SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Dim Déc 17, 2017 12:11 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 106 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Jeu Août 24, 2017 7:05 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Sur le dernier édit royal...
13 décembre 2033

La Reine s'est fendue d'un édit sur les duels et les guerres privées dont le but est de juguler la violence et favoriser la paix au sein de la société. Alors que les messagers remettent peu à peu les copies destinées aux Grands Vassaux, le contenu de l'acte commence à être crié en patois à la population au sein des provinces. Pendant ce temps, une guerre privée opposant deux clans de pêcheurs originaires de Vingulandet, pays traditionnel situé sur le littoral nord-est, a fait dix morts et plus d'une trentaine de blessés. L'affaire concerne un Byrding – navire à voile côtier destiné au transport de marchandises – et une cargaison de harengs. Les hostilités ne sont pas terminées et promettent de reprendre plus tard. L'implication d'alliés des deux familles aura certainement contribué à l'escalade guerrière. Le seigneur de Gudbrandmark, dont dépend le Vingulandet, se dit impuissant à régler le contentieux.

Devant pareil évènement, nous ne pouvons que soutenir l'édit de Sa Majesté, par principe. Favoriser paix et pacification sociétale n'est jamais une mauvaise chose. Néanmoins, Marie doit aussi faire très attention. Certes, Sa Majesté n'a rien interdit et heureusement ! Si des gens préfèrent privatiser la justice et se taper dessus, c'est leur droit et ça les regarde. Jusqu'à preuve du contraire, le droit à la violence est partagé et l'État royal n'est pas plus légitime qu'un autre pour s'en servir. Par ailleurs, si l'on parle de « guerre privée », ce n'est pas par hasard ni sans raison. Cela signifie que ces querelles n'intéressent que les partis impliqués, que la puissance publique n'est pas invitée et que ces choses ne sont pas de son ressort. Sa Majesté doit donc veiller à ne pas outrepasser ses prérogatives et toujours garder à l'esprit que les coutumes, aussi innombrables soit-elles, l'ont précédé et sont au dessus d'elle. Personne ne peut aller contre les coutumes.

En outre, une autre tentation, qui rode sans doute autour de Sa Majesté, est celle du Léviathan. Les Thorvalois ne sont pas des enfants et n'ont pas besoin d'État pour les materner. Automatiquement, cela conduirait à l’infantilisation et à la déresponsabilisation. Vraie décadence et avilissement des esprits ! Il y a dans les pays de droit écrit un danger qui guette les sociétés : l'inflation législative. Trop de lois tue la loi. La Reine ne doit en aucun cas s'en inspirer. Son joug (royal) est bon parce qu'il est doux, et il est doux parce qu'il est lointain.

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Sam Août 26, 2017 3:53 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Réforme foncière, la suite.
18 décembre 2033

Image

L'édit royal sur la propriété foncière, désirant favoriser les alleux paysans en même temps qu'une redistribution des surfaces arables, fêtera ses deux ans à la fin du mois de janvier 2034. Et ce, même si l'élan pour une telle réforme existait déjà au sein du Domaine Royal dès novembre 2031, en guise d'exemple pour les Vassaux. Au Thorval, tout fonctionne par l'exemple et rien par l'autorité ou la coercition légale, aussi légitime soit-elle. Si vous souhaitez un changement, inspirer les autres semble être le meilleur moyen et de loin. Ce chemin n'est cependant pas sans risques sinon la volonté royale serait pleinement respectée et les décisions mises en place depuis longtemps. Or non, la réforme suit son cours et ne promet de se conclure, avec résultats finaux incertains, pas avant 2036 ou 2037.

Pour l'heure, les résultats sont encourageants mais il serait bien imprudent de tirer des conclusions tant les choses peuvent changer en quelques années. Tout d'abord, les communaux de village, qui ne couvraient que 5% des terres agricoles, sont montés à 8%. Les chances que l'augmentation se poursuive sont minces à cause de la préférence paysanne pour la possession familiale/clanique au détriment du communautaro-villageois. Les réserves seigneuriales arables, sur lesquelles étaient employés des salariés agricoles payés en nature, diminuent au bénéfice des sans-terres, ou des paysans n'en ayant que trop peu, qui les obtiennent sous forme d'alleux, c'est-à dire libres de toute taxe. La part d'alleux paysans est passée d'environ 2% à 31% aujourd'hui, tandis que la surface moyenne d'une terre paysanne se situe de plus en plus entre 6 et 10 tønde (trois à cinq hectares) ! Ce sont de beaux résultats mais encore loin des objectifs de la Couronne qui voudrait 70% d'alleux paysans, et au moins 50% d'exploitations familiales jouissant entre six et dix tønde. L'Église participe également, au coté des seigneurs, à la redistribution en cédant une part non-négligeable de ses champs aux campagnards pauvres. Dans le même temps, elle accepta en mars 2033 de payer un double-cens à la noblesse, qui compense ainsi ses pertes, afin d'accélérer le rythme général des réformes. Ceux qui trainent des pieds sont pressés, alors que ceux qui voudraient aller trop vite sont calmés. Les discussions, les négociations et les transactions autour des cadastres durent parfois des heures. L'effervescence est là et personne ne peut plus revenir à la situation crée lors du règne de Niels XVIII. Le Domaine royal et les terres tenues par les oncles de Sa Majesté sont en avance et font office de locomotives. Les provinces de l'Ulvlund et du Skovegård sont à la traine. Pour combien de temps encore ? Joyeux Noël !

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Dim Août 27, 2017 5:00 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Nos alliés et nos ennemis.
21 décembre 2033

Qui sont nos adversaires et qui sont nos amis ? Connaissant déjà la réponse que donnerait la Couronne... à moins que... non, en vérité, nous n'en savons pas grand chose. Le Conseil s'exprime rarement et parle peu aux médias, laissant un voile ésotérique plein de mystères autour de ses opinions, de ses pensées et de ses réflexions. Qu'a cela ne tienne, nos journalistes sont allés enquêter auprès du peuple, directement chez lui dans sa paroisse. Après avoir arpenté les chemins ruraux durant trois mois, traversés les étendues de champs et de nature, nous sommes parvenus à compiler un bon contenu. Vous allez voir, les résultats sont surprenants et tout sauf banal.

Parmi les alliés de Thorval, une personne sur deux (50%) a cité le nom d'un ou plusieurs clans amis du sien. Ici, la structuration fondamentale autour de la famille, au détriment du sentiment national, se ressent très fort. Les Thorvalois sont avant tout membre d'un cercle familial, étendu et largement solidaire, mais potentiellement belliqueux à l'encontre d'autres clans non-familiers, d'où les guerres privées, les rivalités, les bagarres et parfois les ambiances de guerre civile. Ensuite, ils ont été deux sur cinq (40%) à choisir Dieu, l'Église, Jésus Christ, les Saints, les Reliques ou la Vierge Marie. C'est la piété d'ascendance populaire des Thorvalois qui se révèle. Les miettes (10%) se partagent entre des réponses aussi variées que loufoques telles que la Chrétienté, les chiens de la ferme, la Soverovie, etc. Les ennemis ? Une majorité (60%) voit le Diable comme adversaire numéro un, alors qu'une forte minorité y verrait plutôt des clans ennemis (37%) et enfin ils sont 3% à répondre pêle mêle les Protestants, les Païens, les Industriels, les Athées, les Ergoteurs, les Semenciers, les agents de l'État, les renards et les loups.

Étonnamment ni organisation, ni nation ne sont citées ou très rarement. Cela prouve, selon-nous, au moins une chose : la géopolitique ainsi que les enjeux politiques et idéologiques dépassent une importante majorité de Thorvalois qui n'en fait pas, et de loin, ses premières préoccupations. Ce sont même un ensemble de sujets qui paraissent tiers au mieux, sans intérêt au pire.

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Lun Août 28, 2017 4:14 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Tribune militaire : « Gardons nos canons ! »
23 décembre 2033

Récemment, le Royaume a décidé de vider son arsenal anti-aérien en mettant en vente 115 DCA lances-missiles de type MIM-104 Patriot. A cet effet, je dois dire que la Couronne et mes pairs font une très grave erreur. Certes, le Thorval n'a que peu d'infrastructures sensibles à défendre, qu'elles soient civiles ou militaires. Certes, cet armement coûte cher à entretenir chaque année. Toutefois, dois-je rappeler que notre flotte militaire est totalement inexistante ? Nous n'avons ni avions multirôles, ni hélicoptères de combat. Serions-nous sages en laissant à un hypothétique futur adversaire la complète suprématie aérienne ? En ce pays, on privilégie les qualités et les valeurs des hommes au combat, ainsi que l'habileté stratégique et tactique, et seulement ensuite le niveau technologique du matériel à disposition. C'est beau et digne toutefois, nous ne devons pas nous leurrer : la guerre aujourd'hui s'effectue à coup de missiles et d'assistance aérienne des troupes au sol. Ces méthodes guerrières ne sont peut-être pas les plus honorables mais elles garantissent percées et victoires plus rapides. En se débarrassant du trois quart de son système de défense aérien, aujourd'hui stockés au sein de caves souterraines ou garés et camouflés à des endroits stratégiques, le Thorval s'expose à être débordé et à subir de cuisantes défaites en une dizaine de jours. Afin que le royaume puisse se défendre contre les missiles et les bombardiers, à plus forte raison dans une région instable et guerrière, le Connétable Mathias V doit renoncer à son projet de vente.

Erland IX af Flodland
Grand capitaine de Sa Majesté.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Image
Joyeux Noël et Bonne Année !
L'Aften revient dès le 29 décembre 2034.

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Ven Sep 01, 2017 1:00 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Turbulente année pour Jensgård et Sankt-Thøger...
2 janvier 2034

Image
... et Valborg, la ville « puante et provinciale » en profite.
Ici en juillet 2033.

La bourgeoise étrangère semble s'être lassée. L'attrait de cette dernière pour les produits artisanaux d'art Thorvalois s'est estompé. Et ce n'est pas sans conséquences pour Jensgård et Sankt-Thøger, d'habitude si fières, surtout la première. Le ralentissement se fit ressentir dès le printemps et c'est ainsi que la plupart des travailleurs bourgeois recrutés afin de faire face à la nouvelle demande se sont subitement retrouvés sans rien au début de l'été. Aujourd'hui, ils sont un certain nombre à avoir choisit d'émigrer vers Valborg afin d'y travailler dans le secteur de la pêche qui est prospère, peu volatile, demandeur et ne nécessite pas un trop long apprentissage. Le corps municipal se dit heureux de cette émigration, l'interprétant comme un signe de Dieu « qui préfère notre humble cité aux orgueilleuses ». En effet, les autorités Jensgårdoises et Thøgeroises méprisent Valborg et ont pour fâcheuses tendances à la dénigrer en la qualifiant de « puante et provinciale à souhait ». Une autre partie des chômeurs est parvenue à trouver du travail parmi les meuniers locaux de leurs villes ou dans les champs et vergers urbains, notamment à Jensgård, tandis que d'autres encore ont tout simplement intégrer des abbayes rurales où ils s'occupent du temporel en tant que frères/sœurs lais (travaux agricoles, travaux manuels, administration des affaires séculières). La dernière partie, soit environ un quart des chômeurs, survit depuis par la Charité ou a préféré tenter sa chance à l'étranger, principalement au Vonalya dont la stabilité, le calme et la paix font rêver. Avec les évènements au Lykke, la présence d'une importante communauté chrétienne a certainement joué un rôle rassurant.

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Lun Sep 04, 2017 10:19 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Des clans pillards pleins d'audace.
12 janvier 2034

Image
Vu rapprochée d'un des coffres convoités par les mauvais clans.

Le convoi transportant 2000 pund d'or issue des coffres du Sire de Tresletterne a été attaqué par une coalition de clans pillards au plus profond de la forêt Saint Erland. C'est au moment où la charrette renforcée donna l'impression de s'embourber que les bandits se ruèrent sur les coffres... en vain, ceux-ci étaient vides. Au nombre de cinquante, les gardes – à pied et à cheval – ne se privèrent alors pas pour détruire les pillards après une lutte de moins de cinq minutes. Au total, on dénombre sept morts, trente-trois blessés et cinquante prisonniers. Dix des assaillants sont parvenus à s'enfuir. Qu'a cela ne tienne, la cour d'Agder [château ducal] est heureuse du coup de filet. En effet, le duc Martynas XXI et ses proches vassaux ont travaillé, plusieurs semaines durant, à faire courir la rumeur selon laquelle un déplacement de lingots d'or se tiendrait vers le Domaine de Sa Majesté... avant de refermer le piège sur les convoiteurs. Les brigands ont ici été trahit par l'appât du gain qui dérègle la raison, aveugle les meilleurs et cause la perte de milliers. Nous ne pouvons toutefois pas leur dénier un certain audace digne de respect, allant jusqu'à causer l'admiration parmi l'infanterie et les chevaliers ducaux.

Se servant de l'épisode comme d'un prétexte, un éminent membre du mouvement Legitimister (favorable à un État fort et centraliste) a appelé à concentrer la Réserve d'or entre les mains de la Reine, seule véritable serviteur de l'État d'après lui. Poursuivant sur sa lancée, il prêcha aussi la soumission des grands vassaux à la Couronne, ainsi que celle des évêques. Néanmoins, nos enquêtes montrent que le courant de pensée légitimiste ne dispose pas de la base nécessaire afin d'espérer imposer sa doctrine au plus grand nombre. Le noyau dur avait, avec enthousiasme, accueillit la centralisation monarchique opérée au Caskar par la Grande Duchesse Alexandra, espérant profiter de la tendance afin de secouer le système thorvalois, à la fois féodal et ultra-décentralisé. Las, la contagion ne prit guère. Peut être aussi parce qu'au delà de la royauté, les Thorvalois n'aspirent pas vraiment à se voir dicter des politiques par la capitale.

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Mar Sep 05, 2017 6:39 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Polémique autour du patrimoine « national »
15 janvier 2034

Image
L'objet du crime : une tapisserie murale.

Le mont-de-piété situé à Sankt-Thøger a annoncé la vente à un collectionneur anonyme d'une tapisserie thorvaloise du XIVe siècle. De nature religieuse, l’œuvre est une représentation de la Communion du Christ la veille de la Passion. Confectionnée avec de la laine, de la soie et des fils d'or, elle jouit d'une dimension notable : 10,73 par 11,14 fod. Elle était propriété du clan royal depuis le XVIe siècle avant que Sa Majesté ne décide récemment de la mettre en gage afin d'obtenir les fonds nécessaires à l'édification de la Chapelle de Saint Longinus. L'annonce ne fit guère de vagues jusqu'à ce que le courant légitimiste ne mette son grain de sel dans l'histoire. Les partisans d'une monarchie absolue sont, depuis, vent debout contre l'acte « inique » du mont-de-piété et critiquent aussi Sa Majesté qu'ils accusent d'avoir agit de manière irréfléchie, de s'être laissée emporter par la ferveur religieuse et d'avoir dilapider le patrimoine thorvalois. Le Grand Chambellan a tenu à réagir à la polémique, expliquant que « les membres du clan royal avaient tous approuvé l’aliénation du bien avant sa mise en gage. La Reine n'a donc pas agit de manière cavalière. »

Les Legitimister ont droit d'avoir une opinion et de l'exprimer. Ils peuvent également publier et défendre ce que bon leur semble, rien n'est pire que la censure. Adhérer à une idéologie n'est pas mauvais en soi, c'est même digne. Toutefois, un idéaliste doit toujours veiller à confronter et éprouver ses idées avec le réel, au risque d'aller de concept à concept et de ne plus avoir aucune prise avec la réalité. C'est selon nous ce qui arrive aux Legitimister, en plus d'une vision biaisée de la société. L’œuvre vendue, nous citons, « à prix d'or » par les Thøgerois et « gâchée par Marie III » n'est justement PAS le témoignage d'un passé révolu ou d'une époque terminée. Elle est encore moins le souvenir de connaissances et d'un talent disparus. Elle est une très belle tapisserie... parmi d'autres. Le savoir-faire ne s'est pas arrêté, ni volatilisé. Au contraire, ce dernier se poursuit siècle après siècle, génération après génération, y compris aujourd'hui. De beaux objets d'orfèvreries, des meubles raffinés, des tapisseries et d'autres objets artisanaux d'art continuent d'être confectionnés chaque jour au sein de nos provinces. Des tapisseries, les artisans thorvalois en tissent et en tisseront des plus magnifiques encore. Se formaliser pour la fuite d'un bien précieux est donc hors de propos, mais est pas moins ubuesque que de vouloir l'enfermer dans un musée. La réaction des Legitimister est celle de conservateurs sans consistance.

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Ven Sep 08, 2017 1:56 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Pêche : très loin des premiers mondiaux.
23 janvier 2034

Image


La pêche thorvaloise se porte assez bien toutefois ses résultats sont très en deçà des grandes nations halieutiques. Le rapport concocté par Valborg, antre des pêcheurs du royaume, montre que la production s'est en 2033 élevée à 676 260 000 pund, soit 338 130 tonnes métriques. A titre de comparaison, la production est quinze fois inférieure à celle du Montalvo et trois fois à celle de Siracuzzia. La différence se joue sur les rendements supérieurs de leurs petites flottes, sur des saisons de pêche plus étendues (en moyenne deux cent cinquante jours contre cent quatre-vingt ici) et sur la présence de chalutiers moyens et de navires-usines, introuvables sur nos côtes. Notre flotte de pêche est composée de quatre mille sept-cent cinquante navires qui se répartissent entre les bateaux à voile carrée, les petits fileyeurs et les petits chalutiers. La taille des plus grands n'excède pas cinquante-deux fod (16 mètres de long). L'impact environnemental va de négligeable pour les embarcations traditionnelles à faible pour les relativement plus modernes. La pêche est vivrière ou artisanale, c'est-à dire faite de prises diversifiées associées à des tonnages limités.

Les espèces les plus pêchées par les paysans de la mer sont le hareng, la morue, les crustacés, le saumon et la morue polaire (Skrei). La consommation annuelle par habitant s'élèverait à quatre-vingt deux pund, soit quarante-et-un kilos, avec néanmoins des disparités importantes entre l'intérieur des terres et les littoraux. Le poisson le plus consommé reste le hareng, suivit par la morue. Contrairement au cliché, le saumon n'a que peu de place dans les écuelles à cause de son prix, au même titre que le Skrei. La valeur de ces poissons est d'ailleurs tellement élevée que les pêcheurs assujettis s'en servent pour payer impôts et taxes. Dans le domaine royal, c'est par exemple trois Skrei par embarcation pour Sa Majesté. Bien que dans l'ombre de l'agriculture, la pêche demeure un secteur d'importance et participe à la balance commerciale positive du royaume. Cette année, il y eu environ cent cinquante mille tonnes de poissons disponibles à l'exportation.

Note : le bilan dressé par les gens de Valborg est incomplet car il ne prend pas en compte les poissons (saumons, truites, brochets, brèmes...) pris au sein des étangs, rivières et lacs dont la proportion est difficilement définissable. Le même constat se pose aussi pour le nombre de bateaux, si on y incluait les barques de l'intérieur.

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Ven Sep 29, 2017 4:09 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Image


Håber radio (AM) 10h35 - 29/03/2034

« Sa Majesté s'est fendue d'un nouvel Édit. Le texte instaure plusieurs mesures afin d'améliorer les conditions au sein des prisons du Domaine Royal. Les prisonniers auront désormais droit à la visite d'un médecin, à un cuvier d'eau chaude pour se laver, et au privilège de purger le restant de leur peine sans rongeurs. Comme à l'accoutumée, la Reine espère ensuite que les Grands Seigneurs suivront son exemple. C'est, sans conteste, le seul moyen probable de passer une réforme. A l'heure qu'il est, l'Édit est annoncé à la Criée ou transmis par messager dans les diverses provinces du royaume. Pourtant, des voix s'élèvent déjà pour dénoncer l'action royale, prétextant qu'il est inutile de s'inquiéter du sort d'êtres inférieurs aux bêtes. D'autres craignent que l'amélioration des conditions de détention annonce, à long terme, une utilisation plus importante de la prison fermée, à l'image des pays sécuritaires, répressifs ou autoritaires. Si la christianisation permit incontestablement d'adoucir certaines de nos mœurs (car toutes n'étaient pas mauvaises au temps du paganisme), il semblerait qu'elle n'ai pas suffisamment agit chez d'aucuns, qui semblent avoir oublié ce que Charité signifiait. Ils en auraient une vision complètement biaisée, que ça ne nous étonnerait pas. L'Édit aurait été salué dans n'importe quel pays du monde. Au Thorval, avec les cohortes d'imbéciles, on préfère râler. Bientôt, ça sera quoi ? Une pétition pour restaurer l'Aigle de sang, disparu depuis 1500 ans ? »

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Ven Sep 29, 2017 8:57 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Carte : vicissitude d'un royaume féodal.
29 mars 2034

Nous préférons dire « royaume » que « monarchie » car elle est par définition antinomique à « féodal ». Marie est sans doute une reine, mais pas un monarque, aussi bien théoriquement que dans les faits (ce qui importe le plus).

Image

Les contrées en jaune clair sont celles où l'autorité royale est forte et directe. En jaune pâle, ce sont les régions où le pouvoir de Marie devient indirect et plus limité, principalement à cause de seigneurs locaux.
Les contrées en vert désignent les pays où le pouvoir royal est très affaiblit (fiefs des oncles et des autres branches du clan royal, situés à l'ouest) voir quasi-nul (autres grands seigneurs, partout ailleurs).

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Ven Oct 06, 2017 3:52 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Den hakke



Tiens, une nouvelle organisation internationale !
25 avril 2034

Image
Voici Aslaug, skjaldmö thorvaloise
et cheffe du clan Agmunding.
Sunniva lui ressemble certainement.

Encore une autre ! Le monde connait ces derniers mois une véritable inflation d'organisations internationales. La dernière née est l'Alliance Défensive Intercontinentale dont l'objet est la défense mutuelle de ses membres. Ignorant de la géopolitique, nous ne pouvons disserter sur le pourquoi du comment et savons seulement qu'une Skjaldmö du nom de Sunniva en a pris le commandement. Elle est une puissante cheftaine Vonalyenne dont le clan s'étend sur d'immenses terres de chasse et d'élevage. Récemment, la matriarche s'est faite remarquée à un tournoi de Glima où elle a, hélas, été défaite par une amazone des terres du Sud.

Le Thorval ne pourra pas conclure d'entente avec la redoutable Vonalyenne. Il est un royaume féodal dont 80% des troupes répond à d'autres seigneurs qu'à Sa Majesté. Afin de respecter les règles du pacte, la reine devra se découvrir en cédant la moitié de ses hommes. Dans un contexte féodal et clanique, un geste pareil serait aussi bien irresponsable qu'imprudent. L'autre possibilité, si le coté militaire pose trop de problèmes, est de financer les efforts de l'Alliance à hauteur de 1% du PIB. Un pourcent ?! Ça en fait des tonneaux de grains, des poules, des vaches, des chevaux, des paniers d’œufs... à expédier chaque année vers les instances de l'ADI !

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Jeu Oct 12, 2017 4:04 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Le terrorisme, vu sous un autre angle...
6 mai 2034

L'avis de nos dessinateurs :

Image

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Sam Oct 14, 2017 2:18 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Essai : pour la nation, contre l'État-nation.
11 mai 2034

Commençons par le Thorval. Comme chacun sait, le royaume est l'une des rares contrées occidentales à ne pas avoir pris le virage de l'État-nation au sortir du XVIIIe siècle. Certains intellectuels le déplorèrent, y voyant la cause de « l'extrême retard » et de « l'inadaptation » du Thorval au monde moderne, Saint-Graal à atteindre ou totem à vénérer pour tout épicurien qui se respecte (ce que nous ne sommes pas). La raison, toutefois, nous pousse à ne pas suivre ces tristes sires, à la pensée aussi aride que le désert Algarbien. Nous proclamons haut et fort que l’évitement de l'État-nation fut une bénédiction, un mal pour un bien ! La faiblesse est préférable à la puissance dégénérative. Aujourd'hui, le Thorval n'a peut-être pas le PIB le plus élevé, la plus grande influence diplomatique ou les plus puissantes armées au monde mais il peut se vanter de ses provinces, riches de leurs cultures, de leurs identités et de leurs traditions. Les diversités culturelles attachées au terroir et à la géographie donnent un caractère unique à chacun de nos pays traditionnels et de nos provinces. Aucune de nos contrées n'est identique à une autre, chacune possède ses caractères propres. Et cela n'a été possible qu'en l'absence d'un État-nation, lequel mène, d'après les connaissances empiriques, des politiques barbares d'uniformisation via un « moule national » qui siphonne les diversités culturelles au profit d'une unité largement fantasmée et d'une « Nation » abstraite, appauvrit, fade, aigre, que seule l'idéologie maintient encore en vie.

La situation du Thorval n'est, malgré ses qualités culturelles, pas idyllique. Les libertés laissées aux provinces, aux pays, aux villes et aux villages forment un canevas de juridictions absolument bordélique, emplit de privilèges (=Droits, chaque thorvalois est couvert par trois ou quatre privilèges, minimum) contradictoires d'une paroisse à l'autre, formant une véritable anarchie politique qui empêche tout sentiment de cohésion, toute cohérence politique pourtant nécessaire à la plus humble des ambitions internationales. Politiquement, le royaume doit se structurer un minimum, créer son propre modèle fédéral, et nous appelons l'Université à se mettre au diapason de ce grand dessein.

L'État-nation est sans doute la plus remarquable abomination politique que l'homme ait jamais imaginé. L'État est une structure d’ordre, quand la nation est une réalité vivante, instable et diverse en elle même. Confondre les deux revient à permettre au premier d’exercer sa tyrannie (celle d'une minorité agissante) sur un corps naturel, la nation, beau dans son essence car réel, divers et spontané. Un ensemble de qualité que l'artificiel État-nation n'a pas et n'aura jamais car il aura été construit de force, par l'arbitraire d'un pouvoir prétendant agir au nom de tous, alors qu'il n'agit que pour sa fantasmagorie. Ainsi, les premiers fossoyeurs de la nation ne sont autres que les nationalistes.

Rigmaar Folkesen Leifing

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Lun Oct 16, 2017 5:44 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Image


Håber radio (AM) 11h11 - 20/05/2034

« Bienvenue au Comptoir des Études Interdites (HRP: pas en français dans le texte), lieu où nous en apprenons davantage sur les rouages du monde et les secrets les mieux gardés. Nous parlons de tout et savons reconnaître la vraie opposition, de celle uniquement feinte afin de donner une illusion de liberté. Au sommaire :

1- Le Roi Niels XVIII (1999-2031) a-t-il eu une relation avec la sorcière du bois de Gammelund ? Qui est la vraie mère de Marie III ?
2- Saut dans l'archéologie alternative, porteuse d'informations stupéfiantes sur une race oubliée de Géants.
3- Que signifie « Simpo »monde pour les Chefs d'État initiés ?

[...]
»

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Presse et actualité
Message Publié : Jeu Oct 19, 2017 12:59 pm 
En ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Oct 25, 2005 9:00 am
Message(s) : 7626
Localisation : Jensgård, Thorval
Aften



Marie donne son royaume à Marie.
26 mai 2034

Image


Au cours d'un communiqué du mois de mai, Sa Majesté annonça son vœux de céder la suzeraineté du royaume à la très sainte Vierge Marie, allant jusqu'à organiser le couronnement de Notre-Dame des Grâces en le sanctuaire marial de Bjørnbjerg, le 8 décembre prochain. Nous, les Thorvalois, sommes des gens rustres ; un vulgaire morceau de papier ne saurait nous contenter, nous avons besoin d'actes concrets plein de symboles qui marquent l'esprit et éveillent l'imaginaire. Tout à chacun aurait pu croire, et cru sans doute, que la proclamation de Notre-Dame Reine de Thorval serait une décision purement théorique dont l'incidence pratique ne serait que cérémoniel ou accessoire, tel un glaive que l'on dépose sur une cheminée. D'ailleurs, l'Agence Monde Presse ne manqua pas de sarcasmes païens en écrivant que la nouvelle reine « n'avait pas commenté », pas plus que la Papauté. Toutefois, au grand dam des sceptiques, le geste de Marie III semble sérieux et mûrement réfléchit. Selon nos sources, en le jour de l'Immaculée Conception, Marie déposera la couronne sur le chef de Marie et, par ce geste, cédera l'attribut principal des rois : la suzeraineté. Dès lors, elle ne serait plus que Princesse ou Avouée de Notre-Dame (ce ne serait pas encore décidé). En droit féodal, l'avoué est, d'après le dictionnaire, la personne chargée de la protection et de la représentation juridique d'une institution ecclésiastique, pour les affaires séculières de la vie quotidienne. Un serviteur, un vulgaire prévôt, rien de plus ! Descendant du premier rang social, Marie III ne porterait plus de couronne, symbole de suzeraineté, mais conserverait les autres insignes nécessaires à sa nouvelle, plus humble, charge : le manteau royal symbole du protecteur et du justicier, l'orbe symbolisant la soumission à Dieu et la préséance du Christ sur les affaires humaines, l'épée, le gonfanon et les éperons symboles guerriers et chevaleresques, et le sceptre qui figure le pouvoir de commandement. Animés d'une profonde piété mariale, les peuples du royaume ont dans l'ensemble accueillit très favorablement la nouvelle. Néanmoins, nous avons des doutes sur la pérennité à long terme du « trône dépouillé de sa couronne » : survivra-t-il au règne de Marie III ? Après tout, le titre de roi ou de reine est toujours tentant, y compris lorsque l'autorité réelle ne s'y trouve pas (dû au système féodalo-clanique). Jusqu'alors, le suzerain était au sommet de la hiérarchie mais n'était ni son propre maitre, ni au dessus de tout (Dieu l'était). Désormais, le roi ou la reine n'a plus de préséance suprême, il sera deuxième au mieux.

_________________
« Si j'avais fait pour Dieu tout ce que j'ai fait pour le roi, je serais sauvé dix fois. » Colbert


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 106 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO