SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mer Sep 20, 2017 2:27 pm

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 101 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Mer Avr 12, 2017 2:00 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(4 novembre 2032) Brèves nationales et internationales

DESERET| Margaret Bates blâmée par le président de la Chambre des députés
Le président de la Chambre des députés et député de la circonscription de Miramontes Juan Nick a étudié les plaintes déposées à l'encontre de la gouverneure Bates pour mensonges devant les élus du Congrès. Si le président admet que les déclarations de la gouverneure «sont erronées», il indique qu'au moment des déclarations officielles à la Chambre des députés, «le gouvernement du Deseret avait bel et bien déboursé pour les factures» sans savoir que le Sankakkei avait réglé la note de son côté «sans communiquer au gouvernement» l'avoir fait. Le président de la chambre a pointé du doigt «l'action cavalière» de la Sankakkei Corporation et a donné un blâme à la gouverneure Bates pour avoir «omis de faire ses devoirs». Dans d'autres termes, un blâme est similaire à un avertissement et aucune sanction n'y est obligatoirement assujettie. Déjà, le chef olgarien James Corwin s'est dit dégoûté de la tournure des évènements et le chef unioniste Gordon Waskaganish a dénoncé une «décision partisane» venant d'un président démocrate en faveur du gouvernement démocrate. «Bannir son chef, ce n'est sûrement pas une possibilité face à la corruption récurrente des démocrates» a-t-il plaidé.

DESERET| Waskaganish veut un dollar deseran
Le chef unioniste Gordon Waskaganish a promis que s'il était élu gouverneur en 2034, il mettrait fin à la dépendance du Deseret aux États-Fédérés d'Olgarie au sujet de la monnaie. Lorsque le Deseret a quitté la jadis grande puissance olgarienne, il était convenu que le Deseret continuerait de participer à la tenue et au prestige du dollar fédéré. Une idée qui avait plu à l'Administration des EFO à l'époque au point d'être littéralement floués sur de nombreux autres enjeux. Voilà désormais que le chef unioniste croit que le Deseret est prêt pour sa propre monnaie. «Je ne peux concevoir que plus de vingt-deux ans après notre départ, alors que les ÉFO démontrent de l'arrogance à notre égard, qu'on continuerait de leur rendre service avec l'utilisation de leur monnaie.» Waskaganish a promis que s'il était élu, son gouvernement mettrait en circulation le «dollar deseran» dès le premier mandat.

DESERET| 30 000 soldats pourraient être remerciés
Le ministre de la Défense Glen Daniels a refusé de mentionner s'il allait donner suite à sa volonté de démanteler une partie des effectifs militaires du Deseret, projet mis sur la glace par la gouverneure Bates qui préfère qu'un comité parlementaire se penche sur la question. Rejoint au téléphone, le ministre Daniels a laissé entendre qu'en attendant la création d'un comité parlementaire sur le démantèlement de l'armée deserane, il pourrait être tenté de réduire le nombre d'hommes et de femmes militaires au pays. Actuellement, 94 190 soldats sont à la disposition du ministère de la Défense. Des hommes et des femmes au statut inactif qui ne font généralement que s'entraîner et donner un coup de main aux forces policières une fois à tous les dix ans. Si nos soldats ne partent jamais pour la guerre, le ministre de la Défense s'est questionné au téléphone sur la pertinence d'en avoir cent mille : «Est-ce qu'on ne pourrait pas réduire ce nombre, par exemple, de trente ou quarante mille têtes? C'est fort possible et il faudra s'y pencher». Le ministre de la Défense n'a jamais caché sa gêne vis-à-vis la portion des dépenses publiques reliées à une armée «qui ne sert pas».

INTERNATIONAL - ARIZONA| Coopération avec le Deseret en matière spatiale
Le 27 octobre dernier, le président arizonien Juan Manuel Trujillo, qui ne sollicitera pas un nouveau mandat, a annoncé que l'Arizona et le Deseret allaient s'allier pour réussir la construction d'une plateforme de lancement spatiale à Cuenca, ville la plus au Sud de l'Arizona et considérée comme un point favorable à ce genre de lancement. La ministre deserane des Transports Mary King a confirmé aujourd'hui que les formalités étaient «au stade l'approbation» et que le gouvernement deseran allait y contribuer de façon significative dans les prochaines années. Des Deserans dans l'espace prochainement? «Assurément», promet la ministre King qui mentionne que l'investissement deseran n'est pas «un investissement les yeux fermés sans retour». Malgré l'absence de programme spatial pour le gouvernement deseran, la ministre des Transports estime que le temps est venu pour le Deseret de «se démarquer» de ses dernières années jugées moribondes. «Aujourd'hui, nous annonçons un investissement majeur pour l'avenir de nos deux pays et du monde aérospatial.»

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Mer Avr 12, 2017 8:16 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(05 novembre 2032) Projet pilote de financement des partis politiques

Image
(Vers un Congrès mieux représenté?)

La ministre Ashley Adamson souhaite que le Bureau du directeur des élections finance les partis politiques qui affichent de bons résultats aux élections.

Et le projet pilote sera d'ailleurs implanté pour les élections partielles de décembre prochain dans les circonscriptions de Cardston, Claymore et Hale. Lors d'une conférence de presse, la ministre des Services gouvernementaux Ashley Adamson s'est dite intéressée par une recommandation d'une étude parlementaire effectuée en 2028 proposant de financer les partis politiques selon leurs résultats électoraux. Le 14 décembre prochain, toutes les formations politiques accréditées présentant un candidat et obtenant au moins 1% au niveau de la moyenne des trois résultats recevront 500 $ par tranche de 0,01%, sans considération des voix obtenues. C'est donc dire que si deux formations politiques obtiennent 1,5% des voix (l'un avec, par exemple, 2 100 votes et l'autre avec 2 080) obtiendront le même montant. Soit une somme de 75 000 $. Un projet pilote qui pourrait être appliqué pour les élections générales de 2034 si le Congrès du Deseret en accepte la forme sous la présentation d'une loi.

«Notre but est de fournir aux petits partis un financement qui leur permettra de mieux représenter leurs électeurs», a affirmé la ministre Adamson qui ne craint pas une division du vote et une mise en danger des acquis électoraux des grandes formations politiques comme le Parti démocrate. «Il y a dans la vie deux démocraties : celle qui sert les grands et celle qui sert le peuple», a-t-elle tranché, obtenant l'appui de la gouverneure Bates qui s'est dite «en accord» avec le projet pilote. Si les petits partis accrédités (Parti vert, Parti socialiste, Parti progressif, Fermiers unis, Action Deseret et Parti communiste) applaudissent cette initiative et leur permet de présenter davantage de candidats aux élections, l'Union deserane a dénoncé une «machination» où les contribuables deserans seront la principale victime. «Ce qu'on nous annonce aujourd'hui, c'est la prolifération des magouilles et des connivences politiques», a plaidé le chef unioniste Gordon Waskaganish, dénonçant que «les impôts et les taxes des Deserans servent à financer des marginaux comme le Parti communiste». Il a d'ailleurs annoncé que si une telle loi était présentée devant la Chambre des députés, il voterait contre.

Corwin veut «des balises»
Le chef olgarien James Corwin s'est dit favorable à une telle mesure dans l'optique où les balaises sont «claires, précises et intransigeantes». S'il souhaite l'émergence des petits partis politiques, le chef de l'Olgaria Strong souhaite avant tout que le gouvernement légifère sur «les irrégularités qui pourraient survenir» et qu'il doit «acquérir la confiance des Deserans et le respect des Institutions démocratiques». À contrario du chef unioniste, le chef olgarien s'est dit optimiste de voir dans les quinze prochaines années suivant la concrétisation du financement des partis politiques d'innombrables «forces parlementaires».

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Jeu Avr 13, 2017 8:44 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(08 novembre 2032) Les «Prêtres de la main vicieuse de Dieu» acquittés

Image
(Le prêtre Jeremy Jenkins et son avocat en 2026)

Les treize prêtes de la région de l'Esperanza et de Lancaster qui avaient créé un réseau de prostitution juvénile et qui avaient été arrêtés en mars 2026 ont été acquittés ce matin par la Cour suprême.

Ils étaient appelés par les médias les «Prêtres de la main vicieuse de Dieu» en 2026. Arrêtés à la suite de l'Opération Crocodile qui visait à anéantir un réseau de prostitution juvénile qui utilisait de jeunes garçons âgés entre cinq et neuf ans, les treize prêtres avaient été accusé de plusieurs chefs d'accusation dont proxénétisme, gangstérisme et agressions sexuelles multiples sur des enfants de moins de dix ans. D'après l'enquête de la police deserane, les prêtres (qui ont depuis été exclus par les hautes autorités catholiques) gérait le réseau à même leurs établissements religieux et les profits engrangés ont été considéré par le procureur au dossier d'«importants» et de «surprenants». La Justice deserane avait convenue à l'époque de tenir un procès commun pour les treize accusés afin de limiter les coûts d'administration. Hors, cette décision a obligé la Cour suprême du Deseret à acquitter les accusés pour délai déraisonnable.

C'est qu'étant donné le procès commun pour les treize prêtres de la main vicieuse de Dieu, tous les accusés devaient être présents pour leur procès, mais il semblerait que les avocats de ceux-ci aient abusé du système au point qu'encore aujourd'hui, le procès n'a toujours pas eu lieu. Emprisonnés en avril 2026 en attente de leur procès, ils ont été relâchés par la Cour supérieure du Deseret en septembre 2027 en attente de leur procès. Depuis, l'un après l'autre, l'avocat de l'un repoussait le délai du procès lorsque le délai accordé à un autre était arrivé à échéance. Une faille dans le système de Justice qui ne fait habituellement aucune victime, mais «compte tenu de la lourdeur de la preuve et de l'incapacité du bureau du procureur d'asseoir l'entièreté de celle-ci», la Cour suprême n'a pas eu d'autre choix que d'acquitter les accusés de toutes les accusations qui pesaient contre eux. Dans le jugement de la Cour suprême, le juge en chef note «l'incompétence des parties» et le «délai déraisonnable dont ont été victimes les accusés». Si la Cour suprême «dénonce avec virulence les actes reprochés aux accusés» et s'«indigne des éléments de preuve», «aucune loi brime les Deserans d'un procès juste et équitable en des délais respectables».

Indignation et incompréhension
Le ministère de la Justice a dénoncé dans un communiqué de presse une «décision à l'encontre du respect des victimes», mais a admis devoir «se soumettre au jugement final de la Justice deserane». De son côté, la gouverneure Bates s'est dite «profondément attristée» par la situation et a promis que son gouvernement s'attaquerait aux délais déraisonnables. Gordon Waskaganish a dénoncé l'inaction du gouvernement du Deseret dans cette affaire, omettant de préciser qu'entre 2026 et 2030, le parti au pouvoir était le sien, gouvernement dont il était ministre des Affaires étrangères. Dans un courriel reçu, une jeune présumée victime âgée aujourd'hui de quatorze ans et dont son identité doit demeurer confidentielle s'est dit «apeuré de les rencontrer dans la rue [...] et qu'ils me fassent à nouveau du mal». À la fin de son courriel, le jeune garçon a jeté sa haine envers le système de justice : «Je croyais que les juges étaient là pour me protéger, pour mettre en prison ceux qui m'ont fait du mal et qui ont détruits ma vie. Je vois bien qu'au final, les juges sont là pour protéger les pédophiles».

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Mer Avr 19, 2017 6:47 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(26 novembre 2032) Brèves nationales et internationales

DESERET| Les Forces deseranes ont reçu l'ordre de réduire les troupes
Le ministre de la Défense Glen Daniels a officiellement contacté l'État-major des forces militaires du Deseret afin de leur donner l'ordre de réduire la taille de l'armée deserane en remerciant des milliers de soldats. Selon ce qu'a appris The Republic, le ministre Daniels a contacté le Général Kenneth Timothy Lucas (Deseran Forces), le Général Robert Chase (Deseran Air Forces) et l'Amiral John L. Wilson (Deseran Navy Forces) afin qu'ils se concertent dans le plan à adopter pour réduire le nombre de militaires au Deseret. Les hauts-gradés des forces armées auraient reçu l'ordre de remercier 27 000 militaires pour le service rendu à la patrie. Actuellement, le Deseret dispose de 94 190 soldats, vestige d'une course effrénée à la reconnaissance militaire lors de son accession à l'indépendance entre 2010 et 2017. Hors, le Deseret ne participe à aucune mission étrangère et l'armée deserane ne se contente que d'appuyer les forces de l'ordre lorsque nécessaire et de pratiquer en mer. Cette mesure, qui devrait s'officialiser dès le début de l'année 2033, permettrait au gouvernement deseran de sauver près de trois cent millions de dollars.

OLGARIE - ÉTATS-FÉDÉRÉS D'OLGARIE| Rencontre entre Bates et Arnold
La gouverneure Bates s'est rendue aux États-Fédérés d'Olgarie afin de discuter avec le président fédéré Lewis W. Arnold du soutien deseran aux sécessionnistes fédérés et des relations diplomatiques entre les États-Fédérés et le Deseret. Rencontre à huis clos, les journalistes n'étaient pas invités et aucune conférence de presse commune n'a été donnée par les deux principaux intéressés. Selon nos sources, le président Arnold s'inquiète du soutien deseran dans la cause des sécessionnistes fédérés et considèrerait ce soutien comme une trahison envers les États-Fédérés. De son côté, la gouverneure Bates serait inquiète des conditions des sécessionnistes et souhaiterait une entière collaboration du gouvernement central. Les deux chefs d'États auraient démontré un intérêt particulier à ne pas réduire les efforts à la frontière commune afin de favoriser les déplacements entre les ÉFO et le Deseret. Toujours selon nos sources, le Deseret pourrait s'être engagé à ne pas pratiquer de politiques économiques à l'encontre directe des États-Fédérés d'Olgarie en échange d'une collaboration du pouvoir fédéré auprès des États qui songent à quitter la Fédération. Le Deseret aurait d'ailleurs été invité à ne pas interférer dans le processus, ce que n'aurait pu promettre la gouverneure Bates. Pour les conservateurs fédérés, le meilleur allié des ÉFO au Deseret demeure actuellement la gouverneure Margaret Bates. Gordon Waskaganish, unioniste et anti-ÉFO, n'est pas considéré comme un allié des États-Fédérés et le chef olgarien James Corwin ne semble pas être en mesure d'atteindre le pouvoir dans des délais respectables.

OLGARIE - BOISCHAUT| Le Boischaut, fidèle à lui-même, recule sur les droits humains
Le gouvernement de la République fédérale du Boischaut a annoncé récemment l'adoption par le parlement d'une loi interdissant la gestation pour autrui et la procréation médicalement assistée pour les célibataires et les couples homosexuels. Si les mouvements LGBTQ promettent de mener la guerre au gouvernement boischautin, le ministre des Affaires sociales se dit fier du combat mené, affirmant que «le droit de l'enfant prime désormais sur le droit à l'enfant». Une nuance boischautine qui rebute jusqu'au Congrès deseran où le ministre de la Famille Philip Revilla s'est dit «triste» pour les gens visés par cette loi. Si le Deseret n'est pas un exemple continental pour les droits fondamentaux, malgré la légalisation récente du mariage homosexuel, il apparaît désormais que la culture francophone est devenue la risée du continent olgarien avec ses mesures rétrogrades dont le chef unioniste Gordon Waskaganish, lui aussi conservateur, n'a pas été prié pour dénoncer : «L'Olgarie est désormais aux prises avec des États Fédérés prisonniers d'une Fédération dépassée et de francophones anti-tout. Il y a des limites à créer le ridicule, et je crois que cette limite se trouve à l'intérieur de leurs frontières». Questionnée à ce sujet, la gouverneure Margaret Bates a affirmé ne pas vouloir interférer dans les décisions parlementaires du Boischautin, estimant qu'elle n'était «pas concernée» par les politiques internes de la RFB.

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Sam Avr 22, 2017 6:30 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(05 décembre 2032) L'économie deserane heureuse de la situation aux ÉFO

Image
(Robert Jacobs avait-il vu venir la pépite dorée?)

Le ministre des Affaires étrangères s'est rapidement positionné en faveur de l'éclatement des États-Fédérés d'Olgarie. Selon les premier chiffres économiques sortis, il semblerait que l'économie deserane soit en passe de réaliser un exploit jamais accompli jusqu'ici.

La note finale de la Fédération internationale pour le droit des entreprises et des salariés (FIDES) est tombée et le Deseret poursuit sa lancée vers l'amélioration de ses acquis économiques. Classé D l'an dernier, et classé C dans la publication prévisionnelle de cet été, le Deseret confirme l'évolution de sa note et des nombreuses observations des économistes qui voient l'économie deserane évoluer à un rythme fulgurant, important contraste avec les vingt dernières années. Si le FIDES craint la montée de l'Union nationale dans les sondages et la position à adaopter vis-à-vis les EFO, tous s'entendent pour dire que la menace sécessionniste avantage grandement le Deseret qui devient une terre d'accueil stable pour pallier à l'instabilité des ÉFO sur le continent olgarien. Si la République du Deseret n'aspire pas du tout à remplacer le rôle que jouait les ÉFO sur le continent olgarien, nul doute qu'elle cherchera à accueillir de nombreuses entreprises «habituées à la région» qui ne souhaitent pas s'éloigner outre mesure de leur géolocalisation tout juste au Nord du Deseret.

Est-ce que le ministre Robert Jacobs, détenteur de la vice-gouvernance et du ministère des Affaires étrangères, avait vu venir la pépite d'or pour le Deseret? Tout laisse croire qu'il était au courant que le Deseret profiterait de la déconfiture des États-Fédérés et que l'économie deserane pourrait récolter de nombreux fruits qui n'auraient, en d'autres circonstances, jamais été mûrs. «Ce qu'on constate, c'est que depuis le début de l'année, tous les efforts du ministre Jacobs portent aujourd'hui sur des sujets qui sont avantageux au Deseret», analyse un spécialiste en politique deserane. «La prise de position du Deseret vis-à-vis la Sankakkei Corporation a été suivie par les nations olgariennes sans qu'on se pose vraiment des questions sur le sujet, la prise de position vis-à-vis les sécessionnistes fédérés a aussi été suivie par de nombreuses nations à l'exception du Boischaut, possiblement la seule défaite de Jacobs dans ce dossier.» Avant que le gouvernement deseran dévoile officiellement les mises-à-jour économiques, tous s'entendent pour affirmer que l'économie présentera «des résultats jamais vus» depuis 2010 et que l'instabilité des ÉFO profitera au Deseret. Pas étonnant, donc, que le ministre Jacobs interfère à ce point dans la cause sécessionniste.

Jacobs, suite logique à Bates
Le ministre des Affaires étrangères semble être sur la voie pour remplacer la gouverneure Margaret Bates le jour où elle quittera la vie politique. Si en un an, son nom est apparu sur toutes les lèvres, il apparaît désormais comme le pilier central du gouvernement deseran, éclipsant d'une main de maître le leadership de la gouverneure Bates. Si le principal intéressé nie vouloir prendre la place de la gouverneure Bates, il est désormais logique que la suite à la gouvernance Bates soit la gouvernance Jacobs. Et si... et si Robert Jacobs pouvait vaincre les unionistes en 2034?

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Dim Avr 23, 2017 5:51 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(08 décembre 2032) Brèves nationales et internationales

[justify]DESERET| Immigration Deseret submergé de demandes à la frontière deserano-fédérée
Le ministère de la Sécurité intérieure et de l'immigration a annoncé cette semaine qu'il se trouvait submergé de demandes d'immigration venant de milliers d'olgariens-fédérés qui souhaitent quitter les États-Fédérés avant qu'un éclatement politique et économique survienne. Dans la plupart des demandes, le ministère confirme que les candidats sont «qualifiés, instruits et désireux». Si le nombre exact n'a pas été fournit par le ministère, il ne fait aucun doute qu'ils sont des milliers. La présence des autorités deseranes a été renforcée aux points de passages pour assurer «une meilleure fluidité» et le gouvernement deseran assure qu'aucun demandeur «ne sera refoulé s'il ne présente pas une menace pour l'intégrité territoriale». Si Olgaria Strong salue l'accueil de milliers d'olgariens-fédérés qui traversent la frontière, le chef unioniste Gordon Waskaganish dénonce «l'absence de critères élevés» et l'incapacité du gouvernement à «fermer nos portes aux rapaces du Nord». Quoi qu'il en soit, le gouvernement deseran maintien qu'il accueillera tous les demandeurs et espère d'ailleurs que cette situation lancera un message positif à ceux qui hésitent à emboiter le pas. De son côté, le ministre des Affaires étrangères refuse de dénoncer ce qui semble être aux yeux de certains comme un «vol de main d’œuvre» aux États-Fédérés.

DESERET| Dans une semaine, les élections partielles
C'est le 14 décembre prochain que les électeurs des circonscriptions de Cardston, Claymore et Hale seront appelés aux urnes afin d'élire un nouveau député de leur circonscription respective. Alors que le visage de Claymore et Hale devrait demeurer intact (respectivement une victoire de l'Union deserane et du Parti démocrate), l'ancienne circonscription de l'ancienne ministre de l'Éducation Dawn Jean devrait tomber sous la bannière olgarienne, Olgaria Strong étant en avance dans les sondages. Étant donné le projet pilote visant à financer les partis politiques, de nombreuses formations s'affronteront lors de la joute électorale. Dans la circonscription de Cardston, le Parti démocrate, l'Union deserane, l'Olgaria Strong, le Parti vert, le Parti socialiste, le Parti progressiste et l'Action Deseret présenteront un candidat. Dans la circonscription de Claymore, il faut y ajouter le Parti communiste qui tentera de faire des gains. Dans la circonscription de Hale, le Parti démocrate, l'Union deserane, l'Olgaria Strong, le Parti socialiste, le Parti progressiste et l'Union des fermiers présenteront un candidat. Excepté la surprise de l'Olgaria Strong dans Cardston, seul le Parti socialiste semble être crédité de deux à trois points au-dessus de la normale.
[/quote]

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Mar Mai 02, 2017 2:11 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(03 janvier 2033) Brèves nationales et internationales

DESERET| Estimation économique : le festival des hausses
Les estimations économiques vont bon train : le Deseret est en voie de réussir ce qu'il n'a jamais été en mesure de faire depuis qu'il a accédé à l'indépendance : afficher une croissance économique au-delà des attentes. Il semblerait que la récession deserane, venant par intermittence, soit chose du passé. Le Deseret pourrait afficher une croissance économique au-delà de 20%, un record deseran absolu et une extraordinaire nouvelle pour le gouvernement qui pourra désormais songer à augmenter ses financements publics. Si la croissance économique présente des chiffres aussi exceptionnels que les économistes ont prévu, les Deserans en auront davantage dans leurs poches et tous les indicateurs seront à la hausse. Le gouvernement Bates, qui avait annoncé un déficit majeur pour le prochain budget (à paraître dans les prochains mois), pourrait ainsi souffler et réduire considérablement son déficit à prévoir. Hausse des revenus, hausse des recettes publiques. Le gouvernement Bates, qui avait annoncé vouloir relancer l'économie deserane (ce qui semble réussi), pourrait compter sur un budget national largement supérieur au budget précédent. De quoi fêter une relance qui s'annonce une excellente nouvelle.

DESERET| Les trois nouveaux députés seront assermentés demain
Les trois nouveaux députés élus le 14 décembre dernier lors des élections partielles dans Cardston, Claymore et Hale seront assermentés demain au Congrès du Deseret afin de pouvoir officiellement siéger à la Chambre des députés. Le démocrate Conrad Johnson de la circonscription de Hale (46,3%), l'unioniste Susan Thorpe de la circonscription de Claymore (37,1%) et l'olgarien Jeffrey Stanford de la circonscription de Cardston (41,6%) feront ensuite leur entrée au Congrès du Deseret, accueillis par les députés élus. L'élection de l'olgarien Jeffrey Stanford dans Cardston est la plus grande surprise des élections partielles, le Parti démocrate ayant perdu son château-fort à la suite de la démission de l'ancienne ministre de l'Éducation Dawn Jean.

DESERET| Financement des partis politiques : 4,9 millions de dollars donnés
500 $ par 0,01% aux partis politiques obtenant au moins 1%. C'était l'initiative du gouvernement démocrate pour permettre l'émergence des plus petits partis politiques. Avec la formule, le Parti démocrate obtient 1 948 000 $, l'Union deserane obtient 1 396 500 $, l'Olgaria Strong obtient 1 341 000 $, le Parti socialiste obtient 181 000 $ et le Parti progressiste obtient 56 500 $. Le Parti vert, l'Union des fermiers, l'Action Deseret et le Parti communiste n'ont pas obtenus des résultats leur permettant de toucher des fonds publics. Rejointe au téléphone ce matin, la ministre des Services gouvernementaux Ashley Adamson s'est dites satisfaite de la situation, mais confirme que la formule ne sera pas soumise au Congrès du Deseret pour en uniformiser la pratique. «Lors d'élections générales, je crois que cette pratique accentuerait la marginalisation des plus petits partis», affirme-t-elle, refusant néanmoins de rejeter le projet de financer les partis politiques avec les fonds publics. La ministre des Services gouvernementaux dit étudier la possibilité de financer chaque voix obtenue, plutôt que le pourcentage. «Si une formation politique obtient un ou deux dollars par voix, je crois que cela favoriserait les plus petits», avoue celle qui refuse de discuter des ennuis qu'auraient les grands partis à gouverner avec une majorité si de plus petits parti émergeaient. «Je fais confiance à la conscience des Deserans.»

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Mar Mai 02, 2017 8:29 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(06 janvier 2032) Margaret Bates, la Mère de l'économie!

Image
(Margaret Bates a été élue gouverneure en octobre 2030)

Retenez ce nom. Retenez ce visage. Retenez la femme qui désormais est considérée comme la «Mère de l'économie» deserane. Croissance économique extraordinaire, le scénario pourrait ne jamais se reproduire...

28,34%. Il ne s'agit pas d'un résultat électoral, mais bien de la croissance économique de la République du Deseret. Les plus grands économistes prédisait «quelque chose comme 20%», mais jamais le plus beau scénario n'aurait été aussi extraordinaire que ce qu'affiche l'économie deserane. Seuls la Soverovie (58,9) et le Caskar (28,9%) affichent un résultat supérieur au Deseret dans le monde, dont la moyenne de la croissance est de 9,83%. Un résultat extraordinaire dont aucun membre du gouvernement démocrate se gêne pour exprimer que le Parti démocrate est le «parti de l'économie» et que le Deseret est désormais un «acteur majeur» de la scène économique internationale. Un argument de plus en faveur de celui qui s'impose désormais comme la principale puissance économique du continent olgarien, n'en déplaise aux États-Fédérés d'Olgarie. Le Deseret est désormais la première puissance économique olgarienne devant New Haven&Eden Island et la Nouvelle-Gallesterre. Derrière le Lianwa, la Ligue montalvienne et l'Amarantie, le Deseret est désormais la quatrième puissance économique du monde. Une position qui déstabilise les élites deseranes qui ne s'attendaient pas à une croissance économique aussi marquée et soutenue.

Interrogée sur la situation extraordinaire du Deseret qui met désormais fin à une croissance économique jugée trop faible, la gouverneure Bates a refusé de s'attribuer le crédit. «Nous mettons en place des conditions que nous jugeons gagnantes et les acteurs de l'économie : les Deserans et les investisseurs étrangers, remplissent bien le fardeau qui est sur leurs épaules.» Malgré cette croissance économique extraordinaire qui renflouera les coffres de l'État à une croissance bien au-delà de 28% (notamment grâce aux nouveaux paliers d'imposition), il n'y aura pas de baisse d'impôt pour les contribuables dans le prochain budget. La priorité sera mise à instaurer la régie d'aide aux retraités ainsi qu'une bonification des crédits octroyés à l'éducation, la santé, l'industrie et l'agriculture. «Nous allons investir là où nous aurions dû investir il y a longtemps», affirme la première citoyenne, n'excluant pas un «allégement» du fardeau fiscal des contribuables l'an prochain si l'économie du Deseret parvient à maintenir sa nouvelle destination : celle de la prospérité.

Silence radio à l'Union deserane
Si les démocrates parlent désormais de la révolution économique du Deseret, les unionistes refusent de s'exprimer devant les journalistes en attendant les directives de leur chef Gordon Waskaganish, injoignable depuis ce matin. Son attaché de presse a affirmé aux journalistes que le «chef de l'Opposition officiel travaille d'arrache-pied à présenter un projet de société visant à maintenir cette croissance et à l'utiliser avec soin et précaution». Seul député unioniste voulant répondre aux questions des journalistes, le député Karl Schoonover s'est dit étonné de la santé économique du Deseret et considère que les politiques économiques du gouvernement Bates étaient «dangereuses, risquées et téméraires». Peut-être, mais 28,34%...

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Jeu Mai 04, 2017 2:31 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(09 janvier 2033) Brèves nationales et internationales

DESERET| Les démocrates profitent largement de la croissance économique
Le nouveau sondage pré-électoral de la firme de sondages Handfield Marketing note une nette amélioration du pointage des démocrates qui semblent littéralement prendre de la vitesse à la suite des indicateurs économiques publiés. À 48,53% des voix, le Parti démocrate grimpe de dix points au détriment de toutes les autres formations politiques. L'Union deserane, menée par Gordon Waskaganish qui semble maintenir un rythme lent ces derniers mois, est derrière avec 38,11%, un recul qui n'augure rien de bon pour celui qui aspire à remplacer la gouverneure Bates dans deux ans. La formation pro-EFO n'a rien pour se réjouir : après sa montée dans les sondages suite à son appui aux États-Fédérés et à sa position d'unité, l'Olgaria Strong est de retour dans sa fourchette habituelle avec 11,49% des voix. À noter que la formation politique obtenait récemment 25% des voix. Dans les couloirs du Congrès du Deseret, alors que les travaux ont repris après le congé des Fêtes, le festival des sourires des démocrates est régulièrement interrompu par les députés unionistes et olgariens qui n'ont rien pour se réjouir. Si les élections générales ne sont pas au seuil de la porte, certains députés unionistes admettent sous le couvert de l'anonymat qu'il sera difficile pour l'Union deserane de gratter quelques voix ici et là face au résultat économique du Deseret. Si la croissance génialissime est généralisée sur la moitié du globe, les Deserans n'auront en tête que ce gouvernement démocrate qui aura réussi là où tous les autres auront échoué. Qu'importe le contexte économique mondial.

DESERET| Le Sankakkei, un dossier réglé?
Devant l'insistance des journalistes qui questionnaient le ministre des Affaires étrangères et vice-gouverneur au sujet de la Sankakkei Corporation, Robert Jacobs a affirmé qu'il n'avait plus de communication entre les deux pays depuis que le gouvernement deseran avait intimé le Sankakkei de ne plus lui envoyer de missives diplomatiques «vides de sens». Le ministre Jacobs a réfuter les impressions des journalistes qui s'interrogeaient sur le climat de guerre diplomatique entre le deux pays, affirmant que le Deseret n'avait «pas l'intention de mener d'avantage l'offensive», la Sankakkei Corporation ayant décidé de ne «pas poursuivre leur impérialisme» sur le continent olgarien. Si le chef de l'Union deserane Gordon Waskaganish demande que les ressortissants Sans soient évincés du territoire et que les Sans suspects soient arrêtés au nom de la sécurité nationale, Jacobs a clairement refusé de s'engager sur cette voie. «Nous ne sommes pas en dictature, nous ne sommes pas au Mjalnar, nous ne sommes pas barbares», a-t-il lancé, affirmant qu'il souhaitait ardemment que les eux pays mettent l'épisode de la Pax Olgaria de côté. À condition qu'elle soit abrogée, chose toujours en attente. Le Deseret va-t-il couper définitivement les ponts avec le Sankakkei? «Bien sûr que non, je sui le premier à souhaiter une relation forte avec le Sankakkei», jure-t-il, assurant que les médias Sans avaient toujours accès au Congrès deseran et que «cela ne changera pas.

DESERET| Bickford demande la démission de Waskaganish
L'ancien gouverneur unioniste Charles Francis Bickford, en poste de 2026 à 2030, s'est dit très inquiet de la position de l'Union deserane avec à sa tête Gordon Waskaganish. Bickford estime que son ancien vice-gouverneur et ministre des Affaires étrangères n'a rien à voir avec «ce bouffon qui coule un peu plus chaque jour le puissant parti qu'est l'Union deserane». Dans une entrevue télévisée, celui qui a été battu par la gouverneure Bates en octobre 2030 estime que l'Union deserane ne «pourra jamais» remporter le pouvoir avec un chef aussi polémique et «irrespectueux de l'héritage unioniste». Celui qui a été chef de l'Union deserane de 2025 à 2031 a rappelé que le Deseret, l'Ongher et le Dawson formait une seule et unique république grâce aux efforts de l'Union deserane, appelée autrefois le Parti de la République. «Je crois que ce personnage n'a pas sa place à la plus haute fonction du pays», soutien l'ancien gouverneur déchu, qui affirme qu'il ne votera jamais pour Gordon Waskaganish. «Je sais qu'au sein de l'Union deserane, il est une figure contestée et que la plupart des députés savent qu'ils se dirigent vers un échec électoral en 2034.» L'ancien gouverneur estime que Gordon Waskaganish n'a pas le choix : s'il tient mordicus à ce que l'Union deserane remporte le pouvoir en 2034, il doit démissionner.

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Ven Mai 05, 2017 7:27 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



14 janvier 2033) Brèves nationales et internationales

DESERET| Abrogation de la Pax Olgaria : Jacbos l'ignorait et demeure insatisfait
La semaine dernière, le ministre des Affaires étrangères et vice-gouverneur Robert Jacbos ignorait que la Sankakkei Corporation avait abrogé la Pax Olgaria, un décret impérialiste visant à soumettre le continent olgarien à ce pays démesuré de la Néchinésie. Énième preuve de l'handicap diplomatique du pays insulaire et de son manque flagrant de transparence et de bonne volonté. Alors que le ministre Jacobs vient de prendre connaissance du texte d'abrogation, celui-ci s'est dit «satisfait» e son abrogation, mais «totalement insatisfait des mots utilisés». Si le décret d'abrogation contient des excuses, le ministre Robert Jacobs, considéré comme un opposant féroce au régime San, estime que les mots utilisés «cherchent davantage à se défendre qu'à s'excuser avec sincérité». Il s'est néanmoins dit satisfait que la Sankakkei Corporation ne cherche pas à poursuivre son impérialisme sur le continent olgarien. «L'épisode est clos», a conclu le chef de la diplomatie, non sans appuyer la théorie des «excuses bâclées» et du «festival des raisons».

DESERET| Waskaganish demande à Bickford d'aller «se faire foutre»
Le chef unioniste Gordon Waskaganish a répondu à l'invitation de l'ancien gouverneur Charles Francis Bickford de démissionner de la chefferie de l'Union deserane. Visiblement choqué et insulté par la sortie publique de l'ancien chef d'État, Waskaganish a affirmé ne pas avoir à suivre les conseils d'un «perdant de seconde zone», lui qui a été battu par la gouverneure démocrate actuelle Margaret Bates. «Si monsieur Bickford tient à discuter de victoire électorale, peut-être pourrait-il revoir son parcours politique», a tranché le chef unioniste qui refuse de céder sa place. «J'ai été élu par les membres du parti et j'ai toute la légitimité pour déloger Margaret Bates en 2034.» La sortie de Charles F. Bickford s'est ajouté à une sortie très médiatisée du député unioniste Karl Schoonover sur les ondes télévisuelles qui affirmait ne pas cautionner le comportement de son chef actuel. «Je n'ai aucune leçon à recevoir de lui, et avec tout le respect que je lui dois, il peut aller se faire foutre s'il croit qu'il a encore la main-mise sur l'Union deserane.»

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Dim Mai 14, 2017 9:09 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(11 février 2032) Budget| Hausse majeure des recettes, hausse majeure des dépenses

Le gouvernement deseran avait promis des changements majeurs pour le prochain budget et la promesse a été tenue. Si le gouvernement bénéficie de recettes monstrueuses vis-à-vis l'an dernier, les hausses annoncées le seront tout autant.

Plus de quatre milliards de dollars de plus dans les poches du gouvernement, et ce, uniquement avec la perception des impôts. Et les recettes reliées aux impôts auraient pu être beaucoup plus volumineuses si le gouvernement Bates n'avait pas annoncé dans ce nouveau budget une baisse drastique des impôts. Une promesse généralement unioniste qui démontre une fois de plus que l'Union deserane se fait damner le pion par les démocrates. Le budget présenté au comité des crédits annonce des recettes de plus de vingt-cinq milliards de dollars et des dépenses de vingt-six milliards. Si le déficit est de près de trois cents millions de dollars, de nombreux investissements ont été annoncés et de nouveaux programmes ont été ajoutés aux services offerts par l'État deseran. Notamment, la promesse de mettre sur pied un supplément d'aide aux retraités deserans qui ne subsistent actuellement qu'avec les programmes de pensions des entreprises où ils ont travaillés. Programme obligatoire au Deseret, mais qui ne permet pas de sortir les retraités de la pauvreté. Parmi les hausses significatives des dépenses, la Défense (où il y a eu une restructuration des dépenses), l'Éducation, la Santé, l'Agriculture et l'Industrie.

Le supplément d'aide financier aux retraités est dorénavant créé et près de 63% des retraités deserans y auront droit. Le montant mensuel moyen qui sera versé en supplément est de 172 $ pour un total de 2 064 $ par année. Une mesure qui permettra aux aînés de vivre dans des conditions beaucoup plus abordables, désormais. Les subventions de la plupart des ministères ont été largement augmentés. En comparaison, le ministère de l'Agriculture, des pêcheries et de l'alimentation disposait d'un budget de 1 132 372 033,41 $ l'an dernier. Il disposera d'un budget de plus de 1 420 000 000 $ si celui-ci est approuvé par la Chambre des députés. Le développement économique sera davantage à l'avant-scène avec un financement de 266 221 838,08 $ (193 181 293,91 $ l'an dernier). Même son de cloche au niveau de l'Éducation qui bénéficiera de 600 millions de dollars supplémentaires pour appuyer le système éducatif. L'un des investissements majeurs du gouvernement démocrate demeure la Santé et les services sociaux. Dans l'objectif d'améliorer un système déficient, l'un des pires sur le continent olgarien, la Santé deserane recevra plus d'un milliard de dollars en surplus, passant de 1,8 milliards de dollars à 2,8 milliards. Un investissement bien reçu dans le domaine de la santé.

Le soutien technique et financier aux entreprises, industries et à la technologie augmentera d'ailleurs considérablement. Aux entreprises, le soutien passera de 285 millions de dollars à 340 millions. Aux industries, il passera de 344 millions de dollars à 396 millions. Quant à la technologie, le financement passera de 103 millions de dollars à 134 millions. Grande déception chez les écologistes, le budget du ministère de l'Environnement, des ressources naturelles et de l'énergie n'augmentera que de 4 millions de dollars, les subventions étant d'ailleurs réduites de deux millions de dollars. Un aspect sensible chez les pays nordiques olgariens (tels que les Territoires Nordistes Unis) qui fait défaut dans le centre du continent où la capitale du je-m'en-foutisme écologique a été établie au Deseret. Les Deserans pourront néanmoins se réjouir : non seulement le budget présente des investissements majeurs, mais il y aura baisse drastique des impôts pour les plus démunis. Alors que le gouvernement démocrate avait annoncé l'an dernier que les nouveaux taux d'imposition seraient de 16,2% (TR1), 18,7% (TR2), 21,4 % (TR3), 23,1% (TR4), 24,4% (TR5) et 25,5% (TR6), il seront plutôt revus à la baisse pour les TR1, TR2, TR3, TR4 et TR5 et à la hausse pour les TR6. Soit désormais des taux d'imposition à 9,5%, 12,8%, 16,4%, 20,3%, 23,2% et 26,5%. Sur le long terme, si la croissance du pays poursuit sa lancée, le gouvernement démocrate aimerait redonner aux TR1 plutôt que de leur en demander.

Un budget «irresponsable», plaide Waskaganish
Alors que l'étude des crédits débute à peine, le chef unioniste Gordon Waskaganish a vilipendé le «budget de la honte», comparant le gouvernement Bates à «un gamin qui reçoit dix dollars et qui doit absolument le dépenser». Il dénonce vigoureusement le supplément d'aide aux retraités et souhaite que le budget qui y est consacré soit «coupé de moitié», voire même que le programme «disparaisse» du paysage. Il dénonce un budget qui, malgré la hausse significative des recettes, présente un déficit «monstrueux qui minera l'économie deserane» et souhaite que ce budget soit «remisé» afin d'en concevoir un nouveau. «Ce budget est la goutte qui fait déborder le vase sur l'incompétence de ce gouvernement à gérer l'argent des contribuables.» L'Olgaria Strong a déjà annoncé qu'elle voterait en faveur de ce budget, même si elle estime que les investissements ne sont pas suffisants. À noter que ce budget ne prend pas en considération la volonté du gouvernement de licencier plus de 30 000 soldats et qu'il ne peut, au courant de l'année, augmenter les dépenses de plus de 2% des dépenses totales approuvées par la Chambre des députés.

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Lun Mai 15, 2017 8:45 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(15 février 2033) Démantèlement d'une secte : 9 morts dont 2 policiers

Image
(Lors du démantèlement de la secte, la police s'est frappée à des armes)

La police deserane a procédé à une opération de démantèlement d'une secte au nord de la région de Victoria, dans la municipalité de Poplar. L'opération s'est transformée en difficile affrontement, neuf individus ayant perdu la vie dans ce bras-de-fer.

La municipalité de Poplar, dans le nord de Victoria, a été le théâtre d'une opération policière bâclée et mal coordonnées. Le démantèlement d'une secte, le sectarisme étant interdit au Deseret, dans cette petite ville d'à peine deux mille habitants n'avait rien d'une opération de routine lorsque les officiers de la police ont réalisés que les membres de la secte étaient «armés et dangereux». L'Église du Saint-Esprit du salut des derniers jours, considérée comme une secte et ne possédant aucune accréditation religieuse, a défendu leur forteresse durant plusieurs minutes dans un échange de coups de feux où quatre policiers auraient été blessés et deux auraient perdus la vie. À l'arrivée de l'équipe tactique de la police deserane, les membres de la secte ont agité un drap blanc, considéré comme un geste d'abandon de la bataille, mais les forces de l'ordre ont refusé d'entendre leur appel au calme. Sous les ordres du commandant Frederick Abner, l'équipe tactique est entrée de force dans le bâtiment servant de repère spirituel pour les quelques trois cent membres de la secte. L'ordre était précis : cibler les têtes dirigeantes et procéder à l'élimination du danger. Au total, sept individus ont été abattus dont la tête dirigeante du mouvement. Selon plusieurs témoins, le chaos était «impossible à gérer» et sur le terrain du bâtiment, «plusieurs cris retentissaient et plusieurs personnes couraient ici et là, essayant de fuir le danger».

Des autobus ont été mis à la disposition de la police afin d'y séquestrer les membres de la secte qui seront interrogés avant d'être accusés ou relâchés par les forces policières. Sur place, deux officiers de l'équipe tactique ont été relevés de leurs fonctions afin qu'une enquête soit déclenchée sur «l'utilisation abusive de leur arme de service», des mitraillettes semi-automatiques. Sur place, le commandant Abner s'est dit «satisfait» de l'opération, malgré ses ratés, et estime qu'il n'y avait aucun manque de coordination. «Le démantèlement d'une secte passe avant tout par l'élimination des têtes dirigeantes, et en ce sens, c'est mission accomplie.» Sept policiers ont été transportés en direction d'un centre hospitalier afin de soigner blessures et choc nerveux. Au Deseret depuis 2010, il s'agit de la treizième opération de démantèlement d'une secte, toutes s'étaient déroulées sans accroche, sauf celle-ci. Immédiatement, le commissaire du DBI (Bureau deseran des investigations) a suspendu avec solde le commandant Frederick Abner afin de mener une enquête interne sur l'opération.

Waskaganish demande la «purification» de la police deserane
Le chef de l'Union deserane s'est dit troublé par l'opération arbitraire de la police deserane et estime que le commandant Abner a erré dan l'application de ses pouvoirs. «Démanteler une secte à tout prix, oui, mais utiliser la force létale lorsque les opposants se rendent, c'est inacceptable et le gouvernement doit réagir immédiatement!» L'Union deserane demande au ministre de la Sécurité publique et de l'immigration Joseph Nortley de licencier le commissaire Edgar Callaghan et de procéder à la purification de la police. «Il faut faire la lumière sur ce qui s'est passé et veiller à ce que ça ne se reproduise plus.» Le chef unioniste va même jusqu'à comparer cette opération à un crime contre l'humanité et un génocide. «Ça s'y apparente drôlement.» Jusqu'ici, le gouvernement n'était pas disponible pour commenter la situation.






(15 février 2033) Brèves nationales et internationales

DESERET| Le budget présenté dès l'étude des crédits terminée
Le gouvernement Bates ne compte pas soumettre la Chambre des députés à une seconde lecture à la suite de la fin de l'étude des crédits sur le prochain budget. Dès que le comité parlementaire approuvera les grandes lignes du budget, celui-ci sera immédiatement soumis au vote des députés afin de pouvoir officialiser les dépenses. Il s'agit du troisième budget du gouvernement Bates et l'avant-dernier avant les élections générales d'octobre 2034. La ministre des Finances Julia Oakes croit que ce budget est «une révolution économique pour le Deseret» et assure que son adoption sera «la plus grande action entreprise par le Congrès du Deseret depuis l'entérinement de la décision de l'Indépendance». Ce budget présente pour la première fois depuis le départ du Deseret des ÉFO un programme d'aide aux retraités et un financement majeur en Santé afin d'y contrer son incapacité à maintenir son niveau d'avant 2010.

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] The Republic
Message Publié : Mer Mai 17, 2017 1:01 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image
Votre voix et vos mots depuis 1997



Le Deseret doit se redéfinir
Chroniqueur : Gordon Waskaganish

Depuis près de 23 ans, trois entités se sont réunies pour former la République du Deseret. Cette nouvelle république qui, malgré un appui international à sa cause, était voué à une douloureuse chute, résultat d'un rêve indépendantiste «futuriste, exagéré et irréalisable» selon les médias de l'époque. Le Deseret n'était une république que depuis vingt-quatre heures qu'il était déjà voué à l'échec, la faillite et la disparition. Beaucoup voyait en le Deseret l'accomplissement fantôme du rêve de la destruction de tout un peuple. Et pourtant, 23 ans plus tard, le Deseret est encore debout. Mieux, le Deseret est bien solide et représente l'une des plus grandes surprises économiques des quinze dernières années. Le Deseret surclasse l'ancienne puissance olgarienne, les États-Fédérés d'Olgarie, et désormais, plus personne ne considère les ÉFO comme un partenaire fiable et stable. L'élève a dépassé le maître plus de vingt ans après s'en être séparé.

Et quel constat peut-ont en faire? Le Deseret est incapable de se dissocier de la Fédération qui l'a accueilli, volé, maltraité. Le Parti démocrate continu de placer ses espoirs dans une réconciliation, dans une volonté malhabile d'entretenir des relations avec un pays non seulement en perdition, mais à quelques mois (voire quelques années si la chance est de leur côté) de sombrer dans l'autodestruction. Le Deseret était condamné à se détruire de lui-même. Aujourd'hui, ce sont les ÉFO qui y sont condamnés. Quelqu'un pour les sauver? Personne. Dans une nouvelle réalité mondiale où tous les pays sont revenus au moyen-âge économique, un tiers-monde où il faudra attendre plusieurs décennies pour s'en sortir, le choix des combats est plus sélectif. Les critères sont davantage rehaussés. Pouvons-nous regretter l'inaction mondial devant la destruction interne de ÉFO? Bien sûr que non. Il semble que leur sort soit décidé. Définitif. Remercions les actions politiques de nos prédécesseurs qui ont mené à l'indépendance du Deseret.

Dans un contexte olgarien où l'an prochain, plus personne ne prononcera le nom des États-Fédérés d'Olgarie, que ses habitants fuiront au Deseret, au New Haven ou en Nouvelle-Gallesterre, le Deseret doit se redéfinir. Il ne peut plus compter sur son passé pour bâtir son avenir. Il doit partir de maintenant. Il ne peut plus se fier sur les États-Fédérés d'Olgarie ni accepter qu'on le compare aux ÉFO. Les commentaires de la FIDES en est un bon exemple d'un Deseret à la solde d'une fédération qui n'existe plus. De plus en plus, le Deseret est considéré indépendamment des États-Fédérés d'Olgarie, et c'est une chose merveilleuse. Peut-ont néanmoins espérer poursuivre cette voie lorsque notre gouvernement agit en sens inverse? Peut-ont d'un côté espérer que le Deseret mette un terme définitif aux ÉFO et d'un autre côté encourager le gouvernement deseran à rétablir les ponts avec l'Administration Arnold? Le Deseret doit se redéfinir et les Deserans doivent désormais enclencher le processus pour permettre à notre république de se définir autrement qu'en rapport avec les États-Fédérés.

Cette action concrète doit être posée rapidement, notamment en portant au pouvoir l'Union deserane. La seule formation politique active au sein de la république qui propose une telle rupture. La seule formation politique active de la république qui offre aux Deserans une alternative concrète à ce faux sentiment d'appartenance : une rupture pure et nette et la redéfinition du Deseret. La République du Deseret ne doit plus être l'union de trois états fédérés, elle doit être l'union de trois peuples qui ont choisi de regarder en avant ensemble. La guerre entre les indépendantistes et les olgariens doit cesser. La guerre doit faire place au seul sentiment d'appartenance qui vaille vraiment : l'appartenance à la nation deserane.

Dès l'an prochain, vous pouvez contribuer à ce renouveau pour le Deseret. Dès l'an prochain, vous pouvez rompre avec le gouvernement démocrate de Margaret Bates qui ne respecte pas les sacrifices faits au nom de cette rupture nécessaire.

Ensemble, redéfinissons le Deseret.

Gordon Waskaganish



À propos de Gordon Waskaganish
Gordon Waskaganish est député au Congrès du Deseret, chef de
l'Union deserane et chef de l'Opposition officielle. Considéré par
plusieurs comme une menace pour la stabilité du continent olgarien,
notamment à cause de ses critiques envers les États-Fédérés, il
entend remporter l'élection à venir en octobre 2034.

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Ven Mai 19, 2017 3:41 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(25 février 2033) Brèves nationales et internationales

DESERET| Gordon Waskaganish aurait agressé sexuellement une mineure
Des informations obtenues par The Republic laissent croire que le chef de l'Union deserane Gordon Waskaganish aurait agressé sexuellement une jeune fille de treize ans, il y a quatre ans, alors qu'il était ministre des Affaires étrangères sous le gouvernement Bickford. Dans une enveloppe cachetée reçue dans nos bureaux à Lancaster, des documents, des rapports et une notice demandant d’étouffer l'affaire. Huit photos explicites étaient également jointes à l'enveloppe. The Republic a remis les documents au Bureau deseran des investigations afin que la lumière soit faite dans cette affaire. Au bureau du chef unioniste, personne pour commenter, pas même le principal intéressé. «Aucun commentaire ne sera fait, mais il y aura bel et bien enquête», précise une porte-parole de la police deserane.

DESERET| Olgaria Strong, condamnée à disparaître?
L'élimination des États-Fédérés d'Olgarie de la mappe diplomatique internationale amène de nombreuses questions à l'intérieur des frontières deseranes, notamment au sujet de l'avenir de la jeune formation politique. L'Olgaria Strong, qui milite depuis 2015 pour la réannexion du Deseret au sein des États-Fédérés, est incapable de justifier sa présence sur la scène politique deserane. La chute dans les sondages de la formation de James Corwin est facilement explicable et malgré la volonté de l'Olgaria Strong de se réinventer, notamment en souhaitant militer désormais pour l'unité continentale, l'Olgaria Strong perd ses appuis auprès des électeurs. C'est qu'essentiellement, les partisans de la réannexion déchantent et préfèrent revenir sous le Parti démocrate qui possède désormais le vent dans les voiles après sa performance économique. Si la santé économique ne forme pas de gouvernement, selon des analystes politiques, la combinaison de la croissance économique positive et de la disparition es ÉFO pourrait être la recette gagnante pour le gouvernement démocrate. «Nous n'en sommes pas là», plaide James Corwin qui refuse d'aborder le sujet de l'avenir de sa formation politique, «nous avons encore notre place sur la scène politique et nous allons le démontrer». De plus en plus, les appels à la fusion entre l'Olgaria Strong et le Parti socialiste sont entendus. Si James Corwin n'a jamais commenté l'hypothèse, la chef socialiste Virgina Smith (bien positionnée pour mener une chaude lutte dans la circonscription de Whitley en 2034) a catégoriquement rejeté l'option. «Le Parti socialiste est fier de l'Indépendance du Deseret», martèle la chef socialiste.

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Médias] Médias nationaux
Message Publié : Dim Mai 21, 2017 11:18 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Juin 21, 2008 3:00 am
Message(s) : 2787
Localisation : Deseret (Olgarie centrale)
Image



(03 mars 2033) Brèves nationales et internationales

DESERET| La police confirme une enquête sur les allégations concernant Waskaganish
Un porte-parole de la police deserane a confirmé que le Bureau deseran des investigations a ouvert une enquête sur les allégations d'agression sexuelle sur une mineure en 2029 contre Gordon Waskaganish. La police du Deseret confirme que les photos reçues par The Republic sont actuellement «en étude d'authenticité» et que le chef de l'Union deserane avait été rencontré à «au moins une reprise» afin de discuter d'éléments de l'enquête. «Monsieur Waskaganish est considéré comme un témoin pour le moment, nous attendons l'analyse des photos et des documents reçus pour en dire davantage», s'est borné à répéter le porte-parole des forces de l'ordre. Officiellement, Gordon Waskaganish plaide son innocence et croit qu'il s'agit d'un coup monté par ses détracteurs qui voient en lui une «menace» s'il est élu en 2034. Il croit d'ailleurs qu'il s'agit d'un complot entre le Parti démocrate et des instances étrangères telles que l'Aleka ou le Sankakkei. Il dénonce les calomnies qui sont véhiculées dans les médias et assure qu'il n'a jamais porté atteinte à l'intégrité physique d'une mineure. «Il n'y a que les cons, les peureux et les rejets de notre société pour croire en de telles absurdités», affirme le principal intéressé qui jure que les photos sont «truquées». La police tente de découvrir qui serait la jeune fille, âgée aujourd'hui de dix-sept ans, et demande au public de la contacter s'il possède des informations à ce sujet.

DESERET| Bates demande à Waskaganish de «se retirer»
La gouverneure et chef du Parti démocrate Margaret Bates prend très au sérieux les allégations criminelles portées contre le chef de l'Opposition officielle et croit que Gordon Waskaganish n'a pas le choix de «se retirer temporairement» jusqu'à ce que la lumière soit faite sur cette affaire. «Au-delà de la partisanerie politique, il y a le respect de nos institutions. Et je crois éperdument que monsieur Waskaganish devrait se retirer temporairement le temps que la police confirme son innocence et engage des poursuites contre ceux qui auraient inventé cette histoire.» Si la gouverneure laisse croire qu'elle ne croit pas en les allégations portées contre son opposant politique, elle assure qu'elle souhaite que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que justice soit rendue si nécessaire. Elle plaide néanmoins pour que Waskaganish se retire de son siège de la Chambre des députés le temps de l'enquête. Un souhait partagé par de nombreux députés unionistes qui, sous le couvert de l'anonymat, estiment que «l'affaire porte atteinte à notre message» et qu'il s'agit d'une «polémique de trop» pour leur chef.

DESERET| Le budget bientôt présenté à la Chambre des députés
Le gouvernement a pressé les membres du comité des crédits d'apposer leur consentement à la présentation du budget devant les élus afin de procéder au vote. Le gouvernement estime que chaque jour de plus au budget sous une étude des crédits est un jour de moins où les Deserans pourront profiter d'un budget «juste, progressiste et palpitant». Si l'Union deserane a déjà annoncé qu'elle voterait contre le budget, notamment à cause de la création d'une aide aux retraités controversée et coûteuse, l'Olgaria Strong a affirmé qu'elle voterait en faveur si les investissements étaient «à la hauteur des attentes des Deserans», s'estimant cependant déçus que le déficit ne soit pas plus important. La Chambre des députés est sous le contrôle des démocrates et l'adoption du budget ne devrait être qu'une formalité.

_________________
Compte Skype : Stephsou | Email : provost15963@gmail.com | NIP bancaire : 82076
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 101 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO