SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Sam Avr 29, 2017 3:42 pm

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Sam Fév 25, 2017 11:17 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3515
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
14 Juin 2032

Des paysans découvrent un butin de guerre du Parti Communiste Kaiyuanais


Image
Le dragon bleu de Khimphu évalué à 23,6 millions de $ est l'une des œuvres d'art ayant été retrouvé dans une cache du Parti Communicte Kaiyuanais


Nombreux ont été les moyens pour le Parti Communiste Kaiyuanais de financer ses activités civiles et militaire tout au long de la guerre civile. Impôt révolutionnaire, réquisition des mines du nord, soutiens financier de nations frères; ce sont les exemples les plus connus du financement de la faction communiste qui a réussis à contrôler la majeure partie du Royaume de Khimphu et partiellement les Royaumes d'Arikans, de Khao Cham, de Kunhan et d'Angkor Boray au sommet de sa puissance jusqu'à la création de l'Alliance entre les Clans Arakanais, les Clan Chams, le Clan Huan, le Clan Shushen et plusieurs clans intermédiaires contre les communistes. Un autre moyen de financement peu connu de cette faction était le pillage systématique des trésors, antiquités et oeuvre d'art au sein des territoires sur leur contrôle. Une quantité phénoménale d'oeuvres d'art furent vendu à l'étranger de cette manière afin de remplir les coffres du Parti Communiste Kaiyuanais et financer l'effort de guerre. Mais l'effondrement de la Grande Hégémonie et la crise mondiale qui s'ensuivit mit un terme au trafic dû à la baisse dramatique de la demande étrangère. C'est ainsi que des caches furent construite afin d'entreposer les trésors encore en leur possession dans l'attente d'une reprise de la demande.

C'est l'une de ces caches que des paysans de la Préfecture de Tengsa ont découvert hier alors qu'ils défrichaient un boisé afin d'y installer une nouvelle rizière. La Gendarmerie Royaule de Khimphu a confirmé la véracité de la découverte lors d'une conférence de presse en soirée et annoncé que le Ministère Impérial de la Culture, du Patrimoine et des Communications avait pris l'affaire en main. L'Agence de la protection du Patrimoine et des Antiquités, affilié au Ministère, aurait déjà été dépêché sur les lieux afin de tenir un registre dudit butin de guerre afin d'évaluer l'état des œuvres et éventuellement tenter d'identifier leurs propriétaires légitimes. Des fuites d'information provenant de la Gendarmerie Royale de Khimphu mentionneraient la présence de Bouddhas d'Or du Monastère de Seishi, de nombreuses pièces de porcelaine bleu Huan, la célèbre fresque d'ivoire du village de Fenhu et d'une importante quantité de bijoux et d'objets de jade.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Jeu Mars 09, 2017 3:11 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3515
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
24 juillet 2032

Le démantèlement d'un réseau de trafic humain mène à l'arrestation de 122 personnes

Image
Les orphelins de guerre ont été longtemps les premières victimes du trafic d'être humain durant la guerre civile


La Gendarmerie Royale de Dàk Hoà en coopération avec le Bureau Impérial d'Investigation, les Gendarmeries Royales de Boray, de Lucheon et de Surin, ainsi que les Forces de police métropolitaine de Marinduque, Yentsu, Shengfen et Mowloon a démantelé hier un vaste réseau de trafic humain qui aurait opéré en toute impunité depuis deux décennies grâce au chaos généré par la guerre civile. Ce réseau, dont l'épicentre se trouve à Dàk Hoà, trafiquait principalement de jeunes femmes et surtout des enfants destinés aux marchés internationaux. Angkor Boray aurait été utilisé comme plaque tournante du commerce; la marchandise étant envoyé selon les besoins au sein des différents ports de la côte; Marinduque, Yentsu, Lucheon, Shengfen et Mowloon en tête de liste.

La GRD, qui dirige l'opération nommé SOLEIL ROUGE, a ainsi officiellement annoncé l'arrestation de 122 individus par les différents corps de police concerné sans précisé leurs identités. Toutefois, le porte-parole du Bureau Impérial d'Investigation a annoncé que 7 citoyens étrangers auraient été arrêté, ainsi que 22 individus détenant la double citoyenneté. Seul la Police Métropolitaine de Mowloon a confirmé l'arrestation de deux citoyens Britonniques et la publication d'un mandat d'arrestation pour un troisième citoyen c'étant réfugié au Consulat Britonnique de Mowloon. Du côté de Marinduque, la Police Métropolitaine n'a pas voulu confirmer l'identité des 6 individus arrêtés sur son territoire, mais des témoins affirment qu'un groupe de touriste Amarantins aurait été embarqué par la police tard dans la soirée.

L'Opération a permit la libération de 82 femmes et jeunes filles, ainsi que de 24 enfants séquestrée dans des containers et des maisons closes. Les victimes ont été pris en charge par l'Hôpital de la Police à Dàk Hoà où les agents de la GRD ont procédé à leur identification et leur déposition. Ceux-ci ont confirmé la nationalité kaiyuanaise des victime, excepté une seule qui pourrait être une citoyenne Sengaïaise.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Mar Mars 21, 2017 4:43 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3515
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
31 Août 2032

La mousson endommage le barrage de Lat Sahong; présage d'une catastrophe?

Image

Barrage de Lat Sahong avant le début de la mousson


Le barrage hydroélectrique de Lat Sahong est le premier d'une série de sept barrages hydroélectrique construit entre 1967 et 1975 sur le fleuve Luban Reap, frontière naturelle entre les Royaumes de Dàk Hoà et de Boray. Trois d'entre eux furent détruit lors de la guerre civile et les quatre derniers ont été remis en service malgré les dommages sur leurs infrastructures issu de la guerre ou du manque d'entretiens. Les quatre barrage en question sont actuellement en pleine rénovation par la Société Impériale à l'Énergie et celle-ci avait bon espoir de terminer les travaux vers la fin de l'année 2033. Or, les pluies de la mousson des dernières semaine est venu compliqué la situation alors que les données météorologiques enregistrent des records de pluies dépassant les moyennes de saisons. Ainsi en ce mois d'Août, 388 mm de pluies sont tombé dans le nord du Royaume, aux environs de Sontey alors que les moyennes saisonnières enregistrent habituellement 268 mm de pluies. D'autant plus que le dernier recors pour le mois d'Août se situe autour de 332 mm de pluie durant l'année 1932. Une situation exceptionnelle qui a obligé les autorités à ouvrir les vannes des barrages de Lat Sahong, de Prakakham, de Pak Sua et de Pak Sunek durant les deux dernières semaines, obligeant l'évacuation de 12.000 personnes. Or, durant la journée d'hier, des glissements de terrains à proximité du barrage de Lat Sahong ont fortement compromis l'intégrité structurelle de celui-ci, forçant les autorités à lancé un avis d'évacuation pour 45.000 personnes tard le soir par crainte d'une catastrophe d'envergure. En conférence de presse tôt ce matin, les responsables de la Société Impériale à l'Énergie et de tout les paliers de gouvernement ont présenté à la presse un chronologie des événements et un tableau de la situation actuelle.

Citer :
«À 16h43 exactement, la façade nord du réservoir du barrage de Lat Sahong c'est effondré sous forme d'un glissement de terrain causé par les pluies diluviennes des derniers jours. Ce glissement de terrain a obstrué nos vannes de secours et deux des huit vannes principales, diminuant considérablement nos marges de manœuvre pour faire face aux pluies inhabituelles de ces dernières semaines. Le glissement de terrain a aussi causé une montée des eaux de près de 6 mètres dans le réservoir et dépasse actuellement de 2 mètres la limite critique à ne pas atteindre. Le barrage subit actuellement une pression énorme qui met à l'épreuve son intégrité structurelle déjà éprouvé par la guerre civile et des décennies de manque d'entretient.»


Mais ce qui inquiète les autorités, se sont les conséquences d'une rupture du barrage en question sur les autres barrages en aval, de plus petites tailles et toujours en pleine réfection. Une rupture en chaîne pourrait causer des inondations tout le long du fleuve jusqu'à la baie de Yentsu, ce qui représente un bassin de population de 7,8 millions d'individus. C'est une course contre la montre qui s'enclenche alors que le gouvernement déploie toutes ses ressources pour diminuer la pression sur le barrage de Lat Sahong et préparer la société civile au pire. Un ordre d'évacuation visant 500 000 personnes a été lancé tôt ce matin, dont la moitié concerne la seule ville de Sontey particulièrement vulnérable et l'État d'urgence a été déclaré dans les 10 préfectures situé le long du fleuve Luban Reap. Ces mesures permettront le déploiement rapide de l'Armée Impériale qui se mobilise déjà pour aider les autorités à préparer la population au pire, d'autant plus que des ingénieurs du Ministère des Transports et des Infrastructures ont été déployer le long du fleuve afin de procéder à des aménagements d'urgence et pour consolider les trois autres barrages menacés.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Lun Mars 27, 2017 4:57 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3515
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
20 Septembre 2032


L'inflation atteins un creux historique

Image


C'est tout récemment que le FICEC a publié ses estimations des taux d'inflation de cette année et le gouvernement impérial peut tout à fait se réjouir des prévisions de la très respecté organisation puisque les chiffres vont au delà des objectifs du gouvernement impérial. Ainsi, le FICEC estime un taux d'inflation de 8,66% pour cette année alors qu'elle a été de 12,56% l'année dernière. Une tendance à la baisse enregistré depuis la fin de la guerre civile et trois décennies d'hyperinflation monstrueuse liée à une monnaie ne valant pratiquement plus rien. Or, ces estimations pourrait se révéler être un creux historique pour le pays dont les taux normal d'avant guerre oscillait entre 9 et 11%. Cette situation s'explique notamment par la reprise de la production dans tout les secteurs économiques notamment l'agriculture, le textile et les matières premières qui ont rapidement rattrapé la demande interne fortement diminué par la guerre civile. Les investissements du gouvernement impérial dans l'agriculture, couplé à un politique protectionniste sur les produits alimentaires a considérablement aidé le secteur agricole a se relever de trois décennies de vache maigre. Autre élément important, le déséquilibre entre l'offre et la demande dans le secteur de l'énergie; soit des infrastructures énergétiques d'avant guerre construit pour comblé une demande d'avant guerre nettement plus élevé que la demande actuelle. De ce fait, les prix de l'énergie sont actuellement à leur plus bas niveau, profitant notamment à l’essor du tissu industriel, grand consommateur d'électricité. Ce retour à l'équilibre entre l'offre et la demande, couplé à la réforme monétaire du gouvernement impérial et à sa rigueur budgétaire, a permis d'atteindre des taux d'inflation raisonnables. Ainsi, les efforts de Fuxianji portent enfin leurs fruits.



Brèves nouvelles économiques

Foresterie: Le secteur forestier continue sa croissance avec la création de 3 000 emplois le mois dernier, principalement porté par la reconstruction post-conflit qui maintient une demande très élevé en bois d'oeuvre et en matériel de construction.

Agriculture: Les productions de café, d'arachides, de sésame et de caoutchouc atteignent leurs niveaux d'avant guerre.

Mines: Grâce à des investissements privées, les mines de jadéites de la région de Sontey ont repris leurs activités; trois décennies après leur fermeture.

Finance: La Fuxianji Imperial Bank of Commerce (FIBC) investis 32 millions de $ dans la Black Lotus.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Jeu Avr 20, 2017 5:58 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3515
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
29 Novembre 2032


  • OUVERTURE PARTIELLE DU CHUS: Après 5 ans de travaux, le nouveau Centre Hospitalier de l'Université de Shengfen a ouvert partiellement ses portes aujourd'hui afin d'offrir à la population des installations médicales à la pointe de la technologie. Seule les ailes dédiés à la psychiatrie, à la maternité et à l'urologie sont toujours actuellement en chantier et ne seront pas opérationnel avant encore 9 mois. D'une capacité de 3254 lits, le CHUS est le fruit d'un investissement de 2,2 milliards de $ de la part du Gouvernement Impérial, de l'Université de Shengfen et de plusieurs acteurs privée tel que le Clan Huan, le Clan Shushen, le Clan Taifu, le Clan Faishan, le Clan Seikyung et le Clan Lin. Ce Centre pourra ainsi permettre la formation théorique et pratique des futurs professionnels médicaux, personnels paramédicaux et chercheurs en sciences de la santé de la région.

  • CONTAMINATION AUX MÉTAUX LOURD: Les services d'urgence sanitaire de la Préfecture de Cam Dinh ont décrété ce matin l'évacuation de six villages à l'ouest de la préfecture après le signalement de plus de 260 patients présentant des symptômes d’empoissonnement aux métaux lourd et le décès prématuré de 3 enfants. Les autorités ont ainsi découvert que la nappe phréatique alimentant en eau potable les six villages en question aurait été contaminé par une fuite de métaux lourd issu de cache de munitions non-explosé. La forte acidité des sols dans la région causé par l'agriculture aurait accentué la corrosion de ces munitions, causant une fuite de métaux lourds et de produit chimique dans les sols et l'eau. Les autorités sont toujours à la recherche de la source de contamination et la Gendarmerie Royale de Boray a délimité un périmètre de sécurité autour de la zone contaminé afin d'éloigner les insouciants et les évacués. Les autorités ont ainsi annoncé que des 2 456 individus évacués, 260 présentaient des symptômes d’empoissonnement aux métaux lourd et 789 autres aurait présenté des niveaux anormaux de métaux lourd dans leur organisme. Le Clan Thiem n'a pas hésité à critiqué le gouvernement impérial sur la gestion de la catastrophe, jugeant sa rapidité d'intervention insuffisante. Du côté des Clans locaux, nombreux sont ceux qui estime que des efforts supplémentaires devraient être fait par le gouvernement impérial sur ses programmes de désarmement, de décontamination et de déminage à travers tout le pays.

  • BUDGET 2033: Des fuites sur les prévisions budgétaire du gouvernement impérial dévoilent des enveloppes budgétaires dédié à la rénovation, à la restauration et la modernisation des barrages hydroélectriques sur le fleuve Luban Reap. Ceux-là même ayant été endommagé par la mousson et dont l'intervention des ingénieurs de l'Armée Impériale à permis d'éviter une catastrophe sans précédent. D'autres fuites stipulent des augmentations des enveloppes de dépense dans l'économie, l'agriculture et l'éducation, ainsi qu'une augmentation significative des dépenses dans la défense qui pourrait laisser présager une nouvelle réduction des effectifs de l'armée impériale et un remplacement du matériel vétuste de celle-ci.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Lun Avr 24, 2017 10:13 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3515
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
29 Février 2032

Violente altercation entre le gouvernement Impérial et la Milice Suritaya

Image
Les installations de la milice ravagé par un incendie causé par une explosion


C'est durant la nuit du 8 au 9 décembre que le Bureau Impérial d'Investigation appuyé par la Gendarmerie Royale de Surin, la Préfecture de police de Surat et la Garde-côte Kaiyuanaise ont lancé l'assaut sur une propriété privée en périphérie de Sattahip, au Nord-Est de la métropole de Surin. L'Opération, portant le nom de code d'ÉCLAIR a ainsi mobilisé près de 230 agents toutes organisations confondues après plus d'un an de préparation et d'enquête ayant débuté par la saisi à Pattayat de deux sous-marin de poche en octobre de l'année dernière. La cible? La Milice Suritaya, une organisation criminelle particulièrement violente sévissant sur toute la côte est de la péninsule de Sangkthom et trempant dans le trafic de drogue, le trafic d'être humain, le gangstérisme, le trafic d'arme, le proxénétisme et la contrebande. Ceux-ci sont même soupçonné de piraterie à faible intensité en Mer de Ventélie Occidentale, d'enlèvement pour rançon et d'activités de mercenariat en dehors du pays. La propriété visé semblait être un de leur principal hub de transport et d'entreposage pour leurs activités criminels. Un petit complexe portuaire ayant appartenu. avant la guerre civile, à une entreprise de mise en conserve de poisson qui détenait sa propre flotte de pêche à l'époque.

L'opération surprise à rapidement dégénéré en affrontement armée entre la police et les membres de la milice qui avaient en leur possession une collection impressionnante d'armement lourd qui ont obligé les autorités à utilisé plusieurs batteries navales des garde-côte kaiyuanais, causant une explosion au sein des installations. Il aura fallu plus de 5 heures pour sécuriser toute la zone et éteindre l'incendie causé par l'explosion. Et ce n'est qu'a 9h ce matin que l'IBI a organisé une conférence de presse afin d'annoncer la réussite de l'opération et le décompte officiel des pertes humaines qui ont été particulièrement lourde. L'IBI a ainsi confirmé le décès de 44 individus dont 5 policiers, ainsi que la présence de plus de 102 blessés dont une trentaine avec des blessures graves, pour la moitié des policiers. L'IBI, fortement critiqué par ce carnage, c'est défendu en présentant aux médias l'arsenal des criminels qui incluait notamment des mitrailleuses, des lance-roquette et des fusils d'assaut.

Encore plus inquiétant, se sont les trois sous-marin de poche qui ont été saisi par la GRS dont un aurait été équipé d'une torpille obtenu sur le marché noir, confirmant les craintes des analystes sur la militarisation de ces sous-marin de poche pour des activités de piraterie, de sabotage ou de terrorisme. Malgré ces pertes humaines, l'opération a été un véritable succès en terme de perquisition 892 armes à feu, 500 kilos d’explosifs, plus de 34,9 millions de Tiel en liquide (2 089 820$), plus de 250 tonnes de cigarettes, d’alcools de contrebandes et de produits de contrefaçons, 126 cellulaires, 23 ordinateurs portables, plus de 200 faux passeports, 3 kg de cocaïne, 22,5 kg d'héroïne et 86 armes blanches illégales. De plus, l'IBI a confirmé la libération de 26 femmes et de 4 enfants destiné à la prostitution enfermé dans un container qui leur servait de maison close, mais aussi l'arrestation de 77 membres de la milice Suritaya à Sattahip, à Surin et à Pattayat. Ces chiffres démontre l'ampleur de l'opération qui se révèle être à la mesure de la Milice Suritaya qui aurait déjà envoyé aux médias un communiqué annonçant des représailles envers les policiers ayant participé à l'opération, ainsi que leurs familles. Serait-ce une guerre qui se préparerait entre le crime organisé et les autorités impériales?

Brèves nouvelles Nationales

Environnement: La Société Impériale à l'Énergie a annoncé la complétion de la modernisation de la centrale électrique au charbon de Gangxi, première des 14 centrales choisis par le gouvernement pour être modernisé. Les travaux ont notamment permis d'allonger considérablement la durée de vie des installations, de diminuer la quantité de main-d'oeuvre nécessaire à son fonctionnement et évidemment de diminuer les émissions polluantes de la centrale de 67%.

Économie: Le Gouvernement Impérial serait en discussion avec la Société Vonalyenne du Gaz, Gazorod et Statoil pour la construction du gazoduc traversant la Chaîne de Taizhou afin d'atteindre le port de Shengfen.

Industrie Minière: Réouverture officielle de la mine de Jadéite de Luhue acquit récemment par la Shanli Extraction Company.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Sam Avr 29, 2017 2:23 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3515
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
24 Décembre 2032


L'Essor de l'économie collaborative


Image



Qui aurait crus qu'un pays ravagé par la guerre, ayant hérité d'une économie exsangue par le manque de biens de consommation, la chute du niveau de vie de sa population et la destructions de ses moyens de production et de transport pourrait devenir un véritable laboratoire foisonnant pour l'économie collaborative? C'est ce que le Dr. Xue Yijun, titulaire de la Chaire de recherche en économie collaborative de l'Université de Shengfen c'est amené à se poser depuis sont retour au pays il y a 5 ans, après une dizaine d'année d'exil au Lianwa. Selon lui, ce foisonnement n'est que le fruit d'une adaptation socio-économique de la population face aux conséquences de la guerre et de la crise économique mondiale sur leur niveau de vie. Une population déjà conditionné au communautarisme grâce au système clanique qui est la base même de la société kaiyuanaise et de son modèle économique.

Mais qu'est-ce donc l'économie collaborative? L’économie collaborative est une économie de pair à pair. Elle repose sur le partage ou l’échange entre particuliers de biens (voiture, logement, stationnement, outils, etc.), de services (covoiturage, bricolage, etc.), ou de connaissances (cours d’informatique, communautés d’apprentissage, etc.), avec échange monétaire (vente, location, prestation de service) ou sans échange monétaire (dons, troc, volontariat), par l’intermédiaire d’une plateforme numérique de mise en relation. Et justement, l'explosion de la téléphonie mobile au pays exprime bien cette réalité puisque celle-ci devient alors la principale plateforme numérique utilisé par les particuliers qui pratique l'économie collaborative. Le Dr. Xue Yijun étudie dans ses travaux trois émanations particulière de l'économie collaborative au Kaiyuan; soit celui des travailleurs nomades, la collectivisation des transports et le morcellement de l'espace locatif.

Phénomène en pleine expansion, les travailleurs nomades sont souvent des jeunes hommes issu des milieux ruraux voyageant à travers le pays pour remplir des contrats de travail temporaire afin de subvenir aux besoins de leurs familles, resté en arrière. Ils sont souvent équipé que d'un sac à bandoulière et d'un téléphone portable abonné à une application d'échange entre employeurs et travailleurs. Ceux-ci affiche leurs besoins sur l'application et le travailleurs peu rechercher les offres intéressantes, selon ses réglages personnalités, à des kilomètres à la ronde. Les contrats sont conclus grâce à ladite application et les transactions se font en ligne souvent grâce à des services de micro transaction offert par les banques du pays qui ont fait de la micro-finance leur cheval de bataille. Ils sont environ un demi-million qui parcours les routes du pays grâce notamment au partage des moyens de transport.

En effet, la mobilité de ces populations et l'absence d'entretient des réseaux de transport durant la guerre civile on vu le développement de plateforme de partage de service de covoiturage à travers tout le pays. Un individu voulant rentabilisé son voyage entre deux ville peut ainsi afficher une annonce sur l'application UMA permettant à celui-ci de trouver trois passagers désirant se rendre à la même destination. Du côté des transports collectif, c'est la prolifération des système de vélos en libre-service, mais aussi des plateformes d'échange de titre de transport collectifs qui ont gagné un certains succès dans les centres urbains.

De cette mobilité découle des besoins de logements pour ces travailleurs nomade. Et ceux-ci ne sont pas en reste, malgré l'absence totale d'industrie hôtelière au pays n'ayant pas survécu à 22 ans de guerre civile. Nombreux sont les particuliers ayant aménager une pièce de leur résidence en tant que chambre à location afin de leur donner des ressources financière supplémentaires. Ces individus utilisent l'application Sahue9 afin de louer tout ou une partie de leur propre habitation comme logement d'appoint pour des touristes ou des travailleurs nomades qui peuvent rechercher dans chaque villes les offres les plus intéressantes. Ces plateforme ont ainsi grandement favorisé le tourisme communautaire qui a remplacé le tourisme de masse répandu avant la guerre civile.

Ce foisonnement de l'économie collaborative a favorisé l'émergence d'une grande quantité de start-up dont le modèle d'affaire est entièrement tourné vers l'innovation et les nouvelles technologies de l'information adapté aux classes populaires. Face à l'économie traditionnellement, l'économie collaborative a su se développe selon deux stratégies face à l’offre conventionnelle : soit en dupliquant les modèles de consommation classiques (prendre un taxi, louer un appartement) mais en utilisant les ressources des particuliers et en proposant des services absents de l’offre classique (applications mobiles, prix attractifs, retour critique sur la prestation, etc.). Ou bien en créant un service nouveau ou complémentaire de l’offre classique. C’est l’exemple du covoiturage qui permet de se rendre à une destination donnée mais selon des modalités différentes des modes de transport traditionnels. L’économie collaborative vient ainsi à la fois bousculer les modèles économiques traditionnels tant pour les consommateurs que pour les entreprises.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO