SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Oct 17, 2017 11:57 pm

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Dim Sep 03, 2017 4:02 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
06 Janvier 2034

Le Kaiyuan, première destination touristique?

Image
Danseuse Tibétaine à la foire aux chevaux de Manyar


Nous sommes à Manyar, cité de 28.000 habitants, niché au centre d'un petit plateau aux pieds des Monts Kravanh. Le plateau, encerclé par des forêts de conifères tropicaux est recouvert d'un tapis d'herbe haute où paissaient des milliers de chevaux et de moutons. La ville a toujours été un point de passage obligé pour traversé les cols des Monts Kravanh vers le Royaume de Khimphu ou les cols de la chaîne de Taizhou vers le sud-Est, au Royaume de Kunhan. Ce statut et sa position géographique de choix lui a permis de mettre en place la célèbre foire aux chevaux de Manyar où se rencontre chaque année les éleveurs de chevaux et les acheteurs de tout le Nord-Ouest Ventélien. La foire de Manyar est aux côtés de celle de Sarpang de l'autre côté des Monts Kravanh, les foires à chevaux les plus populaire et prospère du pays, se hissant parmi les foires à chevaux incontournables de Ventélie après celles de Gazar-Khün et de celle d'Harijan, sur les plateaux de Gyamba au Sengaï. La foire de Manyar, influencé énormément par les Tibétains, organise régulièrement des courses de poney qui attirent généralement de nombreux concurrents. Chaque années, entre 60 000 et 80 000 personnes visitent la foire de Manyar pour y vendre ou acheter des chevaux, participer aux courses ou tout simplement profiter des kiosques culinaires et artisanaux vendant des produits issu de l'élevage de chevaux, tel que le lait de jument Khünes, des manteaux en poils de cheval Tibétain ou de la viande de cheval fumée d'éleveur Ouïgours.

Or, près de 60% de ces visiteurs proviennent du Sengaï, de Gazar-Khün et de pays voisins. Tous obtiennent un visa touristique lors de leur séjour, devenant ainsi une statistique parmis les chiffres du tourisme Kaiyuanais. La foire de Manyar expriment la réalité des régions frontalières Kaiyuanaises où pullulent les foires agricoles et les festivals, notamment dans les régions frontalières avec le Sengaï où les Tibétains et les Ouïgours ont pris l'habitude de traverser la frontière pour vendre leurs produits agricoles au Kaiyuan lors de la guerre civile. Habitude qui ne c'est pas taris après la reprise de contrôle de la frontière par l'Empire et l'établissement de contrôle administratifs sur les allés et venus. En effet, il est relativement facile d'obtenir un visa touristique au Kaiyuan, d'autant plus que les coûts d'obtention d'un tel visa sont délibérément faible afin de ne pas perturber le dynamisme frontalier entre le Sengaï et le Kaiyuan, dynamisme c'étant renforcé lors de la signature du traité bilatéral normalisant leurs relations. Ainsi, c'est pas moins de 900 000 Sengaïais, principalement des Tibétains et des Népalais, qui traversent la frontière chaque année pour un séjour au Kaiyuan. Du côté Kaiyuan, se sont environ 600 000 Kaiyuanais qui font le trajet inverse pour se rendre à Siem Banlung, mais aussi à Aranamandou, le désert de Karavaï et les hauts-plateaux de Gyamda.

La même chose est observé au nord où la Grande foire agricole de Deiphong attire plus de 130 000 étrangers provenant des pays voisins, même constat au controversé Festival de la viande de Chien de Tengsa qui attire chaque année entre 50 000 et 70 000 étrangers provenant aussi des pays voisins. Ce que nous pouvons donc conclure, c'est que le majorité du tourisme au Kaiyuan n'est pas un tourisme conventionnel puisque 64% des touristes enregistrés proviennent des pays voisins et visitent le pays pour ses foires et festivals dont certains existent depuis plusieurs siècles. Le tourisme de masse et de luxe sont davantage concentré au sud du pays, sur les côtes de la péninsule de Sangkthom et la côte urbanisé du Royaume de Lucheon qui sont munit de plages paradisiaque, mais aussi au sein de certains pôles tel que Fuxianji, Sontey et Dak Hoà à cause de leur patrimoine historique.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Sam Sep 09, 2017 7:31 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
24 Janvier 2034


Budget 2034: 1,5 milliards de $ à la Société Impériale d'Hypothèque et de Logements


Image


L'une des principales nouveauté du budget prévisionnel de l'année 2034 du gouvernement de Sa Majesté Yangchen est l'attribution d'un portefeuille de 1,5 milliards de $ à la toute nouvelle Société Impériale d'Hypothèque et de Logements qui prévoit se pencher sur la crise du logement sévissant actuellement au pays. La SIHL n'a pas hésité a annoncé ses futurs projet après confirmation du financement gouvernemental en annonçant notamment l'achat prochain de 40 centre commerciaux abandonné à travers le pays afin de les reconvertir en complexes résidentiels intégrant des commerces de proximités, des jardins communautaires et des hubs de transport en communs. Autre annonce importante, la cession par le gouvernement Impérial de 14 858 terrains lui appartenant à travers le pays à la SIHL pour 1$ symbolique. Des terrains inexploités situé notamment en milieu urbain, dont les anciens bâtiments ont été détruit pendant la guerre, contaminé aux métaux lourds et infesté de munitions non-explosé. Ces terrains ont été acheté par le gouvernement impérial qui a décontaminé, sécurisé et déblayé les sites, créant de véritables terrains vagues en plein milieux de centre urbains dont les exemples les plus visible sont les centre-villes de Surin, de Fuxianji et de Sontey. Ces terrains seront dorénavant exploité par la SIHL qui y aura une totale liberté d'y développer des projets résidentiels multiples dépendamment des besoins locaux et régionaux.



Brèves nouvelles économiques

Excédant commercial: Selon les chiffres du Ministère Impérial des Affaires Économiques et Commerciales, utilisé notamment par le FIDES, le pays aurait enregistré en 2033 un excédent commercial de 22,7 milliards $. Une performance attribué essentiellement à la faiblesse de la monnaie du pays comparativement à certaines monnaies étrangères telles que la Lire Amarantine, le dollars Deseran ou la Livre Britonnique dont les pays correspondant enregistrent des déficits commerciaux relativement important.

Thé:Les Producteurs de thé créent l'Association des Producteurs de Thé qui aura la charge de protéger les intérêts des producteurs de thé, de procéder aux tests de qualité des produits des producteurs du thé et d'imposé des méthodes et techniques agricoles stricts à ses membres.

Tourisme: Le gouvernement Impérial allouera cette année 60 millions de $ aux foires agricoles du pays afin d'améliorer leurs infrastructures d’accueil.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Dim Sep 17, 2017 6:23 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
20 Février 2034

Le Dauphin de Boray a été déclaré espèce protégé aux côtés de deux autres espèces de dauphin du pays.

Image
Spécimen de Dauphin de Boray sur le fleuve Luban Reap


Le Ministère impérial de l'Environnement, des Parcs et des Forêts a annoncé hier l'intégration sur la liste des espèces protégées de trois espèces de dauphins conformément à la loi impériale sur les espèces protégées. Soit le Dauphin de Boray, le Dauphin fluviatile de Basingse et le Dauphin de Kapayane. De ce fait, la pêche de ces espèces est maintenant interdite et le Ministère prévoit de transformer de leurs lieux de reproduction connus en tant que zone protégée sous forme de réserve faunique. Cette décision fait suite aux derniers rapports sur l'état de ces espèces spécifiques qui avait inquiété le Ministère après des observations sur une baisse dramatique de ces populations. Le Dauphin fluviatile de Basingse et le Dauphin de Kapayane ont été déclarés comme espèce vulnérable. Le premier n'étant répertorié qu'au sein des fleuves Huang Hu, Laofen et Taichuan, alors que l'on retrouvait cette espèce au sein de tous les fleuves du pays il y a une centaine d'années. Pour la deuxième espèce, dont l'habitat se concentre en eau peu profonde sur les côtes, ainsi qu'au sein des mangroves, leur vulnérabilité est fortement liée à la vulnérabilité des forêts de mangroves du pays.

Mais c'est la troisième et dernière des espèces, le Dauphin de Boray, qui inquiète puisqu'elle a été classé comme espèce en danger critique d'extinction puisque seulement une dizaine d'individus ont été observés lors de la dernière année avec une population estimée à 200-300 individus concentrés au sein du fleuve Luban Reap et de ses affluents. Et ce, alors que l'espèce était estimée à 10.000 au début du siècle dernier et qu'il était observé sur les fleuves du Huang-Hu, Nakhom Nat, Hak Them et Srê il y a trente ans. L'augmentation massive de la population le long de ces fleuves, notamment le long des fleuves Huang-Hu et Luban Reap, ayant pour conséquence une augmentation de la pollution et de la navigation fluviale à grandement influencé la disparition de cette espèce des fleuves des basses-terres de Basingse.


L'annonce de la protection de ces espèces a été fortement critiquée par de nombreux regroupements de pêcheurs, ainsi que par beaucoup de clans mineurs qui sont favorables à la protection de celles-ci, mais qui critiquent plutôt les amendes salées prévues pour les contrevenants et l'absence de programmes d'information et de formation pour aider les pêcheurs à respecter cette mise sous protection.

Citer :
«Les pêcheurs du pays ne possèdent que très peu d'éducation et n'ont pas forcément la formation nécessaire pour différencier les espèces de dauphins protégées ou non. Je vous rappelle que le Dauphin commun et le Dauphin bleu, contrairement aux espèces maintenant protégées, se retrouvent en abondance dans les eaux de notre pays. Cela devient une perte de temps et de productivité, notamment pour les pêcheurs traditionnels, s’ils doivent faire vérifier leurs prises ou bien relâcher celles-ci au moindre doute. Nous critiquons le manque de considération du Ministère pour ces réalités et nous demandons à ce que de la documentation et de la formation soient offertes, sans frais, aux pêcheurs pour palier à ce problème.» Hu Galiao, Porte-parole de l'Union des Pêcheurs Kaiyuanais.

Des critiques qui n'ont reçu aucune réaction du Ministère jusqu'ici.


Journaliste: Yos Putrea

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Mar Sep 19, 2017 6:14 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
24 Février 2034

Réforme de la santé: Le Gouvernement met en place les mutuelles de santé communautaire

Image


Faisant suite au Sommet National sur la Santé qui c'est déroulé à Surin le 7 Mars dernier, le Ministère Impérial de la Santé, de la famille et des Services Sociaux a dévoilé devant la presse la nouvelle réforme de la santé de l'Empire destiner à réglementer et harmoniser le système chaotique hérité du règne de l'Empereur Songto et de la guerre civile. Le système devait faire face à de nombreuses problématiques; La cohabitation inégalitaire entre système privée et publique, des amas d'assurances collectives privées, communautaires et publiques aux normes et aux règles variées, l'inégalités grandissantes entre les clans majeurs et les clans mineurs, la couverture exécrables des sans-clan, la pénurie de personnel de la santé, la cohabitation de la pharmacopée traditionnelle et moderne, le phénomène des médecins ambulants, la faible accessibilités aux programmes de médecine et les inégalités géographiques des infrastructures de santé.

Les grandes lignes de la réforme du Ministre Sakhoyat sont surtout lié à la couverture santé de la population du pays. Le Ministre favorise ainsi le mutualisme qui désigne un modèle socioéconomique fondé sur la mutualité, soit l'action de prévoyance collective par laquelle des personnes se regroupent pour s'assurer mutuellement contre des risques sociaux. Ce modèle a très souvent enregistré une très grande compatibilité avec les structures claniques régissant la société Kaiyuanaise. Basé la couverture santé sur ces structures déjà existante est l'élément central de la réforme du Ministre Sakhoyat. Ainsi, chaque clan aura l'obligation de mettre sur pied une Mutuelle de santé Communautaire à destination de leurs membres avec cotisation obligatoire selon une échelle basé sur les classes socio-économiques.

Image


Ainsi, une famille de la classe moyenne composé des parents, de cinq enfants et d'une grand-mère devra cotiser un montant annuel de 280$. Ce qui représente 5,81% de revenus familiaux selon les moyennes nationales de la classe moyenne. Les cotisations des classes très pauvres sont toutefois entièrement à la charge de l'État, ainsi que celles des retraités légaux, des handicapés et des orphelins à la charge de l'État. Ces cotisations représenteront au total 50% du financement des Mutuelles de Santé Communautaires (MSC), le reste étant assuré par l'État (40%) et une cotisation universelle de 3$ par personne payable par le Clan ou les entreprises affiliés au Clan. Soit une couverture totale avoisinant les 3,4 milliards de $, couvrant les frais de soins curatifs (consultations, suivi des maladies chroniques, réhabilitation nutritionnelle); les frais de soins préventifs (vaccinations, suivi de la croissance des enfants de moins de cinq ans, consultations prénatales, planification familiale); les examens laboratoires (goutte épaisse, hémoglobine, examen directe des selles et des urines); certains médicaments génériques sur la liste composée par le MSFS; les services ambulances et les accouchements (à l'hôpital ou par une sage-femme agrée).

Autre éléments de la réforme du Ministre Sakhoyat est la création de quatre nouveaux Centre Hospitalier universitaires (CHU); le Centre Hospitalier Universitaire de Nam Tho, le Centre Hospitalier de l'Université de Samut, le Centre Hospitalier Universitaire de Sontey et le Centre Hospitalier de l'Université de Gangxi. Ainsi que la modernisation et la rénovation des CHU de Fuxianji, d'Arikan, de Kunhan, d'Angkor Boray, de Khimphu, de Surin, de Mowloon et de Dak Hoà. Des investissements estimés entre 8 et 14 milliards de $ sur 10 ans. De plus, une décentralisation des pouvoirs de l'admini stration de la santé vers les Préfectures est prévu par la réforme, ainsi que la création de districts sanitaires géré par celles-ci et correspondant aux districts existants. La réforme prévois même une Mutuelle de Santé pour les étrangers géré par le MSFS qui devront débourser un certain montant en passant la frontière, les douanes, en ligne ou à une ambassade Kaiyuanaise à l'étranger avant de se rendre au pays.


Brèves nouvelles Nationales

Faishan Motors: La Faishan Motors a annoncé l'ouverture d'un Centre de recherche et développement au Vanuaha dédié à son volet maritime, notamment ses produits de moto-marine. Ce centre aura pour principale mission de concevoir et de développer les produits de ce volet pour l'entreprise automobile et dont les designs créé seront envoyé aux usines de l'entreprise Kaiyuanaise pour être produit en masse.

Commission Sirawong: La Commission a annoncé mettre fin aux audiences et devrait présenter son rapport dans les semaines à venir.

Voyage Impérial: Le gouvernement Impérial a annoncé la visite prochaine de l'Empereur Yangchen en Eashatri, premier voyage diplomatique du monarque depuis son couronnement en 2025 à l'extérieur du pays.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Sam Sep 23, 2017 12:46 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
06 Mars 2034


Un toit solaire à l'Institut de Technologie de Yentsu


Image


Tyrkir Saksisson est l'un de ces kaiyuanais de naissance d'origine vonalyanne détenant la double citoyenneté et représentant typiquement la communauté nordique de Yentsu installé sur place depuis plusieurs siècles déjà. Cet homme aux cheveux blonds est chercheur à l'Institut de Technologie de Yentsu, établissement d'éducation et de recherche créé par une initiative du Royaume du Vonalya en 2031 et financé par des intérêts privées Vonalyans et Kaiyuanais. L'institut est devenu en quelques mois le symbole des partenariats de recherche conclus entre le Royaume de Vonalya et l'Empire du Kaiyuan, démontrant la prospérité que la coopération entre les deux pays peut accomplir. Une coopération dont Tyrkir Saksisson est devenu bénéficiaire et contributeur en participant à un projet de conception de panneaux solaires, technologie encore mal maîtrisé au pays et dont des ingénieurs vonalyans ont été invité par l'Institut afin d'y participer. L'ingénieur et son équipe ont eu la brillante idée d'utiliser le toit de l'établissement pour tester ses prototypes, permettant à l'Institut d'éviter de louer des terrains pour cette fonction mais aussi offrant la possibilité de créer un toit solaire permettant à l'établissement d'économiser sur sa facture d'électricité.

Pour l'instant les panneaux installés ne sont qu'au stade de prototype et sont considérés très onéreux à la production, ce qui constitue un frein pour la commercialisation et la diffusion de cette technologie au pays. Mais l'objectif de l'ingénieur est de concevoir des panneaux solaires détenant une capacité de captation thermique optimal et un coût de production minimal afin de rendre la technologie intéressante pour le marché Kaiyuanais. Un marché qui dispose d'un grand potentiel d'ensoleillement qui est constant en ces latitudes contrairement au sein des pays nordiques. Ceux-ci disposent d'un ensoleillement diminué durant la moitié de l'année, constituant un désavantage certain comparé aux pays tropicaux.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Dim Sep 24, 2017 4:47 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
09 Mars 2034

Le spectre de la guerre de nouveau à nos portes?


Image


Ces derniers mois, j'ai été étonné de voir que les médias et les réseaux sociaux sont remplis de débat sur la nouvelle réforme de la santé, les derniers investissements d'hommes d'affaires Lianwais, des centaines d'articles sérieux ou non sur la crise du logement et la problématique de l'immobilier, des sondages d'opinion sur la dernière mesure de protection des dauphins du pays ou sur le nouveau festival d'Iséphir-Shengfen. Le pays semble vivre sur un petit nuage, vivant dans le déni le plus total alors que le spectre de la guerre cogne à nouveau à notre porte. Aucune mention dans les médias, ni même une déclaration, une note, un mot, voire même un murmure du gouvernement sur cette situation. Tout le monde semble avoir oublié la situation précaire où se trouve le pays ou plutôt la terrible fragilité de la paix actuelle.

Je suis sûr que peu d'entre vous sont allés visiter la frontière non officielle séparant les territoires contrôlés par la couronne de ceux contrôlés par le Clan Sukhueng dont le patriarche s'est proclamé Empereur du Kaiyuan et considère le reste du pays occupé par le Clan Huan, dont la capitale impériale. Même chose du côté de la frontière non officielle divisant le Royaume de Khimphu en deux entre la partie du Royaume contrôlé par Fuxianji et l'autre partie contrôlée par les communistes qui y ont formé une République populaire non reconnue par la communauté internationale. Ces frontières sont loin de l'idée collective du poste-frontière situé au milieu de nulle part avec un garde-frontière à moitié endormi. Se sont des milliers de kilomètres de barbelés, de clôtures métalliques et de champs de mines, parsemés de tours d'observation, de nids de mitrailleuses et de tranché souterraines occupés par des dizaines de milliers de soldats qui s'observent en chien de faïences depuis 10 longues années. Est-ce l'image d'un pays en paix selon vous? J'ai même eu l'audace de fouiller dans le journal des incidents répertorié par l'Armée impériale, information qui m'a pris trois mois à obtenir après une valse magistrale avec l'administration du Ministère impérial de la Défense. Il s'avère que l'Armée impériale a répertorié plus de 134 incidents le long de ses frontières fortifiées. Des incidents qui vont de la simple intrusion non autorisée à des échanges de tirs de part et l'autre de la frontière ayant causé le décès de 6 soldats ces 10 dernières années. Ces incidents ont été volontairement tut dans les médias par le gouvernement impérial pour des motifs liés au respect absolu de la trêve, et ce, malgré les transgressions évidentes de celle-ci au fil des années de la part de tous les belligérants. L’événement le plus spectaculaire reste un tir de barrage d'artillerie ayant touché le village de Pudong au Royaume de Khimphu le 15 juin 2029 et ayant causé la mort de 7 civils. Officiellement, le gouvernement impérial s'est attribué la faute en déclarant qu'un exercice de tirs de l'Armée impériale avait mal tourné. Or, dans le journal des incidents, l’événement précis a été déclaré comme étant un barrage d'artillerie provenant du côté communiste''. Ne détenant pas de lois à l'accès à l'information à cette époque, les médias ont alors rapidement mentionné l'incident sans véritablement creuser un peu plus loin.

Mais le plus inquiétant reste que le 3 avril prochain, la fameuse trêve de 10 ans signée entre le Clan Huan et le Clan Sukhueng le 3 avril 2024 prendra fin. Même chose du côté des communistes, dont la trêve signée il y a dix ans prendre fin le 9 août prochain de cette année. Or, aucune information n'est apparue dans les médias, ni même du côté du gouvernement sur des négociations en cours pour la signature d'une nouvelle trêve ou même d'une paix officielle. La question qui se pose ici est; la paix se maintiendra-t-elle passé ce délai? Un statu quo sera-t-il maintenu? C'est ce qu'espère apparemment le gouvernement et la population du pays puisque personne n'en parle, ne mentionne ou semble vouloir appréhender cette énorme problématique. En gros, le pays vit sur son petit nuage.

Journaliste: Lai Su

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Mar Oct 10, 2017 8:30 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
29 Avril 2034

Ver l'émergence du terrorisme islamique Ouïgours en Ventélie?

Image


C'est dans une vidéo envoyé aux médias et publié en ligne qu'un homme s'identifiant comme étant Abdul Haq al-karawa a déclaré au monde la création de l'Émirat de Karavaï, patrie indépendante et Islamique des Ouïgours oppressé par les gouvernements infidèles de Pan Ranong et de Fuxianji. L'Émir a ainsi annoncé son allégeance à l'organisation Qu'at wal'Islam [Force et Islam] tout en déclarant son organisation comme étant une branche indépendante de Force et Islam au Karavaï. Dans un long monologue, l'autoproclamé Émir a menacé de faire déferlé le feu et la colère d'Allah sur les infidèles de Fuxianji et de Pan Ranong qui oppressent, selon lui, les fier et pieux Ouïgours vivant de part et autre de la frontière Sengao-Kaiyuanaise. Du côté de Fuxianji, l'on reste sceptique. Le Pays Cham n'a quasiment connu aucuns mouvements terroriste par le passé et aucuns informations n'a été recueillis sur la possible création d'une branche de Forces et Islam dans la région. Toutefois, les récentes tensions communautaires entre les Khansi et les Ouïgours dans l'Ouest du pays pourrait avoir été un catalyseur important ayant mené à la création d'une telle organisation. Reste a savoir si celle-ci passera à l'acte ou bien tombera dans l'oubli par manque d'intérêt ou de moyens.

Image
Frontière de l'Émirat autoproclamé


Brèves nouvelles Nationales

Black Lotus: L'Entreprise annonce vouloir se lancer sur le marché des casques audio et annonce avoir signé un partenariat avec la Cao Electronics Company.

Marinduque: Koloso Fiteco, l'entreprise Amarantine de club sportif, aurait débuté plusieurs démarches en vu d'ouvrir un club dans l'ancienne concession Amarantine de Marinduque.

Incident: Un tir d'obus aurait été signalé sans faire de blessés dans une rizière à quelques km de la frontière officieuse séparant le territoire contrôlé par Fuxianji et les territoires sous contrôle des communistes de la République Populaire de Juggong autoproclamé. Le Ministère de la Défense n'a pas voulu fournir des précisions sur l'incident, se contentant d'affirmer que le tir n'était qu'un incident isolé sans incidence notable. De plus, le Ministère n'a pas voulu confirmer si le tir venait bien du côté communiste.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Jeu Oct 12, 2017 3:15 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
05 Mai 2034


Le gouvernement impérial pourrait imposer une taxe de 5% sur les baguettes jetables vendu au pays


Image


Chaque année, le Kaiyuan produit 24 milliards de paires de baguettes jetables, dont 14 milliards sont consommé par les Kaiyuanais, soit une consommation de 128 paires par habitant. Un chiffre considéré comme étant élevé, mais loin derrière la consommation annuelle d'un Yanléen (207 paires) ou d'un Lianwadais (187 paires) qui importent tout deux leurs baguettes du Kaiyuan. Ces baguettes sont fabriqué généralement à partir de bois de bambou et demande l'utilisation de 50 hectares de forêts chaque année. Ce chiffre est peu élevé comparé aux 110 767 hectares de forêts exploités au pays, mais il prend davantage de sens en ne comptant que les forêts de bambou qui ne couvre que 12% de ce chiffre, soit environ 13 292 hectares de forêt de bambou. Certes, nous en avons encore pour 265 ans avant de consommé complètement les ressources du bambou du pays, mais si l'on ajoute les autres industries consommatrices de bambou au pays, ce chiffre monte à 568 hectares de forêts par année. Si rien n'est fait pour renouveler les forêts de bambou ou réduire la consommation de ce produit forestier, les forêts de bambou du pays s'épuiseront en seulement 23 ans. C'est pourquoi le gouvernement Impérial s'attaque à l'industrie des baguettes jetables, jugeant le gaspillage de bois inacceptable dans de telles circonstances. Alors que des projets de protection de certaines forêts ont été mit sur la table, ainsi que la possibilité d'imposer des quotas d'exploitation à l'industrie, le gouvernement Impérial a annoncé l'étude de l'établissement d'une taxe de 5% sur la vente de baguettes jetables. Certains critique ce taux, alors qu'une paire de baguette jetable ne coûte au consommateur que 5 Wan (0,05₮), la taxe ne représenterait au final que 0,25 Wan (0,0025₮) soit un total de 35 millions ₮ (12,95 millions de $). Le taux est surtout considéré comme étant peu ambitieux et peu incitatif à l'achat d'une paire de baguette réutilisable, proposant plutôt des taux avoisinant les 25% pour certains.



Brèves nouvelles économiques

Immobilier: Durant les derniers mois, 78 projets de villas de luxe ont été amorçé sur la côte-est de la péninsule de Sangkthom, témoignant d'une tendance assez particulière de riches hommes d'affaire Lianwadais à la recherche de paysage paradisiaques.

Charbon: Les actions de la Enhok Coal Mining Corporation ont fait un bond de 35% à la Fuxianji Securities Exchange après la signature d'un contrat commercial avec l'Ascensus.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Ven Oct 13, 2017 8:45 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
07 Mai 2034


Des pluies diluviennes causent des glissement de terrain dans la préfecture de Liangsu


Image


Ce sont des milliers de sauveteurs qui s'affairaient à retrouver des survivants dans la boue et les décombres de la petite ville de Xiyuan, 16 000 habitants. Le glissement de terrain qui s'est déclaré durant la nuit a littéralement coupé la ville en deux, prenant par surprise les habitants endormis. C'est le troisième glissement de terrain à frapper la préfecture de Liangsu ces derniers jours. Celle-ci étant actuellement victime de pluies diluviennes très localisées ayant causé la mort de 122 personnes selon les derniers bilans provisoires alors que les sauveteurs cherchent toujours des survivants dans les décombres de plusieurs villages ensevelis. À Xiyuan, les autorités ont confirmé la mort de 78 personnes déclarant que ce bilan provisoire serait porté à augmenter durant les prochaines heures puisque plus d'un millier de personnes manquerait à l'appel.

Les coulées de boue ont recouvert une zone de sept kilomètres de long et de 600 mètres de large et celles-ci auraient même atteint par endroit le 3e étage de certains bâtiments. Face aux nouvelles précipitations attendues dans les prochains jours, les équipes de secours ont redoublé d'efforts pour fouiller les zones touchées afin de sauver le plus de vie possible. Afin d'aider les secouristes, le gouvernement impérial a annoncé en urgence le déploiement de 1 200 soldats dans la préfecture de Liangsu afin d'aider à coordonner les efforts, mais aussi d'évacuer plusieurs zones jugées à risque et dangereuses dans les prochains jours.

Mais déjà, des voix s'élèvent pour dénoncer les responsables de la tragédie en accusant l'industrie forestière de rendre tout le nord du Royaume de Kunhan vulnérable aux glissements de terrain pour les besoins de la reconstruction du pays. Du côté de la préfecture, on pointe du doigt plusieurs facteurs, notamment l'érosion des sols causée par l'agriculture, la déforestation créée par l'industrie forestière qui a subi un boom gigantesque ces 10 dernières années, mais aussi le terrible tremblement de terre de 2029 qui avait fait près de 300 victimes et qui aurait déstabilisé les sols de toute la région.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse du Kaiyuan
Message Publié : Sam Oct 14, 2017 12:03 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 9:30 pm
Message(s) : 3991
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Image
10 mai 2034

Un saola capturé par hasard par des villageois de la Préfecture de Lunoc

Image


C'est avec surprise que les villageois du village de Takrey dans la Préfecture de Lunoc ont découvert dans l'un de leurs pièges un saola. Les pièges qui protègent le village des incursions de tigres ont réussi à attraper un des animaux les plus mystérieux du pays. Le bovidé découvert en 1997 par des chasseurs avait causé un émoi dans le monde scientifique de l'époque, puisque son existence même était considérée comme faisant partie du bestiaire mythologique védique dans l'Antiquité Dakane. De nombreux temples, notamment à Sontey, exposaient des effigies de la créature au sein de fresques de pierre, souvent aux côtés d'autres animaux mythiques du bestiaire védique tels que le Makara, le Nandi et le Garuda. La créature a souvent été surnommée à tort la licorne Ventélienne malgré le fait que l'animal arbore bien deux cornes et non une seule.

L'animal qui possède un long cou, une petite tête et mesurant environ 1,50 mètre arbore des cornes légèrement recourbées en arrière ; apparemment plus longues chez le mâle qui peut atteindre jusqu'à 45 cm. L'animal n'avait été observé seulement deux fois depuis sa découverte en 1997, la première en 2001 par une équipe de biologistes de l'Université de Nam Tho chargé d'estimer l'importance de leur population et en 2015 par des éclaireurs de la Coalition Dakane chargée de surveiller les mouvements de troupes des communistes dans la région. Considéré longtemps comme un mythe, le Saola vit dans les épaisses forêts au nord des hautes-terres de Ghien Voc, là ou débute la chaîne de Taizhou, une région quasiment dépeuplée n'ayant quasiment jamais connu la présence humaine. Habitat parfait pour cet animal craintif et qui explique sa découverte récente.

Considéré comme une espèce très rare et parmi les espèces les plus menacées du monde, l'habitat du Saola a diminué de plus en place face à l'inexorable expansion humaine notamment pour l'établissement de nouvelles terres agricoles. La capture de ce spécimen par les villageois du village de Takrey a rapidement fait réagir le Ministère impérial de l'Environnement, des Parcs et des Forêts qui a annoncé qu'il était peut-être le temps d'envisager la création d'une réserve naturelle pour protéger l'habitat de cet animal extraordinaire.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO