SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Jeu Juin 22, 2017 4:37 pm

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Les journaux posnans
Message Publié : Mer Août 24, 2016 3:12 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
      La Posnanie est un état libre : La presse y est très présente est a une place de choix dans la société. Parmi eux, il y a les journaux régionaux, les journaux royaux et les journeaux impériaux. Ceux-ci ont généralement une édition internet et une édition papier. Cependant, certains résistent encore et ceux-ci reçoivent une aide de l’état.

      • Les journaux régionnaux :
        • Non listés


      • Les journaux royaux :
        • Le Mauris’temps (Royaume du Mauristan)
        • Le Grand-Padeiro (Royaume de Padeiro)
        • Le Grand-Royal (Royaume d’Occilée)
        • L’Algarbois (Royaume du Mauristan)
        • Le Padeirois vainqueur (Royaume de Padeiro)
        • La dépêche occiléenne (Royaume d’Occilée)

      • Les journaux impériaux :
        • Le Communard (Empire continental + Mauristan+ Nouvelle-Occilée)
        • Le Républicain (Empire continental + Mauristan+ Nouvelle-Occilée)
        • Le Posnan Libre (Empire continental+Mauristan+Nouvelle-Occilée)
        • Le Journal du Dimanche (Empire continental+Mauristan+Nouvelle-Occilée)

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Lun Sep 12, 2016 8:45 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image
06 février2031


Un pays d’essence capitaliste ? Les gens qui se sont réunis aujourd’hui à Orlès dans la banlieue de la ville n’en ont rien à faire ! A coup de discours et d’actions coup de poing, ils ont bien l’intention de transformer notre Monarchie impériale en état libre, républicain et communiste. Si l’on compare le nombre de visiteurs de l’an passé à cette année, il n’est en rien pareil : En effet, de 5'000 visiteurs l’an passé, la première journée du congrès (Ou meeting) communiste du PCP a réuni près de 7'500 personnes. Pour une première journée, le bilan a de quoi être satisfaisant. Le premier-secrétaire du parti Communiste s’est félicité de la bonne fréquentation de l’évènement annuel sur les ondes locales. Pour la classe politique communiste, l’entrée dans la nouvelle année semble s’accompagner de bonnes nouvelles.

Image
Monsieur le Secrétaire général du Parti Communiste lors du meeting du PCP.


Cependant, les critiques fustigent dans les autres partis. « Démagogie et manipulation sont maîtres mots dans le PCP » a critiqué le premier ministre. « Des rassemblement de propagande) » a qualifié le président du parti libéral-républicain.

Très populaire dans le centre de l’empire, le Parti Communiste rafle tous les sièges et toutes les municipalités qu’ils peuvent. Depuis la présidence de Manuel Pastore, le charismatique occitan, le nombre officiel d’adhérents a augmenté de 20% et cela n’est pas près de baisser ! Enchaînant avec panache tous ses discours, écouté et compris, il est assurément l’une des principales raisons qu’ont les posnaniens de voter pour ce parti ! Agé de 52 ans, il dirige d’une main de fer et a réussi à redresser les finances de ce parti. La popularité de cet homme n’est plus à faire. Le seul obstacle à ses ambitions gouvernementales est le représentation du communisme dans l’Assemblée Impériale.

Dans son discourt, le chef de file du parti Communiste a d’ailleurs dénoncé le système électoral de Posnanie en signifiant qu’un délais de 7 ans entre chaque élections des assemblées royales et impériales était trop long et ainsi, nullement représentatif de la véritable opinion politique des sujets de l’empereur et des camarades Posnaniens. En ce sens, une proposition de loi devrait être établie dans les prochains jours par le Parti Communiste afin de créer un roulement entre toutes les élections.

Un roulement ? Nous avons posé la question au Secraitaire général du parti Communiste. Il nous a en effet présenté sa vision des choses : Pour lui, le Conseil Impérial garderait un mandat de 7 ans. Au calendrier, les prochaines élections auront donc lieu en 2035, 2042 et 2049. Cependant, les deux échelons électifs inférieurs changeraient : En effet, au lieu de 7 ans, le mandat d’un député royal serait amputé de 3 ans maximums. Les prochaines élections royales auraient donc lieu en 2032, 2036 et 2040. Au lieu de 7 ans également, les mandats municipaux seraient rétrogradés à 5 ans minimum. Ce qui placerait donc les élections municipales en 2033, 2037 et en 2042. Une mauvaise idée pour personne soit dit en passant ! Astucieux et un système plus proche du peuple a dit le président du parti républicain-libéral. Il faudra cependant convaincre les plus de 500 députés qui sont loins d’accepter le fait que le parti communiste puisse faire passer une loi ! C’est une affaire à suivre.

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Ven Oct 28, 2016 10:42 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image
24 Juin 2031


On s’en souvient tous, l’année dernière une commission regroupant des membres éminents de la société footballistique de Posnanie avait été créée. Et le décret pris par la présidence de la FIFP aujourd’hui pour la saison prochaine n’en est que la suite logique. De nombreux changements appelés à juste titre « Réforme » qu’il convient d’expliquer :

Les championnats mauristanais et padeirois intégrés à la coupe de Posnanie

Même si cette saison les championnats cités ci-dessus n’ont pas brillé pour leur implication et pour leur beau jeu, la politique et les considérations de l’empire ont fait que ces deux championnats participeront à la Coupe de Posnanie et essayeront de faire de l’ombre aux grands clubs tel le FC Olympia ou le Réal Beigbeder.

Tous les clubs ne participeront pas à la coupe de Posnanie!

En 2030-2031, on ne dénombrait pas moins de 40 clubs réunis par 8 dans 5 poules. C’est fini ! Le championnat ne regroupera que les 5 meilleurs de chaque compétition ce qui baissera le nombre de clubs présents en compétition à 20.

La saison venant de se terminer, nous pouvons désormais savoirs quels clubs participeront au championnat ! En Occilée, il y aura bien évidemment le FC Olympia, les Wienniens, les occiléens d’Arcoups, Subare FC son adversaire et rival, le SPP Subare venant de la même ville. En Occitanie, ce sera le puissant Réal Beigbeder, avec de la même ville le Arsenal Distrito et le Ditrito Norte FC, l’Adelante Noguès et le FC Alcala.

Moins connus, le GD Verride, FC Sertã, Sobral FC, l’Imperio Futebol Clube et le GD Atalaia rejoindront la compétition en représentants les contrées Padeiroises de l’empire. Il y a aussi, pour le Mauristan, le FC Bournia, le FC SiLa, le FC Bouhssoussen, le Gourama FC et le FC Bakrit.

La compétition commencera le 10 août avec le coup d’envoi donné qui débutera le premier match du groupe A. Groupes dont nous connaîtrons sous peu les compositions. Le site officiel de la compétition a dores et déjà été publié par la Fédération: http://bit.ly/2e1KP7W

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Dim Oct 30, 2016 10:23 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


Trois lettres. Trois lettres qui pourraient amener le gouvernement à sa perte. UPP. Union, Paix, Posnanie. C’est un rapport d’une petite centaine de page qui fait état de la Posnanie. Sur cette centaine de page, on peut voir que des mots très durs ont été écrits contre le Mauristan (Actuellement en élection) et surtout contre l’Occitanie, l’une des entités les plus importantes de tout l’empire.

La fuite vient d’un proche conseiller du ministre le plus important de l’empire : Charles de Latour charger de surveiller la bonne conduite des cinq royaumes de l’empire. Celui-ci, de souche occitane aurait été touché au vif et aurait décidé de faire une copie des documents qu’il aurait ensuite donné aux médias locaux. L’incendie que l’inconscient a jeté sur l’empire n’est pas prêt de s’éteindre tant l’ampleur est immense.

Nationaliste sans plus, le gouvernement de coalition impériale d’Occitanie (Parti traditionnel catholique, Parti Impérial Conservateur, Parti traditionnel posnan, parti écologiste impérial de Posnanie) représenté par le vice-Roi James Alvarez a convoqué le ministre de la surveillance des royaumes d’où vient le scandale. James Alvarez a également prononcé un discours glacial à l’adresse de l’empereur : « Ou la Posnanie nous témoigne un peu plus de respect et s’excuse en renvoyant les responsables de cet insulte, ou il n’y aura pas d’autre choix pour l’Occitanie de quitter la Posnanie. »

Pour l’instant, l’empereur n’a pas réagi officiellement et le gouvernement non plus. La seule réaction a été de Charles de Latour qui a annoncé qu’il se rendrait à l’entrevue demandée par le Gouvernement occitan. Mais ça n’a pas suffi à calmer l’Occitanie, qualifiée « d’outrageante », de « Malsaine » et d’ « incontrôlable » dans le rapport qui a mené à tout ceci.

Plusieurs rassemblements spontanés ont eu lieu devant le parlement occitan qui était en séance sur une loi locale au moment de la révélation des documents. Les rassemblements, à l’heure où vous lisez ce journal ont été dispersée mais des violences contre les symboles impériaux et contre les représentants de l’autorité de l’empereur se font et se multiplient.

Au Mauristan, le mécontentement s’est fait sentir mais en moindre mesure comparé à ce qui se passe actuellement en Occitanie.

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Mar Nov 29, 2016 10:20 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Posna'Foot


    Pour la première journée, les grandes équipes ont fait carton plein.

    Dans le premier groupe, une affiche assez alléchante était proposée. En effet, nous avions Les Wienniens contre Gourama FC. Malgré la forte combativité de l’équipe mauristanaise (GFC) et un but d’Al-Shavi sur corner, les Wienniens se sont imposés 2-1 avec un but de Clark Kaine sur passe d’Ivan Selevic, et un but de Carlo Vorimo sur pénalty qui a été sacré homme du match. La hiérarchie a donc été respectée. Le deuxième match opposait encore une équipe occiléenne, SPP Subare qui s’est imposé avec fracas 6 à 0 contre le pauvre et humilié FC Bournia, équipe qui n’avait assurément pas le niveau pour affronter l’une des meilleures équipes de Posnanie.

    En poule B, il y avait peu de but. Les occiléens d’Arcoups se sont imposé d’un but face au FC Alcala et les deux villes occitanes que sont Adelante Noguès et Arsenal Distrito ont fait match nul en ne marquant aucun but.

    La poule 3, la meilleure et la plus prestigieuse depuis la création du tournoi amènera à s’affronter les deux piliers du football posnan que sont le FC Olympia et le Réal Beigbeder. En effet, ces deux équipes étaient déjà finalistes l’année dernière lors de la finale de la Coupe de Posnanie, remportée de peu par le FC Olympia. Cependant, le FC Olympia était en démonstration face à l’équipe padeiroise de l’IFC qui n’a pas fait le poids. Le champion en titre s’est imposé 7 à 0. L’autre affrontement était moins palpitant et le Réal Beigbeder n’a pas eu autant de facilités que son rival naturel das cette poule. L’équipe championne d’Occitanie s’est imposée 3 à 1.

    Pour voir les résultats des poules 4 et 5, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de la compétion : ICI
    .

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Mer Déc 14, 2016 10:05 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


    Quelle mouche du Mérail a donc piqué notre héritier ? Alors que le gouvernement est dans une position inconfortable depuis la révélation de documents compromettant ayant mené à la démission de plusieurs ministres, toujours pas remplacés ou remplacés de façon superficielle par le Premier-Ministre, le Prince héritier de la couronne Posnane a désavoué le gouvernement en se questionnant sur la politique en Posnanie.

    Tôt, le 13 Novembre avant le couronnement du roi de l’union du Merail, le prince a été interrogé par le journal « Courrier de l’étranger » sur l’empire, sur la famille royale… Et sur le gouvernement ! Le moins que l’on puisse dire c’est que le probable futur empereur n’y va pas avec le dos de la cuillère. Tous les membres du gouvernement, ou presque, y sont passés : Pour le Prince, Jules de Redzet « n’est plus en mesure de d’unifier la Posnanie de par l’implication de son gouvernement dans certains dossiers brulants comme les dossiers sur l’Occitanie ». Le reste du gouvernement n’est absolument pas digne de la tâche dont ils sont investis. Dans le domaine de l’armée et de la diplomatie, « le potentiel de la Posnanie est gâché par l’incompétence des ministres », et dans le domaine de l’économie et de l’emploi, « des progrès restent à faire mais pour cela, la nation doit voter pour les partis les moins conservateurs comme le Parti écologiste, le Front impérial ou le Parti-Social-National…

    Ces partis sont encore minoritaires dans les 350 sièges proposés par l’assemblée impériale. Et, pour les deux derniers, ne sont pas très conventionnels… Ils sont d’extrême droite et proposent des idées anti-étrangers qui ne passent pas du tout auprès des populations locales…

    Le soutien même pas caché et pleinement avoué pour les partis d’extrême droite du Prince Héritier a cloué le bec à tous les partis traditionnels. Le parti possédant le plus de sièges au parlement impérial, le PIC s’est rapidement plaint de cette solution en pointant du doigt le manque de tact politique du futur héritier. Le gouvernement n’a pas répondu officiellement au futur empereur, mais, sa position se retrouve encore plus délicate sans le soutien du successeur et fils de Pierre VI.

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Jeu Déc 22, 2016 5:54 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image

Comme on le sait tous, 3 des 5 royaumes composant la Posnanie vont élire l’assemblée législative de leur état. La situation est rare : Plus de deux élections royales en même temps en Posnanie, ce n’était que très rarement arrivé au cours de l’histoire centenaire de la Posnanie. Quoi qu’il en soit l’organisation reste inchangée depuis la constitution de 1930 créant l’empire de Posnanie : D’abord le peuple élit ses représentants dans les assemblées, puis cette assemblée élit un vice-roi qui représente l’autorité de l’empereur sur le Royaume, puis ce vice-roi nomme un gouvernement qui gouverne le royaume au nom de l’empereur.

Ces élections sont l’occasion pour les instituts de sondage et de statistique d’essayer de prédire les résultats. Institutionnalisés, ces instituts ont débuté leur analyse le mois dernier. Dans toutes les villes des royaumes qui vont élire leur assemblée, un panel de 100 personnes a été interrogé. Ce panel est composé de personnes de toute classe sociale, de tout sexe, de tout métier mais surtout, ayant la possibilité de voter aux élections qui se tiendront l’année prochaine. Aujourd’hui, les premiers résultats de ces enquêtes sont tombés et ils sont… Edifiants, terrifiants. En effet, les instituts de sondage ne se sont que rarement trompés et sont le plus souvent approuvés par les urnes.

[+] Cartes
ImageImage


Débutons par l’Occilée : Le parti impérial conservateur, en déroute dans les cœurs n’en fini plus de décroître puisqu’elle ne rassemblerait, si les élections se tenaient aujourd’hui et que les cartes sont exactes que 32. Soit à peu près 26% des sièges disponibles en Occilée. Par la suite et en seconde place, nous avons le parti Traditionnel posnan qui rassemble 29 sièges en Occilée. Un record pour le deuxième parti du Pays. Qui rassemble 23% des sièges disponibles. A partir de là, tout part en cacahuète puisque c’est à partir de là que les extrêmes gauches et droites se rejoignent : ils obtiennent tous deux 17 sièges en Occilée soit 15% des sièges disponibles. Avec un peu moins de sièges, arrive en quatrième le Parti Social-National, d’idéologie nazie qui recueille donc 9% des sièges. Viennent ensuite le Parti écologiste impérial de Posnanie avec 9 sièges soit 7% des sièges disponibles, puis l’union traditionnelle catholique avec 5 sièges et 4% des sièges disponibles.

Passons ensuite en Occitanie : Si l’union traditionnelle catholique fait grise mine en Occilée et au Mauristan, les terres de cultures hispaniques remplissent la hotte de noël de l’UTC car elle disposerait de la majorité des sièges, 30 sur 70 soit 42% des sièges disponibles en Occitanie. Les suivent de près l’union d’indépendance occitane et le parti traditionnel posnan disposant tous deux de 12 sièges soit 17% des sièges disponibles. Eux-mêmes sont suivis par le Parti écologiste et impérial de Posnanie qui posséderait 10 sièges soit 14% de ceux disponibles. Le dernier de cette course est le Mouvement républicain et libéral de Posnanie qui recueille 6 sièges soit 8% des sièges.

Pour le Mauristan, l’édition locale de notre journal décortiquera le résultat de ces sondages pour le moins… Edifiants…


_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Dim Déc 25, 2016 10:40 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


    Le gouvernement a désormais fixé une ligne de conduite et… Un nouveau premier-ministre. Le Nouveau premier ministre qui succédera à Jules de Redzet est le nouvellement nommé Ministre de la justice par l’empereur, Louis de Gazelli, natif de Beigbeder et membre de l’Union Traditionnelle Catholique… Une élection qui a montré les alliances et les mésalliances pour les élections royales de 2032.

    Les impérialistes et les centristes s’allient.

    Le pacte tripartite a été conclu hier, peu avant l’élection du premier-ministre : Il regroupe le décadent Parti Impérial Conservateur, le Parti traditionnel Posnan et l’Union Traditionnelle Catholique. Officiellement pour contrer l’influence du Parti Communiste et des mouvements anti-impérialistes du Gouvernement, il est difficile à dire si le pacte se traduira aussi par une alliance des trois partis dans les élections et les parlements royaux. Quand nous posons la question aux représentants de l’Union Traditionnelle catholique qui a le vent en poupe en Occitanie, « l’alliance se poursuivra pour le Gouvernement impérial. Ce sera à la providence de nous guider dans nos choix futurs : Je ne peux répondre pour l’instant à vos interrogations pour les parlements royaux. » Un flou maintenu donc par les catholique mais aussi par les traditionnalistes et les conservateurs qui se gardent bien de révéler leurs petits secrets.

    Un plan gouvernemental simple.


    Dans une conférence de presse accordée par le nouveau premier-ministre à nos confrères, celui-ci a donné un cap précis au gouvernement :

    En matière de diplomatie et d’affaires étrangères, Georges Neumann, le nouveau ministre aura à charge de créer des relations frontalières et amicales avec les pays voisins ou très proches : Tels l’Arsois, le Merail, l’Osthurie , les Abrigs, le Montalvo ou l’Ijndenland qui possège une île sous la corne d’Occitanie.

    En matière économique, le gouvernement veut à tout prix aider les entreprises et ainsi, augmenter la croissance de la Posnanie et sa note de confiance dans l’indice de confiance des entreprises qui n’est qu’un… E. Le gouvernement vise une note C ou B pour fin 2033. Des objectifs difficiles à atteindre et plein d’audace mais le gouvernement y croit et veut montrer ses ambitions ambitieuses.

    En matière de sécurité et de justice, le Premier-Ministre veut une coopération forte entre les deux ministères et l’instauration d’un projet de loi sur le rétablissement de la peine de mort, le durcissement des peines pour les délits de droit commun, et le renforcement des effectifs policiers.

    Le plus bizarre est en matière militaire. Sans trop de raisons et sans trop s’attarder sur les détails, le premier ministre a exigé que les troupes armées soient entrainé à défendre le pays en cas d’attaque dites « imprévisibles, immédiates et éclaires » sur la Posnanie. Le premier-ministre n’a encore rien précisé.

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Ven Déc 30, 2016 9:20 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


    Le gouvernement s’est réuni comme à l’accoutumé entre les deux fêtes pour faire un point sur les actions à mener en Posnanie pour l’année 2032. A l’ordre du jour, il y avait également des questions diplomatiques à l’ordre du jour, et, notamment la situation en Amarantie. La situation des femmes dans ce pays n’a laissé personne indifférent en Posnanie : La ministre de l’économie a, elle-même réagit avec des propos très virulents à l’encontre des pays non respectueux des femmes. Le gouvernement impérial a donc pris la première décision importante diplomatiquement depuis sa nomination en début décembre. En effet, le gouvernement a fermement condamné la situation des femmes en Amarantie et attend du gouvernement des actions claires et concrètes pour améliorer leur situation.

    En revanche, le gouvernement a tenu à s’excuser au nom de madame Laporte pour les propos tenus à l’encontre de l’Arsois. Qui étaient selon le communiqué, « Injustifiés, injustes et anti-laïc. » .

    Une fois le plan diplomatique clos, vient le plan économique et sportif et une hypothétique participation aux jeux olympiques de 2032. Hélas, la Posnanie n’ayant pas la sûreté d’avoir l’argent pour l’organiser, le gouvernement a préféré faire une croix sur une participation à l’organisation des jeux olympiques. Cependant, le gouvernement a précisé qu’une participation en 2036 n’est pas à exclure. Toujours sur le plan économique, et c’est là une novation assez inattendue par les citoyens posnans, le gouvernement voudrait créer des aides pour les familles ayant 4 enfants ou plus afin de subvenir à leur besoin. Un projet plus complet devrait venir en 2032 dans le premier semestre.

    Pour finir, le gouvernement a ouvert un dossier assez fermé depuis deux décennies : Les zones blanches. Les zones blanches sont les zones coupées d’internet, couper de réseau de communication avec l’extérieur et avec les villes. Selon les rapports (pas toujours très honnêtes) d’associations, la Posnanie serait composée de 20% de zones totalement connectées, de 50% de zones connectée avec un débit assez variables ainsi que de 30% de zone blanches. Ces zones blanches, le gouvernement veut en faire sa priorité dans l’année 2032. Un plan de plusieurs millions de Livres Posnanes devrait être créé afin de connecter les zones les plus reculées. Le gouvernement voudrait avoir en 2032 le découpage suivant : 60% de zones totalement connectées, 30% de zones avec un débit variable et 10% de zones blanches.

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Ven Fév 03, 2017 9:06 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


    Dans les prochaines semaines à venir, nous allons assister au grand rush de 2032. Qu’allons-nous voir ? Un changement qui peut être mineur comme radical dans l’administration locale de la Posnanie. Si tous les royaumes ne changent pas d’administration en même temps, le hasard du calendrier a fait que l’Occilée, l’Occitanie et le Mauristan vont changer d’administration. Cela fait donc 3 royaumes sur 5.

    A QUOI CA SERT D’ALLER VOTER ? Ça sert à beaucoup de choses. En effet, le temps avançant, l’organisation multi-royaume de la Posnanie laisse beaucoup de nos concitoyens (et même peut-être vous) dubitatifs. En gros, il faut voir la Posnanie comme un royaume, une fédération. Une fédération est assurément le plus juste, c’est pour cela qu’il faut considérer les royaumes comme un découpage administratif plutôt que comme un état, comme certains indépendantistes vous le font croire. Les royaumes sont composées de plusieurs instances : Législatives avec l’assemblée royale dont la durée des mandats peut varier d’un pays à l’autre, exécutives avec un gouvernement issu d’un Vice-Roi, lui-même élu parmi et par les députés. (Il est à noter que la durée du mandat de vice-Roi ne peut excéder la durée du mandat de l’assemblée royale.). Ce que le peuple va devoir faire en avril, c’est élire ses représentants à l’assemblée royale qui décidera de nommer un représentant en tant que Vice-Roi qui décidera lui-même un gouvernement qui gèrera les affaires du royaume. Voter à ces élections, c’est l’assurance d’être représenté à l’échelle locale et impériale. On a souvent l’impression que cees royaumes ne servent à rien. Cependant, grâce à la constitution de 1930, les royaumes peuvent s’opposer à l’application d’une loi votée par le Conseil Impérial sur toute l’étendue du Royaume. Ils peuvent aussi saisir le gouvernement impérial afin d’avoir une médiation sur une affaire locale ou plein d’autres choses utiles comme faire ses propres lois et décrets…

    COMMENT FONCTIONNE CETTE MECANIQUE? Depuis plusieurs mois, une commission indépendante impériale a été nommée par le Gouvernement Impérial afin de vérifier que les élections ne sont pas truquées et qu’elles sont 100% légales aux yeux de l’empereur. C’est, officiellement, cette commission qui organise et qui annoncera les résultats. Pour le Royaume d’Occilée, les premiers tours uniques auront lieu le 25 avril 2032. Ensuite ça sera le royaume d’Occitanie le 19 mai 2032, puis le royaume du Mauristan le 30 juin 2032. Un tour dans chaque département pour élire un nouveau représentant dans les chambres respectives. Les partis où les députés seront élus recevront 25'000 Livres posnanes par départements acquis pour l’utilisation du député élu ou du parti lui-même. Une tradition pour l’empire qui aura rapporté 4’025’000 livres posnanes au Parti Impérial Conservateur suite aux élections de 2028 et aux 181 députés élus à l’assemblée Impériale. La prime reçue les députés pourront plancher sur les premiers dossiers : Règlement intérieur, élection d’un président… Puis, trois mois plus tard cela sera l’élection du vice-Roi qui siègera au gouvernement impérial et qui prêtera serment à l’empereur.

    QUELS FAVORIS ? Dans tous les sens du terme, ces élections auront le mérite d’être palpitantes. Dans la très catholique Occitanie, le parti donné en tête est l’U.T.C propose d’entraver le droit à l’avortement, d’entraver le droit de prier pour d’autres dieux… En Occilée le parti Impérial Conservateur devra faire face aux sociaux-nationalistes, aux communistes et aux traditionnels qui promettent de faire bouger les choses. C’est le même combat au Mauristan…

_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Mar Mars 21, 2017 11:58 am 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


Lors de l’été 2032, multiples élections ont eu lieu dans la Posnanie. Tout d’abord, il y avait les élections législatives pendant lesquelles le peuple élisait ses députés selon l’ancienne forme de la constitution (Exclu la proposition du gouvernement accepté par les assemblées, ndlr). Après, il y avait les élections exécutives, dans laquelle les députés devaient désigner un « Presque-roi » ou Vice-Roi dans la constitution qui dirigera la politique exécutive du royaume et qui siègera également au gouvernement de l’empereur. Ces élections se sont déroulées, à l’heure où nous écrivons cet article et le Conseil électoral Posnan (CEP) représenté par le ministre des royaumes : Yvette Junion qui est également la présidente de droit de ce conseil par sa fonction :

« Je suis très heureuse, actuellement de pouvoir remercier les députés qui se sont prononcé dans trois des cinq royaumes afin d’élire un représentant de l’exécutif royal pour un délai qui put varier d’un royaume à l’autre. C’est également satisfaite, que je peux déclarer qu’aucun incident ou accident majeur ne s’est déclaré autour du scrutin interne à chaque assemblée royale fraichement élue. […] Place maintenant aux résultats de ces élections que vous attendez avec grande impatience. [ …] Pour le Royaume d’Occitanie, Carlos da Costa est élu Vice-Roi d’Occitanie sous l’étiquette de l’UTC, majoritaire. […] Pour le Royaume d’Occilée, Julien Bally est élu Vice-Roi d’Occilée sous l’étiquette du PTP. Pour le Royaume du Mauristan, c’est Mustafa El-Elsi qui est reconduit, sous l’étiquette du PIC. »


_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Mar Mars 21, 2017 9:52 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


    Après le succès électoral de l’extrême droit dans les régions nordistes et rurales du nord de l’Occilée, le parti national socialiste a convoqué une assemblée générale de son parti :

    LES MEDIAS NON INVITES ET INDESIRABLES : Nos confrères de la télévision nous ont rapporté que leurs équipes ont été sèchement passées à tabac quand elles ont tenté de s’approcher d’un peu trop près de la manifestation ultra-nationaliste. Violemment molestés, les 5 personnes de l’équipe de journalisme y a perdu sa caméra et son matériel journalistique qui a été brûlé dans la suite de la soirée. Un message qui n’est pas subliminal pour dire que les médias quels qu’il soit ne sont pas admis aux rassemblements de l’extrême droite. La condamnation de cet acte sauvage et barbare de la part d’un parti largement représenté dans les régions du nord de la Posnanie est unanime de la part des classes politiques de tous bords : Le gouvernement a d’ailleurs incité la chaine « PosninformationTV » (Le groupe était rattaché à cette chaîne d’information, ndlr) à porter plainte contre le parti. Le groupe PosninformationTV n’a toujours pas réagi ou répondu aux mouvements de soutien des internautes et de la classe politique.

    … DES INSULTES A L’EMPEREUR : Bien que l’héritier n’était pas officiellement présent ou officiellement invité, son soutien aux nationaux-socialistes. Ce soutien, les NS s’en sont particulièrement vanté et n’ont pas hésité à plusieurs reprises en le dépeignant comme « L’empereur du salut » et en scandant des injures contre l’empereur actuellement en exercice : Pierre de Bertainville (VI). Menaces de morts, injures, insultes à l’égard de son gouvernement… Il ne fait aucun doute, l’actuel empereur n’est pas du tout apprécié par le parti d’extrême droite. Des menaces de mort, couplées au média visé par des attaques qui ont forcé le premier-ministre à sortir de son silence : « Je ne comprends pas ce qui pousse les véritables posnans à voter pour une faction barbare, sans projet cohérent et ne propageant que la haine du journalisme, de l’étranger et de tout ce qui n’est pas Posnan. […] Concernant les injures qu’a dû subir sa majesté, elles sont indignes d’un parti qui représente le peuple. C’est pour ça que nous avons décidé de convoquer à Orlès la semaine prochaine les représentants du parti National-Socialiste afin que celui-ci nous présente les raisons de ces vociférations et des excuses publques. ». Il est probable que si aucune excuse n’est présentée, l’empereur suspende les députés impériaux et royaux sous étiquette Nationale-Socialiste.

    UN PROJET INQUIETANT : Carlos de la Nueve, actuel président du parti National-Socialiste a présenté son projet pour la Posnanie et, comme le dit le titre, c’est très inquiétant : agrandissement territorial sur les voisins comme l’Occidente ou le Rioda, abandon des zones sans ressources et impures du Mauristan et de la Nouvelle-Occilée, anéantissements des partis communistes, fermeture des frontières à l’immigration, expulsion des étrangers et des descendants d’étrangers… En bref un programme raciste, populiste, nationaliste et inquiétant quand on sait que le prince héritier du vieil empereur soutient officiellement les NS. Est que ce soutien ne sera que de façade pour le futur empereur ou sera-t-il actif ? Pour l’instant, et fort heureusement d’ailleurs, notre empereur Pierre a encore de nombreuses années à vivre !


_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Mer Mars 22, 2017 9:45 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


    Les catholique auront leur bête noire en ce début de décénie : L’Empereur lui-même. Après avoir prôné pendant plusieurs longues années un traditionalisme religieux sans faille en allant combattre lui-même des projets contre l’avortement et les moyens contraceptifs devant le parlement, Pierre VI s’est dit prêt à faire un geste fort vers ceux qui se sentent délaissés par la Monarchie et par la Posnanie. En effet, l’homme fort du régime veut créer une vraie législation pour le mariage de deux personnes de même sexe. De qui le tient-on ? Du compte-rendu du conseil impérial qui est l’autorité officieuse chargée de conseiller l’empereur. Ce cercle, très intime ne prend par ailleurs aucune décision.

    UNE MESURE QUE LES CATHOLIQUES ET LES TRADITIONNELS REFUSENT : Cette mesure, bien qu’officieuse et à peine ébruitée, devra faire face au puissant refus de la frange catholique des assemblées royales et impériale. Chose qui n’est pas non plus si extraordinaire, les traditionnels se sont aussi dits fortement opposés à une telle mesure. Est que les conservateurs vont également s’opposer en illustrant ainsi la « Trilogie Conservato-traditionnelle » dénoncée par les partis traditionnels qui commencent à éclore et par les Nationnaux-Socialistes. Si les classes politiques refusent, le peuple posnan lui ne se montre pas si vindicatif : Si dans la très chrétienne Occitanie, une législation favorable aux homosexuels n’est même pas envisageable, en Occilée et au Padeiro, les propos sont plus nuancés suivant les régions. Les régions proches de la sphère d’influence occitanienne aura plus tendance à répondre qu’une législation homosexuelle n’est pas souhaitée tandis que les régions proches de la sphère d’influence padeiroise auraient tendance à répondre le contraire…

    QUELLES MESURES ?: Le compte-rendu de séance du conseil impérial, très peu lu car n’ayant aucune valeur et le plus souvent, aucune saveur particulière, a été décortiqué et quatre pages et demie parlent de projets éventuels de l’empereur et des avis apportés par le conseil et les 5 conseillers. Un projet a retenue l’attention des lecteurs et il se nomme « Homosexuels = Heterosexuels ». Si l’avis du conseil est nuancé suivant les conseillers, le projet parle de légalisation du mariage homosexuel et à moyen terme, la légalisation de l’adoption régulière pour les couples homosexuels. Si pour l’instant il n’y a rien d’officiel, la réforme a peu de chance de passer : Pourquoi ? Le gouvernement est à grande majorité issu de la Trilogie conservato-traditionnelle alors on peut imaginer sans trop divaguer que le passage de cette loi sera compliqué partout dans les instances de l’empire. Dénouement de cette histoire dans les prochaines jours ?



_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Ven Mars 24, 2017 9:28 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image


    Depuis quelques heures on pouvait douter de l’efficacité du Gouvernement de Gazelli (Second gouvernement de coalition de l’histoire), mais cette époque est révolue car le Conseil des ministre a exposé, dans la journée, plusieurs projets de loi promis depuis le 15 décembre qui devront être soumis dans la semaine aux chambres royales puis à la chambre impériale pour ratification .

    RETABLISSEMENT DE LA PEINE DE MORT : Cheval de guerre du Gouvernement, le projet a enfin vu clairement le jour après avoir reçu l’aval officieux de sa Majesté la semaine dernière. Présenté aux chambres par le Ministre de la Justice et le Ministre de l’Intérieur, la réhabilitation de la peine de mort comme façon de rendre la justice prendra du temps même si aucun parti n’y est formellement opposé (Excepté le Parti Communiste et le Parti écologiste et Impérial de Posnanie). Louis de Gazelli a prévenu : il ira jusqu’au bout qu’importe ce qui lui en coutera et qu’importe les sacrifices qui devront être faits. Selon les principaux détracteurs du projet de rétablissement de la peine capitale, son retour sur les livres de droit n’a aucune raison d’être car « il n’y a aucune menace sérieuse qui mériterait une telle dissuasion. » Il est à noter que le Gouvernement a reçu plusieurs représentants d’association anti-peine-de-mort mais qu’aucune réponse officielle à leurs questions n’a été formulée à ce jour. La présentation officielle du projet de loi devrait se faire le 20 septembre.

    PRISE DE CONTACT RAPIDE AVEC L’OCCIDENTE ET LES PAYS VOISINS : Souvent annoncé, le dialogue avec les puissances dytoliennes devrait trouver un point de commencement dans les prochaines semaines. En effet, Georges Newmann aurait d’ores et déjà présenté au gouvernement un projet de rapprochement diplomatique avec les royaumes du nord et l’Occidente. Egalement, le jeune ministre de la diplomatie veut trouver des partenaires économiques à la petite, pauvre et sous peuplée Nouvelle-Occilée. Le Mauristan trouverait également ses partenaires économiques premiers puisque un accord devrait être passé entre le Vice-Roi et l’Empereur pour que toutes les relations commerciales du continent Algarbois passent obligatoirement par le Mauristan avant de passer en métropole. Voilà de quoi contenter monsieur El-Elsi, élu depuis 14 ans à la charge de vice-roi et réélu pour 7 ans qui était en déplacement sur la métropole posnane afin de discuter de l’aménagement du territoire mauristanais avec l’empereur.

    OUVRIR UN DIALOGUE AVEC LES ASSOCIATIONS GAYS : On disait l’empereur très favorable ces derniers temps à une avancée sociale concernant les personnes homosexuelles. A majorité catholique ou traditionnelle ou conservateur, ce gouvernement n’en finira plus de nous étonner quand il affirme vouloir trouver un compromis entre l’état et les associations gays. Une non-écoute des partis d’où viennent la plupart des membres du gouvernement qui désolent Damien Fortes, actuel président de l’union traditionnelle catholique. Celui-ci a même menacé de retirer leur carte d’adhérent aux membres du gouvernement catholique si une telle mesure venait à passer en Posnanie. Louis de Gazelli (Egalement issu de l’UTC, ndlr) a tenu à rappeler que pour l’instant il ne s’agissait que d’une médiation calme et pacifique entre deux parties discordantes et pas toujours d’accord mais qui se respectent. L’entrevue devrait se dérouler dans la semaine et les premières conclusions devraient arriver sous peu.



_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Les journaux posnans
Message Publié : Lun Avr 17, 2017 6:11 pm 
Hors-ligne
Dirigeant respecté
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 11:49 am
Message(s) : 293
Citer :
Image



    Est que le rêve impérial de gouvernement d’union entre tous les Partis de Posnanie suffisamment représentés au Parlement est sur le point de s’éteindre ? Plus les mois passent et moins les résultats se voient pour le gouvernement qui a rétabli la peine de mort. Désaccords, prise de positions officieuses et menaces des membres du gouvernement qui bloquent encore un peu plus les projets gouvernementaux qui tardent à concrétiser les volontés du premier-Ministre.

    UN GOUVERNEMENT OÙ DISSENTION RÈGNE EN MAÎTRE : On le sait, les ministres communistes et écologistes ont le plus grand mal à se faire entendre au gouvernement. Forts de leur succès le dans le top 5 des partis de Posnanie, ces ministres voulaient imposer leurs volontés et des projets comme la création de comités d’entreprise, etc… Hélas, le premier-ministre leur a littéralement (LITTERALEMENT nous avons bien écrit) ri au nez. Les désaccords et les non-dits qui ont forcé les ministres à être exclu de plusieurs séances gouvernementales. Dont d’ailleurs, celle d’aujourd’hui 21 novembre 2032. Et c’était assurément celle de trop. Les trois ministres, Samir Al-Shawi, Grégoire le Queen et Ulys Jury ont écrit une tribune conjointe afin de dénoncer cet état : « Nous sommes issus de bien des entités politique différentes, cependant nous avons des projets communs en ce qui concerne le volet sécurité sociale. […] Nous dénonçons activement l’adoption par le gouvernement d’une loi visant le rétablissement de la peine de morts […], nous dénonçons également le fait d’avoir été exclu de plusieurs conseils ministériels et le fait que nos idées ne sont pas suffisamment prises en compte. […] Si rien ne change, nous serons prêts à annoncer notre démission. » On avait également noté des dissensions entre les ministres catholiques et conservateurs mais rien de notable et l’affaire s’était calmée relativement vite.

    UN PREMIER-MINISTRE AUX ABONNES ABSENT : On pouvait s’attendre à ce que le premier-ministre prenne officiellement la parole afin de protéger le peu de cohésion qui puisse encore exister dans le gouvernement. Cependant, comme un aveu d’impuissance, le premier-ministre Louis de Gazellie s’est contenté de soupirer tout en ne demandant d’autres questions des journalistes. Aucune réponse officielle du côté de la tête du gouvernement alors que les mains et les pieds du corps gouvernemental se chamaillent et ne cesse d’aller dans tous les sens. Cependant, l’Empereur de Posnanie a lui pris la peine de se prononcer officiellement en avouant à demi-mots l’impuissance de monsieur de Gazellie et de sa propre personne en signifiant que des bouleversements gouvernementaux seront sans doutes à prévoir. Une instabilité gouvernementale à prévoir donc, puisque ce gouvernement aura à peine duré 11 mois, lui-même succédant au gouvernement de Nicolas de Redzet qui avait été renversé par l’empereur après avoir dénigré le Royaume d’Occitanie.

    QUI POUR PRENDRE LA PLACE DE GAZELLIE ? : Les prétendants au titre sont nombreux voire… Très nombreux : En effet, Patrice d’Abaquesnay pourrait prétendre au prestigieux fauteuil… Cependant, il fait partie des prétendants les plus incertains. Tout en haut de la liste, on peut voir le nom de Marius de Bertainville, dixième dans l’ordre de succession de l’empereur et cinquième fils de l’empereur. Une entrée dans la matière qui ferait beaucoup de bruit car en effet, son altesse Marius n’est agée que de 31 ans. Cela ferait de lui le plus jeune ministre et premier-ministre du gouvernement de Posnanie depuis la création de l’Empire en 1930.


_________________
Page facebook ~Royaume de Cobrac
[tweets=751112629154897920][/tweets]


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO