SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mer Jan 24, 2018 11:21 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : Jeu Déc 29, 2016 6:25 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 14, 2008 5:30 pm
Message(s) : 5682
Localisation : Corea (V1), Tehran (V2), Rostovie (V3), Karmalistan (V4), Rovostranie (V5)
INFORMATIONS SUR LA GUERRE CIVILE AU KORMALESTAN

Image
Drapeau national aux couleurs foncées noir-rouge-vert du Karmalistan (emblème historique repris par les républicains)


Le Karmalistan est un pays montagneux, essentiellement enclavé (continental), multiethnique (85 millions d'habitants, quatre grandes ethnies), majoritairement musulman, aux fractures politiques profondes pour un peuple extrêmement pauvre. Les trois quarts de la richesse du pays sont en effet concentrés à Karagol -la capitale-, et plus encore sur le littoral, la région qu'on appelle le "Dar", qui signifie la "porte" en farsi oriental (appelée ainsi pour son ouverture sur le monde), laquelle concentre à elle seule plus de la moitié du revenu national.
Les divisons sont aussi nombreuses et profondes : ville et campagne, modernité et traditionalisme, laïcité et loi religieuse, clivages auxquels s'ajoutent une véritable fissure topographique, géo-économique et socio-politique, entre deux ensembles bien distincts :
_ ledit "Dar" (signifiant "la porte"), soit l'unique littoral au Sud, seule ouverture dont bénéficie le pays vers les mers (via le grand estuaire du fleuve Daria, séparant les continents Janubia et Markaz), une vallée étroite mais fertile, aux cités commerçantes et pacifiques. Les commerçants -petits et grands- s'enrichissent, les gratte-ciels poussent comme des champignons dans un environnement "idéal" : l'ordre libéral-sécuritaire permet de concilier conservatisme et liberté économique.
_ le "Nod" (signifiant "l'errance"), soit l'intérieur des terres au Nord, vaste zone montagneuse au relief très accidenté, en proie à la sécheresse ou au froid glacial selon l'altitude, mais aussi à la misère et à la guerre. La nouvelle politique réformatrice libérale du gouvernement exacerbe les tensions inter-ethniques, inter-religieuses et inter-factions, qui sont désormais telles que le Shakhan (roi) s'apprête à quitter son palais officiel à Karagol pour rejoindre Daharpur, plus prospère et plus sûre. De là-bas, il espère mobiliser ses forces de sécurité loyalistes pour restaurer l'ordre dans tout le pays.Selon la légende abrahamique, c'est ici qu'ont migré Caïn et les premiers hommes après avoir été chassé du Jardin d'Eden à la suite du meurtre d'Abel. On la considère comme le berceau des civilisations orientales.

Monarchie héréditaire religieuse dirigée par un Shakhan (roi) et un parlement (Majlis-e Kormalistan) qui applique une doctrine islamiste sunnite à la fois très conservatrice et modérée, le Karmalistan est, sur papier, en état de guerre civile. En effet, actuellement trois grandes rébellions déchirent le pays : deux sont laïques-républicaines, une est fondamentaliste-religieuse.
_ La première, la plus ancienne, est une formation militaire autonome dirigée par un seigneur de guerre, Djouma Khodjiyev. Officiellement, elle revendique l'établissement d'une république, mais est surtout connu pour gérer les plantations de pavot et leur raffinage en opium puis en héroïne dans le massif du Tshygysh Khrebet au Centre-Est. Paradoxalement à la fois bien armée mais peu dangereuse (intérêts objectivement convergents), cette milice est laissée relativement tranquille par le gouvernement actuel qui tolère ses activités au nom d'un narco-commerce mutuellement profitable.
_ La deuxième insurrection est une vieille alliance de milices populaires communistes et de brigades Sires (défense des intérêts ethniques mongols), laquelle occupe plusieurs zones au Nord-Est. Récemment, elle a recouvré un nouvel élan militaire grâce à la prise du haut-plateau de Kyzyl (elle s'est emparée de Kyzyl-Adyr en automne 2031), mais le Shakhan a décidé d'y mettre un terme après avoir écrasé des émeutes laïques, républicaines et communistes dans la capitale, Karagol.
_ La troisième est récente : fondée par un mollah sunnite -Ali Mohammed Ibn al-Khattab- il y a 2 ans, et cela en réaction à la "mollesse" du gouvernement vis à vis des minorités religieuses, des "laïcards" et des communistes, cette formation islamiste radicale armée cherche à établir un Émirat intégralement et littéralement fondé sur la Sharia. "L’Émirat" ne contrôle actuellement que trois zones isolées : l'extrême-Nord-Ouest et quelques autres localités rurales dans les montagnes du Sud. Sa récente implantation à proximité de l'Ashurdabad inquiète le Shakhanat.
Exceptée en ce qui concerne le statut de la femme -considérée comme inférieure en dignité à l'homme-, laquelle est férocement soumise à son père, son frère ou à son mari, l'islam n'est pas appliqué de manière intégralement littéral par le Shakhanat (royaume). En effet, la justice du pays, bien qu'islamique et formellement fondée sur la Sharia, interprète avec assez de souplesse -via le Conseil des mollahs, Shura-e Mulloi- les lois du Coran pour toutes les autres questions de société, avec le soulagement des minorités religieuses.

Malgré ces insurrections armées, et un climat politique particulièrement tendu en ville (luttes sociales, revendications républicaines...), la situation dans le reste du pays, les grandes villes et villages alentours, demeure relativement paisible. La croissance économique se porterait même très bien sans le lourd poids du militarisme. A l'heure actuelle, le Shakhan croise les doigts pour que le conflit en Ashurdabad ne vienne pas alimenter/nourrir ses propres insurrections intérieures.

________________________________________________________________________________

===> Situation géopolitique au Karmalistan en décembre 2031 <===
Vert clair : contrôle gouvernemental (Shakhanat : le roi -Shakhan-, le parlement -Majlis- et le conseil des mollahs -Shura-e Mulloi-)
Vert foncé : contrôle de l’Émirat Islamique (islamistes fondamentalistes qui ont prêté allégeance à Ali Mohammed Ibn al-Khattab)
Jaune : contrôle des "républicains" du seigneur de guerre Djouma Khodjiyev -alliés objectifs du gouvernement-
Rouge : contrôle des communistes (PRDK - Parti Révolutionnaire Démocratique du Karmalistan)
Bleu ciel : contrôle des Sirs (intérêts altaïques-mongols) -alliés objectifs des communistes-

_________________
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Nov 12, 2017 11:21 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 14, 2008 5:30 pm
Message(s) : 5682
Localisation : Corea (V1), Tehran (V2), Rostovie (V3), Karmalistan (V4), Rovostranie (V5)
Image

===> Situation géopolitique au Karmalistan en mars 2034 <===

Citer :
LÉGENDE

Vert clair : contrôle gouvernemental (Shakhanat : le roi -Shakhan-, le parlement -Majlis- et le conseil des mollahs -Shura-e Mulloi-)
Vert foncé : contrôle de l’Émirat Islamique (islamistes fondamentalistes qui ont prêté allégeance à Ali Mohammed Ibn al-Khattab)
Jaune : contrôle des "républicains" du seigneur de guerre Djouma Khodjiyev -alliés objectifs du gouvernement-
Rouge : contrôle des communistes (PRDK - Parti Révolutionnaire Démocratique du Karmalistan)
Bleu ciel : contrôle des Sirs (intérêts altaïques-mongols) -alliés objectifs des communistes-

Trait dédoublé noir : Mur de séparation Dahar (Sud) - Transkormalie (Nord : Chaîne du Kormal, Arkadyriane, Ala-Tau, Altaï)


Remarques :
_ très peu d'évolution concrète sur le terrain
_ renforcement du Syirkhanat dans ses bastions du Nord-Est
_ reprise de Kormalnagar par les forces du Shakhanat à la fin de l'hiver 2034 (défaite tactique de l'Amarat-e Islamiye Kormalestan)
_ accentuation du clivage sécuritaire entre le Dahar au Sud (sûr et prospère) et la Transkormalie au Nord (toujours fermement tenue par le gouvernement, mais extrêmement pauvre, encore instable et dangereuse)

_________________
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Déc 19, 2017 5:51 am 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Mai 14, 2008 5:30 pm
Message(s) : 5682
Localisation : Corea (V1), Tehran (V2), Rostovie (V3), Karmalistan (V4), Rovostranie (V5)
Image

===> Situation géopolitique et aires de projection/influence des principales factions au Karmalistan en novembre 2034 <===

Citer :
NOUVELLE LÉGENDE

Zones délimitées de noir : zones approximatives contrôlées directement par les différentes factions armées
Flèches noires : projection militaire future potentielle et/ou influence populaire plus ou moins directe de chaque faction

Remarque 1 : l'aire de projection du GDI (faction armée du Dahar), est généralisée à tout le pays grâce à son aviation moderne, mais aussi à sa légalité (partisans jusqu'aux proches du gouvernement de Karagol).
Remarque 2 : le Jumuhriyat (faction "narco-républicaine" indiquée en jaune), conformément aux faits, est laissée dans l'aire de contrôle direct ou allié du régime de Karagol (dirigé conjointement par le KhAD et l’Émir).
Remarque 3 : l'influence du Nod est trop obscure, diffuse et balbutiante pour être indiquée. Factuellement, elle demeure négligeable.


Citer :
LÉGENDE

Vert clair : contrôle gouvernemental (pouvoir de Karagol, conjointement Émir Barakzaï et KhAD)
Vert foncé : contrôle de l’Amarat -Émirat Islamique- (islamistes fondamentalistes qui ont prêté allégeance à Ali Mohammed Ibn al-Khattab)
Jaune : contrôle des "républicains" du seigneur de guerre Djouma Khodjiyev (alliés objectifs du gouvernement)
Rouge : contrôle des communistes (PRDK-ML - Parti Révolutionnaire Démocratique du Karmalistan, Marxiste-Léniniste + Nod seulement à Turgaï),
Bleu ciel : contrôle des Syirs (intérêts altaïques-mongols) (proches et alliés des communistes)

Trait dédoublé noir : Mur de séparation Dahar (Sud) - Transkormalie (Nord : Chaîne du Kormal, Arkadyriane, Ala-Tau, Altaï)


Remarques :
_ très peu d'évolution concrète sur le terrain (aucune ville n'a changé de camp)
_ augmentation drastique des inégalités socio-économiques Dahar - Transkormalie (la croissance karmale profitera surtout à la première)

_________________
Victor Hugo : « C’est de l’enfer des pauvres qu’est fait le paradis des riches ».
Balzac : « Derrière chaque grande fortune, se cache un crime ».


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO