SimPolitique - Jeu de Simulation Politique

Incarnez le dirigeant de votre propre nation. La limite est votre imagination !
Nous sommes actuellement le Lun Sep 25, 2017 8:13 pm

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Incident de frontière
Message Publié : Lun Juil 24, 2017 7:15 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 2:40 pm
Message(s) : 1374
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
INCIDENT DE FRONTIÈRE


14 septembre 2033

Image


Au fond d'un bunker creusé au milieu du désert hyptate, de nombreux opérateurs de la nouvelle Armée Impériale luciférienne consultaient les moniteurs de contrôle. Directement reliés aux radars placés le long de la Ligne Hyptep, ces écrans leurs permettaient de scruter les moindres déplacements ayant lieu près de la frontière aminienne. La zone était particulièrement contrôlée depuis la crise du Détroit de Dejirba, les autorités lucifériennes ignorant à quel type d'agression pouvait encore se livrer l'Aminavie.

Ils en eurent justement la démonstration en cette matinée du 14 septembre 2033. L'état-major local se mit en alerte lorsque des rapports commencèrent à parvenir, mentionnant l'explosion d'un missile de croisière venu de la côte dans un village situé dans le désert hyptate, à quelques dizaines de kilomètres au sud de la frontière aminienne. D'après les premières informations reçues, le village avait été entièrement rasé. Cependant, les généraux lucifériens n'étaient pas au bout de leur surprise : avant même que les troupes n'aient le temps de prendre la route des vestiges carbonisés pour voir ce qu'il en était, un avion cargo militaire traversant la frontière aminienne apparut sur les moniteurs. Suivant le protocole habituel, l'état-major fit immédiatement décoller la chasse : quatre avions multirôles de l'armée de l'air hyptate quittèrent l'aérodrome le plus proche pour tenter d'intercepter l'aéronef intrus. Pour sa part, celui-ci eut le temps de se poser brièvement sur les lieux de l'explosion et de reprendre la route vers le nord, avant que les appareils lucifériens ne le prennent en chasse. À vue d'oeil, il s'agissait d'un cargo militaire caskar, de modèle CB-30.


Image


Musique

« CB-30, ici, Groupe d'Interception 4, vous volez actuellement au cap 0.1.1. Vous avez violez l'espace aérien souverain de l'Empire Luciférien; veuillez nous suivre vers un aérodrome Luciférien pour inspection. »

« Groupe d'interception 4; impossible, notre carburant commence à manquer. »

L'état-major prit bien entendu cette réponse avec un profond scepticisme, et ordonna à ses pilotes de transmettre une dernière sommation à l'intrus caskar.

« CB-30, nous répétons notre injonction, veuillez nous suivre sur un aérodrome luciférien pour inspection. Nous vous prévenons qu'il s'agit de la dernière sommation; obtempérez ou nous serons contraints d'ouvrir le feu. »

« Allo, ici le transport militaire Caskar de secoure CB-30, transportant des dignitaires et blessés à bord, nous n'avons aucune intention hostile et supplions le groupe d'interception n°4 de l'Empire Luciférien de ne pas tirer ! »

Avant que les pilotes lucifériens n'aient le temps de transmettre la réponse caskar à leurs supérieurs, ils furent surpris par l'apparition de quatres nouveaux échos en provenance de l'Aminavie. Les appareils inconnus fonçaient droit sur l'escadrille hyptate.

« Appareil non-identifiés, ici le groupe d'interception n°4 de l'Empire Luciférien, veuillez vous identifiez. »

La conversation tourna rapidement court : selon les instruments de bord des chasseurs lucifériens, les appareils inconnus venaient de lâcher des missiles dans leur direction. Le chef d'escadrille ordonna immédiatement à ses coéquipiers de rompre la formation, tandis que lui-même mettait à exécution sa menace à l'encontre du cargo caskar. Il fut malheureusement touché par l'un des missiles tirés et anéanti sur le champ, à l'instar d'un de ses collègues. Les deux autres appareils lucifériens engagèrent le combat avec leurs agresseurs, confirmés comme étant des chasseurs aminiens. Ils furent finalement détruits à leur tour, surpassés par le nombre de leurs assaillants. Au cours du ballet aérien, seul l'un des avions des agresseurs fut détruit.

Très vite, les renforts appelés par les éclaireurs lucifériens arrivèrent sur les lieux, pour se retrouver face à une douzaine de chasseurs ennemis, eux aussi appelés en renfort afin de protéger le cargo caskar quittant le territoire. Une fois que celui-ci parvint à la frontière, la formation aminienne se rompit et les aéronefs arabes quittèrent les lieux, évitant l'affrontement avec les Lucifériens. Dans leur fuite, deux d'entre eux ne purent éviter les tirs en provenance de la DCA hyptate basée dans la Ligne Hyptep, et furent abattu avant de pouvoir regagner leur territoire national.


Citer :
Résumé des pertes militaires :
  • Empire Luciférien : Quatre avions multirôles de niveau moderne ▮▮▮▮
  • Aminavie : Trois avions multirôles de niveau moderne ▮▮▮▮

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Incident de frontière
Message Publié : Lun Juil 24, 2017 8:23 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 2:40 pm
Message(s) : 1374
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
COMMUNIQUE OFFICIEL DE L’IMPÉRATRICE


Ce communiqué a été déclaré par Sa Majesté Impériale Marie-Claire Ière, Impératrice Luciférienne d'Algarbe, le 14 septembre 2033 à la télévision luciférienne, et retranscrit à l'écrit par le cabinet diplomatique du Palais Impérial.

Image


« Dans la matinée du quatorze septembre deux mille trente-trois, le village de Mephren, situé au nord de la Hyptatie, a été rasé par un missile de croisière d'origine inconnue. Les dégâts sont encore en cours d'expertise, mais plusieurs corps calcinés ont déjà été retrouvés au milieu des décombres, laissant penser que le tir a fait des victimes parmis les civils hyptates. Peu après, une patrouille de l'Armée de l'Air a été précipitée sur les lieux afin d'intercepter ce qui semblait être un cargo caskar ayant pénétré illégalement l'espace aérien luciférien. Cependant, parvenue près de la frontière luciféro-aminienne, l'escadrille a été attaquée par surprise par plusieurs chasseurs aminiens ayant, eux aussi, pénétré l'espace aérien luciférien sans permission. Les quatre pilotes hyptates engagés dans cette mission ont été tués, et leurs appareils ont été détruits.

L'Empire Luciférien d'Algarbe condamne évidemment très fermement l'agression dont il a été victime de la part de la République Aminienne, menée sans provocation préalable. Nous exigeons que des explications nous soient fournies par les autorités aminiennes dans l'heure suivante, sinon quoi l'Empire Luciférien sera contraint de prendre les mesures qui s'imposent en réaction à cette agression. »

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Incident de frontière
Message Publié : Lun Juil 24, 2017 11:05 pm 
Hors-ligne
Dirigeant puissant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Ven Fév 17, 2017 12:50 pm
Message(s) : 628
Localisation : Aït Tinifer , Aminavie
Image


Communiqué Officiel du Président de la République Aminienne Démocratique et Populaire


L'incident de frontière dont a été victime l'Empire Luciférien d'Algarbe est très regrettable. En effet, les chasseurs lucifériens ont été abattus dans un élan d'inquiétude alors qu'ils se dirigeaient vers la frontière aminienne, menaçant un cargo aérien, qui transportait une personne qui n'était pas censée se trouver dans ce pays, la Grande Duchesse Caskare, elle pourra en témoigner lorsqu'elle sera en mesure de s'exprimer publiquement.

De plus, nous refusons d'être associé au tir de missile qui a rasé un village du nord de l'Hyptatie. Nous n'avons jamais tiré de missile en direction de l'Empire Luciférien, n'ayant pas encore été alertés de la présence du cargo caskar.

Si votre volonté est bien d'apporter la paix et de demander réparation, alors pourquoi imposez-vous un délai pour les explications que vous souhaitez obtenir.

_________________
République Aminienne Démocratique Et Populaire
"La nation a toujours raison"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Incident de frontière
Message Publié : Mar Juil 25, 2017 12:00 am 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Sam Fév 21, 2015 7:47 pm
Message(s) : 1251
L'avion de transport de l'armée allait bientôt toucher le sol. Une foule en délire était venu voir "le miracle".
La nouvelle était incroyable après tant de temps, la Grande Duchesse, de retour ?
La chose sortait tant de l'ordinaire, et à la demande d'Alexandra, la télévision était venu couvrir l'évènement.

Curieusement, sur le tarmac, à même le sol, un petit estrade avait été dressé et des micros étaient installés.
Les roues crissèrent en touchant l'asphalte et le bimoteur réduisit sa vitesse. Bientôt, après avoir finit son atterrissage, il vint se placer non loin de l'aire où Dame Dekropos, le Conseil tout entier et l'ensemble des dignitaires du Caskar attendaient avec une impatience retenue.

Pourtant, à bord de l'appareil, Alexandra avait une mine sombre. Les agents étaient à ses côtés et comme elle, avaient entendus les nouvelles. Ils en étaient la cause; c'est certain. Mais que faire quand sa vie est en jeu, dans ces moments; les considérations politiques sont bien loin...
Enfin, soupira-t-elle dans son esprit alors que la baie de chargement arrière s'ouvrait.

Image


Musique

Quelle ne fut pas la surprise de tous quand débarqua une femme au visage parsemé de blessures, au teint fatigué et à l'air sévère. Les cris se turent, l'enthousiasme retomba : quel était ce spectre ?
Pourtant, sa chevelure rousse volait au vent. Elle n'était pas coiffée, ni même propre. Pour cause : elle avait sauté dans le premier avion pour rentrer... et elle tenait à ce que l'on voit. A ce que l'on réalise, qu'à circonstances exceptionnelles, il faut des mesures exceptionnelles.

Elle s'arrêta devant les micros. Légèrement courbé sur elle même. Son regard était déterminé.
Là, elle leva la tête vers le ciel, regarda quelques secondes une mouette puis, contempla de nouveau l'assemblée, silencieuse, accrochée à ses lèvres. Les caméras étaient bien là, le monde entier, s'il voulait regarder, allait recevoir ces explications que l'ont attendais tant.

"Né dans la soie,
Élevée dans la fange,
Il n'appartient qu'à toi,
de piéger par tes airs d'anges,

Ceux dont le glaive s'est abattu,
sur celle qui offrit à tous l'espoir,
que la guerre ne serait plus bienvenue,
et que le peuple plus jamais ne porterait de noir.

Va, trouve, et tue.
Afin d'achever ce qui fut commencé,
qu'une dernière fois le sang soit versé,
mais qu'il soit celui de ces coupables battus,

Pour qu'enfin tu retrouves la place qui est tienne,
achevant le règne de la tyrannique et ses peines,
libérant des ténèbres notre terre,
offrant à tout un peuple une nouvelle ère."

"C'est par ce poème que l'on m'a annoncé la pénible tâche qui me revenait alors que je n'avais que dix-sept ans. C'est par ces mots que tout ce qui se passe aujourd'hui, à certainement commencé.
J'ai souvent, et bien contre mon gré, été le jouet du destin. Nombre des évènements qui sont advenus ces dernières années... l'ont été contre ma volonté, je puis vous l'assurer. La guerre civile qui à déchirer nos seigneurs en étant sans aucun doute le point culminant.
Je serais malhonnête si je disais que cette guerre aurait pu être évitée : on ne demande pas à un peuple de changer des coutumes vieilles de deux millénaires en seulement deux décennies.
Il m'a été impossible d'empêcher cela; et, vous ne pouvez imaginer combien je m'en veux, de n'avoir pu le faire.
Mais à présent, une fois de plus, je suis la cause de malheurs, des malheurs que j'aurais préféré éviter.
Comme vous le savez tous, il y a maintenant...." elle prit un temps pour faire, à grande peine, un calcul de tête. "Près de six mois que j'ai été... conduite malgré mes objections... hors de ma patrie, loin de mon peuple.
Et bien que cela ne soit en rien un reproche, je ne peux que me lamenter de constater, que l'Empire Luciférien récemment unifié n'a pour d'autre projet que de mener une guerre alors même que son peuple souffre.
Je ne le sais que trop bien, je l'ai vu de mes yeux. Et le plus dégradants des malheurs de cette empire est sans aucun doute l'esclavage, dont la condition, pour une femme, est peu enviable.
Je parle en connaissance de cause, j'ai assister aux ventes des esclaves car c'est dans l'un de ces marchés que m'ont conduit mes ravisseurs. Pour m'y mettre, moi aussi, comme "produit".
Pendant six mois, ma captivité m'a apprise une chose : les hommes se vengent des petites offenses, et des grandes, ils ne le peuvent.
Aujourd'hui, je ne vient nullement adressé des reproche à l'Empire que je pense, sincèrement, ne pas être au courant de ma présence sur son territoire. Mais je ne peux retenir des soupçons quand je constate que la nouvelle impératrice n'est autre que l'ancienne maitresse des très compétents services secrets lucifériens. D'autant plus que les propres services du Caskar, sous la direction de dame Dekropos, on retrouvées ma personne, avec la collaboration de l'Eashtri.
Ceci dit, là n'est pas le plus important. Une fois qu'ils m'eurent libérées, nous avons été contraints de fuir à travers tout l'Empire pour échapper au troupes de mon "propriétaire", le comte de Coat-Bras.
C'est à l'issue de cette course-poursuite infernal que nous nous sommes retrouvés pris au piège dans ce petit village d'Hyptatie.
Tous ceux qui nous accompagnaient sont mort. Et nous le serions probablement à l'heure actuelle si JE n'avais pas ordonné de tirer une arme de croisière sur nos adversaires qui nous aurait probablement réservé un traitement à la hauteur de leurs fureurs... si nous étions tombés entre leurs mains.
Croyez bien que je regrette cela, mais quand des vies sont en jeu, que les balles fusent de partout et que les morts vous entourent, les considérations politiques sont bien peu de choses.
Aussi, je puis assurer que tout les cadavres qui seront retrouvés dans ce village sont ceux de combattants. Les villageois ayant quitté les lieux de peur dès les premiers coups de feu.
Pour ce qui suit, c'est encore MOI qui ait fait venir un transport pour quitter ce pays qui avait tant faillit nous prendre nos vies. Et quelle n'a pas été ma surprise de constater, alors même que nous avons manifester non seulement notre volonté de quitter l'espace aérien Luciférien mais de plus notre détresse sur la fréquence internationale; que les chasseurs Lucifériens ont ouvert le feu sur nous alors même que nous n'avions manifester aucun signe d'hostilité. J'avoue d'autre part, que les pilotes aminaviens venus à notre secoure ont probablement entendu l'appel de détresse. Et je défie quiconque d'interroger un pilote et de lui demander s'il peut, de sang froid, entendre l'appel à l'aide d'un camarade sans broncher sous le prétexte d'une ligne imaginaire ! D'autre part, au moment ou nous émettions, les Lucifériens allaient tirer et ils l'ont fait, alors même que nous avions repréciser la présence de blessés et de dignitaires. Autrement dit, l'Empire Luciférien s'en est pris à un appareil sans défense, en besoin d'aide et il à violer la neutralité des unités médicales et celles des unités diplomatiques ! Comment devaient réagir ces pilotes ? Assistez sans rien faire à ce spectacle ?"


Elle fit une pause, respirant avec difficultés. Ariane fit un pas, prête à la soutenir au cas ou elle s'effondrerait.

"Je pense que personne ne pourrait répondre. Car des hommes sont mort, et cela est intolérable. Mais si, votre majesté, vous cherchez un coupable à ces morts, alors adressez-vous à moi et à moi seule en tant qu'Alexandra. Croyez-bien que je me désole d'avoir du employer ces moyens, et pour le manifester, pour profiter de cette plus petite chance que j'ai de ne pas être la cause d'une nouvelle guerre, alors je vous propose humblement de poser au lieu et à la date de votre choix une rencontre visant à établir les torts causées et leurs réparations nécessaires.
Je suis, certaine."
Dit-elle en fixant les caméras, le regards éteint; "que les volontés de paix que vous manifester avec tant de ferveur dans vos missives, seront sans aucun doute l'écho que trouvera ma requête.".

Un silence tomba. Ariane s'approcha, personne ne fit un bruit, le vent soufflait. Alexandra quitta l'estrade et se rapprocha de sa conseillère.
Elle murmura : "J'ai froid". Puis, avec une discrétion peu évidente, le groupe de dignitaire entoura la grande Duchesse et la conduisirent aussi vite que possible dans l'ambulance amenée en urgence. Une fois à bord, le cortège spéciale, escorté par la police, fit route vers l’hôpital le plus proche après avoir embarqué avec eux le reste des membres de la maigre équipe survivante...

_________________
Les gouvernements doivent satisfaire le peuple, les mauvais l'ont oublié...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Incident de frontière
Message Publié : Mer Juil 26, 2017 7:04 pm 
Hors-ligne
Maitre du monde
Avatar de l’utilisateur

Inscription : Jeu Juin 26, 2014 2:40 pm
Message(s) : 1374
Localisation : Empire Luciférien d'Algarbe
La crise a été résolue à l'issue du Sommet de Heptis réunissant les chefs d’État luciférien, aminien et caskar. Le Caskar et l'Aminavie, reconnaissant leur responsabilité dans l'incident, ont accepté les résolutions suivantes afin de compenser le préjudice subi par l'Empire Luciférien :
  • L'Aminavie fournira quatre avions multirôles de niveau moderne issus de ses propres réserves militaires à l'Empire Luciférien
  • L'Aminavie paiera la somme de 1 500 000 000 $ à l'Empire Luciférien
  • Le Caskar paiera la somme de 1 000 000 000 $ à l'Empire Luciférien
  • Le Caskar fournira dix tonnes d'or à l'Empire Luciférien

_________________
« Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » Napoléon Ier, Empereur des Français
« La France ne peut être la France sans la grandeur. » Général Charles de Gaulle
« Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu dans ma vie des Français, des Italiens, des Russes. Mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie. » Joseph de Maistre


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit en français par Maël Soucaze.
phpBB SEO