SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Mar Déc 12, 2017 10:08 am

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Lun Mars 06, 2017 5:21 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1632
Localisation : Baarstricht, Zeederland // Anciennement: Kurskaw, Soverovie
Aéroport de Kurskaw, 19 juillet 2032


Jamais dans l'histoire de la Soverovie, un représentant d'une nation du Wenlei avait posé son pied sur le territoire des Principautés-Unies. Cette première historique rendait la Reine particulièrement heureuse.
En effet, elle y voyait ses efforts d'ouverture au monde récompensés. Ses grands projets pour son Royaume semblait se rapprocher et bientôt la Soverovie sera une puissance reconnue sur la scène simpomondiale.
Établir des relations diplomatiques avec des nations de chaque continent était nécessaire pour arriver à son objectif mais elle craignait que la longue isolation de son pays ne menace ses intentions, les pays aurait pu voir cette ouverture avec méfiance de par sa rapidité et son dynamisme.
Cependant, la réponse des affaires étrangères du Grand Royaume d'Uhmali avait dissipé ces doutes, voyant qu'au contraire, ce dynamisme diplomatique était salué.

Image


Alors qu'elle buvait un thé dans la luxueuse salle qu'elle utilise quand elle attends des dignitaires étrangers, son Chef de cabinet vint l'informer de l'arrivée du représentant d'Uhmali.
Elle se rendit dès lors sur le tarmac alors que l'avion venait de s'arrêter et qu'il s’apprêtait à décharger la délégation étrangère. Son Chef de Cabinet fit signe à l'orchestre militaire afin qu'il joue la musique de bienvenue diplomatique, qui accueille à chaque fois les dignitaires étrangers se rendant sur le sol soverov.

_________________
"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 3:36 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Avr 22, 2011 5:25 pm
Message(s) : 1639
Localisation : Canada français (Québec)
Soverovie et Uhmali, deux pays n'ayant rien d'autre en commun que de s'extirper d'une sombre situation d'isolement...et peut-être aussi partagent-ils une stricte révérence à l'égard de leurs traditions, mais sans le moindre doute point les mêmes. Quoi qu'il en soit, l'Uhmali, en pleine restructuration sous l'égide de Bujian le Réformateur n'avait guère entamée un seul processus diplomatique d'importance depuis quelques années, hormis de subtiles affaires auprès de son partenaire brittonique avec lequel elle veillait à l'entretien, bon gré mal gré, de cordiales relations. Le Grand Royaume d'Uhmali, dans tous les livres d'histoire, se voyait représenté comme un vaste pays wenléen aux mœurs conservatrices, essayant tant bien que mal par déjà une décennie de rigoureux efforts à « tailler le vieux prunier sans en abîmer les racines » à travers de nombreuses réformes intérieures sur divers plans. Plus facile de renverser l'ancien dans une pulsion révolutionnaire que de faire pérenniser ce qui fut, mais les Uhmanéens tenaient corps et âme à leur authenticité. Ceci dit, dans les sentiers à l'oeuvre, dans les 10 ans d'ouvrages, Tsu Tao le Grand et Bujian Ier dit le Réformateur, tentèrent de redresser le royaume, de le faire reluire à nouveau, respecter et admirer, mais aussi de le faire craindre. Cependant, les chamboulements heurtèrent le pays pendant cette période. Ces deux lustres connurent certes des conflits, mais les plus importants ont été une sordide tentative de coup d'État d'ambitieux fonctionnaires, sans doute réactionnaires, et une insidieuse insurrection millénariste (plusieurs groupes radicaux unifiés par une forme de socialisme) qui a espérée balayer définitivement le passé sans réserve. Deux bouleversements tragiques, mais qui surent testés la robustesse de son nerf.

Pour en revenir à la diplomatie, la Soverovie qui contacta l'Uhmali a été un étonnement. Puis, un peu de réserve vint, mais sans plus. Le ministère décida donc d'adopter une optique réactive et de tâter le terrain du monde nouveau une nouvelle fois, en agréant à l'invitation de la haute-reine. Ainsi, l'intentant du Ministère se fit vite dépêché pour l'événement. Le ministre crut que cela ne nécessitait pas son implication personnelle, déléguant à son adjoint, et lui laissant en ce sens suffisamment de latitude pour agir. Ainsi, M. Ming eut le loisir de sélectionner ce qu'il souhaitait faire paraître de sa patrie. En son cas, il s'agissait de choisir sa garde de robe. Aussi insignifiant que cela pouvait paraître, choisir entre une tenue traditionnelle et une plus...contemporaine s'avérait d'une importance certaine. Son supérieur aurait sans équivoque opté pour une classique tenue mandarinale officielle, alors, voulant se distinguer pour le meilleur de son pays et ne voulant pas faire transparaître le formalisme cérémonieux de l'Administration, mais bel et bien combiné le solennel et l'entreprenant, il prit le temps de faire un modeste détour par le Canton ultramarin du Yiwai, revêtit un habit trois pièces, s'envola dans un avion d'affaire confortable tout en n'oubliant pas le présent traditionnellement offert lors d'une première rencontre ou d'événements spéciaux.


Image

S.E. Ming Tao, intendant au M.R.E.U.


Atterrissant sans difficulté grâce à l'intime conjugaison des contrôleurs locaux et des pilotes uhmanéens, l'avion déballa son contenu d'honneur, soit M. Ming Tao en personne avec un cortège allégé d'un serviteur et deux gardes du corps. Ayant entendu parlé des températures plus frisquettes que la Soverovie bénéficiaient, le diplomate s'était prémuni d'un pardessus. À la minute de la sortie, des musiciens se mirent à jouer une symphonie régionale. L'intendant l'écouta pendant qu'il descendait les marches, offrit un sourire momentané face à cet exotisme puis, ne sachant pas quoi utiliser comme salutation, car oui ce fut l'un de ses soucis lors de ses heures dans l'avions, parmi tant d'autres, il privilégia finalement la méthode orientale de chez-lui, une inclinaison respectueuse et formelle avec mains jointes, avant de se redresser, et d'exprimer le plus sincèrement:

- Excellence, au nom de l'Uhmali, je suis ravi de faire officiellement votre connaissance. Je suis Ming Tao, intendant au service diplomatique du ministère. Si vous le permettez, avant que nous entamions notre marche vers notre destination, j'apprécierai offrir à votre haute-reine un humble présent.

Se retournant vers l'aéronef, il dit quelques phrases en mandarin avant que son serviteur attitré ne revienne avec un somptueux coffret en bois laqué qui contenait rien de moins qu'un chef-d'oeuvre d'artisanat uhmanéen; un dragon en jade taillé aux scintillants yeux d'agates de première qualité, finement polies. Un cadeau précieux pour qui sait en apprécier les subtilités ou d'un bon prix pour celui qui en observe sa valeur.

-Votre Excellente, dignitaire de Soverovie, j'ai le privilège de vous confier cette oeuvre artisanale, cadeau de mon souverain au vôtre.



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 4:16 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1632
Localisation : Baarstricht, Zeederland // Anciennement: Kurskaw, Soverovie
La Reine s'inclina à l'instar de son invité puis lui sourit. Il lui semblait que le représentant de l'Uhmali pensait discuter avec une simple représentante de Soverovie alors qu'elle était la Reine.
Cela ne la blessa nullement car cela relevait sans doute de l'accident, aussi préféra-t-elle y sourire et signaler son rang sans mettre mal à l'aise l'intendant.

Image


Bienvenue en Soverovie, Excellence. C'est un plaisir de vous accueillir sur mes terres en tant que Reine des Principautés-Unies.
Je vous remercie pour votre présent, il va sans dire que c'est une pièce d'une grande beauté et ce sera un honneur pour moi de l'exposer dans mon Palais.
J'ai également un cadeau, fruit de l'artisanat de mon Royaume, pour votre souverain.


Le Chef de Cabinet de la Reine prit en s'inclinant le cadeau de l'Uhmali et le donna à un membre du Cabinet. Un autre donna un coffret au Chef de Cabinet qui l'ouvrit devant les yeux des dignitaires étrangers pour dévoiler un magnifique oeuf de Fabergé aux couleurs de l'Uhmali et avec un dragon semblable à celui sur le drapeau des dignitaires.

Ceci est un oeuf de Fabergé réalisé par un de nos derniers artisans. Notre pays est industriel mais les artisans qui y subsistent font partie des meilleurs du pays et c'est un grand honneur pour nous d'offrir à votre monarque ce modeste présent.

Puis-je vous inviter à nous rendre au Palais Royal où des rafraîchissements seront disponibles ainsi que des mets traditionnels de Soverovie?

_________________
"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 4:53 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Avr 22, 2011 5:25 pm
Message(s) : 1639
Localisation : Canada français (Québec)


Image

S.E. Ming Tao, intendant au M.R.E.U.


Au dépourvu, Ming fit pâle figure pendant un court instant, avant de se confondre en excuses et explications afin d'écarter tout malentendu... Chose sûre, il se souviendra de cette étourderie et s'affairera à ne plus en cultiver à l'avenir:

- Votre Majesté ! Excusez l'humble serviteur que je suis pour cette méconnaissance culturelle. Par chez-moi, se voir offrir l'insigne privilège d'une audience royale est traditionnellement rare. Je mets en exergue qu'il est plus réaliste de s'attendre à un essaim de bureaucrates de toutes dignités avant de pouvoir s'entretenir personnellement avec le souverain. C'est le cas, à moins que le monarque expose délibérément un souhait contraire à cet usage. Alors, je ne prévoyais pas être reçu par Sa Majesté en personne.

Ceci dit, l'intendant obtempéra poliment à l'offre de la haut-reine de joindre un lieu plus propice au dialogue, mais pas avant de s'être émerveillé intérieurement de l'objet sophistiqué délivré et d'exprimer courtoisement la reconnaissance due :


- Un objet d'une exquise beauté, si vous me permettez le constat, Majesté. Mon roi en sera ravi, je puis vous l'assurer.

Un point dit, l'autre succéda sans attendre

- Ça me convient.



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 5:08 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1632
Localisation : Baarstricht, Zeederland // Anciennement: Kurskaw, Soverovie
La Reine sourit avec gentillesse devant les excuses du dignitaire étranger et son compliment pour la pièce de joaillerie qu'elle a offerte.

Image


Ne vous en faîtes pas, vous êtes tout pardonné. Je peux comprendre votre pensée car il était vrai chez nous que rencontrer le monarque était également rare. Cependant, cela a changé avec le temps, à vrai dire, depuis que nous sommes une monarchie élective.

La Reine de Soverovie emmena son invité dans une voiture diplomatique noire qui était décorée avec les drapeaux de l'Uhmali et de la Soverie à l'avant du capot. Après avoir atteint lePalais Royal, aussi appelé le Palais de l'Aigle, en étant escorté par les Hussards ailés de la Garde Royale, la Reine mena le dignitaire du Royaume d'Uhmali à travers le palais jusqu'au Salon des Diplomaties, une pièce où la Reine recevait toujours les représentants de pays étrangers.
Dans un coin de la pièce se trouvait une vaste table avec divers mets typiquement soverovs, comme des pelmenis ou des blinis, ainsi qu'une carafe d'eau, de café et de thé.

L'intendant fut invité à s'installé d'un côté de la table centrale et la Reine s'installa de l'autre. Elle sourit à son interlocuteur puis lui dit:

Avant de commencer, voudriez-vous un rafraîchissement ou de quoi manger?
Je serais également intéressée de savoir ce que l'Uhmali attends de cette rencontre, si vous le voulez bien.

_________________
"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 5:53 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Avr 22, 2011 5:25 pm
Message(s) : 1639
Localisation : Canada français (Québec)


Image

S.E. Ming Tao, intendant au M.R.E.U.


Les quiproquos initiaux expiés et les soupçons de rancunes totalement écartés, la reine expliqua à son tour à quel point les choses avaient changées depuis le temps dans son pays, particulièrement à propos des vues sur le souverain, qui depuis un temps, était élu. Chose qui intrigua l'intendant, n'ayant lu que quelques documentations sur l'histoire des peuples scandinaves, germaniques et slavons :

- Sa Majesté est remerciée pour ses bons soins.Pour ce qui est de votre élection, j'eusse croire que les sociétés semblables à la vôtre avaient jadis un système électif avec lequel je ne suis guère familier. Des...jarls se réunissaient pour débattre et élire un haut-roi, je crois. Votre façon est-elle similaire ou est-elle parlementaire, comme en Britonnie ?

Sur cette curiosité en rien malpolie, M. Ming poursuivit le parcours. Une berline luxueuse à maintes options, un joli paysage et finalement, un splendide complexe avec des salles aux mille dorures et moulures. Un reflet d'une gloire évanouie qui scintillait encore en dépit des âges. Le dignitaire ne se prononça que sur une chose; un terme d'architecture :


- Est-ce de l'art baroque ou classique ?

Une question toute simple, mais qui révélait évidemment que l'intendant n'avait jamais foulé une terre autre que la sienne et, bien qu'érudit soucieux, n'eut des savoirs que par les nombreux compendiums qu'il put dégoter et lire. Une accumulation époustouflante, mais sans apport pratique. En cela, les décors enjôleurs étaient mûrement scrutés par l’œil soucieux de l'intendant. Une fois tous deux arrivés dans la salle principale, des arômes vinrent chatouiller les capteurs olfactifs du Wenléen. Il y porta une brève attention, puis déclina son regard ailleurs, convenablement vers nul autre que la reine.:

- Volontiers. Un thé agrémenterait adéquatement, en mon sens, cette entrevue, Majesté.

Une gorgée du savoureux breuvage plus tard:

- Du kaiyuanais, si je ne m'abuse, exprima-t-il avant de continuer sur l'autre point, En vérité, puisque vous êtes l'instigatrice de cette réunion diplomatique, j'eusse croire que vous aviez des intentions vis-à-vis mon pays, Majesté. En ce qui concerne l'Uhmali, mes pairs et moi-même espérons régulariser nos rapports formels. Vous êtes sans doute d'accord pour dire que parmi le palmarès des affaires incommodantes pour une administration gouvernementale figure l'indétermination.

Réfléchissant momentanément:

- Bien entendu, je suis disposé à ouvrir des canaux commerciaux ou à m'entretenir de quelconque sujet qui vous intéresse, Votre Majesté.



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 6:19 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1632
Localisation : Baarstricht, Zeederland // Anciennement: Kurskaw, Soverovie
La Reine, avant de monter dans la voiture noire, répondit à son interlocuteur.

Image


Le système dont vous parler à effectivement eu plus ou moins lieu, mais c'était à l'époque des Grandes Cités, avant la formation des premières principautés. Ce sont les scandinaves qui ont gardé ce système le plus longtemps.
A vrai dire, mon pays était divisé en différentes principautés. Il y a eu deux tentatives de former un royaume uni par l'épée. Deux fois dans l'histoire, un Prince devenant assez puissant réussit à asservir les autres Princes mais chaque royaume tomba. Le premier à cause d'une crise de succession qui rétablit la rivalité entre les Princes et le second à un coup d'état de la bourgeoisie qui réussit à mettre en place une République. Cette république, heureusement, fut vaincue par l'effort conjoint des différents princes qui décidèrent de reformer un Royaume mais où le Roi est élu parmi les Princes par les Princes et par l'Eglise. Pour ce qui est du parlement, notre système est différent de la Britonnie. Notre parlement est un ajout et s'occupe de la politique intérieure et de surveiller à ce que le Roi ne fasse aucun acte de tyrannie. Le Roi dispose de tout pouvoir en terme de politique extérieure et peut demander un changement constitutionnel ou proposer une loi au Sejm, notre parlement.

----
En amenant son visiteur, la Reine apprécia la curiosité de son invité.

Il s'agit de l'art baroque. Le classicisme est également fort apprécié mais le baroque a toujours eu une place privilégiée dans la culture soverove. Le romantisme également, vous pouvez le voir à nos opéras et ballet. Cependant, nous apprécions particulièrement le baroque pour sa force à montrer la vitalité et la diversité de la Vie que le Seigneur, notre Dieu, nous a accordé. Je ne suis pas experte en art, seulement une amatrice, mais si vous le désirez, nous pouvons vous permettre d'acquérir des ouvrages sur nos styles artistiques.
----
La Reine dit un mot en soveroviet et un serviteur vint apporter un thé à l'invité d'Uhmali.

La Reine acquiesça ensuite à l'analyse du thé par l'intendant.

En effet, vous me semblez connaisseur.

La Reine sourit et poursuivi.

Ma foi, je suis d'accord.
Pour ce qui est de mes intentions, il y a en effet plusieurs propositions que je souhaiterais vous soumettre mais tous répondent à la même directive: Permettre une grande collaboration entre nos pays et une prospérité partagée.

En ce sens, je souhaiterais, comme premières propositions, vous proposer tout d'abord un traité de reconnaissance mutuelle, l'échange d'ambassades, un pacte de non-agression et de non-ingérence entre nos pays.
En plus de cela, je souhaiterais vous proposer d'aborder des sujets économiques, de collaboration et culturels. Qu'en pensez-vous?

_________________
"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 6:43 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Avr 22, 2011 5:25 pm
Message(s) : 1639
Localisation : Canada français (Québec)


Image

S.E. Ming Tao, intendant au M.R.E.U.


De point en point, tout se passa à merveille. Un éclaircissement en histoire locale, un gain de connaissances littéraires et artistiques - bien sûr assidûment accepté -, et un constat tout à fait véridique à propos du thé. Dans l’ambiance appropriée et chaleureuse, le diplomate reprit une gorgée de son thé, hocha positivement de la tête pour souligner son expertise en matière de tisanes médicinales et renchérit sur la panoplie symbolique, mais non moins importante, de clauses diplomatiques :

- Le premier chapitre ayant trait à la reconnaissance officielle réciproque, à l'échange d'ambassades et aux signatures de traités de non-agression et non-ingérence est de facto accordé. Concernant la coopération, l'économie et la culture, je suis tout ouïe, Majesté. Je partage par ailleurs le vœu d'ouvrir des ponts entre nos continents, dont par le biais de nos pays respectifs.





Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 7:20 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1632
Localisation : Baarstricht, Zeederland // Anciennement: Kurskaw, Soverovie
La Reine sourit à son interlocuteur devant son attitude positive.

Image


Pour ce qui est du volet économique, je vais tout d'abord me faire l'émissaire de certaines de nos entreprises. D'après nos informations, votre pays dispose d'intéressantes ressources en coltan et de fer. La Soverovie ne dispose pas de ces ressources et nous voudrions pouvoir en acquérir de la façon plus rentable possible et qui permettrait l'édification d'une durable amitié. Nous vous proposons en ce sens deux choses:
Soit, Yugol, notre entreprise minière, pourrait exploiter certains filons de ces deux ressources au profit de la Soverovie en échange d'emploi pour votre population ainsi que de se conformer totalement à la législation de votre pays.
Soit, des entreprises exploitent déjà ces ressources et dans ce cas, nous serions disposer à vous vendre du charbon et/ou du gaz à des tarifs préférentiels en échange que ces deux ressources puissent être achetés par notre pays avec des tarifs préférentiels également.
Qu'en pensez-vous?

_________________
"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 8:07 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Avr 22, 2011 5:25 pm
Message(s) : 1639
Localisation : Canada français (Québec)


Image

S.E. Ming Tao, intendant au M.R.E.U.


Une écoute soutenue de M. Ming avec une analyse prompte, mais mûre, concoctèrent une réponse devant la suggestion qui, habituellement, serait simplement refoulée pour sa tendance « intruse » - idée selon laquelle toute ressource en Uhmali est pour elle seule et que toute implantation étrangère, quelque quelle soit, est une abomination -, mais heureusement pour les deux diplomates, ce courant, uniquement quelques Ultras le partageaient encore :

- Il y a déjà des manufactures qui exploitent les ressources que vous mentionnez. En ce cas, la seconde option que vous suggérez est la plus plausible. Le charbon est inenvisageable car l'Uhmali s'en dissocie au gré de strictes normes environnementales. Le complexe énergétique uhmanéen se base sur l'hydroélectricité, principalement, ainsi que par des sous-types de ce même procédé. Je me dois ainsi d'exclure le charbon. Pour ce qui est du gaz, c'est davantage propice, puisqu'il s'agit d'une richesse que l'industrie contemporaine nécessite pour son bon fonctionnement. En cela, des tarifs préférentiels sont admissibles. En mon cas, je sais que votre pays extrait du platine. Or, Majesté, je m'admets intéressé par ce composant.

L'intendant s'abreuva à nouveau d'un peu de thé, déposa sa tasse, puis ouvrit sa serviette de cuir, y glissant une main et saisissant sans mal dans son barda soucieusement organisé un dossier, sans nul doute s'agissait-il d'informations plus précises, là en cas de besoin. Après tout, aussi érudit l'Uhmanéen était-il, il ne se targuait pas encore d'une parfaite mémoire pour l'ensemble des spécificités nationales à exposer



Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mar Mars 07, 2017 9:18 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1632
Localisation : Baarstricht, Zeederland // Anciennement: Kurskaw, Soverovie
La Reine écouta la réponse de son interlocuteur avec, elle dû l'admettre, une certaine déception. Elle aurait aimé voir des entreprises soveroves s'installer en Uhmali mais soit... l'important est que les ressources de fer et surtout de coltan soit disponible à la Soverovie aisément.

Image


Puis-je alors vous proposer l'offre suivante?
Vous assurez des tarifs de douanes réduits de... disons... 25% pour le coltan et de 15% pour le fer lorsque la Soverovie ou des entreprises soveroves vous en achètent.
En échange, nous vous proposons un tarif de douane réduit de 20% pour le platine et 15% pour le gaz en plus de permettre l'installation de centres de stockages gaziers de Gazorod, notre société de gaz, afin de permettre une distribution plus aisée dans votre pays et d'agrandir les possibilités de livraison en gaz dans la région du Wenlei pour mon entreprise. Cela vous permettra en plus de créer de l'emploi. De plus, Gazorod pourra poser des pipelines de gaz dans votre pays, à leurs frais, afin de permettre que l'entièreté de votre pays puisse disposer du gaz soverov, qu'en pensez-vous?

_________________
"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mer Mars 08, 2017 1:20 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Avr 22, 2011 5:25 pm
Message(s) : 1639
Localisation : Canada français (Québec)


Image

S.E. Ming Tao, intendant au M.R.E.U.


Sans le savoir, l'intendant avait teinté son hôtesse d'une pointe d'amertume en déclinant l'installation d'un conglomérat soverov au profit d'une coopération commerciale, mais comme cité, il l'ignorait et comptait, quant à lui, poursuivre sereinement les démarches entreprises pour, l'espérait-il du moins, mener à terme l'entrevue avec des conditions mutuellement bénéfiques, sincèrement. Sur cette lancée, le diplomate uhmanéen feuilleta son document en parallèle de l'écoute méticuleusement attentive qu'il opérait auprès de la reine. Les pourcentages proposés étaient convenables, l'implantation d'une quantité de réserves de Gazorod Inc. en Uhmali pour faciliter la distribution des fluides comprimés à travers le Wenlei, elle, s'appréhendait, mais était recevable puisque ladite compagnie, en principe, serait soumise aux codes pénaux et lois en vigueur au sein du pays d'accueil. En plus, faire ce compromis après avoir respectueusement, et dans le cas de l'intendant, inconsciemment, décliné l'installation même de l'entreprise était astucieux. Enfin, la reine ne savait rien de cette inconscience:

- Une offre judicieuse et des chiffres respectables réciproquement. Ça me convient à ce niveau. Pour ce qui est de Gazorod Inc., ça s'avère être tout à fait recevable. En ce cas, vous seriez le premier pays à officiellement posséder des locaux d'entreprise au vu et au su des autorités du royaume sans avoir été imposé préalablement. Je le spécifie car il y a deux cents ans, des puissances étrangères essayèrent tant bien que mal d'obtenir des avantages d'une nature mercantile aux dépens de mes compatriotes d'époque. Seule la Britonnie obtint un comptoir, puis une concession après une série de conflits, l'épisodique Zhangai ou Guerre de l'Entrave. Aujourd'hui, Yanaon, la concession, est le Territoire Autonome de Yanaon, une dépendance de la Couronne brittonique. Je sais que cela n'a point un rapport direct avec les affaires que nous traitons, mais il me parut de circonstance de vous informer de l'origine de la...réticence de mes contemporains sur les tentatives externes d'implantation. Je puis avouer que l'apparition d'une forme de jingoisme en Uhmali coïncide avec cette période, tant par les apports conceptuels partagés entre l'Occident et l'Orient à cette époque que par les conflits armés qui stigmatisèrent une rancune pour le moins tenace.



Le quarantenaire attrapa les quelques secondes que la haute-reine prenait pour concevoir son retour pour retirer ses lunettes et les entretenir. Il pensa dans le même temps que quelques-uns de ses concitoyens pourraient, effectivement, être localement embauchés par la firme, ce qui n'était en rien préjudiciable à l'encontre de l'entreprise soverove. La reine, à ce propos, avait raison.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mer Mars 08, 2017 8:53 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1632
Localisation : Baarstricht, Zeederland // Anciennement: Kurskaw, Soverovie
La Reine avait eu connaissance d'une certaine... réticence de la part de certains pays du Wenlei à l'installation d'étrangers sur leur sol, dû entre autre à une histoire coloniale mouvementée, histoire auquel la Soverovie n'a jamais pris part sauf si on considère que l'expansion menée à l'Est soit de la colonisation mais pour les soverovs, il s'agit de quelque chose de tout à fait différent.

Elle apprécia en tout cas que son offre fut acceptée et se dit que c'était bon signe et semblait montrer que son interlocuteur avait une réelle volonté de voir cette rencontre aboutir à des accords profitables aux deux nations. Cependant, elle savait qu'il s'agissait d'une de ses propositions les plus délicates à faire accepter... mais pas la plus délicates cependant.

Image


Je vous remercie pour votre accord. Ce sera un honneur pour la Soverovie de se voir gratifier de pareille opportunité, je peux vous assurer que je veillerai personnellement à ce que nous nous en montrons digne de ce signe d'ouverture.
Il va de soi d'ailleurs que Gazorod paiera des impôts pour ses activités dans votre pays et s'engagera à engager le plus de uhmanéen possible car, j'imagine que vous le comprenez, certains domaines demanderont une expertise détenue par des cadres soverovs.

Je tiens à dire que je comprends cette réticence de la part de votre peuple, cependant je me dois de vous informer que la Soverovie n'a jamais participer à de telles entreprises coloniales et regrette fortement ce genre de pratique. Nous pensons que, même si une expansion est envisageable dans certains cas, elle ne peut être de nature coloniale qui est, par essence, une dépossession de la liberté et des richesses d'un peuple. En ce sens, je peux sans trop vanter mon Royaume, que la Soverovie peut être vue comme une 'autre Dytolie'. Notre situation en Natolique peut d'ailleurs le confirmer.

La Reine sourit afin d'appuyer cette déclaration. Elle tenait à faire comprendre à son interlocuteur que la Soverovie a pour intention d'être le compromis entre la volonté de s'ouvrir à l'Occident et la peur ou la crainte de nouvelles tentatives coloniales.

J'aurais également un autre proposition sur le terrain économique. Néanmoins, si vous le désirez, n'hésitez pas à formuler des propositions.

Ma proposition serait tout simplement de vous demander si vous êtes ouverts à l'installation d'entreprises soveroves sur votre sol en général,entreprises qui accepteraient bien entendu de respecter les lois fiscales et sociales de votre pays bien entendu, en plus de favoriser l'emploi de uhmanéens. Cependant, au su de ce que vous venez de me faire comprendre, je comprendrais entièrement une éventuelle réticence à cette proposition mais cela ne mettra pas en péril nos accords.

_________________
"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mer Mars 08, 2017 9:16 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Avr 22, 2011 5:25 pm
Message(s) : 1639
Localisation : Canada français (Québec)


Image

S.E. Ming Tao, intendant au M.R.E.U.


Prévenante, la reine fit part de sa reconnaissance devant l'exceptionnelle ouverture d'esprit de M. Ming, non seulement pour émettre sa sincère considération face à la largesse permise, mais pour également privilégier la suite de ses espoirs vis-à-vis l'accessibilité des entreprises soveroves à s'implanter des filiales en Uhmali. L'écoute était d'or dans le camp de l'intendant. Vint toutefois le moment de réagir, comme l'y invitait poliment son hôtesse:

- Je vous en prie, Majesté. Je suis persuadé que vous rendrez sans l'ombre d'un doute grâce à la dignité des vôtres en engageant votre honneur dans cette affaire. Évidemment, toutes les mentions que vous soulignez sont vraies. Il en ira de soi que toute compagnie soucieuse et désireuse d'établir une firme en Uhmali sera soumise sans exception aux taxations, lois en vigueur et réglementations qui régissent et régulent le système. Bien entendu, quant au personnel de vos établissements, j'ai conscience que vos cadres métropolitains superviseront les conventions entrepreneuriales des contremaîtres autochtones, mais je préfère spécifier que la direction locale devra, à terme, être constituée d'Uhmanéens qualifiés. Naturellement, le temps de l'implantation, une équipe administrative soverove pourra planifier sans crainte les complexes à mettre en place. Ça incorporera la supervision des infrastructures, l'embauche des employés par votre processus de candidature, la mise en place des protocoles et codes d'éthique en vigueur dans les industries, les droits sociaux affiliés aux postes et ainsi de suite.

Momentanément, le diplomate s'arrêta, réinstalla ses lunettes là où elles étaient utiles, s'enquit de la dernière gorgée de thé qui lui restait et poursuivit:

- Votre pays n'a certes point ourdi le moindre complot à l'encontre du Grand-Royaume, mais les chauvins ne discerneront pas un Slave d'un Saxon. Les deux leur apparaissent étrangers, les deux sont, en principe, caucasiens, et proviennent grossièrement de l'Occident, sans racine avec l'Extrême-Orient. Exacerbé, est-ce qu'un nationaliste soverov ferait la distinction entre un Wenléen d'un autre ou jugerait-il l'un comme l'autre comme des étrangers difficilement différentiables ? Je le dis sans la moindre défiance. Ce n'est que pour vous exprimer le parallèle.

Essayant de balayer quelconque malaise qui pourrait naître, M. Ming renchérit bienveillamment et avec un zeste de fierté:

- Enfin...heureusement, les Uhmanéens sont, pour la plupart, simplement de vaillants patriotes. En cela, si vos industriels défèrent mes concitoyens lorsqu'ils viendront aménager une filière et nominer les futurs salariés, ils cultiveront le respect...et vice-versa bien sûr, l'un encourageant l'autre. Donc, oui, vos entrepreneurs consciencieux auront la bénédiction des autorité pour vaguer à leur implantation.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Rencontre Uhmali-Soverovie
Message Publié : Mer Mars 08, 2017 9:46 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Mer Fév 15, 2017 5:33 pm
Message(s) : 1632
Localisation : Baarstricht, Zeederland // Anciennement: Kurskaw, Soverovie
Son Auguste Altesse Royale sourit et hocha la tête à la réponse de son interlocuteur. Visiblement, l'Uhmali était un pays particulièrement ouvert à la négociation et cela conforta la Reine dans son enthousiasme. Elle espérait seulement que cette ouverture ne serait pas que dans le domaine diplomatique et économique.

Image


Bien entendu, nous nous engageons à terme, à remplacer les soverovs par des roumaliens. Je ne saurais cependant vous dire le nombre d'années exact que cela prendrait car il faudra voir comment se passe l'implantation mais tablons sur une transition de maximum 10 ans, qu'en pensez-vous?

La Reine marqua une légère pause pour demander rapidement un thé pour elle également ainsi qu'une carafe de thé au cas où son invité souhaiterait en boire à nouveau.

Je suis également convaincue que nos entreprises et votre population parviendront à s'entendre et à vivre en harmonie, tout en y retirant d'importants avantages en échange. Ils seront sans nuls doute les moteurs d'une dynamique positive entre nos deux pays.
Parlant de dynamique positive, j'avoue ne plus avoir de propositions dans le domaine économique. Cependant, si vous en avez, je suis tout ouïe. A moins que vous ne désiriez aborder un sujet en particulier? Sinon je vous propose de passer au volet suivant: le volet de collaboration.

_________________
"Il est manifeste que pendant ce temps où les humains vivent sans qu'une puissance commune ne leur impose à tous un respect mêlé d'effroi, leur condition est ce qu'on appelle la guerre ; et celle-ci est telle qu'elle est une guerre de chacun contre chacun." - HOBBES (le vrai, pas moi)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO