SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Jeu Nov 23, 2017 8:52 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Message Publié : Mar Sep 26, 2017 1:41 pm 
Hors-ligne
Dirigeant non reconnu
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Août 01, 2017 11:20 pm
Message(s) : 41
Combinat Militaire d'Armavir


Nées en 1519 sous l’autorité de Tigrane III, les manufactures d’armes d’Armavir forment depuis 1958 un combinat militaro-industriel puissant bien qu’en déclin. Sans aucune autorité centrale, le combinat se subdivise entre de multiples entreprises autrefois réunies mais aujourd’hui dépendantes des subventions étatiques et plongées dans une infâme misère. Fleuron du Vahagnastan dans les années soixante et soixante-dix il a pourvu l’armée avec constance et efficacité jusqu’à l’aube des années quatre-vingt. Sans directeur et sans commandes officielles, une partie du site produit depuis de nombreuses années pour des mouvements terroristes et des gouvernements sanctionnés par la communauté internationale.


- K-64 dit « Le manœuvrier »


Image

Le K-64 en présentation.


Développé entre 1958 et 1963 et produit en série de 1964 jusqu’au début des années soixante-dix, le K-64 a plus que mérité durant ses années de service sa double renommée. Tout d’abord il s’agit d’un char disposant d’un blindage éprouvé face à des menaces frontales, doté d’une puissance de feu considérable et d’une allonge hors-norme, ses équipages lui connaissent une force de frappe sans faille et jusque dans la profondeur du dispositif ennemis grâce à ses 700km d’autonomie. Et pourtant, il est aussi petit et peu fiable dans ses versions d’avant 1973 notamment au niveau d’une motorisation complexe. S’il est resté légendaire, c’est aussi parce qu’il a composé la pointe du dispositif Vahagnastanais lorsqu’il fut possible et nécessaire de pousser jusqu’à la côte lors de la guerre de 1972. Classés comme obsolètes plus d’un demi-siècle plus tard, ces chars demeurent pour l’essentiel dans les garages de l’armée du Vahagnastan.


Description détaillé :

Moteur : Doté d’un moteur crachant initialement 700 chevaux pour un poids de 42 tonnes, le K-64 a été amélioré au fil des années, recevant un moteur de 1500 chevaux pour un poids de 48 tonnes. La puissance massique affiche : 31.25 chevaux la tonnes, de quoi propulser le char K-64 comme l’un des plus mobile du précédent siècle.

Blindage : Recevant un blindage composite sur l’arc frontal, il dispose d’une combinaison K impénétrable à la fin des années soixante. Aujourd’hui via ses améliorations successives il peut prétendre, grâce au blindage réactif apposé à son blindage, à une défense frontale acceptable. Loin d’être impénétrable, son blindage est plutôt faible (comme l’essentiel des chars) sur ses côtés, peut-être plus encore lorsqu’il est apparu que des lance-roquettes portatifs pouvaient emporter le K-64 d’un tir à un angle de 90 degrés sur ses flancs.

Franchissement : Disposant d’une suspension à barres de torsion, renforcée sur une roue sur deux par des amortisseurs hydrauliques, il peut également franchir des gués sans préparation à 1.80m de profondeur ou via un schnorchel jusqu’à 5m de profondeur. Offrant des capacités d’action inégalées. La protection NBC a été retirée sur bien des séries, mais elle fait partie du char dans ses versions d’avant 1976. L’autonomie, déjà évoquée, dépasse les 700km grâce à un réservoir auxiliaire et un moteur très compact permettant un stockage conséquent de carburant de toute sorte (poly carburant).

Armement : Le K-64 dispose d’un canon de 125mm approvisionné à 28 coups via un carrousel à chargement électro-hydraulique, supprimant ainsi le quatrième homme (pourvoyeur) commun aux autres blindés. Huit coups demeurent en réserve et la cadence de tir s’élève à un minimum moyen de 8 coups par minutes. L’armement anti-aérien et coaxial est fourni par deux mitrailleuses, l’une de 12.7 à 300 coups et l’autre de 7.62 à 1250 coups. Le canon peut tirer un missile guidé d’une portée de 4 à 5 000 m.

Prix : 800 000 $ (neuf).
Disponibilité actuelle des chaines : 20 à 35 chars par an.
Capacité maximale des chaines : 120 chars par an.
Technologie : Char ▮▮ = Éléments en acier (Vahagnastan, Combinat de Tayk) + Équipements électroniques d'industrie et véhicules (Vahagnastan, Combinat de Kars).

Note : S'inspire du T-64 dans ses dernières versions projetées ou produites, en photo un T-64BM Bulat.
Note 2 : D'autres matériels s'inscriront peu à peu au catalogue.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO