SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Ven Oct 20, 2017 6:28 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Sam Août 12, 2017 4:49 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de L'Eashatri libre, 6 novembre 2033:
Non pas un empereur, mais deux !



Le sujet est sur toutes les lèvres. Et oui, avant-hier la presse people eashe a fait ses gros titres sur Kiran Kahasi, un aristocrate de bonne famille dont la vie privée a été totalement scrutée par des journalistes peu scrupuleux, allant jusqu'à s'introduire dans l'hôpital où son père, Svami Vibodh Kahasi, reçoit les derniers soins contre un cancer de l'estomac en phase terminale, alors qu'il n'a que 41 ans. Mais pourquoi la presse people s'est-elle déchainée contre Svami Kiran Kahasi et son père ? Dans les titres de cette presse de qualité, on a pu lire "Svami Kiran Kahasi, 21 ans de vie cachée", de quoi nous parle-t-on ?

Si l'on s'attarde à lire l'article de La Vue, il n'y a que trois phrases à lire pour comprendre l'intérêt porté au petit-fils du dernier précepteur des Bravelli-Khôma: il s'agirait en fait à son tour, d'un usurpateur ! Mais pas n'importe quel usurpateur: au lieu d'être le petit fils de Pitambar Kahasi, Kiran Kahasi serait le petit-fils d'Adinath IV, le dernier Empereur d'Eashatri. La presse people s'attaque donc à un sujet épineux, alors que le FPF et l'homme qui prétend être Raghu Bravelli-Khôma ont déjà dénoncé une machination sans précédent tirée par les plus hautes ficelles de l'état. Certes, Vibodh est le prénom du plus jeune des fils d'Adinath IV, mais pourquoi penser que ces deux aristocrates auraient renié leur nom et leur titre ? Sur ces points, La Vue ne partage pas sa vision des éléments qui lui ont permis d'établir cette conclusion. Nous avons donc posé nos questions aux historiens des Universités Impériales d'Histoire de Padrahamphur, d'Eskha et d'Astapur, et étonnament, nous arrivons à la même conclusion que La Vue, bien que nous ayons plus de réserves sur la certitude de cette dernière.

Revenons au 17 janvier 2003, date tragique de notre histoire, où les membres de la famille impériale ont soit été tués, soit disparu, alors que les Bravelli-Khôma s'étaient réfugiés dans le palais impérial d'Obseli, ville située au milieu de la partie orientale des Mérebes eashes. Le corps découvert dans les souterrains de la ville, celui de Raghu Bravelli-Khôma a permis de corroborer une des trois hypothèses faites par les historiens, celle que les trois fils Bravelli-Khôma seraient passés par ces derniers pour prendre la fuite. Vibodh et Pravir auraient alors pu regagner Eskha, ce qui était particulièrement risqué, se rendre à l'aérodrôme de Lesabad, ville qui fut le siège de violents combats une semaine plus tard et dont les registres de l'aérodrôme ont été perdus; ou encore gagner l'aéroport provisoire de Sepsatown, dont tous les registres ont été conservés. C'est à ce moment là de notre enquête que nous avons eu besoin de l'aide de Sedani Qedar, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Impériale d'Astapur, qui a rédigé un mémoire sur les activités britonnes de l'aéroport provisoire de Sepsatown. Le professeur avait gardé les registres de cet aéroport et sous notre demande, il a étudié ceux de janvier et février 2003 : deux adolescents ont quitté Sepsatown à destination d'Onchaegul le 21 janvier 2003, sous les noms de Amshul et Vibodh Kahasi, âgés respectivement de 16 et 11 ans, avec un point d'interrogation à côté de l'âge de Vibodh Kahasi. Etrange coïncidence, alors que Vibodh Bravelli-Khôma avait 9 ans à l'époque et qu'il avait quitté Obseli deux jours plus tôt !

Nous ignorons tout de leur séjour en Horbarash, néanmoins dans le musée d'Histoire d'Onchaegul a été retrouvé le passeport de Vibodh Kahasi, sur lequel il y a une tâche d'encre exactement au niveau de l'année de la date de naissance indiquée sur le passeport, qui a été remplacée par 1993. Après une analyse aux rayons X, on a pu voir que l'année initiale était 1991, ce qui semble corroborer le fait que Vibodh et Amshul Kahasi soient Vibodh et Pravir Bravelli-Khôma. Les deux frères disparaissent pendant six ans, puis nous retrouvons leurs traces tout autour du globe à partir de 2009, de manière périodique, et séparément, Vibodh ayant notamment beaucoup séjourné au Caskar en faisant quelques haltes en Eashatri, alors que son frère s'était réfugié principalement dans le Nord de la Dytolie, et que la dernière fois que le nom de Amshul Kahasi est utilisé dans un aéroport est un jeudi 16 janvier 2023, à Astapur, quelques jours avant que Pravir Bravelli-Khôma ne soit découvert sur le perron de la mairie d'Astapur, suicidé, sans aucun papier sur lui. Le 18 janvier 2023, Vibodh Kahasi recommence par une curieuse coïncidence à déménager frénétiquement avec sa femme, morte en 2028, et Kiran Kahasi, son fils de dix ans, ne passant pas plus de trois mois au même endroit. La coïncidence des deux dates, ainsi que l'ensemble des éléments retrouvés par les historiens qui nous ont aidé à écrire cet article, nous laisse donc penser que Svami Vibodh et Kiran Kahasi sont Radjaputra Vibodh et Kiran Bravelli-Khôma, comme l'avait affirmé de manière peu formelle le journal La Vue.

Nous avons donc désormais deux prétendants au trône impérial, Radjaputra Raghu Bravelli-Khôma et Radjaputra Vibodh Bravelli-Khôma, dont les jours sont comptés.

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Dim Août 13, 2017 1:17 am 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Sortie en salles du film Bienvenue en Janubie !, 7 novembre 2033 :


Genre : Comédie
Durée : 99 minutes
Studios de production : Studios Cinea (Ambavi)
Thème : Différences de niveaux de vie
Sujet : Le retour au pays d'une eashe ayant vécu en Britonnie
Dates de sortie :
  • Eashatri : 7 novembre 2033
  • Horbarash : 8 novembre 2033
  • Kaiyuan : 10 novembre 2033
  • Autres cinémas : 16 novembre 2033
Synopsis : Shreya est une adolescente, dont les parents ont fui la guerre d'indépendance de l'Eashatri, et ont emménagé en Britonnie. Elle y mène une vie légère, non pas aisée, mais assez oisive, et la jeune fille est en constante rébellion contre ses parents. En pleine crise d'adolescence, et en plein questionnement sur ses origines, l'adolescente décide de retourner en Eashatri sans en avertir ses parents. Elle prend donc un aller simple pour Eskha, mais peu après son arrivée, elle perd son passeport et ses papiers d'identité, ce qui rend impossible son retour dans son pays natal. De déconvenues en déconvenues, l'adolescente découvre un Eashatri loin de ce qu'elle avait imaginé, où la pauvreté des bidonvilles et de certains quartiers frappe sa vision des choses, et la fait chercher à quitter le pays par tous les moyens. Après de nombreuses péripéties, quiproquos et incompréhensions, au cours desquels elle découvre les facettes d'un pays et d'un continent à la splendeur passée qui tente de se relever à nouveau, Shreya apprend à connaître ses origines, grâce notamment à l'aide de Jeet, un jeune eashe de son âge espiègle et plein de ressources, qu'elle ne comprend pas, mais qui l'aidera à retrouver son foyer en Britonnie.

Critique de la presse : Bienvenue en Janubie ! est un régal pour les oreilles, avec de bons acteurs et des scènes qui resteront longtemps dans les mémoires, à l'exemple de celle où Shreya cherche à trouver un ordinateur dans le bidonville, ou lorsqu'elle s'étonne que Jeet a cinq frères et sœurs, croyant qu'il s'agit d'un cas exceptionnel. Cet humour acéré dévoile aussi bien les travers de la vision de Shreya que les inégalités et les absurdités de l'Eashatri, nation qui si elle se veut moderne, reste toutefois bien ancrée dans la tradition. Ainsi, Rahani Pasam présente une comédie légère, sans surprise, qui mettra néanmoins de bonne humeur petits et grands, mais qui n'est pas pour autant dénuée de sens, Shreya représentant une certaine ignorance pouvant très bien être celle des élites eashes parvenues, qui n'ont pas toujours conscience de la vie des classes moyennes et populaires, qui vivent parfois à quelques pas de chez eux.

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Lun Août 14, 2017 6:55 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de L'Eashatri Libre, 12 novembre 2033:
Citer :
L'Eashatri attire !


Alors que les chiffres du chômage publiés par le ministère de l'économie semblaient mauvais, il semble que l'Eashatri attire les entreprises et les investissements étrangers, ainsi le géant Black Lotus a organisé une conférence de presse hier dans le port d'Astapur, deuxième métropole d'Eashatri de par sa taille, pour signaler son intention de s'implanter en Eashatri et de faire travailler les entreprises du géant électronique eashe Crysthal dans les divers composants électroniques des téléphones construits par la marque. Suite à cette annonce surprise, les marchés ont répondu très positivement, en faisant grimper la valeur des actions de ces deux entreprises très nettement en 24 h seulement. Il s'agit sans aucun doute d'un des premiers effets de l'intégration de l'Eashatri au sein de l'OCC, qui a montré que l'Eashatri était une nation plutôt propice à s'intégrer à l'économie mondiale, ainsi après seulement trois mois, l'Eashatri voit déjà des effets positifs sur son économie, ce qui ne peut être que bon signe pour l'avenir !

Mais ce n'est pas tout, l'Eashatri a également attiré la semaine dernière les investissements du géant horbarien de l'énergie renouvelable, Shakoraj, qui a fusionné avec plusieurs entreprises vonalyanes peu après pour donner naissance à la CHVEV, un géant mondial qui domine largement le marché mondial de l'énergie renouvelable. De plus, le groupe Shakoraj avait racheté plusieurs des centrales solaires eashes, permettant ainsi à l'Empire d'Eashatri de posséder pas moins de 3% des actions de la nouvelle CHVEV, tout en sachant qu'environ 7% des actions sont aussi détenues par différents actionnaires eashes.

Mais l'économie eashe subit aussi un autre indicateur positif: en effet en octobre 2033, les revenus du tourisme en Eashatri ont bondi de 9%, une véritable bénédiction pour le pays, peut être en lien avec la pacification du conflit ashurdabadais !

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Mar Août 15, 2017 12:43 am 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de Brèves Eskhanes, 14 novembre 2033:

Non, le fanatisme religieux n'est pas propre à l'orient


Le terrorisme et les actes de barbarie commis au nom de la religion peuvent sembler être propres à l'Orient, car même en juin 2033, où ce type d'actes inhumains a été commis sur le sol boischautin, cela avait été revendiqué très rapidement par un groupuscule islamiste armé ultra-radical basé en Aminavie, nommé Force et Islam. Il faut dire que le fanatisme religieux est bien ancré dans les pays orientaux, jusqu'au Karmalistan voisin, où subsiste des factions qui cherchent à se nommer "Etat Islamique", mais qui n'ont rien d'un état. D'ailleurs, l'Eashatri n'est pas non plus le dernier des pays en matière de terrorisme fanatique, étant le seul pays à avoir autorisé deux partis qui pourtant avaient commis des actes terroristes au nom de la religion, entre 1998 et 2007 principalement, mais dont les branches terroristes restaient actives jusque 2020. Sans oublier que l'un des deux n'a toujours pas condamné l'usage de telles méthodes, alors que l'autre est actuellement troisième dans les sondages.

Mais comme l'indique notre titre, le fanatisme religieux n'est pas une caractéristique orientale: en effet, hier au Lykke, un massacre de chrétiens a été commis par des fanatiques asgardiens, une religion habituellement vue comme tempérée, lorsqu'on en regarde les principaux représentants que sont le Vonalya ou le Ragvarld. 6 personnes ont été tuées lors de cet événement, décrit par les témoins comme d'une violence inouïe, mais totalement paramétrée et orchestrée minutieusement, ce qui n'a rien d'étonnant, lorsqu'on sait que ce sont des groupes para-militaires ultra-violents qui ont causé ce drame. Sans attendre, la Ligue Boréale ainsi que les principales puissances régionales de la région, qu'elles soient chrétiennes ou asgardiennes, ce sont prononcées pour condamner cet acte et rappeler que la cohabitation entre les deux religions ne sera pas mise en cause par les actions de groupuscules dont l'objectif est de mettre fin à la paix dans cette région du monde que l'on peut considérer comme l'une des plus prospères.

Si nos gouvernants ont décidé d'ignorer ces événements, certains partis politiques, à l'image de l'UDP d'Eredin Tobephki ou la LI d'Afka Dolam, ont choisi de condamner de tels actes qu'ils qualifient déjà de crimes contre l'humanité pour l'un, et d'atteinte à la décence religieuse pour l'autre.

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Mer Août 16, 2017 1:22 am 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait du Petit Point de Kazef Ahri, sur GTE, le 16 novembre 2033: (sujets abordés : sport - prononciation)

Avertissement : Dans cette émission, vous pouvez trouver des vérités

Bonjour mes amis ! Bienvenue dans votre rendez-vous hebdomadaire de la seule et unique presse sérieuse de tout l'Eashatri ! Aujourd'hui, nous avons beaucoup à parler. En effet de tous les médias eashes, nombreux ont été ceux qui se sont attardés sur la campagne électorale, ou alors sur le fait que les généraux eashes aient conseillé à notre Gouvernement de mener une guerre au Karmalistan, mais aucun ne traite du sujet le plus important de toute l'actualité... Aussi, il faut bien qu'un média se décide à assurer cette lourde tâche et aujourd'hui, il s'avère que c'est moi qui vais vous parler d'un sujet qui va bouleverser vos existences... Nous allons parler de sport.

En effet, ces dernières semaines, une multitude de délégations sportives internationales et de tournois internationaux ont vu le jour, et il est surprenant qu'aucun média eashe n'ait parlé de ces évolutions si importantes pour la prospérité mondiale. Trois sports ont notamment fait beaucoup parler d'eux ces dernières semaines, le football, le rugby et le hockey sur gazon. Oui, parce qu'en Eashatri, nous ne sommes pas assez riches pour permettre à nos joueurs de jouer du hockey sur glace. Donc ils font du patin à gazon et font glisser tant bien que mal un palet sur les pelouses, plus ou moins bien tondues... Remarquez, après le passage d'un match de hockey sur gazon, vous n'avez pas à tondre votre pelouse, non, il faut niveler le terrain et semer de l'herbe ensuite pour l'année d'après... Et après, on s'étonne que l'Eashatri perde tous ses matchs ! L'Eashatri a par contre décidé de ne pas participer aux tounois de football ce qui est tout à fait compréhensible: voyez-vous courir sur un terrain après une baballe, comme le feraient des chiens, n'est pas du tout à la hauteur de la valeur de notre nation.

Kazef Ahri jette tout à coup par terre ce qui ressemble à une oreillette, en s'écriant: "La ferme !" Puis il reprend, d'un air penaud:

La voix dans cet engin de la mort vient de me dire que dans le rugby, c'était le même principe de jeu... Mais elle a tort ! Dans le rugby, on fait bien mieux, bien plus honorable ! Ce n'est absolument pas comparable, les valeurs de ce sport ne sont absolument pas les mêmes ! C'est très simple, il y a une différence fondamentale entre ces deux jeux: dans le rugby, on court après la balle, mais on ne fait pas que ça: on se tape dessus pour que les autres ne la posent pas sur le sol ! Tiens, la voix de l'engin de la mort se remet à parler... Elle dit que... Elle dit que prôner la violence n'est pas forcément très honorable ! Surtout dans une nation qui se revendique comme pacifiste... Bah, ça explique peut-être aussi pourquoi nous sommes aussi nuls dans ce jeu aussi... Les liens de notre armée avec le Karmalistan l'expliquent aussi.

Après ce n'est pas notre faute, si nous sommes aussi sous-doués dans le hockey sur gazon et le rugby, on n'avait pas compris qu'il fallait donner à nos équipes un entrainement (enfin avec le hockey sur gazon, comme je vous l'ai déjà expliqué, cela n'aurait pas changé la donne), on croyait qu'en leur donnant des noms, ça suffirait amplement. Ah, vous ne connaissez pas les noms de nos équipes ? Mince. Au hockey, ce sont les apidés eashes, comprenez, les abeilles, et nos joueurs sont justement très occupés à butiner la pelouse sur laquelle ils sont censés jouer au hockey, on comprend mieux leurs résultats. Au rugby, ce sont les dhôles eashes, en gros, les chiens de brousse. Les chiens ?

Bon, bon, d'accord, passons à une autre discipline. Heureusement, il y a une autre discipline, dans laquelle nous sommes normalement un peu meilleurs: il s'agit du triathlon. En gros c'est de la nage, de la course et du cyclisme. Peut-être de quoi laver notre honneur, nous verrons. Mais en tout cas, une compétition est déjà organisée, au Vanuaha, et sur les registres d'inscription... nous nous sommes rendus compte que notre empire portait un nom imprononçable, au point qu'il a dû être écorché par les istopagos, qui l'écrivent Eashtri. Mais le mieux est de savoir comment ils le disent...

Une brève vidéo est diffusée, sur laquelle on voit une femme istopago parler de l'Ishtri.

Oui, vous avez bien entendu: Ishtri. Ça ressemble à un nom de maladie, et on a presque l'impression qu'on vous crache dessus, de sorte à ce que vous en soyez infectés. Passez-moi du gel désinfectant ! Vite ! Non, voyez vous l'eashe n'est pas une langue très chantante, mais il faut plus chanter notre nom. Pour nos amis des Archipels-Unis, voilà comment ça se prononce: É-ah-chat-tri. Et pas Ishtri, cet immondice, ou la moitié des voyelles sont bouffées, et où votre interlocuteur croit qu'on lui crache dessus. Déjà que lorsqu'on dit le nom le plus connu de notre gentilité, on a l'impression d'éternuer... Eashe ! que certains ne sont même pas foutus d'écrire correctement, en oubliant le e, alors qu'il n'y a que cinq malheureuses lettres ! Encore, nous avons aussi, bien plus joli, et pourtant bien moins utilisé le terme "eashate", un très beau mot pour qualifier les habitants de notre Empire, très utilisé au Lianwa, qui devrait être nommé ambassadeur mondial de la protection des langues.

On voit une femme parler très vite un dialecte local, totalement inintelligible.

Oui, enfin non, tout compte fait. Pour revenir à notre sujet de préoccupation, je n'ose même pas imaginer comment les istopagos prononcent "eashate". é-a-sha-t.

On voit une vidéo, où la même femme istopagos dit "isht", avec un i très court, si bien qu'on croirait entendre "chut!"

Pourtant le nom de notre nation n'est pas si difficile à prononcer, ce n'est pas comme luciférien, où on ne sait jamais duquel on parle: Lucie ou Lucky? Ou pire avec Breizhmor, qui se prononce Braise Mort, alors que dans les rues, tout le monde le prononce différemment. Mais bon, quand on sait que certains n'arrivent pas à prononcer Kaiyuan, Ké-you-wan...

Un enregistrement vidéo s'affiche, où on reconnait l'ancien empereur de l'Empire Luciférien d'Algabre dire "Caille-Ouanne".

Je ne sais pas qui c'est, mais il a rien compris lui. Bien maintenant que nous avons parlé de sport et de prononciation, je n'ai plus rien à dire.

"Isht!"

C'est pourquoi je crois que c'est la fin de notre émission.

"Isht!"

Ce fut néanmoins un plaisir!

"Isht!"

Oui bon ça va !

"Isht!"

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Mer Août 16, 2017 11:05 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Discours officiel de Sadiq Operkh, retransmis en direct sur GTE, le 18 novembre 2033, à 15h00 :

14h59, sur le plateau le présentateur termine sa prise de parole:

"[...] Il ne fait donc aucun doute que le discours de Sadiq Operkh sera à propos des récentes informations indiquant que notre Etat-major aurait souhaité que notre pays envahisse le Karmalistan. Ce discours sera donc très certainement à destination du Shakhannat Karmali, mais il ne faut pas oublier que notre Empire est dans un contexte de campagne législatives, et que le discours du Premier Ministre, candidat à sa succession, s'inscrira probablement dans cette optique. Mais l'attente ne devrait pas être longue, puisque M. Operkh est en train d'arriver devant son pupitre, au 119, Avenue des Mérebes, devant le Cabinet du Premier Ministre...

M. Operkh, conformément à son habitude, tapote le micro de gauche, puis l'autre, avant de sourire à la caméra, alors que ce sourire n'est absolument pas de circonstance.


Image


Citer :
Bonjour mes chers concitoyens,
Je prends la parole, alors que l'actualité peut sembler des plus effrayantes, puisque des informations ont fuité de notre dernier conseil des ministres du 14 novembre, convoqué par trois des cinq généraux de l'armée de terre eashe, qui souhaitaient nous inciter à envahir notre noble voisin du Nord, le Karmalistan. Proposition on ne peut plus folle, qui comme chacun d'entre vous s'en doute, a suscité immédiatement la désapprobation la plus totale des ministres GTI de mon Gouvernement, mais comme vous le savez, cela n'a pas été le cas de Damil Vahari, invité exceptionnellement à ce conseil, qui lui a vu cette proposition avec une joie des plus morbides et dégradantes, et s'est empressé de la partager sur les réseaux sociaux. Aussi nous avons décidé de convoquer, Messieurs Bahari, Kardeben, Javkhani, Caapor, Kavbin, Madame Elasad et moi même, nous avons décidé de convoquer dans la nuit suivante le Parlement eashate en vue de voter une motion de destitution des trois généraux voulant déclencher une guerre avec le Karmaistan, motion que la GTI a unanimement accepté, et qui a été mise en application hier midi.

La guerre est en effet ce que notre Gouvernement veut à tout prix éviter, puisque notre nation n'a jamais su et ne saura jamais prospérer dans un climat de guerre, aussi, tout conflit évitable doit être solutionné dans l’œuf. Si des extrémistes comme M. Vahari, ou M. Maraahni, se sont réjouis de la nouvelle, je n'adhère en rien à leurs propos dangereux et déplacés, et ces paroles ne sont pas vaines, puisque les trois généraux seront jugés devant un tribunal militaire durant les semaines à venir, pour déterminer si oui ou non, ils sont coupables de trahison envers l'Empire d'Eashatri. La guerre avec le Karmalistan n'est donc, comme toute personne de bon sens l'aura compris, pas à l'ordre du jour, ni même sérieusement envisageable, puisque nous avons des accords diplomatiques forts avec ce pays.

Pour autant, il ne vous aura pas échappé qu'une partie des armées eashates sont entrées sur le territoire Karmali, sans en demander la permission préalable, ni au Karmalistan, ni à l'Empire d'Eashatri, qui n'a été mis au courant de ces actions perpétrées il y a plusieurs semaines, que le 14 novembre dernier. Ces troupes, commandées par le Général Rosiksh, ont commis une atteinte à la souveraineté de notre puissant voisin, et cela est intolérable. Le Général Rosiksh, faisant déjà partie des généraux destitués, est poursuivi en outre pour traîtrise et désobéissance volontaire au Ministère de la Défense, et encourt jusque la peine de mort pour ses actes, selon la clémence des juges eashes. Nous avons également communiqué avec le Karmalistan en vue d'évoquer une éventuelle double-peine, issue de la justice karmale, dès qque le procès à Eskha sera terminé.

Je tiens enfin à affirmer, que sous mon Gouvernement, la coopérartion Easho-Karmale n'a jamais été aussi forte. Nous avons en effet signé un premier traité de coopération entre nos deux pays, et avons réfléchi à plusieurs projets d'envergure concernant nos deux pays, pour relier le Daharpur au sous-continent janubien par exemple, et c'est pourquoi je ne laisserai en aucun cas des expansionnistes frappés de folie mettre à mal nos relations avec le Karmalistan durant mon deuxième mandat en tant que Premier Ministre. Nous sommes une nation diplomatiste, et non militariste, les prochains mois seront donc consacrés à réparer les dommages causés par cet accident, qui sera une des priorités de mon prochain Gouvernement. C'est pourquoi il ne tient qu'à vous, électeurs eashates, de nous maintenir dans cette voie. Par votre vote durant les prochaines élections législatives, vous pouvez confirmer mes paroles, en choisissant les partis qui souhaitent une paix durable et mutuellement profitable avec le Karmalistan. J'ai confiance en vous, pour faire le bon choix, et j'ai confiance en vous pour m'accorder votre confiance pour mener cette mission à bien.


Le Premier Ministre d'Eashatri s'écarte, sans laisser le temps aux journalistes présents de lui poser leurs questions, ayant oublié la conférence de presse qui devait suivre son discours. Faute d'autant plus graves que les journalistes, de tous bords, jugeaient le discours de Sadiq Operkh insuffisant sur de nombreux points, notamment sur les mesures de prévention d'une éventuelle autre désobéissance de l'armée vis-à-vis du pouvoir central d'Eskha, ou encore sur les garanties apportées au Karmalistan pour éviter que de tels événements adviennent à nouveau. Ils n'allaient pas se priver pour en faire part dans l'ensemble des journaux du pays, chose fortement défavorable au chef du Gouvernement, alors que la fin de la campagne électorale approchait à grands pas.

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Jeu Août 17, 2017 4:35 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de Brèves Eskhanes, édition du 21 novembre 2033:

Oh Soverovie... Tu nous en feras tant voir !


La politique diplomatique soverove se veut, comme chacun le sait, celle d'une nation qui défend les états souverains au travers le monde. De beaux idéaux, mais qui ne semblent pas respectés dans les actes. Alors que le Lykke a subi un acte de barabarie au nom du fanatisme religieux, on pourrait s'attendre à ce que les appels à la paix et au calme pleuvent de tous côtés pour éviter un envenimement de la situation alors que la communauté chrétienne du Lykke pourrait se sentir désormais menacée, maintenant qu'un fanatique de confession asgardéenne s'en est pris à sept innocents au sortir d'une église.

Mais non, contre toute attente et contre tous les vents, la Soverovie a décidé d'engager son armée dans les eaux environnantes, prenant l'inactivité et le silence des autorités du Lykke pour une insulte contre sa toute-puissance militaire, ou alors prenant ce même silence du Lykke pour une invitation à ce qu'elle intervienne dans les affaires internes d'un état souverain. Mais attention, si elle le fait, c'est pour préserver la souveraineté du Lykke !, nous dira-t-elle. De même que le maillage très fin de bases soveroves au travers le monde n'a qu'un but purement altruiste de protéger les nations dans lesquelles elles sont implantées...

Déjà, une première caricature est parvenue jusqu'à nous, en provenance du Caskar, que nous avons traduite, mais nul doute que d'autres suivront.


Grand Office des Informations du Caskar a écrit :
Ça ne vous rappelle rien ?


Image

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Ven Août 18, 2017 5:38 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
HRP: Cet article ne reflète pas ma pensée - phiWill61

Extrait de Gloire Eashe, 24 novembre 2033:
Le colonialisme est mort, mais pas le néo-colonialisme



Caractéristique des relations entre les puissances dytoliennes et le reste du monde, à quelques exceptions près, l'histoire nous avait laissé penser que le colonialisme pourrait prendre fin, avec les indépendances successives des colonies des puissances coloniales au centre et au sud de la Janubie en Algabre et en Dorimarie tout le long des XIXème et XXème siècles, suivie finalement par la fin du Grand Raj Britonnique, et du protectorat d'Eashatri au tournant du XXIème siècle. Alors que la Posnanie pourrait également accorder l'indépendance à la Nouvelle-Occilée -une de ses colonies- dans les semaines à venir, l'ère du colonialisme semble toucher à sa fin, malgré l'existence du Mauristan, de la Triplutania et de la Somalia, derniers morceaux des empires coloniaux posnans et lucagniens, ou encore le statut pour le moins particulier du Mahajanubia, que nous ne détaillerons pas dans ces quelques lignes.

On pourrait croire que le spectre est en train de vivre ses dernières années, mais tel un terrible phénix renaissant de ses cendres, le colonialisme reprend de nouvelles formes, et croît à nouveau. En effet, l'Atzum, petite nation germanique très militarisée de Dytolie, cherche à s'acquérir des territoires avec beaucoup d'ardeur, que ce soit en Antarctique ou au Sud de la Janubie, cherchant à constituer un empire colonial à l'heure de la décolonisation. Des territores injustement menacés, sur lesquels la prétention de l'Atzum à la souveraineté est plus qu'illégitime, et alimentée uniquement par des manœuvres des plus viles, comme au Grand Karupurajyam, pour déclencher une guerre que personne ne saurait contenir aux frontières de cette dictature, et qui serait dès lors une véritable menace pour nos alliés Horbariens, les premiers touchés si la dictature devenait folle. Devant ce risque, parfaitement mesuré par le Totternland, un voisin de l'Atzum, une guerre a été déclenchée ces derniers jours, pour mettre fin aux volontés expansionnistes du petit empire, qui s'était déjà adressé en début d'année à la famille Princière d'Ashurdabad, dans un ton traduisant le mépris et le sentiment de supériorité à peine voilés que ressent l'Atzum envers les autres peuples, afin d'y mener une opération militaire de masse pour soutenir le régime princier, opération qui aurait fait nombre de morts innocentes, en échange de quoi l'Ashurdabad aurait dû céder une partie de sa souveraineté...

Comment appelle-t-on cela déjà ? Du colonialisme. Oui le Petit Empire a bien cherché à coloniser une partie de notre Grand Empire, souvent qualifié avec mépris d'Empire sans Empereur. Heureusement que quelques nations responsables se sont prononcées contre l’ingérence coloniale des derniers colonisateurs, qu'ils soient Atzumiens ou Posnans, mais cela suffira-t-il à limiter leur influence néo-colonialiste néfaste ?

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Dim Août 20, 2017 10:14 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de Brèves Eskhanes, 30 novembre 2033 :
A feu et à sang


La fin d'année 2033 semble voir les tensions monter de tous côtés dans le monde, et particulièrement dans le Nord de la Dytolie continentale. Avec un embargo dirigé contre la Britonnie, la région a commencé à se déstabiliser à l'Ouest à la mi novembre, dans un début d'escalade impliquant les deux sœurs ennemies que sont les nations du Wildhorn et de Britonnie, mais également le Breizhmor, en vue de couper les échanges avec la Britonnie en passant par la voie maritime du sud du Royomme. Mais il ne faut pas oublier que cet acte démesuré constituait une réponse à une décision hâtive de la Britonnie, qui avait mobilisé une partie de son armée pour soutenir l'indépendance de la Nouvelle-Occilée, acte dont les intentions n'étaient pas assurées, puisque dans de telles conditions la Britonnie aurait été en positioon de force pour "négocier" le ralliement de la Nouvelle-Occilée à l'UPO, ralliement qui aurait dès lors été contesté par l'ensemble de la scène internationale. Cela aurait pu s'arrêter là, avant que la Britonnie ne communique ses inquiétudes à propos d'une attaque chirurgicale punitive en provenance du Wildhorn et de la Soverovie.

Mais outre cette levée de tensions dans la Dytolie des îles, à quelques centaines de kilomètres de là, un autre conflit, armé cette fois-ci, a été déclenché entre le Totternland et l'Atzum, pour cause des méfiances du premier envers le second. Rendez-vous compte, un conflit est causé par la méfiance que deux nations entretiennent. Certes, les actions de l'Empire d'Atzum ne sont pas des plus responsables, mais de là à déclencher une guerre, même après un ultimatum... Néanmoins, au vu de la politique diplomatique de l'Empire d'Atzum, voulant coloniser l'Antarctique mais aussi déclencher un conflit au Grand Karupurajyam, on peut commencer à comprendre les raisons qui ont poussé le Totternland à déclarer la guerre à son voisin, de peur que ce dernier ne s'en prenne à eux. Heureusement, peu après le début de ce conflit, les deux nations ont entamé des négociations pour y mettre fin, dommage que ces négociations n'aient eu lieu qu'après ce conflit... Mais combien de morts ?

Tout cela sans compter sur les tensions religieuses montant à l'intérieur du Lykke, où la encore, la Soverovie se trouve impliquée en ayant mobilisé ces troupes contre les autorités du Lykke, qui ne se sont toujours pas prononcées malgré l'intensification des violences, terminant ainsi de rendre inutilisable la voie maritime longeant la Dytolie septentrionale, désormais considérée comme route maritime à risques par la majeure partie des navires commerciaux. Elle se voit ainsi totalement désertée, et des nations marchandes comme l'Ijdenland se voient ainsi menacées de pénurie, n'étant pas autosuffisantes dans de nombreux domaines. Combien de personnes vont souffrir de ce tournant dans la géopolitique mondiale?

C'est ainsi une région entière qui est plongée dans l'instabilité, pourtant cœur de la stabilité politique mondiale pendant des siècles. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne s'agit pas d'un bon présage pour l'avenir immédiat en Dytolie.



HRP: Désolé, je regarde une tragédie en écrivant ces lignes, alors j'écris d'un ton dramatique...

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Lun Août 21, 2017 6:45 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de GTE, le 3 décembre 2033 à 7:41 heure d'Eskha (3:11 GMT):
Flash spécial: Séisme de magnitude 5,3 sous le Rashari - 32 morts, 21 blessés, 1 361 disparus


[...] Cette nuit, beaucoup d'entre vous ont du être réveillés. En effet, cette nuit à 4h21, un séïsme modéré, de magnitude 5,3, a été relevé sur les sismographes des grandes villes du Nord de l'Eashatri. Rashasiphur, à l'ouest d'Eskha, a été la première à donner l'alerte, à 4 h 20 minutes 53 secondes, suivie par Eskha sept secondes plus tard, puis par l'ensemble des villes du Nord de l'Eashatri disposant d'un sismographe. Si peu d'effondrements sont à signaler dans les centre-villes et les villes neuves, malgré quelques dégâts mineurs et fissures sur les plus anciens bâtiments, les bidonvilles des grandes agglomérations eashes et les villages des Mérebes ont été durement touchés, et on dénombre actuellement 32 morts, 2& blessés et 1361 disparus dans le bilan provisoire. Sans répliques, le séisme a toutefois provoqué deux glissements de terrain meurtriers dans le Parc Impérial du Rashari, causant la moitié des disparus, 531 et 328 pour être précis.

-L'épicentre du séïsme se trouve à seulement 90 kilomètres au nord-ouest du centre d'Eskha, et on peut donc se réjouir qu'il n'ait pas été trop fort, sans quoi les dégâts seraient beaucoup plus importants, et le nombre de disparus serait à quatre ou cinq chiffres, puisque les Mérebes sont la zone la plus peuplée du pays. Avec mille disparus, et en sachant que bien souvent ce chiffre diminue après les séismes de faible ampleur comme celui que nous avons subi cette nuit, nous pouvons déjà affirmer qu'aujourd'hui, les dégâts sont minimes. Cependant il faudra bien s'assurer que les bâtiments les plus anciens n'aient pas été endommagés, ce qui devrait prendre une semaine pour les bâtiments les plus visiter, à un mois pour ceux qui sont souvent délaissés par le public. Un travail similaire sera également nécessaire pour s'assurer de la sécurité des très nombreuses galeries qui relient les cités eashes entre elles depuis le XIIIème siècle, date à laquelle elles avaient été creusées. En effet, s'il s'agit d'une attraction touristique étonnante et relativement prisée, les galeries devront être fermées pendant trois mois, afin de s'assurer que le raccord à l'électricité est maintenu et que les touristes ne courent aucun risque, s'ils décident de les visiter. Plus embêtant pour la circulation et le quotidien des habitants d'Eskha et d'Astapur, les métros sont fermés aujourd'hui, afin de vérifier que les stations et les voies soient toutes sans risques.

- Sur l'ampleur du séisme, on peut donc déjà affirmer que les métropoles et les zones les plus développées du pays ont plus eu peur que souffert des secousses, et si les villages ont plus souffert, on ne signale à l'heure actuelle que vingt-trois effondrements dans les campagnes la région bordant les Mérebes, ce qui est un véritable coup de chance. Bien entendu, dans les bidonvilles, la situation est beaucoup plus difficile à déterminer, mais on peut se laisser aller à l'optimisme quand on voit que l'épicentre est bien centré, c'est à dire qu'il se trouve à 40 kilomètres de la ville la plus proche, (HRP: En Eashatri, une ville est une commune de plus de 6 000 habitants) et que les principaux dégâts découverts à l'heure actuelle sont localisés essentiellement dans cette zone, bien que l'ouest de l'agglomération eskhane en comporte quelques-unes, et qu'il s'y situe un des plus grands bidonvilles du pays, où le recueil d'informations est difficile à assurer.

-Nous verrons donc l'évolution du nombre de disparitions et de décès dans le courant de la journée, en espérant ne pas les voir trop s'élever.

-Quand on s'attarde sur la position de l'épicentre, nous pouvons par contre nous inquiéter. Certes, il est situé relativement à l'écart de l'agglomération eskhane, mais en faisant attention, il est placé à dix kilomètres au Nord du cratère principal du Rashari. Ce séïsme n'est pas un très bon signe quand on sait que le Rashari est un volcan de type point chaud, encore actif, mais qui est en sommeil depuis 50 ans, et c'est pourquoi nos équipes ce sont renseignées auprès du Département de Géologie de l'Université Impériale d'Eskha, et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous avons eu une surprise. Le séïsme ressenti hier n'est absolument pas le premier, et depuis un peu moins d'un an, le sol sous nos pieds se dilate, sans que nous nous en rendions compte, puisque les tremblements de terre résultants n'avaient jusqu'alors que des magnitudes de l'ordre de 2 ou 3. La question qui se pose désormais est pourquoi le sol se dilate-t-il? En fait, ce sont plus les pentes du Rashari qui se dilatent, que le sol de la région en lui même, cela est dû à une remontée progressive du magma dans la cheminée du Rashari, ce qui augmente la pression à l'intérieur du volcan. Les géologues analysent quotidiennement le volcan, mais selon eux, il n'y a pas encore d'inquiétude à avoir, même s'il faut se préparer à une éruption prochaine: le magma est encore à 1,1 km sous la surface, ce qui laisse entre 1 et 3 ans de répit pour organiser les protections contre les coulées de lave qui pourraient dévaler le volcan.

-Mais pourquoi le Rashari s'est-il dilaté aussi brusquement cette nuit ?

-En fait, le séisme de ce matin a vu le diamètre du Rashari grossir de 1 centimètre, mais à 1300 mètres de profondeur, au niveau de l'épicentre, les roches se sont écartées d'environ 10 centimètres, brusquement, sans que nous puissions apporter de réponse logique actuellement.


___________________________________


Extrait du journal de 20 h de GTE, 3 décembre 2033:

[...]Le bilan, toujours provisoire, du séisme qui a eu lieu cette nuit, est donc, selon le Ministère de l'Intérieur, de 147 morts, 403 blessés et 125 disparus, dont 92 morts et 351 blessés dans les deux glissements de terrain qui ont eu lieu à Nahami, village qui abritait 946 habitants en 2032, et Dehash, village de 421 habitants. Le bilan économique, lui est tout aussi léger, puisque la plupart des monuments seront rouverts dès demain, et le métro eskhan n'aura qu'une ligne de fermée jusque la fin du mois, le reste des métros eskhan et astapuran n'ayant pas été endommagé. Ainsi les effets sur le tourisme seront légers, de même que les effets sur la circulation métropolitaine. En revanche, le coût de réparation des 1 300 000 fissures apparues dans les bâtiments des grandes villes des Mérebes sera plus important, actuellement estimé à 83 millions d'Uars.[...]

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Mer Août 23, 2017 1:50 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait du Journal de 20 h de GTE, 9 décembre 2033:
[...]Le bilan officiel des victimes du tremblement de terre qui a frappé les Mérebes la semaine dernière a enfin été publié par le Ministère de l'Intérieur, six jours après les faits. En effet les trois derniers disparus de Nahami ont été retrouvés, sous quatre mètres de terre. Les deux campeurs et leur guide sont de véritables miraculés, ayant survécu six jours dans le noir, sans nourriture. Ils ont été immédiatement admis à l'hôpital de Rashasiphur, pour vérifier leur état général, masqué par leur sous-nutrition des derniers jours. Au final, le plus fort séïsme qui ait eu lieu durant ce siècle en Eashatri aura causé 161 morts et 444 blessés dont 106 morts et 376 blessés dans les deux glissements de terrain provoqués par ce séïsme.

-Un soulagement donc, quand on sait que quelques heures après le séïsme, le nombre de disparus était de 1361. De nombreux messages ont afflué de part le monde, provenant notamment de nos proches voisins, mais aussi de pays bien plus lointains, autant de nations dont la générosité et l'altruïsme ont ainsi été à nouveau remarqués.

-Nous rappelons que ce séïsme n'est pas unique et que sous le Rashari, plus de 70 séïsmes de magnitudes comprises entre 2 et 3 ont été enregistrés durant l'année passée, celui du 3 décembre ayant pour seule différence d'avoir été 200 à 2 000 fois plus fort que les autres. Cela laisse à penser qu'une éruption pourrait avoir lieu dans les prochaines années, c'est pourquoi nos dirigeants devront y préparer le pays dans les mois à venir.

- Mais cela ne pourra se faire que lorsque le prochain Gouvernement sera nommé, et en abordant ce sujet, à une semaine très exactement des premières élections, l'un des deux grands débats de la fin de campagne a été annulé sur le canal de notre concurrent, AE2, qui a vu le plateau de tournage être sérieusement endommagé par la chute de l'équipement qui était installé au dessus.

-La fin de cette campagne ne risque pas pour autant d'être inintéressante puisqu'un nouveau thème d'actualité pourra être abordé dans cette campagne, à savoir la propriété intellectuelle, et notamment sur les produits culturels. En effet, cette actualité nous vient du récent film Bienvenue en Janubie, une production du réalisateur eashate Rahani Pasam, dont le succès en salles a été remarquable durant les trois premières semaines après sa sortie en Eashatri et les dix premiers jours après sa sortie en salles à l'international, succès qui s'est effrité très vite alors qu'un site istopago a diffusé le film sur internet pour tous ses abonnés.

-Le scandale aurait pû s'arrêter là, mais le site pirate Kanaa Link a commis un délit qui lui vaut les foudres des studios de production de Lesabad, auxquels il aurait fait perdre plus de 500 millions de simpodollars selon les médias étrangers, soit 2,85 milliards d'Uars ! Un véritable manque à gagner pour notre pays, qui compte parmi les plus faibles PIB de la planète.

-Kanaa Link aurait pu passer totalement inaperçu s'il avait attendu la fin de la diffusion en salles de Bienvenue en Janubie. Mais actuellement le manque très clair de négociations avec les producteurs pour diffuser ce film a mis en évidence le caractère délictuel de ce site, que d'ores et déjà l'ensemble de la classe politique eashe condamne, en prônant différentes mesures pour y faire face, allant du simple blocage du site sur le réseau internet eashe, jusque le remboursement total des dommages avec intérêts, ce qui pourrait très bien faire monter la facture... Tout cela en oubliant les propositions farfelues de fermer l'industrie cinématographique eashe ou de ne diffuser les films eashates qu'en marathi uniquement !

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Jeu Août 24, 2017 11:59 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de L'Eashatri Libre, 12 décembre 2033:
Culture internet !



Connaissez-vous Vineet Bakshi ? C'est possible, mais peu probable. Le jeune astapuran de 25 ans correspond en tous points au jeune homme eashate moyen, que ce soit dans son parcours personnel, son style de vie ou ses goûts. Et pourtant Vineet Bakshi est peut-être un de ceux qui vont marquer la décennie. En effet, en avril dernier, il s'est lancé comme entrepreneur en créant sa propre entreprise, productrice d'applications et gérante de sites internet pour les industriels. Mais à la toute fin novembre, l'émergence du site Kanaa Link lui a donné l'occasion de mettre en oeuvre un projet qu'il avait depuis longtemps: créer une plateforme de fichiers audiovisuels, partageant ainsi musique, films mais également vidéos. Lancé dès le 27 novembre, ce nouveau site, Vatasans', dont le nom vient de Vata Sanskrtika ["Partage culturel" en marathi], prend très clairement le contre-pied de Kanaa Link, tout en répondant à la même demande d'accéder à des produits culturels sur internet.

Image

Vineet Bakshi (ci-dessus) explique très simplement son idée, en se basant sur les raisons qui ont fait le début de succès de Kanaa Link - dont l'accès a déjà été fermé par plusieurs fournisseurs d'accès internet eashes -, à savoir la demande d'accéder de partout à des produits culturels, et ce de manière la moins coûteuse possible. Pour répondre à ce besoin, Vatasans' propose donc un accès libre aux vidéos et pistes audio qu'il diffuse, en se finançant par deux voies différentes, le don qui prend la forme d'une inscription particulière, et la publicité. Misant sur une popularité croissante, le site diffuse pour cinq minutes de visionnage, vingt secondes de publicité, dont le prix de diffusion pour les publicitaires est élevé par rapport à ce qui se pratique actuellement sur internet, mais reste raisonnable quant aux sommes demandées par la télévision. Pour ne pas déranger le lecteur, les publicités sont placées de sorte à ne pas couper abruptement la vidéo lue, afin d'assurer un confort certain. Ainsi financé, le site reversera des droits d'auteurs quotidiens à ceux qui postent des vidéos, en fonction de leur nombre de vues, et le surplus servira à améliorer le site de manière continue selon les besoins des utilisateurs.

Doté d'une interface très ergonomique et bien pensée, Vatasans' se divise en quatre sections: Films et séries, Musique, Théâtre, et Vidéos, cette dernière section correspondant aux fichiers diffusés n'entrant dans aucune catégorie ; mais il propose aussi trois inscriptions différentes: l'inscription simple, qui permet de lire et poster des vidéos sur l'une des quatre sections, l'inscription sans publicité pour les fichiers durant moins de quarante minutes, au prix de 2,25 Uars par mois (0,39$), et l'inscription donatrice, où l'utilisateur choisit chaque mois quelle somme il donnera au site (cette somme ne pouvant être inférieure à 2,25 Uars) et bénéficie des mêmes avantages que l'inscription sans publicité. Il dispose également de clauses pour assurer de la légalité et de la qualité du de ses vidéos, en refusant la double-publication d'une même vidéo par des auteurs différents, à moins de faire une demande signée par les deux parties, ou encore en refusant de diffuser des films qui sont encore diffusés dans les salles de cinéma, ou qui ne sont pas publiés par leurs producteurs.

Déjà félicité de tous bords par l'industrie cinématographique eashe, mais aussi par certains musiciens qui se sont empressés de s'inscrire sur Vatasans', la nouvelle plateforme a déjà des ambitions, puisque son créateur a évoqué un possible élargissement de son activité vers la littérature ou le théâtre, dès que la version du site sous forme d'application mobile sera développée. Profitant des bénéfices de son entreprise, Vineet Bakshi consacre une large partie de ses investissements à l'élaboration de cette application, mais aussi au sous-titrage précis des films et séries diffusés dans différentes langues, afin de s'assurer une promotion positive sur internet, fonctionnant presque par le bouche à oreille. Promotion qui devrait être rapide, au vu de l'engouement des acteurs, musiciens mais aussi politiques eashes, qui vont peut-être suffire à faire la réputation, en Eashatri tout au moins, de cette nouvelle plateforme, dont tous vantent le mérite de Vineet Bakshi d'avoir su combiner respect de la propriété intellectuelle et mise à la portée de tous de la culture audio-visuelle, à l'inverse du site istopago évoqué d'ores et déjà de nombreuses fois dans cette page. Site istopago qui par ailleurs a reçu le soutien unanime des dirigeants des Archipels-Unis, ce qui a consterné la scène politique et culturelle eashe, qui pour une fois, dénonce à l'unisson "un vol manifeste", qui devrait toutefois passer dans l'ombre de Vatasans', dont l'émergence est assurée: A l'heure où cet article est écrit, Vatasans' a une croissance exceptionnelle, avec plus de 14 540 000 inscrits, et 1 400 vidéos différentes, alors qu'il n'a que deux semaines d'existence.

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Ven Août 25, 2017 11:12 am 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de Gloire Eashe, 14 décembre 2033:

Faits-divers: un conducteur s'endort au volant et cause un mort, sans avoir heurté aucun passant


Avant-hier, dans l'après-midi assez chaud que nous avons eu, un homme s'est endormi dans sa voiture, alors qu'il la conduisait et est allé l'encastrer dans un abri-bus du centre-ville de Shatrabari (Circonscription de Deriasi, Région des Mérebes-Shatrabari). Heureusement, il n'y avait personne dans l'abri-bus, qui a stoppé le mouvement de la voiture, qui n'a donc pas heurté les passants qui marchaient derrière. Néanmoins, un tel accident pose question: en effet, les intentions du chauffeur n'étaient pas néfastes, mais qu'en serait-il s'il avait voulu foncer dans un abri-bus abritant plusieurs personnes? Cela montre à quel point la question de la protection civile est mal traitée par le dernier Gouvernement, mettant ainsi en lumière une lacune très claire concernant la sécurité des piétons dans les grandes villes eashates.

Une demi-heure après cet accident, on découvrait à un kilomètre de là une jeune femme effondrée au près d'un arbre, vidée de son sang. Très vite, la police locale a eu accès aux caméras de surveillances des rues qu'elle a empruntées, et ce sont rendus compte que l'accident et la mort de la jeune femme - seule blessée de cet accident, le conducteur ayant été miraculeusement indemne - étaient liés. En effet, elle s'est vidée de son sang parce qu'un éclat de verre de l'abri-bus a coupé une de ses artères brachiales, cependant, on peut se demander pourquoi la jeune femme n'a pas eu de réaction, et a continué à écouter la musique de ses écouteurs, sans sembler se rendre compte du sang qu'elle perdait, laissant des tâches bien visibles sur le trottoir, jusqu'à ce qu'elle fasse un malaise, dans la ruelle assez peu passagère dans laquelle on l'a retrouvée. Cinq minutes après son malaise, un piéton la découvre et appelle aussitôt la police et les urgences, mais il est déjà trop tard.

Après un rapide examen du dossier médical de la jeune femme, son comportement a été très vite expliqué: elle souffrait d'insensibilité congénitale à la douleur, et donc n'a jamais ressenti la moindre douleur de toute sa vie. Ce fait-divers est donc une occasion macabre de mettre en lumière cette maladie rare, à propos de laquelle aucune recherche n'a été menée, alors que cette maladie peut être mortelle, comme dans le cas présent !

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Lun Août 28, 2017 6:55 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de Gloire Eashe, 24 décembre 2033:

Un nouvel engouement pour le sport !


Inutile de le rappeler, l'Eashatri est loin d'exceller dans les compétitions sportives. Que ce soit le rugby, où nous avons peiné à nous hisser à la 8ème place ex-æquo avec le Kodomo et la Sankakkei Corporation dans le groupe B de la Christmas Cup ; que ce soit le hockey sur gazon ou encore le football, les sportifs eashes ne brillent pas, alors que le sport est une grande valeur de notre nation, que certains imbéciles comme le bobo Kazef Ahri se permettent de dévaloriser en toute impunité. Aussi lorsque les sportifs eashes se font remarquer dans une discipline, un véritable engouement a lieu. Ainsi alors que Vidya Malini est montée à la première place du triathlon féminin organisé par les Archipels-Unis, après avoir mené la partie cyclisme de cette compétition avec sa partenaire Shilpa Patel, qui a fini honorablement troisième ; et alors que Napur Ranjit a réussi à terminer 3ème du côté masculin, les eashates se sont organisés pour accueillir en triomphe les trois sportifs qui font la fierté de l'Eashatri, manquant de peu de bloquer l'aéroport d'Astapur, sur les pistes duquel ils ont atterri.

Forcés de prendre la parole, devant cette foule en liesse, les trois champions ont tenu à rappeler qu'ils n'étaient pas seuls dans leur travail, et que leur entrainement avec les autres sportifs eashes ayant participé à la compétition n'était pas vain dans leurs performances d'hier. Mais loin de se contenter de saluer le travail et la bonne ambiance au sein de l'équipe eashate, ils ont également tenu à rendre hommage aux autres coureurs, que Vidya Malini n'a pas hésité à qualifier de respectueux, alors que Napur Ranjit, la flèche eashate, tel qu'il est désormais surnommé, a tenu à s'exprimer à propos de Makara Ifeajuna, un de ses concurrents à qui il a arraché la troisième place mais qui ne reste pas moins un excellent coureur, qui n'a même pas cherché à le gêner lorsque Napur Ranjit le dépassait, selon ses dires.

Après une photo-souvenir, l'ensemble de l'équipe eashe d'athlétisme s'est séparée, mais il reste néanmoins que cette compétition aux Archipels-Unis a mis un réel coup de projecteur sur l'athlétisme eashe, et nous espérons revoir ces jeunes sportifs prochainement dans d'autres compétitions internationales.

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Médias
Message Publié : Lun Août 28, 2017 11:40 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 616
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Extrait de Brèves Eskhanes, 24 décembre 2033 :
Quid de la faim aujourd'hui?


Les problèmes de la faim, méconnus d'une partie de la population eashe, restent cependant encore une problématique majeure de l'Eashatri d'aujourd'hui. Si notre pays est certainement moins touché par ce fléau, remis récemment en lumière par la presse internationale, il n'en reste pas moins touché, ce qui en soi est déjà grave. Thème très peu abordé dans les débats de la campagne législative et absent des grandes lignes des programmes des politiques eashates, il n'en reste que la malnutrition touche notre pays, dans des proportions moindres que celles communiquées par la presse internationale, mais non négligeables malgré tout.

La malnutrition est un mal, qui comme chacun le sait, qui se caractérise par la déficience ou l'excès d'un ou plusieurs types d'alimentation, et en Eashatri, il s'agit bien souvent de la déficience en divers nutriments différents, causés bien souvent par les fluctuations économiques des aliments de base, mais aussi par les aléas climatiques, à l'exemple de la bien connue éruption du Rashari en 1988, qui provoqua un état de disette pour la moitié de la population de l'époque, et une recrudescence du problème de la malnutrition qui elle s'est élevée à 4% de la population, un record donc. Le lecteur averti aura remarqué qu'il faut différencier la malnutrition de la sous-nutrition, ce dernier état étant caractérisé par une déficience générale en apports alimentaires, tous types d'alimentations confondus, qui ne suffisent plus à apporter l'énergie nécessaire pour combler aux besoins nutritionnels journaliers de chaque individu.

En 2033, selon le CNSE, Centre National des Statistiques Eashes, le phénomène de malnutrition touche environ 700 000 personnes, ce qui représente environ 0,6%
de la population eashate, tandis que la sous-nutrition, touche elle environ 7 500 000 personnes, soit 6,2% de la population eashe, puisque ce phénomène a grandement reculé depuis 2031, année durant laquelle il concernait 8,8% des eashes. Cette baisse rapide s'explique du fait de deux années particulièrement propices économiquement pour l'Eashatri, accompagnée d'une redistribution des richesses assez remarquable, mais il n'en reste pas moins que les problèmes d'accès aux aliments touchent encore près de 7% de la population à l'heure où nous écrivons. Ce problème, traité de manière discrète par l'Empire qui essaye de mettre en place les infrastructures nécessaires pour y rémédier, l'est de manière beaucoup plus visible par les ONG présentes sur place, qui limitent ainsi les dégâts que pourraient causer la sous-alimentation dans notre pays en pleine transition démographique.

Cependant, si les ONG font un travail remarquable, certains de leurs rapports se trouvent erronés, notamment lorsqu'elles lient les carences en fer et en zinc à la pratique de l'hindouisme. En effet, l'hindouisme dans sa forme la plus stricte, impose à ses pratiquants de ne consommer aucune viande, ni aucun légume tuberculeux, du fait que la récolte pourrait blesser les animaux présents dans le sol. Bien souvent en Eashatri, l'hindouisme tel qu'il est pratiqué se limite à ne pas consommer de viandes dites rouges, comprenez des bovins, principale source de fer et de zinc dans l'alimentation dytolienne. Cependant, on peut trouver du zinc et du fer dans nombre d'oléagineux, de légumineuses, de légumes verts et même de céréales, qui, en comparaison, sont beaucoup plus consommés en Eashatri qu'en Dytolie. En outre il est à remarquer que la majeure partie de l'eau potable eashate provient de fleuves prenant leur sources ou dans les Mérebes, dont les sols sont enrichis en fer par les cendres du Rashari, ou dans les Argaras, qui sont tant ferreuses que toutes les mines eashates de fer y sont localisées. Loin de dire que des carences en zinc n'existent pas, il est toutefois un peu rapide pour dire que cela est lié directement à la religion que pratiquent une large part des eashes, même si la forte consommation de céréales induite peut contribuer au problème de carences en zinc, assez répandu dans le pays, même si l'importation de fruits de mer, est en augmentation ces derniers mois dans les classes moyennes.

Nous avons parlé de l'action des ONG, mais quid de l'action de l'Empire d'Eashatri pour palier à la faim ? Si la situation est moins préoccupante qu'au Karmalistan voisin, elle reste néanmoins un des thèmes que nos dirigeants se doivent de traiter, et que le prochain Gouvernement, qui succédera à celui de Sadiq Operkh, destitué depuis le 15 décembre, devra traiter à son tour. Si la plupart des investissements dans la construction d'infrastructures routières se sont dirigés vers l'Emphur-Argaravi ces dernières années, beaucoup reste à faire, et alors que la région d'Ashurdabad sort d'un conflit qui aura durement pâti sur les conditions de la région, l'Eashatri devra gérer désormais la totalité des personnes souffrant de la faim, contre à peine la moitié auparavant.

Tout cela devra se faire essentiellement en améliorant les transports dans les zones rurales les plus durement touchées, mais également en luttant contre les inégalités de richesses qui accentuent les problèmes de mal-nutrition, notamment dans les zones urbaines. Cependant le tracé choisi pour le Canal de l'Isthme Shuktène risque de limiter les efforts nécessaires à fournir, dans la mesure où il ne passera pas par le lac de Shahiri ni par l'intégralité du Dar, ce qui devrait limiter l'impact de cette voie fluviale sur les agricultures irriguées de la Shukténie et du Darhan.

Des défis de taille restent donc à surmonter dans le domaine alimentaire, notre pays étant autosuffisant en théorie, mais ne parvenant pas à redistribuer sa production à l'ensemble de sa population, et si l'Eashatri semble sur la bonne voie, des efforts devront encore être menés pour reléguer ces problèmes à l'état de mauvais souvenirs.

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO