SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Juil 25, 2017 7:09 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Sam Fév 25, 2017 11:17 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
14 Juin 2032

Des paysans découvrent un butin de guerre du Parti Communiste Kaiyuanais


Image
Le dragon bleu de Khimphu évalué à 23,6 millions de $ est l'une des œuvres d'art ayant été retrouvé dans une cache du Parti Communicte Kaiyuanais


Nombreux ont été les moyens pour le Parti Communiste Kaiyuanais de financer ses activités civiles et militaire tout au long de la guerre civile. Impôt révolutionnaire, réquisition des mines du nord, soutiens financier de nations frères; ce sont les exemples les plus connus du financement de la faction communiste qui a réussis à contrôler la majeure partie du Royaume de Khimphu et partiellement les Royaumes d'Arikans, de Khao Cham, de Kunhan et d'Angkor Boray au sommet de sa puissance jusqu'à la création de l'Alliance entre les Clans Arakanais, les Clan Chams, le Clan Huan, le Clan Shushen et plusieurs clans intermédiaires contre les communistes. Un autre moyen de financement peu connu de cette faction était le pillage systématique des trésors, antiquités et oeuvre d'art au sein des territoires sur leur contrôle. Une quantité phénoménale d'oeuvres d'art furent vendu à l'étranger de cette manière afin de remplir les coffres du Parti Communiste Kaiyuanais et financer l'effort de guerre. Mais l'effondrement de la Grande Hégémonie et la crise mondiale qui s'ensuivit mit un terme au trafic dû à la baisse dramatique de la demande étrangère. C'est ainsi que des caches furent construite afin d'entreposer les trésors encore en leur possession dans l'attente d'une reprise de la demande.

C'est l'une de ces caches que des paysans de la Préfecture de Tengsa ont découvert hier alors qu'ils défrichaient un boisé afin d'y installer une nouvelle rizière. La Gendarmerie Royaule de Khimphu a confirmé la véracité de la découverte lors d'une conférence de presse en soirée et annoncé que le Ministère Impérial de la Culture, du Patrimoine et des Communications avait pris l'affaire en main. L'Agence de la protection du Patrimoine et des Antiquités, affilié au Ministère, aurait déjà été dépêché sur les lieux afin de tenir un registre dudit butin de guerre afin d'évaluer l'état des œuvres et éventuellement tenter d'identifier leurs propriétaires légitimes. Des fuites d'information provenant de la Gendarmerie Royale de Khimphu mentionneraient la présence de Bouddhas d'Or du Monastère de Seishi, de nombreuses pièces de porcelaine bleu Huan, la célèbre fresque d'ivoire du village de Fenhu et d'une importante quantité de bijoux et d'objets de jade.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Jeu Mars 09, 2017 3:11 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
24 juillet 2032

Le démantèlement d'un réseau de trafic humain mène à l'arrestation de 122 personnes

Image
Les orphelins de guerre ont été longtemps les premières victimes du trafic d'être humain durant la guerre civile


La Gendarmerie Royale de Dàk Hoà en coopération avec le Bureau Impérial d'Investigation, les Gendarmeries Royales de Boray, de Lucheon et de Surin, ainsi que les Forces de police métropolitaine de Marinduque, Yentsu, Shengfen et Mowloon a démantelé hier un vaste réseau de trafic humain qui aurait opéré en toute impunité depuis deux décennies grâce au chaos généré par la guerre civile. Ce réseau, dont l'épicentre se trouve à Dàk Hoà, trafiquait principalement de jeunes femmes et surtout des enfants destinés aux marchés internationaux. Angkor Boray aurait été utilisé comme plaque tournante du commerce; la marchandise étant envoyé selon les besoins au sein des différents ports de la côte; Marinduque, Yentsu, Lucheon, Shengfen et Mowloon en tête de liste.

La GRD, qui dirige l'opération nommé SOLEIL ROUGE, a ainsi officiellement annoncé l'arrestation de 122 individus par les différents corps de police concerné sans précisé leurs identités. Toutefois, le porte-parole du Bureau Impérial d'Investigation a annoncé que 7 citoyens étrangers auraient été arrêté, ainsi que 22 individus détenant la double citoyenneté. Seul la Police Métropolitaine de Mowloon a confirmé l'arrestation de deux citoyens Britonniques et la publication d'un mandat d'arrestation pour un troisième citoyen c'étant réfugié au Consulat Britonnique de Mowloon. Du côté de Marinduque, la Police Métropolitaine n'a pas voulu confirmer l'identité des 6 individus arrêtés sur son territoire, mais des témoins affirment qu'un groupe de touriste Amarantins aurait été embarqué par la police tard dans la soirée.

L'Opération a permit la libération de 82 femmes et jeunes filles, ainsi que de 24 enfants séquestrée dans des containers et des maisons closes. Les victimes ont été pris en charge par l'Hôpital de la Police à Dàk Hoà où les agents de la GRD ont procédé à leur identification et leur déposition. Ceux-ci ont confirmé la nationalité kaiyuanaise des victime, excepté une seule qui pourrait être une citoyenne Sengaïaise.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Mar Mars 21, 2017 4:43 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
31 Août 2032

La mousson endommage le barrage de Lat Sahong; présage d'une catastrophe?

Image

Barrage de Lat Sahong avant le début de la mousson


Le barrage hydroélectrique de Lat Sahong est le premier d'une série de sept barrages hydroélectrique construit entre 1967 et 1975 sur le fleuve Luban Reap, frontière naturelle entre les Royaumes de Dàk Hoà et de Boray. Trois d'entre eux furent détruit lors de la guerre civile et les quatre derniers ont été remis en service malgré les dommages sur leurs infrastructures issu de la guerre ou du manque d'entretiens. Les quatre barrage en question sont actuellement en pleine rénovation par la Société Impériale à l'Énergie et celle-ci avait bon espoir de terminer les travaux vers la fin de l'année 2033. Or, les pluies de la mousson des dernières semaine est venu compliqué la situation alors que les données météorologiques enregistrent des records de pluies dépassant les moyennes de saisons. Ainsi en ce mois d'Août, 388 mm de pluies sont tombé dans le nord du Royaume, aux environs de Sontey alors que les moyennes saisonnières enregistrent habituellement 268 mm de pluies. D'autant plus que le dernier recors pour le mois d'Août se situe autour de 332 mm de pluie durant l'année 1932. Une situation exceptionnelle qui a obligé les autorités à ouvrir les vannes des barrages de Lat Sahong, de Prakakham, de Pak Sua et de Pak Sunek durant les deux dernières semaines, obligeant l'évacuation de 12.000 personnes. Or, durant la journée d'hier, des glissements de terrains à proximité du barrage de Lat Sahong ont fortement compromis l'intégrité structurelle de celui-ci, forçant les autorités à lancé un avis d'évacuation pour 45.000 personnes tard le soir par crainte d'une catastrophe d'envergure. En conférence de presse tôt ce matin, les responsables de la Société Impériale à l'Énergie et de tout les paliers de gouvernement ont présenté à la presse un chronologie des événements et un tableau de la situation actuelle.

Citer :
«À 16h43 exactement, la façade nord du réservoir du barrage de Lat Sahong c'est effondré sous forme d'un glissement de terrain causé par les pluies diluviennes des derniers jours. Ce glissement de terrain a obstrué nos vannes de secours et deux des huit vannes principales, diminuant considérablement nos marges de manœuvre pour faire face aux pluies inhabituelles de ces dernières semaines. Le glissement de terrain a aussi causé une montée des eaux de près de 6 mètres dans le réservoir et dépasse actuellement de 2 mètres la limite critique à ne pas atteindre. Le barrage subit actuellement une pression énorme qui met à l'épreuve son intégrité structurelle déjà éprouvé par la guerre civile et des décennies de manque d'entretient.»


Mais ce qui inquiète les autorités, se sont les conséquences d'une rupture du barrage en question sur les autres barrages en aval, de plus petites tailles et toujours en pleine réfection. Une rupture en chaîne pourrait causer des inondations tout le long du fleuve jusqu'à la baie de Yentsu, ce qui représente un bassin de population de 7,8 millions d'individus. C'est une course contre la montre qui s'enclenche alors que le gouvernement déploie toutes ses ressources pour diminuer la pression sur le barrage de Lat Sahong et préparer la société civile au pire. Un ordre d'évacuation visant 500 000 personnes a été lancé tôt ce matin, dont la moitié concerne la seule ville de Sontey particulièrement vulnérable et l'État d'urgence a été déclaré dans les 10 préfectures situé le long du fleuve Luban Reap. Ces mesures permettront le déploiement rapide de l'Armée Impériale qui se mobilise déjà pour aider les autorités à préparer la population au pire, d'autant plus que des ingénieurs du Ministère des Transports et des Infrastructures ont été déployer le long du fleuve afin de procéder à des aménagements d'urgence et pour consolider les trois autres barrages menacés.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Lun Mars 27, 2017 4:57 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
20 Septembre 2032


L'inflation atteins un creux historique

Image


C'est tout récemment que le FICEC a publié ses estimations des taux d'inflation de cette année et le gouvernement impérial peut tout à fait se réjouir des prévisions de la très respecté organisation puisque les chiffres vont au delà des objectifs du gouvernement impérial. Ainsi, le FICEC estime un taux d'inflation de 8,66% pour cette année alors qu'elle a été de 12,56% l'année dernière. Une tendance à la baisse enregistré depuis la fin de la guerre civile et trois décennies d'hyperinflation monstrueuse liée à une monnaie ne valant pratiquement plus rien. Or, ces estimations pourrait se révéler être un creux historique pour le pays dont les taux normal d'avant guerre oscillait entre 9 et 11%. Cette situation s'explique notamment par la reprise de la production dans tout les secteurs économiques notamment l'agriculture, le textile et les matières premières qui ont rapidement rattrapé la demande interne fortement diminué par la guerre civile. Les investissements du gouvernement impérial dans l'agriculture, couplé à un politique protectionniste sur les produits alimentaires a considérablement aidé le secteur agricole a se relever de trois décennies de vache maigre. Autre élément important, le déséquilibre entre l'offre et la demande dans le secteur de l'énergie; soit des infrastructures énergétiques d'avant guerre construit pour comblé une demande d'avant guerre nettement plus élevé que la demande actuelle. De ce fait, les prix de l'énergie sont actuellement à leur plus bas niveau, profitant notamment à l’essor du tissu industriel, grand consommateur d'électricité. Ce retour à l'équilibre entre l'offre et la demande, couplé à la réforme monétaire du gouvernement impérial et à sa rigueur budgétaire, a permis d'atteindre des taux d'inflation raisonnables. Ainsi, les efforts de Fuxianji portent enfin leurs fruits.



Brèves nouvelles économiques

Foresterie: Le secteur forestier continue sa croissance avec la création de 3 000 emplois le mois dernier, principalement porté par la reconstruction post-conflit qui maintient une demande très élevé en bois d'oeuvre et en matériel de construction.

Agriculture: Les productions de café, d'arachides, de sésame et de caoutchouc atteignent leurs niveaux d'avant guerre.

Mines: Grâce à des investissements privées, les mines de jadéites de la région de Sontey ont repris leurs activités; trois décennies après leur fermeture.

Finance: La Fuxianji Imperial Bank of Commerce (FIBC) investis 32 millions de $ dans la Black Lotus.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Jeu Avr 20, 2017 5:58 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
29 Novembre 2032


  • OUVERTURE PARTIELLE DU CHUS: Après 5 ans de travaux, le nouveau Centre Hospitalier de l'Université de Shengfen a ouvert partiellement ses portes aujourd'hui afin d'offrir à la population des installations médicales à la pointe de la technologie. Seule les ailes dédiés à la psychiatrie, à la maternité et à l'urologie sont toujours actuellement en chantier et ne seront pas opérationnel avant encore 9 mois. D'une capacité de 3254 lits, le CHUS est le fruit d'un investissement de 2,2 milliards de $ de la part du Gouvernement Impérial, de l'Université de Shengfen et de plusieurs acteurs privée tel que le Clan Huan, le Clan Shushen, le Clan Taifu, le Clan Faishan, le Clan Seikyung et le Clan Lin. Ce Centre pourra ainsi permettre la formation théorique et pratique des futurs professionnels médicaux, personnels paramédicaux et chercheurs en sciences de la santé de la région.

  • CONTAMINATION AUX MÉTAUX LOURD: Les services d'urgence sanitaire de la Préfecture de Cam Dinh ont décrété ce matin l'évacuation de six villages à l'ouest de la préfecture après le signalement de plus de 260 patients présentant des symptômes d’empoissonnement aux métaux lourd et le décès prématuré de 3 enfants. Les autorités ont ainsi découvert que la nappe phréatique alimentant en eau potable les six villages en question aurait été contaminé par une fuite de métaux lourd issu de cache de munitions non-explosé. La forte acidité des sols dans la région causé par l'agriculture aurait accentué la corrosion de ces munitions, causant une fuite de métaux lourds et de produit chimique dans les sols et l'eau. Les autorités sont toujours à la recherche de la source de contamination et la Gendarmerie Royale de Boray a délimité un périmètre de sécurité autour de la zone contaminé afin d'éloigner les insouciants et les évacués. Les autorités ont ainsi annoncé que des 2 456 individus évacués, 260 présentaient des symptômes d’empoissonnement aux métaux lourd et 789 autres aurait présenté des niveaux anormaux de métaux lourd dans leur organisme. Le Clan Thiem n'a pas hésité à critiqué le gouvernement impérial sur la gestion de la catastrophe, jugeant sa rapidité d'intervention insuffisante. Du côté des Clans locaux, nombreux sont ceux qui estime que des efforts supplémentaires devraient être fait par le gouvernement impérial sur ses programmes de désarmement, de décontamination et de déminage à travers tout le pays.

  • BUDGET 2033: Des fuites sur les prévisions budgétaire du gouvernement impérial dévoilent des enveloppes budgétaires dédié à la rénovation, à la restauration et la modernisation des barrages hydroélectriques sur le fleuve Luban Reap. Ceux-là même ayant été endommagé par la mousson et dont l'intervention des ingénieurs de l'Armée Impériale à permis d'éviter une catastrophe sans précédent. D'autres fuites stipulent des augmentations des enveloppes de dépense dans l'économie, l'agriculture et l'éducation, ainsi qu'une augmentation significative des dépenses dans la défense qui pourrait laisser présager une nouvelle réduction des effectifs de l'armée impériale et un remplacement du matériel vétuste de celle-ci.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Lun Avr 24, 2017 10:13 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
29 Février 2032

Violente altercation entre le gouvernement Impérial et la Milice Suritaya

Image
Les installations de la milice ravagé par un incendie causé par une explosion


C'est durant la nuit du 8 au 9 décembre que le Bureau Impérial d'Investigation appuyé par la Gendarmerie Royale de Surin, la Préfecture de police de Surat et la Garde-côte Kaiyuanaise ont lancé l'assaut sur une propriété privée en périphérie de Sattahip, au Nord-Est de la métropole de Surin. L'Opération, portant le nom de code d'ÉCLAIR a ainsi mobilisé près de 230 agents toutes organisations confondues après plus d'un an de préparation et d'enquête ayant débuté par la saisi à Pattayat de deux sous-marin de poche en octobre de l'année dernière. La cible? La Milice Suritaya, une organisation criminelle particulièrement violente sévissant sur toute la côte est de la péninsule de Sangkthom et trempant dans le trafic de drogue, le trafic d'être humain, le gangstérisme, le trafic d'arme, le proxénétisme et la contrebande. Ceux-ci sont même soupçonné de piraterie à faible intensité en Mer de Ventélie Occidentale, d'enlèvement pour rançon et d'activités de mercenariat en dehors du pays. La propriété visé semblait être un de leur principal hub de transport et d'entreposage pour leurs activités criminels. Un petit complexe portuaire ayant appartenu. avant la guerre civile, à une entreprise de mise en conserve de poisson qui détenait sa propre flotte de pêche à l'époque.

L'opération surprise à rapidement dégénéré en affrontement armée entre la police et les membres de la milice qui avaient en leur possession une collection impressionnante d'armement lourd qui ont obligé les autorités à utilisé plusieurs batteries navales des garde-côte kaiyuanais, causant une explosion au sein des installations. Il aura fallu plus de 5 heures pour sécuriser toute la zone et éteindre l'incendie causé par l'explosion. Et ce n'est qu'a 9h ce matin que l'IBI a organisé une conférence de presse afin d'annoncer la réussite de l'opération et le décompte officiel des pertes humaines qui ont été particulièrement lourde. L'IBI a ainsi confirmé le décès de 44 individus dont 5 policiers, ainsi que la présence de plus de 102 blessés dont une trentaine avec des blessures graves, pour la moitié des policiers. L'IBI, fortement critiqué par ce carnage, c'est défendu en présentant aux médias l'arsenal des criminels qui incluait notamment des mitrailleuses, des lance-roquette et des fusils d'assaut.

Encore plus inquiétant, se sont les trois sous-marin de poche qui ont été saisi par la GRS dont un aurait été équipé d'une torpille obtenu sur le marché noir, confirmant les craintes des analystes sur la militarisation de ces sous-marin de poche pour des activités de piraterie, de sabotage ou de terrorisme. Malgré ces pertes humaines, l'opération a été un véritable succès en terme de perquisition 892 armes à feu, 500 kilos d’explosifs, plus de 34,9 millions de Tiel en liquide (2 089 820$), plus de 250 tonnes de cigarettes, d’alcools de contrebandes et de produits de contrefaçons, 126 cellulaires, 23 ordinateurs portables, plus de 200 faux passeports, 3 kg de cocaïne, 22,5 kg d'héroïne et 86 armes blanches illégales. De plus, l'IBI a confirmé la libération de 26 femmes et de 4 enfants destiné à la prostitution enfermé dans un container qui leur servait de maison close, mais aussi l'arrestation de 77 membres de la milice Suritaya à Sattahip, à Surin et à Pattayat. Ces chiffres démontre l'ampleur de l'opération qui se révèle être à la mesure de la Milice Suritaya qui aurait déjà envoyé aux médias un communiqué annonçant des représailles envers les policiers ayant participé à l'opération, ainsi que leurs familles. Serait-ce une guerre qui se préparerait entre le crime organisé et les autorités impériales?

Brèves nouvelles Nationales

Environnement: La Société Impériale à l'Énergie a annoncé la complétion de la modernisation de la centrale électrique au charbon de Gangxi, première des 14 centrales choisis par le gouvernement pour être modernisé. Les travaux ont notamment permis d'allonger considérablement la durée de vie des installations, de diminuer la quantité de main-d'oeuvre nécessaire à son fonctionnement et évidemment de diminuer les émissions polluantes de la centrale de 67%.

Économie: Le Gouvernement Impérial serait en discussion avec la Société Vonalyenne du Gaz, Gazorod et Statoil pour la construction du gazoduc traversant la Chaîne de Taizhou afin d'atteindre le port de Shengfen.

Industrie Minière: Réouverture officielle de la mine de Jadéite de Luhue acquit récemment par la Shanli Extraction Company.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Sam Avr 29, 2017 2:23 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
24 Décembre 2032


L'Essor de l'économie collaborative


Image



Qui aurait crus qu'un pays ravagé par la guerre, ayant hérité d'une économie exsangue par le manque de biens de consommation, la chute du niveau de vie de sa population et la destructions de ses moyens de production et de transport pourrait devenir un véritable laboratoire foisonnant pour l'économie collaborative? C'est ce que le Dr. Xue Yijun, titulaire de la Chaire de recherche en économie collaborative de l'Université de Shengfen c'est amené à se poser depuis sont retour au pays il y a 5 ans, après une dizaine d'année d'exil au Lianwa. Selon lui, ce foisonnement n'est que le fruit d'une adaptation socio-économique de la population face aux conséquences de la guerre et de la crise économique mondiale sur leur niveau de vie. Une population déjà conditionné au communautarisme grâce au système clanique qui est la base même de la société kaiyuanaise et de son modèle économique.

Mais qu'est-ce donc l'économie collaborative? L’économie collaborative est une économie de pair à pair. Elle repose sur le partage ou l’échange entre particuliers de biens (voiture, logement, stationnement, outils, etc.), de services (covoiturage, bricolage, etc.), ou de connaissances (cours d’informatique, communautés d’apprentissage, etc.), avec échange monétaire (vente, location, prestation de service) ou sans échange monétaire (dons, troc, volontariat), par l’intermédiaire d’une plateforme numérique de mise en relation. Et justement, l'explosion de la téléphonie mobile au pays exprime bien cette réalité puisque celle-ci devient alors la principale plateforme numérique utilisé par les particuliers qui pratique l'économie collaborative. Le Dr. Xue Yijun étudie dans ses travaux trois émanations particulière de l'économie collaborative au Kaiyuan; soit celui des travailleurs nomades, la collectivisation des transports et le morcellement de l'espace locatif.

Phénomène en pleine expansion, les travailleurs nomades sont souvent des jeunes hommes issu des milieux ruraux voyageant à travers le pays pour remplir des contrats de travail temporaire afin de subvenir aux besoins de leurs familles, resté en arrière. Ils sont souvent équipé que d'un sac à bandoulière et d'un téléphone portable abonné à une application d'échange entre employeurs et travailleurs. Ceux-ci affiche leurs besoins sur l'application et le travailleurs peu rechercher les offres intéressantes, selon ses réglages personnalités, à des kilomètres à la ronde. Les contrats sont conclus grâce à ladite application et les transactions se font en ligne souvent grâce à des services de micro transaction offert par les banques du pays qui ont fait de la micro-finance leur cheval de bataille. Ils sont environ un demi-million qui parcours les routes du pays grâce notamment au partage des moyens de transport.

En effet, la mobilité de ces populations et l'absence d'entretient des réseaux de transport durant la guerre civile on vu le développement de plateforme de partage de service de covoiturage à travers tout le pays. Un individu voulant rentabilisé son voyage entre deux ville peut ainsi afficher une annonce sur l'application UMA permettant à celui-ci de trouver trois passagers désirant se rendre à la même destination. Du côté des transports collectif, c'est la prolifération des système de vélos en libre-service, mais aussi des plateformes d'échange de titre de transport collectifs qui ont gagné un certains succès dans les centres urbains.

De cette mobilité découle des besoins de logements pour ces travailleurs nomade. Et ceux-ci ne sont pas en reste, malgré l'absence totale d'industrie hôtelière au pays n'ayant pas survécu à 22 ans de guerre civile. Nombreux sont les particuliers ayant aménager une pièce de leur résidence en tant que chambre à location afin de leur donner des ressources financière supplémentaires. Ces individus utilisent l'application Sahue9 afin de louer tout ou une partie de leur propre habitation comme logement d'appoint pour des touristes ou des travailleurs nomades qui peuvent rechercher dans chaque villes les offres les plus intéressantes. Ces plateforme ont ainsi grandement favorisé le tourisme communautaire qui a remplacé le tourisme de masse répandu avant la guerre civile.

Ce foisonnement de l'économie collaborative a favorisé l'émergence d'une grande quantité de start-up dont le modèle d'affaire est entièrement tourné vers l'innovation et les nouvelles technologies de l'information adapté aux classes populaires. Face à l'économie traditionnellement, l'économie collaborative a su se développe selon deux stratégies face à l’offre conventionnelle : soit en dupliquant les modèles de consommation classiques (prendre un taxi, louer un appartement) mais en utilisant les ressources des particuliers et en proposant des services absents de l’offre classique (applications mobiles, prix attractifs, retour critique sur la prestation, etc.). Ou bien en créant un service nouveau ou complémentaire de l’offre classique. C’est l’exemple du covoiturage qui permet de se rendre à une destination donnée mais selon des modalités différentes des modes de transport traditionnels. L’économie collaborative vient ainsi à la fois bousculer les modèles économiques traditionnels tant pour les consommateurs que pour les entreprises.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Ven Mai 12, 2017 2:26 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
03 Février 2033

Naissance d'un géant dans l'industrie naval mondial?

Image


Annoncé officiellement hier après-midi lors d'une conférence de presse à la Chambre de Commerce du Lianwa, les propriétaires de la Liakshmi Shipping Construction et de la Taifu Shipbuilding Company ont conclus une fusion des deux entreprises pour former la Wenlei Shipbuilding & Marine Engineering qui aura son siège social à Aravindapura au Lianwa. Cette fusion, dont les négociations auraient débuté il y a un an et demie, s'inscrit dans un contexte de reprise du commerce mondial ayant engendré une augmentation de la demande dans le secteur du transport maritime international. Face à la forte concurrence international dans ce secteur, la Liakshmi Shipping Construction et la Taifu Corporation ont décider de combiner leur force afin de former le premier constructeur naval du Wenlei.

D'un côté, la Liakshmi Shipping Construction, dont la spécialisation dans la construction naval civil est le fruit de l'abandon de sa branche militaire des suites de la crise économique mondiale ayant pesé considérablement sur les capacités budgétaires militaires des États et de plusieurs lancement de projets catastrophiques ayant eu raison de ses ambitions militaires. De l'autre côté, nous avons la Taifu Shipbuilding Company, une filiale de la Taifu Corporation appartenant au Clan Taifu et dont l'activité de construction navale civil c'est effondré à l'éclatement de la guerre civile au profit de sa branche militaire. On lui vaut notamment la construction de nombreux sous-marin de poche, de vedette armées et de corvettes militaires durant la guerre civile, lui permettant de survivre à la tempête. C'est pourquoi la Wenlei Shipbuilding & Marine Engineering comprendra deux divisions; l'une civile basé à Aravindapura au Lianwa et une division militaire basé à Lucheon au Kaiyuan. L'entreprise combinera les ressources financières et le bassin de main d'oeuvre qualifié du Lianwa aux ressources naturelles et la main d'oeuvre peu onéreuse du Kaiyuan pour afficher une grande compétitivité face aux autre acteurs de l'industrie.



Image
03 Février 2033

Des violences entre Ouïgours et Khansi éclatent à Ambo

Image


Des violences ont éclaté hier soir à Ambo, capitale de la préfecture d'Ambo, entre des groupes Ouïgours et des groupes Khansi prenant par surprise les autorités du Royaume d'Arikan qui ont déployé en urgence la Gendarmerie Royaule d'Arikan dans un cafouillage embarrassant. La situation c'est rapidement transformé en émeute dans les quartiers ouest de la ville; causant plusieurs incendies et la mort de 4 personnes. Alors qu'a Fuxianji, l'on est stupéfait de cette bouffé de violence inattendu, à Ambo les communautés Ouïgours ont rapidement dénoncé la discrimination subit par la communauté de la part de la majorité Khansi. Du côté des Khansi, ceux-ci accusent les Ouïgours d'immigration illégal et de prosélytisme religieux qui aurait profité de la guerre civile pour traverser la frontière entre le Sengaï et le Kaiyuan et s'approprier des terres du Pays Cham.

Estimé à environ 175 000 individus dans l'extrême ouest du pays, les Ouïgours sont effectivement issu, pour la plupart, d'une immigration récente ayant pour conséquence la frontière poreuse entre le Sengaï et l'Empire durant la guerre civile. Mais leur présence c'est essentiellement concentré le long de la frontière des deux pays, avec toutefois quelques communautés à Arikan, Konthe, Domrey et Kaoh Cham. Ambo est la seule ville disposant d'une très forte communauté Ouïgours qui correspond à près de 15% de la population de la ville. Les tensions communautaires entre les Ouïgours musulmans et les Khansi Bönpos ne sont pas nouveaux, de nombreuses altercations ont été dénombrés ces trois dernières décennies mais aucunes d'entre elles n'ont été qualifié de violente. Du côté de Fuxianji, l'Assemblée Clanique a exigé la mise en place d'une Commission d'enquête sur ces tensions communautaires afin de mettre la lumière sur cette bouffé de violence et la gestion de celle-ci par les autorités du Royaume d'Arikan. Au niveau du gouvernement, le Ministère Impérial de l'Intérieur et de la protection civile a émit un communiqué condamnant les émeutes tout en assurant que le Ministère déployait les ressources nécessaires pour appuyé les autorités locales et que la situation était dorénavant sous contrôle.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Lun Mai 15, 2017 10:38 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
13 Février 2033

La renaissance du Cinéma Kaiyuanais?

Image
Image du film Shengfen 1930


Mise à mal durant la guerre civile, l'industrie cinématographique Kaiyuanais ne c'est jamais vraiment remis de ces années sombres alors que leurs ressources et leur main d'oeuvre furent réquisitionné par les belligérants afin de produire de la propagande. Souvenons-nous du tristement célèbre réalisateur Wen Tajian dont l'équipe de tournage fut enlevé et utilisé de force dans la production de la propagande du Parti Communiste Kaiyuanais pendant deux décennies. Celui-ci a ainsi réalisé leur propagande dans le but de sauver les vies des membres de son équipe servant alors d'otage. Les hommes, dont le réalisateur Wen Tajian, étaient en tournage à Gaipei au Royaume de Khimphu afin de filmer les défenses mise en place par les communistes lorsque les troupes Coalisé menèrent une attaque éclair sur la ville, encerclant les combattants communiste et l'équipe de tournage. Refusant de voir le célèbre réalisateur servir la propagande des coalisés, l'équipe de tournage et Wen Tajian furent exécuté un à un par les forces communistes sur place. Cet événement causa un profond traumatisme dans le monde cinématographique Kaiyuanais, incitant la majorité de l’industrie à fuir vers le Lianwa.

Mais la fin de la guerre civile et la réouverture diplomatique du pays à amorcé un phénomène de retour de ces artisans du septième art pour conquérir à nouveau les salles de cinéma de tout le pays. C'est ainsi que depuis sept ans, la quantité de films kaiyuanais a explosé permettant la réouverture d'une trentaine de salle à travers le pays. Or ce cinéma est-il vraiment Kaiyuanais? Les artisans qu'ils soient acteurs, réalisateurs ou producteur le sont indéniablement, toutefois les sociétés de production et le financement provienne en grande majorité du Lianwa. Prenons exemple du film Shengfen 1930 qui raconte l'histoire de Madame Shen, matrone d'une maison close de Shengfen où se mélange d'imminents membres des triades, de riches homme d'affaire Dytoliens, de hautes personnalités claniques et de membres de Sociétés Secrètes durant les années 30. Le film a été tourné principalement au Kaiyuan par le réalisateur Chen Wabao, un kaiyuanais expatrié au Lianwa et produit par la Société Lindhao appartenant au producteur Jiang Hanying, un autre expatrié Kaiyuanais. Malgré ces grands noms Kaiyuanais, la Société Lindhao est malgré tout basé à Aravindapura et a été créé grâce à des investissements Lianwais.

Cet exemple n'est pas isolé, puisque 80% des films se déclarant comme Kaiyuanais sont en réalité produit par des sociétés de production basé au Lianwa et financé en grande partie par des capitaux provenant du Lianwa. Beaucoup critique cette situation, exigeant un rapatriement des sociétés de production au Kaiyuan pour rendre au Cinéma Kaiyuanais ses lauriers d'autrefois.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Mar Mai 23, 2017 12:13 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
07 Mars 2033


Le Sommet national sur la Santé s'ouvre à Surin


Image
La Tour Shinawatra, siège social de la Shiniwatra Corporation, conglomérat du Clan Shinawatra, où se déroule le Sommet national sur la Santé


Ils étaient 3400 personnes réunis hier à la Shinawatra Tower au premier jour du Sommet national sur la santé pour discuter de l'avenir du système de santé Kaiyuanais. Représentants claniques, médecins, assureurs, ministres, parlementaires, chercheurs, fonctionnaires et divers représentants de la société civil ont tous répondu à l'appel du Ministre Impérial de la Santé, de la famille et des Services Sociaux, l'Honorable Fu Sakhoyat, mandaté par Sa Majesté Yangchen pour réformer, standardiser et moderniser le système de santé Kaiyuanais. Cohabitation entre système privée et publique, amas d'assurance collective privées, communautaires et publiques aux normes et règles variées, inégalités entre les clans, couverture des sans-clan exécrable, pénurie de personnel de la santé, cohabitation de la pharmacopée traditionnelle et moderne, phénomène des médecins ambulants, faible accessibilités aux programmes de médecine, inégalités géographiques des infrastructures de santé; le portrait du système de santé Kaiyuanais est peu reluisant et est le résultat de la déréglementation du secteur sous le règne de l'Empereur Songto et du démantèlement de l'ancien système publique, ainsi que des dommages indéniable de la guerre civile sur les infrastructures, la main d'oeuvre et le matériel disponible.

Le sommet d'une durée d'une semaine devrait aboutir à un plan national de réforme du système de santé Kaiyuanais, ainsi qu'à plusieurs projets de lois qui pourraient se retrouver devant l'Assemblée Clanique. Un plan qui devrait embrassé les cinq lignes directrices du Ministre Fu Sakhoyat; soit l'augmentation de l'efficience et de la qualité des services de santé, la couverture totale des tranches de population les plus pauvres de la société, l'inclusion juridique et réglementaire des pratiques de la médecine traditionnelle, l'augmentation de l'accessibilité et de la qualité des formations dans le secteur de la santé et la modernisation des infrastructures et du matériel de santé au pays.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Ven Juin 02, 2017 1:45 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
04 Avril 2033

Le Ministère Impérial de la Défense et de la Recherche Stratégique annonce une nouvelle vague de désarmement de l'Armée Impériale

Image
Le dépôt de Sonbay, en périphérie d'Angkor Boray, accueil prêt de 1200 chars d'assaut inutilisé de l'Armée Impériale


Le Ministre Impérial de la Défense et de la Recherche stratégique, l'Honorable Sima Luo, a annoncé en conférence de presse hier soir la troisième phase de désarmement et de modernisation de l'Armée Impériale amorcé depuis déjà sept ans. Celle-ci consiste en une nouvelle vague de démobilisation des troupes irrégulières et de transfert vers les troupes régulières de l'Armée Impériale sur une durée de 2 ans. Le tout accompagné d'un démantèlement d'une grande quantité de matériel militaire jugée obsolète, de la rénovation d'une trentaine de caserne militaire et de la modernisation de 17 aérodromes militaires à travers le pays. Ainsi, se sont 230 000 soldats irréguliers qui sont concernés par cette démobilisation et 70 000 autres sont concernés par un transfert vers le statut de soldat régulier. De plus, le plan prévoit le démantèlement ou la vente de 2400 chars d'assaut, de 400 pièces d'artillerie, de 40 hélicoptères de combat et d'une dizaine de sous-marin conventionnel jugé obsolète par le Ministère de la Défense. Les fonds amassé par le recyclage des matériaux et la vente du matériel, estimé à environ 500 millions de $, seront entièrement réinvestit dans la modernisation des installations militaires à travers le pays.

Brèves nouvelles Nationales

Politique: La Commission Parlementaire dédié à l'étude du projet de base militaire Soverov à ouvert ses premières consultations publiques sur les lieux candidats pour l'installation de ladite base.

Tourisme: Les chiffres publiés par le ministère du tourisme montrent une augmentation de 334% du nombre de tourisme depuis trois ans.

Éducation: La Grande Bibliothèque de l'Université de Shengfen a annoncé avoir fait l'acquisition de 346 700 livres l'année dernière à travers le monde en 8 langues différentes.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Jeu Juin 08, 2017 9:57 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
18 Août 2031


La Banque Impériale met en circulation sa nouvelle série de monnaie


Image


La Banque Impériale a officiellement annoncé avoir mit en circulation sa nouvelle série de monnaie destiné a remplacé le vieux modèle actuel datant de 1997 et ayant été fortement critiqué par les milieux financiers, économiques et politiques pour être une cible facile de la contrefaçon depuis la fin de la guerre civile. Cette nouvelle série de billet, en polymère, ont été spécialement conçu pour remplir trois objectifs précis; durabilité, pratiques et sécuritaire. En effet, l'utilisation du polymère en tant que principal matériau pour la conception de ces billets permet une durée de vie trois fois supérieure à celle des précédents billets en coton. Toutefois, leur coût de fabrication est deux fois supérieur aux billets en coton, soit autour de 50 Wans (0,20$) au lieu de 25 Wans (0,10$). Au niveau de la pratique et fonctionnel, le graphisme et la conception des billets ont été conçu pour satisfaire les individus atteints de cécité ou de déficience visuelle et offre un esthétisme agréable et facilement reconnaissable grâce aux éléments visuels propre à chacune des coupure notamment la couleur, les visages et les paysage qui diffère dans chacune des coupures de la nouvelle série. Finalement, au niveau sécuritaire, la Banque Impérial a ainsi triplé le nombre d'élément de sécurité; que se soit en terme de reliefs, d'éléments givrés, d'élément transparent et d'éléments codés caché au sein des visages, des chiffres et des paysages rendant sa contrefaçon considérablement plus difficile que la série précédente. La nouvelle série de monnaie est ainsi divisé en huit coupures; 5 ₮, 10₮, 20₮, 50₮, 100₮, 200₮, 500₮ et 1000₮ et la Banque a profité de l'occasion pour introduire ses nouvelles pièces de monnaies; 2₮, 1₮, 50 Wans (0,50₮), 25 Wans (0,25₮) et 5 Wans (0,05₮). Seule la pièce de 1 Wan est maintenu dans son modèle d'origine, modèle ayant été conçu il y a près de douze siècles et ne risque pas de changer de sitôt.


Brèves nouvelles économiques

Transport: Après trois ans de travaux, l'autoroute Dàk Hoà-Shengfen est de nouveau ouvert pour les camions lourds.

Industrie: Explosion de 56% des importations de machineries et d'outillages industriels durant le dernier trimestre, signe d'une modernisation du tissu industriel encouragé par les récents incitatifs gouvernementaux en matière de fiscalité et d'exemption douanière.

Téléphonie: La Black Lotus estime que les prix de ses téléphones pourrait augmenté de 14% à court terme si la crise en Algabre du Nord persiste.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Sam Juin 17, 2017 10:11 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
20 Mai 2033

Augmentation des crimes de prosélytisme depuis deux ans.


Image


Cela s'est déroulé hier après-midi, la police métropolitaine de Shengfen reçut une trentaine de plaintes concernant des actes de prosélytisme perpétré par des étrangers aux abords de lieux de culte bouddhistes et de places publiques. La police métropolitaine a ainsi procédé à l'arrestation de 5 étrangers originaire de Nouvelle-Cajanée pour prosélytisme et atteinte à l'ordre public. Amenée devant la Cour Métropolitaine de Shengfen, la justice les a condamnés à 2 semaines de prison ferme et d'une amende individuelle de 4 200$. Ce genre d'incident exprime clairement la politique gouvernement en matière de paix religieuse au pays, notamment la nature criminelle du prosélytisme voulu par l'État, jugé comme étant le premier élément instigateur de tensions religieuses.

Or, grâce à la loi sur l'accès à l'information, les statistiques du Ministère impérial de la Sécurité intérieure et de la protection civile démontrent littéralement une explosion de ce genre d'incident ces deux dernières années. Alors que seulement 9 incidents avaient été enregistrés par le Ministère en 2030, ce nombre est passé à 27 l'année suivante, puis à 65 l'année d'après, coïncidant de manière troublante avec l'ouverture internationale du pays. Face à la médiatisation du dernier incident en date et d'une certaine agitation observée à l'Assemblée clanique, le ministre Impérial de l'intérieure et de la protection civile, l'honorable Aditaya Srikaew a publié un communiqué affirmant son intention de durcir la politique impériale en matière de lutte contre le prosélytisme religieux et de présenter un nouveau projet de loi devant l'Assemblée clanique.

  • La peine de prison minimale sera augmentée d'une semaine, s'établissant à trois semaines de prison ferme.
  • Les récidivistes subiront le double de la peine de prison minimale de manière cumulative. Six semaines pour la première récidive, douze semaines pour la deuxième récidive.
  • À la troisième récidive; la peine de prison est triplée; soit une peine de 36 semaines, 108 semaines pour la quatrième récidive et ainsi de suite.
  • Les étrangers récidivistes seront dorénavant expulsés du pays et interdits de séjour pour 6 mois à la deuxième récidive. À la troisième récidive, ils seront interdits de séjour pour 2 ans et de manière définitive à la quatrième.
  • L'application des expulsions sera automatique lorsque les accusés auront purgé leur peine.
  • Les amendes sont plafonnées à 10.000$ pour le premier acte et de 18.000$ pour la première récidive. Au-delà, aucun plafonnement n’est établi.
  • La justice se réserve le droit de réquisitionner les biens des accusés pour le paiement de l'amende, ainsi que des biens des congrégations, organisations ou communautés religieuses si les accusés n'en possèdent aucun.

Ces propositions ont déjà fait réagir certains groupes religieux, mais les critiques sont surtout polarisées autour de la dernière proposition du ministre; soit la réquisition des biens des organisations religieuses dans le cas où les accusés ne posséderaient aucun bien. Ceux-ci affirment qu'ils ne disposent d'aucun contrôle absolu sur leurs membres et qu'une pénalisation des organisations pour des actes qu'ils n'ont pas officiellement soutenus serait contre-productive pour la lutte contre le prosélytisme religieux. Du côté des laïcs, les critiques sont plutôt tournées vers l'absence de propositions concernant le prosélytisme religieux sur internet. Mais il est encore trop tôt pour considérer ces propositions comme une proposition de loi officielle, mais le ministre Srikaew a toutefois dévoilé qu'il avait reçu le soutien inconditionnel de l'Empereur pour rédiger celle-ci.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Mar Juin 27, 2017 4:05 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
04 Avril 2033

Les grandes métropoles du pays en pleine crise du logement

Image


Explosion démographique, retour des exilés Kaiyuanais, exode rural en hausse; les villes ont du mal à faire face aux mutations post-guerre civile qui frappe actuellement le pays. Face à la demande croissante de logement, les prix immobiliers ont subit des hausses spectaculaires qui ont pris de cours de nombreux propriétaires et locataires, obligeant certains à vendre leur logement, d'autres à déménager vers de nouveaux. Ainsi, des villes comme Shengfen, Lucheon, Yentsu et Mowloon ont vu leurs valeurs immobilières augmenter de 87% en deux ans obligeant les propriétaires a doubler leur loyer, jetant dans les rues plus de 10 000 ménages en recherche de logements plus abordable.

Craignant la formation de bidonvilles en périphérie des grandes métropoles, le gouvernement Impérial a encourager les Clans à financer la construction de vastes projets immobiliers en leur promettant que des mesures fiscales seront adopté lors du prochain budget afin de récompenser leurs efforts. De plus, le portefeuille du Ministre Impérial des Affaires Municipales et de l'Aménagement du territoire serait vraisemblablement augmenté lors de la prochaine année fiscale afin de financer de vastes projets immobiliers à travers le pays. Au niveau de l'Assemblée Clanique, certaines voix se sont élevé afin de déréglementé le secteur de la construction afin de facilité la vie de l'industrie et favoriser le développement immobilier. Chez les communistes, on appel à la construction de logements sociaux et au contrôle des loyers alors que chez les plus petits clans l'on dénonce la spéculation immobilière dans les grandes villes et exige que les autorités gouvernementales mène une lutte acharné contre ce phénomène.

Brèves nouvelles Nationales

Politique: La Commission Parlementaire dédié à l'étude du projet de base militaire Soverov à mis fin à temporairement à ses consultations publiques pour cause de grabuge.

Fait divers: Un adolescent a été blessé par une attaque de crocodile à Ampuen.

Infrastructure: Le pont de Luezhu, détruit il y a 21 ans et qui permettait de traverser le fleuve Huang Hu au niveau de Patong a été rouvert à la circulation après 5 ans de travaux.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Dim Juil 02, 2017 9:25 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3783
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
04 Juillet 2033

Le Clan Vimean et le vélo en libre-service

Image


Connu pour leur entreprise Vimean Technologies spécialisé dans la fabrication de vélos et d'équipements associés, le Clan Vimean a récemment attiré l'attention des analystes économiques pour l'émergence de son entreprise de vélos en libre-service, Tofo, qui utilise les produits de la Vimean Technologies. L'entreprise créé en 2024 permettait jusqu'alors aux habitants d'Angkor Boray de bénéficier de 700 vélos libre-service pour des tarifs abordables. Celui-ci c'est étendu à Banthéay en 2026, puis Nah Trang et Sontey en 2027. En marge de l'année 2030, l'entreprise exploitait près de 7 800 vélos dispersé dans 7 grandes villes bordant le fleuve Luban Reap. Profitant de l'explosion de la téléphonie mobile au pays, Tofo créa son application mobile avec l'aide de la Black Lotus qui le publia vers la fin de l'année 2031 alors que l'entreprise implantait près de 1 200 nouveaux vélos à Dak Hoà.

Mais c'est la levé de fond de 37 millions de $ du mois dernier qui a permis à Tofo de dévoiler ses ambitions nationale, annonçant l'ouverture prochaine de plusieurs systèmes de vélos en libre-service à Shengfen, Yentsu, Lucheon, Fuxianji, Marinduque, Nam Tho, Pham Sin et Patong. Soit près de 23 000 vélos supplémentaires, totalisant plus de 34 600 vélos à travers le pays. Cette levé de fond spectaculaire a été permis grâce aux investissements provenant notamment de la Black Lotus, mais aussi de plusieurs entreprises des Clans Huan et Thiem. À peine cette annonce réalisé, l'entreprise prévoit déjà une nouvelle levé de fond autour de mois de septembre pour élargir l'offre vers des villes au Royaume de Surin, ainsi qu'augmenter l'offre au sein des systèmes existants. L'entreprise aspire offrir son service de vélos en libre-service dans 50 villes à travers le pays d'ici 2035.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO