SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Dim Avr 30, 2017 11:20 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Nouvelles Impériales
Message Publié : Mer Août 31, 2016 1:26 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
NOUVELLES IMPÉRIALES


Ici seront publiés les principaux articles paraissant dans les journaux de l'Empire. La presse papier connait un succès très inégal au sein des différents États membres. Très prisée dans les pays coloniaux que sont l'Orlanie, le Tyronar et Mélogne, elle est beaucoup moins lu en Hyptatie et en Kaluna, où les informations se transmettent davantage par le bouche à oreille. Les ventes de journaux tentent également à diminuer dans les États développés, du fait de l'expansion de la télévision et d'Internet.

Principaux journeaux :
  • ORLANIE
    • Nouvelles Orlanes : Service public financé par l’État, les Nouvelles Orlanes ont une faible neutralité politique.
    • Le Déjeuner Orlan : Journal privé, il affiche davantage de neutralité politique que le précédent.
    • Le Journal des Libertés : Journal associatif classé à droite, voir à l'extrême-droite par ses détracteurs
  • TYRONAR
    • La Gazette Royale : Journal officiel du Royaume de Tyronar, il s'agit de la seule presse non spécialisée dont l'impression est autorisée.
  • D'autres à venir...

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Mer Août 31, 2016 2:15 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


31 décembre 2030

Image


Célébration des épousailles du Prince

Image
Son Altesse Adrien, et son épouse, la Comtesse Céline de Montfaucon


Jour de liesse dans tout le Royaume hier, le 30 décembre 2030, à l'occasion de la bénédiction de l'Union de Son Altesse le Prince Adrien, héritier du trône d'Orlanie, et de la Comtesse Céline de Montfaucon, fille ainée du Comte Albert de Montfaucon.

La cérémonie avait été annoncée il y a plusieurs mois déjà. Le Prince Adrien, fils ainé du Roi d'Orlanie Adrien II, et futur héritier du trône royal, devait absolument s'unir au plus vite avec une représentante de la haute noblesse impériale, afin de concevoir un héritier pur susceptible de prendre sa suite. Le choix a été relativement facile pour le jeune héritier. Premièrement, celui-ci entretient depuis toujours de bonnes relations avec la Comtesse Céline de Montfaucon, qui rend souvent visite à la cour royale en compagnie de son père. Mais la bénédiction de cette union a avant tout une motivation politique évidente. Le Roi d'Orlanie Adrien II, également tenant du titre d'Empereur Luciférien d'Algarbe, se fait de plus en plus vieux, et l'heure à laquelle son fils devra prendre sa succession semble s'approcher inéluctablement. La mort du Roi s'accompagnera inévitablement de l'élection du nouvel Empereur, et le Prince entend probablement succéder à son père sur le trône impérial également. Cependant, sa victoire lors du vote est loin d'être assurée, la Fédération de Kaluna semblant fortement disposée à accorder sa voix à la Reine de Hyptatie. L'héritier peut être certain du soutien mélonais, mais le vote du tyronari, bien que le Tyronar soutienne la candidature orlane depuis déjà quelques siècles, n'est plus une certitude, du fait des nouvelles tensions apparaissant entre les deux royaumes concernant le respect de certains fondamentaux. L'union du Prince et de la fille ainée du Seigneur possédant le plus vaste fief de Tyronar est donc un excellent moyen pour la Maison de Colnade de renouer les liens avec la noblesse tyronari, bénéficiant d'une forte influence à la cour du Roi de Tyronar Hector Ier.

La cérémonie, qui s'est déroulée au Temple de Colnade, plus grand temple luciférien au monde derrière ceux d'Ignis et de Tyron, a par ailleurs permis de réunir un nombre important de hauts dignitaires de l'Empire. Béni par la Grande Prêtresse de Lucifer Ambre V en personne, l'échange des deux anneaux fondus dans le brasier sacré d'Ignis a notamment été contemplé par le Roi Hector Ier lui-même, ayant pris la peine de se déplacer personnellement jusqu'à Colnade. Une telle initiative ne présage que le meilleur pour les futures relations orlano-tyronaris. Le souverain du Tyronar participera également à la grande chasse donnée par le Roi Adrien II dans sa forêt domaniale, en compagnie du Prince nouvellement uni, ainsi que d'une partie des hautes noblesses orlane et tyronari.

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Dim Sep 04, 2016 12:50 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


3 janvier 2031

Image


Accident de chasse : le Roi grièvement blessé


Image
Sa Majesté le Roi Adrien II


Depuis hier, les célébrations concernant l'Union du Prince Adrien d'Orlanie et de la Comtesse Céline Montfaucon ont été brutalement interrompues. Sa Majesté le Roi Adrien a en effet été grièvement blessé lors d'une partie de chasse donnée dans sa forêt domaniale, afin de fêter l'Union de son fils.

Les circonstances de l'incident n'aient pas été exactement déterminées. Malgré les réticences du Prince, le Roi Adrien II, pourtant âgé de 82 ans, a tenu à participer personnellement à la partie de chasse qu'il a lui-même organisé. D'après les récits des témoins, Sa Majesté aurait elle-même donné sonné le coup d'envoi de la chasse, à laquelle ont participé les plus éminents représentant des hautes noblesses orlane et tyronari. Il serait ensuite resté en compagnie de son fils, de son nouveau beau-frère le Comte Albert de Montfaucon, et du Roi Hector Ier de Tyronar.

Selon toute vraisemblance, c'est lors de la traversée d'un épais buisson que ses compagnons ont perdu de vue le Roi, qui a été retrouvé quelques secondes plus tard par son fils, gisant au sol, la jambe écrasée par son cheval. Il est ait probable que la monture royale ait trébuché sur une racine, et se soit écroulée sur le Roi. Celui-ci a subi de graves lésions, notamment au crâne, et est en ce moment pris en charge par les plus éminents médecin du royaume au Palais Royal de Colnade. Bien qu'il n'ait pas immédiatement succombé lors de l'accident, ses blessures sont telles que beaucoup pensent qu'il est inévitable que Sa Majesté nous quitte sans les jours à venir, laissant le trône au Prince Adrien.

Si ces craintes venaient à se concrétiser, les conséquences seraient très lourdes, non seulement pour le Royaume, mais aussi pour l'Empire Luciférien tout entier. Le Roi Adrien II est en effet le tenant actuel du titre d'Empereur Luciférien d'Algarbe. Sa fin entraînerait inévitablement l'élection d'un nouvel Empereur, parmis les souverains de l'Empire. Cela fait plusieurs siècles que le Roi d'Orlanie obtient systématiquement le titre d'Empereur, grâce au soutien du Royaume de Tyronar et de la Principauté de Mélogne. Cependant, le soutien de premier n'est plus assuré aujourd'hui, alors que des divergences récentes sont apparues entre l'Orlanie progressiste et le Tyronar conservateur. De nombreux observateurs pensent que le Roi Hector Ier finira par se rallier à la candidature orlane, afin d'éviter que la Reine de Hyptatie ou le Protecteur de la Fédération Kalunaise n'accèdent au trône impérial. Cependant, certains experts pensent que le souverain tyronari pourrait tenter de faire payer à l'Orlanie ses dernières critiques en tentant de gagner le vote de la Grande Prêtresse, en s'appuyant sur l'application exemplaire des préceptes lucifériens au Tyronar. L'avenir est donc incertain pour le Royaume d'Orlanie, qui serait en phase de perdre la dignité impériale, chose qui n'est pas arrivée depuis déjà plusieurs siècles, et qui entraînerait sûrement de nombreuses conséquences pour l'Empire.

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Dim Sep 04, 2016 4:14 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
EMPIRE LUCIFÉRIEN D'ALGARBE


12 janvier 2031

BULLETIN IMPÉRIAL OFFICIEL


Sujets de l'Empire Luciférien d'Algarbe,

Je suis au regret de vous annoncer le décès de Sa Majesté Impériale Adrien II, Empereur Luciférien d'Algarbe, Roi d'Orlanie, Prince de Ryon, Comte de Fontaise et Duc de Belphore. Celui-ci s'est éteint le 12 janvier 2031 des suites des blessures reçues lors d'un accident de chasse, le 2 janvier. Communions en espérant que son âme pure soit accueillie par Lucifer avec bienveillance.

Le Conseil Impérial se réunira le 13 janvier prochain au Palais Impérial de Belphore afin d'élire le nouvel Empereur Luciférien d'Algarbe parmi ses membres.
Que Lucifer veille sur l'Empire d'ici là.

Georges Griton, Grand Chambellan du Palais Impérial de Belphore

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Mar Oct 25, 2016 4:59 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


15 juin 2031

Image


L'Empereur annonce vouloir faire "peser" l'Empire


Image
Sa Majesté Impériale Adrien III


Commencé il y a exactement cinq mois, le règne de Sa Majesté Impériale Adrien III en tant qu'Empereur Luciférien d'Algarbe a pour le moment été peu mouvementé. Il faut dire que le territoire impérial reste totalement isolé du reste du monde du fait du décret du 14 août 1953, et que, hormis quelques échauffourées routinières le long de la frontière tyronaro-kalunaise, les frontières internes de l'Empire ne sont jamais restées stables aussi longtemps depuis sa fondation.

Cependant, l'Empereur a annoncé hier, lors d'une conférence de presse adressée à l'ensemble à l'ensemble des États membres, vouloir changer cet État de fait. Remarquant "une récente multiplication des échanges internationaux au niveau mondial", Sa Majesté Impériale a en effet estimé qu'il était temps pour l'Empire de "peser au sein d'un monde à présent dépourvu de puissance dominante". Selon certains observateurs, l'équilibre actuel des puissances au sein du monde est en effet tel que n'importe quel État serait susceptible de se hisser au-dessus des autres.
C'est, semble-t-il, le futur que l'Empereur nouvellement couronné destine à l'Empire Luciférien d'Algarbe.

Pour ce faire, Adrien III a annoncé une série de réformes qui seront adoptées par décrets, votés par le Conseil Impérial.
La première concerne bien entendu la révocation du décret du 14 août 1953, signé par Sa Majesté Impériale Étienne II, permettant ainsi aux États membres de l'Empire de tisser des liens diplomatiques et commerciaux avec les autres nations du monde.
La seconde réforme vise, selon l'Empereur, à éviter que "l'Empire ne s'affaiblisse de l'intérieur". Pour ce faire, un décret sera prochainement voté, visant à interdire l'utilisation d'armes à fort potentiel de destruction lors des guerres internes à l'Empire. Cette mesure prend une signification toute particulière alors que les deux États les plus peuplés de l'Empire, le Royaume de Tyronar et la Fédération de Kaluna, connaissent des tensions rendant la perspective d'un conflit armé de plus en plus probable.

Pour le moment, seuls le Royaume d'Orlanie et la Principauté de Mélogne se sont prononcés en faveur des réformes annoncées. Les autres États membres n'ont pas encore donné leur point de vue sur la question, mais ils seront forcés de prendre une décision avant le 18 juin prochain, date à laquelle les deux décrets seront débattus et votés au Conseil Impérial.

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Jeu Oct 27, 2016 2:09 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME DE TYRONAR


17 juin 2031

Image


Les Nègres et les Berbères refusent la réforme impériale


Annoncés avant-hier, les deux premiers décrets impériaux proposés par Sa Majesté Impériale Adrien III sont d'ores-et-déjà confrontés aux réticences émises par la Fédération nègre de Kaluna et son soutien hyptate. L'Empereur a en effet déclaré vouloir affirmer la position de l'Empire Luciférien d'Algarbe dans le monde, et a, pour ce faire, annoncé la votation de deux décrets au Conseil Impérial.

Le premier concerne l'abrogation du décret relatif à l'isolement et à l'autarcie impériale, imposant aux États membres de l'Empire une absence totale de relation avec les autres pays du monde depuis 1953. Il apparait donc comme fondamental de revenir sur ce décret afin de faire revenir l'Empire dans le concert des nations. Cela a pu même être compris par les faibles esprits nègres et berbères de Kaluna et de Hyptatie, ces derniers y voyant l'occasion de reprendre les activités commerciales qui ont fait la fortune de leur nation avant le début de l'isolation. Cette mesure a également été applaudie par la Principauté de Mélogne, qui dépend fortement de ses revenus touristiques pour assurer sa survie, et par notre bon Roi Hector Ier, qui voit là l'occasion pour le Tyronar d'aller quérir hors de l'Empire les soutiens qui lui permettront d'assurer sa protection face aux pulsions meurtrières des hordes de sauvages nègres de la Fédération de Kaluna.

En revanche, le second décret proposé par l'Empereur n'a pas fait l'unanimité. Craignant que des conflits internes à venir n'affaiblissent la capacité de production de l'Empire, Sa Majesté Impériale Adrien III a proposé que soit bannie l'utilisation de toute arme à fort potentiel de destruction lors des guerres internes à l'Empire. Le matériel concerné par cette prohibition n'a pas encore été dévoilé dans les détails, mais il inclura très probablement les véhicules à moteur et les armes lourdes. Cette perspective n'enchante pas les Kalunais, qui comptent beaucoup sur leur soutien hyptate en cas de guerre ouverte avec notre Royaume. L'adoption de ce décret bannirait en effet l'utilisation du matériel produit par les industries militaires royales hyptates, le plus performant de l'Empire, incluant entre autres le fameux char de combat Akhenaton, que les militaires tyronaris n'ont jusqu'alors vu apparaitre que dans leurs pires cauchemars.

Cependant, il convient de relativiser la position kaluanaise : l'absence de ce bijou de technologie sur le champ de bataille implique-t-telle une victoire certaine du Tyronar ? Dépourvus d'armes à feu, les régiments bourgeois tyronaris seraient contraints d'affronter les guerriers kalunais au sabre. Rien n'indique que le maigre soutien offert par la noble chevalerie permette à des soldats principalement entraînés au maniement du fusil d'affronter victorieusement des hordes de Nègres dotés d'une sauvagerie incomparable, et dont le principal passe-temps consiste à s'entraîner à la lutte au corps-à-corps et au duel de sagaies.

Loin de lui donner un vainqueur, la réforme annoncée par l'Empereur promet seulement à une éventuelle guerre tyronaro-kalunaise d'être sanglante.

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Sam Oct 29, 2016 12:54 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


25 juin 2031

Image


Les réformes impériales sont adoptées


Bien que leur vote au Conseil Impérial ait été retardé par les vives réticences présentées par la Fédération de Kaluna et le Royaume de Hyptatie, les deux décrets impériaux proposés par Sa Majesté Impériale Adrien III ont bel et bien été adoptés, hier, à la quasi unanimité.

Le premier décret, visant à rompre l'isolement de l'Empire imposé depuis 1953, a été approuvé par l'ensemble des États membres, jugeant qu'une ouverture sur les autres nations du monde serait préférable pour chacun. Le 24 juin 2031 sera par conséquent une date qui restera dans les annales de l'Empire : Après près de quatre-vingt ans d'isolement total, les États lucifériens vont à nouveau être en mesure de traiter et de commercer avec les nations d'Algarbe, de Dytolie, ou encore d'Olgarie.

Le second décret, en revanche, n'a été adopté qu'à quatre voix contre deux. Les Kalunais et les Hyptates, qui disent se sentir "menacés" par le Royaume de Tyronar, préfèreraient pouvoir compter sur l'armement performant produit par les usines hyptates en cas de conflit. Cependant, il n'en sera rien. L'usage de matériel militaire à fort potentiel de destruction a en effet été prohibé en cas de guerre interne à l'Empire. Dorénavant, les conflits entre États membres devront se résoudre à l'arc et au sabre, comme ce fut le cas jadis. Peut-être l'incertitude régnant en cas de conflit de cette nature fera-t-il réfléchir les belligérants à deux fois avant de s'engager dans un combat qu'aucun d'entre eux n'est sûr de gagner...

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Mer Nov 02, 2016 2:35 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


4 juillet 2031

Image


Faut il craindre une nouvelle croisade chrétienne ?


Image


Complètement isolés du reste du monde pendant près de quatre-vingt ans, les Lucifériens n'ont pu se mettre au courant de ses évolutions. Mais à présent que le décret du 14 août 1953 est aboli, et que les États de l'Empire ont à nouveau la possibilité d'échanger avec des pays extra-impériaux, un monde nouveau se dévoile à leurs yeux. Cependant, est-il bien différent de celui que nous avons quitté en 1953 ?

Depuis la déclaration d'indépendance de la colonie posnane de Léonice et la formation de l'Empire Luciférien au XVème siècle, les puissances catholiques alméranes, soumises aux injonctions du Pape, n'ont eu de cesse de mettre fin au développement du luciférisme en Algarbe, et de ramener la population luciférienne sous le joug de l'Empire de Posnanie. Les croisades successives menées contre l'Empire Luciférien se sont soldées par des défaites cuisantes pour les agresseurs, qui ont pourtant persévéré jusqu'à ce que l'Empire, après plusieurs années de conflit particulièrement meurtrier, décide de se retirer de la scène internationale en adoptant le fameux décret d'isolement, au milieu du siècle dernier. C'est donc un monde abandonné à un pouvoir catholique intégriste et agressif que les Lucifériens ont laissé derrière eux.

À présent qu'il a rouvert ses frontières, l'Empire Luciférien d'Algarbe risque-t-il une nouvelle agression ?
On pourrait penser qu'avec le temps, le pouvoir catholique se serait assagi et aurait développé davantage de tolérance à l'égard des autres fois, tout comme le pouvoir luciférien l'a fait au cours des dernières années. Cependant, les événements récents ont plutôt tendance à montrer le contraire.

Le Rioda, pays sud dytolien doté d'un vaste empire colonial, est actuellement plongé dans une guerre civile. Celle-ci oppose le gouvernement légitime, républicain et laïc, à l’Église catholique riodéenne elle-même. Mais le plus inquiétant reste que ce conflit armé, qui a déjà fait plusieurs victimes en deux mois, a été déclenché par le Saint-Siège lui-même. En effet, le Pape, plus haute autorité catholique au monde et résidant sur le territoire riodéen, a lui-même entrepris d'appeler les Riodéens à prendre les armes contre leur gouvernement républicain. Ceux qui ne devaient être au départ que les "défenseurs de l’Église catholique" face à un État jugé antichrétien sont depuis lors devenus les acteurs d'une véritable croisade sanguinaire. Retranchés dans les montagnes au nord du pays, les insurgés ont été jusqu'à proclamer un gouvernement dirigé par un évêque, et par le clergé catholique lui-même. La perspective de la prise de pouvoir d'un groupe de rebelles directement soumis aux ordres d'une autorité catholique intégriste et agressive soulève de vives inquiétudes au sein de la classe politique luciférienne.

La situation est d'autant plus préoccupante que le Rioda ne représente pas l'unique menace. L'effondrement récent du Royaume-Uni de Britonnie, en Dytolie occidentale, a en effet conduit à la déclaration de l'indépendance de l'Ethlinn. Ce royaume celte est fondamentalement catholique et directement rattaché à l'autorité du Pape. Pis encore, le Royaume d'Ethlinn, depuis sa prise d'indépendance, ne cesse de clamer sur tous les toits qu'il refuse d'entretenir toute forme de relation avec l'Empire Luciférien d'Algarbe. Il y a donc fort à craindre que son gouvernement soit parmi les premiers à répondre présent dans le cas d'un énième appel du Pape à la croisade contre les Lucifériens.

L'éventualité d'une agression de l'Empire Luciférien par le Royaume d'Ethlinn et un Rioda sous contrôle de l’Église catholique, à court ou moyen terme, est d'ores-et-déjà sérieusement envisagée par bon nombre d'experts algarbiens. Il reste à savoir quelles mesures seront prises par les gouvernant des États de l'Empire afin de prévenir, si ce n'est préparer, le conflit qui se profile.

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Jeu Déc 29, 2016 4:33 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


25 décembre 2031

Image


Intervention en Ashurdabad : Le Conseil Impérial enfin accordé


Image


Les négociations auront été difficiles. Alors que onze ressortissants de l'Empire Luciférien d'Algarbe sont retenus prisonniers par les rebelles shuktènes en Ashurdabad depuis mi-juillet, et qu'un ultimatum a été adressé dans la foulée par l'Empereur pour leur libération, les six États membres de l'Empire ne se sont finalement accordés sur les modalités d'une intervention commune que dans la soirée du 24 décembre.

Les négociations se sont déroulées dans une atmosphère particulièrement tendue. En effet, les tensions grandissantes entre le Royaume de Tyronar et la Fédération de Kaluna, qui n'ont de cesse d'opposer toujours davantage leurs alliés orlan et hyptate, ont jeté sur les délibérations du Conseil Impérial un climat de méfiance généralisée, chacun soupçonnant l'autre de vouloir attirer ses forces dans un piège afin de les affaiblir. C'est ainsi que le Royaume de Hyptatie refusait encore en novembre dernier de joindre ses régiments de chasseurs alpins à l'opération, ou encore que le gouvernement orlan rechignait à engager son unique porte-avion aux côtés d'une escorte purement hyptate. Un communiqué officiel du Palais de Belphore (où s'est réuni le Conseil), publié dans la nuit, a cependant fini par confirmer la participation du Royaume de Hyptatie à l'intervention luciférienne en Ashurdabad, aux côtés des forces orlanes.

Un mot d'ordre ressort parmi tous ceux qui constituent ce communiqué : la prudence. Désireux d'éviter tout incident permettant à l'un des deux partis d'accuser l'autre de l'avoir piégé, l'Orlanie et la Hyptatie se sont accordés sur l'envoi d'une première force composée uniquement d'officiers orlans et hyptates, dont l'objectif sera d'évaluer la situation stratégique et tactique directement sur le terrain, afin que celle-ci puisse être analysée par l'état-major orlano-hyptate spécialement formé pour l'opération, et que celui-ci décide en conséquence des forces devant être engagées.
Selon ce même communiqué, l'intervention luciférienne ne se fera qu'avec l'accord, et en coopération avec le gouvernement légitime de la Principauté d'Ashurdabad. Le temps presse cependant pour la toute jeune coalition orlano-hyptate. Les forces étrangères actuellement engagées dans le conflit ne cessent en effet de progresser, et les Lucifériens se doivent d'agir rapidement s'ils souhaitent influer sur le cours de la guerre, et faire ainsi entendre leur voix lorsque le processus de paix sera engagé.

Marc Tourcoing

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Jeu Déc 29, 2016 6:44 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


27 décembre 2031

Image


Tribune
Prince d'Ashurdabad : de quoi je me mêle ?


Image


Et pourtant, tout commençait si bien... Après cinq mois de négociations, l'Orlanie et la Hyptatie, qui s'opposent sur pratiquement tous les dossiers depuis une vingtaine d'années, venaient tout juste de se mettre d'accord sur l'envoi d'une force d'intervention commune en Ashurdabad. Le communiqué impérial était très clair : l'intervention se ferait en accord, et en coopération avec le gouvernement princier local. De plus, quelques fuites en provenance de l'entourage proche de l'Empereur Luciférien et du Vizir hyptate laissaient même à penser que l'Empire avait l'intention de défendre le maintien de la souveraineté du Prince sur la majorité de son territoire lors des négociations de paix qui suivraient le conflit. Ainsi, le porte-avion orlan Samaël a quitté le port de Colnade, escorté par une douzaine de navires hyptates (du jamais vu), avec pour destination l'Ashurdabad. Seulement, tout ne se passe pas comme prévu. Contre toutes les attentes formulées du côté luciférien, le Prince d'Ashurdabad Dadrunadal VI affirme, le vint-six décembre dans un communiqué, refuser l'accès de la flotte luciférienne et des troupes orlano-hyptates à ses eaux territoriales et à son territoire national. Pis encore, le Prince justifie cette décision par le fait que "la Principauté d'Ashurdabad est un éminent pays musulman [...]. Il n'est pas [...] la terre de prédication des Chrétiens ou des Satanistes." Est-ce bien adroit ?

Si l'on analyse plus profondément la situation du conflit qui secoue actuellement l'Ashurdabad, on se rend rapidement compte que les motivations qui poussent la Principauté à réagir de la sorte n'ont, en premier lieu, rien de religieux. L'intervention de puissances extérieures en réaction à la prise de contrôle des principales voies de communication par les rebelles ne s'est pas faite attendre. En effet, alors que l'insurrection shuktène a débuté le quinze juillet dernier, les premières troupes occidentales, à savoir la flotte des États Fédérés d'Olgarie placée sous le commandement du Joint Operation Command créé pour l'occasion, a pris la mer en direction de Payton dès le dix-neuf juillet. Cette première opération, joliment baptisée New Hope, "Nouvel Espoir" en briton, a été lancée de manière unilatérale, sans la moindre concertation avec le gouvernement de la Principauté. Il ne s'agit pas là d'un cas isolé, puisque les pays nordiques que sont le Royaume de Vonalya et l'Empire de Skogurjördin rejoignent à leur tour l'opération placée sous commandement olgarien, sans non plus demander l'avis des autorités ashurdabadiennes. Les tensions entre la Principauté et les puissances étrangères, venues à son secours malgré elle, atteignent leur paroxysme lorsque les premiers effets de la politique radicale du Skogurjördin à l'égard des prisonniers de guerre commencent à se faire sentir. En effet, les soldats déchinésiens ont pour consigne de mutiler les soldats ennemis avant de les renvoyer dans leurs lignes. Il se fait par ailleurs entendre que les relations entretenues par les Skogurjördinois avec des prostituées locales leurs auraient inoculé toutes sortes de maladies sexuellement transmissibles à différents degrés de gravité, rendant nécessaire l'intervention de prostituées amarantines afin de satisfaire les insatiables besoins des hommes du nord.

Depuis le début de l'intervention, la Principauté ne cesse de lancer de timides appels à ses soutiens étrangers, leur demandant de respecter les règles fixées. Mais après l'explosion du nombre d'intervenants au cours des derniers mois, l'annonce de la part de l'Empire Luciférien de son entrée dans le conflit a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.
Payant pour tous ceux qui, avant lui, sont intervenus sans concertation avec les autorités locales, l'Empire Luciférien s'est heurté au refus de Dadrunadal VI, malgré l'affirmation de sa volonté de coopérer avec les forces princières. C'est ainsi que le Prince a refusé, sous le stupide prétexte d'aversion religieuse, l'accès des troupes lucifériennes à son sol. Ce faux prétexte, loin de dissimuler les véritables motivations du refus ashurdabadiens, pourraient toutefois avoir de graves conséquences pour le gouvernement princier. Omettant le fait que le sujet de l'intolérance religieuse a une signification toute particulière aux yeux des Lucifériens du fait de l'histoire de leur religion, celui-ci risque fort d'avoir attiré sur lui la colère de ceux qui auraient pu devenir ses meilleurs alliés en ce qui concerne la défense de sa souveraineté. Mais au fait, quelle souveraineté ?

Ce récent revirement a en effet entrainé un profond changement dans l'attitude des Lucifériens vis-à-vis de la Principauté d'Ashurdabad. Il ne reste plus grand chose de la souveraineté de la Principauté, qui a perdu son emprise sur la moitié de son territoire en moins d'une journée. Selon Henri Ménard, membre du cabinet du Ministère des Affaires Etrangères qui s'est exprimé hier en réaction au communiqué princier, "les troubles qui secouent l'Ashurdabad, et menacent du même coup l'équilibre des échanges mondiaux [...] ont pour principale origine le mauvais découpage des frontières locales". Il y a donc fort à parier que la survie de la Principauté elle-même ne sera pas défendue par la diplomatie impériale lors de la conférence de paix suivant le conflit. "Nous n'avons aucune raison de respecter une souveraineté qui n'existe déjà plus. Le Prince n'a plus le contrôle de son territoire, et ne dispose d'aucun moyen de nous empêcher d'y accéder. La Principauté d'Ashurdabad est morte, et un redécoupage des frontières locales est nécessaire dans cette région du monde si nous souhaitons que la paix y soit durable après le conflit." affirmait hier soir le Ministre des Affaires Étrangères du Royaume d'Orlanie, invité sur le plateau du journal de TV1. Voilà qui a le mérite d'être clair.

Claude Gignac

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Jeu Déc 29, 2016 10:15 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


28 décembre 2031

Image


Conflit en Ashurdabad : de quoi relancer la course aux armements ?


Image


Depuis plusieurs mois, les efforts des industries militaires impériales ont pris une orientation nouvelle, mais le conflit naissant en Ashurdabad a tôt fait de les ramener à la réalité.

En effet, la réforme impériale adoptée le 14 juin dernier, interdisant l'emploi de matériel militaire à fort potentiel de destruction lors de conflits armés internes à l'Empire, a eu pour effet de bouleverser complètement l'équilibre des forces entre les États membres. Alors que les deux géants orlan et hyptate détenaient l'essentiel du savoir-faire et de la capacité industrielle nécessaire à la fabrication d'armes au sein de l'Empire, le matériel sophistiqué produit par leurs usines - artillerie, avions, chars - s'est soudainement révélé totalement inutile et excessivement coûteux. Les guerres allaient en effet devoir être menées "à l'ancienne", c'est-à-dire à coup de baïonnettes et de flèches, entraînant l'émergence d'une nouvelle puissance militaire dominante en cas de conflit : la Fédération de Kaluna, bénéficiant de la plus importante population de l'Empire et d'une tradition pérenne concernant le combat au corps à corps.

Les Etats membres de l'Empire craignant jusqu'alors davantage l'éclatement d'une guerre interne qu'une agression extérieure, les industries militaires, aussi bien orlanes que hyptates, se sont réorientées vers la production d'un matériel bien moins moderne que ce dont elles avaient jusqu'alors l'habitude. C'est ainsi que l'on a vu apparaître, au cours des derniers mois, les derniers prototypes d'une nouvelle génération de balistes à la sortie des usines de l'entreprise orlane Clairon, ou encore de nouveaux modèles d'arbalètes de la part de la firme hyptate Kheperos. L'innovation militaire a, par conséquent, été extrêmement réduite au cours des derniers mois au sein de l'Empire Luciférien.

Toutefois, de multiples événements récents ont permis aux autorités impériales de prendre à nouveau conscience de l'importance de disposer de matériel moderne. Tout d'abord, des tensions religieuses renaissantes entre le monde catholique et l'Empire Luciférien ont rapidement rappelé la raison d'être de l'Empire Luciférien, qui est de défendre le culte de Lucifer face à toute agression extérieure. Bien qu'elle n'ait pas causé de réorientation de la politique militaro-industrielle des États de l'Empire, l'attitude agressive du Pape catholique, notamment lors de l'insurrection au Rioda, n'a pas manqué de susciter de vives inquiétudes au sein de l'opinion publique luciférienne concernant une éventuelle nouvelle agression dytolienne. Ces craintes n'ont pas été atténuées, bien au contraire, par l'ouverture diplomatique de plusieurs puissances catholiques intégristes, comme le Saint-Empire d'Arsois ou le Royaume de Thorval.

C'est, cependant, le tout dernier événement à avoir secoué la communauté internationale qui a enfin causé la remise en question effective de l'orientation de l'industrie militaire luciférienne, jusqu'alors excessivement tournée sur des problématiques internes. En effet, la rébellion shuktène, entraînant la prise en otages de onze ressortissants lucifériens et l'interruption du transit des marchandises à travers le détroit d'Ashurdabad, a rendu indispensable le déploiement des forces militaires impériales au croisement de la Ventélie et de la Janubie. Une question se pose néanmoins : Si cet événement s'était déroulé vingt ans plus tard, les Lucifériens auraient-ils pu déployer en Ashurdabad un régiment de mousquetaires et une division de cavalerie ? C'est pourtant bien là que l'alignement des politiques de défense sur des questions purement intérieures à l'Empire pourrait mener d'ici quelques décennies, si rien n'est fait d'ici là. L'Empire Luciférien vient tout juste de quitter un isolement de quatre-vingt ans, et il est certain qu'il aura affaire à de nombreuses autres crises semblables à celle que nous connaissons aujourd'hui, dans les années à venir. Il convient donc de se poser dès à présent les bonnes questions, et d'envisager un apaisement des tensions entre États membres afin que l'Empire Luciférien soit en mesure de remplir sa mission première, à savoir protéger les Lucifériens.

C'est ainsi que les crises venues de l'extérieur auront eu raison des troubles agitant l'Empire...

Félix Leclerc

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Jeu Avr 06, 2017 1:03 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


16 octobre 2032

Image


Vincent Chassoin interdit de séjour au Tyronar


Image
Vincent Chassoin, auteur-compositeur-interprète


Alors que son nouvel album, Tournent les Violons, explose tous les records de vente en Orlanie, le chanteur ne fait visiblement pas l'unanimité au sein de l'Empire Luciférien. La chanson éponyme de son album, dénonçant, de manière à peine masquée, l'esclavage au Tyronar, a en effet été l'objet de nombreuses critiques de la part des commentateurs du royaume sud-luciférien. À titre d'exemple, la Gazette Royale, le journal officiel du pouvoir royal tyronari, qui est aussi le plus lu par la population, qualifie la chanson de "provocation", qui pourrait avoir "des conséquences dépassant le simple cadre culturel".

Et pour cause, un décret signé de la main du Roi lui-même a eu pour effet d'ajouter l'album de Vincent Chassoin à la liste des œuvres et ouvrages censurés au sein du Royaume. Mais la sanction ne s'arrête pas là. Sur conseil des Chevaliers de l'Ordre de la Conservation, faisant office de police politique au Tyronar, le Roi Hector Ier a également décrété l'interdiction d'entrée sur le territoire tyronari de l'auteur de la chanson tant critiquée, annulant de fait une quinzaine de concerts prévus au cours de l'année prochaine.

Vincent Chaussoin et ses producteurs n'ont pas encore exprimé leur réaction.


_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Nouvelles Impériales
Message Publié : Mer Avr 12, 2017 8:27 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 975
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
ROYAUME D'ORLANIE


6 novembre 2032

Image


Pourquoi le décret impérial du 24 juin 2031 doit être abrogé


Image
Générale Marie-Claire Boyer, Directrice des Services de Sécurité Impériaux et Présidente du Rassemblement Populaire National


Comme d'habitude, les faits nous donnent raison. Il y a plus d'un an, le Conseil Impérial approuvait - in extremis - le second décret proposé par l'Empereur nouvellement élu, Sa Majesté Impériale Adrien III, Roi d'Orlanie. Déjà, le Rassemblement Populaire National s'élevait contre cette proposition, devinant à l'avance que celle-ci desservirait la cause qu'elle était censée défendre. En effet, l'idée de ce décret partait d'une noble intention de la part du Prince, celle que notre mouvement défend avec acharnement depuis tant d'années, à savoir la consolidation de l'unité impériale afin que l'Empire Luciférien puisse s'affirmer sur la scène internationale.

Néanmoins, ce décret a été un véritable fiasco. L'idée erronée qui en était à l'origine affirmait que la prohibition des armements modernes lors des conflits armés opposant des États-membres permettrait d'éviter que les dégâts subis par l'Empire soient trop importants. Cependant, cette prohibition a elle-même entraîné une diminution de la production d'armement moderne (au profit d'armement obsolète dont l'utilisation reste tolérée par les textes), et par conséquent un affaiblissement de l'industrie militaire militaire, c'est-à-dire, pis encore, un affaiblissement de nos moyens de défense.

Or, les événements récents sur la scène internationale montrent que, malgré la relative léthargie des États ultra-catholiques dytoliens, les dangers menaçant l'Empire sont loin d'être négligeables. En effet, la crise d'Ashurdabad et les vives tensions récemment apparues entre l'Empire Mjalnaréen et plusieurs autres États dévoilent l'instabilité du monde auquel l'Empire Luciférien vient tout juste de se rouvrir après quatre-vingt ans d'isolationnisme. Par ailleurs, la réouverture de la République Populaire et Démocratique d'Aminavie, majoritairement musulmane, surarmée et frontalière du Royaume de Hyptatie, représente une menace sans précédent pour un Empire Luciférien dont les défenses seraient probablement balayées par la supériorité quantitative des forces armées aminaviennes.

En suivant les mauvais conseils du Premier Ministre Raymond Demary et de son gouvernement, Sa Majesté Impériale n'a cherché qu'à endiguer les effets néfastes d'un hypothétique conflit intra-impérial, qui ne devrait même pas avoir la possibilité de survenir. La seule politique possible afin que l'Empire Luciférien pèse à nouveau sur la scène internationale est celle que le Rassemblement Populaire National propose depuis sa création, à savoir l'unification de l'Empire Luciférien d'Algarbe par les institutions. Les Lucifériens doivent se doter d'un Empereur issu d'aucune famille actuellement régnante, et défendant l'ensemble des Lucifériens en prenant le contrôlé des pouvoirs régaliens dont les gouvernements des États-membres doivent être démunis.

Ce n'est qu'en étant mieux géré à chaque niveau que l'Empire pourra s'affirmer à l'internationale. Le Rassemblement Populaire National est le seul à défendre cette idée, et nous espérons que les Orlans s'en rappelleront lors des élections législatives de l'an prochain.

Que le Porteur de Lumière veille sur l'Orlanie et apporte la gloire à l'Empire

Générale Marie-Claire Boyer, Présidente du Rassemblement Populaire National

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO