SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Juil 25, 2017 7:06 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : [i25] - Sans nom
Message Publié : Mar Juin 16, 2015 7:39 pm 
Hors-ligne
Dirigeant reconnu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 14, 2015 7:45 pm
Message(s) : 128
[i25] - Sans nom
Superficie : 28 000 hectares
Habitants : non
Ressource : ours polaires


---

Incroyables, des marins de Schenkennie posent avec leur smart-phone devant une banquise en miettes, qui s'étend jusqu'à la calotte glacière du pôle nord, encore plein de surprises.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [i25] - Sans nom
Message Publié : Jeu Juin 18, 2015 7:10 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1261
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Alors que les services secrets schenkenniens consultent les réseaux sociaux afin de savoir ce qu'il s'y passe, l'un des agents se retrouve face à la photo prise par les marins schenkenniens. En lisant les commentaires de la publication, celui-ci constate que les auteurs de la publication ont spécifié que l'île ne figurait pas sur leurs cartes lorsqu'ils l'ont trouvée.
L'agent appelle immédiatement son supérieur qui prend contact avec le général Kawrantin Ar Bras, commandant de la Lu an Impalaer, qui transmet l'information au Ministre de la Guerre Tanig Soc'hial.
C'est ce dernier qui se rend dans le bureau de l'Empereur pour lui annoncer la nouvelle.


Maréchal Tanig Soc'hial, Ministre de la Guerre : Sire, je suis porteur d'une très bonne nouvelle.

Il attendait une réaction de l'Empereur, tandis que celui-ci le fixait, attendant qu'il poursuive.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek, constatant que la suite ne vient pas : Eh bien, allez-y, crachez le morceau.

Maréchal Tanig Soc'hial, Ministre de la Guerre, déçu : Des marins de l'Empire semblent avoir découvert une nouvelle île jusqu'alors inconnue.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek, réjoui par la perspective d'agrandir son territoire : Ah oui, et ou se situe-t-elle ?

Maréchal Tanig Soc'hial, Ministre de la Guerre, satisfait de l'enthousiasme de son interlocuteur : Nos services l'ignorent pour l'instant. Nous avons été informés par la découverte de l'île par une photographie prise par les marins sur les lieux et postée sur les réseaux sociaux. D'après le paysage, il semble que l'île se situe dans l'Océan Arctique, près de la calotte polaire.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Prenez contact avec les marins afin qu'ils nous donnent la localisation de l'île. Vous y ferez envoyer une équipe d'exploration. Je veux que le drapeau impérial flotte sur ce caillou avant la fin de la semaine !

Maréchal Tanig Soc'hial, Ministre de la Guerre : Bien, Sire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [i25] - Sans nom
Message Publié : Jeu Juin 18, 2015 7:25 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1261
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Deux jours plus tard, une navire civil est affrété dans le port militaire de Maklaris.
À son bord embarquent :
  • Les quatre marins ayant découvert l'île
  • Un colonel de l'Armée Impériale
  • Vingt soldats de l'Armée Impériale
  • Un géologue
  • Un anthropologue
  • Un zoologue
  • Un botaniste
  • Une équipe d'ingénieurs du génie civil

Leur ordre de mission est le suivant :
  • Sécuriser l'île
  • Planter le drapeau impérial sur les côtes nord, sud, est et ouest de l'île
  • S'assurer que l'île est inhabitée ; sinon, prendre contact avec les autochtones
  • Étudier la faune et la flore de l'île
  • Procéder à une étude géologique du terrain
  • Rechercher d'éventuelles ressources naturelles (minières, énergétiques, halieutiques...)
  • Étudier les possibilités d'aménagement de l'île en vue d'en faire une base stratégique de l'Empire
  • Évaluer la possibilités d'une éventuelle colonisation


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [i25] - Sans nom
Message Publié : Dim Juin 28, 2015 6:51 pm 
Hors-ligne
Dirigeant reconnu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 14, 2015 7:45 pm
Message(s) : 128
Un officier responsable des affaires maritimes conseille au Maréchal Tanig Soc'hial, Ministre de la Guerre, de prendre contact avec le Vosroskom en Rostovie, pour les tenir informés de la découverte et s'assurer de ne pas froisser son voisinage direct, garantissant notamment des positions neutres militairement de la région, et des projets de la Schenkennie pour cette île.

Comme indiqué par les premiers survols aériens, l'île n'est pas peuplée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [i25] - Sans nom
Message Publié : Sam Oct 17, 2015 10:34 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1261
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
HRP : Par souci de cohérence, ce RP se déroule quelques jours après mon dernier message RP sur le sujet, juste avant mos absence.

Assis derrière son bureau, situé dans l'aile gouvernementale du Palais Impérial, le Maréchal Tanig Soc'hial consultait les rapports journaliers remis par les chefs d’état-major. Situé en haut de la pile, celui du colonel Gwenn Gornig, responsable de l'exploration de l'îlot découvert par les pêcheurs schenkenniens au pôle nord, était très attendu par le Ministre de la Guerre, qui s'empressa de le lire.

[+] Rapport
Rapport a écrit :
Rapport d'exploration

Rédigé par : Colonel Gwenn Gornig
Rédigé le : 2 juillet 2027
Mission : Exploration d'une île découverte par des marins

Le navire Veaj transportant les membres de l'expédition est arrivé sur la côte sud de l'île le 27 juin 2027 à 10h14min. L'équipage a mis les canots pneumatiques en mer à 10h35min et la totalité de l'équipe d'exploration a posé le pied sur l'îlot à 10h48min. Le drapeau impérial a immédiatement été planté sur la côte et l'ensemble du groupe s'est attelé à l'établissement du camp de base. Celui-ci a duré une heure.
J'ai ensuite séparé l'expédition en deux groupes, confianr le commandement d'une unité constituée de douze hommes au capitaine Maeleg, à qui j'ai donné l'ordre d'escorter l'équipe scientifique afin d'explorer et de sécuriser l'îlot dans son entier, tandis que je supervisais la mise en place d'un port artificiel temporaire au lieu où nous avons accosté, afin de pouvoir décharger le reste du matériel contenu dans le navire de l'expédition.
L'unité d'exploration du capitaine Maeleg est revenue à 18h26min, peu avant la tombée de la nuit, après avoir exploré la moitié de l'île et fait flotter le pavillon national sur la côte ouest.
La construction du port et l'exploration ont repris le lendemain. La construction a été terminée à 14h00 et le navire a pu être amarré sur la côte. Nous avons alors pu décharger le reste du matériel et les marins se sont installés dans le camp de base.
L'unité de Maeleg est revenue à 19h18min, après avoir entièrement exploré l'île.

Dans les jours suivants, nous avons élargi le camps de base de manière à entourer une crique sécurisée par l'unité d'exploration le second jour. Les militaires du génie y ont installé un port temporaire capable d'accueillir une petite flotte de ravitaillement. Pendant ce temps, l'équipe scientifique s'est assurée de remplir les objectifs de la mission.

L'île est totalement inhabitée, aucune population autochtone n'a été rencontrée.
Le climat est glacial et la température moyenne avoisine les -3°C. Le terrain est presque entièrement recouvert par la glace et la neige, c'est pourquoi la flore est absente, à l'exception de quelques conifères.
En revanche, une population d'ours polaire relativement importante a été détectée. Des effectifs plus importants seraient nécessaires afin de procéder à un recensement, mais l'équipe scientifique nous a donné une estimation de trois milliers d'individus.
La crique pré-aménagée au sud-est semble propice à l'établissement d'une base marine permanente. Les falaises qui longent le littoral rendent par ailleurs le terrain facile à défendre.
Je recommande par conséquent l'envoi de davantage d'hommes et de matériel afin d'établir une base permanente sur cette île.
Les conditions climatiques, notamment la température, ne semblent cependant pas propices à une colonisation par des populations civiles.

Sont joints en annexe une carte topologique de l'îlot (Annexe 1), ainsi qu'une carte stratégique recensant les aménagements mis en place par l'expédition et les importantes populations d'ours polaires détectées (Annexe 2).

[+] Annexe 1
Image

[+] Annexe 2
Image

Légende :
Point d'accostage : Disque noir à bords rouges
Éléments du camp de base : Rectangles verts à bords noirs
Ports temporaires : Rectangles oranges
Quartier général : Hexagone rouge à bord noir avec croix
Centre d'étude zoologique : Losange Bleu à bords noirs
Principales populations d'ours polaires : Ours polaire


Au moment où il eut fini sa lecture, un garde entra dans la pièce afin d'annoncer l'entrée du Ministre de la Diplomatie. Tanig Soc'hial se leva afin de l'accueillir.

Yann Breutaad : Bonjour Tanig.

Tanig Soc'hial : Bonjour.

Yann Breutaad : J'ai cru comprendre que c'est a vous l'Empereur a confié le commandement de la mission envoyée sur l'îlot découvert dans l'Arctique.

Tanig Soc'hial : C'est exact.

Yann Breutaad : Je me permettrai dans ce cas de vous soumettre un suggestion, ou plutôt un conseil.
Cette île, voyez-vous, se situe très près de la ZEE rostove. Je pense qu'il serait bon de leur en toucher un mot avant qu'ils ne le decouvrent par eux-mêmes, et n'utilisent cet argument afin de légitimer une éventuelle annexion...

Tanig Soc'hial : Personnellement, je suis plutôt d'avis de laisser les choses comme elles sont et espérer qu'ils ne nous tombent pas dessus. Néanmoins, si vous y tenez, j'en toucherai un mot à l'Empereur.

Yann Breutaad : Je m'y attendais.

Tanig Soc'hial : Néanmoins, si vous y tenez, j'en toucherai un mot à l'Empereur.


Après que le Ministre de la Diplomatie avait quitté la pièce, Tanig Soc'hial le suivit et prit la direction du bureau de l'Empereur. Après avoir été annoncé, il présenta le rapport au Chef de l'État et lui fit part de la suggestion de Yann Breutaad.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Je partage l'avis de Breutaad, Maréchal. Si la Rostovie décidait de s'en mêler, nous n'aurion absolument aucune chance de conserver cette possession. Par ailleurs, garder tout cela secret rendrait difficile l'envoi de colons.

Tanig Soc'hial : Dans son rapport, le Colonel Gornig ne recommande pas la colonisation.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Il va pourtant bien falloir la mettre en place. La présence de colonies schenkenniens sur ce territoire y légitimerait notre présence. Il suffira d'aménager des habitations bien isolées. Avec la propagande adéquate, nous devrions attirer un bon nombre de colons potentiels. J'en parlerai à Patrick Kiger.

Maréchal Tanig Soc'hial : Bien, Sire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [i25] - Sans nom
Message Publié : Jeu Déc 31, 2015 3:03 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1261
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Affalé, comme à son habitude, dans le fauteuil situé derrière son bureau, l'Empereur recevait ses ministres de la Diplomatie et de la Défense afin de les entretenir à propos des projets de l'Empire pour l'îlot Douar Gwenn.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Messieurs, nous n'avons toujours pas reçu de réponse de la part de la Rostovie concernant notre proposition de les faire participer aux projets scientifiques menés sur l'île.

Yann Breutaad, Ministre de la Diplomatie : Ils nous ont fait parvenir une missive indiquant qu'ils comptaient réfléchir à la question, Sire.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Celà fait déjà plusieurs mois qu'ils réfléchissent. Je pense que c'est suffisant pour prendre une décision. À mon avis, ils me comptent simplement pas reconnaitre nos droits sur l'île.

Il se tourna vers son Ministre de la Défense.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : C'est vous que j'aurais dû écouter, Tanig. Nous aurions dû renforcer les défenses de l'île tant qu'il en était encore temps et tenir les Rostovs à l'écart. Le Vosroskom n'aurait peut-être même pas appris l'existence de l'île avant que nous l'ayons colonisée.

Tanig Soc'hial, Ministre de la Défense : Il n'est pas trop tard pour améliorer les défenses de l'île, Sire. Si les Rostovs préparent effectivement quelque chose, il est plus que jamais temps de fortifier le rivage. Avec votre permission, je lancerai un appel d'offre afin de trouver une entreprise étrangère capable de nous fournir le matériel nécessaire et des ouvriers qualifiés pour ériger une ligne de défense côtière.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Ne nous affolons pas, tout cela n'est que spéculation pour le moment.
Cependant, il est vrai qu'il vaut mieux prévenir que guérir. Permission accordée, Maréchal.
De mon côté, je tâcherai de m'entretenir avec le Haut Conseiller afin de déterminer par quels moyens nous pourrions attirer les colons sur ce caillou gelé.

Tanig Soc'hial, Ministre de la Défense : Pourquoi leur laisser le choix ? Imposons cette migration à un groupe de chômeurs et à leur famille.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Ne soyons pas trop radicaux. Cependant, je pense que la cible est la bonne. Les militaires affectés sur la base s'installeront avec leurs familles, qui auront besoin de commerçants, de médecins et de professeurs afin de s'approvisionner, se soigner et d'éduquer leurs enfants. De quoi créer tout un mini-village ! À ceux-là s'ajouteront les écolos en manque d'air frais et désireux de voir les ours polaires.
Vous savez ce qu'il vous reste à faire, vous pouvez disposer, messieurs.

Les deux Ministres saluèrent l'Empereur avant de quitter la pièce. Celui-ci resta un moment à regarder la porte par laquelle ils étaient sortis, pensif. Yann Breutaad le décevait de plus en plus et il commençait à penser que l'attitude, certes brutale, mais pragmatique, du Maréchal Soc'hial s'avérait souvent être la plus efficace. A l'inverse de ce qu'il pensait jusque là, il était préférable d'agir d'abord et de n'utiliser la diplomatie qu'en dernier recours...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [i25] - Sans nom
Message Publié : Mar Jan 12, 2016 12:41 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1261
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Image


Image
Pierrig Drouklazh


[i]Une sonnerie stridente me réveille en sursaut. On dirait le son d'une cloche, pas celle d'une église mais plutôt d'une cour de récréation. Je me redresse légèrement et voit que tout vacille autour de moi. Finalement, au bout d'une semaine de trajet, le mal de mer ne me sera toujours pas passé. Un nouveau haut-le-cœur se manifeste chaque fois que je sens le navire tanguer. Je n'ai mêle pas le temps de me frotter les yeux que déjà j'entends retentir la voix du commandant de bord relayée par les haut-parleurs.


"Mesdames et Messieurs, ici le Commandant de Bord. Nous arrivons à destination de l'Île de Douar-Gwenn. Je vous recommande de vous préparer à quitter le bord du ferry et de vérifier que vous n'avez rien oublié à notre bord. J'espère sincèrement que vous ayez passé un agréable voyage et vous souhaite que tout se passe bien dans votre nouvelle vie de colon."

Je ne me sens pas très bien, partagé entre la satisfaction d'être enfin arrivé et le malaise causé par mon mal de mer. Alors que je tente d'ouvrir les paupières, je vois que Maël se trouve juste en face de moi.

Maël : Réveille-toi, Pierrig. Ça y est, on est arrivés !

Maël, le premier ami que j'ai depuis au moins cinq ans. Il faut dire que je n'ai pas fréquenté grand monde depuis la mort de mon père au début la Guerre Civile. Il était tout ce que j'avais et, depuis, ma vie n'était plus rien, c'est pourquoi j'avais saisi cette occasion pour en commencer une nouvelle, ailleurs.
J'ai rencontré Maël au début du voyage, peu de temps après que le ferry a quitté le port. Lui non plus n'avait plus rien qui le retenait en Schenkennie, et a décidé comme moi de se lancer dans cette aventure. Nous avons vite sympathisé et avons passé la majeure partie du voyage ensemble. À présent, celui-ci est terminé, mais j'espère quand même que nous nous reverrons là-bas.

Après avoir pris nos affaires et suivi les autres passagers, nous nous retrouvons sur le pont du navire. D'ici, la vue est magnifique. L'île ressemble à un énorme rocher qui aurait jailli au milieu de la banquise. Escorté par deux patrouilleurs, notre ferry longe cette dernière et entre dans une crique où semblent déjà avoir été aménagés des ports d'attache pour les bateaux. Une fois les amarres larguées, un ponton est déployé et plusieurs militaires montent à bord.


"Placez-vous en file indienne et ne quittez le navire qu'une fois que vous aurez été pointé."

Maël et moi sommes les derniers à quitter le navire. Après nous avoir pointés, les militaires ont froncé les sourcils, étonnés. Je reste immobile un instant, la sueur au front, craignant que ce soit à cause de moi, mais je suis rassuré en les voyant se tourner vers le commandant de bord sans prêter davantage attention à moi.

"Il doit y avoir un problème, je n'en ai compté que deux cent quatre-vingt-dix-neuf."

"Il y a eu un incident pendant le voyage. L'un de nos passagers semble être passé par-dessus bord pendant la nuit. Nous ne nous en sommes rendus compte qu'au matin et avons envoyé des hommes à bord de canots pneumatiques gonflables afin de le retrouver, mais ils n'en ont ramené que des morceaux qu'ils avaient trouvé flottant sur la surface de l'eau. Le malheureux était probablement mort de froid avant de se faire dévorer par les poissons. Enfin nous l’espérons, du moins."

"Et vous n'avez pas la moindre idée de ce qui aurait pu causer sa chute ?"

"Oh, les causes possibles sont nombreuses, allant de l'accident au suicide."

"Je vois. A bientôt, Capitaine. Il faut que j'aille m'occuper des colons."

Nous étions en effet tous en train d'attendre nos instructions sur le quai. La température n'était pas très clémente, mais l’État nous avait gratuitement fourni de quoi nous couvrir à notre arrivée.

"Suivez-nous. Nous allons vous conduire jusqu'à vos quartiers temporaires. Il s'agit de tentes militaires chauffantes spécialement réaménagées. Ce n'est cependant que provisoire, en attendant que vous ayez pu construire vos futurs vrais logements."

On nous assigne des tentes par groupe de quatre. Heureusement, les militaires nous laissent libres dans le choix des groupes. Maël et moi nous sommes mis avec Karadeg et Marvin, deux camarades avec lesquels nous avons sympathisé pendant le voyage sur le ferry. Les militaires nous conseillent alors de manger et de nous coucher, car une dure journée nous attend demain. Il est en effet prévu que nous apprenions à construire nos futures habitations.

Après avoir cuit quelques rations de combat sur le réchaud qui nous avait été fourni, nous avons rapidement dîné. La nourriture proposée ne méritait pas vraiment que nous nous attardions dessus à vrai dire, même si nous ne nous attendions pas à quelque chose de mieux à notre arrivée. Enfin, nous éteignons les lumières et nous nous couchons, préférant suivre les conseils des militaires. Cependant, le sommeil ne vient pas. À l'excitation liée à note arrivée se mêle notre appréhension quand à se qu'il se passera demain, ainsi que nos interrogations sur ce qu'il s'est passé pendant le voyage. Personne ne sait comment ce passager s'est retrouvé par-dessus bord...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [i25] - Sans nom
Message Publié : Dim Jan 17, 2016 4:39 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1261
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Les membres du gouvernement impérial sont réunis autour de la table de la Salle du Conseil pour l'habituel Conseil hebdomadaire, auquel prennent part l'Empereur, le Haut Conseiller et les Ministres.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Quel est le sujet suivant ?

Patrick Kiger tourne une page du dossier qu'il a entre les mains, et duquel chaque membre du Conseil détient une copie.

Haut Conseiller Patrick Kiger : Le rapport du Maréchal Soc'hial sur la colonisation de Douar Gwenn. Nous vous écoutons, mais soyez concis.

Maréchal Tanig Soc'hial : Tout d'abord, sachez que les premiers colons, au nombre de trois cent, sont arrivés sur l'île. Ils sont pour le moment logés dans des tentes militaires mais ils devraient d'ici peu recevoir des instructions concernant l'édification de la nouvelle colonie. Je vous invite à regarder la page vingt-deux du dossier.

Les autres membres du Conseil s'exécutent. Le Ministre de la Guerre reprend une fois qu'il n'entend plus les pages se tourner.

[+] Page 22
Image

Maréchal Tanig Soc'hial : Vous connaissez sûrement déjà cette carte, qui figurait dans le rapport du Colonel Gornig, le commandant de la première expédition envoyée sur l'îlot. J'y ai cependant ajouté la localisation du site où sera édifiée la première colonie. Nous avons choisi un lieu assez éloigné des populations d'ours polaires, par mesure de sécurité, mais cependant assez près de d'une petite forêt de conifères où les colons pourront se procurer une partie du bois nécessaire à la construction de leurs habitations, en plus des ressources qui seront importées directement depuis la métropole. La forêt va bientôt être explorée afin de s'assurer qu'elle ne renferme aucun danger pour nos bûcherons, ainsi que pour les scientifiques qui viendront en étudier la faune et la flore.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Bon travail Maréchal. Pour rester sur ce sujet, avez-vous eu des nouvelles de la part du Vosroskom, Breutaad ?

Yann Breutaad, Ministre de la Diplomatie : Aucune, Sire.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Je vois. Et comment nos projets de fortification avancent-ils, Maréchal ?

Maréchal Tanig Soc'hial : Aucune entreprise étrangère n'a répondu à notre appel d'offre, Sire. Je pense qu'il va falloir que nous mettions nous-même au point les plans de notre système de défense côtière. Mais nous n'aurons pas le choix concernant l'approvisionnement en matériel : il nous faudra faire appel à un fournisseur étranger. Je suis prêt à publier un nouvel appel d'offre dès aujourd'hui.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Agissez en conséquence. Une dernière chose concernant Douar Gwenn : que pouvez-vous me dire concernant les recherches de notre avant-poste scientifique ?

Maréchal Tanig Soc'hial : Rien pour le moment. Leur rapport nous sera communiqué après l'exploration du bois.

Empereur Gwenael Ar C'halloudek : Je vois. Bon, peut-être pouvons-nous passer au sujet suivant ?

Le Haut-Conseiller tourne la page de son dossier et, après avoir marqué une courte pause, annonce à tous, l'air dépité, le prochain sujet à l'ordre du jour.

Haut Conseiller Patrick Kiger : L'économie...

Toute l'assemblée ne peut s'empêcher de grincer des dents...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [i25] - Sans nom
Message Publié : Lun Avr 03, 2017 2:54 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1261
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Solitudes

Image


Glissant prudemment le long de sa corde, Loïc Lagadeg, alpiniste de l'Armée Impériale, poursuivait sa descente au fond du tunnel creusé par les équipes de forage. Cela faisait plusieurs mois déjà que les services scientifiques de la base schenkennienne située sur l'îlot arctique Douar Gwenn avaient repérées des émissions d'ondes électromagnétiques anormales depuis un point situé à un kilomètre sous la glace. Pensant avoir affaire à du matériel rostov égaré lors de la Guerre du Jugement Dernier - peut-être un sous-marin nucléaire - l'état-major schenkennien s'était empressé d'ordonner la constitution d'une équipe de forage afin d'exhumer l'appareil responsable de ces émissions.
À mesure que Loïc Lagadeg poursuivait sa descente, les Schenkenniens se rapprochaient de leur objectif. L'état-major, penché sur les stations de radio du poste de commandement, écoutait avec attention chacune des transmissions de l'alpiniste. La Schenkennie s'apprêtait peut-être à faire sa plus importante découverte depuis la Grande Guerre. Le moindre grésillement suffisait à susciter une énorme montée d'adrénaline chez les généraux schenkenniens.

Radio : Grrzzz...

Tout l'état-major retint son souffle.

Radio : Je continue ma descente.

Les généraux soufflèrent tous simultanément.

Radio : Ah...

À nouveau, l'état major suspendit sa respiration.

Radio : Je crois que j'aurais dû passer aux toilettes avant de partir...

Les généraux eurent du mal à cacher leur agacement.

Générale Ilana Jontek : Ne communiquez que si c'est nécessaire, Lieutenant.

Ce n'est qu'une demi-heure plus tard qu'un grésillement se fit à nouveau entendre.

Radio : Grrzzz... Ici le Lieutenant Loïc Lagadeg. Je viens d'atteindre le bout du tunnel de forage.

Générale Ilana Jontek : Décrivez ce que vous voyez, Lieutenant.

Radio : Ben... de la glace...

Un silence gênant s'installa pendant quelques secondes, avant que la radio se mette à nouveau à grésiller.

Radio : Attendez, je vois quelque chose. On dirait une sorte de clavier, avec des symboles bizarres.

Les généraux, intrigués, n'avaient aucune idée de ce dont le Lieutenant Lagadeg voulait parler. Ils se contentèrent d'écouter, espérant avoir davantage de précisions.

Radio : Une minute, je crois que j'aperçois autre chose au loin. Ça m'a l'air gros.

L'alpiniste schenkennien fit quelque pas avant de s'arrêter net, bouche bée en voyant ce qui se trouvait devant lui.

Radio : Par tous les dieux... Vous devriez absolument voir ça...

Image

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO