SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mer Juin 28, 2017 4:17 am

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : République de Rioda
Message Publié : Dim Août 14, 2016 6:23 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 27, 2014 7:34 am
Message(s) : 1999
Citer :
Descriptif du pays imaginé :

Nom du pays: République de Rioda

1-Généralités :

-Codes (n°+continent) souhaités [Rappel : vous avez droit entre 1 et 6 lots de départ] :
- Dytique 16
- Dorimarie 27
- Dorimarie 35
- Algrabe 105
- Algrabe 26
- Janubie 63

-PIB souhaité : 40 milliards

-Inspirations culturelles de la nation (*): Espagne, Amérique espagnole, Caraïbe

Drapeau (EN LIEN sur un hébergeur d'image) :

http://p8.storage.canalblog.com/82/03/1 ... 306667.png

-Nom officiel de la nation (*) : Republica de Rioda

-Nom courant de la nation : Rioda

-Gentilé du pays (*) : en Français : Riodéens


-Langue(s) officielle(s) de l'État (*) : Latin

-Autres langues reconnues (*) : dialectes espagnoles du nord-ouest, des Caraïbes, du Mexique et dialectes indigènes hispanisés

-Devise(s) : Plus Ultra (toujours plus loin)

-Hymne national [écrite ou en lien url vidéo/son] : La Marcha. Depuis le coup d'Etat républicain qui a eu lieu il y a 11 ans, la Marcha (anciennement la Marcha Reale) ne possède plus de paroles. Lors des cérémonies officielles, on se contente de jouer cet air traditionnel. Néanmoins, les milieux royalistes continuent de chanter les paroles en usage du temps de la royauté.

-La monnaie (*) : L'Escudo : 1 Escudo = 16 Reales ; 1 Real = 4 Peseta

-La capitale (*) : La Mattrita

-Dîtes nous en plus sur les régions de votre pays, ses pôles économiques ou autre, ses dynamiques territoriales, ses villes d'importance, etc... :
Le Rioda est un petit Etat occidental qui a sus résister aux vicissitudes de l'histoire et conserver son grand empire colonial dans une stabilité toute relative. Le Rioda est traditionnellement divisé de la façon suivante :

Le Rioda Continental, aussi appelé la Métropole ou encore le Rioda propre. Capital politique de la République, le Rioda Continental n'abrite qu'un tiers de la population totale du pays. Malgré la proportion importante de ville par rapport au reste du pays, la Métropole reste très rurale avec seulement 20% d'urbains. Le fait que le pouvoir politique y soit concentré permet néanmoins à cette partie du pays d'imposer sa volonté sur les autres provinces. C'est les populations urbaines de la métropole, notamment la bonne bourgeoisie de Mattrita, qui conduisit à la révolution libérale il y a 11 ans.

La Vice-Royauté du Megrada se situe sur le Dorimarie et a été colonisé dès le XVIème siècle. Il est le dernier reliquat de l'empire colonial riodéens en Dorimarie. Cette terre métissée est un territoire très rural aux mentalités proches de celles du Dytique du XIXème siècle. La société est très traditionnelle et très occidentale, malgré l'importance des apports indigènes et algrabes dans la culture. La haute société locale est composée de seigneurs possédant de grandes terres. L'économie locale tourne essentiellement sur l'exploitation de la terre ; ainsi, l'industrie est presque inexistante dans cette région. Le Megrada est dirigé par un Vice-Roi, choisi par le pouvoir central. Ce titre est hérité de l'époque monarchique et n'a pas été remis en cause par le gouvernement libéral de la métropole pour éviter d'échauffer les mentalités locales, encore très attachées à la monarchie et à l'ordre traditionnel. D'ailleurs, la région toute entière semble encore vivre au temps de la monarchie, et l'influence de la métropole est relativement faible dans ce territoire lointain aussi grand que le Rioda continental.

La Réduction de San Cristobal est un petit archipel de Dorimarie que le Rioda prit sous sa protection au XVIIème siècle. A l'origine, la Réduction était une république jésuite qui évangélisa les populations locales tout en leur garantissant une grande liberté. Grâce à ceci, la Réduction est encore aujourd'hui majoritairement peuplée d'indigènes et n'a pas connu de vagues d'immigration depuis la métropole ou les autres colonies du Rioda. Si les jésuites ont dus quitter le pouvoir dans les troubles du XXème siècle, le système politique reste encore très influencé par le système jésuite avec la présence à la tête de l'Etat de deux administrateurs, assistés par une assemblée territoriale.

Le Morraco est un petit territoire kabyle appartenant au Rioda depuis le XVIIIème siècle. Peuplés à la fois par des kabyles, des arabes et des occidentaux, ce territoire est celui qui compte le plus de différences religieuses. Avant même la révolution libérale, ce territoire était instable du fait des divisions entre musulmans et chrétiens, mais avec la révolution, des factions nationalistes se sentent désormais libre de lutter pour l'indépendance et la violence explose dans certains villages. En effet, le pays ne comporte pas de grande ville, mais simplement des villages voir des fermes isolées.

Le Bioko est l'autre territoire riodéen sur le continent Algrabe. Ce territoire est à l'origine un comptoir marchand qui servit à l'exploitation des esclaves puis, après l'abrogation de la traite négrière au XVIIème siècle dans le Royaume de Rioda, le Bioko est devenu une place forte. Aujourd'hui, il fait figure de territoire le plus pauvre du Rioda avec une économie essentiellement tournée vers l'auto-suffisance. Ce territoire est essentiellement un territoire de garnison, et ce sont les conscrits qui font vivre le pays en fréquentant bars et débits de boissons.

Les Comptoirs Riodéens de Janubie sont le dernier ensemble territorial du Rioda. Riodéens depuis le XVIIIème siècle, il s'agit d'une large bande de terre au bord de la mer. Le territoire vit essentiellement grâce à l'exploitation des épices et des pierres précieuses présentes sur son sol. Il est sans aucun doute le territoire le plus riche du Rioda.


2-Aperçu de votre nation :

-Donnez un bref aperçu (moins de 200 mots) de votre nation et de sa situation intérieure actuelle(*):

Le Rioda est un pays multicontinental : sa métropole ne représente pas la moitié du territoire total de la République. En effet, les territoires du Morraco, du Megrada, les îles San Cristobal et les Comptoirs de Janubie sont des territoires immenses abritant une part non négligeable de la population nationale.

Malgré les différences ethniques et géographiques, tout les Riodéens se retrouvent autour de leur attachement à la foi. En effet, à l'époque de la monarchie, le catholicisme a servi de ferment à cet empire colonial. De même, le service militaire permet aux jeunes de l'empire de côtoyer très tôt des jeunes gens des autres provinces du Rioda. A ce niveau là, la Marine et l'Armée Coloniale jouissent d'une excellente réputation à travers le pays et semblent être pour de nombreux jeunes des moyens d'élévation sociale.

Depuis maintenant 11 ans, la monarchie a été renversée par une révolution bourgeoise et un pouvoir libéral s'est mis en place. Ce pouvoir a cependant bien du mal à s'intégrer à l'intérieur du pays et son influence se limite au Rioda urbain : dans les campagnes et en outre-mer, la révolution est conspuée. Les Riodéens, qu'ils soient métropolitains ou d'outre-mer, éprouvent une méfiance naturelle pour la ville, le politique et l'Etat.


3-Institutions gouvernementales :

-Parlez-nous de l'organisation intérieure de vos institutions, les mandats existants, le système de nomination, etc (*):

Au niveau national, le pays est dirigé par la Junte Républicaine, un gouvernement nommé par le Président de la République, lui-même élu pour 7 ans. Il possède d'importants pouvoirs et est l'héritier des rois qu'il a détrôné. En effet, il a hérité de l'ancien décorum monarchique. Il ne dirige cependant pas seul. La révolution libérale a mis en place une assemblée, la Chambre des Députés. Il s'agit d'une chambre élue au suffrage universel direct. Cependant, le découpage des circonscription est tel que les populations urbaines sont favorisées pour permettre une plus forte assise du régime. De même, il est un secret pour personne que les élections sont truquées en faveur du parti au pouvoir.

Ensuite, chaque région du Rioda est possède son propre système politique hérité de l'histoire. La Réduction de San Cristobal est ainsi dirigé par deux administrateurs élus par les représentants communaux de la réductions tout les cinq ans et doivent composer avec la Chambre des Communes tandis que le Moracco est gouverné par le Résident Général, lui-même nommé par le Président de la République et secondé par un gouvernement qu'il nomme lui-même.

Les relations entre le pouvoir central et l'outre-mer ne sont plus très claires depuis la révolution libérale. Il existe une union douanière au sein du Rioda, héritière de l'ancien droit d'exclusive de la métropole envers ses colonies. Les prérogatives continentales ne sont pas fixées : traditionnellement, la monarchie laissait une grande autonomie des provinces et ne se réservaient que la puissance régalienne sur les questions militaires et politiques. Mais la révolution libérale tend à prôner un système centralisateur, au grand dam de l'outre-mer.


4-Relations extérieures :

-Si vous avez déjà une connaissance de la scène internationale RP, donnez un aperçu rapide des relations internationales envisagées pour votre pays (*) :

Le gouvernement central, libéral, est tout à fait prêt à s'ouvrir vers les autres régimes libéraux, voir même traditionaliste de ce monde. Cependant, les troubles existants au sein du pays risquent de rendre les relations internationales uniquement basées sur l'intérêt de la métropole ou des provinces à soutenir ces intérêts.


5-Population, mentalité/divers :

-Donnez des informations sur la population de votre pays, ses mentalités, ses démons, ses aspirations...:
Depuis la révolution libérale il y a 11 ans, le pays est coupée en deux groupes distincts :

On trouve d'un côté les libéraux, essentiellement des bourgeois métropolitains défendant le libre-marché pour les bénéficies qu'ils ont à y tirer. Mais leurs réflexions ne se limitent pas à l'économie. Ils souhaitent jouer un rôle politique plus important dans ce nouveau régime alors que la monarchie, du fait du désintérêt de la population locale pour la politique politicienne, n'avait jamais réellement permit l'émergence d'une caste de politiciens. Aujourd'hui, les libéraux hantent les couloirs de l'administration et du pouvoir, heureux de pouvoir enfin faire partie de l'Etat, profitant de ces faveurs.

Mais en face d'eux, on trouve une population plus traditionaliste. Essentiellement rurale et catholique, cette frange de la population craint l'industrialisation, la fin du système corporatiste et l'ouverture des frontières économiques mis en place par le régime libéral. Un esprit séditieux est présent dans une certaine partie de la population, surtout en outre-mer où les valeurs traditionnelles sont plus mises en valeurs qu'en métropole.

Dans ce pays, l'Eglise est encore une force puissante. Malgré la révolution libérale, elle est encore l'unique moyen d'obtenir des documents d'état-civil. Elle est la principale défenseure des valeurs traditionnelles dans le pays, sans pour autant s'engager corps et âme dans la lutte monarchiste comme le souhaiterait certains partisans du prince Pedro VI (fils de Luis XI et prétendant au trône riodéen).

6-Personnages clefs :

-Personnages clefs et titres nominatifs composant la nation sur le champ politique ou autre (*) :
Président de la République : Son Excellence Juan Cailloza

Prétendant au trône de Rioda : Sa Majesté Catholique Juan "VI", duc de Mattrita et prince des Galians

Archevêque de Mattrita et Primat de Rioda : Son Eminence Pedro Dàvila

Vice-Roi de Megrada : Son Altesse Miguel de la Sanctissima Trinidad
Administrateurs de San Cristobal : Leurs Excellences Antonio Velasci et Vincentes Padilla
Résident Général au Moracco : Son Excellence Carlos Ursùa
Gouverneur des Comptoirs de Janubie : Son Honneur Felipe Barbissa
Gouverneur Militaire du Bioko : le Général Diego Mbongasa


7-Religion :

-Influence et place de la religion dans l'état (*) : Le catholicisme est considéré comme religion d'Etat et l'Eglise est liée à la République anticléricale comme force administrative. L'influence politique de l'Eglise est néanmoins réduite : elle n'a plus l'influence qu'elle a pus avoir sur la monarchie autrefois.

D'autres religions sont pratiqués dans le pays, mais en grande minorité : la communauté juive vit plus ou moins secrètement, recevant le baptême catholique et étant enterré selon le rite catholique mais pratiquant secrètement le judaïsme. Le protestantisme est presque absent du pays.

L'athéisme est quasi-inexistant dans le pays, même si une petit partie de la bourgeoisie libérale se retrouve dans l'idée d'un catholicisme "pratiquant mais non croyant".



8-Forces de l'ordre :

-Type de forces de maintien de l'ordre (*) :
1°) Policia : le Corps de Police est la force normal de maintien de l'ordre. Dans ce pays où l'Etat est faible, ses effectifs sont faibles et ses actions peu efficace
2°) Hermandad : l'Hermandad est une milice locale. Traditionnellement, on retrouve une unité d'Hermandad par paroisse. Chaque milicien est autorisé à posséder une arme de poing et peut l'utiliser pour le maintient de l'ordre lorsqu'il est convoqué par la justice pour agir ou lors des tours de garde qui lui sont imposés par la communauté. Elle sert également à l'auto-défense en cas d'attaque sur le territoire national.
3°) Guardia Civil : force militaire, elle sert au maintien de l'ordre face aux émeutes notamment. Elle peut également participer à la défense du territoire national.

9-Points de développement :

- Répartition des 100 points de développement (30 max. pour une même variable) (*) :
- Éducation : 8
- Santé : 2
- Culture : 7
- Spiritualité : 25
- État de droit et justice : 5
- Sécurité intérieure : 8
- Technologie et télécommunications : 10
- Transports : 20
- Énergie : 10
- Écologie : 5


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: République de Rioda
Message Publié : Dim Août 14, 2016 12:15 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 4057
On est passé à 5 lots maximum...
désolé. Lequel squizzes-tu ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: République de Rioda
Message Publié : Dim Août 14, 2016 12:35 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Dim Août 02, 2015 6:58 am
Message(s) : 2987
Localisation : Royaume de Maok, F8
Ne manque-t-il pas aussi la population souhaitée avant de valider, si je puis me permettre ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: République de Rioda
Message Publié : Dim Août 14, 2016 12:36 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 4057
Oui, il va falloir la population.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: République de Rioda
Message Publié : Dim Août 14, 2016 12:45 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Lun Jan 27, 2014 7:34 am
Message(s) : 1999
Ok, je prend note.

Je retire l'Algrabe 26 (le Bioko).

La population totale du Rioda est de 30 millions de personnes environ.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: République de Rioda
Message Publié : Dim Août 14, 2016 12:57 pm 
Hors-ligne
Maitre de la galaxie
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mar Mars 17, 2009 10:45 pm
Message(s) : 4057
Validé


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO