SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Ven Jan 19, 2018 1:30 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : Sam Fév 04, 2017 12:04 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Image


PRT Kodomo - Radio - Télévision - Presse
Avec vous, partout, toujours!


La PRT Kodomo est l'entreprise regroupant l'ensemble des médias publics aiglantins, terre-neuvois et sitoliens. Ces médias sont libres et financés par les états via les impôts, ils sont donc distribués gratuitement. Leurs rédacteurs ont l'obligation de rester neutre et les informations doivent être vérifiés et confrontés aux sources officielles. Si les médias publics ne peuvent pas prendre positions, il ne faut pas sous-estimer leur poids dans la balance. Le financement de PRT Kodomo ne peut être diminué que par votations populaires, une manière d'assurer une indépendance sur le plan financier. Ce même financement est à l'heure actuelle élevé et permet aux journalistes et autres employés d'utiliser du matériel moderne et de déployer plus souvent de gros moyens lors d'enquêtes en comparaison de leurs homologues privés. Les forces de l’ordre et les enquêteurs comptent beaucoup sur l'assistance des journalistes publics et privés capables d'obtenir des preuves qui leurs sont inaccessibles.

Médias en Sitolie:
  • [TV] - SF1 (Informations, météo, divertissements, documentaires)
  • [TV] - SF2 (Informations, météo, divertissements, documentaires)
  • [TV] - Wissen3 (documentaires)
  • [FM] - Sitolie eins (Informations, musiques, divertissements)
  • [Presse] - SenaraiBaru (Informations, économie)

Médias en Aiglantine
  • [TV] - TA1 (Informations, météo, divertissements, documentaires)
  • [TV] - TA2 (Informations, météo, divertissements, documentaires)
  • [TV] - TA3 (Informations, météo, divertissements, documentaires)
  • [FM] - La Première (Informations, musiques, divertissements)
  • [FM] - Adler2 (Informations, musiques, divertissements)
  • [FM] - Krystal3 (Informations, musiques, divertissements)
  • [Presse] - Die Morgen (Informations, économie)
  • [Presse] - Das Spiel (Sport)

Médias en Terre-Neuve:
  • [TV] - TN1 (Informations, météo, divertissements, documentaires)
  • [TV] - Antenne2 (Informations, météo, divertissements, documentaires)
  • [TV] - TN3 (Informations, météo, divertissements, documentaires)
  • [FM] - RTN1 (Informations, musiques, divertissements)
  • [Presse] - MinGGuan (Informations, économie, sport)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Fév 15, 2017 10:00 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Édité en Terre-Neuvois et en français
Édition du 15 mai 2032
Image

Image
Kaleo Serigala, Ministre des Affaires International Terre-Neuvois et Kodomo s'est exprimé lors d'un communiqué public
au Palais colonial, mairie Nouvelle-Cartinoise et siège présidentiel Terre-Neuvois.


International: Les affaires reprennent!

C'est avec sérieux et entrain que le Ministre des affaires internationales du Kodomo Kaleo Serigala est revenu hier soir sur la missive diplomatique Caskar reçut jeudi dernier, première venu du vieux continent depuis longtemps. Le chef de la diplomatie Terre-Neuvoise et Kodomo s'est entretenu longuement avec le Président Ardhi Kemenangan au Palais colonial et a annoncé que ces premiers contacts avec le Caskar ne se limiteraient pas seulement à un échange épistolaire, une rencontre entre délégation est prévu ces prochains jours a-t-il ajouté sans donner plus de détail. "Nous nous devons d'être transparent envers les Kodomos, nous le seront en temps et en heure comme convenu. Une rencontre diplomatique ne s'improvise pas, nos agendas sont serrés et je ne souhaites pas donner d'information erronés." avait-il déclaré.
Kaleo Serigala a fait part de ses attentes "nombreuses mais réalistes" en matière de relations bilatérales et de commerce, affirmant "ne (souhaiter) que le meilleur dans ce nouveau chapitre". Il s'est également déclaré confiant, motivé et fier de pouvoir porter les couleurs du Kodomo sur la Scène internationale. Ce même Kodomo qui, aujourd'hui, observe son représentant dans ce que beaucoup nomment déjà "le baptême du feu" pour la diplomatie Kodomo.

Quelle place pour le Kodomo dans le monde?


L'actualité apporte son lot de question, et en voici une laissé longtemps en suspend: A quelle place peut prétendre l'Union du Kodomo dans le monde? Si l'on exclu le statut d'Union, le Kodomo peut se revendiquer comme l'une des nations les plus peuplés du monde. Mais ce poids démographique à un coût: Les Kodomos auront sans doute plus de mal à avouer leur place dans le grand classement des revenus par habitant. Si certes le PIB cumulé de l'Aiglantine, la Terre-Neuve et la Sitolie permet à l'Union de se hisser sur le podium des vingts nations les plus riches du monde (avec 50 milliard de PIB), les Kodomos tombent en queue de classement avec un revenu moyens par habitant de près de 515 quand les revenus des Lianwadais atteignent eux 61 000.
Mais est-ce pour autant un désavantage? Il est indéniable que les importations Komodo sont limité aux ressources primaires tel que les métaux nobles, responsable des prix élevés des produits manufacturés tels que les appareils électroniques ou les véhicules. A l'inverse, les Kodomo pourraient jouir de leur force de production et de leur grande compétitivité auprès des nations libérales ou tout du moins de la qualité de leur produit.
Toutefois, le salut de l'Union pourrait résider dans le tourisme, en effet, le Kodomo a le privilège de jouir de paysages et de climats très variés, ainsi que d'une culture très riche avec ses traditions et coutumes, son passé colonial, son immense éventail de spécialités culinaires et, bien sûr, ses prix bien en deçà de l'abordable. A l'heure où Terre-Neuve, Sitolie et Aiglantine jouissent grâce aux relations bilatérales d'un bassin touristique de 97 millions de voyageurs potentiel, et à l'heure où les mains semblent se tendre, il est désormais possible et réaliste d'envisager d'attirer la clientèle étrangère sur nos terres. Mais pour cela, il faudra travailler dur, très dur.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Fév 17, 2017 12:57 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Édité en sitolien et en allemand
Paru le 19 Mai 2032


Image

Image
La compagnie des services de transport publics de Pelabuhan-Zornedig a essuyé une journée difficile hier.


FAITS DIVERS

    Deux accidents ont impliqué des bus de la PZÖV (Pelabuhan-Zornedig Öffentliche Verkehrsmittel), compagnie des transports Pelabuhan, au même endroit et quasi-simultanément. Vers 18h un bus de la ligne 6 a happé une piétonne âgée de 48 ans au détour d'un carrefour dans le centre-ville. Heureusement légèrement blessés, la victime a été prise en charge par le chauffeur du bus en attendant l'ambulance. Comble de malchance, alors que celle-ci venait de pénétrer dans le carrefour, un bus de la ligne 21 l'a percuté latéralement à l'arrière l'envoyant au tapis. L'ambulance s'est couché sur le côté et à glissé avant de percuter le premier bus accidenté. Il a fallu faire appel à trois autres ambulances pour prendre en charge la première victimes et les deux ambulanciers victimes de contusions et de coupures légères. Le chauffeur et les passagers du deuxième bus n'ont eux pas été blessés.

    La PZÖV ne s'explique pas le fiasco, ni la centrale du Grand Hôpital Public qui a aiguillé l'ambulance sur le lieu de l'accident. La police à procédé à des contrôles auprès des deux conducteurs impliqués, celui du bus et de l'ambulance, qui se sont révélés négatifs à l'alcool et à la drogue. Les autorités ont tenté de retracer le chemin des évènements afin de déterminer si l'un des protagonistes avait fauté. L'ambulancier assure s'être engagé dans le carrefour sirènes hurlantes et à vitesse "raisonnable" puisqu'arrivant sur les lieux de l'accident. De son côté, le chauffeur du bus dit avoir respecté toutes les signalétiques du carrefour et n'a vu l'ambulance qu'au dernier moment après être surgit "de nul part", précisant que les sirènes étaient éteintes. Les témoins ont attestés avoir vu le bus de la PZÖV respecter les feux de signalisation avant un démarrage rapide et l'ambulance s'engager au rouge dans l'avenue perpendiculaire. Les passagers du bus impliqués ont également confirmé la version du chauffeur en affirmant n'avoir pas entendu la moindre sirène (avant de la percuter), mais des témoins présent dans les rues ont eux, affirmé l'inverse. La police a finalement tranché pour un malheureux concours de circonstance. "Les bus sont très bien isolés contre le bruit extérieur et les sirènes des ambulances ne sont pas forcément assez puissante pour être entendu. Ce n'est pas la première fois que cela arrive" ont commenté sur place les agents municipaux.

    Pour l'heure, l'accident ayant impliqué deux organismes gérés par la municipalité Pelabuhan, c'est l'assurance de la ville qui prendra en charge les coûts liés aux soins et aux dégâts provoqués. L'ambulance est totalement détruite. Coût de l'intervention: 70 000 Bōrus.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Fév 17, 2017 9:26 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Image
Reportage!

Image

[Aurélie Lambert, voix off, en allemand]

[...] Nouvelle technologie, nouvelle problématique. Le modélisme fait partie du paysage des inconditionnels kodomo depuis plus de quarante-cinq ans, pourtant les drones ne sont sortis de leur usage plaisancier que depuis une dizaine d'année seulement. Les drones à vocation commerciale ont connu un essor considérable dans la plupart des pays du simpomonde, à des échelles plus ou moins grande. Au Kodomo, cet essor commercialement n'a eu lieu qu'en proportion minime, se contentant d'investir des milieux techniques et précis tel que l’ingénierie, la photographie, la cinématographie ou encore les services de secours tels que les pompiers et la police.
Toutefois, ces nouvelles machines volantes n'ont mit que peu de temps avant d'être détourné au profit d'organisations criminelles ou à des fin douteuses. Le modélisme plaisancier étant soumit aux mêmes règles de vol que l'aviation civil et militaire, ces appareils pénètrent dans des espaces aériens normalement protégés par le Code de l'Aviation Civil du Kodomo, ce qui constitue une violation de la loi. Et les exemples d'accidents sont nombreux: Passants blessés dans les zones très fréquentés, accident de la route, vitre d'appartement et de maison brisés. Mais ce que redoute le plus les autorités, ce sont les usages de ces appareils à proximité des aéroports ou pire, à des vocations criminelles ou de règlement de compte.

Si la loi protège les citoyens en encadrant les activités, elle ne protège pas des contrevenants. Il est alors nécessaire d'avoir les moyens d'actions adéquats pour intercepter ces machines. Partout dans le Kodomo, lorsque des drones suspect survolent des zones non autorisations, les déloger du ciel s'avère être un vrai casse-tête. La police emploient plusieurs techniques pour les intercepter en fonction du terrain, ainsi dans les régions peu peuplés de Terre-Neuve et de Sitolie ainsi que dans les aéroports internationaux de l'Union, les appareils suspects sont abattu par balle à coup de fusil de précision. Dans les régions plus densément peuplés, une telle méthode ne pourrait être envisagé à cause de la hauteur des immeubles et la fréquentation des rues. En Sitolie les forces de l'ordre emploient généralement des brouilleurs d'ondes lorsque cela est nécessaire et surtout lorsqu'elle le peuvent. Car le problème est le suivant: Tout objets finit toujours par redescendre et les autorités doivent veiller à ce que les appareils fautifs ne blessent personnes dans leur chute.

La police de Balthazard a trouvé une ingénieuse idée pour contrer les appareils non autorisés et dangereux pour les piétons et les automobilistes en faisant appel à des aigles. Les aigles aiglantin, symbole du pays et connus pour leur plumage monochrome ou blanc immaculé, est un oiseau décrit comme "très courageux" par les fauconniers de la police qui perpétuent une collaboration homme-animal vieille de plus de trois millénaires. Comme tous les rapace, il a une excellente acuité visuelle bien supérieure à l'être humain. L'aigle est capable de repérer une proie à près de 2 km et peut foncer sur lui en piqué avec une vitesse folle de 180km/h et lui asséner un coup de griffe d'une pression de 250 kg par cm2. Une "arme" parfaite pour des proies insaisissable tels que les drones qui peuvent être interceptés en quelques dizaines de secondes. La démonstration est flagrante: Le rapace fond sur l'engin et l'empoigne de ses serres avant de le plaquer au sol de manière contrôlés.

Depuis dix ans, le dressage se fait dans la volière de la Police Fédérale d'Aiglantine qui élèvent également d'autres rapaces pour défendre les pistes d’atterrissage des autres oiseaux des Aéroport International Girard-Geld et des pompiers de Balthazard qui accueillent chaque jours plusieurs centaines de vols. Les aigles sont issus d'oeuf d'élevages et ont été nourrit dès l'âge de trois semaines sur des carcasses de drones couramment utilisés dans le commerce au Wenlei. C'est ainsi que les oiseaux assimilent les drones à de la nourriture qui, plus tard, s'est mise à voler et qu'il a fallu chasser. Afin de les protéger des possibles blessures liés aux hélices, la police a mis au point des protections anti-coupure pour les aigles au niveau des pattes à l'image des manchettes anti-coupure que revêtent les agent de police du Kodomo. Fait de kevlar amarantin (?), le Conglomérat Fédéral à l'Armement Aiglantin est parvenu à réaliser des protections solides adaptés à la morphologie des oiseaux, car il est catégoriquement hors de question que les rapaces soient blessés en cours de mission. Quotidiennement, la police lance les aigles à l'assaut de drones sur la propriété de la volière pour les entrainer et les nourrir. Lorsqu'un drone est abattu, l'aigle est immédiatement récompensé. Parallèlement à cela, les rapaces sont éduqué à trouver leur propres nourritures afin d'être relâché un jour. En effet, l'âge de la retraite pour ces agents à plumes est fixé à 9 ans, les aigles aiglantins ayant une espérance de vie de généralement 25 ans. Lorsque leur 9 années de service sont écoulés, les aigles sont relâchés dans la nature mais conserve leur bague d'identification. La plupart retrouve leur congénères dans la capitale, connu pour sa large population de volatiles. La ville offre de la nourriture facile et les grands immeubles sont assimilés à des montagnes, permettant aux aigles de créer leurs nids sur des points hauts. Selon la police locale, il est arrivé une fois qu'un retraité reprenne du service en abattant un drone.

Mais au final, les aigles sont-ils la solution miracle à tous les maux? Non assure la police. Tout comme les interventions menés par les policiers humains, certains imprévus nécessite de changer de tactique. Les aigles aiglantins atteignent généralement deux mètres d'envergures une fois adultes, leur permettant de s'attaquer à la plupart des petits drones jusqu'à 5 Kg, mais pas de s'en prendre au gros drones de 20Kg qui eux, devront être abattu par balle ou brouillés. Or ce sont généralement les petits engins qui posent le plus souvent problème, d'où la complémentarité des hommes au sol et de la "police de l'air". Autre obstacle, la rapidité d'action. Si les rues perpendiculaires de Balthazard permettent aux forces de l'ordre d'intervenir rapidement, les avenues et rues sinueuses des villes comme Saint-Martin, Weißstadt ou encore Grishka ralentiraient considérablement le transport des aigles jusqu'au lieu de l'intervention. Dans des situations urgentes, la police n'aura d'autre choix que de faire usage de brouilleurs ou de leurs armes.


[Edit: Alors que j'étais tombé purement par hasard sur cette image sur internet, on vient de me dire que ce sujet était passé à la télévision récemment sans que je le sache...moi qui voulait être original, c'est loupé ^^' Navré pour la redondance!]


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Fév 22, 2017 11:04 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Image

[Florian Lin-Mhu, Présentateur, en allemand]

"Il est 11h en ce mercredi 29 Mai et c'est l'heure des informations!"

[Tao Gun-Sian, Présentatrice, en allemand]
"L’actualité Caskar de nouveau marqué par une tentative d’assassinat d’un haut dignitaire ducal, la Grande Officière aux Affaires extérieures équivalent du Ministre des Affaires Internationale Ariane Dekropos a été victime d’un attentat à la bombe hier soir. Selon les médias Caskar et les autorités, une bombe cachés dans une poubelle aurait explosé au passage de la voiture de l’Officière. Un panneau publicitaire aurait dévié l’explosion épargnant ainsi une issue bien plus grave ; blessée, elle a été rapidement prise en charge par les secouristes et admise l’Hôpital Ouest de Setan, capitale Caskar. L'état de santé de Madame Dekropos n'a pas été communiqué.

L’attaque perpétré contre Arianne Dekropos dans le nord a été précédé par un autre attentat contre le Duc de Sakina au sud du pays quelques jours plus tôt. Les médias Caskar parlent d’une possible revanche du « sud » sur le « nord », ce nord et ce sud où semble régner des relations ambiguës et où la rivalité modernistes et traditionalistes n’est plus à cacher. Le pays se remet d’une longue guerre civile, interrompu par l’arrivé de la Grande Duchesse Alexandra, légitime héritière du Duché depuis la mort de la Reine Blanche, mère et ancienne souveraine du Caskar. D’accord avec la presse, la jeune duchesse devra faire preuve de persévérance et de courage pour maintenir la paix et empêcher le Duché de replonger dans une guerre interminable. Alexandra du Caskar a dévoilé ses objectifs prioritaires dans le maintien de l’ordre, à savoir instaurer des règles et une constitution afin de régir la vie politique et morale du pays. Deuxièmement, le pouvoir des Seigneurs sur les régions Caskar est dans le collimateur des autorités ducales, la Grande Duchesse a ouvertement fait savoir son intention de réduire leur influence. La décision n’a pas manqué de provoquer la colère des principaux intéressés.

L’attaque est survenue alors que la Grande Officière devait rencontrer aujourd’hui Kaleo Serigala, ministre des affaires internationale du Kodomo ; les autorités Caskar ont toutefois maintenu la visite d’état à Setan malgré le climat de crise et les craintes de M.Serigala. Le Ministre a adressé son plus grand soutient à Mme.Deprokos et lui a souhaité un rétablissement rapide."

Ding! ♪

"La Dytolie serait-elle au bord d'une nouvelle crise de grande ampleur? Après une courte année de timide dégèle des activités diplomatiques à l'internationale, une succession d'évènements sont venu plomber le paysage dytolien. On apprenait il y a quelques mois la crise financière touchant la Ligue Montalvéène, plombé par une dette de 219% de son PIB actuel, une situation qui n'a pas manqué de faire réagir ses créanciers et les milieux financiers investisseurs au Montalvo qui ont craint et craigne toujours un défaut de payement de la Ligue. Autre ligue, autre problème, le conseil exécutif Amarantin s'était réunis pour voter en faveur d'une expulsion de l'un de ses membres: La République de Spongorie. Avec une abstention et un interdit de vote, la République en proie selon les autorités locales à la mafias a frôlé de près l'exclusion à douze voix contre une; Douze pour et un véto faisant capoter la procédure. Plus au nord, les tensions entre le Royaume-Uni de Britonnie et le Saint-Empire d'Arsois sont vives. Le Saint Empire reproche avec virulence le manque de chrétienté et la politique néolibéralisme de la première ministre Margaret Spencer, tandis que le Royaume-Uni accuse ouvertement le Saint-Empire de renflammer les débats sur la religion et pousser la porte d'une nouvelle guerre sainte. Mais ce n'est pas tout, la Britonnie s'est de nouveau fait remarqué en ayant revendiqué une partie des eaux internationales à l'endroit du naufrage du tristement célèbre Galaktika, une revendication à laquelle s'est opposé avec virulence l'empire du Skogurjödin. Enfin, la stabilité du Caskar pourrait être remise en cause après les récents évènements. Les défis à relever sont nombreux, d'abord dans le maintient de la paix puis dans le maintient de la stabilité économique du vieux continent. Toutefois inutile d'aller chercher bien loin, les même problématiques se posent aussi chez nous, en Ventélie."

[Florian Lin-Mhu, Présentateur, en allemand]

"Et il est déjà l'heure de retourner à notre programme! Et c'est Mai Ya-Mane qui ouvre le bal avec "Tasogare"! Il est 11h passé sur Sitolie Eins. Bonne journée!"

Sitolie Eins: Wir Leben Musik! ♪♫


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Fév 24, 2017 10:43 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Édité en français et en allemand
Publié le 10 juin 2032

Image
Ferroutage victime de son succès!

Image
Des convois toujours plus longs et toujours plus nombreux, le transport de marchandise par rail est au maximum de ses capacités.


LE RAIL MOINS CHER QUE LA ROUTE
    Le Secrétaire National des transport Günter Hartmann a tiré le signal d’alarme : Les réseaux ferrés aiglantins sont sur-fréquentés par les marchandises et cela de plus en plus au détriment des passagers. La région Krystalloise est particulièrement concernée à cause de ses nombreux tunnels limitant le trafic. Né de la politique du « Tout-voiture » depuis les années 80, les camions de transports routiers ont été poussés sur le rails pour libérer les routes majeures et laisser place aux voitures. Les CFF-ABB (Chemin de Fer Fédéraux – Aiglanischere BundesBahnen) mènent depuis bientôt un demi-siècle en matière de ferroutage, de surcroît soutenu par l’état et le peuple à 8 reprises au cours de ces cinq décennies. La voie du rail est privilégiée par une absence de taxe, à contrario du transport routier pénalisé en plus de la vignette autoroutière obligatoire par une taxe ajustée au nombre de trajets réalisés sur autoroutes. Les autoroutes aiglanaises ayant été rentabilisés dès 1997, une vignette annuelle à 100 Smaragds avait remplacé les traditionnelles gares de péage mais ces dernières n’ont jamais été détruites, non pas pour des raisons financières mais pour donner plus de moyens de contrôles et surtout d’interception à la police des autoroutes. Avec de tels infrastructures, il avait été décidé de refaire payer les camions passant par les gares plutôt que d’imposer une taxe ne tenant pas compte de la fréquence d’usage des autoroutes aiglanaises de chaque compagnie de transport. La politique s’est avérée payante : Le train est moins cher que le camion, plus rapide et bien plus fréquenté.


LA DEMANDE DÉPASSE L'OFFRE
    Le problème n’est pas neuf et avait déjà été évoqué en 2025 avec l’augmentation croissante du trafic de marchandises au sein du pays, mais pour la première fois les CFF-ABB se sont vu forcé de refuser des dizaines de milliers de containers l’année dernière. Explication de Günter Hartmann :

    « Avec l’essor du matériel électronique, la Sitolie et l’Aiglantine qui en sont les principaux fabriquant au Kodomo ont vu leurs importations grimper en flèche et à chaque fois qu’un container de métaux rares entrait dans les usines, cent containers de matériels électroniques en sortait. Le Kodomo est en pleine croissance dans le secteur et participe férocement à la hausse du trafic de marchandise dans l’Union et donc, de l’Aiglantine. »

    A cela, quelle solution ? « Là est tout le problème » répond le directeur des CFF-ABB Martin Schütz. « Il n’en reste plus qu’une seule, construire de nouvelles voies. ». Depuis dix ans, le nombre de convois de marchandises à augmenter de 30% et la leur longueur a été revu à la hausse avec des trains de 110 wagons sur l’axe Ouest de la Grande Boucle, seule voix d’accès à Magdenburg. Mais ces convois plus lourds et plus lents forcent les trains de passagers à ralentir et altèrent plus rapidement les chemins de fer. Plus, ils nécessitent une plus grande force motrice pour être tracté. La compagnie d’état ReiserBahn s’était vu commandé 50 locomotives « Titan II » en 2020 à raison d’une livré tous les mois dès 2022. A titre de comparaison, les bêtes ont l’équivalent puissance de quatre locomotives BRK standard de la marque. L’ajout de 50 nouvelles locomotives a permis d’affecter les locomotives standard à de plus petits convoies et donc augmenter le nombre de voyage. L’objectif a été tenu avec succès. Mais aujourd’hui, pas question d’ajouter de nouveau convoies. « Pour des raisons de sécurités, nous devons limiter le nombre de trains circulant sur les voies car ils doivent respecter une distance de freinage d’urgence. Or plus les trains sont long et nombreux, plus le risque que ces distances ne soient plus respectées est grande » expliquait Günter Hartmann. Le Secrétariat National des Transports à fait savoir que de nouvelles solutions étaient discutés à l’heure actuelle mais que celles-ci s’orienteraient certainement vers une expansion du réseau ferré aiglantin.


ÉTERNEL PROBLÈME: LE PRIX
    Le réseau ferré doit être entretenu et coute excessivement cher. « L’Aiglantine est un pays montagneux, couverte de jungles et de déserts. Comptez un prix du km à la construction et à l’entretient dix fois supérieurs qu’en plaine.». Le département Génie-Civil Pont et Chaussé de la Rex Corporex donne la couleur : construire en territoire hostile ne se fait pas sur un coup de tête. « Les rails sont soumis à la neige et au gel en montagne, à la chaleur et à l’humidité dans les jungles et au sec et au sable dans les déserts. Au niveau du sol, d’importants travaux de fondations doivent être entreprit dans ces milieux pour éviter toutes déformations des rails. ». Alors que la compagnie ferroviaire nationale peine à assurer sa rentabilité, les constructions nouvelles ont toujours été mis en queue de liste face aux options bien moins couteuses et directes comme la modulation des horaires, l’optimisation des convois et la commande de nouvelles locomotives. Pourtant, en 1996, le Kodomo tout entier avait lancé de grands travaux de modernisations des axes routiers et ferroviaires dont la construction de nouvelles lignes, alors pourquoi ne pas répéter l’opération?

    « Le Kodomo était en crise comme le reste du monde, seule une politique de grands travaux a pu permettre de limiter la casse. Or comme plus aucun état ne faisait confiance aux banques de financement, le Kodomo n’a pas emprunté le moindre sous à ses voisins et a préféré faire « fumer » les planches à billets. A l’époque c’est tout le système qui s’est effondré, alors quitte à prendre une balle dans le pied, autant tirer le coup soi-même. Et la cicatrice, ce sont des tronçons non remboursés et une monnaie faible. Finalité de l’opération : Le Kodomo a des coûts de maintenances hors de prix et a manqué le virage de la troisième révolution industrielle. Pas d’importation, pas de construction et c’est problématique ! La richesse du Kodomo ne se base pas sur les matières premières mais sur les produits et les services ! Construire trois ponts six routes nous a mis à genoux aujourd’hui et nous ne pouvons plus débloquer d’argent pour des infrastructures difficilement rentables voir pas du tout rentables. La construction de voies de chemins de fer a été une solution à court terme et nous en payons le prix sur le long terme. »

    Propos recueillit auprès de Jürgen Leclerc, Secrétaire National de l’Economie.


PROBLÉMATIQUES FUTURES ET ENJEUX

    Pour la première fois, le nombre de camion de transport empruntant les autoroutes a augmenté au cours du premier semestre 2032 et l’état craint que cela ne se fasse au détriment des voitures aujourd’hui principal moyen de locomotion interrégional. Si les voitures ne peuvent plus circuler, les automobilistes seront tentés de prendre le rail et d’utiliser eux aussi le ferroutage pour leur voiture, ce qui aura pour effet d’accroitre encore plus rapidement le trafic ferroviaire. Or l’augmentation du nombre de convois de marchandises écharpent les horaires du trafic de passager qui se composent au rythme de ces même convois. Au final, non seulement les usagers quotidiens des CFF-ABB (travailleurs et étudiants) seraient pénalisés par des voyage plus long, mais les Kodomo bien être un jour découragé de partir en vacance faute de pouvoir utiliser leur voiture, engin de loisir par excellence. Le tourisme et le commerce seraient les premiers touchés par la baisse du nombre de touristes. L’état devra agir vite avant que de nouveaux problèmes ne fassent leur apparition. Il faudra payer le moins possible et surtout au bon endroit pour répondre à la principale question qu’est la mobilité en Aiglantine et plus généralement dans le Kodomo.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Mars 03, 2017 7:20 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Image
Nouvelles, brèves, actus

[Harold Heure, présentateur, en allemand]
"L'actualité, en trois mots Valérie Birgen."

[Valérie Birgen, présentatrice, en allemand]

"Deus Vult, classé, haute couture."

[Harold Heure, classé, en allemand]

"Deus Vult?"

[Valérie Birgen, présentatrice, en allemand]
"Dieu le veut! C'est Son Auguste Altesse Royale Anastasia I de Soverovie qui le dit, voler les pauvres devient légal, surtout s'ils ne sont pas chrétiens! Le décret intitulé "De La Foi" tamponné du sceau royale par la nouvelle reine de Soverovie ne finit plus de faire parler de lui, attaqué de toute part à travers le globe. Les journaux privés du Kodomo n'ont pas fait figure d'exception et se sont fait une joie non dissimulé de sermonner Son Auguste Altesse: "Un pas de plus vers le gouffre" pour Pagui-Pagui, "Vers une nouvelle guerre Sainte?" pour Sans frontières, "La foi dans ta Gueule" pour l'Aube, "Dieu est mort." pour le Täglische Nachrichten, "Crucifié deux fois" pour Ribao...qu'il serait long de lister tous les gros titres du Kodomo! Et pourtant, tous témoigne bien de l'inquiétude de l'importante communauté catholique du Kodomo et en particulier la communauté de Terre-Neuve forte de 3 millions de fidèles. Cette dernière s'est dite scandalisée, en colère et émut par le décret. Les fidèles craignent une stigmatisation massive et l'explosion des amalgames qui pourraient découler de l'affaire, le célèbre et très populaire évêque de Nouvelle-Cartane Louis Bastagan s'est voulu toutefois rassurant, "Aucun homme n'est infaillible et tous peuvent perdre la Voie et s'égarer du Droit Chemin" avant d'ajouter dans un ton moins ecclésiastique "La conneries des uns ne fait pas la responsabilité des autres.". Néanmoins la pilule passe mal, la première chaîne télévisée publique TN1 était allé à la rencontre des catholiques de Terre-Neuve sur tout le territoire lors d'une édition spéciale, extrait:

[Un homme, la quarantaine, en colère et en Terre-Neuvois, simultanément traduit en Français.]
"C'est honteux! C'est du grand n'importe quoi. Qu'elle aille se faire foutre."

[Une jeune femme, en colère et en français]
"Dieu n'a jamais voulu ça! Il ne veut que le bien, ces gens n'ont rien comprit à la parole de Dieu! Ce sont des usurpateurs et des menteurs!"

[Un vieil homme, émut et en français]
"Et bien moi ça me fait mal parce que le petit Jésus a déjà assez souffert comme ça, il s'est battu pour les opprimés, Madame, il s'est battu pour nous, il ne nous voulait que du bien. Et maintenant son image est ternis par ceux qui oppressent. Encore. Ces gens sont méchants et ne mérite pas d'avoir l'amour de Dieu..."

[Une vieille dame, calme et en Terre-Neuvois, simultanément traduit en Français.]
"Le Seigneur est amour. Ceux qui prétendent être sa main sur Terre ne sont que des affabulateurs et ils seront jugés pour leurs pêchés. Je prie pour que ces pauvre gens soient bénis et ne subissent pas les horreurs promises par la reine..."

[Une jeune femme, en colère, fort et sans s’arrêter devant le micro, en français]

"Anastasia c'est une Connasse!"

En fond sonore on entendit au loin une autre jeune femme en français: "C'est une Pétasse!"

[Harold Heure, présentateur, en allemand]
"Ohohoh! Ça fait du bien de l'entendre!"

[Valérie Birgen, présentatrice, en allemand]
"Neutralité dans les Services Publics s'il vous plait!"

[Harold Heure, présentateur, en allemand]
"Et on continue avec un contexte plus réjouissant: classé?"

[Valérie Birgen, présentatrice, en allemand]
"Les riches banquiers du Lianwa auraient-ils finalement un cœur? Et bien peut-être que oui! Le parlement du Lianwa a adopté le 2 juillet dernier une loi classant des portions du territoires Lianwadais en zone protégé avec la création de deux parcs nationaux ainsi que d'une réserve naturelle destinés à préserver la faune et la flore locale ainsi qu'à promouvoir le tourisme. Alors si les dimensions de ces parcs n'ont pas été révélés, l'initiative est louable pour ce petit territoire insulaire! Longtemps accusé d'avoir construit sa richesse par la spéculation et le détournement de fond, l'image du Lianwa s'est considérablement amélioré au Kodomo depuis une dizaine d'année grâce aux mesures prisent en faveurs de l'environnement. Outre cela, la défense du droit des femmes et de la parité Homme-Femme; et la défense des droits des animaux a largement contribué a largement participé à la popularité de la République du Lotus auprès des Kodomo. Louange, louange, il est bon de montrer les côtés positifs! Et pourvu que ça dure!"

[Harold Heure, présentateur, en allemand]
"haute couture?"

[Valérie Birgen, présentatrice, en allemand]
"La célèbre marque Montalvéène Fabroccia est en dépôt de bilan après cinq années de déficit consécutif. Une triste fin pour une maison de renom connu à l'international et qui participa largement au Soft Power Montalvéen. Fabroccia avait ouvert deux boutiques dans le pays, la première à Balthazard en 1960 au 208 Avenue Gustave Adore, puis la deuxième à Weißstadt en 1966 au 31 Rue de Rive, vitrines de prestige qui fit connaitre les coupes chic montalvéènne en Aiglantine. La grande dépression de 1992 avait poussé la luxueuse marque à fermer boutique après quarante ans de présence et de bon goût. Après ce premier revers, serait-ce encore une crise qui portera définitivement le coup de grâce la Bella Fabroccia? La crise amaranto-montalvéène aura-t-elle raison de la Haute-couture nazalienne? Et bien pas si sûr! Pauline Bauwerk, Directrice de la société de prêt-à-porter féminin et de sur-mesure "Mademoiselle" et fille d'Huguette Marchande, fondatrice de la marque, s'est montrée intéressé de reprendre les reines de Fabroccia. La jeune femme souhaiterait faire renaitre la marque de prestige au Kodomo en ré-ouvrant les deux anciennes boutiques montalvéenne avant d'investir la Sitolie et la Terre-Neuve. "

[Pauline Bauwerk, Directrice de Mademoiselle, sérieuse, calme et en français]

"Le sur-mesure est tout à fait courant dans le Kodomo, et le prêt-à-porter Kodomo a de l'avenir car il est unique d'une part, et d'autre part l'étiquette "Fabriqué au Kodomo" et "Fabrication artisanale" ont le soutient des consommateurs face à la concurrence étrangère qui vend des produits à prix équivalent voir plus cher, de moins bonnes qualité et malheureusement parfois, voir souvent, produit dans des conditions douteuses."

[Valérie Birgen, présentatrice, en allemand]
"Fabroccia pourrait renaitre de ses cendres en empruntant la voie modeste du milieu de gamme au Kodomo, mais Pauline Bauwerk reste prudente: Lydia Zang, directrice de la très sérieuse concurrence lianwadaise LICHESY, a elle aussi annoncé son intérêt pour le rachat de la marque dytolienne. "Mademoiselle ne pourra certainement pas égaler les offres de rachats de LICHESY, mais notre entreprise peut s'appuyer sur une notoriété et une présence durable internationale, de la Sitolie à la Terre-Neuve. Notre clientèle nombreuse fera peut-être notre force!", des propos tenus pas Pauline Bauwerk."

[Harold Heure, présentateur, en allemand]
Merci Valérie. Pour information, aucun accident n'est à signaler sur les autoroutes aiglanaises! Tout de suite, Garance Frall vous accompagne pour cette nouvelle heure avec son dernier 35 tours, "Résiste"! Prouve que tu existe! Bats toi pour la liberté! Cherche le bonheur! Résiste, tout simplement!"

Pardonnez, la pharmacie c'est ici?
Non, ici c'est chez moi. La pharmacie c'est en face.
KRISTAL TROIS!


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Mars 12, 2017 3:52 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Image

Image

[Ahmihan Harimau, Présentatrice, en Français]
« Et avant de clôturer notre édition du soir, parlons du reportage qui débutera dans quelques minutes. Ce nouvel épisode d’ « évasion sauvage » vous fera découvrir une étude exceptionnelle réalisés par des chercheurs des Territoires Nordistes Unis…sur les dauphins ! Les dauphins, ces cétacés qui pullulent dans nos eaux et déjà très considérés par les Kodomo, seraient aussi intelligent que l’homme ! Alors si pour beaucoup ce n’est pas une nouvelle, les sceptiques pourraient bien changer d’avis en prenant connaissance des résultats de l’étude. Nos équipes de télévisions Terre-Neuvoise, Aiglanais et Sitolienne ont assistés les scientifiques de tous bords ces derniers mois afin de retracer l’incroyable parcours de 16 années de recherches et d’observations. Ils sont originaires, bien sûr, des TNU mais aussi du Tlaloctlitlac, de Terre-Neuve et d’Aiglantine ! Une partie des images ont d’ailleurs été tournés dans les eaux territoriales de Terre-Neuve dans les régions du Cap-Malaka, de Pekanbaran et Medan-et-Paradis ; nous vous souhaitons une excellente soirée sur TN1 !.


[…] Siècle après siècle, la supériorité supposée de l’homme sur les autres créatures s’est effrité dans l’ensemble du monde. Les vérités se sont effondré au fur et à mesure des découvertes des esprits brillants et téméraire d’animaux capables de communiquer, de ressentir des émotions, d’établir des stratégies pour survivre et d’avoir conscience de soi. Des capacités extraordinaires finalement assez ordinaires qui était jusque-là réservé dans les livres de science à l’Être Humain.

[Bernard Malegalan, Professeur-chercheur d’Université, en français]
« La science-fiction a toujours parlé des créatures à l’intelligence égale voir supérieure venue de l’espace, mais avant de lever les yeux au ciel, peut-être aurions-nous dû les baisser et regarder ce qu’il y avait sous nos pieds. »

L’Homme a-t-il conscience des choses qui l’entoure ? Est-il si exceptionnel qu’il le prétend ? Ou bien ferme-t-il les yeux pour se sentir unique ? Il est encore temps d’ouvrir les yeux et de découvrir et admirer les merveilles de la création et de ceux longtemps déconsidéré par l’Humanité. Il est temps de faire connaissance avec ces êtres exceptionnelles, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Dans ce reportage, nous vous feront découvrir le monde fascinant des dauphins du Tlaloctlitalc à la Terre-Neuve, étudié seize ans durant par des équipes de scientifiques du monde entier sous l’égide des formidables chercheurs des Territoires Nordistes Unis. […]


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Avr 01, 2017 9:13 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Image

[Melle Prunier, Présentatrice, en français]
"[...] Et avant de continuer notre programme, que s'est-il passé dans chez nous et dans le monde? Réponse...maintenant! Présenté par Corentin Kadal."

[Corentin Kadal, Présentateur, en français]
"Le comte et représentant Soverov Vladimir de Kirigrad a été reçu sous une pluie battante et sous les hués et les insultes de près d’un millier de manifestants à son arrivé à l’aéroport International St-Cécile de Nouvelle-Cartane. Il s’agissait principalement de catholique et de défenseur des droits humains largement opposé au décret dit « De la foi » ratifié par Reine Anastasia I de Soverovie. Les autorités avaient bouclé les accès à la piste afin d’empêcher les débordements mais les manifestants se sont massé dans le hall d’entrée du terminal dont les verrières donnent une vue directe sur la piste. La police n’a pas jugé nécessaires de les évacuer par la force, « Ils n’étaient ni armés, ni dangereux » a assuré la direction des services de sécurités de l’aéroport, une intervention musclée des forces de l’ordres aurait à coup sûr provoqué plus de grabuge, a-t-elle ajouté.

M. De Kirigrad a été reçu par le Ministre des Affaires Internationales Kaleo Serigala et conduit au palais ministériel où il a pu rencontrer le président Ardhi Kemenangan. La rencontre était annoncée tendu par les observateurs kodomo, jugeant que le scandale soverov pourrait mettre à mal une possible coopération entre l’Union et la Principauté Unis. Là encore, près d’un millier de personnes ont bravés les averses pour crier leurs mécontentements et leur soutien aux communautés Inuits. Le véhicule de la diplomatie Kodomo s’est rapidement éclipsés derrière les grilles du palais après un passage tendu auprès des manifestants qui ont occupé trois des cinq voies de circulations de l’avenue du ministère.

Durant 6 heures, les représentants Kodomos et le représentant soverov ont abordés les points fondamentaux de la diplomatie : Visas, ambassades, non-ingérence, non-agression et sécurité. Les hommes ont eu une discussion à propos de la situation en Soverovie. « Plusieurs malentendus ont été levé au cours de cette rencontre » a annoncé le président lors de la conférence de presse tenu par lui-même, Kaleo Serigala et Vladimir de Kirigrad dans une ambiance beaucoup plus décontracté. Ardhi Kemenangan et Vladimir de Kirigrad qui étaient tous deux légèrement alcoolisés et qui ont été pris d’un fou-rire après une déclaration du comte à l'égard de la presse.

[Vladimir de Kirigrad, représentant soverov, extrêmement sérieux et en soverov, traduit en français]

« N’importe qui peut voir que ce que vous avez écrit durant toute la semaine dernière, c’était que la rencontre d’aukourd’hui avec le président Ardhi Kemenangan allait être un désastre. Et bien je peux vous le dire maintenant : C’est vous, le désastre.»

Le président terre-neuvois éclate de rire en même temps que les journalistes présents dans la pièce.

Malgré cela, les deux hommes ont tenu des discours cohérents, structurés et ont su convaincre les journalistes présents. Le président aiglantin Adjot Alématé a sans ironie salué le sérieux et le professionnalisme du président terre-neuvois, même aviné. La présidente sitolienne Wen Lin-Zhu n’a quant à elle pas souhaité commenter.

Le comte a assuré que les populations non catholiques étaient traitées avec dignités et bénéficiaient de toutes les infrastructures de la principauté, dont des maisons construites par les missionnaires. Il a également rappelé que les personnes ayant été emprisonnés avaient attaqué des missionnaires et s’étaient en conséquence rendu hors la loi. Enfin, Vladimir De Kirigrad a rappeler que les Inuits étaient libres de leur déplacements et étaient libre de rester ou de partir. Reste à voir si ces déclarations convaincront la population kodomo, catholiques en tête."

[...]

[Melle Prunier, Présentatrice, en français]
"Et à présent, musique! Aimons-nous vivant, c'est maintenant sur TN1, la première chaîne radio de Terre-Neuve!"


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Avr 02, 2017 2:01 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Image

["La première – Die Erste – Informations – Informations – Agathe Lancet"]
[Agathe Lancet, présentatrice, en français]
"La Rex Corporex a remporté un appel d’offre au Vryheid. Les ingénieurs d’états seront chargés de la construction de trois gares de passagers dans les villes de Vry Haven, Maelstad et Lando Haven dans ce pays de la pointe de l'Algarbe. C’est le premier grand mandat hors Wenlei de l’entreprise d’état aiglanaise depuis 12 ans. L’activité à l’international avait souffert de la mauvaise santé économique mondiale et des multiples mesures protectionnistes à travers le monde; la Rex Corporex était active sur tous les continents depuis les années 1980 jusque dans les années 2010, date de la seconde grande crise qui avait porté un nouveau coup dur aux échanges commerciaux internationaux. Elle était alors présente dans 22 pays."

[Tutuluut]

"Le peuple devra se prononcer sur le traité de « Coprospérité économique » de la Sankakkei Corporation. Le traité en lui-même a été publié ce matin dans la presse Kodomo et affiché dans tous les bâtiments officiels tels les mairies, les offices de postes, les banques, aucune excuse donc pour ne pas en prendre connaissance. Le traité prévoit l’utilisation de la monnaie nationale San afin de régler les transactions entre l’entreprise, les pays du Kodomo mais également les Territoires-Nordistes Unis. Il prévoit également une garantie des normes Kodomos en matière de protection de l’environnement, des travailleurs sur tous les produits importés et exportés depuis l’Union. Le Ministre Terre-Neuvois de l’Economie, Pierre Lumbanikan, a jugé que la Sankakkei avait agi avec bonne volonté et que le traité proposé était juste pour tous les participants. Les Terre-Neuvois ont sût garantir au cours des discutions l’ensembles des intérêts de l’Union. Pierre Lumbadikan a fait savoir qu’il était confiant pour la validation du traité par scrutin, « Le traité est équilibré, favorisera le commerce tout en garantissant un travail éthique et juste ».
Autre scrutin, autre traité, celui de valider ou non les accords de transits sur les produits stupéfiants San, légaux en Sankakkei. La Sankakkei espère permettre le débarquement puis l’embarquement de containers de stupéfiant d’un navire à un autre dans au moins un port du Kodomo. Dans l’optique de soumettre la proposition au peuple, les Terre-Neuvois ont imposés des conditions strictes et non négociables : Surveillance policière H24, fiches de suivis à jours et autorisations signés des pays émetteurs et récepteurs. Les critiques n’ont pas tardé à fuser de toute part, une trentaine de partis politiques ont déjà annoncé leurs attentions de faire campagne contre ce traité. Pour rappel, la Terre-Neuve et l’Aiglantine avaient souffert du grand banditisme lié au trafic de drogue, les deux pays étaient devenus malgré eux d’important fournisseurs de drogues dures sous l’égide des triades."

[Tutuluut]

"Le 98ème salon de l’automobile international de Balthazard accueillera « probablement » des voitures à essences, ont annoncé les organisateurs. Le but : permettre aux constructeurs étrangers d’exposer leurs véhicules au salon de la capitale aiglanaise et de leur offrir une importante visibilité médiatique. Voilà pour le but officiel. Officieusement, les organisateurs ont exprimés leurs vœux de retrouver un certain prestige à l'international, le salon de l’automobile de Balthazard a été longtemps l’un des salons les plus influents du monde jusqu’à la crise des années 90 ou ce type d’évènements s’est peu à peu concentrés sur la production nationale plutôt qu’internationale, faute d’un climat économique hostile. Le défit est grand et la question se pose: Trop tôt? Le président Ajdus Lafarge s'est exprimés dans nos micros."

[Ajdus Lafarge, Président et organisateur, en allemand]
"Nous n'attendons pas que le salon retrouve sa splendeur d'antan, l'image du Salon International de Balthazard a été travaillé durant des dizaines d'années avant d'atteindre sa notoriété que nous lui connaissions. L’évènement était autrefois très apprécié pour son impartialité envers les constructeurs Kodomo et étrangers, l’importante surface de présentation mise à disposition des constructeurs et pour sa gestion sérieuse et très organisés. Aujourd'hui, nous devrons repartir de zéro et le faire rayonner à nouveau, en offrant plus et mieux. Ce sera un travail de longue halène, mais nous n'obtiendrons rien sans essayer."

[Adelia Amélalé, journaliste, en allemand]
"Ne pensez-vous pas qu'il est encore trop tôt pour organiser un évènement d'ampleur international?"

[Ajdus Lafarge, Président et organisateur, en allemand]

"Mais le salon EST déjà international, nous y tenons! Sinon il perdrait tout son charme! Mais en effet, nous avons longuement débattu et nous avons jugé que le récent dégel diplomatique était une bonne opportunité. La présence d'un, voir deux autre constructeurs étranger l'année prochaine serait déjà une belle réussite!"

"Des propos rapportés par Adelia Amélalé. Le 98ème Salon International de l'Automobile de Balthazard devra recevoir l'aval de la municipalité pour la réalisation de ce projet. La capitale, qui pourrait être en quête de reconnaissance à l'international, pourrait bien être intéressé par le projet."

[Tutuluut]

"Coté route, 17 accidents à l'heure actuelle respectivement sur l'A1, l'A2, l'A3, l'A5, l'A7, l'A8, l'A10 et la K22. Le trafic est perturbé, gardez vos distances notamment si vous roulez en direction de Freeway-Dash et Weißstadt, pour les usagers de l'A1 en direction de Balthazard la voie de droite est fermé jusqu'à nouvel ordre pour faciliter le déplacement des services d'urgence. Soyez prudent sur les routes! Une très bonne journée à tous et à toute sur la Première!"


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Mai 25, 2017 8:06 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 1:37 pm
Message(s) : 6040
Localisation : Commonwealth
PRT Kodomo


Conçu et publié en Allemand et Sitolien

Full Metal Panic !


15 Mars 2033


Nous signalons par cet article un avertissement à destination de tout les automobilistes d'Aiglantine se trouvant en ce moment même sur la route faisant la liaison entre Sekinchan et Katiagan :
Un grave accident vient de se produire il y a environ un quart d'heure à trente miles du terminus dans une pente forte lorsqu'un semi-remorque chargé de parpaings a perdu le contrôle de ses freins .

Selon le délégué de la Police locale l'engin en cours de montée n'a pas enduré le stress physique sur les patins de freins faisant glisser le camion en tonneaux sur la pente jusque dix miles en contrebas en expulsant de la voie tout les véhicules qui eurent le malheur de croiser son chemin ...

Les autorités du Land de Kuala-Lapan ont assuré que tout les moyens étaient mobilisés sur le coup mais que l'on dénombrait malheureusement déjà une dizaine de morts et autant de blessés graves .
Ce n'est pas la première fois que la pente trop forte de cette route est critiquée : cela fait des années que les automobilistes consciencieux alertent le Ministère des Transports sur la construction bâclée et trop ancienne de ce court tronçon qui reste le seul moyen de remonter le flanc de la montagne coupant l'espace entre la vallée costale d'un côté et la ville de Katiagan de l'autre .
Les autorités locales ont même fait installer des panneaux pour avertir du danger, comme ici :

Image

Le Ministre actuel en charge des transports en Sitolie , Shen Liang Rebmann , a d'ors et déjà été prévenu qu'il aura une longue explication à fournir, lors d'un futur comité restreint gouvernemental ...

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi ...


Nunakya/Algarbe-du-Sud|Britonnie|Skipper's Rock\Yanaon


Image


Danmaya/Levant\Talequah


[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Mai 31, 2017 2:43 am 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 1:37 pm
Message(s) : 6040
Localisation : Commonwealth
PRT Kodomo


Conçu et publié en Allemand et Sitolien

Publicité


31 Mars 2033


Image

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi ...


Nunakya/Algarbe-du-Sud|Britonnie|Skipper's Rock\Yanaon


Image


Danmaya/Levant\Talequah


[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Juin 01, 2017 11:36 pm 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 1:37 pm
Message(s) : 6040
Localisation : Commonwealth
PRT Kodomo


Conçu et publié en Allemand et Sitolien

Publicité


4 Mars 2033


Image

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi ...


Nunakya/Algarbe-du-Sud|Britonnie|Skipper's Rock\Yanaon


Image


Danmaya/Levant\Talequah


[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim Juin 04, 2017 1:34 am 
Hors-ligne
Maitre de l'univers
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Jan 26, 2013 1:37 pm
Message(s) : 6040
Localisation : Commonwealth
PRT Kodomo


Conçu et publié en Allemand et Sitolien

Publicité


10 Mars 2033


Image

_________________
Die suiwer demokrasie is regering deur oorreding. N. P. van Wyk Louw
The sum of our parts , the beats of our hearts , is louder than words ... Polly Samson
La vie est comme un couteau : tu as le choix de la prendre par la poignée ou par la lame ... Cornelis J. Langenhoven
L'économie c'est comme un cunnilingus : s'il y a trop de règles, ça devient imbuvable ... Ça c'est de moi ...


Nunakya/Algarbe-du-Sud|Britonnie|Skipper's Rock\Yanaon


Image


Danmaya/Levant\Talequah


[+] copyright disclaimer
De par la nature même de Simpolitique, j'utilise énormément d'images glanées sur Internet : si vous voyez une photo vous appartenant parmi celles que j'utilise que vous ne voulez pas y voir, contactez-moi et je l'enlèverai sur-le-champ
Because of the nature itself of this game, I'm using a lot of pictures for Simpolitique that I found on the Internet : if you see one among those I'm displaying that is yours and you don't want me to use it please contact me so I can take it offline immediately


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Juin 23, 2017 10:49 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 04, 2015 6:29 pm
Message(s) : 767
Localisation : Balthazard, Aiglantine, Union du Kodomo
Édité en français et en allemand
Publié le 8 juin 2033

Image
L'Agent K est de retour!

Image
L'agent secret le plus célèbre du Kodomo reprends du service et va mettre le feu aux poudre dans "La Perla de Montorive".


CAP SUR LA DYTOLIE
    "La Perla de Montorive", plus gros navire de croisière du monde jamais construit (et titre du film) est sur le point d'entamer son voyage d'inauguration de Montorive en Amarantie jusqu'à St-Martin au Kodomo avec près de 9000 passagers et membres d'équipages de toutes les nationalités à son bord, dont d'importantes personnalités. Fiertés amarantine, le paquebot fait aussi le bonheur de son richissime propriétaire, Vito Panzani, à la tête d'un empire financier composés du casinos, maisons closes et autres activités à la légalité douteuse. L'empire de Vito n'est autre que la mafia dont il en est le parrain, ce qui nous amène à nous poser quelques questions sur la provenance des fonds investit dans la construction du vaisseau, l'honnêteté des constructeurs roulant en voiture de sports...et puis il y a tous ces ouvriers dont les outils ressemblent curieusement à des armes à feux. Mais les projets du parrain sont menacés par la puissante et tout aussi influente famille Montalvéène rivale , dirigé par Giovenese Barilla, en guerre ouverte avec les Panzani. Malgré les avertissements des services de renseignements Kodomos, les services amarantins semblent prendre la menaces très peu au sérieux. Bien décidé à ne prendre aucun risque, l'Agent K (Peter Tjapaljarri) est envoyé sur le terrain pour enquêter et empêcher une catastrophe. Mais comme à son habitude, il ne sera pas seul: Le super-agent briton 008 (David Taylor) et la séduisante et indomptable Montalvéenne Carmelita Armani (Anastasi Gianelli) seront de la partie.

    Après le Kodomo, le Lianwa et le Sangaï, c'est le bassin Céruléen via l'Amarantie et le Montalvo qui sont contés sous l’œil critique d'Angelina Bürgwasser et Jean Siegman. Tous comme dans le précédent volet au succès fulgurant (33,2 millions d'entrées au Kodomo), l'accent est mis sur la beauté des lieux, la musique et l'ambiance sonore mais aussi sur les clichés que renvoient chacune des contrés. Des tenues en passant par les noms, rien n'est laissé au hasard pour parodier le réel. Le film passe à la loupe et de manière comique les atouts et tares des sociétés hôtes sans épargner quiconque et sans jamais faire bien mal. Toutefois, les situations cocasses et les détails piquants ne manquent pas. Angelina Bürgwasser et Jean Siegman réussissent une nouvelle fois à mêler harmonieusement plusieurs genres, offrant une "comédie sérieuse" partagé entre scène d'action et de combats impressionnantes; et comique de situations. "Agent K : La Perla de Montorive" est une bonne surprise pour cet hivers et sortira ce lundi dans toutes les salles du Kodomo.


[+] Moment fort du film
  • Durant tous le film, les mafieux et les agents spéciaux à bords trouveront des armes à feux dans des endroits improbables et à peu près partout: Dans les conduites de ventilations, dans les faux planchers, derrières les rideaux, dans les WC, les cuisines, sous les tapis de la salle à manger, dans une machine à sou du casino après avoir gagné le gros lots, dans le sac d'une vieille dame, même certain parapluie se révéleront être des mitrailleuses...à chaque fois qu'un mafieux est désarmé, il trouve une arme de secours. L'agent K trouvera à plusieurs reprises des armes complètement par hasard. De toutes les armes sur le bateaux, seules celles accrochés au murs en guise de décoration sont fausses.
  • La couverture de l'agent K est de jouer un barman homosexuel à l’intérieur du navire, il sera dragué tout au long du film par Pedro Americi, coiffeur pour mannequin célèbre.
  • Lorsque le président amarantin fictif demandera à Vito Panzani comment il est parvenu à créer un si luxueux hôtel des mers pour seulement "3 fois le PIB de la Terre-Neuve", Vito Panzanni répondra que tous le superflus avait été évité. On apprendra plus tard que le navire ne possède que la moitié des canots de sauvetages nécessaire.
  • Une mystérieuse femme ayant été aperçu au côté de Giovenese Barilla à l’hôtel Palazzo s'enfuit à bord d'une décapotable sportive amarantine dans les rues d'Esciarcopola au Montalvo lors de la première escale (Il s'agit de l'insaisissable Carmelita Armani travaillant pour les services secrets montalvéens.). L'agent K accoure dans le parking sous-terrain de l'Hôtel pour récupérer la voiture que son contact lui a mis à disposition. Parmi toutes les berlines et voitures de sport du parking, c'est avec une minuscule voiture typiquement montalvéenne (Fiat mini) qu'il en ressort.
  • La mini dispose d'un nitroboost, d'un siège éjectable, de deux mitrailleuses dans le pare-chocs, de deux missiles (un dans chaque phares de la voiture), d'un distributeur de bonbons à la mente et est amphibie.
  • L'agent K qui est sur le point de rater l'embarquement à Esciarcopola après la course poursuite actionne le nitroboost. Il est flashé par un contrôle de police à 301Km/h sur une route rurale. Comme la mini n'apparait pas sur la photo, les policiers déchire la photos et rentrent au commissariat.
  • La mini de l'agent K dépasse un TGV en train d'effectuer un test de rapidité. L'agent K saluera les ingénieurs de la locomotive. On apprendra plus tard à la télévision sur le bateau que le test s'est bien déroulé mais que quatre ingénieurs ont été admit à l’hôpital pour avoir été victime d’hallucinations.
  • Les hommes de mains de Barilla embarquent à Esciarcopola en se faisant passer pour un orchestre. Chaque mallettes d'instruments contient des armes ou un instrument factice mortel.
  • Les Barilla disposent d'une photo de l'agent K et le reconnaissent par accident, celui-ci prend exactement la même pose que sur la photo. Débute une course poursuite dans le bateau, les hommes chargés de surveiller les mallette d'armes le poursuive et les laisse sans surveillance. Le chef de service, furieux, appellera ses employés pour qu'ils les amènent au plus vites avec les autres, croyant qu'il s'agit de vrais instruments.
  • Poursuivi par la pègre Montalvéène dans le compartiments cabine 2ème classe, l'agent K ouvrira des portes aléatoirement et tombera successivement sur un couple en pleine action, un autre couple quarantenaire s'adonnant à du sadomasochisme dont Madame est la dominatrice, puis sur un amarantin bien gaulé, entièrement nu et légèrement cliché qui lui proposera de le rejoindre dans son lit, chose à laquelle l'agent K déclinera poliment. Il trouvera refuge dans le placard de la cabine de deux jeunes aiglanaises nudistes, ce qui empêchera catégoriquement les hommes de main de Barelli d'inspecter la cabine. Les femmes, c'est sacrée.
  • L'agent K rencontre l'agent briton 008, il apprends que le prédécesseur de 008 est mort en héro lors d'une mission de reconnaissance après avoir utilisé le siège éjectable de son hélicoptère.
  • A l'opéra, alors que Vito Panzani assiste à un spectacle au premier rangs et qu'il apprends que les hommes de Barelli sont sur son paquebot, ces derniers sont dans l'orchestre et cherchent à l'assassiner. Alors que l'un d'entre eu le vise avec sa clarinette, celle-ci se révèle être une vraie clarinette et il joue une fausse note bien audible pendant la symphonie. Successivement, des fausses notes de trompettes, flutes et basse (normalement prédestiné à être un arc mortel) se font entendre, ce qui sèmera des doutes chez Panzani, Carmelita qui l'accompagne sous couverture et l'agent K. La foule panique lorsqu'un véritable trompettiste tire un coup de fusil, la balle traverse l’extravagant brushing d'une richissime Siracuzzienne.
  • Alors que le chef des hommes de mains des barilla, Augustus Mascarpone, se bat contre l'agent K dans l'arrière scène, ils ouvrent les mallettes une à une et essaient tous les instrument pour se tirer dessus. Augustus trouvera le premier une mitrailleuse portable soverov, l'agent K répliquera avec un véritable trombone.
  • On apprends que les commandants du navires sont des mafieux de Panzani, c'est pourquoi ils n'appellent pas la maréchaussée nerezine ni n'envoie de signal de détresse. Les employés font tout pour minimiser la fusillade sur le bateau et parle d'un "spectacle pyrotechnique époustouflant". Bizarrement, les passagers témoins de la scène y croient.
  • Les recherches sont lancés pour retrouver les fauteurs de troubles, l'équipe Panzani finit par retrouver K, mais il parvient à se camoufler parmi les top modèle de Pedro Americi, le coiffeur qui lui fait les yeux doux. Il se voit par contre contraint de défiler en bottine de cuire et en robe moulante sur le podium devant le public un peu surprit de voir une femme très masculine se déhancher sur la piste.
  • Carmelita Armani perd sa couverture après qu'un homme de Barilla capturé par les Panzani ne la dénonce. Elle est en danger.
  • Les agents K et 008 se retrouve dans un restaurant en tête à tête. L'agent K étant toujours accoutré en femme, les autres clients et restaurateurs les dévisagent, surpris. L'agent 008 finit par expliquer à K qu'une bombe prévu pour exploser peu avant l’escale prévu à Nerezine est probablement à bord du bateau et qu'ils doivent la désamorcer; lui annonce aussi que Carmelita a vraisemblablement perdu sa couverture et qu'elle est probablement déjà en train de nourrir les poissons et enfin que trois hommes louches et peu avenant se dirigent vers lui.
  • Après une bataille dans les cuisines du restaurant, K récupère un smoking flambant neuf identique à celui qu'il portait précédemment dans une valise déposé par son contact. Un bulletin des services secrets Kodomos placé aussi dans la valise lui indique que la bombe est dans une fourgonnette, c'est une certitude, mais ils n'ont ni la marque, ni le modèle mais pense qu'elle a été immatriculée au Lianwa.
  • Carmelita Armani est retenu prisonnière par Vito Panzani. Il projette de la jeter dans le grand bassin du pont supérieur remplit de requins lors d'une pièce de théâtre aquatique racontant le sacrifice d'une jeune femme pour les Dieux antiques, le tout en présence du public. Il explique que les mises à morts orchestré sont une affaire de famille.
  • Tandis que Carmelita se débattra en criant à l'assassin et en appelant à l'aide, le public sera subjugué par ses talents d'actrices.
  • Alors que l'agent double 08 est allé rendre une petite visite au commandant du bateau, l'agent K sauve in extrémiste Carmelita d'une chute mortelle. Il "empruntera" la ceinture d'un riche Deseret (avec un énorme symbole $ en or en guise de boucle) et utilisera le câble des projecteurs comme d'une tyrolienne pour passer d'un balcon du bateau à l'autre. C'est ainsi qu'il sauvera Carmelita en plein vol tandis que les projecteurs tomberont les un après les autres à l'eau et que les hommes de Panzani ouvriront le feu.
  • Le public est impressionné par les performances artistiques et les effets pyrotechniques des différents protagoniste, trouvant finalement cette pièce antique revisité pas du tout ennuyeuse.
  • Après avoir maitrisé tous les mafieux du poste de commande en se servant de son parapluie par balle "Made in Britonny", 008 tente de contacter la maréchaussée nerezine et lance un signal de détresse au navires commerciaux proches, mais ça ne fonctionne pas.
  • Carmelita n'était pas au courant pour la bombe, elle en déduit que Giovenese Barilla voulait l'éliminer. Elle utilise son puissant turbo-rouge-à-lèvre brouilleur d'onde pour empêcher que la bombe ne soit pas actionné à distance durant un certain temps, pourvu que la bombe ne soit pas à retardement. Ne jamais sous-estimer les marques de cosmétiques Montalvéène. Du coup les passagers n'ont plus de réseaux et beaucoup paniquent et tombent en syncope.
  • Les derniers hommes de mains de Barilla tentent de s'enfuir tout comme Vito Panzani mais sont repéré par 008 grâce au caméras de surveillance. Il avertit l'agent K et Carmelita grâce aux téléphones de services en les faisant sonner sur leur chemin jusqu'à ce qu'ils décrochent. Il leur dit aussi qu'ils ont fait une boulette mais ces derniers lui préconise de trouver une autre solution pour avertir les autorités.
  • K et Carmelita se séparent, K va entraver la fuite des Barilla tandis que la sublime et farouche Montalvéène s'occupera de Vito Panzani.
  • Après que tous les Barilla aient été neutralisés dans la salle des machines, K apprends qu'aucune bombe n'est sur le bateau. Ou alors les Barilla n'ont rien à voir avec tout ça. Le doute plane. Si ce n'est pas les Barelli, alors qui?
  • Alors que "La Perla de Montorive" approche des côtes Nerezine, Chen Litchi, dernier survivant des triades et fils de Yin-jé Litchi, parrain des triade dans le premier volet se détends sur la terrasse de l'une de ses somptueuses résidence secondaire à Čabar, la capitale, avec une paire de jumelle et un smartphone comme détonateur. Il n'a pas du tout apprécié que Vito Panzani le lâche lui, son père et ses acolytes pour s'approvisionner en drogues au Karmalistan plutôt qu'en Ventélie.
  • Chen Litchi ressemble à un chanteur de K-pop coréen.
  • L'agent 008 tire des fusées de détresse mais elles ressemblent plus à des feux d'artifices qu'autre chose.
  • Carmelita a neutralisé tous les hommes de main de Vito Panzani grâce à son entrainement spécial, deux pistolets automatiques et surtout grâce à son arme la plus redoutable: Ses bottines montalvéènne. Mais ça ne suffit pas, Panzani s'enfuit en hélicoptère.
  • L'agent K montre à double 008 comment lancer un vrai SOS et tire une fusée sur l'hélicoptère de Panzani qui vient s'écraser et exploser dans les derniers étages du paquebot. L'inquiétante fumée noire qui s'élève dans le ciel alerte la police portuaire de Čabar qui lance une opération de sauvetage.
  • Chen Litchi, surprit par la fumée, décide de déclencher la bombe mais le turbo-rouge-à-lèvre de Carmelita brouille toujours les ondes. Il n'est pas content mais ça ne se voit pas sur son visage tant sa peau est parfaite.
  • Le bateau se vident de ses occupant à cause de l'incendie et le manque de canot de sauvetage rends l'évacuation un peu mouvementé.
  • K, 008 et Carmelita se rendent dans le parking du bateau et se rendent compte qu'ils sont probablement foutu à la vue des 2800 voitures, camions, bus et fourgonnettes garés dans la cale.
  • Il ne reste plus que 10 minutes d'autonomie au turbo-rouge-à-lèvre.
  • L'agent K use de sa grande perspicacité et fait un flashback au temps où il était encore le jeune apprentis du grand maître et vieux Sage Jiwutsu Sushi, l'homme qui l'a élevé et qui lui a tout appris après la tragique disparition de ses parents noirs en voyage en Aleka. Après un proverbe incompréhensible et quelques bonnes paroles bien pensés, K trouve la solution.
  • L'agent K trouve la bombe dans une fourgonnette rose de Litchi en conserves, la seule du paquebot. 008 et Carmelita sont impressionné.
  • Chen Litchi a appelé l'assistance technique de son téléphone parce que l'écran tactile "ne fonctionne plus". En fait c'est le turbo-rouge-à-lèvre de Carmelita qui empêche l'explosion.
  • Il ne reste plus que 5 minutes d'autonomie au turbo-rouge-à-lèvre.
  • La bombe est plus grosse que prévu et la fourgonnette est cernés de voitures, bus et camion. Elle ne peut qu'avancer que dans une seule direction, soit jusqu'à la coque du bateau.
  • K et 008 dévissent les deux missiles planqués dans les phares de la mini et les entreposes devant la coque. K les fait exploser d'une balle de révolver. Un trou béant au dessus du niveau de l'eau laisse apparaitre le magnifique et peut être dernier coucher de soleil des trois protagonistes.
  • Il ne reste plus qu'une minutes d'autonomie au turbo-rouge-à-lèvre. K, double 08 et Carmelita poussent la fourgonnette dans le vide. Seul la moitié des passagers ont pu évacuer le bateau et les secours viennent tout juste d'arriver.
  • Chen Litchi n'est pas content, la communication a été coupé juste après qu'il ait retiré la batterie de son smartphone parce que le support technique le lui avait demandé. Mais après le redémarrage de son téléphone, il réappuis sur l'application "My detonate" et la bombe explose au loin.
  • La bombe explose sous l'eau, faisant trembler le paquebot et provoquant une immense vague suivit d'une fine pluie. Les passagers sont sauvé et sont tous évacués dans la soirée.
  • Carmelita Armani livrent toutes ses informations sur Giovenese Barilla qui est arrêté quelques jours plus tard dans sa résidence d'Arovace au Montalvo.
  • Vito Panzani est considéré comme mort même si son corps n'a jamais été retrouvé.
  • Chen Litchi est arrêté par la police de Nerazine après que le support technique l'ait dénoncé pour avoir voulu faire exploser une bombe avec "My detonate".
  • L'agent K remercie fraternellement d'une poignée de main très viril 008, fait ses adieux à Pedro Americi, le coiffeur pour mannequin qui le considèrera à jamais comme son "eroe" (héro en italien) et repart pour le Kodomo en charmante compagnie des deux nudistes aiglanaises rencontrés durant le séjour.
  • C'est une certitude, 008 et K se recroiseront. Mais pour l'heure, l'agent briton est appelé pour une nouvelle mission contre un certain "silvereyes"
  • L'agent K est décoré par les présidents Kodomos fictifs en huit clos (pas publiquement donc) pour avoir sauvé de nombreuses vie et évité une tragédie. Par contre on lui reproche quand même d'avoir incendié l'équivalent de 3 fois le PIB Terre-Neuvois.
  • "La Perla de Montorive" a été remorqué en Nezarine mais est totalement détruit.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO