SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mer Juin 28, 2017 2:43 pm

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : Ven Déc 23, 2016 5:50 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3701
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
L'aéroport international de Fuxianji avait été construit bien avant la guerre civile, à une époque ou l'économie du pays était bien plus florissante et le niveau de vie bien plus élevé. Le site avait été considérablement endommagé durant le conflit et l'on pouvait encore voir les traces de celui-ci sur les infrastructures. Durant ces sept années de paix, le gouvernement avait concentré ses efforts sur l'utilitaire et non sur l'esthétisme. Les pistes de l'aéroport avaient été refait à neuf, ainsi que la tour de contrôle et le principal terminal. Mais sur le bord de la piste principale, les hangars éventré s'alignait à perte de vu, accueillant des épaves d'avion que des ouvriers démontait pour récupérer des pièces et les métaux. Les autres terminaux n'avaient pas été restauré et seuls les débris et les gravats avait été ramassé laissant des structures métalliques vide et sans fenêtre. L'aéroport était plutôt vide, l'absence d'appareil témoignait d'une certaine réalité, le pays ne disposait pas d'une flotte aérienne en capacité de vol. La majorité de sa flotte avait été détruite durant la guerre et les quelques appareils existant en capacité de volé n'étaient utilisé que pour les vols intérieurs. De ce fait, l'aéroport international de Fuxianji était le seul aéroport international fonctionnel au pays et il était complètement vide, du moins la plupart du temps, puisqu'un appareil du Lianwa venait d’atterrir sur le tarmacadam de l'aéroport.

Le Ministre Impérial des Affaires étrangères et du développement International attendait sur la piste entouré de quelques gardes Impériaux et un comité d’accueil plutôt épuré. Un accueil faste et coûteux aurait été plutôt déplacé dans un pays en pleine reconstruction. Une berline noir attendait patiemment à l'écart, prêt à accueillir leurs passagers.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Déc 24, 2016 10:09 am 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 29, 2016 1:07 pm
Message(s) : 494
Localisation : Aravindapura, République du Lianwa
Alors que la porte du jet officiel de la République s'ouvrait, et qu'il descendait les marches en direction de l'accueil qui lui était réservé, le Premier Ministre se remémora une dernière fois les éléments à aborder lors de cette rencontre et qu'il avait feuilleté tout le long du trajet d'Aravindapura à Fuxianji.

Malgré un sourire quelque peu crispé par la pression qui se manifeste avant ce genre d'événement, l'enthousiasme était de mise dans le camp lianwadais, qui se réjouissait de pouvoir développer, avec ce que certains nomment la "Nation-mère", un partenariat fiable et durable.

Il s'avança jusqu'à hauteur de l'honorable Ministre des Affaires Étrangères du Kaiyuan, et s'inclina respectueusement bras long du corps et dos droit devant le représentant du pays hôte.

Mai Huazi :
Excellence, recevez les chaleureuses amitiés de la République du Lianwa et de son peuple. C'est un honneur pour notre pays d'être reçu aujourd'hui au sein de l'Empire, et nous tâcherons de rendre hommage par cette rencontre aux liens et à l'histoire qui unissent nos pays.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Déc 26, 2016 10:23 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3701
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Chen Hulin afficha un sourire sincère à l'arrivée au Premier Ministre du Lianwa et s'inclina à son tour en signe de respect, élément universelle des peuples de Ventélie.

Chen Hulin :
L'honneur est partagé Monsieur le Premier Ministre. Nous avons bon espoir de rendre leur lustre d'antan à nos relations bilatérales. Le monde se remet tout juste d'une période mouvementé, d'une période de crise et de fermeture que nos espérons derrière nous. Si vos voulez bien me suivre, une voiture nous attend pour nous rendre au palais impérial. Sa Majesté Yangchen est particulièrement enthousiaste à vous rencontrez. Vous devez comprendre que vous êtes le premier chef d'État qu'il accueille officiellement depuis son couronnement il y a presque 7 ans.


Les deux hommes embarquèrent dans le véhicule qui arborait les drapeaux des deux pays. Celui-ci fila à une vitesse raisonnable dans la capitale, suivant un trajet prédéfinis sur la principale avenue de la capitale Impériale. Il ne restait rien des traces de la guerre dans le centre ville, excepté les terrains vagues inutilisé o l'On pouvait lire dans les trois langues officielles du pays; ''Propriété du gouvernement''. Le centre-ville était parsemé de tels terrain vague, seul témoin de la destruction qui c'était déchaîné sur la première ville du pays lors de la guerre civile. Des quartiers entiers avaient été détruits par les obus et l'artillerie. Beaucoup avait été reconstruit depuis, mais de nombreux sites était resté à l'abandon et le gouvernement avait décider de les acquérir, de démolir les ruines et de déblayer les gravats afin de créer ces terrains vagues que les autorités espérait utiliser pour de futurs projets. Arrivé au palais, le Premier Ministre pouvait apercevoir les échafaudages en bambou qui recouvraient la totalité de l'aile ouest du palais. Des ouvriers s'affairaient à restaurer la structure et la quantité industrielle d'ornement qui avait grandement souffert de la guerre. À L'entrée du Palais, une régiment entier de gardes impériaux attendaient patiemment en présence de l'Empereur Yangchen qui arborait, du haut de ses 63 ans, des habits traditionnels avec un large sourire. La voiture s'arrêta devant le tapis rouge et or déployé pour l'occasion et les deux hommes sortirent du véhicule pendant que les gardes impériaux se mettaient au garde à vous.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Déc 27, 2016 1:40 am 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 29, 2016 1:07 pm
Message(s) : 494
Localisation : Aravindapura, République du Lianwa
Le Premier Ministre du Lianwa sortit de la voiture suivi de son homologue kaiyuanais. Les deux hommes s'arrêtèrent pour les photographes présents en déployant une chaleureuse poignée de main avant de continuer le long du tapis rouge et de la haie d'honneur jusqu'à ce que le Ministre lianwadais s'incline à nouveau deux mètre devant l'Empereur, mais cette fois avec une insistance et un angle beaucoup plus important afin de souligner le prestige de son interlocuteur ; la tenue traditionnelle du souverain insistant sur la hiérarchie séparant les deux hommes.


Mai Huazi :
Votre Altesse Impériale, l'humble peuple du Lianwa s'incline devant vous, tant pour l'honneur d'être la première nation invitée au sein de l'Empire du Kaiyuan à la gloire retrouvée, que par le symbole de votre magnificence et l'espoir suscité par cette rencontre. En gage de nos relations refondées, je vous prie d'accepter ce modeste présent ; un lotus doré, variété unique, symbole de Lianwa et de l'harmonie céleste dont vous être le représentant sur Terre. Je porte également l'enthousiasme et les respectueuses amitiés de notre défunt Président, dont le dernier souhait, malheureusement non-exaucé, aura été d'être présent lors de cette rencontre. Je remercie enfin tant Votre Majesté que Votre Gouvernement pour l'accueil déployé en faveur de la République du Lianwa.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Déc 27, 2016 6:57 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3701
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
L'Empereur remercia chaleureusement son invité du présent qu'il admira pendant une trentaine de seconde avant de le tendre vers un homme en uniforme militaire, son secrétaire personnel et aide camp le Lieutenant Bao Sunlai. Celui-ci s'inclina devant le Premier-Ministre, puis devant l'Empereur qui lui tendit le présent qu'il pris dans ses mains. Il s'inclina à nouveau devant les deux hommes, puis recula aux côtés de Chen Hulin qui c'était mit à l'écart lui aussi. L'Empereur fit signe à Mai Huazi de marché à ses côtés alors que Bao Sunlai et Chen Hulin les suivaient à l'arrière, à quelques mètres des deux hommes.

Empereur Yangchen:
J'ai été navré d’apprendre la mort de Yu Ling Lao, un homme bien à ce que j'ai pu entendre. D'autant plus que mon défunt père l'avait en haute estime. Je me souviens d'une de ses visites officielles en 1974, je n'avais que 6 ans à cette époque, il avait offert à mon défunt père l'Empereur Tianzun VI un magnifique jeu de Pai Sho fait d'ébène et de jade. Je me souviens que mon père m'avait initié durant tout l'été qui a suivit au Pai Sho avant le malheureux décès de ma défunte mère. Je crois avoir encore le jeu en question au domaine des Huan à Shengfen. Un des seuls biens que j'ai pu transporter du Palais lors de mon exil de la capitale après la mort de mon père en 1976 et l'usurpation du trône par l'Empereur Songto du Clan Sukhueng. Malgré le fait qu'il soit un cadeau d'État, il reste le plus fort et le plus ancien souvenir de mon défunt père que j'ai pu sauvegardé.


Les deux hommes marchèrent le long d'un large couloir orné de colonnade rouge et or qui les menèrent à une grande porte de bois qui s'ouvrit à leur passage, dévoilant la salle du trône. Au fond de la pièce trônait l'imposant trône rouge et or de la Couronne Impérial. Devant celui-ci, s'élançait une longue table munit de petites chaises de bois décorées toutes identiques. Deux femmes et deux hommes attendaientt patiemment ;a ladite table et ceux-ci se levèrent promptement et s'inclinèrent devant l'Empereur qui les présenta.

Empereur Yangchen:
Je vous présente de droite à gauche Madame Chi Hong, Ministre Impériale des Finances et du Trésor, Ministre Responsable du Trésor de la Couronne et Ministre Délégué à la Banque Impériale. Madame Lin Zhin, Ministre Impériale des Affaires Économiques et Commerciales et Ministre Délégué à la Société Impériale des Postes. Monsieur Sima Luo, Ministre Impérial de la Défense et de la Recherche stratégique et Ministre Délégué à la Société Impériale à l'Armement. Et Monsieur Aditaya Srikaew, Ministre Impérial de l'Intérieure et de la protection civile
et Ministre Responsable du Royaume de Surin. Bien entendu, vous connaissez déjà monsieur Chen Hulin, Ministre Impérial des Affaires Étrangères et du développement international et Ministre Responsable du Royaume de Kunhan.


L'Empereur se tourna vers son aide de camp.

Empereur Yangchen:
Lieutenant vous pouvez nous laissez... et faites venir le thé je vous pris.


Le Lieutenant Bao Sunlai s'inclina devant l'Empereur et sortis prestement de la salle du trône. Pendant qu'ils s'installèrent autour de la longue table, un homme en costume épuré d'un blanc immaculé surgit de nul part avec une théière et plusieurs tasses de porcelaine bleu. Dans une vente au enchères, une de ces tasses pouvait se vendre à des prix prohibitifs. L'homme versa délicatement le thé, dépose la théière sur la table et s'inclina respectueusement devant l'Empereur avant de quitter la pièce. Les gardes impériaux qui se tenaient à proximité quittèrent eux aussi la salle du trône en fermant les portes derrière eux.

Empereur Yangchen:
Parfais, mesdames, messieurs, puisque nous sommes confortablement installé, je crois que nous pouvons débuté cette rencontre. Je suppose que monsieur le Premier-Ministre détiens quelques doléances concernant cette rencontre, des attentes concernant des sujets à abordé durant les prochaines heures?

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Déc 27, 2016 2:31 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 29, 2016 1:07 pm
Message(s) : 494
Localisation : Aravindapura, République du Lianwa
Mai Huazi :
Je vous remercie. La République du Lianwa entend axer le développement de ses relations extérieures en privilégiant les acteurs ventéliens. En ce sens, être présent et débuter cette politique par l'Empire du Kaiyuan me semble non seulement symbolique, mais témoigne de l'importance du renouveau kaiyuanais sur le plan international.

Concernant les points à aborder, je ne souhaite surtout pas imposer un quelconque plan à Votre Majesté et à vos Excellences, mais quelques-uns me semblent primordiaux en plus d'être actuels. Il s'agirait de trois problématiques : la première sur la sécurité régionale et la crise en Ashurdabad ; la seconde bilatérale sur la question de l'immigration clandestine et des réseaux mafieux de passeurs ; et enfin interne, mais le Lianwa peut sans nul doute contribuer à les résoudre, sur les difficultés de reconstruction au sein de l'Empire.

Je suis également à votre disposition pour tout autre sujet que vous souhaitez aborder, et la République est prête à s'engager avec vous dans un maximum de domaines.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Déc 27, 2016 9:04 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3701
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Sima Luo:
Ministre Impérial de la défense et de la recherche stratégique
Bien que ce conflit soit plutôt proche, la guerre civile à Ashurdabad ne représente pour le moment que très peu de menace pour notre pays. Les groupuscules communistes qui sévissent toujours dans les forêts du nord du pays sont pour le moment une menace bien plus sérieuse pour la couronne que des conflits ethniques lointaine.

Lin Zhin
Ministre Impérial des Affaires économiques et Commerciales
Certes, mais à terme ce conflit représentera certainement un frein et même une barrière pour le développement économique du pays si la paix n'est pas rapidement de retour dans cette région stratégique du monde. Notre pays est en pleine reconstruction et à besoin d'investisseurs pour se remettre sur ses pieds, un tel conflit qui menace le commerce mondial n'est pas un attrait positif pour investissement ainsi que pour l'établissement de relations commerciales avec d'autres pays du monde. Je ne pense pas qu'il serait judicieux de fermer les yeux sur ce conflit sous prétexte qu'il ne nous menace point directement.

Sima Luo:
Ministre Impérial de la défense et de la recherche stratégique
Nous ne disposons pas d'énormes capacité de projection à l'extérieure de nos frontières. Notre armée n'est plus que l'ombre de celle qu'elle a été autrefois et notre matériel est dépassé technologiquement parlant. Je doute que nous puissions faire quoi que se soit pour ramener la paix dans cette contrée.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Déc 28, 2016 12:00 am 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 29, 2016 1:07 pm
Message(s) : 494
Localisation : Aravindapura, République du Lianwa
Mai Huazi :
Je comprend parfaitement la position kaiyuanaise sur ce dossier, mais il me semblait important de l'aborder pour plusieurs raisons. La première étant de connaître notamment votre avis. Deuxièmement, le Lianwa, et après contact préliminaires avec nos homologues du Sengaï, il apparaît nécessaire que le Wenlei soit uni sur la question de la présence occidentale dans la région, présence qui soulève certaines interrogations pour ne pas dire inquiétudes. Je rejoins également Madame la Ministre Zhin ; l'aspect commercial est selon nous primordial puisqu'il s'agit du point de passage obligé entre Est et Ouest. Il ne s'agit pas de vous inviter à suivre notre politique et d'envoyer des troupes kaiyuanaises sur ce dossier, mais d'une diplomatie coordonnée sur le sujet. Une option est envisageable et je me permet l'outrage de vous la proposer, en espérant que vous me pardonnerez. Le Kaiyuan pourrait ainsi se déclarer officiellement en faveur des autorités princières d'Ashurdabad et pour un retrait des forces non-régionales le plus rapidement possible. Vu l'attrait économique que représente le Kaiyuan pour les nations occidentales, vous disposez d'un moyen de pression efficace. Je préfère toutefois ne pas trop m'avancer, cette question pouvant faire l'objet d'une réunion juste en elle-même.


Le ministre marque une pause en se saisissant de la tasse de thé qui lui avait été servie. Il tourna délicatement le tasse d'un quart avant de la lever et de boire par petites gorgées. Il reposa la tasse avec attention et inclina légèrement la tête en signe de respect pour l'hôte.

Les thés du Lianwa n'égaleront jamais ceux du Kaiyuan. Je crois reconnaître un thé parfumé du Ghién Vôc si je ne me trompe pas ...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Déc 28, 2016 1:55 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3701
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Alors que Mai Huazi buvait une gorgée de thé, l'Empereur pris la parole.

Empereur Yangchen:
Hmmmm... auriez vous des doutes concernant les motivations et les intentions des nations occidentales engagés dans ce conflit? Il va s'en dire que peut importe les acteurs impliqués, nous sommes favorable au maintiens des autorités Princières à la tête d'Ashurdabad, bien que des changements devront être apporté afin d'éviter qu'une telle tension ethnique puisse resurgir de nouveau. Mais il va s'en dire que nous favoriseront évidemment avant-tout les intérêts de la Ventélie.

L'Empereur pris à son tour une gorgée de thé et écouta le commentaire du Premier-Premier ministre sur ladite boisson.

Empereur Yangchen:
Oui, du thé parfumé du Ghién Vôc, un des thés régional produits au pays. Si ma mémoire est bonne, je crois que nous cultivons une trentaine de variétés de thé au pays et sans surprise le secteur agricole c'étant remis le plus rapidement de la guerre civile. À croire qu'une tasse de thé est plus importante qu'un sac de riz aux yeux des Kaiyuanais!

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Jan 09, 2017 6:47 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 29, 2016 1:07 pm
Message(s) : 494
Localisation : Aravindapura, République du Lianwa
Mai Huazi :
Sans doute le thé est un art de vivre millénaire dont l'harmonie parfumée fait oublié même la faim.

La République estime que rien n'est jamais gratuit ; ce que les gouvernements nomment aide n'est qu'un moyen pour s'impliquer d'avantage hors des frontières nationales et de contrôler un territoire hautement stratégique, non pas en terme de ressources, mais de transit. Il s'agit sans doute d'un jeu électoral pour Occidentaux. Qui engagerait en effet plusieurs milliards et la vie de ses soldats pour quelques otages ? Notre intervention se place dans un objectif clair: soutenir la souveraineté et la légitimité du gouvernement princier, le reste n'est que paroles pour la presse.

Je vous remercie quoiqu'il en soit pour votre soutien aux intérêts ventéliens.

Je pense que je peux m'avancer sans trop de risques sur la deuxième actualité concernant dans ce cas précis bilatéralement l'Empire et le Lianwa. Il va s'en dire qu'après ces discussions, nous pourrons aborder, si vous me l'autorisez, des sujets de coopération et d'association plus classique, tel que l'abaissement des droits de douanes, la facilitation d'accès aux personnes morales et physiques, etc. qui marque généralement une telle rencontre et qui ne manque pas de démontrer aux yeux du public l'état de nos relations qui sera au delà de l'excellent au vue de nos premiers échanges.

Pour revenir dans le vif du sujet, je souhaiterai aborder la problématique difficile des Triades, groupes mafieux et mouvements de populations clandestines en mer du Lianwa. D'après les derniers rapports internationaux, les écarts de richesse régionaux entraînent et créent des situations particulièrement tragiques. Boat people, trafics en tout genre, menace sur l'autorité de nos gouvernements, la question me semble prioritaire et ne pourra être traité qu'en étroite collaboration.

Nous voyons plusieurs raisons de traiter cela :
  • permettre au Kaiyuan de reprendre contrôle sur des sommes importantes alors que le pays est en phase de reconstruction ;
  • empêcher l'exploitation de la population, transformée par des criminels en main-d'oeuvre servile hors de contrôle ;
  • améliorer l'image internationale de l'Empire.
Pour le Lianwa, il s'agit avant tout d'empêcher l'arrivée massive de réfugiés économiques, de lutter sur son sol contre les mafias et l'argent sale ainsi que de participer à l'amélioration de l'économie ventélienne en générale, et kaiyuanaise en particulier.

Auriez-vous déjà des idées ou des objections sur cette question avant que je poursuive ?



Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Jan 10, 2017 3:15 am 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3701
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Se fût cette fois-ci le Ministre Impérial de l'Intérieur et de la protection civile qui pris la parole. Celui-ci tendis au Premier-Ministre un dossier affublé du sceaux des Services de Renseignement Kaiyuanais.

Aditaya Srikaew :[/color]
Ministre Impérial de l'Intérieure et de la protection civile
Puisque nous abordons le sujet, nous jugeons opportun de vous partagez ces informations. Comme vous le savez peut-être déjà, la guerre civile a permis à la pègre de prospérer comme jamais, et ce, dans tout les domaines allant du trafic d'armes au trafic de stupéfiants, en passant par le trafic d'être humains ou la contrebande. La fin de la guerre civile a été en soit une mauvaise chose pour les triades, mais aussi une aubaine puisque celle-ci a mit la main sur une importante quantité d'armement qu'elle a rapidement écoulé sur le marché noir international. Je ne serais pas étonné que la guerre civile à Ashurdabad soit alimenté en arme par de l'armement kaiyuanais issu de notre propre guerre civile. Nous avons tenté d'atténuer ce problème en incorporant les forces paramilitaires et les milices des nombreuses factions sous la bannière de l'Armée Impériale. Nous nous sommes retrouvé avec 3 millions de soldats, armée et équipé de manière assez disparate, mais qui nous a permis justement de garder un contrôle sur cet équipement. En sept année, nous avons réduit nos forces militaire en procédant à la démobilisation et au désarmement progressif de 2,5 millions de combattants en les incorporant notamment au sein de nos forces de police, alors inexistante, afin d'éviter qu'ils ne tombent entre les mains du crime organisée. Malgré tout nos efforts, nous avons hérité de certaines problématiques plutôt inquiétante qui demande certainement votre attention.

Aditaya ouvrit le dossier devant le Premier-Ministre et plaça devant lui plusieurs photo représentant des sous-marins de poche pour certaines et des obus pour d'autre.

Aditaya Srikaew :
Ministre Impérial de l'Intérieure et de la protection civile
Durant la guerre civile, certaines factions ont construit, ce que vous voyez sur ces photos, des sous-marins de poche. Une grande quantité de ces sous-marins se sont retrouvé entre les mains de la pègre à la fin de la guerre civile et nous estimons leur nombre entre 30 et 64 de ces engins présentement en activité en Mer de Ventélie Occidentale. Les triades les utilisent principalement pour leurs diverses trafics, mais aussi pour le transport de clandestins. Mais le plus inquiétant reste le fait que ces engins peuvent être facilement armée de deux torpilles suffisamment puissante pour déchirer la coque d'un porte-conteneur. Nous n'avons aucunes informations stipulant des intentions des triades de vouloir s'attaquer aux flottes commerciales mais la presse a récemment dévoilé le cas d’un navire de pêche en 2029 ayant reçu par radio des menaces demandant aux pêcheurs une somme de 90 000 Tiel sinon ils allaient envoyer leur navire de pêche par le fond. Ceux-ci avaient refusé leur demande et quelque chose aurait enfoncé la coque du navire par bâbord sans causer de dommage critique selon leurs témoignages.

Aditaya passa ensuite aux photos représentant les obus.

Aditaya Srikaew :
Ministre Impérial de l'Intérieure et de la protection civile
Autre problème délicat, l'Armée Impérial d'avant-guerre avait en sa possession un stock d'arme chimique composé d'obus de Soman, de tabun et de gaz moutarde. Nous avons pu sécuriser et détruire la moitié de ces stocks durant la guerre civile et récupérer un 30% supplémentaire lors du programme de désarmement ayant suivi la fin de la guerre. Mais il reste que 20% de ces stocks sont actuellement en liberté dans la nature caché soit dans des caches d'armement encore non découverte, soit entre les mains du crime organisé ou bien déjà en circulation dans le trafic d'arme international.

Aditaya laisse quelques secondes au Premier-Ministre pour digérer l'information.

Aditaya Srikaew :
Ministre Impérial de l'Intérieure et de la protection civile
Ce sont actuellement à nos yeux les deux menaces prioritaire identifié par mon Ministère et tout deux implique de près ou de loin les Triades.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar Jan 10, 2017 3:55 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 29, 2016 1:07 pm
Message(s) : 494
Localisation : Aravindapura, République du Lianwa
Pendant l'exposé de la Ministre, le dirigeant lianwadais avait sorti stylo et calepin de son veston. Il y avait déposé un certain nombres de notes afin de retenir l'ensemble des informations délivrées et surtout préparer la suite de la discussion. Il avait examiné avec attention le dossier officiel durant la prise de parole de Aditaya Srikaew, l'association entre images à propos renforçant généralement la force de l'exposé.

Mai Huazi :
Très bien, je vous remercie pour ces précieuses informations Madame la Ministre.

Ferme le bouchon du stylo et le dépose devant sa feuille

Nous avions pris connaissance de cette affaire de sous-marins, mais je dois vous avouer que nos services n'y ont pas prêté grande attention. Le Lianwa n'est pas confronté directement aux activités criminelles des Triades. La corruption du fait des salaires et du niveau de vie reste à un niveau relativement bas, et notre politique sur le cannabis permet d'éviter le transfert de ces activités aux réseaux criminels. Seul subsiste en leurs mains les trafics d'armes et de drogues dures contre lesquels nous luttons de notre mieux. Enfin, le grand problème du Lianwa réside dans l'utilisation, par ces criminels, des infrastructures pour exporter et blanchir des fonds à travers le monde. Nous tentons d'adapter notre législation aux évolutions des pratiques mafieuses, mais il n'est pas toujours évident de superviser un secteur financier si diversifié et imposant.

Concernant plus directement les problèmes de terrain, notamment les sous-marins et les armes chimiques disparues, nous pouvons vous proposer la création d'une force commune de surveillance des eaux maritimes nationales en déployant des frégates anti-sous-marins afin de faire cesser leurs activités et en procédant à la surveillance des côtes par hélicoptères. Je ne suis pas expert militaire, mais nos Etats-Majors pourront certainement collaborer sur ce sujet afin de mettre un point un projet de mission, si vous l'autorisez.

Mai Huazi jette un regard discret sur sa feuille de notes

Sur la problématique des trafics d'armes et obus, je peux vous affirmer que depuis la guerre en Ashurdabad, aucune arme n'est passée par le Lianwa du fait de la fermeture de la zone de transit. Nous n'avons pas de piste pour l'heure mais sans doute le Sengaï, frontalier au conflit et à l'Empire, représente un chemin alternatif.

Dans le cadre d'une lutte efficace contre ces réseaux, la République souhaiterait surtout une amélioration qualitative des papiers officiels des Kaiyuanais. Nous savons par le presse qu'il s'agit là d'un trafic rémunérateur permettant aux mafias de passer anonymement et en toute sécurité les frontières. L'expertise lianwadaise en la matière, avec notamment des critères biométriques, pourrait être particulièrement utile et efficace. Mon gouvernement serait prêt à participer au financement de cette modernisation le temps de sa mise en place. Surtout qu'une telle adoption par l'Empire autoriserait le Lianwa à simplifier voir supprimer les visas pour les Kaiyuanais.

Le ministre marque une nouvelle pause en saisissant sa tasse de thé qu'il porta à ses lèvres.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Jan 14, 2017 7:36 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3701
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Empereur Yangchen:
Nous sommes évidemment favorable à vos propositions, mais je me permet toutefois d'y apporter quelque éléments supplémentaires qui pourrait nous permettre de lutter efficacement contre les triades. Je parle ici d'un accord de partage d'information entre nos différentes autorités policières et agences de renseignements sur la thématique du crime organisé. Cela impliquerait notamment l'échange d'agents de liaison afin de maintenir les canaux ouverts et opérationnels. Nous sommes aussi partisan d'une politique ferme et dur envers le crime organisée; notamment la mise en place d'accord d'extradition afin de démontrer qu'ils ne sont en sécurité nul part, mais aussi un accord de jugement cumulée. Ainsi, un Kaiyuanais membre des triades ayant commis des crimes dans nos deux pays pourrait être jugé au sein de nos deux systèmes judiciaires en même temps et les peines encourus cumulée. Par exemple, le Kaiyuan lui octrois une peine de 20 ans de prisons et le Lianwa 15, alors il subira une peine totale de 35 ans de prison.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Jan 19, 2017 4:59 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Fév 29, 2016 1:07 pm
Message(s) : 494
Localisation : Aravindapura, République du Lianwa
Mai Huazi :
Votre Majesté a tout à fait raison sur ce point, il me semble en effet nécessaire et particulièrement pertinent d'oeuvrer en commun sur la question judiciaire et des renseignements. Le crime ne saurait être toléré tant au Kaiyuan qu'au Lianwa, nous possédons la même appréciation des choses sur ces questions. Si je puis ajouter un élément, sans doute une formation commune dans la lutte anti-criminalité s'avèrera tout aussi utile dans le développement d'une collaboration renforcée.

Je n'ai rien à ajouter sur cette question devant l'assurance de coopération de Votre Majesté. Je me permet dès lors d'aborder la question purement kaiyuanaise, en vous interrogeant en toute humilité sur les difficultés de reconstruction au sein de l'Empire. L'économie lianwadaise et nos infrastructures n'ont que peu souffert de la crise en comparaison internationale, et le tissu d'entreprises tant privées que nationales serait sans doute tout à fait intéresser à investir au Kaiyuan en vue d'un rehaussement matériel des peuples de l'Empire, le renouvellement de sa prospérité et de son rayonnement.



Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Jan 21, 2017 7:45 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Mars 26, 2011 10:30 pm
Message(s) : 3701
Localisation : Fuxianji, Empire du Kaiyuan.
Empereur Yangchen:
Nous avons priorisé les infrastructures vitales pour le maintiens de la stabilité nationale, tel que le complexe de Naeido qui a permis de rétablir le lien terrestre entre le Pays Cham et le reste du pays. Seulement 10% de nos aéroports internationaux et nationaux sont actuellement fonctionnels et nous n'avons retrouvé que la moitié de la capacité de nos installations portuaires. Le port de Surin est actuellement en réhabilitation puisqu'une flotte d'épave de navire de guerre bloque actuellement toute circulation dans ce port qui était le plus dynamique du pays. Pour l'instant, seul le port de Shengfen est entièrement opérationnel, celui-ci ayant été relativement épargné durant ces 23 années de guerre civile. Les besoins routiers ne sont plus aussi élevé qu'autrefois, les kaiyuanais n'ont pas un assez haut pouvoir d'achat pour envisager d'acquérir une voiture. De ce fait, ceux-ci se tournent vers les motocyclettes, les vélos, le transport en commun et d'autres moyens non-conventionnel tel que les pirogues et le cheval. De ce fait, nous prévoyons concentrer nos efforts sur le développement d'infrastructures favorisant ces moyens de transport.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO