SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Lun Mai 29, 2017 12:31 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : Jeu Nov 03, 2016 10:41 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1008
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
9 juillet 2031

Debout sur le parvis du Palais Princier, le Ministre de la Diplomatie mélonais Richard Jacques attendait patiemment l'arrivée de son homologue libertalien. L'après-midi était ensoleillé sur la côte ouest de l'Algarbe, et sec en comparaison du reste du territoire luciférien. La première rencontre diplomatique de la Principauté depuis la fin de son isolement se présentait sous une bonne augure.

Le Libertalia, dont l'idéologie ultralibérale était inscrite jusque dans sa constitution, s'était, paraît-il, d'emblée tourné vers la Principauté de Mélogne en apprenant la réouverture diplomatique de l'Empire Luciférien. Il faut dire que les modèles respectifs des deux Etats présentaient de nombreux points communs, allant du simple fonctionnement de leur économie à leur ambition d'accéder au rang de paradis fiscal. Il était donc possible que la République Minarchiste et la Principauté finissent par se faire concurrence à moyen terme. Un autre détail intriguait le ministre mélonais : Bien que la constitution libertalienne rapprochait la nation olgarienne de la Principauté sur le plan idéologique, elle l'y opposait aussi complètement sur le plan religieux, condamnant explicitement toute organisation religieuse. Or, il se trouvait que l'Etat mélonais appartenait justement à une organisation dont l'existence même était justifiée par la religion.
Cependant, il était clair qu'une application stricte des préceptes inscrits dans sa constitution n'aurait pu permettre au Libertalia de tisser des liens avec beaucoup de nations étrangères, alors il lui fallait probablement faire quelques concessions. Quand à l'éventuelle concurrence qui pouvait potentiellement s'installer entre les deux Etats, n'était-ce pas là justement tout l'intérêt de la doctrine libérale ?

Lorsque la limousine transportant la délégation libertalienne apparut dans la cour du Palais, Richard Jacques s'avança afin de saluer ses invités. Il serra la main du ministre olgarien avec fermeté, et lui adressa un large sourire.


Image


Richard Jacques : Je vous souhaite la bienvenue au Palais Princier, Excellence. J'espère que votre voyage jusqu'à notre Principauté a été agréable. Je suis certain que ce jour marquera le départ d'une franche amitié entre nos deux États.

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Nov 04, 2016 4:40 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Août 31, 2013 11:05 am
Message(s) : 869
Le vol officiel avait connu quelques turbulences depuis l'aéroport de Lewson, que Bentham avait quitté pour aller vers la principauté impériale. Il n'osait pas imaginer le travail qui l'attendrait en rentrant à Libertalia...Mais bon revenir avec plusieurs traités en poche lui accorderait bien le droit de se décharger sur ses assistants et collaborateurs....à condition de leur offrir une bouteille. Après avoir avalé un n-ième café, il se plongea dans le dossier qu'on lui avait préparé à propos de la principauté de Mélogne et sur l'Empire luciférien. La principauté attirait l'œil de Libertalia pour son régime ultralibéral mais l'empreinte de la religion sur le sol impérial était très important....et les régimes religieux étaient peu en grâce aux yeux des Libertaliens...ou du moins des plus fanatiques....
Après le Luciférisme présentait l'avantage de s'opposer au christianisme.....que Libertalia voyait bien trop prégnant dans le monde.....et les impératifs de la realpolitik devaient parfois primer sur la pureté idéologique.....L'atitude inverse avait perdu tant de régimes communistes que Bentham se frottait les mains de ne pas verser dans ces travers.....

Alors que la limousine officielle s'arrêta dans la cour du palais princier de Mélogne, Thomas Bentham se saisit de sa serviette de cuir et quitta la voiture, accompagné par sa secrétaire. Il avait beau avoir pris des stimulants, sa tournée diplomatique lui creusait volontiers des cernes....Mais il passa outre sa fatigue et salua jovialement son homologue



Image

Thomas Bentham, Ministre des Affaires Etrangères Bonjour Monsieur le Ministre. C'est pour moi un très grand plaisir de me trouver ici. Je suis tout à fait convaincu que notre rencontre inaugurera en effet une longue période d'amitié et de prospérité entre nos deux Etats.

Tandis que son hôte l'entrainait à l'intérieur du Palais, Thomas Bentham entra dans le vif du sujet

Thomas Bentham, Ministre des Affaires Etrangères Je ne vous cache pas ma très vive curiosité quand à votre pays et quand à l'Empire dans son ensemble. Et j'ai oui dire que Libertalia suscitait aussi de par le monde des interrogations et des questionnements.....

_________________
République Minarchiste et Catallarchique de Libertalia

"Le viol est inacceptable, le meurtre est inacceptable. Mais la constitution d'un cartel est une menace pour l'ordre social!" Annette von Keroptika

"Ne connaît-on pas les effets du monopole ? S’il décourage ceux qu’il écarte, ne sait-on pas qu’il rend inhabiles ceux qu’il favorise ? Ne sait-on pas que tout ouvrage dont on éloigne la libre concurrence sera fait plus chèrement et plus mal ?" Abbé Sieyès


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Nov 09, 2016 1:07 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1008
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Malgré le sourire joyeux qu'affichait le ministre libertalien, Richard Jacques avait été frappé par la mine piteuse de son homologue. Celui-ci devait probablement fournir un travail acharné, ce qui n'était pas vraiment surprenant, s'agissant de l'un des membres du gouvernement d'un pays où l'accomplissement personnel occupait une place centrale.

Image


Richard Jacques : Votre voyage a probablement dû être éprouvant. Je suggère que entrions afin de commencer nos discussions sans plus tarder.

Les deux hommes franchirent l'entrée du Palais Princier et, après avoir traversé quelques couloirs, s'installèrent dans le bureau du Ministre de la Diplomatie. La vaste pièce était éclairée par une grande baie vitrée, et ses murs étaient décorés par de multiples toiles représentant les Princes mélonais les plus marquant. Une statuette à l'effigie de Lucifer, portant un petit brasero suspendu quatre chaînes, était posée sur le bureau en acajou.

Richard Jacques : Il est vrai que le système catallarchique, de par la rareté de son application, excite la curiosité de bon nombre de mes concitoyens, moi y compris. Puisque je vois que nous entretenons tout deux des interrogations à l'égard de nos modèles respectifs, je suggère que nous commencions par fournir une brève présentation du pays que nous représentons.
Si cela vous convient, je vous laisse commencer.

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer Nov 09, 2016 10:34 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Août 31, 2013 11:05 am
Message(s) : 869


Bentham suivit son collègue dans la vaste salle de conférence du Ministère. Il fut visiblement impressionné par la décoration abondante et traditionnelle, si différente de son propre domaine, tout en verre et en béton....malgré la petite touche personnelle qu'il avait apporté.
Le Libertalia n'avait pas d'Histoire.....Il devait la bâtir lui même....



Thomas Bentham, Ministre des Affaires étrangères Le Libertalia est un Etat d'Olgarie, peuplé d'un million d'habitants.
Le but que nous nous sommes fixés est de réaliser une parfaite catallarchie. La catallarchie est l'application au terrain politique des thèses catallaxiques de l'économiste Friedrich Hayek, qui prônait une intervention nulle de l'Etat dans le but d'arriver à l'auto-organisation spontanée du marché.
Nous essayons d'appliquer ces thèses au plan politique....et la forme la plus proche que nous ayons trouvé est celle d'une république parlementaire monocamérale mais dont les champs d'action sont limités aux prérogatives régaliennes (justice, sécurité/défense, monnaie....).
Par exemple le nombre des ministres est limité constitutionnellement à 5 par principe, principe auquel il peut être dérogé par un vote parlementaire à majorité renforcée.

Nous avons vocation à répendre la catallarchie de par le monde. Notre principal ennemi politique et idéologique est tout régime communiste ou socialiste.....

Je dois vous avouer aussi que nous nous méfions des régimes religieux....C'est pourquoi certains au sein de notre opposition m'ont....vivement découragés de venir sur le sol impérial.....Bon quand ils ont appris que c'était la Principauté de Mélogne, ils ont calmé leurs ardeurs.....

_________________
République Minarchiste et Catallarchique de Libertalia

"Le viol est inacceptable, le meurtre est inacceptable. Mais la constitution d'un cartel est une menace pour l'ordre social!" Annette von Keroptika

"Ne connaît-on pas les effets du monopole ? S’il décourage ceux qu’il écarte, ne sait-on pas qu’il rend inhabiles ceux qu’il favorise ? Ne sait-on pas que tout ouvrage dont on éloigne la libre concurrence sera fait plus chèrement et plus mal ?" Abbé Sieyès


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam Nov 19, 2016 8:41 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1008
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Image


Richard Jacques : Je suis persuadé que vos collègues salueront l'initiative que vous avez pris en nous rendant visite, une fois que les liens unissant nos deux États se seront renforcés. La Principauté n'est soumise à aucune autorité religieuse, et l'appartenance à l'Empire Luciférien est avant tout un moyen pour nous d'assurer notre protection face à d'éventuelles menaces extérieures. Bien entendu, cela n'empêche pas que les préceptes lucifériens exercent une profonde influence sur la façon de réagir de notre gouvernement, et sur la vie quotidienne de nos concitoyens en général. Mais le clergé luciférien n'a aucun droit de regard sur nos agissements, d'autant plus que le libéralisme s'accorde plutôt bien avec la culture du "libre-arbitre" encouragée par notre religion.

Je vois que les modèles sur lesquels reposent la Principauté et la République Catallarchique sont très proches, même si le nôtre est davantage appliqué par nécessité que par conviction idéologique. La Principauté de Mélogne n'est en effet qu'une cité-Etat de quelques dizaines de milliers d'habitants. La faible superficie de notre territoire ne nous permet pas de nous appuyer sur l'exploitation d'une quelconque ressource naturelle, et notre industrie n'est pas non plus particulièrement développée. Notre principal moyen de subsistance est une politique globale visant à attirer un maximum de capitaux étrangers, par le biais d'une taxation quasiment nulle et du développement des infrastructures et du cadre de vie.

Notre protection physique est assurée par le Royaume d'Orlanie, en échange de notre voix lors de chaque élection du nouvel Empereur Luciférien. Les compétences de l’État mélonais sont par conséquent comparables à celle de l’État libertalien, à l'exception de la défense, qui assurée par le biais de cet accord tacite passé avec nos voisins.

Sur le plan international, nous aspirons à une libéralisation des échanges au niveau mondial, qui ne peut nous être que profitable. Nous n'avons pas d'ennemi désigné, mis à part peut-être les puissances catholiques du Vieux Monde, guidées par une autorité pontificale intégriste, obscurantiste et agressive. Nous participerons donc à toutes les opérations impériales et internationales visant à limiter l'influence du Saint-Siège.

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun Nov 21, 2016 7:36 pm 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Août 31, 2013 11:05 am
Message(s) : 869
Image

Thomas Bentham - Ministre des Affaires étrangères Je prends note avec interêt de tout cela...Je ne vous cache pas que dans mon pays, bien des gens vous croyent lucifériens au même niveau que d'autres régions de l'Empire. Après, une réflexion même minime nous apprend que faire preuve d'un libéralisme tel que celui que nous avons en commun implique de ne pas être rigoriste au plan religieux.
J'ai plaisir a vous annoncer que mon gouvernement à récemment échu des lettres de marques visant le Saint Siège. Aux dernières nouvelles, cette entité est moribonde...Mais ce n'est pas le cas d'autres Etats sous son influence, comme le Thorval.....
Un autre Etat sous influence religieuse dont nous nous méfions est l'Alfranie....son idée de cartel pétrolier est insupportable à nos yeux....et je suis prêt à vous apporter l'appui diplomatique de mon gouvernement si vous nous aidez à contrecarrer les plans alfraniens....

_________________
République Minarchiste et Catallarchique de Libertalia

"Le viol est inacceptable, le meurtre est inacceptable. Mais la constitution d'un cartel est une menace pour l'ordre social!" Annette von Keroptika

"Ne connaît-on pas les effets du monopole ? S’il décourage ceux qu’il écarte, ne sait-on pas qu’il rend inhabiles ceux qu’il favorise ? Ne sait-on pas que tout ouvrage dont on éloigne la libre concurrence sera fait plus chèrement et plus mal ?" Abbé Sieyès


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu Déc 29, 2016 1:51 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 3:40 pm
Message(s) : 1008
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
Image


Richard Jacques : Votre initiative à l'égard du Saint-Siège est très louable. Peut-être la Principauté peut elle contribuer à soutenir vos efforts dans cette lutte, en vous fournissant des corsaires ou en appuyant leur financement ?

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre
« Il y a des gens qui sont là, qui sont là depuis mille ans, qui ont envie d'être là encore mille ans, et qui n'ont pas envie d'être métissés, Monsieur Attali, excusez-les ! » Éric Zemmour


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven Jan 06, 2017 11:00 am 
Hors-ligne
Dirigeant vénéré
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Août 31, 2013 11:05 am
Message(s) : 869
Le ministre eut un sourire

Image

Thomas Bentham - Ministre des Affaires étrangères A vrai dire, le système de la guerre de course que nous employons permet des bonus mutuels tant pour le corsaire que pour l'Etat: En effet, le corsaire se rémunère sur une partie de sa prise. La qualité de corsaire s'acquière après constitution d'un dossier dont voici une copie.

Il tendit ledit dossier

_________________
République Minarchiste et Catallarchique de Libertalia

"Le viol est inacceptable, le meurtre est inacceptable. Mais la constitution d'un cartel est une menace pour l'ordre social!" Annette von Keroptika

"Ne connaît-on pas les effets du monopole ? S’il décourage ceux qu’il écarte, ne sait-on pas qu’il rend inhabiles ceux qu’il favorise ? Ne sait-on pas que tout ouvrage dont on éloigne la libre concurrence sera fait plus chèrement et plus mal ?" Abbé Sieyès


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO