawks (Britonnie) 2:07.29 (80)
      3. Björn Eirikursson (Skogurjördin) 2:07.53 (60)
      4. Thorben Kutsaa (Vonalya) 2:07.56 (50)
      5. Sverrir Arnorsson (Skogurjördin) 2:08.27 (45)
      6. Aron Einarsson (Skogurjördin) 2:08.73 (40)
      7. Michael Brolin (Britonnie) 2:09.12 (36)
      8. Connor Seachlann (Dalriada) 2:09.30 (32)
      9. Kevin Hunter (Britonnie) 2:09.65 (29)
      10. Edwin Zoot (Aleka) 2:10.68 (26)
      [...]
    Pour la première épreuve masculine de la compétition, le Vonalya s'est tout de suite imposé comme une grande nation de skieurs, notamment grâce à Alexander Jorn, qui obtient la première avec dix dixièmes de seconde d'avance sur le briton Jonathan Hawks. Le Skogur Björn Eirikursson termine en bas du podium. La descente fut sans réelle surprise si ce n'est le Bédrétangasien Jeffrey Mokobe qui se hisse à la quinzième place. Le bas de classement est occupé par le sengaïais Thaksin Wattana et l'amarantin Lucjo Photios.


    Slalom
      1. Paul Eindride (Vonalya) 1:40.07 (100)
      2. Benedikt Bjartursson (Skogurjördin) 1:41.07 (80)
      3. Kasper Fernstorm (Vonalya) 1:41.30 (60)
      4. Olafur Sverrirsson (Skogurjördin) 1:41:36 (50)
      5. Michael Heikki (Vonalya) 1:41.69 (45)
      6. Emil Finnursson (Skogurjördin) 1:42.76 (40)
      7. Lawrence McCann (Britonnie) 1:42.95 (36)
      8. Jonas Reinier (Aleka) 1:44.32 (32)
      9. Paul Amittu (Aleka) 1:45.53 (29)
      10. Padraig Ceallagh (Dalriada) 1:47.46 (26)
      [...]
    Le slalom fut surdominé par les nordiques aujourd'hui, le Vonalya et le Skogurjördin se partageant les six premières places. Le vainqueur Paul Eindride réussissant un sans-fautes en un temps record sur cette piste. La bonne surprise est l'Aleka qui parvient à placer deux de ses skieurs dans le Top 10. Le bédrétangasien Alan Chukwuma et l'amarantin Vassilis Anasthasios se partagent les deux dernières places, loin derrière leurs concurrents du jour.


    Géant
      1. Kieran Thomson (Britonnie) 2:47.90 (100)
      2. Kristjan Agnarsson (Skogurjördin) 2:48.04 (80)
      3. Jona Erleif (Vonalya) 2:48.65 (60)
      4. Shean Fion (Dalriada) 2:49.34 (50)
      5. Eyvindur Bjarnason (Skogurjördin) 2:49.54 (45)
      6. Lawrence McCann (Britonnie) 2:49.75 (40)
      7. Benedikt Bjartursson (Skogurjördin) 2:49.95 (36)
      8. Ruud van Dijk (Aleka) 2:50.51 (32)
      9. Ludvig Riku (Vonalya) 2:51.01 (29)
      10. Kasper Fernstorm (Vonalya) 2:51.62 (26)
      [...]
    Énorme surprise lors de cette course ! Les skieurs Kieran Thomson de Britonnie et Shean Fion du Dalriada se hissent respectivement à la première et quatrième place, devançant les favoris vonalyans et skogurs Kasper Fernstorm et Benedikt Bjartursson. Les deux pays nordiques parviennent cependant à se placer sur le podium grâce à l'excellente performance de leurs outsiders Kristjan Agnarsson et Jona Erleif. Le yanleien Zheng Ping et l'amarantin Vassilis Anasthasios terminent bons derniers, surpassé de peu par les skieurs bédrétangasiens et IJndenlandais.


    Super G
      1. Thomas Kusti (Vonalya) 1:17.03 (100)
      2. Geir Sigurdarsson (Skogurjördin) 1:17.62 (80)
      3. Alexander Jorn (Vonalya) 1:17.73 (60)
      4. Jonathan Hawks (Britonnie) 1:17.83 (50)
      5. Aron Einarsson (Skogurjördin) 1:18.38 (45)
      6. Connor Seachlann (Dalriada) 1:20.10 (40)
      7. Paul Kilkenny (Britonnie) 1:20.55 (36)
      8. Torstein Aatani (Vonalya) 1:20.75 (32)
      9. Paul Amittu (Aleka) 1:21.63 (29)
      10. Agnar Johansson (Skogurjördin) 1:21.90 (26)
      [...]
    La hiérarchie du ski est respectée lors de cette course de Super G. Les nordiques se partagent le podium et les troubles-fêtes de Britonnie, du Dalriada et d'Aleka s'immiscent au milieu de tout ça. Le bédrétangasien Jeffrey Mokobe et l'IJndenlandais David de Zeeuw sont les grands perdants de la course et occupent les 29 et 30ème places.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: MULTISPORTS | Année 2031
Message Publié : Dim Oct 02, 2016 3:43 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Août 02, 2015 6:58 am
Message(s) : 1868
Localisation : Royaume de Maok, F8
        TIR SPORTIF
        Championnat du monde à Narvarion - Vonalya
        5 avril 2031


        Les résultats sont présentés de la manière suivante : d'abord le score total réalisé lors des éliminatoires, où chacun est comparé aux autres, ensuite le score total réalisé lors de la finale, qui se déroule par manche éliminatoire, entraînant parfois de fortes différences entre les deux premiers, qui ont disputé toutes les « manches » et les autres qui ont été peu à peu éliminés. Pour les sports où on organise une demi-finale puis une finale en deux matchs, un pour se départager la médaille d'or et l'autre pour se départager la médaille de bronze, on indiquera les scores lors de la demi-finale puis lors de la finale ou de la petite finale.



        Pistolet à 10 m air comprimé Hommes
        1. Helder Oskam (Aleka) : 585 – 201,8
        2. Kasper Jensen (Vonalya) : 584 – 201,5
        3. Teitur Ludvigsson (Skogurjördin) : 582 – 180,2
        4. Seth Robbins (Aleka) : 580 – 159,5
        5. Tosh Thygesen (Vonalya) : 581 – 139,8
        6. Charles Ashley (Bédrétangasie) : 580 – 117,9
        7. Darren Phillips (Bédrétangasie) : 579 – 99,1
        8. Hoarii Aoearoa (Îles-Unies ) : 579 – 78,9

        L'ouverture du championnat du monde voit une compétition particulièrement serrée entre Helder Oskam et Kasper Jensen, deux habitués des victoires en championnat qui ont rivalisé de prêt aussi bien lors des éliminatoires que lors de la finale. Finalement, en dépit des encouragements des spectateurs, largement de son côté, Jensen a dû s'incliner face à Oskam, de quelques dixièmes de points seulement. Pour le reste, la finale est marquée essentiellement par les favoris, sans grande surprise.

        Pistolet à 25 m air comprimé Hommes
        1. Frederick Murray (Bédrétangasie) : 590 - 33
        2. Helder Oskam (Aleka) : 590 - 31
        3. Manua Penina (Îles-Unies) : 587 - 28
        4. Oliver Poulsen (Vonalya) : 586 - 21
        5. Apsara Chakkraphan (Sengaï) : 584 - 17
        6. Tain P'an (Yanlei) : 583 -12

        La Bédrétangasie, quelque peu absente lors de la première compétition, a su se rattraper sur le pistolet à 25 mètres, avec une victoire remarquable de Frederick Murray, qui devance d'une courte avance son plus proche compétiteur Helder Oskam. Signalons aussi une belle réussite des athlètes ventéliens, avec une cinquième place pour le sengaïais Apsara Chakkraphan et une sixième place pour le yanleien Tain P'an, pourtant loin d'être favoris.

        Pistolet à 50 m Hommes
        1. Friðberg Kjartansson (Skogurjördin) : 564 – 193,2
        2. Felix Thygesen (Vonalya) : 568 – 192,8
        3. Mikael Engels (Aleka) : 565 – 172,2
        4. Nicholas Sanders (Britonnie) : 562 – 150,2
        5. Jim Dotson (Bédrétangasie) : 560 – 127,3
        6. PeteroAretemoe (Îles-Unies) : 559 – 110,8
        7. Machiel Sterrenburg (IJndenland) : 557 – 91,9
        8. Alvard Novsung (Vonalya) : 557 – 68,1

        Déception pour le publique vonalyan, qui a vu son favoris, Felix Thygesen, pourtant premier des éliminatoires, échouer face à Friðberg Kjartansson, un autre scandinave venu lui du Skogurjördin, qui bien que troisième aux éliminatoires a su effectuer une remontée remarquable en final. Signalons, outre les bons scores des favoris, comme l'alekan Mikael Engels, arrivé troisième, la bonne performance de Machiel Sterrenburg, venu d'IJndenland, qui se classe huitième bien que ne partant pas du tout favoris.

        Carabine à 10 m air comprimé Hommes
        1. Henry Moran (Britonnie) : 630,1 – 205,9
        2. Archie Meadows (Bédrétangasie) : 629,4 – 205,1
        3. Franz de Paauw (Aleka) : 629,1 – 183,1
        4. Svalog Turgsen (Vonalya) : 628,2 – 164,0
        5. Tjeerd Luijt (Aleka) : 626,1 – 141,8
        6. Jay Morrison (Britonnie) : 625,3 – 121,8
        7. Arava Tahaumate (Îles-Unies) : 625,9 – 100,9
        8. Mark Wilbanks (New Haven & Eden) : 626,0 – 79,8

        Première victoire britonne de la compétition, avec le triomphe d'Henry Moran, qui devance Archie Meadows, qui représentait la Bédrétangasie. Une fois encore, un outsider parvient à se faire une place sur le podium, à savoir en l'occurrence Mark Wilbanks, représentant New Haven & Eden.

        Carabine à 50 m tir couché Hommes
        1. Borgar Norgorsen (Vonalya) : 1185,1 – 454,2
        2. Henry Nicholls (Britonnie) : 1184,9 – 453,8
        3. Magnus Odinson (Vonalya) : 1179,6 – 447,2
        4. Aren van Boekel (Aleka) : 1179,8 – 436,0
        5. Ailbeart O'Conrad (Dalriada) : 1177,1 – 424,9
        6. Derviş Borst (Aleka) : 1176,5 – 415,2
        7. Runólfur Guðbjarnarson (Skogurjördin) : 1176,3 – 402,9
        8. Marc Bourgeon (Posnanie) : 1174,2 – 400,0

        Enfin une victoire à domicile pour les vonalyans, à la grande joie du publique, qui a non seulement vu leur champion Borgar Norgorsen s'emparer de la première place mais également un autre vonalyan, Magnus Odinson, se qualifier pour la troisième. La seconde place, elle, revient au briton Henry Nicholls, tandis que le posnan Marc Bourgeon décroche une honorable huitième place.

        Carabine à 50 m 3 positions Hommes
        1. Edward Freeman (Aleka) : 1181 – 458,4
        2. Oskar Dahl (Vonalya) : 1180 – 458,2
        3. Tommy Schmitt (Bédrétangasie) : 1181 – 448,5
        4. Arvald Finarvin (Vonalya) : 1175 – 435,5
        5. Derviş Borst (Aleka) : 1175 – 424,5
        6. Tahiarii Uinirau (Îles-Unies) : 1174 – 412,6
        7. Choosak Emjaroen (Sengaï) : 1172 – 401,9
        8. Darijo Petrović (Amarantie) : 1171 – 400,2

        Victoire d' Edward Freeman, pour l'Aleka, devançant le vonalyan Oskar Dahl et le bédrétangasien Tommy Schmitt, qui avait pourtant fait jeu égal avec lui lors des éliminatoires. Au volet des belles performances d'outsider, signalons cette fois celle de Darijo Petrović, qui offre une huitième place à l'Amarantie.

        Trap Hommes
        1. Carlos Rockwell (Bédrétangasie) : 121 – 15 - 14
        2. Harrison Whittaker (Aleka) : 120 – 15 - 13
        3. Tobias Nielsen (Vonalya) : 120 – 13 - 12
        4. Corey Metcalfe (Britonnie) : 117 – 13 - 10
        5. Gunnsteinn Hervinsson (Skogurjördin) : 118 - 11
        6. Tuterai Atuvi (Îles-Unies) : 116 - 10

        Un podium cette fois sans surprise avec une finale enlevée entre deux des favoris de la compétition, Carlos Rockwell pour la Bédrétangasie et Harrison Whittaker pour l'Aleka, cependant que l'autre favoris, Tobias Nielsen, s'empare de la troisième place, et que le reste des places se distribue assez naturellement.

        Double trap Hommes
        1. Erik Villadsen (Vonalya) : 140 – 26 - 25
        2. Shailesh Stuurman (Aleka) : 139 – 27 - 24
        3. Vincent Melby (Bédrétangasie) : 139 – 27 - 28
        4. Zohair Millenaar (Aleka) : 138 – 25 - 23
        5. Júlíus Helgason (Skogurjördin) : 135 - 24
        6. Tobias Nielsen (Vonalya) : 135 - 23

        Une fois encore, une finale sans grande surprise qui voit le triomphe de favoris bien connus des compétitions. Signalons la belle performance de Tobias Nielsen qui après avoir décroché une troisième place en trap simple en signe ici une sixième en double.

        Skeet Hommes
        1. Donald O'Riley (Dalriada) : 122 – 16 - 15
        2. Mason Harper (Britonnie) : 122 – 15 -14
        3. Arvin Thorbelg (Vonalya) : 121 – 14 - 14
        4. Sigmar Gunnþórsson (Skogurjördin) : 123 – 14 - 13
        5. Jaimey Gouda (Aleka) : 120 - 12
        6. David Bokai (Bédrétangasie) : 120 - 12

        Une belle victoire pour Donald O'Riley, un des meilleurs tireurs dalreudins qui a su triompher des favoris qu'étaient Mason Harper et Arvin Thorbelg. Peu de surprise en dehors de cela au sein de la compétition, qui clôt donc les épreuves masculines.

        Pistolet à 10 m air comprimé Femmes
        1. Maron Odijk (Aleka) : 389 – 198,5
        2. Molly Ross (Britonnie) : 388 – 198,0
        3. Svanhilde Osvald (Vonalya) : 386 – 177,2
        4. Rossie Pack (Bédrétangasie) : 386 – 155,5
        5. Maura Henssen (Aleka) : 385 – 137,8
        6. Uravini Viritua (Îles-Unies) : 383 – 115,2
        7. Magdalena Atladóttir (Skogurjördin) : 381 – 96,0
        8. Regina Stannard (New Haven & Eden) : 380 – 72,2

        Pour le début des compétitions féminines, soulignons la victoire de la jeune Maron Odijk, venue d'Aleka, qui devance la britonne Molly Ross et la vonalyanne Svanhilde Osvald. Une fois encore, le New Haven & Eden, loin d'être favoris, parvient à entrer dans le classement final grâce à Regina Stannard.

        Carabine à 10 m air comprimé Femmes
        1. Una Guðsteinsdóttir (Skogurjördin) : 419,9 – 207,8
        2. Milasun Mortensen (Vonalya) : 420,1 – 207,6
        3. Yasmin Campbell (Britonnie) : 419,2 – 185,1
        4. Lucille Bivins (Aleka) : 417,1 – 163,9
        5. Konrad Fredericks (Bédrétangasie) : 416,2 – 144,6
        6. Mia Walton (Aleka) : 415,9 – 123,1
        7. Ingrid Hedegaard (Vonalya) : 415,7 – 101,5
        8. Tatjana Obad (Amarantie) : 415,1 – 77,7

        Une finale dominée par le duo scandinave Una Guðsteinsdóttir pour le Skogurjördin et Milasun Mortensen pour le Vonalya, qui se sont livré à une compétition extrêmement serrée : alors que Mortensen avait réussi à devancer sa rivale de peu lors des éliminatoire, elle s'est fait battre par Guðsteinsdóttir en finale sur un intervalle tout aussi serré. Pendant ce temps, Tatjana Obad décroche une huitième place pour l'Amarantie.

        Pistolet à 25 m Femmes
        1. Eloise McReynolds (Bédrétangasie) : 590 – 18 - 8
        2. Pelialoha Hadzrami (Sengaï) : 584 – 18 - 7
        3. Maron Odijk (Aleka) : 589 – 17 - 8
        4. Svanhilde Osvald (Vonalya) : 588 – 16 - 5
        5. Hildigunn Sigtryggsdóttir (Skogurjördin) : 585 - 15
        6. Fanaue Farerau (Îles-Unies) : 585 - 12
        7. Maria Mills (Bédrétangasie) : 582 - 12
        8. Fenella O'Fingal (Dalriada) : 580 - 10

        Victoire d' Eloise McReynolds pour la Bédrétangasie, qui n'éclipse toutefois pas la performance remarquable de Pelialoha Hadzrami pour le Sengaï : se classant dans la seconde moitié du tableau des validés lors des éliminatoires, l'athlète orientale est parvenue à décrocher la deuxième place en demi-finale, avant de s'incliner devant McReynolds en finale, offrant au Sengaï son plus beau classement de la compétition.

        Carabine à 50 m 3 positions Femmes
        1. Patricia Melendez (Bédrétangasie) : 585 – 458,1
        2. Erika Svendsen (Vonalya) : 586 – 457,2
        3. Hansine Lyberth (Aleka) : 584 – 446,3
        4. Agla Agnarsdóttir (Skogurjördin) : 589 – 438,0
        5. Elise Weston (Britonnie) : 584 – 424,4
        6. Mary Velzeboer (Aleka) : 582 – 413,2
        7. Anne-Lynn Hoogervorst (IJndenland) : 582 – 404,2
        8. Xiuxiu Fu (Yanlei) : 581 – 401,1

        Nouvelle victoire de la Bédrétangasie avec Patricia Melendez, devant la vonalyane Erika Svendsen. Pendant ce temps au bas du classement, l' IJndenland et le Yanlei se font une place avec Anne-Lynn Hoogervorst, septième, et Xiuxiu Fu, huitième.

        Skeet Femmes
        1. Sinem Kraaijeveld (Aleka) : 70 – 15 - 15
        2. Geri Perez (Bédrétangasie) : 71 – 16 - 11
        3. Ingevald Jørgensen (Vonalya) : 70 – 14 - 14
        4. Júlía Þórðardóttir (Skogurjördin) : 69 – 14 - 12
        5. Ilona Homai (Îles-Unies) : 69 - 12
        6. Lydia Griffiths (Britonnie) : 68 - 10

        Un classement sans surprise pour l'épreuve de skeet, avec une victoire de l'alekane Sinem Kraaijeveld dans une demi-finale puis une finale essentiellement dominées par les favoris de la compétition.

        Trap Femmes
        1. Amanda Nørgaard (Vonalya) : 67 – 15 - 16
        2. Dorothy Dibiase (Aleka) : 70 – 15 - 14
        3. Christina Desilva (Bédrétangasie) : 68 – 14 - 15
        4. Laura Long (Britonnie) : 67 – 13 - 13
        5. Kristína Magnúsdóttir (Skogurjördin) : 66 - 11
        6. Agun Pelialoha (Sengaï) : 68 - 11

        Bonne conclusion pour le publique vonalyan qui voit la victoire d'une fille du pays, Amanda Nørgaard, dans une finale enlevée face à l'alekane Dorothy Dibiase. En-dehors de cela, le classement est assez attendu, si ce n'est la sixième place d' Agun Pelialoha pour le Sengaï.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: MULTISPORTS | Année 2031
Message Publié : Dim Nov 20, 2016 2:09 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Août 02, 2015 6:58 am
Message(s) : 1868
Localisation : Royaume de Maok, F8
        Voile
        Championnat du monde à Valborg - Thorval
        28 août 2031


        Les résultats sont présentés de la manière suivante : par soucis de facilité et de concision des résultats, on indiquera directement le score final à l'issue de l'ensemble des courses. On indiquera à chaque fois les dix athlètes s'étant distingués en arrivant dans le top dix de la compétition.

        Planche hommes
        1. Celedonio Murillo (Abrigs) : 27
        2. Ahutoru Hitihiti (Îles-Unies) : 51
        3. Danielo Arĥimedo (Amarantie) : 85
        4. Rifat Zwaagstra (IJndenland) : 89
        5. Richard Þórarinsson (Skogurjördin) : 97
        6. Eliel Lira (Abrigs) : 101
        7. Albert Juhl (Thorval) : 118
        8. Vulnorg Bjordson (Vonalya) : 127
        9. Daeng Atsadawut (Sengaï) : 129
        10. Edmundo Benedikta (Amarantie) : 142

        Les insulaires sont à l'honneur pour cette première épreuve, celle du planche à voile masculine, avec une première place pour les Abrigs et une seconde pour les Îles-Unies. Celedonio Murillo, le champion de planche à voile abrigeois, c'est particulièrement illustré en remportant presque toutes les courses et en dégageant un score générale largement supérieur à celui de tous ses concurrents. Un premier résultat aussi assez décevant pour les thorvalois, dont le champion, Albert Juhl, n'arrive qu'en septième position. Notons aussi la belle troisième place de l'amarantin Danielo Arĥimedo.

        Dériveur léger en solitaire, hommes
        1. Jonatan Vestergaard (Thorval) : 72
        2. Sveinbjörn Hjörleifsson (Skogurjördin) : 74
        3. Bart van Buggenum (IJndenland) : 85
        4. Hinarau Iona (Îles-Unies) : 90
        5. Jesaja Salvatoro (Amarantie) : 91
        6. Alworg Sunborg (Vonalya) : 102
        7. Felix Lassen (Thorval) : 103
        8. Jack Graffing (EFO) : 115
        9. Malco Quintanilla (Abrigs) : 117
        10. Spencer Heath (Aleka) : 122

        Après une première épreuve décevante, le publique thorvalois a pu acclamer le jeune Jonatan Vestergaard, qui décroche une première place après une compétition très serrée contre son plus farouche compétiteur, un autre navigateur nordique, Sveinbjörn Hjörleifsson, qui portait les couleurs du Skogurjördin. Mais le Thorval ne s'arrête pas là, puisqu'il occupe aussi une nouvelle fois la septième place, avec Felix Lassen, signant une double présence dans le top dix pour la nation-hôte du pays. Notons, outre les divers favoris, la belle réussite de l'alekan Spencer Heath, qui n'était pas parmi les favoris mais parvient à décrocher une dixième place.

        Dériveur lourd en solitaire, hommes
        1. Silvano Zaĥarik (Amarantie) : 35
        2. Danival Brynjólfsson (Skogurjördin) : 59
        3. Orígenes Pérez (Abrigs) : 74
        4. Jorbug Nunovak (Vonalya) : 82
        5. Jan Meerwijk (IJndenland) : 84
        6. Volfgango Tereza (Amarantie) : 89
        7. Nikolaj Nissen (Thorval) : 91
        8. Maihera Moehau et Orirau Nu'utea (Îles-Unies) : 95
        9. Fernand Smetsers (IJndenland) : 100
        10. Donald Carter (EFO) : 102

        Une belle victoire de l'Amarantie sur la seule épreuve exclusivement masculine de la compétition – une première victoire amarantine que beaucoup dirons sans doute particulièrement bien placée – avec une première place clairement dégagée par Silvano Zaĥarik. Le Skogurjördin décroche une nouvelle fois la seconde place avec Danival Brynjólfsson, cependant que Volfgango Tereza double la présence amarantine dans le top dix avec une belle sixième place. Parallèlement que les Abrigs confirment leurs compétences dans les disciplines de voiles en signant une troisième place avec Orígenes Pérez.

        Dériveur en double, hommes
        1. Sveinbjörn Hjörleifsson et Valdimar Annýjarson (Skogurjördin) : 42
        2. Nunui Orieta et Peva Ra'hita (Îles-Unies) : 55
        3. Daimen van Denbosh et Hedwin Cohen (IJndenland) : 57
        4. August Bakke et Lasse Klausen (Thorval) : 70
        5. Poulsen Margenburg et Svenn Fallen (Vonalya) : 71
        6. Prantxes Bonilia et Ciset Olivas (Abrigs) : 75
        7. Vuk Umberto et Oktavo Morosevik (Amarantie) : 82
        8. William Black et Jerry Marwel (New Haven & Eden) : 83
        9. Billy Begum (Aleka) : 92
        10. Nienur Vonbarg et Valion Bjardsen (Vonalya) : 99

        Après avoir longuement flirté avec la victoire lors des premières épreuves, le Skogurjördin décroche enfin la victoire avec la réussite du duo formé par Sveinbjörn Hjörleifsson et Valdimar Annýjarson, qui se placent clairement devant les équipes des Îles-Unies et de l'IJndenland, lesquelles au contraire finissent la compétition au coude à coude, loin devant les équipes thorvaloise et vonalyanne, qui complètent le top cinq après avoir rivalisé pendant toute la compétition. Notons à ce propos la double occupation du podium par le Vonalya, aux cinquième et sixième places.

        Skiff en double, hommes
        1. Kristján Grímsson et Esjar Ellertsson (Skogurjördin) : 37
        2. Anders Lauridsen et Torben Christiansen (Thorval) : 71
        3. Raoul van Alphen et Kris van den Putte (IJndenland) : 82
        4. Maksimo Lizistrata et Lazaro Hasdrubalo (Amarantie) : 95
        5. Malorg Nuvbarg et Carlag Ramark (Vonalya) : 98
        6. Puaiari Tafai et Rotui Tahita (Îles-Unies) : 99
        7. Martzel Canales et Rolán Domínguez (Abrigs) : 101
        8. Brad Leris et Stuart Boyle (EFO) : 110
        9. Diðrik Sigurvinsson et Hjörleifur Zóphoníasson (Skogurjördin) : 117
        10. Mark Mac Govild et Jason Smith (New Haven & Eden) : 119

        Doublée victorieuse du Skogurjördin, qui parvient à rafler à nouveau la première place avec le duo formé par Kristján Grímsson et Esjar Ellertsson. Viennent ensuite le Thorval, l'IJndenland, l'Amarantie et le Vonalya, avec une performance particulièrement saluée par Raoul van Alphen et Kris van den Putte qui parviennent à décrocher une troisième place en dépit d'un incident ayant grandement handicapé leur vaisseau sur une course, les condamnant à l'une des dernières places, ce qui les a empêché de rêver de la victoire.

        Quillard en double, hommes
        1. Tristan Christoffersen et Jakob Gregersen (Thorval) : 30
        2. Ingvorg Jomugsen et Karvard Dormark (Vonalya) : 31
        3. Markús Guðnason et Ármann Brynjarsson (Skogurjördin) : 35
        4. Hein Lake et Willian van den Herik (IJndenland) : 55
        5. Arnulfo Bueno et Loyola Valadez (Abrigs) : 59
        6. Tafai Ra'haul et Terahiti Tepua (Îles-Unies) : 70
        7. Georgo Dorovuk et Cezaro Aŭgusteno (Amarantie) : 71
        8. Jean Delaite et Marc Blanc (Posnanie) : 74
        9. Boris Grawel et Djego Radwin (EFO) : 79
        10. Maha'u Taoriri et Nat'mela Babali (Îles-Unies) : 82

        Une seconde victoire thorvaloise à domicile sur l'épreuve masculine de Quillard en double, avec Tristan Christoffersen et Jakob Gregersen, qui couronnent un podium entièrement nordiques, puisque ce sont les vonalyans Ingvorg Jomugsen et Karvard Dormark qui remportent la deuxième place, suivit par Markús Guðnason et Ármann Brynjarsson pour le Skogurjördin. Signalons aussi la performance de Jean Delaite et Marc Blanc, qui offrent à la Posnanie sa seule présence en top dix de la compétition, avec une honorable huitième place gagnée de haute lutte dans une compétition où ils n'étaient pas parmi les favoris, loin de là !

        Catamaran en double, mixte
        1. Sighvatr Hárlaugsson et Brynja Bryndísardóttir (Skogurjördin) : 75
        2. Jorvulg Bjorsulg et Svanhilde Norgevald (Vonalya) : 77
        3. Juanelan Salazar et Lutgarda Saldana (Abrigs) : 78
        4. Poul Larsen et Silje Johansen (Thorval) : 79
        5. Hans Debrouken et Maggie van Brok (IJndenland) : 82
        6. Unnsteinn Eyjólfsson et Ríkey Þorgrímsdóttir (Skogurjördin) : 85
        7. Aŭrelio Amelsanda et Ariana Jaklino (Amarantie) : 87
        8. Martin Liars et Marie Tarnel (EFO) : 88
        9. Jayden Talbot et Ellie Woods (Aleka) : 95
        10. Svein Borgens et Erika Varsotir (Vonalya) : 100

        C'est le Skogurjördin qui décroche la victoire sur la seule épreuve mixte de la compétition, avec un triomphe de Sighvatr Hárlaugsson et Brynja Bryndísardóttir. Une victoire dans un mouchoir de poche, qui parvient seulement de justesse à triompher des équipes vonalyanne, abrigeoise et thorvaloise. Les quatre équipes ont lutté de prêt pendant toute la compétition, pour ne se départager que dans la dernière course, offrant aux spectateurs un spectacle très largement salué.

        Planche femmes
        1. Jennie Pisters (IJndenland) : 67
        2. Tahilia Toba'ir (Îles-Unies) : 69
        3. Calíope Venegas (Abrigs) : 70
        4. Jarujinda Muangcharoen (Yanlei) : 71
        5. Jenna Fitzwalter (EFO) : 73
        6. Lydia Ingveldardóttir (Skogurjördin) : 74
        7. Inge Niorsvard (Vonalya) : 78
        8. Naja Jacobsen (Thorval) : 81
        9. Marta O'Maley (New Haven & Eden) : 84
        10. Martha Masmarken (IJndenland) : 89

        L'IJndenland signe sa première victoire de la compétition, en décrochant la victoire avec la jeune et énergique Jennie Pisters, qui est parvenue à triompher, de peu, de l'îlilienne Tahilia Toba'ir ainsi que de l'abrigeoise Caliope Venegas. Une belle première compétition féminine qui aura offert beaucoup de rebondissement aux spectateurs !

        Dériveur léger en solitaire, femmes
        1. Leia Iversen (Thorval) : 70
        2. Ellý Oddgeirsdóttir (Skogurjördin) : 71
        3. Elke Mordenbjorn (Vonalya) : 74
        4. Jayma Rosado (Abrigs) : 77
        5. Rali'hu Nat'mala (Îles-Unies) : 79
        6. Nataya Padungvithee (Yanlei) : 85
        7. Rolla Hansen (Thorval) : 88
        8. Caitlin Gale (EFO) : 89
        9. Jozefa Teodozio (Amarantie) : 90
        10. Vala Baldursdóttir (Skogurjördin) : 100

        Nouvelle victoire thorvaloise avec le triompje de Lea Iversen, qui coiffe au poteau sur sa dernière course sa rivale, Ellý Oddgeirsdóttir, qui courrait sous les couleurs du Skogurjördin. Le podium sera une nouvelle fois nordique, avec la présence de la vonalyanne Elke Mordenbjorn à la troisième place de la compétition. L'amarantine Jozefa Teodozio signe une belle neuvième place prouvant que les amarantines sont aussi capables de belles réussites, en dépit de leurs côtes professionnelles largement inférieures à celles des hommes.

        Dériveur en double, femmes
        1. Kristbjörg Gunnsdóttir et Katrin Baldvinsdóttir (Skogurjördin) : 42
        2. Rosina Cerda et Saidi Olmos (Abrigs) : 48
        3. Jadzia Sokołowska et Celina Olsen (Thorval) : 54
        4. Vaiuriri Min'ura et Tevava Huaniri (Îles-Unies) : 59
        5. Oda Bolvadar et Ingeborg Vasarg (Vonalya) : 64
        6. Alessia Groenveld et Marij Bluemink (IJndenland) : 65
        7. Ulrika Vaclavo et Ĉasandra Dafnea (Amarantie) : 69
        8. Marlene Hart et Jane Wilson (New Haven & Eden) : 75
        9. Erin Davis et Mary Robinson (EFO) : 80
        10. Phoebe Phillips et Amy Mahmood (Aleka) : 95

        Victoire du Skogurjördin, dont les athlètes Kristbjörg Gunnsdóttir et Katrin Baldvinsdóttir qui parviennent à dégager la victoire face aux équipes de l'Abrigs et du Thorval, qui arrivent à la deuxième et à la troisième place.

        Skiff en double, femmes
        1. Valeska Posada et Cleofás Velez (Abrigs) : 47
        2. Helge Valborg et Darlia Sundbarg (Vonalya) : 49
        3. Clarisse Engels et Marta van Elteren (IJndenland) : 53
        4. Elísabet Albertsdóttir et Jónheiður Haraldsdóttir (Skogurjördin) : 58
        5. Valeska Posada et Cleofás Velez (Thorval) : 62
        6. Elínbjörg Bernódusdóttir et Una Pétursdóttir (Skogurjördin) : 70
        7. Teraugiaanui Ti'i et Tiare Aba'aï (Îles-Unies) : 85
        8. Mae Devinney et Christina Dawins (EFO) : 92
        9. Sanyaa Ramkamhaeng (Yanlei) : 100
        10. Dora Vasevik et Ĝenoveva Hipokrato (Amarantie) : 108

        Nouvelle victoire abrigeoise avec le triomphe de Valeska Posada et Cleofás Velez, qui parviennent à triompher des équipes du Vonalya, de l'IJndenland, du Skogurjördin et du Thorval, le Skogurjördin ayant d'ailleurs réussi à décrocher les quatrième et sixième place, entourant l'équipe thorvaloise d' Valeska Posada et Cleofás Velez.

        Quillard en équipe, femmes
        1. Mara Karélig et Svanulde Rogsaltir (Vonalya) : 35
        2. Felicyta Zielinska et Mia Adsersen (Thorval) : 38
        3. Elísabet Skarsdóttir, Matthildur Gylfadóttir et Elína Ingadóttir (Skogurjördin) : 42
        4. Asiya van Looij et Asmara Nelemans (IJndenland) : 47
        5. Tiareporea Naerae et Vanina Apala (Îles-Unies) : 51
        6. Dlgéria Norgal et Elge Niebal (Vonalya) : 58
        7. Ilda Cano et Inaquí Centeno (Abrigs) : 70
        8. Heiðbjört Indriðadóttir, Unnur Þráinsdóttir et Dagrún Björnsdóttir (Skogurjördin) : 71
        9. Vatina Tahu'i et Banara Sapairi (Îles-Unies) : 79
        10. Megan Hyde et Eva Withe (Aleka) : 85

        C'est finalement lors de la dernière épreuve que les vonalyans, après avoir plusieurs fois flirté avec la victoire en décrochant des deuxièmes et troisièmes places plusieurs fois, finissent par s'emparer de la victoire grâce au duo formé par Mara Karélig et Svanulde Rogsaltir. Les thorvalois finissent la compétition sur une belle troisième place, cependant que le Skogurjördin décroche une troisième place. Un podium nordique, donc, une nouvelle fois, qui clôt cette compétition, alors même pourtant que les pays nordiques y auront plusieurs fois cédé devant d'autres favoris qui ont confirmés eux aussi leurs compétences, construisant un paysage de la voile contrasté géographiquement qui promet de belles compétitions dans les années à venir !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO