SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Oct 24, 2017 11:06 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : Mar Sep 19, 2017 11:23 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 625
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Festival d’Iséphir-Shengfen 2034

Image



Dans le cadre de la CPCKE - Commission Permanente de Coopération Kaiyuano-Eashe – les autorités kaiyuanaises et eashates ont décidé d’organiser un événement culturel mettant à l’honneur la création cinématographique au travers le monde, afin de promouvoir la culture et l’accès à la culture pour tous. Ce festival, qui aura lieu un an sur deux à Iséphir en Eashatri, et un an sur deux à Shengfen, au Kaiyuan, durant les deux premières semaines d’avril, permettra ainsi pour une durée de deux semaines, de visionner au quart du prix habituel, dans l’ensemble des cinémas des villes organisatrices, les films et séries télévisées candidats aux différents prix proposés, dans la limite des places disponibles.

Les films pouvant être candidats sont ceux ayant été classés tous publics, (pas de pornographie, ni de violence gratuite) et qui sont sortis en salles entre le 16 février 2033 et le 15 mars 2034. Parmi eux, seront distribués les prix du festival, les lotus, attribués par un jury de professionnels et qui lors de leur remise, seront accompagnés d’une récompense rémunérée selon la liste suivante, qui est amenée à changer selon le succès du festival :
  • Lotus du meilleur film
  • Lotus de la meilleure série
  • Lotus du meilleur réalisateur
  • Lotus de la meilleure comédie
  • Lotus du meilleur drame
  • Lotus du meilleur premier rôle
  • Lotus du meilleur second rôle
  • Lotus du meilleur rôle infantile
  • Lotus du meilleur scénario
  • Lotus du thème original
  • Lotus de l’engagement artistique
  • Lotus du meilleur décor
  • Lotus de la meilleure bande-son




Une vue de la ville d'Iséphir depuis l'estuaire du Dar
Image




Les inscriptions se feront ci-dessous, jusqu’au 1er avril 2034 exclu. Pour candidater, il n’est pas nécessaire cette année d’avoir publié les films présentés, pour ne léser personne, mais ceux n’ayant pas publié de tels rps ne pourront pas candidater avec plus de deux films. Les inscriptions devront correspondre au formulaire suivant :
Code :
[b]Genre :[/b]
[b]Durée :[/b] XX minutes
[b]Studios de production :[/b] xxxxx, pays
[b]Sujet :[/b]
[b]Date de première sortie :[/b]
[b]Lien (éventuel) vers le RP:[/b]
[b]Synopsis :[/b] Soyez raisonnables, il est inutile de copier 20 pages, 1/2 page sur word suffit amplement !




EDIT: Notation: Suite à des questions HRP tout à fait pertinentes, la notation des œuvres se fera de la manière suivante: un sondage sera publié à la fin de la période d'inscriptions, que chacun pourra remplir une fois. L'oeuvre ou les œuvres ayant remporté le plus de votes dans chacune des catégories proposées recevront un des prix correspondants, selon le succès de leur candidature.

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Sep 20, 2017 3:01 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Nov 23, 2008 5:25 pm
Message(s) : 8377
Genre : Film d'auteur, thriller, comédie
Durée : 94 minutes
Studios de production : Sorbella, Montalvo
Sujet : Économie monétaire
Date de première sortie : 25 décembre 2034
Lien (éventuel) vers le RP:
Synopsis :

La Fabrique
, Lino Fozzano.

Gianpaolo Carsi sort de l'école de commerce, et intègre le marché du travail dans une banque qui le recrute sur CV grâce aux années d'études grassement financées par sa famille. Le cadre ne change pas tant de la vie à l'école, mais demande davantage de rigueur, dans la journée, pour suivre le rythme, se faire aux exigences de ses patrons, réussir à refuser les demandes des clients. Affairé à un poste de conseiller, il effectue un premier tri parmi les dossiers de demandes de crédit.
Efficace et rentable, plaisant à sa supérieure, et ayant conservé le sens de la fête, il arrive en quelques mois à une bonne position et effectue un stage à la Banque Centrale, au service de création monétaire. De soirée en soirée, ses supérieurs et collègues le bizutent avant qu'il soit correctement intégré au groupe d'amis.
Au fur et à mesure du film, alors qu'il refuse un nombre toujours plus grand de crédits à des gens inspirant la confiance, et en accordent à des personnes peu fiables dans le simple objectif qu'ils en arrivent au sur-endettement et paient des pénalités sur saisies de leurs biens, Gianpaolo développe une crise de conscience ; dans le même temps, il comprend que ses amis impriment, chaque fin d'après-midi, les billets nécessaires à leur sortie du soir.
Il sur-réagit alors...

Un film sur l'argent et sa valeur réelle : celle de la confiance, de l'amitié envers celui qui vous domine animalement, celle d'un outil de pouvoir sans odeur, et sans queue ni tête, une création à fin d'ordre et de régulation du monde.

Lino Fozzano, cinéaste socialiste, tente de livrer une vision artistique de jugements de valeurs, leur conférant une certaine portée par la séduction filmique, dans un thriller crescendo aux accents finaux délirants.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Sep 20, 2017 5:57 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Avr 10, 2017 4:02 pm
Message(s) : 625
Localisation : Eskha, Capitale de l'Eashatri
Citer :
Donne-moi la main

Image


Genre : Drame
Durée : 108 minutes
Studios de production : Studios Cinea, Eashatri
Sujet : Discrimination et hypocrisie au sein des milieux aisés eashes
Dates de première sortie : 17 juillet 2033
Lien (éventuel) vers le RP: medias-t14374-15.html#p315767
Synopsis :

A Padrahamphur vit la famille Ashamari, une riche famille hindoue de l’aristocratie eashe. Comme toutes les familles aristocratiques, elle légitime sa fortune en multipliant les œuvres caritatives et les actions de solidarité. Ainsi Shakti, la mère de famille, est à la tête d’une association locale qui aide les démunis à se rassasier, tandis que son mari, Devadas, membre du tribunal d’Obhana, défend les droits des musulmans corps et âme. Le fils aîné des Ashamari est promis à être officier de l’armée, sa sœur est prête à se dévouer à la profession d’infirmière bénévole, et le petit dernier, Harshal, très charismatique, est destiné à une carrière politique, qui apportera un renom sans équivalent aux Ashamari.

Tout sourit à cette famille aristocratique, jusqu’au au jour où Harshal fait la connaissance d’un adolescent de son âge, Azzhar, qui va à la même école supérieure que lui, mais qui est toutefois issu d’une famille musulmane aux revenus modestes. Les deux adolescents développent bientôt une amitié sincère, mais cette relation amicale est rapidement réprimandée et punie par les parents d’Harshal. Selon eux, elle n’est ni à la hauteur du rang ni à celle des valeurs religieuses de la famille Ashamari. Harshal et Azzhar s’accorderont-ils aux convictions de l’aristocratie, ou préserveront-ils leur amitié des préjugés de leurs milieux respectifs ?


Citer :
Le mur du son


Genre : Fantastique, comédie dramatique
Durée : 134 minutes
Studios de production : Studios Cinea, Eashatri
Sujet : Autisme et vie courante
Date de première sortie : 15 février 2034
Lien (éventuel) vers le RP: medias-t14374-60.html#p323087
Synopsis :

Dasra est un petit peu particulier. A 8 ans, c'est un enfant très intelligent pour son âge, très doué en calcul, mais du fait de sa différence, il n'est pas accepté à l'école, au contraire de sa grande sœur, Jindan, âgée de 10 ans. En effet, Dasra est atteint d'autisme, et dans une société où l'autisme est reconnu comme un trait de caractère handicapant, mais qui n'a rien mis en place pour éduquer les enfants atteints de ce syndrome, Dasra est comme livré à lui même, au milieu d'un monde qui lui semble hostile et dangereux, bruyant et assourdissant. Si la vie semble difficile pour lui, la vie de ses parents y est tout autant: vivant dans un village très pauvre de l'Emphur avec deux enfants à charge, dont un qui ne parle pas, ne réagit pas au monde extérieur, et hurle lorsqu'on le touche, ils finissent par le délaisser pour se concentrer sur la réussite scolaire de sa sœur, brillante à l'école, et qui semble la seule à pouvoir calmer son petit frère. Un lien plus que fusionnel les unit, comme si Dasra et Jindan arrivaient à communiquer, comme s'ils partageaient un secret très fort, alors que Dasra ne parle pas. Bientôt, Jindan doit entrer au lycée, alors qu'elle a deux ans d'avance, et pour cela, elle est admise en internat. Première séparation pour le frère et la sœur, qui s'avère très difficile pour les deux, au point que Dasra disparaît quelques heures avant le départ de sa sœur.

Dès son arrivée à l'internat, Jindan découvre Dasra, caché dans sa valise. Passée la joie d'avoir retrouvé son frère, Jindan prend rapidement l'ampleur de la situation, puisque le retour est impossible avant la fin de l'année..., et la découverte d'un résident supplémentaire pourrait provoquer leur renvoi à tous les deux... Comment cacher son petit-frère, alors qu'il n'a que 8 m² d'espace pour se cacher ? Comment lui permettre de vivre décemment pendant un an ? Et comment éviter un accident, étant donné la façon quasi-télépathique qu'utilise Dasra lorsqu'il communique avec sa sœur?

_________________
Vous avez jusque dimanche 8 octobre à 23h59 pour voter pour les films et séries candidats au festival d'Iséphir-Shengfen ! Je n'ai reçu les que les votes de 15 joueurs, et tous ceux qui se sont présentés n'ont pas encore voté, alors j'espère que vous trouverez un petit quart d'heure pour voter, merci d'avance

Discord: #phiWill5175


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Sep 20, 2017 8:41 pm 
Hors-ligne
Dirigeant toléré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Mai 29, 2017 6:16 pm
Message(s) : 82
Külm (titre kvorquène) – Le froid (titre international)

Genre : Drame social, fantastique
Durée : 107 minutes
Studios de production : Kaasaegsed Stuudiod, Kvorquénie
Sujet : Monde du travail, fin du monde
Date de première sortie : 16 novembre 2033
Lien (éventuel) vers le RP: -
Synopsis : Pour les habitants d’Oda, ville de l’extrême-nord de la Kvorquénie s’étant construite sur l’industrie du pétrole, l’hiver qui se déploie jour après jour ne semble en rien différer des précédents. Jukk Mägi, 29 ans, qui vient d’acquérir avec sa compagne un appartement où il compte bien fonder une famille, effectue un travail de bureau à la raffinerie, principal bassin d’emploi de la région. Son emploi, qui est certes répétitif et peu palpitant, mais suffisamment rémunérateur, devrait lui permettre d’entrevoir son avenir sans trop d’inquiétude.

L’avenir est néanmoins tout sauf radieux pour Jukk, convaincu que l’hiver à venir sera le dernier auquel la civilisation telle que l’on la connaît sera le témoin. Les nuits lui semblent anormalement plus sombres, le froid, d’habitude mordant, encore plus glacial, le soleil d’hiver, toujours plus pâle. Parallèlement, le fait que Jukk soit le seul de son équipe à conserver son emploi après une vague de licenciements, et l’hostilité de la part de ses ex-collègues qui s’ensuit, le persuade qu’il est au centre d’un vaste mouvement, qui ne pourra se conclure que par une vague de froid mortelle et rédemptrice, effaçant tant la civilisation que l’envie, la convoitise ainsi que l'ensemble des défauts de ses contemporains.

Signant un film presque intégralement bicolore, oscillant entre le bleu des nuits quasi-permanentes du nord de la Kvorquénie et le jaune néon impitoyable des bureaux, Peeter Rüütel dépeint le bore-out et l’inadaptation au monde du travail comme des forces implacables, rendant parfois nécessaire à l’esprit des voies d’évasion.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Sep 20, 2017 10:27 pm 
Hors-ligne
Dirigeant toléré

Inscription : Dim Déc 18, 2016 9:51 pm
Message(s) : 88
Beyem Dikundu (sorcière en Punu et Fang)
Sorcière

Genre : Psychologique
Durée : 120 minutes
Studios de production : Nollywood, Sokolo
Sujet :
Date de première sortie : 28 février 2034
Lien (éventuel) vers le RP:
Synopsis :Le film raconte l'histoire de Madeleine, une jeune femme de 19 ans accusés par son village d'être une sorcière car elle allumait le feu facilement, trop facilement même... Et lorsqu'un jour elle entra dans une maison et qu'un serpent en sortie ce fut la preuve irréfutable.

Le film retrace l'isolement progressif de Madeleine et les maltraitance qu'elle vivra, jusqu’à son exil forcé de sa terre natale. Elle vivra ainsi seul durant 30 ans craint de tous pour ces pouvoirs magiques et démonique. Mais une histoire peut elle se finir de cette manière ? Un jour alors que Madeleine habitué à sa solitude vit sa vie de sorcière, une autre jeune femme loin de tous ces préjugés vient à sa rencontre pour le meilleur et pour le pire... Madeleine parviendra t-elle à retrouver la lumière ?

_________________
Le seule différence entre une démocratie et une dictature, c'est que dans la démocratie tu changes la couleur de la façade à chaque début de mandat mais pas l'intérieur...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Sep 23, 2017 6:42 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Août 20, 2015 12:22 pm
Message(s) : 939
Localisation : Donostia, Axberiko, République Fédérale du Txile (Dorimarie)
La Storia viene Raccontata dai Vincitori
En français : L'Histoire est Racontée par les Vainqueurs

Image
(Cliquez sur l'affiche pour avoir une meilleure qualité)

Genre : Tragique
Durée : 165 minutes
Studios de production : Studio Città, Royaume des Deux-Lucagnes
Sujet : Les mafias, le pizzo (impôt illégal payé par les commerçants menacés par les mafias), la guerre entre les forces de l'ordre et les mafias dans les zones défavorisées
Date de première sortie : 1er janvier 2034
Lien (éventuel) vers le RP : (à venir)
Synopsis : Augusta, novembre 1987. Cette année-là, la mafia d'Augusta, dirigée par Fevroti Mascozzi (incarnée ici par Amleto Mandala), entre dans une période de crise sans précédent : les commerçants, refusant de payer le pizzo (impôt illégal exercé par les mafias), obligent les mafiosi à être de plus en plus présents dans les rues, jusqu'au jour où un commerçant, Domenico Taddeo, incarné par Loris Viscusi, refuse devant le padrine Mascozzi lui-même, de payer le pizzo.

Frustré, Fevroti Mascozzi assassine sa femme et sa fille de trois ans devant Domenico, qui doit ensuite reconstruire sa vie, en travaillant pour l'homme qui a détruit sa famille. Domenico Taddeo doit effectuer un travail peu ragoûtant : il est chargé, comme nombre d'autres mafiosi, d'assassiner les personnes récalcitrantes, et de se débarrasser de leurs corps. Abandonnant peu à peu son humanité, Domenico s'enfonce dans le caractère morbide de son activité nocturne, tandis que le jour, il tente de dormir, hanté par les images des morts.

Après plusieurs semaines, Domenico revient finalement à la réalité lorsqu'il est mis face à un cruel dilemme : tuer une fillette, qui, comme sa fille le fût avant sa mort, n'est en aucun cas coupable de la rébellion de son père, ou désobéir aux ordres. Après quelques échanges de tirs avant une partie des membres de la mafia, il parvient à sauver la fillette, et il fuit avec cette dernière. Touché à l'épaule, il s'évanouit devant le poste de carabiniers local.

Il se réveille, un mois après, dans l'infirmerie dudit poste de carabiniers. Convaincu par sa propre volonté de vengeance, il se lance, en coopération avec les carabiniers, dans une chasse à l'homme sans précédent, retrouvant ses anciens camarades mafiosi, les éliminant un à un, allant jusqu'à retrouver son ancien employeur et tortionnaire, le padrine Fevroti Mascozzi, qu'il abat d'une balle dans la tête, de sang-froid. Alors, et seulement alors, il se rend compte du massacre qu'il a commis. Le film s'achève, en apothéose, sur le suicide de Domenico, qui se tire une balle dans la tête.

_________________
Image

« Beruna edo dirua irabaziko dugu »
« Et ne nos vincere pecuniae »
« Par le plomb ou par l'argent nous vaincrons »


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Sep 23, 2017 7:11 pm 
Hors-ligne
Dirigeant non reconnu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Sep 18, 2017 11:34 am
Message(s) : 32
Optimista
Une adaptation du roman éponyme de Manuél de Cerveza
Image
SET Internacional a demandé expressément la traduction du titre afin qu'il soit comprit de tous les festivaliers
Affiche poster déjà disponible


Genre : Comédie Dramatique
Durée : 140 minutes
Studios de production : SET Internacional, Empire de Tardisia
Sujet : Société, drame
Date de première sortie : 15 Mars 2034
Lien (éventuel) vers le RP: (en cours)
Synopsis : San Thibaldien, 2006. Roberto Alvarèz est un écrivain Tardiséen à succès mais aussi à scandale. Il vit relativement bien dans le centre de la capitale Tardiséenne. Cependant, l'homme est en dépression, à travers son goût prononcé pour l'alcool, la drogue et le sexe, il tente désespéramment de survivre alors que l'amour de sa vie est morte depuis trois ans. Désabusé et Sarcastique, il est auto-destructeur et ne peut pas s'empêcher de dire les vérités qui lui passe par l'esprit. Bien que qu'il n'a que faire des conventions de la bourgeoisie de San Thibaldien et qu'il enchaîne les conquêtes sans lendemain, Roberto cherche uniquement à retrouver l'inspiration et une muse pour son Art. Découvrez le Saint Empire de Tardisia comme vous ne l'avez jamais vu.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Sep 23, 2017 7:37 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 4001
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Citer :
Shengfen 1930

Image


Genre : Drame historique
Durée : 126 minutes
Studios de production : Lindhao, Lianwa
Réalisateur: Chen Wabao (Kaiyuanais)
Sujet : Drame, Société
Date de première sortie : 26 Février 2033
Lien (éventuel) vers le RP: http://www.simpolitique.com/post310430.html#p310430
Synopsis : Le film Shengfen 1930 raconte l'histoire de Madame Shen, matrone d'une maison close de Shengfen où se mélange d'imminents membres des triades, de riches homme d'affaire Dytoliens, de hautes personnalités claniques et des membres de Sociétés Secrètes durant les années 30. La matrone doit géré et maintenir l'équilibre entre les ténèbres du monde du crime et la lumière de la société tout en protégeant ses filles des prédateurs issu des deux mondes qui laissent toutefois leurs armes et leurs affiliations à l'entrée de l'établissement. Jusqu'ici un équilibre était maintenu par Madame Shen, à coup de manigances, de faux-semblant, de pot-de-vins et quelque fois de chantages, jusqu'au jour où un chef de Clan est assassiné à l'intérieur des murs de l'établissement.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Sep 23, 2017 10:56 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 754
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
La Perla de Montorive

Image


Genre : Action, Aventure, comédie
Durée : 140 minutes
Studios de production : Espoir, Aiglantine (Kodomo)
Sujet : Mafia et guerre des gangs, hypocrisie et clichés.
Date de première sortie : 9 juin 2033
Lien (éventuel) vers le RP: post314207.html#p314207
Synopsis :
"La Perla de Montorive", plus gros navire de croisière du monde jamais construit (et titre du film) est sur le point d'entamer son voyage d'inauguration de Montorive en Amarantie jusqu'à St-Martin au Kodomo avec près de 9000 passagers et membres d'équipages de toutes les nationalités à son bord, dont d'importantes personnalités. Fiertés amarantine, le paquebot fait aussi le bonheur de son richissime propriétaire, Vito Panzani, à la tête d'un empire financier composés du casinos, maisons closes et autres activités à la légalité douteuse. L'empire de Vito n'est autre que la mafia dont il en est le parrain, ce qui nous amène à nous poser quelques questions sur la provenance des fonds investit dans la construction du vaisseau, l'honnêteté des constructeurs roulant en voiture de sports...et puis il y a tous ces ouvriers dont les outils ressemblent curieusement à des armes à feux. Mais les projets du parrain sont menacés par la puissante et tout aussi influente famille Montalvéène rivale , dirigé par Giovenese Barilla, en guerre ouverte avec les Panzani. Malgré les avertissements des services de renseignements Kodomos, les services amarantins semblent prendre la menaces très peu au sérieux. Bien décidé à ne prendre aucun risque, l'Agent K (Peter Tjapaljarri) est envoyé sur le terrain pour enquêter et empêcher une catastrophe. Mais comme à son habitude, il ne sera pas seul: Le super-agent briton 008 (David Taylor) et la séduisante et indomptable Montalvéenne Carmelita Armani (Anastasi Gianelli) seront de la partie.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Sep 24, 2017 1:51 pm 
En ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 05, 2011 10:00 pm
Message(s) : 3170
Localisation : Amarantie (Second Univers) / Sébaldie (V3)
Souviens-toi de mes octets II
(Memoru miajn bitokoj II)
réalisé par Izokrato Agapatus

Image


Genre : Anticipation, science-fiction
Durée : 130 minutes
Studios de production : Studio Topioj, Cité-Etat de Fagrasie
Sujet : Cyborgs, technologie, dématérialisation
Date de première sortie : 1er février 2034
Lien (éventuel) vers le RP:
- « « Souviens-toi de mes octets », les cyborgs au cinéma », La Profanino, 15 juillet 2031
- « Le deuxième opus de « Souviens-toi de tes Octets » au festival du Cinéma d’Iséphir-Shengfen », La Profanino, 11 mars 2034
Synopsis : Deuxième opus de sa série cinématographique, « Souviens-toi de mes octets II » se déroule comme le précédent dans un monde où les hommes, victimes de la pollution excessive, voient leur neurones disparaître plus rapidement que prévu. Pour lutter contre ce fléau, les pays du monde se sont alliés pour mettre en place une « prothèse mémorielle » ultra sophistiquée, fonctionnant sous le modèle d’une clé USB ou d’un disque dur informatique sur lequel les souvenirs sont stockés comme des fichiers d’ordinateur. Les humains enregistrent et mémorisent les sons, images, textes, et séquences à la manière de fichiers informatiques adéquats. Les plus riches, toutefois, peuvent s’octroyer d’une capacité de mémorisation beaucoup plus importante, quasi-infinie, là où les pauvres doivent sélectionner les souvenirs qu’ils veulent garder en tête en supprimant préalablement ceux qu’ils veulent oublier. Ces prothèses mémorielles, au main de quelques puissantes corporations, s’entendaient sur des prix très élevés. Le premier opus s’intéressait à un groupe d’activistes de gauche luttant pour la fin de cet oligopole auprès des gouvernements.

Dans le second opus, on apprend que les activistes ont finalement eu gain de cause : le secteur des prothèses mémorielles a été largement libéralisé, rendant accessibles au grand public des capacités mémorielles convenables. De nouveaux acteurs, pratiquant des prix toujours plus bas, investissent le marché, vendant des prothèses de capacités honorables contre la visualisation, au moins une fois par jour, de publicités. Ces adwares, logiciels publicitaires malveillants, ont des conséquences plus graves encore, en supprimant de la mémoire toute mention ou toute pensée contraire à la politique de la marque vendue. Les marques sponsorisent les prothèses en les faisant programmer pour supprimer toute mention d’un concurrent ou pour susciter le désir d’achat. L’enjeu devient sanitaire quand des pirates étrangers distillent des virus informatiques dans les prothèses d’utilisateurs, les condamnant à de graves séquelles, voire la mort.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Sep 24, 2017 11:29 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Fév 21, 2015 7:47 pm
Message(s) : 1298
Le Secret des temps


Image
Grantier (à droite), accompagné de son fidèle assistant Vincent(à gauche)



Genre : Aventure/univers parallèle

Durée : 120 minutes

Studios de production : Fusserfilms, Caskar

Sujet : Aventure archéologique

Date de première sortie : Hiver 2033-2034

Lien (éventuel) vers le RP: http://www.hebergeurfichier.com/download/068a9adc543bdaec66b40951293b5fec.html (HRP : Pour les plus courageux, un de mes premiers scénarios. ^^' Rassurez-vous, il n'est pas très long).

Synopsis :

Le professeur Bern Grantier, archéologue de génie; poursuit des recherches dans un monde parallèle au notre sur le Premier Empire de son pays, le Deneb. Lorsqu'en ouvrant une tombe, est révélé qu'une carte y est caché, il est enjoint de rallier la capitale afin que lui soit expliquer la réalité des implications pour lui et son pays. La tombe qu'il à retrouvé permettrait de retrouver un homme fondateur du dit Empire. Mais alors que la bénédiction des autorités l'accompagne, certains voient d'un mauvais œil la redécouverte de cet ancien temps dont le principal secret, serait à même de mener l'humanité à l'Apocalypse...

_________________
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Sep 25, 2017 8:54 pm 
En ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Avr 05, 2011 10:00 pm
Message(s) : 3170
Localisation : Amarantie (Second Univers) / Sébaldie (V3)
Promenade en terre cuite
(Marŝi en terracoto)
réalisé par Minoruo Demonto


Genre : Comédie
Durée : 90 minutes
Studios de production : Nervosa Interagoj
Sujet : Road trip, différences culturelles, retards technologiques
Date de première sortie : 24 janvier 2034
Lien (éventuel) vers le RP:
Synopsis : Un trio d’amis amarantins fauchés recherchent tous les moyens pour gagner un peu d’argent. Intrigué par ces poteries thorvaloises vendues à prix d’or en Dytolie, l’un d’eux propose d’en acquérir directement auprès d’un artisan thorvalois. Insouciants, les jeunes hommes partent donc au Royaume du Thorval mais dans un pays qui se protège de la modernité, sans routes asphaltées et stations essence, la ruée vers l’or se transforme en cauchemar, la population locale apportant elle aussi son lot d’épreuves au groupe.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Sep 26, 2017 1:05 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Oct 16, 2010 10:55 pm
Message(s) : 6111
Algarbe du Sud : l'ombre noire de l'Apartheid

Image

Genre : Documentaire
Durée : 120 minutes
Studios de production : Zwarte Zwaan, Vryheid
Sujet : Documentaire sur l'Apartheid en Algarbe du Sud
Date de première sortie : Juillet 2033
Lien (éventuel) vers le RP:
Synopsis : Le documentaire a été fait par une jeune équipe de journalistes ayant visité pendant plusieurs mois l'Algarbe du Sud de manière incognito afin de réaliser un film de deux heures ayant pour objectif de révéler au monde la réalité de l'Apartheid. La politique de ségrégation est présentée du point de vue de la population noire alekane à travers d'une douzaine d'interviews et d'enquêtes. On peut y assister à l'extrême misère des gens vivant dans les bidonvilles alekanes et aussi les conséquences concrètes sur le quotidien de l'Apartheid qui est largement méconnue sur la scène internationale.

Le film a eu une forte popularité au Vryheid durant l'année dernière et a figuré parmi les films avec le plus grand nombre de visionnages dans la République de Vryheid.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Sep 28, 2017 1:51 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Août 02, 2015 5:58 am
Message(s) : 3945
Localisation : Royaume de Maok, F8
La Larme des Cieux


Genre : Historico-fantastique
Durée : Vingt épisodes de 42 minutes chacun
Studios de production : Studios Svargard, Vonalya
Sujet : Histoire, magie, aventure, romance, drame
Date de première sortie : 3 mars 2033 pour le premier épisode, série diffusée pour la première fois entre le 3 mars et le 2 septembre 2033
Lien (éventuel) vers le RP: [Lien à venir éventuellement si j'ai le temps d'ici la fin des inscriptions]
Synopsis :

Citer :
L'action se situe dans un Vonalya médiéval mais dans lequel la magie et les créatures fantastiques tiennent une place beaucoup plus grande que dans l'histoire réelle. Le reste du monde est à peine effleuré dans cette première saison, mais il intègre des références familières, et d'autres inspirées de la fantaisy, voir un mélange des deux, comme le Royaume Elfique du Thorval. L'action se centre de toute façon principalement sur un jeune mercenaire, Alfgar Lame-d'Argent, qui va se retrouver obliger de voyager à travers l'ensemble d'une version magique du Royaume du Vonalya, à la recherche d'un puissant artefact, la Larme des Cieux. On ignore au début ce qu'est cette Larme et pourquoi il la cherche : le spectateur suit ses pas alors que ses premières aventures font découvrir le monde dans lequel vit Alfgar et ses compétences surprenantes, et sont aussi pour lui l'occasion de réunir autour de lui un petit groupe de compagnons plus ou moins loyaux.

C'est à la moitié de la saison, lors du dixième épisode, qu'on apprend la nature de l'objet de leur quête : il s'agit de l'ultime larme versée par Odin avant qu'il ne sacrifie son oeil, une larme mêlée de sang, chargée d'un énorme pouvoir, et cristallisée sous la forme d'une gemme translucide mêlée de légers éclats rouges. Lame-d'Argent prétend la chercher pour ramener à la vie ses parents tués par l'attaque d'un dragon deux ans plus tôt, mais on découvre dès l'épisode onze qu'il est de mèche avec la plus louche de ses compagnons, Svehine Mèche-d'Argent, et qu'ensemble ils doivent récupérer l'artefact pour le compte du puissant Duc Urgach Manteau-Blanc, qui rêve d'utiliser son pouvoir pour renverser le Roi et conquérir le monde.

Au fil des épisodes restant, alors que les rebondissements, les trahisons, les aventures et les alliances surprises se succèdent à un rythme de plus en plus rapide, Alfgar est amené à faire un choix entre les mystérieuses raisons qui nouent son allégeance au Duc Urgach - mystère éclaircit seulement à l'avant-dernier épisode - et sa loyauté envers quelques-uns de ses amis avec qui il a noué des liens forts au cours de l'aventure, et notamment la belle Vilmaria File-Brise, alors qu'il touche au plus près au mystère de la Larme des Cieux...

_________________
N'hésitez pas à venir soumettre des articles pour le Prix Lyapine 2034 !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Sep 28, 2017 1:09 pm 
Hors-ligne
Dirigeant reconnu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Nov 07, 2015 1:33 pm
Message(s) : 149
Localisation : Concord, Shendoake
The Game

Image

Genre : Film policier, Thriller
Durée : 113 minutes
Studios de production : Inkstone Studios, Nouvelle-Gallesterre
Sujet : Tueurs en série, criminologie
Date de première sortie : 7 Juillet 2033

Synopsis :

Noah Reynolds (Nick Jackson) est un policier désabusé de la Police Métropolitaine de New Ipswich, dont la vie monotone est brisée apr uen affaire singulière: un meurtre effectué selon une manière bien précise, celle d'un assassin capturé plus de dix ans plus tôt par Noah, surnommé le Démon de New Ipswich (Patrick O'Malley). Nous suivrons dès lors deux enquêtes parallèles à dix ans d'écart, l'une durant les crimes du Démon, et l'autre dix ans plus tard, à la recherche de son émule...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO