SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Oct 24, 2017 11:04 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : Dim Juin 11, 2017 1:16 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 4001
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Presse écrite des Anciennes Concessions


Chaque joueur ayant des liens avec une des anciennes concessions du Kaiyuan on de facto des intérêts économiques dans le secteur médiatique de leur ancienne concession et peu donc avoir le droit de gérer une presse écrite dans celle-ci. Le journal Le Verbe sera le seul journal géré par moi-même et qui publiera de l'actualité entourant les concessions et pouvant influencer ou enrichir votre RP personnel au sein de celles-ci. Vous avez une liberté de presse totale et libre à vous de créer votre presse écrite.

Citer :
Le Verbe
Image

-Nouvelles des Anciennes Concessions
-Nouvelles Nationales et Internationales


Citer :
La Vie à Kapayane
Image

-Nouvelles locales de Kapayane
-Nouvelles Nationales et Internationales


Citer :
The Mowloon Chronicle
Image

-Nouvelles locales de Mowloon
-Nouvelles Nationales et Internationales


Citer :
The Daily Onion
Image

-Journal satirique de Mowloon

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Juin 30, 2017 11:58 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 1:37 pm
Message(s) : 5742
Localisation : Commonwealth
Free Mail Online


Conçu et publié en briton

Si ca veut pas, ca veut pas ...


1er Juillet 2033


Encore une bien étrange histoire dans notre bonne ville de Mowloon Jeudi dernier.

Selon le rapport de la Police Métropolitaine , l'affaire commence le matin de ce Jeudi :
Une violente dispute avec bruits de casse et hurlements incroyables a éclaté vers 9 H du matin dans une maison au carrefour du Block 200 au bout de la Northwest Second Avenue au point d'alarmer les voisins qui s'inquiétèrent de toute ce chaos sonore venant de la demeure d'ordinaire tranquille .

Environ une heure plus tard des voisins appelèrent directement la Police Métropolitaine :
Un homme dénommé Markos Hoffmann âgé selon la Police de 25 ans vient de sortir de la dite maison avec un marteau et s'est mis à frapper sauvagement 2 voitures stationnées devant la demeure avec clairement l'objectif de tout détruire tout en continuant de hurler les plus monstrueuses insanités à deux femmes restées à l'intérieur pendant qu'il cassait vitres et pares-brises des véhicules .

Les Policiers vinrent donc lourdement armés ! Pour in fine : rien ...
En les entendant arriver, Markos Hoffmann lâcha son marteau et leva les bras en l'air, en disant :
"Je suis prêt à aller en prison ! Allez-y, emmenez-moi." Face aux regards abasourdis des policiers !

Mais alors à quoi bon tout ce cirque ?! Et pourquoi une telle non-résistance face au SWAT ?

D'après le rapport de la Police Métropolitaine basé sur les témoignages du voisinage et des deux femmes présentes sur place il s'agirait en fait d'une action délibérée : l'homme voulait aller en prison ...
Les deux femmes en question étaient la landlord de la maison d'une part et d'autre part la mère de l'individu arrêté et ont expliqué qu'elles étaient venues ce matin-là pour lever de force le susdit individu et l'obliger à se trouver un travail afin d'arrêter de rester toutes ces journées à rien foutre dans une maison au loyer payé par les allocations sociales versées par la Municipalité .

Markos Hoffmann n'aurait pas apprécié , et arriva à la conclusion que sa seule solution pour pouvoir être encore logé-nourri-vêtu aux frais de l'état consistait à se faire jeter en prison d'où son délire de smasher les deux voitures appartenant à ces deux dames afin de se venger aussi en passant ...

Son plan a échoué : les policiers l'ont retenu prisonnier moins de 3 heures avant de le relâcher sous caution avec un bracelet électronique en attendant un procès pour malévolence criminelle :
Un chef d'accusation pour lequel il ne risque pas de prison ferme mais juste une lourde amende ...

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi ...

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Juil 08, 2017 3:04 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 4001
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
21 Juillet 2033


Un Amarantin cause une affaire judiciaire sans précédent


Image


L'incident c'est déroulé le 4 Juin dernier lorsque la Police Métropolitaine de Yentsu a reçu un appel de l'établissement hôtelier ''Le Sira'' sur de possible activité de prostitution illégale perpétré par l'un de leur client. Sur place, les policiers métropolitain ont découvert un homme d'affaire amarantin s'adonnant à des actes sexuels déviant sur trois femmes dont les identités n'on pas été dévoilé par le PMY. Toutefois, le porte-parole de la police a précisément mentionné que deux des femmes seraient amarantine, alors que la troisième serait Kalunienne originaire de l'Empire Luciférien. Après quelques interrogatoires sommaires, il s'avérera que les trois femmes étaient la propriété de l'homme d'affaire amarantin qui aurait acquit légalement ces trois femme en République de Barnique au sein de la Ligue Amarantine. L'Empire ne reconnaissant par la propriété d'êtres humains, les trois femmes ont été amené au poste de police afin de procéder à des interrogatoires officiels, notamment sur le consentement des trois femmes à l'acte sexuel. Face à la réponse négative de celles-ci, le procureur de la Couronne de la Cité-Libre de Yentsu a été saisi de l'affaire et convaincu les trois femmes de porter plainte pour viol contre l'homme d'affaire Amarantin.

Celui-ci, ayant voyagé à l'origine à Marinduque et présent à Yentsu pour signé des attentes commerciales avec des clans locaux, aurait l'habitude de voyagé avec plusieurs de ses esclaves pour satisfaire, selon ses dires, ses besoins fondamentaux et légitimes. Défendu par un avocat de Marinduque, l'homme d'affaire a tenté lors de sa comparution le 16 juillet dernier de faire valoir ses droits de propriétés sur les trois femmes impliqué dans l'affaire et de prouver devant le juge que les accusations de viol était non-avenue. Élément que la justice métropolitaine a refusé de retenir au vu de l'absence de relations diplomatiques entre la Ligue Amarantine et l'Empire du Kaiyuan qui protégeraient (hypothétiquement) les propriétés des esclavagistes, des propos misogyne de l'accusé destiné à décrédibiliser le témoignage des trois victimes et du témoignage des policiers ayant intervenu au sein de l'établissement hôtelier. L'homme a ainsi été reconnu coupable de trois chefs d'accusation d’agression sexuelle agavé et condamné à 6 ans d'emprisonnement ferme, ainsi qu'a payer un dédommagement de 37 800$ pour chacune des victime et restituer les passeports et pièces d'identité des trois femmes. De plus, le juge a apposé une clause de non respect sur la restitution des documents, notamment si l'accusé procéderait à la destruction des documents en question. La clause prévoit 2 ans de pénitencier supplémentaire si celui-ci ne respecterait pas cet élément de la condamnation.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Août 08, 2017 11:51 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 1:37 pm
Message(s) : 5742
Localisation : Commonwealth
Miǎnfèi Xīnwén


Conçu et publié en Uhmalien

Low and Beyond


24 Octobre 2033


Ce soir le Supertyphon Nepartak va passer sur Yanaon après l'ensemble de la péninsule orientale sur laquelle il va se briser avant de peu à peu disparaître au fur et à mesure qu'il entrera dans les terres .
Arrivant à Yanaon à l'état de faible tempête tropicale il ne provoquera que des dégâts mineurs :
La tempête Nepartak frappera la région en étant au niveau 8 sur 12 de l'échelle de Beaufort avec des vents soutenus sur dix minutes d'environ 70 km/h et des vagues d'environ 6 Mètres de creux .

La Métropole Autonome de Mowloon était d'ailleurs déjà prête à y faire face :
Tout les navires eurent l'ordre de rester à quai et tout les vols ont été annulés .
Les fronts de mer ont bien évidemment été clôturés et interdits au public .
Enfin les sapeurs-pompiers de tout le TAO sont en état d'alerte maximale !

Heureusement que le Supertyphon n'avait pas démarré ne serait-ce que juste un millier de miles plus à l'Est car alors c'eut été notre région qui était bonne pour un sale quart d'heure de l'ordre de ce que nos voisins occidentaux ont affronté en début de semaine : Des vents en pointes à 284 km/h et des vagues énormes surpassant les digues en dehors de la région de la capitale Aravindapura !
Selon nos estimés collègues de la Xinlian Press Agency, il y aurait au moins 27 morts et si notre interprétation du texte originel un peu confus est exacte , environ une trentaine d'autres personnes dont on était aux derniers relevés sans nouvelles et classées comme étant disparues ...

Pire encore ? Le Gouvernement central aurait selon les autorités locales et notamment le Maire de la petite municipalité très affectée de Pritaya délibérément ignoré ! Les appels à l'aide financière antérieurs afin de tout sacrifier en faveur de la vitrine du pays qu'est la capitale nationale ...

Et les scandales pleuvent désormais en cascade , sans mauvais jeu de mots , après le typhon :
Quelques dizaines d'heures plus tard alors que l'on cherchait encore des disparus , les blouses blanches de la finance mondiale annonçaient la fin par faillite de l'assureur Rava Group, qui a dû avoué aux milliers de sinistrés touchés dans leurs chairs ou leurs maisons ou leurs entreprises qu'il n'y avait plus un radis dans les caisses et qu'ils pouvaient grossomodo aller se faire voir ailleurs !
Alors certes le Fond Souverain a avancé 400 Millions de L¥, même si le texte originel de la XPA ne précise pas si c'est pour engraisser les actionnaires des RG ou rembourser les clients innocents et meurtris par les éléments et la Bank of Lianwa a juré qu'elle protégerait une partie des actifs...
Sauf que tout cela n'aura servi à RiEN puisque la bourse locale a dégringolé de 21 % !
Un cinquième de la cotation ante-typhon représentant 8 mois de croissance : envolé !

Mais n'est-ce pas révélateur, en réalité ! Qu'il y a quelque chose de toxique dans l'économie lianwadaise soit dans l'une des plus riches économies du monde d'un pays qui n'a eut de cesse de donner des leçons de bonne gestion capitaliste et de confiance en les marchés au reste du monde ?

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi ...

Image

Monarchie Fédérale du Danmaya-Etat de l'Archipel d'Hokkaido

[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Août 08, 2017 11:55 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 4001
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
24 Octobre 2033


Typhon Nepartak: Plusieurs village de Phuket disparaissent sous 5 mètres de boue!


Image


Le village de Ban Yotha était un village de 600 âmes logé le long de la rivière Patthawi qui traverse le territoire de la Cité-Libre de Phuket en son centre pour se jeter dans la mer au niveau de la ville de Phuket (22 000 habitants). La rivière prend sa source dans les collines à l'ouest du territoire, dans les préfectures de Samut et d'Udon Yai. Cette région fortement agricole est vulnérable aux glissements de terrain et a été victime de plusieurs d'entre eux lors du passage du typhon Nepartak, jetant d'énormes quantités de boue dans la rivière Patthawi. Un raz de marée de boue et de débris a ainsi déferlé vers Phuket se cognant au barrage de Ban Yotha, construit en 1878 pour contrôlé les crues de la rivière. Face à ce nœud d'étranglement, le torrent de boue c'est dispersé dans les basses-terres composant l'essentiel du territoire de Phuket, emportant les village de Ban Yotha (600 habitants), de Wangka (467 habitants) et de Vandsted (912 habitants) comme de vulgaires châteaux de carte. Les services de secours ont réussis jusqu'ici a extirper 27 survivants des décombres et de la boue, ainsi que 79 corps de victimes. De plus, les autorités ont dénombré environ 264 disparus, dont une cinquantaine d'enfants qui manquerait à l'appel.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Août 09, 2017 12:18 am 
En ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Août 20, 2015 12:22 pm
Message(s) : 939
Localisation : Donostia, Axberiko, République Fédérale du Txile (Dorimarie)
La vie à Kapayane - La vita in Cappaiana - ชีวิตในการปิดล้อม
25 octobre 2033

Image


Un ouragan près de Kapayane ?


C'est avec horreur que ce matin-même, la plupart des kaiyuanais se réveillaient en découvrant la disparition de plusieurs centaines de nos concitoyens lors du passage d'un ouragan dévastateur qui traverse la Ventélie en ayant pris sa source dans la mer ventélienne au nord du Kodomo. Malgré la nature de la catastrophe, les kaiyuanais ne peuvent qu'accuser le coup avec tristesse en pleurant nos concitoyens morts sous les coups de la Nature et de Dieu.

La nation est unie dans la souffrance et à Cappaiana, une minute de silence sera organisée en l'honneur de nos confrères morts sous les coups du destin. Parmi les victimes, on dénombre des membres de clans comme des sans-clans, des bouddhistes comme des catholiques, et encore plus grave, une autre ancienne concession dytolienne au Kaiyuan, la plus petite de toute, la cadette, Phuket, a été frappée par ledit ouragan, qui a tué plusieurs centaines de phuketois.

Parmi ces morts, beaucoup de thorvalais, et la nation du Thorval ne peut que pleurer ses morts aux côtés du Kaiyuan et de Cappaiana. Le Nepartak, le super-typhon responsable de ce massacre et de cette catastrophe ne peut qu'être l'oeuvre de Dieu lui-même, et donc une punition redoutable, si ce n'est l'oeuvre du Malin qui vient à s'en prendre à la religion pacifiste qu'est le bouddhisme.

_________________
Image

« Beruna edo dirua irabaziko dugu »
« Et ne nos vincere pecuniae »
« Par le plomb ou par l'argent nous vaincrons »


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Août 09, 2017 6:18 pm 
En ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Août 20, 2015 12:22 pm
Message(s) : 939
Localisation : Donostia, Axberiko, République Fédérale du Txile (Dorimarie)
La vie à Kapayane - La vita in Cappaiana - ชีวิตในการปิดล้อม
27 octobre 2033

Image


De meilleures relations avec l'ancien colonisateur ?


Ce matin, la réception d'une missive diplomatique du Royaume des Deux-Lucagnes à l'attention de l'Empire du Kaiyuan et de la cité-libre de Cappaiana a déclenché une grande émotion à la mairie de Kapayane, qui a été très touchée par la missive, qui, pourtant anodine, été directement adressée à la cité-libre et à sa direction.

Traitant du récent ouragan Nepartak, la missive lucanienne proposait au Kaiyuan de l'aide matérielle humanitaire pour amortir le choc humain et matériel d'une telle catastrophe naturelle. La réaction de l'empire kaiyuanais n'est pas encore connue par les services kapayanais, mais le maire et plusieurs éminents membres de la société kapayanaise préparent une réponse au gouvernement du Royaume des Deux-Lucagnes pour remercier la généreuse proposition lucanienne.

Quant au Kaiyuan, la réponse prévue est sans doute une missive diplomatique acceptant avec humilité l'offre lucanienne, action qui rapprocherait sans aucun doute les deux nations liées dans la souffrance de la mort de centaines d'êtres humains, peu importe leur nationalité et leurs différences. Un des autres signes de ce nouveau rapprochement avec l'ancienne métropole colonisatrice, la Lucagne, est sans doute la présence du délégué du Ministère de la Culture lucanien de retour à Kapayane depuis quelques jours.

_________________
Image

« Beruna edo dirua irabaziko dugu »
« Et ne nos vincere pecuniae »
« Par le plomb ou par l'argent nous vaincrons »


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Août 17, 2017 10:34 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 4001
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
20 Novembre 2033


Le Gouverneur de Tranchéry invite la Commission Sirawong à envisager l'ancienne Concession


Image
Le Palais du Gouverneur, centre politique et administratif de la Cité-Libre de Tranchéry


Le Gouverneur de Tranchéry, Oscar Woodward, a mit de l'huile sur le feu dans l'affaire de la base militaire Soverov au Kaiyuan en proposant à la commission Sirawong d'étudier un site situé à l'intérieur du territoire de la Cité-Libre et faisant partie des terrains appartenant à la ville. Le site, situé sur la côte et relativement à l'écart du centre urbain que représente la cité de Tranchéry est actuellement inhabité et inexploité par les habitants du territoire. Comme de raison, le terrain abrite un ancien sanatorium abandonné dans les années suivant la rétrocession du territoire au Kaiyuan. Celui-ci a été réutilisé durant la guerre civile comme hôpital de campagne et son terrain fût transformé en camp de réfugié pendant plusieurs années avant qu'il ne soit démantelé en 2026. La proposition a reçu le soutiens de la société civile de la Cité-Libre de 500 000 habitants dont les clans kaiyuanais ont très peu d'influence malgré la rétrocession du territoire à l'Empire. Chez les Surinois, les clans Shinawatra et Shaowanasai ont exprimés leur colère face à cette proposition qu'ils jugent contraire à la volonté des populations Surinoises de la péninsule. Position soutenu par le clan Faishan qui accuse les populations dytoliennes des anciennes concession de favoriser le néo-colonialisme. Auprès des autres clans, plusieurs saluent un compromis qui pourrait permettre à la commission de sortir de l'impasse et permettre à l'Empire d'honoré ses engagements diplomatiques.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Août 18, 2017 4:14 pm 
En ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Août 20, 2015 12:22 pm
Message(s) : 939
Localisation : Donostia, Axberiko, République Fédérale du Txile (Dorimarie)
La vie à Kapayane - La vita in Cappaiana - ชีวิตในการปิดล้อม
24 novembre 2033

Image


Coup de folie en Dytolie ?


Depuis quelques jours, en Dytolie du Nord, rien ne va plus : tout d'abord, le 13 novembre, on signale dans le despotat constitutionnel de Lykke des persécutions sanglantes à l'encontre de la communauté chrétienne locale, menacée par la communauté majoritaire païenne, événement qui a tôt fait de réveiller les communautés chrétiennes d'occident (dont le Royaume des Deux-Lucagnes) qui se sont empressées de dénoncer la non-action du gouvernement lykkeïte contre ces persécutions.

Ensuite, le même jour mais plus tard dans la soirée, un autre coup d'éclat : un coup d’État chasse le gouvernement posnan de Nouvelle-Occilée, proclamant l'indépendance de facto de cette ancienne colonie posnane qui aurait été, selon les médias internationaux, négligée par le gouvernement impérial de Posnanie. Avant que l'Empire posnan n'ait eu le temps de réagir et de tenter une contre-offensive ou tout du moins une réponse diplomatique, deux jours plus tard le 15 du mois, les troupes britonniques passent à l'action et occupent la côte est de la Nouvelle-Occilée au nom de la protection contre une soi-disant menace.

Suite à cette action très singulière de la part de la Britonnie, une coalition anti-britonne a pris forme, composée du Breizhmor, du Wildhorn, de la Soverovie, des Deux-Lucagnes et de la Posnanie. La coalition a formé deux blocus maritimes, d'abord un contre la Nouvelle-Occilée afin d'empêcher des potentiels renforts britons de renforcer la présence britonnique en Nouvelle-Occilée, ensuite un second contre la Britonnie insulaire elle-même, menaçant jusqu'à Westminster (le siège du gouvernement briton).

Les troupes britonnes, après quelques jours, ont ordonné la retraite générale de Nouvelle-Occilée tandis que la Britonnie dénonçait un soi-disant "complot" anti-briton. La retraite des troupes britonniques a ainsi permis d'assurer la souveraineté néo-occiléenne et si tout se déroule normalement, l'Empire de Posnanie accordera à la Nouvelle-Occilée une indépendance totale, tout en la préservant de l'influence néfaste de la Britonnie et de l'Union Pan-Océanique, qui sont toutes deux des menaces pour la souveraineté néo-occiléenne.

Après la fin des événements militaires néo-occiléens, alors que la Dytolie pensait retourner dans une période de calme, un autre incident s'est produit, le 21 novembre : un préfet de Lykke, soupçonné d'être christianophobe, a été tué par un groupuscule pro-chrétien. Ce nouvel événement arrive comme un cheveu sur la soupe, car les troupes des Principautés-Unies de Soverovie stationnait déjà la frontière maritime de Lykke. La situation semble cependant redescendre à un niveau acceptable de paix grâce aux différentes dénonciations d'actions agressives que la Soverovie a reçu de la part de certains de ses voisins boréaux.

Ensuite, l’État du Tötternland a provoqué une chaîne d'événements pour le moins inattendus. D'après les services secrets töttern, l'Empire d'Atzum, voisin germanique occidental du Tötternland, aurait orchestré des insurrections civiles au Grand Karuparajyam, en Janubie, afin de récupérer des territoires ultramarins sur les ruines de ce dernier. Heureusement, les ordres ont été interceptés par les services secrets töttern, qui se sont empressés d'adresser un ultimatum à l'Atzum, ultimatum auquel ce dernier n'a pas répondu.

Suite à l'absence de réponse atzumienne à l'ultimatum, les forces armées tötterns sont intervenues directement sur le sol atzumien, lançant une grande offensive généralisée pour mettre à genoux cette nation belliqueuse et dangereuse. En effet, elle aurait déjà ambitionné il y a de cela quelques semaines, de récupérer un ancien comptoir-base scientifique dans le cercle arctique, ce qui avait causé une vague d'indignation chez les nations boréales, qui ont tenus à dénoncer ce néo-colonialisme manifeste et ce bestialisme de la nation atzumienne qui n'a pas su agir de façon civilisée, comme on a pu de nouveau le remarquer lorsqu'elle a envoyé des armes et du soutien financier à une insurrection dans le Grand Karuparajyam.

Cependant, même si aucun de ces possibles conflits n'ont abouti à leur but, à savoir la guerre entre nations, le problème a le mérite d'être clair : comment peut on assurer la paix en Dytolie si les nations qui y sont présentes divergent en tous points de façon drastique ? Quelle peut donc en être l'issue, surtout avec la montée du régionalisme, qui favorise la formation de blocs politiques : Union Pan-Océanique, Organisation de Coopération de Choenglung, Union Céruléenne, Ligue Boréale...

_________________
Image

« Beruna edo dirua irabaziko dugu »
« Et ne nos vincere pecuniae »
« Par le plomb ou par l'argent nous vaincrons »


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Sep 19, 2017 8:35 pm 
En ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Août 20, 2015 12:22 pm
Message(s) : 939
Localisation : Donostia, Axberiko, République Fédérale du Txile (Dorimarie)
La vie à Kapayane - La vita in Cappaiana - ชีวิตในการปิดล้อม
22 février 2034

Image


Rétablissement des relations entre le Kaiyuan et les Deux-Lucagnes ?


Rares sont les fois où l'ancienne métropole, le Royaume des Deux-Lucagnes, s'intéresse à son ancienne concession ventélienne de Cappaiana, ici, dans la péninsule surinoise au Kaiyuan. Mais les rares fois où les Deux-Lucagnes se souviennent de Cappaiana, c'est pour des occasions exceptionnelles : d'après la mairie de Cappaiana, un représentant du gouvernement lucanien rencontrera un représentant du gouvernement impérial à l'Albergo Continentale, un ancien hôtel particulier racheté par la mairie kapayanaise servant pour diverses représentations officielles, et qui accueillera donc la rencontre hautement symbolique.

La rencontre en question sera, comme la plupart du temps, une simple formalité diplomatique entre les deux nations afin de permettre l'établissement de relations bilatérales, qui fait partie de la routine géopolitique du Royaume des Deux-Lucagnes et de l'Empire du Kaiyuan, surtout en ces temps d'ouverture diplomatique et de Pax Mundis contribuant largement à cette ouverture diplomatique simultanée de toutes les nations.

Mais le geste reste tout de même fortement symbolique puisque, au lieu d'accueillir la rencontre diplomatique dans l'une des deux capitales des pays respectifs (Palepoli ou Fuxianji), les gouvernements des deux pays ont préféré accorder une importance nouvelle à Cappaiana, en faisant l'instrument du rétablissement de relations diplomatiques entre les deux monarchies, la ville étant d'ailleurs la preuve de la réussite du modèle d'hybridation kaiyuano-lucanien. Nul doute que les réactions seront pour la plupart très enjouées à l'idée d'une telle rencontre sur le sol kapayanais.

_________________
Image

« Beruna edo dirua irabaziko dugu »
« Et ne nos vincere pecuniae »
« Par le plomb ou par l'argent nous vaincrons »


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Sep 28, 2017 4:23 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 4001
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
21 Mars 2034


Nouvelles révélations sur l'affaire de camps de concentration en Aleka?


Image
Yigol Fraenkel, rabbin orthodoxe de la communauté juive de Mowloon


Qui aurait pensé que l'affaire des allégations de camps de concentration en Aleka pouvait faire couler autant d'encres et générer autant de spéculations de la presse internationale. Mais voilà qu'un rabbin de la communauté juive de Mowloon a annoncé à la presse métropolitaine détenir des preuves sur de nouvelles révélations concernant ladite affaire. Yigol Fraenkel, rabbin de 78 ans a ainsi organisé une conférence de presse dans sa synagogue du quartier de Lancaster Hills à l'est du centre-ville attirant suffisamment de journalistes pour que notre journal daigne déplacé quelqu'un pour entendre ce que ce rabbin avait a révélé.

L'homme de religion a ainsi montré devant l'assemblée de journalistes l'emballage en plastique d'un paquet de charcuterie que l'on pourrait trouver dans n'importe quel supermarché ou boucherie. D'un air accusateur, sans dire un seul mot et a jeté l'emballage au sol, criant en hébreu qu'aucun journaliste présent ne put comprendre. Face à l'incrédulité de l'assemblée, le rabbin prit tout de même quelques secondes avant de s'adresser à la presse d'une voix grave et dramatique. Il s'avère ainsi que le paquet de charcuterie vide serait en fait de la charcuterie cachère vendu dans les magasins alimentaires juifs de la ville. En quoi ces charcuteries sont-elles liées au camp de concentration en Aleka? Tel fût la première question que reçut le rabbin qui lança un regard assassin au journaliste qui l'avait interrompu, ses boudins frétillant le long de son visage colérique.

Personne n'osa interrompre de nouveau le vieux rabbin, par peur qu'il ne fasse un malaise en pleine conférence de presse. Mais je suis certain que plusieurs de nos lecteurs se posent eux-mêmes cette fameuse question. Mais quel est le lien? Apparemment, la charcuterie concernée proviendrait d'Aleka, distribué par une entreprise Britto-Alekane détenue par un homme d'affaires Vrye et spécialisée dans la distribution d'aliments cachères aux communautés juives d'Algarbe, de Janubie et de Ventélie. Selon une source au sein de l'entreprise que le rabbin a refusée de révélé pour protéger son identité, l'entreprise serait impliquée dans un trafic de viande de carcasse d'animaux malades ou ayant été tué sur le réseau routier d'Aleka. Le rabbin a ainsi brandi un journal du Vryheid pour étayer ses allégations. Accusant lesdites ''camp de concentration'' d'être au centre de ce trafic à la solde de l'homme d'affaires vrye, Mannes Hoffes. Ainsi, ces prisons secrètes seraient en fait des camps de travail spécialement conçu pour traité une grande quantité de carcasses d'animaux morts destinés au trafic international, expliquant notamment l'odeur de viandes brûlées émanant desdites installations preuve que les restes dépouillés de leurs chairs sont brûlés sur place.

L'entreprise en question a refusé d'accorder des entrevues à la presse, accusant le rabbin de diffamation et déclarant que toute cette affaire relevait de la fantaisie d'un vieil homme fou. Or, certaines irrégularités dans l'approvisionnement de l'entreprise laissent planer le doute sur l'intégrité de l'entreprise en question et plusieurs organisations juives d'Aleka et de Ventélie ont appelé les autorités sanitaires d'Algarbe du Sud d'enquêter sur cette affaire.


Journaliste: James Corbin

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO