SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Sam Jan 21, 2017 4:18 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : On Every Street
Message Publié : Lun Oct 17, 2016 2:52 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
Activités Internes

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Lun Oct 17, 2016 3:21 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
On Every Street


Quand j'étais gamin , c'était encore l'apartleben , une ignominie sans nom .
Grandir blanc dans l'Algarbe du Sud des années 80, c'était comme vivre dans une bulle géante !
On vivait dans un quartier entièrement blanc , sans aucune particule étrangère .
La communauté rurale de l'Orania où je vivais était l'incarnation du bastion du nationalisme alekaner.
Un petit cercle d'entre soi sans personne d'autre que votre propre communauté : une bulle d'homogénéité impeccable sans un grain qui dépasse , monochrome et unilingue .
Dans la région , on parlait la kûtschen taal : le Fritz de cuisine , et on en était fier.
Parler en Fritzlandais standard vous faisait passer pour un pédant !
Et pour ça à l'époque , on vous ratait pas à la cour de récréation de l'école ...

La population noire d'Aleka ? Moi j'en avais pas vu dans la vrai vie jusqu'à l'âge de 19 ans .
Mon seul contact avec les noirs était la serveuse noire de la demeure familiale qui me lavait mes vêtements et préparait les repas de la journée : je la voyais furtivement le matin lorsque l'on s'installait autour de la table pour le breakfast mais elle s'effaçait toujours aussitôt que mon père venait .

Parce que l'on était blancs nous étions riches : c'était pas la grande vie , loin de là !
Mais l'on se consolait en nous disant que si pauvres nous étions , nous serions toujours intrinsèquement différents et meilleurs que le plus riche des noirs , et c'était rassurant .
Les noirs ont toujours été à notre service , le sont , et le seront toujours : telle était la vie dans l'immensité aride chaude le jour, et froide la nuit du Grand Karoo.

Pour moi les noirs étaient comme des fantômes : on savait qu'ils existaient , mais on en voyait pas .
Nous craignons profondément les noirs , et ce pas tant par pur racisme que par peur de l'inconnu .
Nous les voyons passer, mais on les voyait jamais dormir, manger, ou travailler... Où vivaient-ils ?!
On avait pas conscience que leur travail était justement de nous laver nos frusques et nous préparer à manger, précisément parce que l'on les voyait faire ça tout les jours !
Moi j'ai compris qu'à l'âge de 15 ans que c'était un travail ! Jusque là pour moi c'était du jeu !
J'insultais même la pauvre serveuse de fainéante et d'incapable , lui conseillant de faire bonniche ...
Sans réaliser que c'était justement là sa corvée quotidienne ...

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Lun Oct 24, 2016 3:14 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
On Every Street


Et me voilà de retour dans ce monstre d'acier, de verre et de béton .
Dans cette usine à folie , cette manufacture à erreurs , ce cerveau décérébré .
La machine ultime , celle qui vous avale d'une seule bouchée puis vous dévore .
En vous mâchant longuement pour écraser, démembrer, humilier, dézinguer vos nerfs .
Pour enfin vous recracher, vulgairement , dans le crachoir de l'humanité qu'est la pauvreté .
Oui, je suis revenu dans l'antre du démon , le ventre du Diable : l'administration .

Je pousse la lourde porte métallique qui laisse un fin passage vers le monde extérieur.
Vers l'univers encore sain d'esprit de notre mégasystème en marche perpétuelle ...
Je prends un ticket pour le paradis qui va vite se révéler être un ticket pour l'enfer.
Je n'ai pas le choix , j'y suis obligé par " la Bête ", pour échapper à un sort pire que la mort .
Mais n'est-il pas justement là , ce sort pire que la mort ?

Je pose mon cul comme un con sur une chaise froide impersonnelle , du plastique chambré métal .
Je regarde le comptoir, au loin et si proche ... Une heure passe et un ange passe ...
Et encore une , puis une autre , et une dernière : après 4 longues heures d'attente , c'est à moi .
On appelle mon numéro, et je crois en mon rencard . Je présente mes plus beaux atours .

Raté : J'ai oublié mon formulaire AZ-9-312-B ... Mais alors où puis-je l'obtenir, ce papelard ?

Réponse : Je sais pas , démerdez-vous . Vous avez l'habitude , non ?!

Certes , mais j'en attendais pas moins de la part d'une administration qui me fait patienter plus de quatre heures dans une vraie galère morale pour immatriculer une vraie galère physique ...

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Dim Oct 30, 2016 10:34 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
It's cold at the top


Au sommet du pouvoir, la lettre diplomatique envoyée par de Klark fait scandale !
Le Bloc Démocratie étant essentiellement composé de membres et de députés alekaners élus avec le soutien de cette communauté l'idée que l'état alekan puisse en privé se réclamer paillasson du monde anglosaxon enrage les plus fidèles supporters du Premier Ministre qui lui-même n'avait pas été mis au courant de l'envoi de ce courrier et n'a pus le découvrir que dans la presse !

En coulisse , derrière les rideaux , le Premier Ministre a téléphoné tous azimuths pour se renseigner.
Il se murmure qu'un complot de la base aurait pour objectif de le renverser...
Et qu'à sa tête se trouverait sa pire ennemie : Lizzie Thorensen !

______________________________________________________

Erik Per Sullivan : Lizzie , espèce de salope ! J'aurais dû me douter que c'était toi !

Lizzie Thorensen : Je n'ai fais que saisir une occasion me passant sous le nez ...

Menteuse , pouffiasse ! Je suis certain que tu as payé de Klark pour me faire ce coup de pute !

Je n'en ai pas eu besoin , il sait qu'il a besoin de moi , tout comme toi !
Soyons directs : je veux ton fauteuil , alors soit j'ai celui de Chancelière pour me contenter soit j'enclenche la procédure au sein du bloc pour te renverser par dessus bord . On fait comment ?


Ni l'un ni l'autre ! Tu peux crever. Je ne veux pas de ta charité à deux balles !

Pourtant si tu ne la saisis pas , je prendrais tout et toi tu n'auras plus rien !
Tiens-tu donc tant que ça à perdre pied dans ce monde si clos que tu as tant convoité ?


Qui mettras-tu à la place de Klark si tu gagnes à me virer ? L'autre abruti , je présume ?

Donc l'un , d'abruti , c'est bien toi ?

Arrêtes ça , Lizzie ! Va droit au but , comme tu disais toi-même !

Je mettrais effectivement Andreus de Paulson , mais je te rappelles que si tu lâches ton copain à temps soit tout de suite je peux envisager de calmer la base pour te laisser à ton siège ...

Ok-ok, va pas t'exciter. Admettons que tu deviennes Chancelière , que feras-tu ?

Tu le sais très bien depuis le temps que l'on se connait . On arrête ce cirque d'anticolonialisme à la noix et l'on tente de prendre contact avec ceux qui compteront vraiment dans le futur.

Donc toi en fait le dominion ça te va très bien ?

Parfaitement bien , en effet .

T'en as absolument rien à carrer que le peuple alekaner soit encore aujourd'hui dominé ?

Oh-dis , épargne moi ta complainte ! Dominé par quoi ?! Le Royaume-Uni est atone !
On gagnerait pas beaucoup plus en indépendance que ce que l'on a déjà mais l'on deviendrait automatiquement le pire paria de tout le continent aux yeux de la Dytolie ! Et c'est pas l'moment .
Bref, c'est surtout le moment que ça soit moi , le Chancelier. On le fait , oui ou non ?


Soupir de Sullivan qui opine penaudement de la tête puis soupir de soulagement pour Lizzie

Eh ben voilà , on est arrivé à quelque chose ...

Tu vas flinguer tout mon programme diplomatique en un jour, salope !

J'en ai rien à carrer, t'avais qu'à pas faire ton lèche-cul à 3 centimes dans les stades à aller gratter quelques voix de neuneus pour te faire élire au mépris de l'élite du parti .
C'est une guerre silencieuse entre toi et les alekaners d'un côté et moi et les anglophones de l'autre .
Aujourd'hui je viens me rappeler à toi pour t'aider à te souvenir que la majorité ne vous donnent pas tout les droits et encore moins d'opprimer ceux qui ont le pouvoir économique .

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Jeu Nov 10, 2016 4:58 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
On Every Street


Cette chanson est un psaume extrêmement ancien dans le monde germanique : la première transcription écrite de l'ensemble ayant survécu jusqu'à nos jours est un parchemin signé de la main d'un moine Fritz bénédictin qui selon les analystes daterait du 12ème siècle , vers 1150 environ .
Rédigée en Mittel-Fritz , l’œuvre est probablement un poème païen récurrent dans la culture régionale de l'époque car l'on en retrouve des versions très proches mais sans références à Dieu qui sont encore plus anciennes que cela jusqu'au 8ème siècle de notre ère , écrites en vieux Fritz .
Les moines voyant son succès l'auraient alors christianisé et réincorporé dans le canon catholique .
Cruelle ironie de l'histoire quand on sait que ce poème servira ensuite à partir du 16ème siècle d'étendard identitaire à la révolution culturelle protestante et se disséminera partout dans le monde ...

En Aleka les premiers colons en avaient emporté une copie dans leurs bagages du voyage de 1652 .
On le sait parce que Stefan Van Driebeek le dit dans son journal de bord , et que l'on a justement retrouvé le parchemin du poème il y a quelques années dans ses possessions aujourd'hui stockées dans les archives du vaste musée national qui lui est dédié à Moonhoek !
Ce fut pendant des dizaines d'années l'une des rares ressources religieuses disponibles pour eux .
Face à l'isolement mental et géographique , et au faible nombre de bibles en circulation ce poème facile à chanter, mais aussi et surtout à retenir par cœur, a servi de fin rayon du phare de la foi pour les milliers de trekboers qui partaient en chariots dans les quatre déserts que comptent le pays .

Ci-dessous figure la version actuelle du poème , standardisé dans les esprits par la version produite par le groupe Fritz de rock-chrétien Kerkendam en 1964, puis traduite en Alekâns en 1976 par Louis Brittz et enfin traduite en Briton standard par le groupe alekans anglophone Godevotion en 2017.
Ce sont ces trois versions , qui en sont aujourd'hui les plus connues du poème présentées ainsi :

  • 1ère version : Fritz
    • 2ème version : Alekâns
      • Dernière version : Briton


Couplet 1


  • In de hemel is de Heer
    • In die hemel is die Heer
      • In the heaven is the Lord
  • en Zijn glans is als kristal
    • En sy glans is soos kristal
      • And His light is like crystal
  • Hij is de Heilige van God
    • Hy's die heilige van God
      • He's the holy one of God
  • En hy heers oor die heelal
    • en Hij heerst over het heelal
      • And he's reigning over us



REFRAIN


  • Er is macht in Zijn woord
    • Daar is mag in Sy Woord
      • There is might in His Words
  • als de wateren bruist Zijn stem
    • Soos die waters bruis Sy stem
      • As the waters roar His name
  • als de zon op de zee zo blauw
    • Soos die son op die see se blou
      • Like the sun over the blue ocean
  • zo is de rijkdom van Zijn trouw
    • So is die rykdom van Sy trou
      • such is the richness of His truth


  • En aan U alle macht
    • En aan U is die mag
      • And in thee is the might
  • Alle heerlijkheid en kracht
    • En die heerlikheid en krag
      • And the glory and power
  • En aan U is de eer
    • En aan U is die eer
      • And in thee is the honor
  • En de lof want U regeert !
    • En die lof want U regeer !
      • And the praise for Thine rule



Couplet 2


  • Miljoenen in gereedheid
    • Miljoene in gereedheid
      • Millions on standby
  • Staan de engelen om Zijn troon
    • Staan die engele om Sy troon
      • Are the angels around His throne
  • Verbijsterend Zijn sieraad
    • Verbysterend Sy sieraad
      • Staggering is his beauty
  • En de schoonheid van Zijn kroon
    • En die weelde van Sy kroon
      • And the wealth of His crown



2ème REFRAIN




Couplet 3


  • U regeert in onze harten
    • U regeer in ons harte
      • Thou reign in our hearts
  • U regeert over het heelal
    • U regeer oor die heelal
      • Thou reign over the whole thing
  • U regeert in ons leven
    • U regeer in ons lewens
      • Thou reign in our lives
  • U regeert overal !
    • U regeer ooral !
      • Thou reign everywhere !

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Sam Nov 12, 2016 5:08 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
On Every Street


Ce poème très ancien fait partie du package culturel obligatoire de tout citoyen alekan .
Il est enseigné aux enfants dès la troisième année de la scolarité , pour être sûr qu'ils le connaissent par cœur, et l'ont tous bien compris pour ce qu'il représente pour le peuple alekan .
Il remonte probablement aux racines de la folkspraak , la langue du peuple alekaner, mais sa première trace écrite n'est qu'une transcription parcellaire en Fritz datant du début du XVIIIème siècle .
Sa première transcription intégrale est également en Fritz , datant des années 1780's environ .
Dans les deux cas sus-cités , on ne connait pas l'auteur, perdu dans l'oubli de l'histoire .
En revanche , on sait que c'est Jan Van de Luis qui fut le premier à traduire le poème en Alekâns vers le milieu du XIXème siècle et qu'il en a patenté son travail auprès de l'état en 1851 à Moonhoek .
Plusieurs traductions en Alekâns ont coexisté dans le temps , mais la version de Luis a fini par s'imposer comme la valeur de référence et constitue aujourd'hui celle qui est enseignée à l'école .
Le poème fut ensuite traduit en Briton en 1894, par le grand écrivain bilingue Andrew Lankenhaven .

Cette traduction en Briton n'était pas gagnée d'avance , car le poème est tellement associé au nationalisme alekaner, depuis le tout début que les autorités britanniques de la Colonie du Cap ont toujours tout fait pour en limiter sans censure la diffusion afin de couper l'herbe sous le pied aux nationalistes les plus ardents qui eurent tôt fait de s'en emparer. Lankenhaven dût s'autopublier, tant le refus d'assistance de la part des autorités culturelles britanniques était flagrant .
Il faudra attendre l'arrivée de la démocratie à la fin des années 1980's pour que la version anglaise soit ressortie de l'oubli et connaisse enfin le succès qu'elle méritait soit presque un siècle après !

  • 1ère version : Alekâns
    • 2ème version : Briton
      • 3ème version : Français



  • My taal lê in die lug
    • My language lay in the air
      • Ma langue repose dans l'air
  • My voet in die water
    • My feet in the water
      • Mon pied dans l'eau
  • My Gedagtes op die vloer
    • My thoughts onto the floor
      • Mes pensées sur le sol



  • Wie bou my mure ?
    • Who builds my walls ?
      • Qui construit mes murs ?
  • Wie laat my praat ?
    • Who lemme speak ?
      • Qui me laisse parler ?
  • Onder wie se spel val ek vanaand ?
    • Under whose spell I fell tonight ?
      • Sous quel charme suis-je tombé ce soir ?



  • Die wynglas het my naam
    • The wine glass has my name
      • Le verre de vin connait mon nom
  • Die lippe het my taal
    • The lips have my language
      • Les lèvres ont ma langue
  • Die Trappe van vergelyking staar af op mekaar
    • The degrees of comparison staring down on each other
      • Les degrés de comparaison se regardent tous de haut


  • Nes in die ou dae
    • Just like in the old days
      • Comme au bon vieux temps

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Lun Nov 21, 2016 8:41 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
On Every Street


Ce poème très ancien fait partie du package culturel obligatoire de tout citoyen alekan .
Il est enseigné aux enfants dès la troisième année de la scolarité , pour être sûr qu'ils le connaissent par cœur, et l'ont tous bien compris pour ce qu'il représente pour le peuple alekan .
Transcris en isiZulo pour la première fois par le missionnaire catholique britton Jakob Landry, en 1901 il a ensuite été traduit en briton par ses soins la décennie suivante et en Alekâns par le célèbre poète bilingue Andrew Lankenhaven avec l'autorisation de Jakob Landry, en 1917.

  • 1ère version : isiZulo
    • 2ème version : Briton
      • 3ème version : Français


OLWAMI UTHANDO
FORSAKEN LOVE
AMOUR INTERDIT




  • Ke ungaze wangilandela wena
    • May you cease lingering like a bad dream
      • Puisse-tu ne plus t'éterniser comme un cauchemar.
  • Imini engikuthande ngayo isidlule
    • The sun in our love has fully eclipsed and is now
      • Le Soleil en notre amour, s'est eclipsé et n'est plus désormais
  • Sengiwaphephethile amabhadu ezinyawo zakho
    • Dimmed footprints, poetic ink across a fading paper sky
      • Que de pâles empreintes de pas , encre poétique à travers un ciel de papier décoloré



  • Ngaze ngayivala iminyango ngezihluthulelo
    • Listen to jarring notes when the rusty key locks the gates shut
      • Écoutes les notes saisissantes quand la clé rouillée ferme les portes
  • Ngokuba olwami uthando akulona uthando
    • My forsaken love froths like life leaving flesh and bone
      • Mon amour maudit écume comme la vie quittant la chair et les os



  • Wukuphuma komphefumulo wami uzihambela emzini
    • Wandering in pain, in aimlessness of overcast day I
      • Errant dans la douleur, dans le désordre de la journée nuageuse
  • Uzuthi ungafunyanwa imini uphindele emuva
    • Flee approaching soul-shadows as the multitudes awaken
      • Je fuis les ombres de l'âme qui approchent alors que les multitudes s'éveillent
  • Usuyakulala wodwa wetshisa izinkambo zawo
    • Chewing sour cud like love banished to solitary Richtersveld
      • Mâchant un cud amer, comme l'amour banni au Richtersveld solitaire

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Mer Nov 30, 2016 3:15 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
On Every Street


Il est 14 H 07, dans le lycée Wellington à Port-Elizabeth, où se concentre le pire ramassis scolaire de la communauté anglophone locale dans ce bahut noté dernier parmi tout les lycées de la ville .
Le genre d'élèves à qui il faut répéter, vingt fois, doucement et à voix basse , un concept littéraire pour qu'ils commencent à assimiler les bases fondamentales et encore ! De ce qu'ils veulent bien ...
En cette fraiche journée de printemps la classe A-3 est réunie en cours de littérature .
Au programme ? Étude élémentaire d'un poème briton en langue galloise du XIVème siècle .
La prof, pauvre d'elle , en a des sueurs froides : non pas que les élèves soient méchants, ils ne feraient pas de mal à une mouche et manquerait plus qu'ils mordent , mais ils pigent jamais rien !
Même le britton à peu près standard a parfois du mal à passer, alors du gallois du XIVème siècle ...
Alors la professeur, forte de ses quinze années d'expérience , décide d'y aller franco :

Bien ! Donc après l'appel et les vérifications d'usage , commençons le programme !
Est-ce que l'un de vous connait le poète Davỳð Ak Gwilỳm ?


Silence dans la salle et les cigales chantent ...

Mhouais , j'm'en doutais aussi un peu ... Je vais vous lire maintenant son poème le plus connu .
Vous en avez peut-être entendu parler, ça s'appelle Dieu et les Femmes ! Nan ?


Un silence assourdissant d'indifférence et de gêne ...

Mh-bon , pas grave ... Enfin bref, voilà :

    Nid ỳdəu dɨu mor grəɨlon
    Ag ỳ dəuaid hen ðỳnion.
    Ni χiɬ dɨu enaid gŵr mʊɨn,
    Er karu gwraig na morʊɨn.
    Trifeθ a gerir drʊɨ'r bỳd :
    Gwraig a hinon ak ieχid.
    Merχ sỳð dekav blodəɨỳn
    Yn ỳ nev ond dɨu əi hun.

Et maintenant dites-moi en toute franchise : est-ce que l'un d'entre vous a compris ?

Arrivé à ce niveau-là , c'est plus un ange qui passe mais une colonne de chars divins ...

Surtout vous pressez pas ... Après un temps de silence J'admire votre honnêteté ...

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Lun Déc 19, 2016 11:38 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
Vie courante

J'arrive au port de Narvarion à 17 H 45 après avoir roulé toute la journée à travers l'ile .
Les routes sont pas terribles et c'est super dur de garder sa droite quand on n'y est pas habitué !

Je rentre enfin en République d'Aleka après avoir rendu visite à ma famille restée au Vonalya et c'est si bon de rentrer au pays pour se sentir revenir chez soi !

Je suis ce que l'on pourrait appeler un vonalyan de l'extérieur de seconde génération : J'ai 42 ans et je suis né de deux parents pauvres ayant du eux-mêmes fuir, étant enfants , avec leurs propres parents qui sont donc par conséquent mes grands-parents, lors de la grave crise des années 20 .
Je n'avais jamais vu ce pays , mais ma famille m'a toujours dis que c'était le nôtre , que l'on ne serait jamais britonniques et que notre destin était d'y retourner, mais finalement à force de s'être intégrés sur le continent noir, ni mes grands-parents ni mes parents n'ont pu réaliser ce rêve de retour.
Moi j'y comptais bien , pour mes enfants à moi , d'y aller, ne serait-ce pour qu'ils puissent le voir de leurs propres yeux , eux qui justement sont endormis sur la banquette arrière de la voiture .

Je vais à la capitainerie et demande 4 tickets simples dont 2 enfants , comme à l'aller.


Citer :
Bonjour... Quatre tickets dont 2 enfants , je vous prie .

Quelle destination ?

Port de voyageurs de Port-Elisabeth, vous avez encore ?

Non , je suis désolé mais c'est surbooké . Par contre on a une liaison avec le port de Moonhoek !

Et vous n'avez rien de plus près ?

Malheureusement non , désolé .

Alors va pour Moonhoek .

Pour le trajet de nuit d'aujourd'hui , je suppose ?

Vous supposez bien .

En quelle classe ?

La plus luxueuse, je vous prie .

Vous avez quel genre de véhicule ?

Une berline cinq portes de grand-standing, avec un porte-vélos ...

Ok ... Je peux vous proposer un départ ce soir, c'est bon !

Pour quel prix ?

Environ 1'200 $impodollars et des poussières , vous avez le prix exact sur l'écran LED de la caisse .
Avez-vous des animaux de compagnies ?

Oui en effet : on a un setter dalreudin d'un an et demi . Pourquoi ça serait plus cher, alors ?

Oui et non : c'est soumis à une caution , qui vous est rendu à la fin du voyage si il ne s'est rien passé ou qui est conservée si il y a eut des incidents pendant le parcours .

Et à qui je dois la transmettre ?

Au contrôleur d'embarquement et au PC de sûreté intérieure du navire , Pont B, section 4.

C'est un voyage direct ou pas ?

Le trajet inclue une étape technique d'environ douze heures à Ankhorez , en Britonnie du Nord :
Vous avez droit en tant que VIP, grâce au tariff que vous avez choisi , à une séance de tourisme .
Je vous la réserve en étant clippée au prix ou pas ou je réserve rien du tout ?

Nan ! Génial ! J'y allais souvent étant gamin ! Je m'en rappelle encore ... Mais faut voir.
Bonne question ... Attendez un instant je vous prie ... Je sors mon téléphone portable :
Oui, allô ! Ouais, je suis en train de nous réserver les billets . Dis-moi est-ce qu'une courte visite de la municipalité d'Ankhorez en Britonnie Septentrionale t'intéresserait et les enfants ou pas ?
Ouais je connais : j'y ai passé des vacances de ski en été quand j'étais môme et c'est beau !
Hmhm, on serait encore largement dans les prix que je me suis fixé ... Oui , inclue sur le trajet .
Okay, merci de la réponse ! Je raccroche et je reviens au plus vite ! Raccrochage
Ouais donc c'est bon vous pouvez nous booker une séance de visite à Ankhorez !

Parfait alors je vous l'inclue sur vos tickets, à montrer au guide de la visite au moment venu .
Vous avez aussi une dernière escale technique de trois heures en Bédrétangasie mais c'est tout .

Voilà monsieur, vos tickets . N'oubliez pas de présenter vos titres de transports à la douane et au contrôleur général 20 minutes avant l'embarquement !

Merci pour l'avertissement , passez une bonne soirée .


Nous voyagerons sur un carferry, là encore comme pour l'aller, car nous sommes venus avec la voiture de tourisme , pour visiter le pays d'une manière plus agréable . Le départ est à 21 H 50, ce qui me laisse quatre bonnes heures pour réveiller doucement les enfants et les préparer au voyage :

Citer :
Maria ! Aleksander ! Debout , on est arrivés à Narvarion !

Mmmh ... Déjà ?

Doodooo ...

Oui ma puce , tu pourras dormir sur le carferry mais là il faut te réveiller, on va passer la douane !


Maria peine à se réveiller, mais quand faut y aller, faut y aller !
Je présente notre voiture au poste des douanes vonalyanes : vérification des papiers de tout le monde ainsi que du véhicule et des bagages puis fouille aléatoire d'un quart des sacs ... Etc ...
Et c'est d'un long ! A croire qu'ils prennent tout leurs temps pour nous emmerder...
Alex n'apprécie pas du tout de voir les flics vider son sac de jeux vidéos et de CDs de musique !
Mais bon ... C'est la loi . Ils nous laissent enfin passer vers 20 H !
Ces cons ont pratiquement bouffé la moitié notre intermède ante-embarquement !

Vite , tout rassembler et fermer les valises . Je laisse ma douce Sandra veiller sur les mômes tandis que j'file au bureau des contrôleurs pour la présentation des tickets et de l'approbation de la douane .

Et c'est ensuite bardé de toutes les autorisations que je glisse doucement la Hurrykan dans le navire en avançant au pas pour ne pas réveiller les enfants puis me dirige ensuite vers le bar.
Je m'installe à pas de velours, je pend ma veste au porte-manteau , j'appelle le tenancier.


Citer :
Alors qu'est-ce que ce sera , étranger ?

Un coup de gnôle frais et bien solide .

Okay, ça roule ...


Ce soir-là j'ai beaucoup réfléchi au destin de ma petite famille : au fond j'avais de la chance .
J'étais un blanc alekaner, marié avec deux enfants, un fils et une fille, dans une belle maison à Dorban et ma petite entreprise de construction en travaux publics est assez rentable ...
J'étais tiraillé par ce que je pensais du futur.
D'un côté la reprise économique touche le monde entier, et le commonwealth y est bien placé !
Donc les commandes ne sont pas près de s'arrêter, car quand tout va le bâtiment va ...
Et puis en plus mes enfants n'ont toujours connu que l'Aleka , et ce récent voyage au Vonalya a été planifié de longue date par mes soins et ma femme pour ne leur en montrer que le plus beau ...
Arriveraient-ils à s'intégrer à un pays dont ils ne connaissent ni le climat ni la langue ni la culture ?
Plus prosaïquement , leurs premières années scolaires seront-elles reconnues là-bas ?


Le soleil se couche peu à peu sur la Mer d'Elghinn : quand il reviendra , Ankhorez sera au loin !

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Mar Jan 03, 2017 6:26 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
Vie courante

Pendant ce temps dans les bureaux de l'antenne-relai à Kirkenesburg du Southern Star...
Le journal de gauche le plus prisé du pays et le plus ouvertement opposé à toute forme de ségrégation raciale au nom de l'égalité des chances (ce qui est osé, en Aleka !) se prépare à l'attaque .
C'est une étrange sensation de panique maitrisée qui règne à bord : les ultraprogressistes antiapartheid sont pour ainsi dire presque habitués à ce genre de scènes et ont fini par élaborer des business plans de réaction mesurée en plusieurs étapes pour savoir comment réagir, en ces cas-là .

Il faut dire que c'est une scène récurrente de la grande pièce de théatre politicosocial qui se joue à l'échelle du pays entier, pratiquement tout les jours sur cette ile surchauffée ...

Tout les dix à quinze ans , les néofascistes pro-apartheid de tout le pays entrent dans une colère sombre si l'on peut dire à propos d'un fait divers du moment où les noirs ont le mauvais rôle .
Le Mouvement de Résistance Alekaner, l'AWB, appelle alors ses troupes à la mobilisation !
Des colonnes de paramilitaires et de sympathisants se réunissent alors dans des centaines de petits villages puis convergent peu à peu de ruisseaux en rivières puis en fleuves jusqu'à tous venir se concentrer, ensembles et avec tout leur armement quasi-militaire , contre une seule ville .
Il est difficile de voir venir cette vague qui monte car enclencher tout le processus est long.
En plus , l'Aleka est un pays per se sanglant et très mouvementé : une poignée de morts dans un lynchage de noirs par des soudards alekaners en campagne n'intéresse personne ...
Il faut donc souvent un certain temps où ça bouge et remue avant de se rendre compte qu'il s'agit bien d'une crise de colère décennale de l'AWB, et pas d'un banal accident de personnes !

Une fois en ordre de bataille , l'AWB marche alors sur une grande ville : en général c'est très souvent sur l'une du TOP 5 des plus grandes métropoles du pays que ça tombe !
Soit Kirkenesburg, Dorban , Moonhoek , Grûnalia ou Port-Elisabeth ... D'une manière générale ça tombe quand même assez rarement sur Dorban et Port-Elisabeth car ce sont des bastions de la population blanche anglophone or les alekaners et les descendants de britons ne peuvent pas se sacquer.
Ni sur Moonhoek , d'ailleurs : trop loin ...

Donc de fait ça tombe surtout les villes du Witwatersrand , soit Kirkenesburg ou Grûnalia .

Et ce coup-ci , c'est au tour de la première qui se prépare donc à recevoir la venue de l'AWB...

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Jeu Jan 05, 2017 4:00 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
Vie courante

Il est 15 H 45, dans le hall d'entrée du Southern Star. Entre les faux palmiers et le carrelage en verre forgé au sol s'agitent toute une foultitude de petites mains s'affairant à transporter...
De très lourdes charges .

Dialogue :

Citer :
Patron : Vous ! Prenez-donc les barils à essence et remplissez-les d'eau glaciale !
La plus froide que vous pourrez trouver dans la batisse !


Ah ben aux sanitaires du troisième étage ! Ils se plaignent tout le temps de ne jamais avoir d'eau chaude pour pouvoir se laver les mains en sortant des WCs ...

Et vous ! Mettez-moi ça là , pour qu'on puisse y accéder à portée de bras sans s'baisser.
Quand à vous deux , prenez-moi ces caisses-là et amenez-les au pied de l'engin-là !


Image

Chef, oui chef.

Stagiaire !

Qu'est-ce que ce sera , patron ?

Un café serré pour moi et du café classique pour tout le monde ...

Et à vos ordres , chef.

On va en avoir besoin ...


Car il ne faut pas oublier, chers lecteurs , qu'ici c'est pas la Britonnie et ses policiers nombreux qui patrouillent dans les rues car ici c'est l'Aleka qui est un pays plus grand et plus libéral !
Ici les entreprises qui en font la demande peuvent , en cas de danger, se doter d'un matériel militaire lourd de défense personnelle et collective incluant entre autres les mitrailleuses .
Même en Aleka , pays du laissez-faire sur les armes , ce genre d'engins est prohibé au civil .
Mais lorsqu'il existe pour une personne ou une entreprise privée un risque trop important que l'on s'en prenne à eux avec violence et avec des armes à feu , l'état peut alors délivrer un permis .
Cette autorisation exceptionnelle n'est valable qu'un certain temps , à un certain lieu .
Et naturellement ne peut être exploitée que par les personnes en question !
Sauf que problème : le journal a bien obtenu le permis par courriel informatique mais n'a pas pu se fournir à temps en armement pour se protéger, auprès des armureries ! Que faire ?!

Dialogue :

Citer :
Dites-moi , chef... Vous croyez que c'est bien légitime de sortir la quincaillerie ?

Dit le jeunot stagiaire en tournant la tête vers le patron de l'entreprise , descendu voir le travail

Bof... Haussement des épaules

C'est-à-dire : bof ?

Bah que de toutes façons qu'on la sorte ou pas , les fascistes ils vont venir ici pour saccager les locaux et lyncher les membres de couleur du personnel , alors ...

Tourne la tête et regarde droit devant lui à travers le hall : Ouais pas faux ...

Quite autant , vu que ça trainait dans le coin derrière autant que ça serve !

Arrive une dame en courant qui semble être cadre du personnel

Jackson ! On les voit arriver, dans le penthouse , depuis l'Avenue du coin ! Ils arrivent !

Rassure-toi ma chérie ... Tout est presque fin prêt .

Mais !? Qu'est-ce ... Que c'est ... Que ce cirque ?!

Bah , tu sais les engins de défense dont je t'ai parlé !

Mais ce sont des putains de mitrailleuses Gatling, bordel !

Et alors ?! On a eu trois heures à peine entre le signalement de la Police et maintenant !
Moins d'une heure et demie depuis la réception du permis d'équipement et riposte !
On a du paré au plus pressé et sur le coup ça a été notre seule solution ...


Tu ne vas quand même pas me dire que tu n'as pas eu le temps d'aller à l'armurerie d'en face !

On est assiégée , ma chérie : tu ne te t'en rends pas compte mais c'est un siège !
Nous n'avions pas la possibilité de sortir sans être repérés par leurs éclaireurs ...
Le seul moyen c'était de nous armer, tout de suite , avec ce que l'on avait sous la main .
Or à nous tous on avait en tout et pour tout qu'une dizaine de pistolets et deux fusils d'assaut !
Nous n'aurions jamais tenu le coup, avec juste ça ...


Et avec ça-là , vous avez combien ?

Entre les deux mitrailleuses Gatling, on a une puissance de feu de 400 balles par minutes .

Et c'est suffisant ?

On a assez de caisses de munitions pour tenir un quart d'heure en feu continu .
Au-delà , il nous faudra prier, tout simplement ... Café ?


Oui j'veux bien ...

Avec ou sans sucre ?

Mets-moi z'en deux , tiens . Pis d'abord d'où tu les tiens , ces mitrailleuses ?!

On les a depuis le siècle dernier, stockées dans une cave après la Guerre des Boers .
Les britons s'en sont servis pendant la bataille de Kikamaoega et les ont laissé là .
Par droit d'ancienneté on en a formellement hérité en 1932, mais tout le monde les avait oublié .
Quand j'ai appris tout à l'heure que nous allions être attaqués , je me suis souvenu de les avoir vu l'an dernier, un soir, où l'on faisait le ménage dans nos bureaux et que j'étais descendu aux caves passer le temps en étant seul un moment avec mes pensées ...


Et tu crois sincèrement que ça va marcher, que ça suffira ?

Bah on verra bien , mais au moins on aura pas cédé sans combat !

Mais ça fonctionne comment tes engins de mort ?

Viens , je t'explique ... Dit-il en descendant l'escalier. L'engin pèse une trentaine de kilos ...

C'est vachement lourd !

C'est pas vraiment léger, je te l'accorde ... Et avec le plateau à roues c'est pire !
Fin bref. Il faut quatre personnes pour s'en charger, mais pas besoin d'y avoir de l'expérience !


C'est à la portée de tout le monde ?

Ouais , c'est ça qui est génial avec cette arme ! Tu mets les longues barres à munitions dans l'uppertacle qui est là et en tirant la manivelle les balles tombent toutes seules !
Elles se chambrent d'elles-mêmes dans les canons et la manivelle engendre le tir.


Bah et les trois autres pélos alors ?

Ah ben t'en as un pour remplir les barres à munitions , un deuxième pour les mettre en place sur la machine et un troisième qui asperge les canons à l'eau froide de temps en temps .

Pour pas que ça surchauffe ?

Exactement , ma chérie ...

Et si ça surchauffait ?

Ah bah là , ça nous péterait à la gueule ... Tout simplement ...

Ah ouais nan , 'fectivement ...

Ils s'enlacent un court instant puis montent au loin les cris de haine alekâns

Messieurs ! Ma chérie ... Petite courbette vers sa femme En piste tout le monde !

Chef, oui chef.

Que le spectacle commence ...

Il se souffle un air chaud dans les mains et s’assoit devant l'une des deux Gatling.

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Jeu Jan 05, 2017 8:28 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
Vie courante

Il est 15 H 57, dans le hall de l'antenne nordiste du Southern Star, un journal ancré à gauche très populaire dans la région de Moonhoek mais qui ici dans le Nord fait l'objet d'une véritable haine collective de la part de la population locale qui est majoritairement de droite et d'ethnie alekaner.

Tandis que dans le hall les petites mains s'activent pour mettre en batterie les 2 Gatling, le patron revint de la cave avec son sourire tordu des grandes heures : il lui est venu une idée ...

Citer :
Zack et Sony, suivez-moi !

Chef, oui chef.

Mais pourquoi faire , patron ?

J'ai eu une idée pour mieux protéger les gens d'ici ...

C'est-à-dire ?

Prenez l'engin là et arrimez-la à la boule de traction du 4x4 !

On l'emporte , patron ?

Oui , je sais où l'on a un bon panorama sur le quartier.

Oh , je sais ! Le rocher aux lions sur l'avenue du 3ème bloc !

Exactement ... Allons , allons ! Dépêchez-vous ! Prenez les caisses , aussi !


Comme son nom l'indique le rocher aux lions est rocailleux . Bien entendu il n'y a pas de lions .
Mais y en avait à l'époque où l'endroit n'était pas encore le centre-ville de Kirkenesburg...
Depuis ce renfoncement qui fait comme une espèce de grotte , y a une vue imprenable !
Or, pour atteindre le hall du Southern Star, depuis l'autoroute du Sud d'où viennent les émeutiers il faut obligatoirement passer par une large route passant bien en vue du Rocher aux Lions !

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: On Every Street
Message Publié : Dim Jan 08, 2017 9:19 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 2:37 pm
Message(s) : 4392
Localisation : Hokkaido A-27
Vie courante

Au Palais Gouvernemental , le Premier Ministre boit le thé avec la Chancelière .
Il lit en même temps les journaux sur son ordinateur compact avec Internet .
Sur le bureau , à côté du bureau , trône une magnifique tasse à thé en porcelaine :
Elle est d'exactement la même série qui a servit au Galaktika mais n'avait pas été embarquée !
Aujourd'hui le vieux fidèle , ce beau service à thé , orne l'office de travail d'Erik Per Sullivan .

Quand soudain il se révolte ! Un article du Free Mail Online le fait frémir, de colère !
Il mentionne en quotation un article de l'Yndenland Dagblad , traitant du Galaktika .


Citer :
Qu'est-ce que tu as Erik pour sursauter de la sorte ?

Je viens de lire un truc absolument scandaleux sur le Free Mail Online !

Bof, ça sera pas la première fois ! Ni la dernière , d'ailleurs ...

Ah ouais mais là ils exagèrent !

Pourquoi ? Qu'est-ce qu'ils ont encore dit ces cons-là ? Presse de gauchiasses ...

Nan , c'est pas eux ! Enfin pas directement ...

Bah alors quoi , à la fin ?!


Ils disent que dans l'Yndenland Dagblad une journaliste affirme , je cite :


Citer :
Un de leurs (à la Britonnie) États associés au sein du Commonwealth des Nations, l'Aleka, encourage toujours la ségrégation raciale organisée en entretenant ce système d'apartheid et mène dans l'indifférence générale une guerre d'extermination en Kaskadia .


Sacré journalope , n'est-ce pas ?!

Mh'j'pige pas ... Qu'est-ce que t'y vois de grave ?


Bah ! Enfin ! Je te le récite : "Guerre d'extermination en Kaskadia", c'est marqué !

Oui et alors ?

Ben y a rien qui te choque ?!


Nan pourquoi ?


Ils osent dire que l'on serait en train d'exterminer les noirs en Kaskadia !

Mmmh', bah c'est pas ce que l'on est en train de faire ?

Mais si !


Dans ce cas qu'est-ce qui t'énerves ?

Bah c'est que eux ils osent le dire à voix haute ! C'est censé rester secret !

Bof, en même temps pour ce que l'on en a à carrer...

Ouais certes , m'enfin tout de même : Fait gaffe que ça se voit pas trop, Lizzie !

Hmhm , j'en parlerais à la prochaine réunion du conseil ...

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO